60
Commentaires

Une année de pompiers volants

Rien à faire, on en revient toujours à nos fondamentaux.

Derniers commentaires

Cela dit, ces deux émissions sont écrasées par l’émission la plus regardée de l’année… notre émission sur le porno, avec Ovidie
On parie que si vous aviez demandé à Ovidie de parrainer votre campagne Ulule vous auriez récolté 5fois plus? :D
" Mais je suppose, j’espère, que vous attendez aussi beaucoup plus que ces dénonciations rituelles. Une aide à réfléchir par vous-mêmes, à vous affranchir de la dépendance aux sources d’information, quelles qu’elles soient, un accompagnement dans un cheminement commun, forcément toujours un peu à tâtons, vers une plus grande lucidité."

Oui exactement, je nous souhaite un @si comme une source d'informations et des pistes de réflexion.
Par exemple, sur Podemos... Ca a été abordé un peu par J. Brabant mais de façon anecdotique.
Si 2016 pouvait être moins merdique que 2015 ce serait vraiment bien...

Et c'est ce que je nous souhaite à tous !

Mais hélas si le pire n'est pas toujours sûr, il n'est jamais à exclure, et l'humanité a connu des cycles d'infamie fréquents et souvent longs au cours de son histoire, le dernier en date faisant l'objet de vos deux dernières émissions (pas encore eu le temps de voir la deuxième) "Mon Combat" disait-il, ce malade mental ! Élu au suffrage universel - ce qui relativise terriblement les qualités de ce mode de désignation ! - Et il évoquait sans rire le "Reich de 1.000 ans" ! Ça a duré 12 ans dont chaque seconde était une seconde de trop !

Je viens de me réabonner, avec une petite hésitation : il reste quelque chose de l'époque où d'aimables forumeurs insultaient grassement ma femme et moi, largement soutenus par le site qui me bannissait (j'adore ce mot qui renvoie aux méthodes des Rois de France) pour avoir osé répondre un peu vivement !

Quelle époque amusante d'ailleurs, près de soixante émissions filmées, de quelques minutes chacune, vaguement ridicules mais très drôles aussi ont suivi cet épisode et sont toujours disponibles sur le net (lien sur demande pour ceux qui n'ont pas vécu cette époque et que ça amuserait)

En vérité j'ai aimé Arrêt sur Images époque Télévision, j'ai signé toutes les pétitions lors de son interruption, je me suis abonné dès le premier jour et j'ai même souscrit des abonnements de soutien plus chers que la normale.

Peut-être est-ce pour cela que j'ai été un peu déçu du total manque de soutien d'@si à cette époque, même si Daniel a parfois eu l'élégance de dire que mes posts étaient généralement intéressants et passionnés. Ce que je n'ai pas oublié non plus !

Enfin tout ceci date un peu, depuis j'ai quitté la France vraiment trop décevante (et vorace en matière d'impôts : Bercy me réclame plus que ce qu'il réclame à @si, pour des raisons très comparable : le jeu sur les mots : @si n'imprime pas et je n'étais pas le Président en titre - mais seulement en fait - de ma société (ce qui m'aurait exonéré d'impôt confiscatoire sur la plus-value) ! Et je n'ai hélas pas la possibilité de faire appel aux dons du public (enfin s'il y a de bonnes âmes, j'envoie volontiers mon RIB... Il y en a pour 765.000 €, une paille !)

Mais foin de ces considérations bassement matérielles, revenons-en à @si. Site indispensable pour son indépendance, comme le Canard enchaîné. Parfois décevant, malgré les diverses pépites qui justifient l'abonnement...

Quelques exemples : Il fut un temps ou trois émissions jalonnaient la semaine : l'excellent @si, la magnifique "Ligne Jaune" de Guy Birenbaum et le merveilleux "Dans le Texte" de Judith Bernard !

