71
Commentaires

Urgence : ralentir

Depuis près de deux semaines, que fait-on ? On agit. C'est à dire

Derniers commentaires

Tout à fait d'accord avec l'accroche :
Il est indispensable de de ralentir, de dézoomer, d'analyser

Mais ces conseils de lecture sont-ils pertinents dans ce domaine? En particulier le texte d'Abou Jaffar?
Pour moi, il a tout de l'argumentaire complotiste : mal construit (on passe sans arrêt du renseignement aux frappes extérieures), plein d'ironie grinçante visant principalement à attaquer les gouvernements passés et présent, pas de faits précis (par exemple, la "désasteuse réforme de 2008", consistait en quoi exactement ?) , des contradictions, des comparaisons douteuses, des généralisations inopportunes et surtout pas la moindre proposition (même sous la forme d'axe de réfléxions ou de pistes de débats). Rien à voir avec les brillantes analyses de Marc Trévidic par exemple...

Pour ASI aussi, il faut ralentir et conserver ses fondamentaux journalistiques!
Ca faisait longtemps que Daniel n'avait pas pondu un papier un peu rationnel et lucide sur ce qui nous arrive - après quelques errements inquiétants: délire sur les "signes" envoyés par les terroristes et autres considérations oiseuses sur l'info continue qui nourrirait le complotisme...

Tout allait bien, jusqu'au moment où à la fin du papier il nous sort...le climat!

Ainsi, Abbaoud et les autres ne seraient finalement que des "réfugiés climatiques" qui s'ignorent, et la COP21 devrait définitivement tarir le recrutement de l'OEI et nous permettre de vivre en paix et dans la sérénité.

Misère...

Décidément, Daniel essaye, il est plein de bons sentiments et de bonne volonté, il arrive parfois à comprendre les choses, mais pourquoi faut-il qu'à chaque fois, il finisse par tomber autant à côté de la plaque?

Je ne sais plus où Lordon avait dit que l'"éditorialisme" conduisait irrémédiablement à devenir idiot, pour la raison simple qu'il est impossible de dire des choses intelligentes et pertinentes tous les matins: la part de conneries finit par l'emporter irrémédiablement et de façon structurelle, en raison de la contrainte inhérente au dispositif lui-même (d'avoir à dire quelque chose d'"intelligent" quotidiennement).
Heureusement, vous êtes là pour énoncer la Vérité ... et ce qu'il faut penser ...
Ben quoi...on économise ses forces !
Non, je n'ai pas cette prétention.

C'est juste un constat répété que Daniel - sans qui ces échanges ne seraient pas possible, il faut tout de même le rappeler - finit toujours par raisonner de travers - quand il ne commence pas par là.

C'est très étonnant.

Un autre exemple significatif:

Jamais en creux n'avait été plus claire la différence entre discours de gauche, et discours de droite. Le discours de droite, c'est le plan serré sur les détails, et le montage saccadé des séquences. Le discours de gauche, c'est le dézoomage qui soudain dévoile le hors champ invisible, et le long plan-séquence qui laisse vagabonder les esprits.

On voit bien l'intention: le discours "de droite" serait opportuniste, attaché aux détails et peu soucieux d'une vérité générale, et le "discours de gauche" - auquel souscrit Daniel - serait rationnel et s'inscrirait dans le temps long de la réflexion et le refus des évidences.

Par son obsession de la forme et ses métaphores empruntées au cinéma et à l'image, Daniel croit avoir trouvé "en creux" la différence fondamentale entre droite et gauche, et caresse dans le sens du poil les gens de gauche à peu de frais.

Or Daniel confond les causes avec leurs effets: ce qui différencie la "gauche" et la "droite" c'est fondamentalement la volonté d'émancipation des exploités ou des opprimés, et la croyance dans un "monde meilleur", plus juste et égalitaire; tandis que la "droite" ne vise qu'à la perpétuation du monde tel qu'il est.

