49
Commentaires

Vies (et morts subites) des personnages de série télé

Cristina Yang ne sera bientôt plus. Cristina qui? Après dix ans, la comédienne Sandra Oh a annoncé qu'elle était prête à abandonner le personnage du docteur Cristina Yang, qu'elle interprète dans la série Grey's Anatomy (diffusée sur la chaîne américaine ABC). Cette information a largement été reprise sur Internet, et amplement commentée par la presse. Pourtant, la télévision nous avait déjà habitués à des suppressions de personnages bien plus douloureuses. Enquête au cœur de la vie (et de la mort) des personnages de série télévisée.

Derniers commentaires

Très intéressée par votre article sur la vie et la mort des personnages de séries, je me permets de vous apporter un éclairage concernant les soap-operas.

Bien qu'abonnée à ASI, je suis aussi webmistress du site www.soap-passion.com, spécialisé sur les soaps et en particulier ceux de la famille Bell, "The Young and The Restless" (Y&R) (Les Feux de l'Amour en VF) et The Bold an The Beautiful (B&B) (Amour, Gloire et Beauté en France, Top Models partout ailleurs).

Mon propos n'est pas de vous intéresser au genre ni aux storylines, mais ces séries ont 40 ans pour l'une et 25 ans pour l'autre et ont été confrontées à ces problématiques.



Amour, Gloire et Beauté : Darlene Conley (Mort de l'actrice en 2007)

Photo de Darlene Conley
Comme beaucoup d'acteurs de soaps, avant de d'arriver dans ce genre, très difficile quoi qu'on en pense, Darlene Conley a eu une longue carrière au cinéma et à la télévision. Elle a, entre autres, joué dans "Les Oiseaux" de Hitchcock, aux cotés de Tippi Hedren (qui elle aussi a ensuite joué dans B&B, mais c'est une autre histoire !).

Darlene Conley est entrée dans le monde des soaps à la fin des années 70, en jouant le rôle de Rose DeVille (Jeu de mot... Devil = Diable) dans les Feux de l'Amour, une trafiquante d'enfants ayant volé le nouveau-né de Nina. On en parle encore dans la série ! Dans les années 80, elle participe à plusieurs autres soaps et en 1988, elle devient Sally Spectra dans B&B, la concurrente directe de la famille Forrester, les héros de la série. (La série a débuté en mars 1987).

Darlene Conley était une excellente actrice, son personnage était très important et l'actrice avait beaucoup de charisme. Très connue pour sa tignasse rousse, elle a longtemps assumé, presque à elle seule, le coté comique de B&B, dimension qui échappe souvent à ceux qui ne suivent pas. Déguisement, scènes rocambolesques, c'était toujours pour elle !

En novembre 2006, Darlene Conley découvre, lors d'une visite de routine, qu'elle est atteinte d'un cancer de l'estomac. Elle meurt le 14 janvier 2007.

Le staff de la série est resté sidéré par la nouvelle, l'équipe dans son ensemble étant très choqué par la mort de cette femme que tous aimaient.

Dans la série, Sally Spectra est partie en croisière sur les plus beaux paquebots du monde, entourée de Chippendales très sexy (Sally était réputée pour son goût pour les hommes jeunes, musclés et peu vêtus). On parle encore d'elle ! Elle envoie des cartes postales, passe des coups de fil et la série lui fait régulièrement des clins d'oeil (bien que plus rares ces derniers temps).



Amour, Gloire et Beauté : Susan Flannery (L'actrice prend sa retraite fin 2012)

Flannery a eu une longue carrière à la TV, dont Dallas (primetime soap), et des daytime soaps. Elle a joué de 1966 à 1975 dans Days of our Lives (Des Jours et Des Vies en VF), où elle était Dr Laura Spencer.

Lorsque la famille Bell décide de lancer un nouveau soap en 1987, ils demandent à John McCook (qui jouait alors Lance Prentiss, un personnage important de Y&R) et Susan Flannery de devenir les fondations de la série. Ils sont devenus Eric et Stephanie Forrester dans la série la plus regardée au monde ("The Bold and The Beautiful" est entrée au Guinness Book en 2010 et est diffusée quotidiennement dans 110 pays).

Il y a quelques années, Susan Flannery était créditée comme étant l'une des 10 personnes comptant le plus dans le monde des soaps parmi les responsables de chaînes, réalisateurs, scénaristes, acteurs, etc... Elle a réalisé plusieurs épisodes pour plusieurs soaps dont Guiding Light et plus récemment sur des webseries. Elle est aussi à l'initiative des épisodes de B&B à Skid Row, Los Angeles. Pendant 2 épisodes, les storylines ont été mises en attente pour montrer la misère et le résultat de la crise à Los Angeles. Plusieurs SDF ont été interviewés et certaines initiatives ont été mises à en avant. Qui aurait imaginé cela dans un soap se passant dans le milieu de la mode ! (Oui, comme le dit Yanne dans son article parlant de "Plus Belle la vie", les soaps parlent de la vie, mais tout le monde s'en fiche !)