Tout ceci a disparu... Heureusement Judith a monté son propre site "Hors Série", dont j'ai été membre fondateur... Guy a fait une déprime et est parti jouer sous d'autre cieux.

Il a fallu s'infuser (je zappais) une catastrophique émission sur le mauvais cinéma, puis un truc qui se voulait branchouille sur le numérique. Je zappais toujours ! Vouloir "ratisser large" est la plus mauvaise idée qui soit. Ce qui marche c'est d'occuper vraiment un créneau étroit. Au-delà de cette méthode nul salut commercial (excusez-moi, c'est mon métier)

Porte s'est fait jeter de France Inter, en escadrille avec Guillon... Il est venu un peu sur @si, et de moins en moins... C'est dommage, de plus son format n'était pas le bon à mon avis, il était bien meilleur dans le café de la Bastoche pour Mediapart (Je ne suis pas abonné, on ne peut être abonné partout, pour des raisons de temps... C'est d'ailleurs la limite d'Internet, son effroyable chronophagie : tout le monde veut montrer (et surtout vendre) son petit truc, mais on n'a pas le temps : on doit aussi travailler, bouffer, voir les amis, faire les courses, faire la cuisine, faire le ménage, faire l'amour, dormir, pisser, chier, être malade et, un jour ou l'autre mourir - rien ne presse d'ailleurs sur ce dernier point...

Après avoir enfoncé la porte ouverte de la chronophagie je vais me permettre un conseil, un seul, mais bien senti... La seule échappatoire face à cette problématique c'est de faire court et de très grande qualité !

Tout le reste est condamné !

Bon, je vais voir ce qu'il restait à dire sur le combat de l'autre ordure... Mais, sans avoir vu, je me dis que tenter de décrypter ce qui nous attend et surtout comment y échapper serait plus productif, utile et intéressant. Sauf que la seule spécialité française est de parler sans fin pour ne rien dire et, surtout, de ne jamais agir. En précisant que 90% des parleurs totalement inutiles sont des politiciens financés par le contribuable. Les 10% restant des journalistes ahuris et des milliers de piliers de bistros (même s'ils disparaissent - les bistros, pas les piliers - de la circulation aussi vite que les agriculteurs) éméchés dès dix heures du matin, moment traditionnel du troisième Ricard.

Et il y en a qui s'étonnent que la France sombre dans l'oubli le plus total ? Disparaisse de l'écran radar des pays qui comptent ?

Faut-il être naïf et aveugle !

Bonne Année quand même, il y aura peut-être moins d'attentats que prévu, avec un peu de chance... Il arrive aussi que la pluie ne tombe pas, c'est le boulot du hasard tout ça ! Si vous avez la trouille venez à Saïgon me rejoindre, on ne sait même pas ce que c'est que l'Islam ici. C'est très reposant !

PG
Pour les analyses de clique, n'y croyez pas trop . Je n'aime pas trop lire des trucs horrible sur les réfugiés , je comprend leur solitude / peur / colère , c'est l'empathie qui permet ça , et donc stop de lire ce que je ne peut changer,que je connais et qui fait mal, c'est comme les bobo photographe qui font une expo avec des photos de SDF , comme si je ne le voyais pas tout les jours dans la rue . Par contre l'émission avec Todd , enfin une voix qui nous explique au lieu de nous juger, il m'a permis de comprendre une partie de mon malaise , même s'il oublie trop le machisme des Français et de TOUT les Français , nous ne vivons pas dans des famille égalitaire .
Pour les émission sur le porno , j'imagine que c'est pas compliqué a comprendre, ça repose la tete , que le sexe intéresse vraiment les adultes , et qu'ils espèrent apprendre qqn chose dans une émission , les couples ne parlent pas de leur sexualité, et ça manque, et enfin peut être que les femmes espèrent ici qu'on parlera de sexualité féminine au lieu des fantasmes masculin (du fantasme masculin ), déçu bien sur .

