429
Commentaires

"Tout devient complot" : Fourest attaque Taddeï

Ce soir ou jamais, un repaire de complotistes où toutes les paroles se valent ? A deux reprises, sur Canal+ puis dans sa chronique sur France Culture, Caroline Fourest a dénoncé la mécanique de l'émission de Frédéric Taddeï, "Ce soir ou jamais", que France 2 s'apprêterait à programmer à un horaire plus tardif. D'après l'essayiste, le dispositif de l'émission consiste à opposer systématiquement deux camps, l'un représentant le système, et l'autre, les anti-système, les complotistes. Une mécanique contestable, qui aurait même été appliquée à un débat sur le viol, diffusée le 8 mars 2013 à l'occasion de la journée des femmes. @si a tenté de vérifier l'analyse de Fourest en disséquant l'émission en question.

Derniers commentaires

Ajourd'hui vers midi, sur Europe 1, Bernard Henri Lévy libère l'Ukraine de la tyrannie de Viktor Yanukovych au péril de sa vie.
Ne pas rater !
Euh, je ne reconnais pas vraiment mon propos. Pour moi, tu considères que les hommes tendent naturellement vers l'harmonie, vers le beau et que le contexte (souvent dans tes propos représenté par les dirigeants) les en empêche.
Je me suis contenté de dire que je contestais le fait que l'homme tende naturellement vers l'harmonie. Que les fleurs ne sont en rien plus belles que les pierres (sinon d'un point de vue humain). Que le concept de beauté ne s'applique à une fleur que dans le regard qu'on porte sur elle. En somme, les fleurs les hommes ne sont en rien un aboutissement ou une finalité quelconque de l'existence.

Cela ne veut pas dire que la notion de bien ou de mal dépende de chacun ou encore qu'il n'y a pas de besoin commun.

J'imagine par exemple que la conscience d'exister, la peur partagée de la mort, le fait que l'on puisse avoir besoin de l'autre pour exister sont des arguments objectifs qui tendent à dire qu'une certaine solidarité est nécessaire en vue d'assurer une certaine survie.
Mais ces constations sont conscientes, elles naissent de l'esprit de l'homme, qui est conscient de son existence et qui ne souhaite pas mourir. Mais si je dis "d'une certaine solidarité"n c'est parce que l'être qui arrive à ces constatations peut tout aussi bien trouver la guerre justifiée.
Les théories du complot m'ont toujours laissé assez indifférent, parfois ammusé même.
Si dans l'affaire Dieudonné (entre autres) tous les médias, politiques, journalistes (dont @Si) artistes, philosophes et j'en passe s'étaient spontanément élevés d'une même voie, utilisants les mêmes arguments et éléments de language pour le détruire, le tout en ordre de bataille digne d'une armée napoléonienne, là je ne dis pas, je me serais posé des questions.
Comment, que dites vous ? c'est exactement ce qui c'est produit ? désolé je devais être distrait ça m'a échappé !
Hé bien je leur dit bravo, ils n'ont fait qu'apporter de l'eau au moulin des thèses de Dieudonné en en faisant la parfaite démonstration.
Si complot ou au minimum lobby il y a ses acteurs ont quand même été un peu relou non ?
La justice aurait fait son travail dans un silence "assourdissant" cela aurait été 10 000 fois plus efficace.
Maintenant je me surprend à douter...
Incroyable valls , il a fait gagné 30 ans aux révisionnistes.

Le révisionnisme c'est comme un trou dans une citerne.Le trou est petit au départ puis il s'agrandit et l'eau ne s’arrête jamais de couler .


J'ai hâte de savoir ce que notre pompier pyromane va faire pour rattraper la plus belle connerie de sa vie .
Tiens, il serait intéressant de demander, à tous les petits fachos masculins ou féminins du forum (où qui défendent la propagation de leurs idéologies nauséabondes) ce qu'ils pensent de ce type d'intrusion:
http://www.huffingtonpost.fr/2014/02/02/film-caroline-fourest-militants-extreme-droite-perturbent-projection-debat-chambery_n_4711557.html
Voyons voir un peu s'ils vont mettre autant d'énergie à défendre celle qui ne va pas dans leur sens...
Taddei peut s'enorgueillir d'être en compagnie de Jean Ziegler dans le groupe des personnes agressées par Caroline Fourest.

Dans un texte de son blog elle l'a trainé dans la boue, s'en prenant même à la qualité des diplomes universitaire du pauvre homme. Le texte n'y est plus. Il faisait partie de la campagne de dénigrement organisée lorsque Jean Ziegler a été nommé à l'ONU à la commission de défense des droits de l'homme.
Vous avez viré Varlin pour délit d'opinion.
C'est très grave, il pensait que Pierre Carles, et Acrimed faisaient du vrai journalisme.

