162
Commentaires

Vacances au grenier

Derniers commentaires

@si est cité dans une émission assez intéressante, malgré Morandini et les faux journalistes médias!!!!!!!!!!!! Merci Mr Abiker
Je poste ici car il n'y a pas de forum pour les "vite-dit".

Lorsque des pages de journaux sont scannées et reproduites sur le site, afin de nous les faire découvrir ( merci), est-il vraiment absolument indispensable de les reproduire in extenso, en laissant en particulier la pub ?
Certains journaux, français ou étrangers, ont des espaces publicitaires tellement vastes sur leurs pages, que même l'image réduite finit par occuper copieusement l'écran de mon ordi !

Le site vit sans pub ... mais relaie celle qui est faite ailleurs.
C'est un peu étrange, non ?

Bien sûr ça demanderait un petit temps de traitement de ne reproduire que l'article dont on cause, mais ça ne me paraîtrait pas inutile.
à défaut d'être très maniaque sur le rangement, il m'arrive de glisser bien après la bataille des posts dans des articles.
Dans le dossier "délinquance", au rayon chiffre, je voulais reglisser le lien d'un papier de l'Insee, déjà laissée suite à un article de Judith dans le feu-BBB.
Les deux articles référents sont ds vite-dits (toujours non dispo à la réaction).
Serait-il possible d'ouvrir des forum à hauteurs de l'agrégat global "dossier", ou cela n'est-il au regard de défauts, en matière des doublons ?
Borloo, Wauquiez et l’arnaque des services à la personne [www.plumedepresse.net]
Rangez, rangez, classez, faites des dossiers, passez de bonnes vacances Daniel, et ensuite vous viendrez chez moi où il n'y a que du "vrac". :-)


La vache, le bandeau sur la page d'accueil et les vite-dits, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour attirer le chaland. :o) Vivement jeudi.
Ranger pour retrouver ces chroniques où les tribuns des forums étaient exceptionnels (chroniqueurs et commentateurs ) .

Ranger pour voir quel travail a été accompli depuis l'ouverture d'@si .
Daniel,
Les vacances, c'est fait pour décrocher. Allez, encore un effort ! et lâchez prise.
Merci de nous prévenir que vous êtes parti en vacances dans le grenier. Ça à l'air sympa, les vacances là-bas.
Vous êtes pas comme certains qui préviennent pas qu'ils partent en vacances.
Comme Guy Birenbaum par exemple.

Parce que c'est important les rendez-vous, tout ça, si vous avez rendez-vous à 16h avec le renard,
dès 15h vous commencez à vous réjouir de bientôt le voir.

Concernant les boites où vous rangez les contenus, j'en sais rien moi !
Je ne regarde jamais les boites. Mouton dedans ou pas. Je regarde juste le mouton.

Au fait, vous me devez 2000 euros.
Vous savez comment ça se passe, quand on fouille. On cherche quelque chose, et on trouve autre chose
C'est la sérendipité : Olivier Ertzscheid a écrit un magnifique article sur ce concept
c'est
Proposition: un dossier pour mettre en liaison les "expansion et récession des "media networks" (de taille nationale ou internationale)" : RFI qui restreint, CCTV qui met le paquet, BBC qui maigrit, etc.

Et créer deux niveaux hierarchique devrait aider : exemple : 1er niveau= Obama, 2nd niveau = les 4 (ou plus) dossiers actuels.
Faire differentes armoires à dossiers quoi.
Ta ta ta... ne faites pas votre coquet ou votre faux modeste, Daniel. Ranger, les objets comme les idées, ce n'est pas de la maniaquerie, lorsqu'on a l'ambition, ou la prétention d'avoir une activité, un métier, intellectuel. C'est une nécessité vitale si l'on ne veut pas voir peu à peu sa pensée submergée par le flux d'information. Vous feriez confiance à un avocat bordélique vous ? ou même un notaire ? Il n'y a guère que les banquiers à qui ont a du mal à faire confiance, même lorsqu'ils ont la réputation d'être rigoureux ! Mais ceci est une autre histoire... D'ailleurs un dossier sur les arnaques financières, vous y avez pensé j'espère ?

Dès l'école maternelle on apprend aux chtinenfants que l'activité de rangement comprend deux opérations mentales essentielles : trier et classer.
Alors ne culpabilisez pas, ni pour le rangement ni pour le repos. Ça aussi on l'apprend très tôt : un cerveau qui se repose est un cerveau qui se fortifie en se réorganisant.

Bonnes vacances et bon ménage !
Et bientôt des dossiers pour ranger les dossiers par catégories ! (quand y aura trop de dossier)

Pour donner un exemple tout à fait représentatif d'une seule personne : je ne fais généralement pas attention au dossier, sauf lorsque plongé dans un article ou une émission, je regarde, rapidement, les titres des articles du dossier, pour avoir une petite idée de comment vous avez traité l'information.