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Attention à ne pas surinterpréter les stats de Google Analytics : le nombre de clics (de même que le nombre de "vues" sur des vidéos) est un indicateur de popularité certes, mais assez superficiel parce que rien ne dit que l'internaute a lu l'article ou vu la vidéo en entier, encore moins qu'il en a apprécié le contenu. D'ailleurs on voit bien que ce sont les sujets polémiques et le cul qui ressortent, c'est-à-dire les sujets attrape-clic par excellence.

Ce serait sans doute une erreur d'imaginer que c'est ce que les asinautes recherchent le plus. Pour prendre un exemple, j'avais beaucoup apprécié l'émission avec Joxe : pas franchement attrape-clic, mais un type de contenu original et de qualité qu'on ne trouve pas ailleurs.

Si je peux me permettre une suggestion, vous pourriez aussi analyser d'autres indicateurs, comme le nombre de votes "d'utilité publique" ou le nombre de commentaires (ou mieux, le nombre de commentateurs distincts). Éventuellement vous pourriez même publier les données brutes, histoire de laisser les asinautes faire leur propre analyse, pourquoi pas ?
"heureusement que vous nous donnez les moyens d’être indépendants [...] de vous-mêmes. "


Mais non. Cette métrique du click est totalement oiseuse. Elle met sur le même plan des choses qui ne sont pas comparables. On peut, en dix minutes, clicker sur dix LOLcats, 5 photos de filles en bikini, ou autant d'articles insignifiants mais au titre aguicheur comme les innombrables "clashs" sans que l'on puisse mettre cela sur le même plan que des vrais contenus. La lecture silencieuse est ... silencieuse. On peut passer des heures à lire un texte ou réfléchir à une émission sans que cela ne génère aucune activité mesurable dans l'ordinateur.
Par ailleurs, on click sur un titre pas sur le contenu. On en juge de la qualité après l'avoir lu.

Enfin, que les gens s'intéressent au sexe n'est pas vraiment un scoop. Pas vous ? Aucune conclusion à en tirer. Imaginez-vous faire des émissions uniquement sur le porno ?
Ce que je voudrais pour 2016 ? Pour commencer, que vous remplaciez Google Analytics par un logiciel libre sur lequel vous serez le seul à avoir la main. Comme Piwik, par exemple.
Je bloque les sondes de Google car il n'y a aucune raison que Mountain View sache que j'ai regardé l'émission avec Ovidie, donc je ne suis pas comptabilisé dans vos estimations de visites...
Bonne et heureuse année à tous.
Bonne année à vous Daniel Schneidermann et à toute l'équipe de @SI

Je vois donc que je suis un des rares à ne pas avoir visionné l'émission sur le porno : je m'effraie soudainement de cette étrangeté.
Je vois aussi que je suis des rares à ne pas avoir apprécié l'utilisation du karcher par Emmanuel Todd pour résoudre les problèmes de notre société. Les résultats des élections ne donnent pas raison en tous les cas à sa méthode démographico-pédagogique ni ne la justifient pour autant.

Rien ne justifie que vous changiez la formule à la lumière de vos statistiques d'audimat. Continuez comme de par le passé à tout analyser et décrypter.

Bonne année 2016 à tous !
Et pour bien commencer l'année, je recommande à tous le film DEMAIN ( http://www.demain-lefilm.com/ )
Meilleurs voeux !!
Pour départager, un indice: "la fièvre complotiste" n'a aucun pouvoir, aucune action effectuée en son nom d'un quelconque poids ni aucune en perspective. Le parti de la guerre, c'est l'exact inverse: il a tué (beaucoup), il tue, il va tuer, il musèle, il terrorise celles et ceux qui ne sont pas d'accord, il commet tous les abus, sauve toutes ses têtes pour qu'elles le commettent encore.

