75
Commentaires

Une suggestion de Tweet à qui vous savez

Tiens, où est passé le réchauffement de la planète ?

Derniers commentaires

Merci pour ce billet, la maison continue à brûler!

Mais le changement de gouvernement apporte un espoir, illustration avec l'évolution de la position française sur l'efficacité énergétique : http://www.actu-environnement.com/ae/news/directive-efficacite-energie-france-negociation-15924.php4
Les générations qui en ce moment sont très vieilles, 80; 90; 100 ans sont nées dans la première moitié du XXème siècle, A un moment où les gens commençaient à manger convenablement. Ils ont eu de bonnes conditions de vie l'essentiel de leur vie, et n'ont commencé à manger de la nourriture industrielle de mauvaise qualité, avec beaucoup de produits chimiques, riche en viande, en graisses saturées, et en calories, qu'à la fin de leur vie. Ils ont une très longue espérance de vie, en plus du fait qu'ils sont correctement soignés.

Les gens qui ont cinquante ans aujourd'hui n'ont quasiment connu que de la nourriture industrielle, même s'ils consomment bio et sain, la plupart de ce qu'ils mangent est contaminé par tout ce qui se promène dans l'atmosphère et dans la terre. Mais on tient encore parce qu'on est bien soignés.

Déjà, tandis que l'espérance de vie continue d'augmenter, la vie sans dépendance est en train de baisser. Sauf qu'on n'en sait rien parce que jusqu'ici on ne mesurait pas cette donnée. On sait seulement que beaucoup de personnes vieillissantes, c'est-à-dire au début du vieillissement, ont de gros problèmes de santé. Mais la bonne qualité des soins le compense partiellement pour l'instant. Et tous ces médicaments malheureusement à terme, provoqueront de nombreux effets secondaires, parce que le problème des médicaments, c'est qu'ils sont tributaires d'une autre industrie, la pharmaceutique, et que donc soumis à la nécessité du profit.

Il est possible si ce n'est probable, que ça annonce très rapidement une baisse de l'espérance de vie.

Si ça se produit vraiment comme ça, ce sera le moment de remettre en cause l'agriculture industrielle, surtout que les paysans ne sont pas les dernières victimes de cette situation, puisqu'ils ont des taux de cancer très importants.
.
Mais pour éviter la catastrophe qui s'annonce, il faudrait qu'il y ait des gens intelligents à la FNSEA, ce qui visiblement n'est pas gagné.
Bon, envoyé un message à @si, mais perdu dans le flot. Juste signaler ici que les pubs participatives "détournées", de Shell qui "voulait redorer son image avec une campagne de publicité originale : faire participer les internautes pour qu'ils créent leur propre publicité" selon le vite-dit de ce matin, ne seraient pas des détournements, mais simplement une campagne écologiste. Cette idiote "campagne participative" de Shell semble un faux. Shell dément avoir un lien avec le site arcticready.com, et si vous lisez le contenu pseudo-enthousiaste de ce site, le sarcasme effleure tout au long des textes prétendûment à la gloire de Shell.

Donc bon, on peut détester cette compagnie, on peut militer pour les régulations écologiques, et tout. Mais s'engouffrer avec enthousiasme dans des "fakes" de ce genre-là ne serait quand même assez peu excusable sur un site critique comme @si. Je veux dire, franchement, les gars : http://arcticready.com/kids

Je sais que c'est dur et tout, avec Hollande au pouvoir, faut faire hyper gaffe d'être bien ostensiblement lucide et objectif sur tout ce qui se passe à l'Elysée, mais c'est peut-être un état d'esprit qui devrait être un peu plus général, plutôt que se dédouaner en reportant d'urgence toutes ses ressources critiques là-bas. Hein ? Dites.