Mais en général, lorsque je n'ai pas lu un article lors de sa parution, c'est qu'il ne m'a pas spécialement attiré : je n'y jette donc pas un œil plus tard. Mais je dois avouer lire beaucoup moins régulièrement les articles qu'au début. Pourquoi ? Aucune idée, une idée de flemmardise, peut être, tout simplement ?
Une idée : que chacun chez soi puisse ranger "son espace @si" comme il veut, avec ses dossiers, sa mise en page etc ... Bon peut-être qu'il va falloir attendre l'Internet 3.0.
Maniaque du rangement ? Ou bien workoholic ?

Allez, filez ! Bonnes vacances, capitaine !
Je vote pour :

- Pas de dossier BHL , vous pouvez tout mettre à la poubelle , cela n'a aucune espèce d'incidence sur notre vies .

- Un dossier Ali Soumaré . Pourquoi voulez-vous le caser uniquement à "villiers-le-bel " ? Il n'aurait pas dù en sortir ?
Ce dossier ouvre sur la délinquance de nos hommes politiques ,
sur les erreurs de jeunesse à ne pas comparer avec les actes prémédités d'adultes pervertis par l'idée de pouvoir et d'argent mal acquis .
Un gros dossier :-((

- un grenier à grains à moudre ?

- des vacances au grenier ? je prends . Pour le rêve et le voyage de l'imagination .
Bonne idée de remettre de l'ordre.

Bonnes vacances.
Profitons-en pour apporter une nouvelle pièce au dossier fantôme sur le Honduras et les curieux deux poids deux mesures des médias...
HS : Emission avec Frédéric Lordon maintenant dans Là-Bas Si J'y suis sur France Inter.
Je viens de l'écouter Lordon, il n'est pas très optimiste ....
+1 Évidemment,

Une boite avec tout ce dont @si ne parlent pas comme les autres ?
Une boite avec Chavez .... ? vous savez les vite dits...?

Au fait, histoire d'en remettre une couche, vous avez Daniel, parfois des inspirations quasi Béhachèliennes, si, si, vous pouvez toujours vous foutre de lui (à juste titre sans doute) mais tout de meme, jugez plutot, votre message pour mettre fin à la horde de chavistes débarqués sur le forum disait ceci:

Ouh la ! Nouvelle éruption de chavisme dans le forum. Cela faisait longtemps.
(...)
"Oui, la presse mondiale écrit beaucoup de bêtises sur Chavez. De la même manière qu'elle écrit beaucoup de bêtises sur nombre de chefs d'Etat, dès lors qu'ils incarnent, comment dire, des problématiques à forte connotation idéologique (Poutine, Ahmadinejad, nombre de chefs d'Etat africains, etc). "

On retrouve le tiercé gagnant Chavez, Ahmadinejad, Poutine lorsque BHL qualifie le Monde diplo de "chien de garde des plus grands pétroliers du monde. Du vrai pouvoir pétrolier, qui sont l’Iran, le Venezuela de Chavez, la Russie de Poutine. Chien de garde de cette troïka-là ».

Amusant non ?
Je signe au-dessous de Djac... sauf que son lien ne marche pas.
et persiste à vouloir qu'on ouvre un ou des dossiers "les trous noirs de l'info" exemples : Honduras, Vénèze, Palestine etc.

Sinon, j'aime pas l'ordre, et me sens très à l'aise dans mon désordre. Depuis que mon bureau a été rangé de façon cohérente (m'a dit le pote qui m'a construit ma bibliothèque/bureau), je ne retrouve plus rien, c'est une horreur !

Z'avez pas un petit jardin à défricher pour décrocher, Daniel ? Une cause qui vous passionne ? Un p'tit tarpé avec un Billie Holliday ou Inaggadadavida de ... euh... trou de mémoire (moi c'est tout en bordel dans ma tête, mes archives)...

Bon, j'irai voir vos rangements un de ces 4, mais j'ai déjà du retard dans les émissions de la semaine...
Si si ça marchait hier, c'est le site du monde diplo temporairement inaccessible.
C'est tout le site du Monde diplomatique qui ne répond plus !!!
Connaissiez-vous celui-ci, Clomani ?

(Pas remis à jour depuis longtemps, j'admets...Je vais y travailler)
Et le dossier de la Revue de presse internationale ?
Nan, je l'avoue...
Mais bon, comme vous dites... pas exhaustif ;o))... mais surtout ne vous tuez pas au travail pendant vos vacances, Daniel... je m'en voudrais de vous gâcher vos congés avec mes râlotteries ;o).
Comme dit Desper, c'est le site du monde diplo qui est indisponible (doivent ranger chez eux aussi).

En gros, ça dit que si, dans la presse internationale, on a beaucoup parlé, légitimimement, du décès d'un opposant à Castro à Cuba, par contre, étrangement, pas un mot sur un charnier découvert en Colombie constitué d'opposants au régime, là-aussi, ni sur des contestataires Honduriens, torturés et morts, eux aussi.