D'un coup, départager semble plus simple, non ? Il suffit d'éviter de refaire le coup du débat "à ma droite, un juif, à ma gauche, un nazi". D'identifier ce qui a pour seul réalité d'être un épouvantail (le complotiste) pour vous éviter de flipper trop sur ce que bricole papa (l'état).

Parce que sinon, hein, l'état, l'oligarchie derrière surtout, le partie du "restons en haut et vous en dessous, avec des bombes en bonus", ce n'est pas de la petite bière. Ce n'est pas avec d'aussi fines que timides récrimination qu'il va bouger d'un iota. Toutes les conséquences désastreuses si intelligemment anticipée par les chroniqueurs, quand elles arriveront, ça fera une belle jambe qu'on ait bien, en temps et en heure, écrit un peu contre pour montrer qu'on n'était pas dupe, attention. Si on ne fait que ça, on est dupe, en fait. Ca ne suffit pas de dire qu'on peut toujours freiner. A un moment, il faut aussi le faire, sinon platane.
L'émission sur le porno qui l'emporte haut la main sur les infos sur les migrants: ça résume bien la France d'aujourd'hui... Pas de surprise donc.

Sinon, bonne année 2016 à toutes l'équipe!
Je n'ai pas pu vous soutenir au delà de mon abonnement annuel faute de moyens, mais je suis vraiment soulagée que vous soyez en mesure de poursuivre votre travail dans les mêmes conditions d'indépendance.
Moi aussi, j'y vais de mes bons voeux pour 2016. Sincères, mais sans trop d'illusions.
En tout cas, je suis ravi que vous ayez de quoi payer la rançon fiscale. Juste pour le fun : combien de dons via J'aime l'info pour savoir quelle proportion de la "dette" sera payée au fisc par le contribuable?
A part ça, le retour sur l'année est bienvenu, particulièrement sur l'émission avec Emmanuel Todd. Qui peut dire aujourd'hui qu'il avait tort?
Merci à vous. Bonne année 2016 à toute l'équipe d'@si. Nous avons besoin de votre travail et vous pouvez compter sur nous.
Bonne année à toute l'équipe d'@si.
Merci de m'avoir indiqué le lien sur l'article de BC que je viens de lire et que j'approuve à 100%. J'aurais bien aimé avoir le lien sur l'émission porno ;O))
Comme une majorité d'internautes je serai allé la regarder (je ne sais pas trop pourquoi, mais c'est ainsi), mais pour autant si vous commencer à ne publier que ce genre de conneries (comme un autre journal en ligne qu'a bien changé), alors je vous quitterai.
Ne tenez surtout pas compte des statistiques de lecture et continuez à remplir votre mission de base, la critique des médias. C'est ainsi que je vous aime.
"Salutaire" le texte de Jarogne (aka BC) oui bon soit... Ca confirme bien Daniel vos billets un peu limite à mon goût sur la "génération Bataclan", expression idiote que vous vous plaisez à évoquer à tout bout de champ avec une ironie méprisante et morbide...
Mais je continue à vous soutenir (enfin le site, l'équipe...) même si mon enthousiasme a sérieusement plongé ces dernières semaines. Bonne année malgré tout.
Je dois bien l'avouer, la (re)lecture du texte de BC est pour le moins... surprenante. J'ai à vrai dire mis un an (et une vague d'attentats supplémentaire) à définitivement me convaincre de ce que vous écriviez. Parvenir à analyser tout cela, aussi clairement, dès le 8 janvier, relève d'une lucidité étonnante.
Bravo à vous BC, bravo à @si, et banzaï pour 2016.
Bonne année à toute l'équipe d'@si !
"Je ne suis pas Charlie (...)", un texte "salutaire"... heu, non M. Schneidermann, sûrement pas ! Juste une façon un peu plus travaillée mais finalement pas très sophistiquée, avec les amalgames habituels, de dire "ils l'ont bien cherché".
Je ne suis plus ASI en tout cas, dommage.
Bonne année à toute l'équipe d@si, à son valeureux capitaine et à tous les homme et femmes qui placent l'objectivité et la recherche de la vérité au sommet de l'échelle des valeurs.
Bonjour,
Par curiosité, le compteur de clics ne prend-il en compte que les clics des abonnés ou bien englobe-t-il des clics faits par des non-abonnés à la suite d'une recherche google ?
abonnée de la première heure, je me suis quelquefois énervée contre tel ou tel , j'ai regretté certains départs, mais je n'ai jamais pensé à vous quitter. Et j'ai mis @si en page d'accueil sur mon ordi ! Bonne année et à 2017,2018 ,2019 etc ....
Merci pour le boulot effectué et tous mes vœux sincères de très bonne année à toute l'équipe, et bien content itou de quitter cette année de...