_______
Edit : Il semble que ce soit révélé même sur les liens twitters donnés dans l'article. C'est dire...
Si Sodexo se servait de producteurs locaux au lieu de nous "green brain washer" avec leur coup de com. misérable ...
Au même titre que EDF/GDF, Total et tous les grands groupes énergétiques/chimiques qui luttent pour l'environnement ...
Mon experience dans l'Energie m'a appris que tout est bon pour faire de l'argent.
Il faudrait modifier notre système/model financier avant de penser à l'environnement ... l'un ne va définitivement pas sans l'autre dans "notre monde" actuel.
Le gaz a effet de serre le plus puissant c'est la vapeur d'eau, le réchauffement climatique est un fait indiscutable mais la responsabilité humaine comme étant la principale cause c'est loin d'être prouvé scientifiquement. Quand vous avez chaud dans une pièce vous pensez que c'est l'insecte dans le coin de la pièce qui la réchauffe ou le radiateur qui est réglé trop haut ?
Ne pas vouloir voir l'influence solaire sur l'activité des nuages et donc sur notre climat c'est faire preuve de bien peu d'ouverture d'esprit scientifique, les climatologues me font penser aux économistes, à la tête d'une pseudo science dure, tout comme en économie ce sont ceux qui sont d'autres disciplines qui disent les trucs les plus intéressants (E. Todd en économie par exemple) parece que sachants que le modèle de base est faux.
Quant aux écologistes et à leur délire malthusien je m'en préserve le plus possible, si je suis d'accord qu'il faut respecter l'environnement pour des raisons de bien être humain je ne mettrai jamais une autre espèce devant la mienne et ne prônerai jamais la dénatalité (idéologie qui si l'on pousse bien n'est qu'une extrapolation très dérangeante du darwinisme sociale car ce ne sera jamais au riche, souvent blanc a qui l'on interdira d'avoir des enfants)
En clair les vaches peuvent bien péter, mâcher faire ce qu'elle veulent tant que l'agriculture est raisonnée je n'y vois aucun problème.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

amusant, hier je peaufinais un peu ma page sur le premier cercle de l'UMP et figurez-vous que le patron de la Sodexo est membre du premier cercle de l'UMP.

20. Pierre Bellon, fondateur de Sodexo.
reçoit la légion d'honneur sous Jacques Chirac
Membre du conseil exécutif du Medef.
La Sodexo (anciennement Sodexho Alliance) est un géant industriel des services de restauration collective.
oriente son développement au cours de son histoire vers : La gestion de l’ensemble des services sur sites (ex : restauration, construction, services d'accueil, entretien d'appareils médicaux) pour le compte des entreprises, des hôpitaux, des écoles, des maisons de retraite, Les services à la personne et à domicile : garde d’enfants, soutien scolaire, conciergerie, aides à domicile.
Il est un des principaux bénéficiaires de la sous traitance au privé de la restauration scolaire (sous prétexte de normes européennes en matière d'hygiène alimentaire)
Bonne review sur la possibilité d'un changement climatique, écologique, physique, planétaire brusque :

http://www.nature.com/nature/journal/v486/n7401/full/nature11018.html

En gros c'est la merde.
Pourquoi utiliser le terme "greenwashing" alors que celui de " blanchiment vert " existe ?
Voilà ce que qui vous savez aurait pu faire, en effet : utiliser ses pulsions pour des "causes communes".

Mais trop tard. Désormais, il vaut mieux qu'elle la boucle.

Comme on le sait, ça pèse en fonction de "d'où ça cause".

Toute cause dont elle causerait, serait humiliée au niveau de son nombril.

L'irréversible, l'irréparable, hélas, ça existe.

BS
c'est le grand déballage de tout ce qui tue. le siécle des bilans des procés en tout genre ,le diesel ,la vache et les tweets.ya des moment com'ça où les verts me gonflent.
Ils ont qu'à dire que se sont des stratégies pour détourner l'activité économique et créer un gisement d'emploi abandonné depuis le moyen âge.