À l'âge de 74 ans et au bout de 25 ans de B&B, Susan Flannery a annoncé qu'elle voulait prendre sa retraite. Faisant partie du quatuor de départ de la série, c'était l'un des piliers qui s'en allait, mais elle a tenu à donner carte blanche à Brad Bell, le fils des créateurs de la série.

Le soap a décidé de faire mourir Stephanie, il était impensable de recaster le personnage. Stephanie a donc fait une rechute de son cancer et nous avons suivi l'agonie de Stephanie. La série a offert au passage certaines très belles scènes aux fans et aux acteurs. Finalement, Stephanie est morte dans les bras de sa pire amie/ennemie, Brooke Logan le 26 novembre 2012. Vidéo : dernière scène de Susan Flannery et Katherine Kelly Lang

Les deux actrices ont été nominées aux Daytime Emmy Awards pour ces scènes et la série a remporté le trophée du meilleur soap de l'année.

Les épisodes de cette storyline, diffusés en octobre-novembre 2012 aux USA, ont eu d'excellentes audiences.



Les Feux de l'Amour : Jeanne Cooper (Mort de l'actrice le 8 mai 2013)

Jeanne Cooper
Jeanne Cooper
Après, elle aussi, une belle carrière au cinéma débutée en 1953, Jeanne Cooper est entrée dans le monde des soaps en 1973 pour incarner Katherine Chancellor dans "The Young and The Restless", alors que la série n'avait que quelques mois. Elle a déjà 45 ans et joue le rôle d'une femme alcoolique "sur le retour" que son mari est en train de quitter pour une femme nettement plus jeune, Jill.

Katherine Chancellor deviendra l'un des personnages les plus importants de la série. Très vite, la bataille personnelle de l'actrice contre l'alcool a été scénarisée et intégrée aux storylines, bien avant Sue Ellen Ewing (Dallas, 1978).
En 1984, Jeanne Cooper décide de subir un lifting, qui sera lui aussi intégré dans la série. Lifting de Jeanne Cooper

Malade depuis la fin de l'année 2012, son état s'est amélioré quelques semaines, elle est revenue dans la série, mais sa santé chancelle et Jeanne Cooper s'est éteinte le 8 mai 2013 à l'âge de 84 ans.
Elle aura joué dans les Feux de l'Amour pendant presque 40 années (le soap a fêté ses 40 ans en mars 2013).

Son fils, Corbin Bernsen, qui a aussi joué le rôle du Père Todd Williams dans les Feux, a tenu au courant les fans, devenus ses confidents, durant les dernières semaines de sa mère (sans voyeurisme, ça n'était pas le propos).

Chose qui n'était jamais arrivée dans les Feux, la production a décidé de rendre hommage à l'actrice, en diffusant une émission spéciale le 28 mai 2013 où sa famille et les acteurs parlaient d'elle et de sa vie. Sony Pictures, qui est propriétaire de la série, et CBS, le diffuseur, ont décidé de mettre la série en stand by pour une journée, pour diffuser ce numéro spécial, décalant tous les épisodes suivants (ce qui veut dire que l'épisode du vendredi avec son cliffhanger traditionnel a été lui aussi décalé pendant plusieurs semaines, avec tout ce que cela implique) parce qu'ils savaient que c'était important pour l'équipe de soap et pour les fans. Angelica McDaniel, directrice des programmes de journée de CBS, s'est beaucoup exprimée sur le sujet sur twitter et ailleurs.

Comme prévu, cet opus a eu une excellente audience.
Malheureusement, malgré la mobilisation des fans, TF1, qui méprise les spectateurs de série, a refusé de faire doubler cet "épisode", qui ne sera donc diffusé dans aucun pays francophone.

