20
Commentaires

Un fact-checking de Libé perçu comme une censure

L'ancien directeur de l'hebdomadaire catholique La Vie, Jean-Pierre Denis, a publié sur Facebook un post critiquant une disposition de la loi de bioéthique qui semble élargir l'accès à l'interruption médicale de grossesse (IMG). Sa publication a été assortie d'un avertissement "Information partiellement fausse". Il est furieux. Dans sa ligne de mire : Libération, dont le service CheckNews est chargé d'apposer ce type d'avertissements sur des publications Facebook. Enquête.

Commentaires préférés des abonnés

Ahurissant qu'un média ait le pouvoir de dire, sur un support autre que son journal: ça c'est vrai, ça c'est faux.

Il est utile de lire l'exposé des motifs de l'amendement (c'est dans le post de J.P. Denis). L'amendement a pour but "de clarifier le cadre juridique dans lequel le comité médical rend son avis" sur l'IMG. Autrement dit : faire qu'on ne puisse pas me(...)

Média indépendant... C’est ç’la, oui...

Derniers commentaires

L'idée de confier à des journalistes qui n'ont ni le temps (voir les autres articles d'ASI) ni les compétences le pouvoir de séparer le vrai du faux à l'aide d'un système imparfait, secret et sur lequel ils n'ont de leur propre aveu aucune prise est fascinante.

Et ça jouera encore les étonnés quand les enquêtes d'opinion montreront que les citoyens leur font encore moins confiance qu'au camelot du marché du village...


J'ai eu le même problème .Libé se permet de dire ce qu'il pense être vrai ou faux. Par contre quand c'est eux qui racontent des conneries c'est bon. C'est du fascisme ni plus ni moins.


Un média qui appartient à un milliardaire est-il vraiment indépendant?

Il est utile de lire l'exposé des motifs de l'amendement (c'est dans le post de J.P. Denis). L'amendement a pour but "de clarifier le cadre juridique dans lequel le comité médical rend son avis" sur l'IMG. Autrement dit : faire qu'on ne puisse pas mettre en cause cet avis du fait que la détresse psychologique n'est pas mentionnée dans la loi. Les comités médicaux prennent déjà en compte la détresse psychologique. Les sécuriser du point de vue juridique signifie faire en sorte que des comités ou campagnes pro-life NE PUISSENT PAS S'APPUYER sur un silence de la loi pour empêcher, par exemple, une femme enceinte suite à un viol ou un inceste d'avoir recours à une IMG, hors délai d'IVG. Et le hors délai ça arrive, dans ces cas-là. 


Ce qui est faux (pas partiellement, mais totalement) dans le post de J.P. Denis, c'est que l'amendement n'a pas pour objet de "rendre légale une IVG hors délai". Il a pour objet de sécuriser une IMG pour des patientes en détresse. Une IMG, cela existe, c'est hors délai, c'est DEJA légal, et ce n'est pas une IVG : J.P. Denis joue sur les mots.


Et effectivement, CheckNews a été un peu rapide. Mais ce qui est intéressant, c'est de voir la réaction des faiseurs d'opinion catholiques, si habitués à être automatiquement majoritaires, quant ils se prennent ce type de croc-en-jambe qu'ils avaient l'habitude de distribuer aux autres. Ils sont minoritaires et, certes, ils ont le droit de s'exprimer et de couiner. Mais là ils découvrent ce qu'est un système médiatique d'opinion quand on est minoritaire. Cela devrait les faire réfléchir à ce qu'ils ont fait quand c'était eux, les censeurs (revoyez les débats au temps de la loi Weil).

Il va être temps de cloisonner les réseaux sociaux et la presse en ligne. Cette histoire d'incompréhension mutuelle n'a que trop duré.

Fact-checking en français pour mal-comprenants, ça veut dire quoi ?


Média indépendant... C’est ç’la, oui...

Ahurissant qu'un média ait le pouvoir de dire, sur un support autre que son journal: ça c'est vrai, ça c'est faux.

Et moi qui croyais que dans la presse écrite c'était une exclusivité du Monde de cacher son militantisme derrière une objectivité de façade, ils ont de la concurrence à présent. Et leurs épigones ont la même bonne conscience.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.