Et toujours cette question : pourquoi ?
Pour des raisons personnelles je lis tous les jours la presse colombienne, je peux te dire que l'angélisme dont tu fais preuve ne résiste pas longtemps à une connaissance plus approfondie du pays, mais bon il y aurait bc à dire, te parler des indiens massacrés par les farc, des familles rackettées, des adolescents enrolés dans la jungle, des assassinats (de part et d'autres), une famille qui paye la rançon aux farc pour récupérer un otage (bc d'otages sont fait pour être échangés contre des rançons), elle reçoit un sac, à l'intérieur les ossements de l'otage. Etc...
Faut que je rajoute pour me faire comprendre que ce que je viens de dire n'est pas là pour masquer les exactions des milices paramilitaires, la découverte des charniers est un fait très important. Mais un lecture trop politique et superficielle d'une situation complexe et qui couvre des décennies n'est pas non plus très pertinente. La Colombie elle même ne regarde son Histoire qu'avec difficulté et amnésie tant les blessures sont vives.
Heu, quel angélisme ?
Je me demande pourquoi les médias parlent de certaines choses (complexes) et en laissent d'autres (complexes aussi) de côté. J'ai rien dit de la politique en Colombie, moi.

Sinon, envoyez un message à Maurice Lemoine pour lui dire qu'il est angélique, vous verrez bien ce qu'il vous répondra.
Sauf que les médias en parlent, je viens de googler sur la Colombie, tu trouves des articles dans toute la presse française sur les paramilitaires.
Moi, j'obtiens ça :
Colombie
Colombie charnier
Colombie massacre
Fosse commune La Macarena

Je vois pas grand'chose qui ait trait avec, spécifiquement, la découverte de la fosse commune de La Macarena en décembre 2009.

Par contre,avec Orlando Zapata Tamaya (Le Monde) et surtout avec dissident cubain, c'est pas tout à fait pareil...
http://news.google.com/news?client=safari&rls=en&q=paramilitaires%20colombie&oe=UTF-8&um=1&ie=UTF-8&sa=N&hl=fr&tab=wn
On y parle des paramilitaires, certes, mais pour l'essentiel il s'agit du Figaro (qui a toujours eu, apparemment, une info relativement bonne et suivie sur l'Amérique du Sud), et ensuite je ne vois pas évoquée la fosse commune de La Macarena.
+ afp, le Monde, l'express, libération etc...
Libération, le monde, où ça ?
Et est-ce que c'est seulement, du point de vue du nombre d'articles, en rapport avec ce qu'on dit du dissident cubain ?
heu... dialogue de sourds j'ai l'impression !
C'est pourtant simple :
charnier de La Macarena => peu d'articles, voire pas du tout, info globalement non relevée.
Orlando Zapata Tamaya => pas mal de réactions, info globalement relevée.

De même que pour l'Iran, on a fait tout un tapage, alors qu'on n'a pas dit un mot du Honduras.
De même qu'à l'époque, on faisait ses choux gras de Pol-Pot, mais on ignorait le Timor oriental.

Bref, les médias globalement voient des choses (graves) et n'en voient pas d'autres (tout aussi graves), et je me demande toujours : pourquoi ? (ainsi que, question subsidiaire : pourquoi @si n'y prête pas plus attention)
de mon point de vue ces comparaisons sont tout simplement stupides et complètement abusives, tu m'excuseras...
Je compare du point de vue médiatique, liza, pas du point de vue politique...
Mais c'est bien évidemment une lecture politique qui sous-tend ces comparaisons abusives (et de mon point de vue pas très pertinentes), c'est surtout ça qui me désespère et que je nommais angélisme, c'est une lecture simpliste du monde et ça m'énerve mais bon...
Une lecture simpliste du monde ?
Ha bon.

Où pourrais-je me fournir (pour me faire une idée) dans les médias français en idées pas simplistes du monde ?
Tout simplement par la multiplication des points de vue ! Pluralisme tout ça, et pas la grille de lecture d'un seul mec.
Vous tournez en rond tous les deux. Comment multiplier les points de vue si si peu de gens publient sur un sujet ?
Et si la presse "pluraliste" ne parle pas d'un sujet ?
(au passage, le Monde Diplo est très très loin d'être le point de vue d'un seul mec)
Tu me feras signe alors si un autre point de vue sur le sujet dans le monde diplo est publié. (merci d'avance)
Je reste toujours à vouloir savoir où se trouve précisément la presse pluraliste en France - spécialement sur certains sujets.
Et ce qu'il est important de discuter, pluralisme ou pas, c'est si oui ou non Maurice Lemoine se trompe quand il évoque une différence de traitement entre deux informations. Pour dire qu'il se trompe, il ne suffit pas d'invoquer le pluralisme et une vision du monde simpliste, en le sortant du chapeau - parce que, de son côté, c'est ce que ne fait pas Maurice Lemoine, fort de nombreux correspondants et collaborateurs qui connaissent le sujet.
Tu plaisantes j'espère... L'argument d'autorité au sujet de M. Lemoine qui roule pour la "révolution bolivarienne" (en toute transparence d'ailleurs), il peut bien avoir maints correspondants qui connaissent le sujet, ce sont tous des gens qui partagent la même idéologie. Je veux bien que tu trouves sa pensée formidable, mais il faut qd même se demander d'où les discours viennent parfois.
Je te donne mon point de vue, et ne compte même pas te convaincre.
Toi aussi tu devrais te demander d'où viennent les discours : je doute que lire "tous les jours la presse" Colombienne invite à une vision nuancée des problèmes de la région.
C'est sûr que c'est beaucoup plus intéressant de parler d'un pays qu'on ne connait pas ! Bha tant pis ! :)
Bon.