Comme expliqué plus haut, Jeanne Cooper est revenue dans le soap juste avant sa mort (Épisode 10150 diffusé le 3 mai 2013, soit 5 jours avant le décès de l'actrice). Katherine avait notamment une scène avec Jill (Jess Walton), la petite jeune pour qui son mari l'a quittée 40 ans plus tôt. Jeanne Cooper y apparaît amaigrie et très fatiguée. À la fin de la scène, elle monte un escalier et Jill propose son aide. Kay répond qu'elle est capable de le faire seule. Chose qui n'était pas prévue, Katherine lui souhaite un "Bonne nuit" très appuyé. La caméra tourne toujours et Jill répond aussi "Bonne nuit". Kay termine de monter à l'étage. Ça sera sa dernière apparition dans les Feux, ce qui n'était pas prévu, pas plus que la fin du dialogue qui sonne comme un adieu. Dernière scène, à partir de 2:33

Après avoir célébré l'actrice, le soap s'est consacré à scénariser la mort du personnage. Genoa City a appris le décès de Katherine Chancellor le 19 août 2013 et elle sera inhumée les 2 et 3 septembre 2013. Autant dire qu'on est en plein dedans !
Son décès va entraîner, on le sait déjà, des tas de storylines, c'est le moins que les scénaristes pouvaient faire pour lui rendre hommage.
Un nouveau décor, le parc Chancellor va apparaître dans le soap et ses funérailles seront l'occasion de revoir des personnages (et des acteurs) qu'on a pas vu depuis longtemps.
La cérémonie sera conduite par le Père Todd, joué par Corbin Bernsen, le fils de Jeanne Cooper... Photo du Père Todd aux obsèques de Katherine Chancellor

Pour l'occasion, CBS et Sony invitent les fans à utiliser le hashtag #RememberingKay, ils ont tout prévu !



La Chaîne qui impose son point de vue...

Ah et bien ça aussi, nous avons ça dans le monde des soaps !
En juillet 2007, Lynn Marie Latham décide de tuer William Bradwell, joué par Ted Shackelford (connu aussi pour son rôle de Gary Ewing dans "Cote Ouest"). Barbara Bloom, qui règne sur les programmes de journée de CBS à l'époque, n'est pas d'accord et exige que Latham reprenne l'acteur. Latham mange son chapeau et est forcée de créer le personnage de Jeffrey Bardwell, le jumeau de William, qui apparaît en août 2007 !


… Mais les fans aussi ! (Parce que des fois, le pouvoir change de camp !)

En février 2011, Maria Arena Bell tue Cane Ashby, incarné par Daniel Goddard. Les fans sont furieux et la révolte s'organise. Pétitions, lobbying sur facebook auprès de la chaîne, de la série et de SONY.
Résultat, en mai 2011, Caleb, le jumeau de Cane fait son apparition... et on apprend quelques semaines plus tard qu'en fait, Cane n'est pas mort, c'est son jumeau qui l'est (oui c'est bien un soap !)





Comme vous le voyez, les soaps ont eux aussi différentes façons de répondre à la problématique du décès des acteurs et/ou personnages.
Ces séries affichant au minimum 25 ans au compteur, les scénaristes (et les fans) y seront de plus en plus souvent confrontés...

Un jour où l'autre, c'est Eric Braeden (qui joue Victor Newman), et sa mythique moustache, qui seront concernés. (Espérons que ça sera pour sa retraite !) Je parlais de cinéma plus haut... Certains d'entre vous le savent, Eric Braeden étaient au générique de Titanic de James Cameron, mais savez-vous pourquoi ?
Non, Cameron n'est pas fan des Feux, mais il a de la culture cinématographique et sait qu'Eric Braeden était déjà un acteur reconnu avant d'entrer dans le monde des soaps. En 1970, Eric Braeden était à l'affiche d'un des meilleurs films de Science Fiction "Colossus :The Forbin Project" ! Sa version française, "Le Cerveau d'Acier" a même été diffusée dans les Dossiers de l'Écran"... mais Braeden ne portait pas encore la moustache ! Colossus : The Forbin Project sur wikipedia


:: Liberty ::
www.soap-passion.com
C'était très intéressant! Même si je ne suis plus du tout spectatrice, je regardais les soaps quand j'étais gamine donc ça me rappelle quelques souvenirs marrants. Je trouvais ça complètement inepte déjà à 10 ans, mais je restais quand même devant...

Vous n'avez pas parlé de Coronation Street qui doit être l'une des plus vieilles séries du monde (plus de 50 ans). Je ne la connais pas trop personnellement mais je suppose qu'ils ont dû être confrontés à ce genre de problématique également.

Et tant qu'on est sur les vieilles séries anglaises, je crois que personne dans ce forum n'a encore parlé de Dr Who. La longévité du programme est quand même lié au fait que lorsqu'un acteur incarnant le docteur est obligé de quitter la série, il suffit de faire mourir le docteur et de le régénérer dans un autre corps. Par contre je crois que ça ne marche que si le personnage est un seigneur du temps :-)
J'avoue que je connais mieux les soaps américains !