confection de robe en peau de bête ,labourage et paturage à la main ,je ne crois pas une seconde qu'il existe une activité économique qui n'est pas d'impact sur la planéte.
seulement c'est toujours les petits consommateurs qui sont coupables on ne dirait pas pas exemple que les grandes compagnies aériennes déversent du kéroséne dans l'air et qu'il faut interdire les vols!!
non on préfére accuser ce peuple toujors prêts à des méaculpas en tout genre !BASTA.
c'est pas avec nos maigres salaires qu'on ruine la planété l'empreinte écologique devrait avoir comme echelle de calcul les revenus de certains qui polluent mille fois plus que nous .
Marre de ces enculeurs de mouches qui calculent tout , pour rien, parce que rien n'avance, tout le monde s'effarouche sans rien changer à son mode de vie. Arrêtons de manger de la viande et faisons passer le message par notre Iphone (notre dernier teléphone était préhistorique, il avait 2 ans). A quand le calcul de l'énergie inutilement dépensée par les cerveaux surchauffés de ces enculeurs de mouches???
Je vous sugggère de suivre ces comptes sur twitter : (oui, twitter ça sert pas qu'à faire chier les ex de son mec)

https://twitter.com/#!/EnergieDevlpmt
https://twitter.com/#!/Leherisson_fne
https://twitter.com/#!/Bloupa

pour de la veille écologique sans attendre Libé ...
UN LIVRE à lire sur le scandale de l'industrie agro-alimentaire occidentale (et tout ce qui s'en suit ; une PAC inégalitaire, des cultures agricoles orientées vers le rendement, jamais vers le respect des équilibres environnementaux etc.) : Le Livre noir de l'agriculture, écrit par une ancienne journaliste de Marianne et de France Inter. Ca dépasse de loin la simple considération de l'émission de CO2 liée à l'élevage intensif.

D'ailleurs, une émission sur l'alimentation, ce serait pas mal. Voilà un sujet sur lequel les débats indépendants se raréfient (notamment depuis la fin de l'émission de Coffe sur France Inter) : seul Périco Légasse, dans Marianne, parvient encore à en parler sans être inquiété par ces lobbies (hyper-puissants).

Et d'ailleurs, on pourrait évoquer tous les réseaux "alternatifs" d'alimentation, comme les associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (dont celle du 14e, juste sous les locaux d'@si), la maison de l'Aubrac, la boucherie d'Yves-Marie Le Bourdonnec à Asnières etc.
Cette rengaine, c'est celle du tweet vengeur qui aurait éclipsé une actualité bien plus importante pour la bonne marche du monde.

De @si à Juan Sarkofrance.

Doigt dans l'oeil jusqu'au mollet : c'est tous les jours que les nouvelles alarmantes sont bannies des jt et des journaux pour davantage de frivolités franco-françaises.

Ce tweet de la compagne de Hollande, accompagné du soutien en forme de muflerie du Président à Royal, est une info à traiter. Elle révèle de l’immersion de la vie privée dans la politique.

Ce n'est pas parce que tous les Tartufes des médias s'en sont emparés qu'il ne faut pas qu'@si traite le sujet sur le fond.

Et tant pis si on vous taxe de suivisme, ces choses-là arrivent.
Daniel,

Si vous ne savez pas personnellement ce que vaut cette estimation, je vous concseille de lire la page du site de Jancovici qui traite du sujet;

Vous verrez qu'il précise tout d'abord que c'est un ordre de grandeur, précis à + ou - 50% suivant les cas. Vous verrez aussi que le bilan carbonne requiert une méthodologie minutieuse. C'est travail qui demande une grande connaissance du sujet et surtout beaucoup de temps. Il se trouve que pour réaliser ses bilans carbonnes (c'est à dire mesurer la dépendance d'un particulier, d'une entreprise ou d'une collectivité aux énergies fossiles) Jancovici se fait payer. Il faut bien gagner sa vie.