Alors :
1/vous avez initialement réagi ici pour nous faire un portrait terrible et sanguinaire des Farcs. En creux, on comprend donc que vous me (et à M.Lemoine) prêtez l'intention de prétendre que les Farcs sont de doux agneaux et de beaux rebelles à qui tout est pardonnable. Or, ils se trouve que je n'ai jamais dit ou pensé cela, et vous aurez du mal à trouver quelque chose de tel dans les colonnes du Monde Diplo (exemple ici) - ce n'est pas parce qu'on condamne un régime politique d'état qu'on encense forcément les actions des rebelles à ce régime, de même que ce n'est pas forcément parce qu'on critique la politique d'Israel qu'on trouve pour autant génial ou seulement excusable que des palestiniens se fassent exploser dans des marchés.
Bref, vous avez débuté par du procès d'intention.
-> Qui est simpliste ?

2/Vous me prêtez un argument d'autorité quand je souligne le sérieux du travail de M.Lemoine. Mais dans le même temps, vous arguez de votre "meilleure connaissance" de la Colombie qui vous ferait mieux savoir...

Je ne tiens pas ce que dit le Monde Diplo pour la Vérité révélée - ce serait, ça, un argument d'autorité, dire "c'est vrai parce que M.Lemoine le dit".
Or, ce n'est pas ce que dis : mais plutôt, je le tiens pour un travail sérieux, documenté, fondé, le genre de travail qu'on ne peut discuter qu'avec un minimum de travail de même sérieux, et non en trois lignes lapidaires qui vaudraient comme avis définitif et équivalent sur la question. Sinon, à ce compte-là, on pourrait rejeter aisément tout travail, et hop, "Levi-Strauss c'est nul, Kant dit n'importe quoi, Einstein c'est de la foutaise, et si vous venez me dire que leurs travaux sont conséquents et qu'il faudrait argumenter un peu plus que ça, je vous renvoie que vous faites dans l'argument d'autorité, et hop, le tour est joué".
Et qui plus est, encore faut-il avoir réellement connaissance du travail en question, plutôt que de s'en tenir à un résumé simplificateur.
-> Qui est simpliste ?

3/Votre appel à la presse pluraliste m'interroge. Il se trouve que suffisamment de gens se sont penchés sur la question pour bien noter que, sur bien des points, le pluralisme supposé de la presse (et du journalisme en général, élargissons aux télés et radios) n'est qu'un leurre, et que ledit pluralisme, par plusieurs mécanismes (circulation circulaire de l'information, connivence avec les politiques, manque de temps et de moyens, etc...), n'évolue que dans un champ idéologique bien limité, et que sur bien des sujets, cette presse suit précisément les mêmes voies, à quelques variantes cosmétiques près. Dois-je évoquer l'exemple-type que nous a fourni à ce sujet le référendum sur la constitution européenne ?

Je rêverais, moi, qu'il y ait plusieurs Monde Diplo différents, amenant des points de vue différents, mais avec autant de documentation d'analyse solide de fond - maintenant, quand je vous demande où je pourrais, dans la presse française, trouver d'autres points de vue de ce type, vous restez muette - et pour cause.
-> Bref, sur le pluralisme, qui est simpliste ici aussi ?

4/Alors, lire la "presse colombienne" serait un gage de connaissance objective (voir le point 2/).
Première chose, il y a tout à parier que M.Lemoine a parfaitement connaissance de cette presse, soit directement, soit par l'intermédiaire de collaborateurs - il n'invente pas ce qu'il raconte.
Mais surtout, il faudrait m'expliquer en quoi une presse étrangère, de quelque pays soit-elle, serait, par sa seule qualité d'étrangère, différente de celle de la France, en tout ce qui concerne mon point 3 - c'est-à-dire ne serait pas, elle aussi, une presse soumise à la circulation circulaire de l'information, aux connivences politiques, à l'appartenance des titres de presse à des groupe industriels, etc...

D'où vient son discours, à cette presse ?

(exemple ici : "Ni désir de vérité ni réflexe de précaution ! Journaux et télévisions se déchaînent. Sur la base de « documents explosifs » (issus des fameux ordinateurs) aimablement « filtrés » par les services de renseignement colombiens, le quotidien colombien El Tiempo — propriété de la famille Santos, à laquelle appartiennent le vice-président Francisco et le ministre de la défense Juan Manuel) — et l’espagnol El País (6) mènent le bal.[...]")

-> Qui est simpliste ?
Ha tu me donnes l'occasion de linker un itw de Maurice Lemoine sur les Farcs que j'ai trouvé hallucinante, accroche toi au pinceau j'enlève l'échelle comme on dit !
http://www.educweb.org/Projets/Ingrid/DocIngrid/MauriceLemoine.htm

sans commentaire je crois !

sinon il y a un autre quotidien colombien qui s'appelle El espectador http://fr.wikipedia.org/wiki/El_Espectador_(Colombie)

Houlà tous ces contradicteurs pour moi toute seule quel honneur et vous vous plaignez d'être minoritaires....
À l'échelle des médias dominants en France, oui, on est minoritaires et pas qu'un peu. Ne vous plaignez pas d'avoir des contradicteurs quand vous vous pointez sans arguments de fond pour lancer à la cantonade qu'on est angélique, qu'on fait des comparaisons stupides et qu'on est simpliste...