Coronation Street a commencé en 1960 et est toujours en cours de production.
Guiding Light, aux USA, a commencé à la radio en 1937, puis a été diffusé à la télévision de 1952 à 2009 (57 ans, 72 si on compte les années radio)
Comment on peut parler de la mort des personnages dans les séries sans mentionner Doctor Who, ça me dépasse...
Très intéressant oui, j'ai sauvegardé votre commentaire dans mes dossiers secrets :) Il n'y a pas d'art mineur. (pfff, je vais encore me faire des amis ici, mais j'assume.o))
Bysonne ! Non ! Pas vous !
C'est décevant s'pas :))
je vais reprendre tout depuis le début.
T'es snob...
bysonne je t'aime !
gamma
là où je suis, pas d'autre choix que de bouffer de la série (mais bon, j'y vais pas à mon corps défendant, j'adore ça). et donc de la série en série ! ce qui est un visionnage de cette forme cinématograpique très différent que celui de ma jeunesse (ah, belphégor, ardéchois coeur fidèle et tant d'autres merveilles...). une série qui m'a beaucoup frappée du point de vue forte mortalité ou disparition des personnages-acteurs est sans aucun doute MI-5 - Spooks. à part the big chief, les espions anglais ont vraiment un taux de mortalité qui ferait presque rire. à chaque épisode, les paris sont ouverts : lequel, laquelle meurt ? ou démissionne ? à part ça, série passionnante.

et puisqu'on en est aux séries, en voilà une qui m'a laissée sans voix : Top of the lake créée entièrement et réalisée en partie par Jane Campion en NZ, dans des paysages absolument somptueux. c'est lent, c'est très campionesque, et c'est admirable. la forme série est une forme formidable, puissante, malmenée par les frilosités et la mauvaise qualité, mais j'espère que beaucoup de très bons réalisateurs comme campion investiront leur énergie et leur créativité là-dedans : c'est un discours cinématographique long, qui permet vraiment beaucoup d'inventivité aussi bien visuelle que scénaristique. je cite jane campion : " si l'on veut trouver aujourd'hui des regards décalés, une exploration intime de nos existences, voire des styles visuels très marqués, c'est vers les séries qu'il faut se tourner. Chez moi, comme dans la plupart des pays, les salles d'arts et d'essai ont quasiment disparu et les producteurs sont de plus en plus inquiets, frileux, obnubilés par les études de marché" (ici).
Il y a aussi Robert Downey Jr dans Ally Mcbeal qui s'en va pendant la série parce qu'il part en désintox. Le scénario du départ a été complètement changé à cause de ses problèmes de drogues...
Autre exemple marquant: la mort de Nancy Marchand qui jouait (génialement) la mère de Tony Soprano. Malade pendant toute la saison 2, elle est morte avant le début du tournage de la 3. David Chase, le créateur, a pris la décision bizarre de continuer à faire vivre le personnage pendant les premiers épisode de la saison 3, en utilisant des bouts de scènes et de dialogues des saisons précédentes, liant la sauce avec un poil de CGI, pour un résultat proprement atroce, seule grosse faute de goût de la meilleure série de tous les temps.

Récemment, au cas où personne n'en aurait déjà parlé sur le site, gros traumatisme à la fin de l'épisode 9 de la saison 3 de Game of Trones: ou comment assassiner ses héros. Décision purement diégétique cette fois, commandée je suppose par l'impératif de fidélité aux bouquins dont la série est tirée. Et réactions filmées trop drôles des spectateurs stupéfaits (j'ai eu à peu près la même): Horror!!!
bien sûr, personne n'est obligé de tuer/supprimer un personnage quand un acteur part d'une série.

Une solution existe, cela s'appelle le changement d'acteur. Utilisé et approuvé par beaucoup de séries précédente, mais plus très à la mode actuellement. Pourquoi? Cela serait intéressant à analyser.

Pour Downton Abbey, il est évident qu'un changement d'acteur aurait pu avoir lieu. Chaque saison de la série ne dure pas "un an" en temps réel, mais parfois 5 ans! A la troisième saison, on est 10 ans après le début de la première saison, le vieillissement du personnage avec un changement d'acteur aurait été plutôt crédible.
ABC a tué The Practice, mais ça ne s'est pas arrêté là. David E Kelly a sorti le personnage de Bobby Donell pour le remplacer par Alan Shore. The Practice a ensuite été prolongé par un spin-off, Boston Legal, assez hilarant, centré sur Alan Shore. The Practice a aussi donné lieu a un cross-over avec un autre chef d'oeuvre de Kelly : Boston Public qui se passe dans une école.