Est-ce qu'un médecin est "non-neutre" car il est payé par son patient?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Jusqu'à maintenant, c'était pas de les manger qui produisait des désagréments (selon les dires de ceux qui savent)... C'était que vaches, veaux, couvées, cochons et boeufs couronnés pétaient comme de vieux roussins. Et que ces échappements contribuaient à une augmentation vertigineuse du CO2 de la planète. Je pense que derrière (c'est pas le bon endroit) ce mauvais coup contre les légumiers, il y a du Allègre (lequel, vu son allure de mammouth d'Auvergne, doit dégazer comme un volcan).
Dernièrement, sur la 5, j'ai vu les indigènes de Castelnaudary faire une "conduite de Grenoble" à un faux Anglais provocateur qui osait vendre du "cassoulet à la menthe" et autre "cassoulet à la confiture"... Bon... Avez-vous remarqué comment les températures sont plus élevées que partout ailleurs sur la vallée de la Garonne ? Il doit bien y avoir une relation de "cause à effet", non ?
Je viens de voir sur un forum évoquant qui vous savez: "madame de Maintenant" Un sourire pour remettre cette histoire à sa place
.En ce qui concerne le sujet évoqué,on peut parier que le prix du produit a depuis longtemps dissuadé d'en consommer tous les jours.Le poisson ou les oeufs,et voilà d'autres problèmes qui surgissent...Quant aux légumes et aux fruits,le chauffage des serres et l'emploi massif de traitements (je pense aux abricots dans la région d'Avignon)ont un coût écologique. Alors ? A quand les petites pilules,les poudres et les boissons énergisantes pour remplacer nos repas à l'ancienne ?
Valérie Tweetveiler a d'autres préoccupations que l'instauration d'une journée sans viande pour la sauvegarde de la planète.
Son souhait, témoignant d'une toute autre hauteur de vue, c'est cinq ans sans Ségolène à l'Assemblée, et c'est pas le lobby du PS qui la fera changer d'avis.
Merci Daniel Schneidermann ! J'apprends enfin une information dont on ne nous parlera probablement pas sur nos antennes, très occupées à "faire de l'audience" en couvrant les funérailles de nos soldats tombés pour une cause idiote par suivisme amerlocain d'un petit prez'.
Les éleveurs nous emm... ! Encore plus lorsqu'ils font de l'élevage intensif de bovins, bourrés d'hormones, d'antibiotiques, engraissés avec de la "mauvaise graine"...
Je viens de finir le bouquin de Dan O'Brien "les bisons du Coeur-Brisé" où il raconte la réimplantation des bisons dans les vastes plaines du Dakota aux USA, non loin des Black-Ills. Il décrit précisément toutes les destructions occasionnées par les troupeaux de vaches, leur manque de résistance aux grosses chaleurs ou au grands froids, leur rapidité pour raser un pacage entier, le fait qu'un troupeau de vaches est très statique et que, du coup, l'herbe ne repousse pas derrière elles. Alors que les bisons sont faits pour ces températures, ont un pelage ad hoc, peuvent continuer à débusquer l'herbe sous la neige à l'aide de leur museau, qu'ils piétinent la terre de telle façon qu'ils la labourent au bon moment (O'Brien parle d'un massage de la terre), qu'ils creusent de petites baignoires lorsqu'il fait très chaud et que la sécheresse menace, à l'aide de leurs pattes, en se laissant tomber sur le sol et en creusant, creusant, jusqu'à arriver au sous-sol humide...
Je reviens à vos [s]mout[/s] bovidés, à Sodexo et à ces enfoirés d'éleveurs... et à tous ceux qui s'écrasent sous les pressions des lobbies. On va dans le mur, tous les jours nous en rapprochent, de ce mur... Alors ne pourrait-on pas songer à un avenir meilleur plutôt qu'à des porte-monnaies plus gonflés ?
Je sais, c'est naïf. Mais tout ça m'énerve ;o( ! Nous sommes de plus en plus mal nourris, gras, nous faisons souffrir les animaux, la nature, les prochaines générations... etc...
Une autre suggestion pour des articles à la Une ou même ailleurs , à tous les journalistes , bien qu'ils lisent avec soin Le Canard Enchaîné .
Et les @sinautes aussi , mais je me permets d'enfoncer le clou . Pour moi :-)) parce que ces professionnels du scandale qui fait vendre ne me liront pas .