Le rapport à la "vérité" des discours n'est que le résultat de cette attitude face au monde.

Si la "droite" se soucie peu des "effets de vérité", c'est que son programme ne nécessite pas une meilleure compréhension de celui-ci, alors que la volonté de le transformer en vue d'un monde plus "juste" nécessite de le comprendre, sans quoi on s'expose à dire et à faire n'importe quoi.

Or en croyant qu'il suffit de "décrypter" une attitude formelle relative à la volonté de savoir, Daniel reste à la surface des choses, tout en ayant l'air "intelligent", en croyant mettre à jour à l'occasion des évènements récents une distinction entre droite et gauche qui n'est que secondaire.

En réduisant tout discours de gauche à un "dézoomage qui soudain dévoile le hors champ invisible, et le long plan-séquence qui laisse vagabonder les esprits", Daniel désamorce complètement le projet initial d'émancipation de la gauche qui s'inscrit dans la lutte et le rapport de force - qui n'exclut pas la violence -, au profit d'une l'idéalisation poético-neu-neu du "vagabondage de l'esprit".

Peut-être que Daniel serait d'accord avec cette critique, mais le format de la chronique et la nécessité de faire des phrases avec de jolis mots tout en adoptant une attitude qui fasse "distanciée" - la prétention à discerner le "creux" des discours est symptomatique - fait que la forme finit toujours par l'emporter sur le fond dans ce genre d'exercice.
Quand la forme l'emporte sur le fond, c'est parce que le fond ne pesait pas bien lourd.
C'est une façon plus concise et moins indulgente de le dire.
Vous avez mis à jour la solitude " du coureur de fond " ...
Ce portrait que vous faites de Daniel me parait très ressemblant. Bravo pour cette description.
"Peut-être que Daniel serait d'accord avec cette critique, mais le format de la chronique et la nécessité de faire des phrases avec de jolis mots tout en adoptant une attitude qui fasse "distanciée" - la prétention à discerner le "creux" des discours est symptomatique - fait que la forme finit toujours par l'emporter sur le fond dans ce genre d'exercice."


Créer un site qui se libère du format imposé pour une émission, mais se créer l'obligation d'une chronique quotidienne, ou d'une émission hebdomadaire à jour fixe, c'est construire son propre piège et ne pas s'appliquer les conclusions des analyses, pourtant sensées, que l'on produit soi-même. C'st assez contradictoire avec l'organisation des contenus en "dossiers" suivis sur le long terme.

La distanciation et le décryptage demandent beaucoup de temps. Ils sont incompatibles avec le commentaire quotidien du quotidien, car ce dernier, par essence, voit ses sujets imposés par les autres médias, qui confondent presque tous " information" et " actualité ". Je pense que c'est pour cette raison que les éditos reviennent plus souvent sur ce qui s'est dit sur les grandes radios ( même si ce qui s'est dit est stupide) que sur un truc plus confidentiel mais très fouillé et avec un contenu riche.

Je n'ai jamais compris si DS pensait que les abonnés avaient besoin de ça, ou si c'est lui qui en a besoin. Je ne sais pas si je suis représentative de quoi que ce soit, mais je préfère un expert qui dit " c'est trop frais, je ne sais pas, par contre je voudrais vous parler d'un truc que j'ai lu la semaine dernière et qui est passé complètement inaperçu" que celui qui s'impose d'avoir un discours immédiat sur Le Petit Journal ou France Inter.
Heureusement, ce côté regrettable du fonctionnement d'@si est souvent compensé par la richesse des liens des forums. Lesquels forums n'existeraient pas sans le reste d'@si.
Je n'ai jamais compris si DS pensait que les abonnés avaient besoin de ça, ou si c'est lui qui en a besoin