El espectador cité par... le Monde Diplomatique.

(impossible de se connecter à educweb.org pour l'instant)
Voilà l'article en question : ça date de 2002

3 QUESTIONS A... Maurice Lemoine
"Les FARC n'assassinent pas les prisonniers"

Maurice Lemoine est rédacteur en chef adjoint au Monde diplomatique, spécialiste de l'Amérique latine. Il publie, le 22 avril prochain, "Amérique centrale, les naufragés d'Esquipulas", aux éditions l'Atalante.

Propos recueillis par Jérôme Hourdeaux, Le Nouvel Observateur

Quels sont les objectifs poursuivis par les FARC?

Les FARC sont nées officiellement en 1964 mais sont les héritières des guérillas de 1948. Leur objectif aujourd'hui n'est plus la prise du pouvoir par la lutte armée et l'établissement d'un régime socialiste tel qu'on les a connues dans les années 60. Elles veulent désormais une réforme sociale très profonde et l'ouverture d'un espace démocratique dans un pays qui, même s'il s'agit d'une démocratie formelle depuis longtemps, a vu se partager le pouvoir depuis l'indépendance entre deux partis: le libéral et le conservateur.

Depuis trois ans, le président Pastrana menait des négociations pour lesquelles une zone démilitarisée de 42.000 kilomètres carrés avait été établie. Or, ces discussions viennent d'être rompues unilatéralement par le gouvernement colombien, ouvrant une période de guerre totale.
Les négociations étaient en trompe l'oeil. Lorsque les discussions ont commencé, il était clair que le gouvernement devait s'attaquer au problème du paramilitarisme. Ce sont des groupes qui sont responsables de 70% des violations des droits de l'homme en Colombie et qui sont infiniment plus meurtriers que les FARC.

Mais, durant tout ce conflit, non seulement le gouvernement ne s'est pas attaqué aux paramilitaires, mais en plus il s'est lancé dans le "plan Colombie", dans le cadre duquel les Etats Unis lui ont versé 1,3 milliards de dollars. Grâce à cet argent, le gouvernement a, durant ces trois années, considérablement renforcé son armée.

On a souvent accusé la guérilla d'intransigeance, ce qui est vrai. Mais on oublie aussi de dire que le gouvernement n'a pas eu une attitude de recherche d'une solution de paix et donne plutôt l'impression d'avoir profité de ces trois ans pour renforcer son pouvoir militaire.

Pourquoi avoir recours à l'enlèvement?

L'objectif est très clair: échanger les otages, ainsi qu'un certain nombre d'officiers de la police et de l'armée entre leurs mains, contre des guérilleros emprisonnés. Il s'agit d'un objectif politique et symbolique.

Les FARC, avec 17.000 hommes, sont la plus importante guérilla du pays et ne manquent pas de combattants. Il y a un an, elles détenaient environ 500 policiers et militaires. Pendant des mois, elles en ont demandés l'échange contre des guérilleros emprisonnés. Finalement, les FARC ont décidé unilatéralement d'en libérer 450. A l'époque le gouvernement n'avait libéré de son côté que 13 guérilleros malades. C'est donc pour eux un objectif qui demeure. Et, dans la mesure où la guerre est relancée par la rupture des négociations, il est évident que les FARC actuellement font monter la pression.

En 1982, le président Bétancourt avait déjà signé un accord avec les FARC, au terme duquel la guérilla disposait d'un an pour constituer un parti politique et pour se lancer dans la lutte démocratique. Elles ont alors participé à la création de l'Union patriotique, qui a effectivement participé aux élections municipales, enregistrant des succès modestes mais réels. Dans les 18 mois qui ont suivi, 4.000 des militants, dirigeants et cadres de l'Union patriotique ont été assassinés par les paramilitaires. Il faut garder cette épisode en tête pour comprendre l'âpreté des FARC à négocier. Il ne s'agit pas pour eux de lâcher les fusils, pour dans six mois se trouver au cour de la cible

Pourquoi avoir choisi Ingrid Bétancourt?

Si on se met dans la position d'un mouvement révolutionnaire, elle n'était pas la priorité car il s'agit de la seule membre du Congrès colombien à mener une lutte courageuse contre la corruption des partis politiques et du gouvernements. Il s'agit ici d'un concours de circonstances.

Je connais bien Ingrid Bétancourt. Quand j'ai appris son enlèvement j'ai été très inquiet. Mais d'une certaine manière, et cela va peut-être paraître paradoxal, j'ai été relativement soulagé lorsque j'ai appris qu'elle avait été prise par les FARC et pas par quelqu'un d'autre, des paramilitaires par exemple.

En Colombie, il y a deux phénomènes: les guérillas et les paramilitaires. Et lorsque qu'un paysan, un syndicaliste, ou n'importe qui d'autre, tombe entre les mains des paramilitaires, il n'en sort pas vivant. Les FARC ont une position beaucoup plus politique, ils n'assassinent pas les prisonniers.