Tout ceux que vous ne virez pas aujourd'hui, c'est que vous les considérez moins dangereux.
Vous vous en tapez sûrement, mais je suis outré, vous devriez avoir honte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Laurence-Rossignol-Les-enfants-n-appartiennent-pas-a-leurs-parents-23108.html

Laurence Rossignol : "Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents"
Je crois surtout que Caroline Fourest à honte d'avoir complètement raté sa discussion avec Tariq Ramadan il y a quelques années à CSOUJ. Elle avait un boulevard, T. Ramadan avait accepté le principe du face à face et elle été LAMENTABLE! À l'époque je ne connaissais pas sa trouble personnalité et j'espérais une discussion de haut niveau, me régaler de façon sportive (il y du sport dans les belles disputes de l'émission) et voir gagner une femme et une femme défendant la laïcité. Hélas, j'ai eu honte pour l'une et l'autre.
Je suis persuadée que voilà une explication de sa hargne contre Frédéric Taddei!
L'accusation de complotisme est un outil extrèmement utilisé ces derniers temps. Qu'est-ce que le complotisme, ou conspirationnisme? Je crois pour ma part que ce mot est utilisé afin de (dis)qualifier toute remise en cause de la version officielle. Plus l'écart entre la version officielle et la version soutenu est grand, plus la personne qui soutient cette dernière sera qualifiée de complotiste.

Voilà, donc pour Caroline Fourest, si on ne soutient pas la thèse officielle, on est un complotiste.

Quelqu'un a un jour écrit quelque chose du genre: "lorsqu'une théorie du complot est soutenu par un nombre suffisant de faits, elle devient de l'Histoire". Voilà pour la théorie du complot!!!
Si comme le dit la personne à qui j'ai usurpé le nom : «  l'Homme est la mesure de tt choses », alors il devient intolérable que l'on veuille remplacer mon entendement par celui d'un autre.
Ma liberté, j'en ai déjà abandonné une partie au bénéfice de la lois et je m'en réjouis. Mais que l'on ne me demande pas d'en sacrifier pour du paraître.
Foureste n'est pas ma mère, Cohen n'est pas mon père et même si ils l'étaient, je ne suis plus en age d'avoir des leçons maintiens

Sapere aude
Ben non! @si échappait relativement jusqu' à peu à une tendance lourde: forum(s) littéralement squattés par un nombre restreint d'abonnés qui à l'évidence n'ont que ça à faire de leur journées, avis /réponses/contre-réponses, bref des contenus rapidement "imbittables", égotistes, se référant en permanence à des "private jokes" issus d'un certain entre-soi, et depuis quelques temps, spécialement sur des sujets habilement (?) lancés par Daniel...C'est l'actu des médias qui veut ça, d'accord, mais il est probable que tout cela échappe totalement à l'immense majorité des fans d'@si et qui plus est, "leur en touche une sans faire bouger l'autre". (J.Chirac)
Tout cela bouffe de l'espace sur le site. Dommage.
Heureusement, on peut s'éclater chez l'éconaute, Porte et Korkos....que du bonheur!
Et bravo à @si pour suciter déjà plus de 115 commentaires à cet article, dont beaucoup sont très intéressants et d'une très bonne tenue!
Dès que je vois Fourest, je sens que ça va chauffer...

Comme je n'ai rien lu de ce qui pécède, je vai sûrement être HS.
Caroline Fourest a beaucoup de défauts, donc beaucoup de qualités. Je laisse aux uns et aux autres le soin de faire le tri.

Mais dans cette circonstance, Caroline Fourest à une faiblesse. Faiblesse liée à une des participantes au débat.
NB une faiblesse n'est ni un défaut ni une qualité. C'est une faiblesse.

Dans cette ciconstance, donc, Caroline Fourest de par la faiblesse sus-citée, aurait dû s'abstenir.
Elle ne l'a pas fait.
C'est là que la faiblesse devient une faute.
Le moins qu'on puisse dire, c'est que F. Taddei pousse à la discussion et à la réflexion, verbale et sur les forums, particulièrement ces dernières semaines. Ceux qui prétendent remettre en cause son émission, ne peuvent pas invoquer la faiblesse de son audience!
Et c'est peut-être pour ça que l'attaque de C. Fourest (gageons que d'autres suivront) se fait sur un autre registre... Si Taddei s'autorisait aujourd'hui des propos aussi scandaleusement diffamatoires, il aurait vraisemblablement des comptes à rendre à la chaine qui l'emploie très rapidement. Le prétexte est très attendu.

J'attends moi de voir concrètement ce que les employeurs du même PAF publique vont demander à C. Fourest comme compte de ses propos.

Il faut défendre l'espace de discussion réelle, unique dans le PAF d'aujourd'hui, que représente l'émission de F. Taddei et en accepter le ton et la forme. Désormais, sous très haute surveillance, j'espère que, tout en étant très vigilant, il ne va rien en édulcorer.