Je répondrais : "Les deux, Mon Colonel".
Je pense que Daniel fait son Matinautes comme d'autres font leur jogging quotidien, ou les musiciens professionnels leurs gammes.
Mais la chronique quotidienne apporte de la vie au site car elle fait en sorte qu''il se passe toujours quelque chose [s]aux Galeries Lafayette[/s] sur @rret sur image.
Bien sûr, je conserverais mon abonnement si DS elle venait à disparaitre, mais je ne suis pas certain que ce serait les cas pour tous les autres @sinautes.
flûte alors ! la gauche est entrain de virer à droite !
Le gouvernement invite les français à sortir les drapeaux demain, vendredi. Depuis l'état d'urgence, toutes les manifestations sont interdites.....sauf celles que le gouvernement organisent lui même. Personne ne s'en émeut.
Aussi, il faut absolument lire les interviews de Chouet chez Berruyer ainsi qu'ecouter le reportage de Colombat sur Daesh

https://www.les-crises.fr/france-inter-daesh-autopsie-dun-monstre/
https://www.les-crises.fr/2012-analyse-de-la-situation-en-syrie-par-alain-chouet/
https://www.les-crises.fr/ex-directeur-de-la-dgse-on-a-categoriquement-refuse-laide-des-services-secrets-syriens/

Et se tapper toutes les videos de Pierre Conesa sur Youtube.
@D.S. "Trois conseils de lecture, donc"

Plus un quatrième, pour la route :

Principes élémentaires de propagande de guerre

Pour ceux qui n'ont pas encore trouvé la pédale de frein voici, rapidement énumérés, ces principes de propagande :

Nous ne voulons pas la guerre
Le camp adverse est le seul responsable de la guerre
Le chef du camp adverse a le visage du diable (ou « l'affreux de service »)
C'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers
L'ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c'est involontairement
L'ennemi utilise des armes non autorisées
Nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes
Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause
Notre cause a un caractère sacré
Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres
Il s'agit d'un bombardier russe, abattu par des chasseurs turcs.

C'est un detail, Daniel, mais ca montre que pour vous adapter au nouveau climat, il va vous falloir suivre des cours du soir. Pas facile d'etre specialiste de la critique des medias dans un pays qui se dit en guerre....
L'article le plus réfléchi et étonnant vu le contexte de peur de penser est pour moi celui d'Olivier Roy qui parle d'islamisation de la radicalité, et non d'une radicalisation de l'islam. Et nous appelle à chercher des réponses intérieures, sociales et sociétales, comme Marisol Touraine et d'autres (Jean-Luc Porquet dans le Canard, l'édito des Inrocks, quelques voix à gauche et chez les écolos, etc.).

Du coup, pas d'accord avec l'idée d'une faille des services de renseignement : ce qui s'est passé était très difficile à prévenir (non à prévoir). Ce qui ne veut pas dire que la politique de renseignement n'est pas à repenser, elle aussi - et à intégrer au niveau européen.
Tres bon editorial.
Par contre, pour le surprenant lien entre climat et terrorisme, j'en avait deja cause dans les forums, et il me semble que si on lit la presse anglo-saxonne on pouvait etre au courant alors que la presse francaise, non en effet, ca pourrait paraitre etonnant.

Bonne continuation.
Tout allait bien dans ma lecture jusqu'à cette phrase de Daniel : "Et si vous êtes persuadés que le climat n'a rien à voir avec le terrorisme, lisez l'article le plus étonnant paru ces derniers jours, et aussitôt recouvert par le tumulte."

Le plus étonnant? Vraiment?

"étonnant", selon le Larousse:

- Qui frappe l'esprit en suscitant l'admiration par quelque chose d'extraordinaire ; remarquable.
- Qui crée un effet de surprise ; bizarre, curieux, inattendu, étrange.
- Indique un degré élevé qui surprend ; terrible.

Combien d'études scientifiques et sociales faudra-t-il pour que l'opinion publique, et même les rédactions les plus pointilleuses comme celle d'arrêt sur images, assimile les enjeux climatiques majeurs de notre temps? Car outre les cycles biologiques naturels perturbés (effets les plus dommageables pour notre planète), les tensions politiques engendrées et les migrations de populations en sont des conséquences directes ou indirectes avérées!