Entre 2000 et 2004, Kelly avait donc trois grosses séries sur les bras. Ally Mc Beal, The Practice et Boston Public. Ca fait beaucoup pour un seul gars. Dans ces quatre séries, ce sont d'ailleurs les mêmes acteurs qui jouent le juges, par exemple. Séries différentes, sur des chaines concurentes, et même univers, ou presque.
Ouah c'est noël et on m'a pas prévenu !

Y a le cas où un personnage est tué et où ça créé un effet de connivence incroyable, où ça réoriente une série qui s'usait.

SPOILER

Kutner dans House MD.
Kal Penn est inopinément embauché à la Maison Blanche, en pleine Saison 5. Seule solution : suicider son personnage, le docteur Kutner. House ne comprend pas alors que justement House doit toujours tout expliquer. Du coup, il devient dingue. Dans l'épisode suivant il se met à avoir des hallucinations. C'est le tournant sombre de la série qui renouvelle complètement toute l'histoire. Ouf, House est sauvé pour quelques saisons.
L'épisode du suicide de Kutner s'appelle "A simple Explanation". L'explication, c'est que Kutner est allé bosser à la maison blanche, mais ça, le Docteur House ne peut en aucun cas le savoir. Seul le téléspectateur est au courant. Un coup de génie des scénaristes.

Lost

A l'inverse, entre grève des scénaristes, départ des acteurs, arrestations (pour conduite en état d'ivresse et récidive) harcèlement sexuel, les auteurs ont toujours tenté de rattrapper le coup avec Lost. L'histoire la plus tordue depuis Twin Peaks, c'est du à une série de malchances et de maladresses.
http://www.a-suivre.org/usa/lost-6-00-lost-en-photos.html
Juste un petit mot pour Andy Whitfield de la série Spartacus (je sais c'était racoleur tout ça mais j'aimais bien) , qui lui pour le coup est mort avant son personnage . C'est dommage , il était magnifique je trouve , son remplaçant Liam McIntyre n'avait pas la moitié de son charisme .
Downton Abbey, et non pas DowntoWn Abbey.
Il y a aussi le cas difficilement évitable où un personnage meurt pour cause de mort de l'acteur qui l'incarne : Leo Mc Garry/John Spencer dans The West Wing (À la Maison Blanche).
Tiens, on va avoir droit à un chroniqueur série ?
Les exemples sont incroyablement nombreux, et récemment la mort de l'acteur jouant JR a dû gêner les producteurs de la nouvelle série Dallas.
Ne parlons même pas des personnages dont l'acteur change en cours de route (je pense à Jimmy Olsen dans Loïs et Clark par exemple).
J'aimerais rajouter une histoire un peu hors sujet mais intéressante. Dana Elcar, acteur dans la série Mc Gyver a eu un glaucome. Il est progressivement devenu aveugle. Les auteurs ont pris cela en compte, ont rendu son personnage aveugle et en ont profité pour aborder le thème des maladies oculaires lors d'un épisode. Voilà, c'est tout, j'aime juste bien cette anecdote.
Autre solution lors du départ d'un acteur : en mettre un autre dans le même rôle et faire comme si de rien n'était.
http://mentalfloss.com/article/17789/why-carlton-has-two-moms-5-tv-switches-we-werent-supposed-notice
Le Prince de Bel Air et les deux mères, l'acteur de Ma Sorcière bien aimée qui change de tête, Miss Ellie dans Dallas... Autant de bouleversements traumatisants qui font voler en éclats l'implication du spectateur : "pourquoi est-ce que la famille de ce personnage ne remarque pas qu'il a été remplacé par un imposteur ?"
Grey's anatomy c'est vraiment de la merde, mais J'aime beaucoup cette actrice ( Sandra Oh) qui joue dans le très rigolo Defendor ( le seul film de super héros que j'ai trouvé supportable à ce jour).
Il y aussi les séries entières qu'on flingue… sans tête à queue scénaristique, cette fois !
Je me remet mal de l'abandon de Rubicon et de Deadwood.
J'étais certain que c'était ces putain de chaines qui avaient imposés qu'on ne tue pas Brody ! Ils ont saboté leur propre série pour pouvoir tirer tout l'or qu'ils pouvaient. Tssss !
Alerte coquille :
le lien vers l'article des Inrocks ne fonctionne pas :
http://www.arretsurimages.net/admin/%20http:/www.lesinrocks.com/2011/08/27/cinema/mad-men-breaking-bad-la-chaine-amc-est-elle-en-train-de-se-saborder-1110608/
un peu barbare ce "admin" au milieu. Sinon l'adresse sur les inrocks fonctionne, elle.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.