Le pouvoir n'aime pas qu'on le mette en question. Il n'aime pas la subversion. Le 4eme pouvoir, celui des media audiovisuelles et de leurs actionnaires, n'a jamais été aussi fort, face à un executif jamais aussi faible...
le DVD "les nouveaux chiens de garde", que je viens de revoir et que je vous conseille, montre assez clairement la valeur réelle des hiérarques du système médiatique et des experts auto-proclamés qui les alimentent.
Caniche de garde ça ne le fait pas.
je ne supporte pas cette fourest qui monte qui monte dans les media et qui fait preuve dun intégrisme maquillé d'un pseudo discours de journaliste cette personne est odieuse et imbécile une taréee des média un perroquet
Contextualiser, ce n'est pas faire passer des messages, mais des faits.

par exemple, sur Soral, rappeler son itinéraire loufoque (enseignant « l'histoire et l'analyse de la mode contemporaine » dans une école de "mode", chroniqueur chez Ardisson et Patrice Drevet, communiste passé au FN, "sociologue" de la drague puis intellectuel autodidacte, proche de Dieudonné et (fut un temps) de Serge Ayoub, pourfendeur des communautarismes homosexuels, féministes, juifs... etc. voir notice Wikipedia) devrait, sans aller jusqu'à le taxer d""antisémite" (ce qu'il est pourtant), suffire pour "recadrer" un peu le gugusse.

Quant aux incontournables statistiques, tout journaliste ou animateur sérieux se devrait de préparer un peu ses sujets / débats, et présenter lui-même après recherche "l'état de la science", histoire de clouer le bec aux interprétations partisanes. Cf. recherche de Sébastien Rochat sur les chiffres des viols.

Pour moi, sur ces deux points, Taddei est en faute et la critique de Fourest porte juste. La liberté d'expression, oui, mais la liberté de dire des conneries sans être recadré (non pour porter un jugement ou prendre parti mais rétablir des vérités), sûrement pas !
Eh ben! C'est quoi ce forum! On tire à vue sur Mme Fourest, on idolâtre M.Taddei. Peu d'arguments...
C'est avec ce soir ou jamais que j'ai découvert cynthia Fleury, que j'ai pu encore voir l'autosuffisance crasse d'un Roland Dumas, la bêtise d'un Soral....

C.Fourest reproche que Taddéï laisse la parole à n'importe qui mais ça permet aussi de voir les failles de certains discours, le masque se fissurer chez certains.

Et si (je n'en suis pas sûr) cette réprobation de taddeï provient de l'émission qu'elle a faite avec T.Ramadan, elle peut aussi, à un moment se remettre en question, elle n'a peut-être simplement pas été bonne dans cet exercice face à un pro du double langage.
Le truc c'est que, est-ce qu'il a jamais été essayé ce fameux "cinq minutes pour Hitler", "cinq minutes pour les juifs"? pour qu'on puisse en dire du mal?

En plus du fait que cette phrase postule que deux protagonistes uniquement participeraient à ce débat (emblématique? Où? Quand? Comment?), dont je ne discerne pas bien l'aspect polémique propre aux débats qu'on mène dans notre époque. Que Hitler ait joué la partie à deux lui et "les juifs" est faux historiquement.

Même quand on dit cette phrase pour d'autres sujets que Taddéi, c'est plus que limite. On peut la réduire en bouillie d'emblée car dire "les juifs" c'est complaire à Hitler et faire de "les juifs" un adversaire identifié c'est sous-entendre une sorte d'égalité dans le conflit, mettre les juifs dans une implication de lutte contre Hitler qui pré-existerait. C'est faire le jeu de la paranoïa nazie envers des juifs, car les juifs ne s'étaient jamais posés en combattants de Hitler. Quand on dit cette phrase ce n'est pas pour critiquer la qualité des deux opposants, choix qualitatif absurde, comme je viens de le faire, ce serait bien subtil et aurait besoin d'être explicité, ce qui est un comble pour une métaphore percutante à usage immédiat. Non, quand on dit cette phrase c'est juste l'égalité de timing qui est censé nous interpeller.