8 janvier 1995 , Fabius signe une simple lettre qui n'a pas à passer au Journal Officiel , le premier ministre a ce genre de prérogatives . ( Miterrand préparant sa propre sortie , je subbodore )
Il précise à Giscard -le -sorti qu'il aura droit , pour sa retraite présidentielle à un appartement meublé équipé avec deux personnes de service , une sécurité particulière pour le domicile privé , une voiture de fonction avec deux chauffeurs , sept collaborateurs permanents pour le secrétariat . Et deux policiers assurant la protection rapprochée . Le tout payé par l'Etat .)


Spécial nain de jardin , Sarkozy aura droit à dix policiers . Soit 8 de plus que la norme .
...la Cour des Comptes avait chiffré à plus de 71 000 euros le coût annuel d'un flic du Groupe de sécurité de la présidence de la République . La protection rapprochée de sarko coûtera donc plus de 700 000 euros l'an . "
Il faut arrêter avec pro-nucléaire ou anti-nucléaire car l'éolien ne permet pas techniquement (pas de stockage de l'électricité, déstabilise trop les réseaux, augmentation du nombre de ligne à haute tension ça va faire plaisir à pas mal de monde ) de remplacer ce que l'on a actuellement. Aller voir son site à Jancovici www.manicore.com, c'est un peu plus argumenté que dire pro ou anti-nucléaire Pour se rendre à l'évidence que l'éolien ne peut pas produire l’électricité nécessaire (même en divisant par 2 la consommation, le compte n'y est pas) il suffit de regarder le Danemark qui n'arrive à produire que 20 % de l'énergie en éolien (source IEA 2009 ) alors que leur parc est censé couvrir la puissance demandée. L'éolien et le photovoltaïque est un compte pour enfants lorsqu'on se confronte aux données chiffrés.
Bonjour
Peu vous importe que les japonais aujourd'hui fassent leurs "comptes" (il ne faut pas leur raconter non plus des "contes")
Les japonnais ont fait leur compte et ils importent massivement du gaz et du pétrole dans l'espoir de compenser et ainsi éviter un récession.
http://www.reuters.com/article/2012/03/30/column-oil-japan-idUSL2E8EU4PP20120330
Bonjour
Vous n'avez pas vraiment compris le jeu de mot de mon commentaire… regardez un peu plus loin que votre portefeuille parce que les personnes déplacées ça ne compte pas.
ok, désolé pas vu le jeu de mot. Je parle pas de problèmes d'argent d'ailleurs si vous lisez un peu Jancovici, l'argent est le cadet de ces soucis, je parle de mode de vie. Notre mode de vie est énergivore et que notre système économique est organisé comme cela. Les modifications de systèmes sont en général mal comprises, mal perçues et brutales pour les populations. La fin du pétrole pas cher est brutal pour les français et je pense pas que ce sera qu'un problème de pouvoir d'achat. Il suffit de voir comment le FN exploite l'opposition entre les bobos-vélib et ceux qui utilisent leur voiture. Les problèmes énergétiques sont d'abord et avant tout des problèmes de société vu l'organisation des flux nécessaire à son maintien
D'accord avec vous Photino
Et rapport à l'article de Sebastien Rochas, l'analyse est un peu rapide avec ce terme d'"idéologie". Je suggere de regarder une video un peu plus longue comme celle-ci ou en 2h d'exposition on a plus le temps de comprendre les arguments avancés par Jancovici.
C'est un peu réducteur de dire que l'on va remplacer la production d'électricité qui vient du nucléraire par des éoliennes et des panneaux photovoltaiques. Il y a d'autres types de productions d'électricité qui permettraient de répondre à la demande comme la cogénération, l'hydroélectricité, la géothermie, ...
Ce changement de mode de production doit être accompagné d'une réduction de la demande (la sobriété en évitant le gachis, investir dans des systèmes performants, ...). Ceci est très bien expliqué par NegaWatt.
Le réel problème de l'électricité est le stockage (il l'est autant pour le nucléaire que pour les autres sources de production). Négawatt propose pour cela l'électrolyse de l'eau afin de stocker l'hydrogène produit. Il pourra par la suite être utilisé avec une pile à combustible et produire de l'électricité à n'importe quel moment !
Cela demande un réel changement dans le fonctionnement de notre société.
oui mais ça c'est bien, mais si on veux continuer a con sommer comme des veaux hein ? comment on fait non ?
non parce que c'est bien gentil, mais si je veux regarder la boite a bétise tout les soirs, profiter de la clim dans des bureaux (alors que l'on a des fénétres) et bien les énergies alternatives ne marche pas ...