"Tant qu'Ingrid Bétancourt est entre les mains des FARC, je dirais qu'elle relativement en sécurité, même si sa situation est inconfortable. Etant entendu évidemment que tout dépend ensuite de la décision de l'armée de lancer une opération pour la libérer. Ce à quoi sa famille s'oppose.

La raison voudrait que l'on n'entreprenne rien. Mais au vu des précédents, l'armée aurait tout intérêt à que Ingrid de Bétancourt se fasse tuer entre les mains de la guérilla. Ce serait pour eux un coup politique extraordinaire. Il peut y avoir cette tentation, d'autant plus qu'Ingrid Bétancourt est détestée par toute la classe politique colombienne. Donc elle est, à mon sens, plus en danger du fait des réactions du gouvernement et de l'armée que du fait de sa détention par les FARC."
Maurice Lemoine : "Les farcs n'assassinent pas les prisonniers", je dois pouvoir te donner quelques centaines de contre-exemples. Ensuite lors de la fameuse démilitarisation, les farcs en ont profité pour se réarmer et étendre leur influence sur la région. Ils sont surtout occupés au narco-trafic plutôt qu'à la super société à venir qu'évoque M. Lemoine. Ils posent des bombes dans les établissements qui refusent le racket aussi (une femme de ménage et un gardien de parking tués, normal c'est l'armée du peuple après tout !).
Sinon pour les exactions (massacre, enlèvement, etc...) en tout genre M. Lemoine malgré tous ses informateurs il n'en a visiblement pas entendu parlé... Soit !
Ça y est, lu : "Quand j'ai appris son enlèvement j'ai été très inquiet. Mais d'une certaine manière, et cela va peut-être paraître paradoxal, j'ai été relativement soulagé lorsque j'ai appris qu'elle avait été prise par les FARC et pas par quelqu'un d'autre, des paramilitaires par exemple."

C'est pas non plus un grand "youpi", hein.
M.Lemoine parle des prisonniers politiques, qui sont en effet monnayables politiquement par les Farcs, chose que ne font pas les paramilitaires. Est-ce que ça veut signifier que les Farcs sont des anges ? Non.

Quant aux exactions des Farcs, elles sont par exemples décrites dans un des articles (dans ce cas-ci, l'assassinat de renégats à la cause) que j'ai mis en lien ci-dessus, dans le Monde Diplo.
D'autre part, quel est l'intérêt d'en rajouter sur les exactions des Farcs lorsque l'immense majorité des massacres en Colombie est dû soit aux paramilitaires, soit au gouvernement, et sachant que les Farcs ont été massacrés après avoir été invités à être un parti politique participant à des élections, ce qu'ils ont fait ? N'y a-t-il pas une balance à faire - sans que cela retire toute horreur à quelque crime que ce soit par ailleurs ?
Enfin, combien de massacres sont imputés aux Farcs alors que c'est faux ?

M.Lemoine explique une situation, montrant qu'il se trouve que, globalement, quand on fait le bilan, elle est d'abord imputable à un pouvoir d'état inégalitaire et sanglant. Dans ce contexte, les actions des Farcs s'expliquent - mais, et c'est là-dessus que vous achoppez à mon sens, ce n'est pas parce qu'on explique qu'on excuse - de la même manière, encore une fois, que ce n'est pas parce qu'on explique la position dominée des palestiniens qu'on excuse ou qu'on trouve très bien les attentats à la bombe.
Ben oui, mais son idéologie lui fait distordre la réalité, on pourrait en débattre des heures... Je t'ai dit ce que j'en pensais, je sais que nous restons chacun sur nos positions. Bonne fin d'aprème...
J'aimerais bien comprendre ce que vous appelez "déformer la réalité" - parce que, oublier le cadre général (vous qui parlez de connaître la Colombie), l'histoire des guérillas, les causes profondes des conflits civils, le soutien des USA au pouvoir colombien (dont la volonté de nommer les Farcs comme simples terroristes plutôt que force armée dans une guerre civile va exactement dans le même sens que ce que vous cherchez à faire ici...), pour ne voir que l'évidence, (qui est qu'une guérilla, par essence, c'est violent), me paraît être une vision particulièrement déformante - et tout à fait idéologique, tant il est vrai que personne n'est indemne d'idéologie...
Bon courage, Djac. Vous avez tout mon soutien...
And may the [s]farc[/s] force be with you Djac ;-)
Pour moi effectivement les farcs sont des terroristes. Je l'assume, et ma part d'idéologie aussi !
Pour moi effectivement les farcs sont des terroristes. Je l'assume, et ma part d'idéologie aussi !