Ça va bien, cette exploration des méthodes diverses pour cadenasser le mal par le raisonnement mathématique pur. Tous ces langages de la raison pure contiennent une violence à froid. Sous prétexte de nous éclairer, cela nous verrouille la pensée. Caroline Fourest va-elle se réduire à être le "pendant" de Tariq Ramadan. L'un ne va pas sans l'autre? On a l'impression qu'elle va finir par se coaliser avec ses "pires ennemis" pour faire la peau de la liberté de paroles..
Il y a 2 éceuils à éviter avec les complots: le 1er c'est d'en voir partout, le second c'est de n'en voir nul part....
Visiblement, mme Fourest ne partage pas cette analyse des choses.
« Jointe par @si, Caroline Fourest s'agace d'abord que l'on puisse disséquer l'émission du 8 mars, qu'elle n'a pas revue pour sa chronique de France Culture. »
Qui c'est déjà, qui ne fait pas son travail de ... Elle est quoi, d'ailleurs Fourest ? À part « meilleure spécialiste de l'islam de tout son immeuble » ?
Débat biaisé, il me semble. Dramatiser les chiffres ne défend guère la liberté des femmes, c'est au contraire, par la peur, la restreindre: restez chez vous les filles, et si vous sortez sachant ce qui vous attend, ben... heu... on vous aura prévenues. Minimiser les chiffres, c'est aussi réducteur: bah, arrêtez de vous plaindre, c'est pas si grave....

Ça me semblerait plus intéressant de souligner que dans la majorité des cas, la personne connaissait son violeur. Le parfait inconnu qui se jette sur vous en vous menaçant d'un couteau, ça existe... mais c'est une infime proportion des viols. Du coup, ça explique aussi la faible proportion des plaintes. Soit parce qu'on hésite à amener au tribunal quelqu'un qu'on connaît, avec qui on a des amis communs. Soit parce qu'un reste de culpabilité nous chuchote à l'oreille qu'on n'a pas été assez prudente, ou simplement qu'un zeste de réalisme nous fasse craindre de ne pas être prise au sérieux.

Si l'émission s'est vraiment cantonnée à cette querelle de chiffres, c'est bien dommage, parce que tous ces aspects méritaient d'être discutés et pour le coup on peut dire en effet que Taddei a loupé son émission. Le fait de "prendre parti" ou pas me semble très secondaire par rapport à ça. On peut avoir d'excellentes émissions avec quelqu'un qui s'abstient de prendre parti mais pose les bonnes questions pour que chaque invité approfondisse sa position. Et assez souvent, en prenant parti, on prive l'auditeur de ça, justement.

Fourest... est-il bien utile de parler d'elle, de ses obsessions, de son agressivité, de sa mauvaise foi? On a beau faire, impossible de lui échapper tout à fait, hein...
C'était pas déja chez Taddeï qu'elle avait été complètement à côté de la plaque dans son débat face à Tarik Ramadan ? La pauvre, j'avais honte pour elle.
De quoi t'as peur Caro ?

C'est je crois la bonne question à poser à ces gens(*)(**) qui veulent interdire de parole les hétérodoxes à la pensée dominante.

(*) ceux qui se croient dans les années 80 et qui pensent qu'il suffit de ne pas inviter quelqu'un pour résoudre le problème; alors qu'à l'heure d'internet, ça ne fonctionne plus.
(**) ceux qui pense que c'est une bonne idée d'interdire quelqu'un de parler pour lutter contre le fascisme.
J'aimerais bien que C Fourest s'indigne de la même manière pour dénoncer l'omniprésence des économistes orthodoxes dans les émissions de Radio France, de France 2, etc... J'aime bien les émissions de Taddéi et je déplorerais qu'il soit censuré et que Fourest puisse y être pour quelque chose !
Tant que ce sera pas 5 minutes pour Caroline et 5 minutes pour Fourest elle sera pas heureuse celle-là .
Le débat "faut-il contextualiser?" n'a pas de sens à mes yeux. Il faut de tout, de la diversité.

La méthode de Taddei a ses avantages et ses inconvénients.
Les médias de masse consensuels et prétendument neutres ont leur part d'intérêt et leur part d'ombre.
Le journalisme engagé qui dit d'où il parle et qui contextualise selon cet angle est très utile mais peut aussi cliver et enfermer.

Il faut un peu de tout, et c'est à peu près ce qu'on a sur internet. De quoi se plaint-on?
Merci pour le boulot sur les chiffres Sébastien Rochat. Comme ça c'est très clair. Dommage que ça (visiblement) n'a pas été précisé comme ça pendant l'émission, que je n'ai pas vu. Effectivement, est ce que Taddei a fait son job à ce moment là...?

Mais sinon vous ne prenez pas position sur le reste de l'émission, je reste un peu sur ma faim. J'imagine que ça devient plus subjectif quand on ne parle plus de chiffres vérifiables, mais le débat par la suite semble t'il équilibré ? Ou y a t'il d'autres passages sur lesquels du fact checking aurait pu être proposé ?

Egalement il me semble comprendre que Fourest reproche à Taddei d'inviter des gens sans présenter véritablement d'où ils parlent. Est ce le cas ici ? Je comprend la raison de la présence sur le plateau d'une femen, mais pourquoi une psy, un avocat et un philosophe (ou plutôt pourquoi eux et pas d'autres avocats, psy ou philosophes ? Est ce que Taddei justifie en quoi eux sont experts ?), et êtes vous en accord avec leur présentation, ou y a t'il un fait significatif qui n'est pas annoncé pour un/plusieurs invités ? Notamment vous utilisez la formulation "Drieu Godefridi présenté comme philosophe", pourquoi "présenté comme" ?
S@V d'@si Bonjour !