Dans son dernier livre Montebourg a une idée intéressante, qui est compliqué a mettre en oeuvre et je ne sais même pas si c'est réalisable .., c'est une sorte de mutualisation des énergies, en fonction des pays, par exemple profiter des surplus non stockables des panneaux solaires en espagne, dans un autre pays ... je crois qu'il apelle ça la circularité ..
La cogénération ne permet pas d'extraire plus d'énergie d'un système existant ( dû à un problème de second principe de la thermodynamique ce que tu récupères d'un côté tu le perds de l'autre). La géothermie en France ne produira jamais d'énergie renouvelable à moins que le Massif central se réveille (oui si on refroidit la terre plus vite qu'elle se réchauffe c'est pas renouvelable ). L'hydrogène est tout sauf écologique, le rendement de l'électrolyse puis de la pile à combustible en fait une mauvaise solution de stockage, l'hydrogène n'est pas un gaz qui se stocke durablement du fait de la molécule de dihydrogène (trop petite, on connait pas matériau imperméable à l'hydrogène est sont stockage à haute pression est couteux énergétiquement). Les piles à combustible demande du platine un élément rare dans la croute terrestre et les électrodes d'une pile ont le mauvais goût de vieillir par empoisonnement donc il faut les nettoyer etc ... Quand on se penche sur les problèmes techniques posés par l'ensemble des solutions avancées, on réalise assez rapidement que le compte n'y est pas même en divisant par 2 nos exigences. Comme dit d'ailleurs Jancovici, faire une pile à combustible (on peu remplacer par à peu près tout le reste des sources renouvelables), un ingénieur sait faire mais en construire des millions pour remplacer les énergies fossiles et stocker de l'électricité, on en est loin du compte. Au rythme actuel de production d'éolienne, il faut 500 ans pour remplacer la production actuelle en puissance installée d'électricité (pour une éolienne qui fonctionne 25 ans ) ou 10000 ans pour le photovoltaïque ( panneau solaire 30 ans de durée vie).
Parce que le nucléaire européen n’est pas un conte pour enfants selon vous ? Vous les trouvez où exactement les combustibles pour alimenter vos centrales... sur les bords de la Garonne, du Rhin ou du Rhône ? À moins que vous comptiez, dans vos projections, que nos bons nègres continuent à nous les fournir gracieusement.

--
Comme à son habitude l'être humain ne se souciera du problème que lorsqu'il se retrouvera le nez dans le caca.
C'est marrant comme ça me semble peu compatible avec l'instinct de survie d'une créature intelligente dont la possibilité de voir à long terme devrait être la garantie ou presque de promener encore son postérieur sans trop de problèmes sur la Terre.
La suppression totale et obligatoire de la consommation de viande est une utopie. Et, comme toute utopie, mortifère quand elle se réalise.

Les éleveurs de bêtes à viande ont le droit de vivre, comme tout le monde. Mais ils peuvent très bien le faire en évoluant, en se reconvertissant dans la production végétale. Pour l’évolution et la reconversion, qu’ils aillent donc demander aux ex-mineurs du Nord, aux ex-ouvriers métallurgistes de Lorraine, aux ex-ouvrières des filatures de partout.
En même temps, si Sodexo allait au bout de sa logique de greenwashing, il leur resterait pas grand chose à proposer à manger...
comme disait mon homonyme : "meat is murder"
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.