J'ai connu une femme qui avait fait activement partie de la Résistance pendant la guerre. Elle est décédée maintenant. Lors d'une conversation, je me souviens de lui avoir demandé si elle considérait qu'elle et son groupe étaient des terroristes. Elle m'a répondu "oui, absolument !".
En tout cas, on est très loin de la guerre civile en Colombie et il y a presque autant d'otages que de farcs !
Mais c'est bien évidemment une lecture politique qui sous-tend ces comparaisons abusives

Non, la comparaison du traitement médiatique de deux évènements est factuelle et tout à fait légitime. Il n'y a aucun angélisme à souhaiter comprendre pourquoi de telles disproportions de traitements existent.
C'est ce "pourquoi" qui amène de façon assez logique un questionnement politique:
Vous confondez la cause et la conséquence.
Mais oui bien sur !...
Je pense exactement l'inverse... et te renvoie ta dernière phrase !
Je pense exactement l'inverse

Ca donne:

"la comparaison du traitement médiatique de deux évènements est débile et tout à fait illégitime. Il relève de l'angélisme de souhaiter comprendre pourquoi de telles disproportions de traitements existent. Le "pourquoi" n'amène aucun questionnement politique mais alors pas le moindre."
C'est pourtant simple :

charnier de La Macarena => peu d'articles, voire pas du tout, info globalement non relevée.

Orlando Zapata Tamaya => pas mal de réactions, info globalement relevée.

Une recherche rapide ne donne que deux articles sur ledit charnier, un dans Le Monde diiplomatique et l'autre sur Come4news :

Recherche

Il est quand même important de se rappeler que pas mal de journaux n'autorisent pas Google News à scanner leurs pages.
le problème n'est pas là du tout, vous le faites exprès ou quoi ? On est qd même pas obligé de lire les événements à la lueur de la chandelle de Maurice Lemoine si !?
Je ne sais pas qui est Maurice Lemoine. Le problème, c'est que si on a un jour parlé de ce charnier découvert dans le parc national de la Macarena en Colombie, on n'en trouve trace nulle part sur le web français aujourd'hui. C'est embêtant. Ou alors Google news n'est plus du tout un moteur de recherche fiable. Ou alors il faut apprendre l'espagnol.
Tu ne lis donc pas les articles que tu cites, ça commence bien !
J'ai lu la partie de l'article du Monde diplomatique constatant la différence de traitement dans nos médias entre le charnier découvert en Colombie et la mort du dissident cubain ainsi que le début de l'article sur Come4news. Je voulais être sûre qu'il s'agissait bien du même sujet. Vu l'heure, je n'ai pas le temps de tout lire.
Et bien cet article est signé Maurice Lemoine, tu le connais un peu mieux maintenant !
Je ne lis jamais les noms des signataires des articles, ni ceux des posteurs d'ailleurs.
Objection, votre honneur!
Il y a çà.
Sur l'Amérique latine, Investig'action est ce que j'ai trouvé de mieux en ce moment.
Mais Liza va certainement dire que ce n'est pas sérieux.
Si tu me lis depuis le début de cette discussion tu sauras que je ne remets pas en cause l'horreur des paramilitaires. C'est quand même incroyable d'idéaliser les farcs parce qu'il y a eu les paramilitaires. Les deux sont des plaies de la Colombie. Et cacher les horreurs des uns sous les horreurs des autres n'a aucun sens pour la plupart des Colombiens.
@clomani

"In-A-Gadda-Da-Vida", Iron Butterfly, 1968.
(in the garden of eden...)
Je l'avais oublié, pourtant qu'est ce que j'ai pu [s]danser[/s] me tortiller,sur ce morceau !
surtout complètement défoncé !
c'était le bon temps, mon vieux;-)
il est l'heure des braves, une ptite bière pour me remonter !
Je vais pas me laisser aller pour des souvenirs ringards.
gamma
Ancien ne veut pas dire ringard que je sache... ;o))
Souvenirs ringards ( pour moi )
gamma
Pour ceux que ça intéresse et même pour les autres,

L'Amérique Latine à la reconquête d'elle-même le reportage diffusé sur ARTE en décembre est diponible ici
Tiens, ben, un nouveau truc qu'on peut relever : quand Chavez veut briguer un mandat supplémentaire, tout à coup voilà que fleurissent ça et là des articles dans lesquels on crie au dictateur, mais quand Uribe veut un troisième mandat, je n'ai pas vu que ça ait été relevé par qui que ce soit.
Hop, encore une pierre au dossier fantôme.
Chavez s'y est pris à deux fois pour faire passer son référendum, il a réussi.
Uribe a gagné son référendum du premier coup, mais la cour constitutionnelle
a déclaré le résultat illégal. Donc Uribe ne peut pas, pour l'instant, se présenter pour un troisième
mandat, alors que Chavez envisage de rester président à vie, et voit son parti rester au pouvoir
pendant 900 ans...
Sans entrer dans une polémique sur les mérites des deux pays, je ne vois jamais de façon
positive toute initiative qui vise à rendre difficile la possibilité d'une alternance, à fortiori quand elle est
basée sur un culte de la personne au pouvoir.
Bien sûr, mais on en revient sur ce dont avait déjà discuté : la seule chose que je relève ici, c'est la disparité de traitement des informations en France. Jusqu'à ce que la cour constitutionnelle de Colombie se prononce, il y avait potentialité de la même chose qu'au Vénézuela, mais ça n'a ému personne dans les rédactions - alors qu'Uribe, c'est quand même légèrement plus de massacres perpétrés que Chavez, pour dire la chose de manière euphémistique...
Je suis assez mal placé pour juger du traitement médiatique en France car je suis cette actualité dans
la presse de langue espagnole.
Mais mon avis est que, en France on va parler de Chavez car c'est une grande gueule et qu'il est plus
vendeur par ses prises de position outrancières.
Daniel Schneidermann, sors de ce corps.
Quel beau compliment!
Merci!
Déjà, si c'est en effet juste le fait qu'il soit grande gueule, c'est déjà inquiétant pour les médias : parler de telle chose ou de telle autre en fonction des grandes gueules, problème.