- J'ai regardé entièrement le débat "Est-il si dangereux d'être une femme en France en 2013". Rien d'autres à signaler.
En revanche, je n'ai pas visionné les autres débats de l'émission comme "Faut-il limiter les plus hauts salaires ?" (certains invités avaient changé).
- Dans sa présentation, Taddeï fait bien le lien, en deux mots, entre les invités et le thème de l'émission. L'avocat est notamment présenté comme l'auteur d'un ouvrage dans lequel il dénonce "la dérive victimaire" de la société, et le philosophe a écrit un livre pour dénoncer l'idée qu'il y aurait une "violence spécifique" faite aux femmes. Rien à signaler.
- Quant au "présenté comme", il ne faut pas y voir de sens spécifique. Il se trouve que Godefridi a plusieurs casquettes (voir ici) et que c'est plutôt en tant que philosophe qu'il était là.
Haha super, merci pour le SAV :-)
Je comprend la raison de la présence sur le plateau d'une femen

À vrai dire je comprends pas trop. Les Femen sont aujourd'hui très critiquées dans le milieu féministe, et je n'ai pas vraiment l'impression qu'elles soient à la hauteur d'un débat rationnel et sérieux (si je juge d'après leurs actions et leurs slogans). Mais bon, dans l'optique d'une émission-spectacle comme celle de Taddeï, ce sont probablement les bonnes clientes par excellence.
Oui, en fait je voulais surtout dire que la présence d'une militante féministe sur le plateau, il n'y a pas vraiment besoin de rentrer dans trop de détails pour expliquer sa présence. Pour l'avocat au contraire, si on ne dit pas qu'il a écrit tel livre en rapport avec le sujet, on ne comprend pas trop. Pas plus d'affinité que ça avec les Femen sinon, je suis sur qu'il y a des tas de personnes (femmes ou hommes) qui seraient au moins aussi qualifiées et moins médiatiquement connotés. Après à savoir si on veut faire de l'info ou du spectacle (je ne sais pas je n'ai jamais regardé Taddei)...
je ne sais pas je n'ai jamais regardé Taddei

Vous trouverez facilement des extraits sur Youtube ou Dailymotion. Ça vaut le coup d'essayer une fois, à mon avis, pour voir de quoi on parle :-)
vous connaissez surement bien le milieu féministe pour savoir que les femen y sont critiqués et c fourest jugé encombrante et contre productive par ce milieu.je trouve le combat des femen roboratif,courageux et subversif.c fourest sur un autre registre,met sa voix harmonieuse,douce,ferme et musicale au service de positions républiquaines intangibles,fondatrices et fondamentales avec une profondeur d'analyse indéniable.
master tigrou citez quelques noms du milieu féministes moins critiquables ou contre productives et affrontant le cirque médiatique avec autant d'éficacité.
Les Femen n'affrontent pas le cirque médiatique, elles y participent.

Quant à voir dans des slogans (ceux des Femen) tels que "Muslim get naked" ou "Fuck me in Porsche Cayenne" une "position républiquaine (sic) intangible, fondatrice et fondamentale avec une profondeur d'analyse indéniable", chacun son truc, hein. J'ai l'impression que les "républicains" essaient en général d'être un peu plus exigeants...
master tigrou,vous n'avez pas répondu à ma question:quels noms de féministes plus éficaces dans le cirque médiatique que les femen et c fourest?
c'est de c fourest que je parle comme d'une voix au service de positions républiquaines,intangibles,fondatrices,fondamentales,
avec une profondeur d'analyse indéniable.c'est subjectif mais je suis sensible à la sonorité de sa voix,et à la finalité de son dicours.tant mieux ou tant pis pour vous si vos exigences républiquaines ne se satisfont pas des positions de c fourest.
courage,subersion,provocations ciblées,les femen renouvellent en le dépassant la meillieure part du féminisme.
dans le cirque médiatique tout le monde s'affronte en n'y participant,les femen comme les autres.
master tigrou,vous n'avez pas répondu à ma question:quels noms de féministes plus éficaces dans le cirque médiatique que les femen et c fourest?

Mais si, j'ai répondu. Vous prétendez que Fourest et les Femen sont efficaces contre le cirque médiatique, et j'ai répondu qu'elles n'étaient pas contre ce cirque, qu'elles en faisaient au contraire partie.

Si Ce Soir ou Jamais était une émission digne de ce nom, ils seraient capables d'inviter n'importe quelle féministe capable d'un argumentaire construit et accessible, et ils lui donneraient les moyens de s'exprimer aisément sans être constamment interrompue par des bêtes de plateau.

courage,subersion,provocations ciblées,les femen renouvellent en le dépassant la meillieure part du féminisme.