Zut à la fin, en quoi est-ce étonnant?!
Merci pour cet article et pour les trois liens qui sont très intéressants.
J'ai aujourd'hui aussi envie de souligner un autre point,

Avant hier, une information est lancée sur Twitter (en Arabe puis en Francais) concernant le décès de 28 enfants en Irak suite à un bombardement Francais.
Bien entendu ces twitts sont accompagnés de photos toutes plus abominables les unes que les autres.

Cette rumeur de re twitt en retwitt s'est propagée comme une trainée de poudre pendant à vue de nez (à confirmer ) 24h.
Rien ne semblait la contredire. Ni sur Twitter ni bien sur à la télé ou à la radio.

La tête de l'armée, qui vient d'inaugurer son tout nouveau compte twitter a informé sobrement que "#Chammal - Frappes contre Daech en Irak par les avions du Charles-de-Gaulle " . Finalement avec ce twit l'armée n'a fait que valider l'info djihadiste !!

Et finalement, c'est Nasr et Caillet qui ont démenti hier apres 24h de rumeurs grâce à leurs contacts sur place et qui ont été un peu repris.

En attendant suite à cette rumeur, au moins un compte twitter d'un supporter de Daesh en Francais et apparemment en France, en a appelé Daesh a tuer des enfants en France, pour venger les leurs!

Mais merde à la fin, elles font quoi les autorités !!!! C'était quand même pas dur de dire tout de suite que non c'était pas vrai !!!!
Je me demande si le problème principal finalement, c'est pas que toutes les structures sont dirigées par des technophobes ("au moi tu sais mon téléphone c'est juste pour téléphoner").

Ils se rendent compte ces débiles que sur un coup comme ca ils créent des dizaines de vocation????

Ca me fait penser a Thomson qui raconte qu'en 2013 un des Djihadistes qui hurler depuis des mois sur Twitter et Facebook qu'il était pour Daesh était allé sans aucun souci en Syrie...
Urgence, donc : ralentir. Réfléchir. Dézoomer.
J'sais pas vous, mais moi, j'ai pas attendu les conseils de lecture de DS.
Il n'y a pas besoin de chercher longtemps sur le Web pour trouver de quoi alimenter sa réflexion (et crier d'impuissance et de rage contre les criminels irresponsables qui gouvernent ce pays, sans oublier les pseudo journalistes qui font honte à leur profession en relayant 24/24 la propagande de guerre gouvernementale) .
Par exemple :
- Les Crises (un petit site inconnu de DS apparemment),
- Le Grand Soir,
- REZO,
...
Merci d'avoir signalé et recommandé cet article du Monde. À la veille de la Cop 21 il devrait être repris partout .... Et ce n'est pas le cas.
Et si vous faisiez une émission spéciale à partir de votre excellent billet ?
Sur la "culture de l'excuse", nouveau mantra de Valls : http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2015/04/le-marteau-de-la-responsabilite.html
Il y a eu une perquisition abusive et par erreur , c'etait hier au info belge , une histoire absurde, bizarement impossible de trouver un lien sur le net via google ou you tube .

j'en ai trouver une deuxieme qui eu lieu hier , mais la encore il a fallu que je recherche sur le site de la chaine privé belge .


http://www.rtl.be/videos/video/467060.aspx


apres 15 minute de recherche intense et en connaissant le producteur de la video etc , voila enfin la bavure :

http://www.rtl.be/info/regions/liege/la-police-pensant-avoir-repere-salah-abdeslam-a-rocourt-debarque-lourdement-armee-chez-nicolas-et-demolit-la-porte-j-avais-des-snipers-en-face-de-moi--774011.aspx