Mais je ne crois pas que ce soit uniquement un problème de grande gueule, poru au moins trois raisons (je me mets à parler comme B.Guetta, maintenant !) :
- d'abord, j'ai pas l'impression qu'Uribe, par exemple, soit une "petite" gueule ; entre grandes gueules, il y a quand même un choix qui va au-delà de la grandeur de la gueule ;
- grande gueule ne justifie pas que ce soit toujours pour relever des critiques, voire pour en inventer (le coup de l'antisémitisme de Chavez, par exemple). Si Libération, pour prendre un exemple, parlait de Chavez un coup pour relever quelque chose de positif, un autre coup pour relever une critique négative, alors je serais déjà plus enclin à croire au "délit de grande gueule" ; or, là, c'est toujours à décharge... ;
- enfin, cette disparité ne se limite pas à la seule personne de Chavez et de sa grande gueule. Sans parler de gauche ou de droite (ça va au-delà), ceux qui s'élèvent nommément contre l'impérialisme US sont assez systématiquement dénigrés sans nuance, et quand ça va dans le sens de cet impérialisme on devient tout à coup aveugle la plupart du temps - comme pour le cas du Honduras, par exemple.

Chavez ici n'est qu'un exemple parmi d'autres d'une différence de traitement, c'est pour cela que limiter la chose à sa grande gueule, je n'y crois pas trop (bien qu'évidemment, ça y contribue fatalement).
Djac parle des différences de traitement de l'information par les médias occidentaux selon que le pays concerné tend vers une politique de droite (avec le soutien des Etats Unis) ou vers une politique de gauche (avec le soutien des pays de l'Alba).
Ne sois pas hors-sujet.
Merci.
Je viens de répondre ci-dessus.
La traduction est atroce!
Le texte original a un goût prononcé de propagande qui rend sa lecture
insupportable...ce qui est tout de même gênant, il se termine par un
appel à la guerre civile!!!
"!!!"
Emotion très sélective.
J'ai plus d'admiration pour Gandhi que pour Pol Pot.
Eh oui, je suis encore livre de m'émouvoir pour ce que je veux.
Insulte à l'intelligence.
J'admire votre tolérance.
Continuez à mettre des liens vers des appels à la guerre civile,
ça me stimule.
C'est un témoignage intéressant sur les méthodes de l'Armée Hondurienne, et un appel à l'insurrection, tout à fait.
"Une insurrection est un soulèvement armé ou une révolte contre le pouvoir en place. Les personnes agissant durant une insurrection sont des insurgés.
Dans les exemples d'insurrection, on note celle à l'origine de la Libération de Paris en août 1944, celle de Budapest en 1956.
La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen énonce en son article 2 le droit de résistance à l'oppression parmi les quatre « droits naturels et imprescriptibles de l'homme ».
La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 énonce en son article 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
En revanche, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1795 n'intègre plus cette notion, jugée trop favorable aux sans-culottes durant la Terreur."

Wiki
Alain Badiou sors de ce corps.
Cela me rappelle une voisine d'enfance, elle avait un "cagibi", c'est-à-dire une petite pièce à ranger, avec plein de boîtes sur les étagères et dessus des étiquettes : "petits bouts de ficelles ne pouvant plus servir à rien", "bouchons", "rubans", "sacs cadeaux", etc, etc.

Alors vos dossiers, Daniel, me plaisent bien, sauf qu'on ne sait pas comment y entrer.
Je veux dire qu'il n'y a pas de forum dossier, il y a des textes à forums, mais bon on les a déjà lus, en leur temps, donc on attend du nouveau,

mais surprise, pas de chapô, pas de forum-chapô non plus, pas de texte long qui mettent tous ces trucs en perspective, et on est donc là à devoir ouvrir un à un les trucs et c'est pas pratique.

Bref, un dossier, cela devrait être visuellement introduit, la liste des sous-chapitres, avant d'entrer dedans, etc. Ou alors, c'est une liste souvenir et ça suffit bien.

http://anthropia.blogg.org
Hou hou ya kékin ? ;)
C'est bien mais vous avez oublié de mettre à jour le dossier de la revue de presse internationale :

La revue de presse internationale

lequel a été "alimenté" la dernière fois le 14 juin 2009 !!!
Avec une telle manie Daniel, pouvez-vous nous garantir que vous ne constituez pas de dossiers sur nous? Accessoirement, pour connaître votre degré de manie, vous arrive-t-il de compter les lentilles d'un paquet de lentilles, ou bien de les trier par couleur ou par grosseur? ;o)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.