Les Femen ont commencé par insulter les autres féministes, en disant que le féminisme français moderne était ringard, qu'elles allaient chambouler tout ça, etc. Ensuite elles ont fait leurs actions pitoyables à base de slogans primaires barbouillés sur leurs poitrines et de hurlements face aux caméras.

Sérieusement, si pour vous c'est "dépasser la meilleure part du féminisme", allez vous faire soigner, vous en avez besoin.
non master tigrou je vous dit que dans le cirque médiatique tout le monde s'affronte en y participant.plus haut dans un post en réponse à nicolas je pointai la place de c fourest dans le gratin de la société du spectacle,tous les gens qui défendent des idées et qui veulent une surface importante de lisibilité sont contraints de descendre dans l'arène médiatique à notre époque.f lordon ne va pas chez taddéi,mais b stiegler invité aussi "dans le texte" avec judith b y va.
et dans ce contexte c fourest ou les femen sont éficacent et stimulantes intellectuellement.
sérieusement master tigrou,revenez à vous même:les slogans primaires sur des poitrines relèvent de la trangession jubilatoire pour les femen et c'est une façon de faire avancer le statut de la beauté,c'est considérable.
j'irai me faire soigner pour garder une longeur d'avance,avec les placebos de votre lucidité.
les slogans primaires sur des poitrines relèvent de la trangession jubilatoire pour les femen et c'est une façon de faire avancer le statut de la beauté

j'irai me faire soigner

Bonne résolution.
comme un sacristain,vous allez échouer aux abords de l'éveil blasphématoire.
bon repos.
C'est vous le sacristain dans l'affaire, qui voyez dans Fourest et Femen de lumineuses combattantes... Assumez vos dévotions et vos médiocres égéries.
j'assume tout à fait mon admiration pour ce combat féministe inventif,précurseur,offensif,qui pulvérise le conditionnement inquisiteur des curetons de toutes obédiences.
Fabriquer des faux rebelles c'est vrai que c'est une chouette idée .

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/delanoe-finance-les-femen/
que les femen touche du pognon de la mairie de paris,en quoi ça décrébilise leur combat?
la liste des associations dans ce cas doit être longue et assez composite.
paris a été la ville des communards,c'est assez beau que les femen y reçoivent du soutien,de la part d'une mairie de gauche.
les biens pensants comme vous confondent les avant-garde et la misère,c'est tout le contraire.et finalement c'est vous qui passez à la caisse.
"les femen sont éficacent "

Non, les femen sont efficaces

Je vous recommande l'achat du "Correcteur d'orthographe", chez Hachette . Tout petit bouquin, 40 000 mots. Je m'en sers quand j'ai un doute.
http://www.youtube.com/watch?v=0tbp4mtmFI8
Je suis désolé, cher baron, malgré tous vos efforts louables et persévérants, je ne serai jamais un disciple de Heidegger. Pour UNE raison toute simple : il refuse d'accepter le sujet, il refuse de s'accepter lui-même comme sujet, il refuse donc tout simplement le citoyen libre de l'Etat démocratique - et voilà pourquoi il a été incapable de comprendre le nazisme ( dont il avait perçu les "potentialités spirituelles....!")

Et vous-même refusez de vous accepter comme sujet, comme personne, comme citoyen de l'espace de débats que constitue @si, puisque vous refusez de discuter avec un autre sujet, une autre personne, un autre citoyen de cet espace, qui a nom Shantidas.
Est-ce un souhait que vous formulez, ou un constat que vous faites ? Le Sujet que vous semblez sacraliser n'est pas exempt de la critique, le tribunal de la Raison peut le faire comparaître. Et cessez de parler du nazisme de Heidegger, vous risquez de le faire lire par les nombreux nazillons du forum, avec les fâcheuses et inévitables conséquences psychiatriques dont vous seriez co-responsable.

Est-ce un souhait que vous formulez, ou un constat que vous faites ? Le Sujet que vous semblez sacraliser n'est pas exempt de la critique, le tribunal de la Raison peut le faire comparaître. Et cessez de parler du nazisme de Heidegger, vous risquez de le faire lire par les nombreux nazillons du forum, avec les fâcheuses et inévitables conséquences psychiatriques dont vous seriez co-responsable.