il y a un truc flippant qui se passe dans nos gouvernement !!! que je prenne 15 minute de recherche, que cela ne soit pas referencer sur google, rien qui sort dans les moteurs de recherche des info de la rtbf, et meme de rtl tvi, productrice du reportage: il m'a fallu affiner les mots, de la je suis tomber sur un page, ou il y avais un lien pour la page que je cherchais en bas de page, et de la j'ai enfin trouvé ma fameuse video
Moi, chaque fois que j'entends dire que la France a déployé son porte-avions, j'ai les chocotes. D'abord parce qu'on n'en a qu'un, ensuite parce qu'un bateau, même s'il est gros, c'est un truc très fragile (aussi fragile qu'un Airbus civil russe...). Il suffit d'un petit missile de rien du tout pour le couler. Voici un petit extrait de l'article Exocet (missile de fabrication française) de Wikipedia :

Le missile a été rendu célèbre lors de la guerre des Malouines (Falklands), opposant le Royaume-Uni et l'Argentine en 1982, l'État sud-américain ayant commandé en 1979 14 Super Étendard équipés du missile AM39 et les pilotes argentins formés à la base d'aéronautique navale de Landivisiau : un des deux missiles lancés par l'aéronavale argentine toucha le destroyer britannique Sheffield, ce qui constitua le premier revers de la contre-offensive britannique.

On notera dans l'article la liste des 30 pays qui utilisent ou ont utilisé l'Exocet. Toutes les marines et aviations du monde, ou presque, possèdent ce type de missiles ou l'équivalent.
[quote=Daniel Scneidermann]que le gouvernement parle aussi "des problèmes sociaux dans les quartiers, des inégalités, des discriminations". Réponse de Valls : je ne te le conseille pas en ce moment.

Je milite dans l'éducation populaire, nous essayons aussi de parler de prévention, et en effet, les élus politiques y sont tout à fait imperméables. La mairie de droite diminue drastiquement nos subventions en argumentant du gouvernement "de gauche" qui réduit les dotations aux communes. L'union nationale, quoi. Non, je ne roule pas pour le FN qui ferait pire, qui fait pire.

Les citoyens ordinaires, pourtant, comprennent ça très bien. À la télé locale, même la mère d'un jeune homme poignardé à mort par un gamin de 16 ans a parlé de ça, de prévention! "Nos" politiques ne nous "méritent" pas. Et nous ne "méritons" pas d'être représentés par ces gens-là. Et que personne ne me dise que "nous" les avons choisis. Vous savez bien que c'est faux, que les dés sont pipés, que nous sommes dépossédés de nos droits par une démocratie en trompe l'oeil.
Et pour un point sur ce que sont les drones, leurs usages, leur légalité, et les réactions en chaîne qu'ils provoquent, c'est par là.
Première urgence : enterrer les morts, soigner les blessés, apaiser des angoisses légitimes.
Vous avez été "très Charlie" pendant quelques jours, vous aviez des amis parmi les victimes, mais depuis les massacres du 13 novembre, je n'ai pas ressenti vraiment de compassion pour ces inconnus tombés sous les balles de gens qui pour un certain nombre d'entre eux n'ont pas eu à subir de discriminations en France vu qu'ils n'ont pas grandi en France.
Peut-être cet apartheid dont parle Valls ces populations l'ont, pour une part, engendré en refusant nos codes, nos modes de vie, nos grands principes, essentiellement celui de la laïcité. Qui de la poule ou de l'oeuf ?
Gauche et droite se succèdent au pouvoir et ce n'est pas vous qui allez prétendre qu'elles mènent des politiques différentes ?
Je ne sais pas où est la solution pour corriger des décennies d'erreurs, peut-être la connaissez-vous ?
Bonjour
Rien à ajouter Daniel.
Etre citoyen d'un pays qui vote quasi unanimement la poursuite des frappes aériennes inefficaces comme un bébé qui réclame son doudou pour se rassurer avant de s'endormir me désole. Gesticulez, gesticulez ou quand la com prend le pas sur la politique, la vraie !!!
Oui ralentir en effet. N'empêche qu'hier vous avez été pris en excès de vitesse.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.