Les cons ne vont pas gagner.
Merci @Si pour votre travail. Je ne poste presque jamais sur les forums, mais sachez que je n'ai jamais regretté le moment un peu hésitant où mon cerveau de Y rassasié de torrent s'est convaincu qu'il pouvait être intéressant de payer pour de l'information.

Un site de (contre- ?) information en lequel j'ai confiance, c'est un bel outil pour garder la tête froide quand la tendance est à l'échauffement.

Certes, certains titres peuvent faire "click-bait", mais ce n'est pas parce que quelqu'un ouvre une page qu'il lit l'article ou qu'il l'apprécie, vous avez donc bien raison de vous affranchir de ces statistiques.

Meilleure année à vous, camarades français, continuez à être journalistes !
Arrêts sur image et Les-Crises.fr (d'Olivier Berruyer) sont mes 2 sites principaux d'information.
J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire je crois, mais ce que vous avez mis en place avec @si me parait unique à bien des points de vue que je ne détaillerai pas ici. Vous faites œuvre d'utilité publique et les reproches que l'on peut éventuellement vous faire à l'occasion ne sont rien par rapport au travail nécessaire et salutaire que vous effectuez.
Même si j'ai parfois l'impression que ce ne doit pas toujours être facile de travailler pour D.Schneidermann, il représente pour moi le journaliste avec un grand J. Et ils sont très rares. Il y avait le regretté Philippe Cohen. Je pourrais citer Romaric Godin ou encore Denis Robert. Bref, les doigts d’une seule main suffisent (et il reste l’index à présenter à tous les autres)
Merci encore pour le travail effectué.
Bonne année à toute l'équipe et bon courage. On compte plus que jamais sur vous.
S'agissant des @sinautes qui ont plébiscités les sujets sur le porno, c'est pas moi !!!!!! Juré craché c'est pas Sémir qui a regardé cette émission dont l'invitée était Ovidie !
Loin de moi cette idée n'est ce pas ?!

Vous avez raison, restez indépendants surtout des @sinautes pornographes ! ;-)))))))

Plus sérieusement, avec 530000 euros, vous pourrez rembourser la dette honteuse du fisc pour laquelle le gouvernement "socialiste" de Valls / Hollande n'a pas bougé le moindre petit doigt. C'est le plus important.

@SI est un "petit" site mais il est grand par le symbole : indépendance, liberté de ton et de contenu etc.

Elle est là la vraie richesse. Les autres sites subventionnés ne sont rien en comparaison avec ce que vous êtes. C'est pourquoi, vous attirez leur jalousie (à mon avis).

Bonne année 2016 !

ps. : un dernier petit conseil amical... suivez bien les sujets sur l'Islam, la "banlieue", l'immigration, le voile etc, et vous trouverez plein de "perles" (ou manipulations médiatiques) dont le dernier exemple est cet "imam carnaval" Birbach qui reprenait en plus les thèmes de l'extrème-droite et de l'UMP tendance Morano (les églises transformées en mosquées (sic), les moutons égorgés dans un stade (sic), les Musulmans vivent en harmonie en Corse (sic) etc).

Ciao !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.