1. oui, le sujet est critiquable devant le tribunal de la raison. mais justement, il y a tribunal et je pose que ce tribunal fonctionne selon les règles de la justice démocratique d'un Etat de droit, c'est-à-dire de manière contradictoire ; et devant ce tribunal chacun des sujets discourant doit présenter son argumentation : les uns disent que le sujet est mort, puis que ce n'était qu'une pâle figure de Dieu - qui est mort, soit ; et les autres disent que si le sujet est mort, le langage n'est plus dicible (il n'y a plus de "je", de "tu", de "nous" -sujet collectif) ; mais cher baron, notez- bien ceci : celui qui dit que le sujet est mort est contraint de dire : "Messieurs du tribunal de la Raison, je pense que le sujet est mort." Il est donc juste et nécessaire de poser cette assertion ayant valeur définitive de vérité : nul n'échappe au jeu du langage des JE.
Exemple, venant du coeur de la pensée de l'Etre : "Da-sein est un mot clé de ma pensée, aussi donne-t-il lieu à de graves erreurs d'interprétation. "Da-sein" ne signifie pas tellement pour moi "me voilà!", mais ,si je puis ainsi m'exprimer en un français sans doute impossible : être le-là..." lettre de Heidegger à Jean Baufret en date du 23 novembre 1945.
Nous voyons donc ici Da-sein Martin H. agir en tant que sujet qui dit je et qui objective sa propre pensée du Da-sein. C'est donc bien le sujet qui est le Maître absolu.

2. à propos du nazisme de H. et de votre observation somme toute malveillante, j'userai du droit de retrait que les philosophes heideggeriens s'autorisent quand ils sont choqués par des propos béotiens.
[bon, cela dit, ce n'est que du cinéma...]
vous avez raison la forme compte,mais l'important c'est de rester éfficace sur le fond...
Bonnes questions, voilà ce qu'aurait pu être un bon article sur @si.
Caroline Fourest ...

Déçu que @si puisse encore citer cette femme qui passe son temps à diffamer, exagérer, déformer, mentir, etc ...

Elle n'a aucune crédibilité, et vient encore de le montrer avec son "5 min pour les juifs, 5 min pour Hitler".
Caroline Fourest est une journaliste qui a toujours fait preuve d'une grande rigueur intellectuelle à l'instar des meilleurs représentants de la presse libre française comme FOG, Eric Zemmour, Christophe Barbier..., des voix que l'on devrait entendre plus souvent et qui sont malheureusement victimes d'un odieux boycott médiatique mené de main de maître par les chiens de garde du système , le monde diplomatique, fakir, j'en passe et des pires.
http://www.lesinrocks.com/2014/01/29/actualite/les-contre-verites-de-caroline-fourest-sur-frederic-taddei-11466469/ (désolé Ulysse, désolé Compunet...)
Contextualiser, c'est prendre partie, c'est ce que je refuse de faire", se justifie Taddeï, donnant ainsi une curieuse définition du travail de journaliste.

Une curieuse définition du travail de journaliste ?

Non, justement, Taddeï a le mérite de ne pas prendre ses téléspectateurs pour des crétins.

Le passage de l'émission "le supplément" est très révélateur de ce que sont devenu les journalistes. On sent bien que la présentatrice, en voulant contextualiser, veut faire passer des messages, des idées. Or, Taddeï, dans ses émissions, travail à ce que ce soit les invités qui échangent idées, messages, etc...

Il faudrait une bonne fois pour toute que les journalistes comprennent qu'on s'en branle de ce qu'ils pensent, et qu'en tous cas, leur travail ne consiste pas à nous le faire savoir.

Fourest se dit journaliste, or, c'est une militante.

Elle n'a pas du digérer de se faire démonter en direct par Tariq Ramadan dans l'émission de Taddeï il y a quelques années.
Le débat idéal selon C. Fourrest, c'est : on décide d'avance de l'opinion juste, on invite 12 personnes qui partagent cette opinion, avec juste pour pimenter le débat, une surenchère d'indignation collective contre un tel qui serait de l'avis opposé, et qui bien sûr ne serait pas autorisé à être invité, ne serait-ce que pour se défendre, car ce serait déjà donner trop d'importance à son opinion.

Le grand problème de conscience des médias en vérité, c'est : peut-on faire confiance à l'intelligence de ceux qui les écoutent ? Si oui, les médias peuvent se permettre d'aller loin dans la liberté d'expression, donner la parole à une multitude de points de vue de manière apaisée, sans craindre que le plus fou des intervenants ne fasse des milliers d'adeptes au sortir de l'émission, méthode qui au passage devrait rendre les gens encore plus intelligents.

Si la réponse est non, alors il faut effectivement contrôler, verrouiller toutes les paroles.
Il me semble que si C.Fourest l'affirme, c'est vrai.

Après si ASI et les internautes commencent à faire le travail à sa place en disséquant les émissions et en émettant leurs propres jugements, forcément...
Et si on prenait une fois encore le problème à l'envers ?

Pourquoi les Fourest, Cohen et consort n'établissent ils pas une liste des personnes que l'on peut inviter ?

