41
Commentaires

Vaccins : de bonnes nouvelles du monde d'après

Commentaires préférés des abonnés

" Le capitalisme est l'ennemi juré de la solidarité. C'est l'idéologie bestiale de l'homme " ( Emmanuel Mac Kay )

Réussir à fourguer des vaccins périmés, qui ne sont pas (très ?) efficaces, aux pays les plus démunis, vraiment trop fort « Big Pharma » . 

Vite la cinquième dose.

A ce sujet très bon (et hilarant) sketch de Naim

https://www.youtube.com/watch?v=8m3(...)

Comment ????!!!!!

Les labos auraient des visées mercantiles et pas seulement altruistes ?


Autre bonne nouvelle dans la continuité : si par malheur il y  avait des problèmes de santé suite à la vaccination, 

(cf : ci-dessous ) on pourra toujour(...)

Derniers commentaires

Il y a quelqu'un qui a cru un seul instant que ça se passerait différemment?

MDR :-)))

Le montant des contrats des cabinets conseils  avec l'État est bien, au minimum, de 1 milliard d'euros selon Public Senat. Voir ce chiffre comme une outrance media est faux.

Quand l'obsolescence programmée se résume à une date de calendrier

ça sent le conseil en stratégie McKinzey

J'ai eu bien raison de suivre les conseils de McKonsait en la matière.


J'ai acheté, avec des aides de l'État courant septembre 845 bulldozers que j'ai revendus à plein d'États de là-bas qui sont pas de chez nous.

Je me suis fait un pognon de dingue.


C'est presque une fiction.

Le bull ne se périme pas, il rouille.

Avec un dixième des bénefs, je viens d'acheter du minium.

Les affaires continuent.


Cette époque est formidable et nous la vivons à deux cents à l'heure.

J'ai même mes restes de cheveux dans le vent.

Dois-je acheter des tonnes de shampoing?


Adré Aline, Adré Aline, Adré....



Ah oui ? Pour une raison scientifique, j'imagine ? Oui, enfin non. Ce sont les labos qui imposent des dates de péremption courtes. 


Et ils les imposent pour une raison scientifique solide, ou bien est-ce purement arbitraire ? Est-ce que la date de péremption "courte" n'est-pas simplement due à un principe de précaution, et qu'en fait les doses sont utilisable même après cette date ?


Et qu'en est-il des besoins ? Si les vaccins sont détruits en aussi grand nombre, n'est-ce pas aussi à cause d'un refus de vaccination ? Pour prendre l'exemple de la France, Astrazeneca a été périmé car le gouvernement a très vite interdit son usage pour lui préférer des vaccins plus efficaces et plus sûrs (les vaccins ARNm) sans immédiatement refiler leur stock d'astrazeneca à d'autres pays. 


Et fat relativiser le gaspillage. 220 000 doses gaspillés sur pas loin de 150 millions de doses administrées, ça reste un pourcentage relativement faible.

Se souvenir du sang contaminé 

Oh la la ! Tout de suite certains diront que l'aide dite humanitaire serait parfois une façon de se débarrasser de ce qu'on ne veut plus... je n'y crois pas du tout.

A  quand un vaccin contre la cupidité ( ou contre la connerie ) ?

Réussir à fourguer des vaccins périmés, qui ne sont pas (très ?) efficaces, aux pays les plus démunis, vraiment trop fort « Big Pharma » . 

Vite la cinquième dose.

A ce sujet très bon (et hilarant) sketch de Naim

https://www.youtube.com/watch?v=8m3x0hZDZ0o



" Le capitalisme est l'ennemi juré de la solidarité. C'est l'idéologie bestiale de l'homme " ( Emmanuel Mac Kay )

Comment ????!!!!!

Les labos auraient des visées mercantiles et pas seulement altruistes ?


Autre bonne nouvelle dans la continuité : si par malheur il y  avait des problèmes de santé suite à la vaccination, 

(cf : ci-dessous ) on pourra toujours voler au secours de " l'Afrique" car nous sommes (aussi) des humanistes


lun. 14 mars 2022, 9:32 AM A 42 ans, Lola Dewaere (fille de Patrick ) est une comédienne connue et reconnue par ses pairs. Dimanche 13 mars 2022, elle a pris la parole sur son compte Instagram, en espérant que son expérience puisse aider d'autres femmes qui pourraient être dans la même situation qu'elle. Elle a donc raconté son histoire. Depuis sa vaccination contre la Covid-19, elle rencontre de nombreux effets secondaires qui touchent ses cycles menstruels. Depuis, elle a des " malaises vagaux" et des règles "perturbées légèrement au niveau des flux et de la durée". Si elle ne s'inquiétait pas, les maux ont empiré lorsqu'elle reçu une nouvelle dose du vaccin en décembre 2021. "Plus de règles pendant 3 mois, mais jai eu des douleurs INIMAGINABLES, comme si mon corps cherchait à expulser quelque chose qui était bloqué mais n'y arrivait pas", a-t-elle poursuivi. Devant ses douleurs intenses, elle a révélé que son compagnon avait hésité à appeler les urgences à de nombreuses reprises. Parfois, l'actrice ne pouvait même plus poser par terre. Elle a eu des "migraines hyper douloureuses, rideaux fermés et d'un syndrome pré-menstruel encore plus fort". Alors qu'elle pensait être dans une phase de pré-ménopause, ses règles sont finalement revenues. Elle a alors évoqué "une hémorragie et des caillots de sang de la taille d'une balle de tennis".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.