Manolo, le ministre délégué à c'est quoi de l'art, pourrait même y trouver matière à un projet de loi.
Déçu de la manière dont cet article prend le parti de Fourest, subtilement certes, mais quand même... la critique média en 2014, ce serait aussi démontrer pourquoi une personne aussi malhonnête a pignon sur rue dans tous les médias. Pas attaquer Taddei qui, au final, ne fait rien de sulfureux ou de transgressif, il fait juste le minimum syndical exigé par son métier.
Au final l'interview de Caroline Fourest par Maya Neskovic est toujours d'actualité sur ce sujet.
On n'est pas sortis de l'auberge.
A l'écouter à la radion (europe1) on ressent mieux le personnage : il ricane ou glousse systèmetyquement : toutes ses questions se se font ou se terminent en gloussant .

tout n'est que ricanement alors 5 minutes pour Hitler et 5 minutes pour les juifs,

(vous nous dites hrrr hrrr h que la vidèo hrrr,hrr c'est de l'art hrrr hrrr)
(vous nous dites hrrr hrrr h Attila n'a pas détruit grand chose vous nous dites hrrr hrrr hrrr)
( vous nous dites hrrr hrrr h que ça merite hrr hrr discussion que les juifs sont à l'origine de l'esclavage vous nous dites hrrr hrrr h).
(vous nous dites hrrr hrrr h donnner ses bras à un patron ou hrr hrr donner son sexe c'est pareil )
Bonjour
De vrais complots existent pourtant, celui de la Cagoule (CSAR), par exemple vers la fin des années 30.
Complot de l'extrême droite, qui a fait exploser au moyen de bombes, deux bâtiments, celui de la Confédération général du patronat français et l'autre de l'Union des industries et des métiers de la métalurgie à Paris, tuant au passage deux policiers en faction, le samedi 11 septembre 1937 (cela ne s'invente pas). Attentat organisé afin de faire accuser les communistes et la CGT et permettre à l'extrême droite de renverser la République par un coup d'État armée.
Il y a certainement de vrais et de faux complot et le l'on devrait bien d'urgence s'intéresser à cela. Celui la était donc un vrais faux complot. Le vrais celui de l'extrême droite, le faux, celui des communistes-syndicalistes. Bougre, mais c'est bien sur.

Eugène Deloncle était la tête pensante de cette association occulte, lui même a été assassiné par la Gestapo le 7 janvier 1944. Il avait soutenu l'amiral Canaris opposé à Hitler. Diable entre facho la concurrence existe aussi et les défauts humains comme la jalousie ou la recherche du pouvoir sont universels à toutes les catégories sociales. Ouf, un peu d'égalité ne fait pas de mal en ces temps confus.

Mais le fachos ne rigole pas, lui, ils discute pas, il complote, il zigouille, fait tout sauter et agis avec détermination et il met son forfait sur le dos du voisin afin d'affoler les bonnes gens. Les biens pensant devrait bien se le rappeler chaque matin au réveil et être aussi déterminé pour faire régner l'ordre et la justice sociale dans toutes les têtes, tous les comptes en Suisses et ceux des paradis-fiscaux, les coffres-forts, les portefeuilles, les nombreuses, belles et immenses maisons construites un peu partout, les grosses voitures qui font pas de bruits et qui ont les vitres fumées roulant tranquilles, pépères, ou à vive allure sur des autoroutes extèmements droites et payantes, etc.
Prenons garde. Et montons la. Ouvrons l'oeil et le bon, débouchons nous les oreilles et écoutons.
Erdealmeria
"Rien n'est simple."

Mais si, mais si. La pensée unique, c'est très simple.

Plus simple encore: rétablir l'inquisition.
Quelqu'un a entendu Fourest critiqué que le cercle des économistes, régulièrement invité surtout les plateaux/radios, était très proches des milieux d'affaires de part les gens qui le composent alors qu'ils sont systematiquement présentés comme des experts ?

Ce qui est pénible chez Fourest, ce n'est pas ses critiques,plutot justes, mais qu'elle s'applique toujours de facon partielles. À force, elle décridibilise tous ses propos et devient le premier moteur des Soral and co.
Caroline Fourest : "Il y a une sur-représentation des complotistes"

Il faut voir de quelle base on part. C'est vrai que si on compare aux plateaux de Calvi ou aux invités de Cohen, alors c'est clair que ça doit faire un choc.
Un conspirationnisme, c'est quelqu'un qui ne partage pas les certitudes de Caroline Fourest..

11-Septembre : Caroline Fourest bientôt sanctionnée par le CSA ?
Merci de ces précisions.
C'est surtout pour les féministes, que c'est grave l'exagération des chiffres, parce que ça les décrédibilise illico.

Et franchement, en tant que femme, entendre raconter qu'il y a un tel nombre de viols en France, ça me fait peur, et forcément, ça m'inquiète par rapport à ma féminité et ma liberté en tant que femme.

J'aime bien Fourest, et elle ne dit pas que des conneries, mais là, elle paranoïe.
Caroline Fourest ou l'intellectuelle faussaire selon Boniface ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.