103
Commentaires

Todd/Le Pen : le rire interdit

La boulette : il a rigolé. Invité de Mots Croisés sur France 2, Emmanuel Todd a ri à une remarque de Marine Le Pen. Choquant ? Pire : ce serait "un suicide en direct" pour le journaliste de Libé, Jean Quatremer, qui considère que Todd a ainsi affiché "sa complicité". Vrai dérapage de Todd ou procès d'intention de Quatremer ? Le débat s'est poursuivi sur twitter entre Quatremer et le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel. Avec une question de fond : peut-on approuver les propositions économiques de Marine Le Pen, et condamner ses positions sur l'immigration ?

Derniers commentaires

Intéressant extrait final, qui montre une chose assez rare médiatiquement: une personne qui ne diabolise ni ne fraternise avec le FN, qui le remet à sa place, celle d'un parti raciste, xenophobe, prônant l'exclusion, et dont toutes les autres positions, fussent-elles rationnelles, sont totalement décrédibilisées par cela...
MLP n'a pas tort, en raison, quand elle parle du bourbier afghan dans lequel "tout le monde est allé", mais elle n'est en aucun cas crédible car la France qu'elle appelle de ses voeux est une nation qui exclut, produit de la ségrégation etc...
L'attitude de Todd est incroyablement juste, de mon point de vue: MLP n'est pas le diable, on peut lui sourire et lui dire en face que ses idées sont immondes, comme à un être humain normal, tenant des positions inacceptables dans notre République.
Ils seraient vraiment drôles, ces lobbyistes, et on riraient de bon coeur à propos de leur bêtise crasse s'ils n'étaient pas si nuisibles.

(Je parle de Quatrefromage, évidemment)
Oh mince alors, j'ai souri aussi en écoutant Mme Le Pen raconter son histoire de "on y était tous en Afghanistan, c'est pas plus jojo !"... Je vous jure que j'ai pas voté FN, ne me bannissez pas du site je vous en prie !
Si c'était Marine Le Pen qui avait éclaté de rire à la parole de Todd, on n'aurait pas interprété ça comme une connivence.
Marine Le Pen est pure, brut, sans aucun calcul politique, et l'infâme, ce félon de Todd nous mène à la dictature avec toute sa détermination. Par quels méandres en arrive-t-on à croire ça?
Cette asymétrie permanente est redoutable. Entre le vrai rire de Todd et le rire que j'imagine de Marine Le Pen.
C'est justement ce que dit Todd, non? que le FN vampirise tout. Il vous mord dans le cou, et le tour est joué. Que ce soit un discours sur des choix économiques, ou un rire. Le rire un peu marque de supériorité, devant le passage attendu, le "prévisible", la mécanique (c'est l'aspect mécanique d'un truc qui fait rire souvent).
Tu as ri avec moi, tu as pensé avec moi, va te coucher dans le cercueil de la cave ce soir et regarde-toi dans un miroir: beau ou laid, il ne te renseignera plus, ton image est invisible.
Soupçonner Marine Le Pen de souiller le terrain de la pensée ( donc de faire le jeu des idées de la doite umpiste )? Cette affaire du rire ne vous en persuade pas encore mieux que Todd répondant à Marine Le Pen qui l'accuse de se dédouaner?
Bonjour
A regarder la séquence, je dirai plutôt que Todd a rit de MLP et non avec (je ne l'ai pas vue rire à ce moment là).
Quant à Q, tout a été bien dit sur lui. Rien à rajouter.
PS (Pseudo Socialiste): pour revenir sur le fil d'hier où l'on parlait de 28 minutes sur ARTE, il est un invité régulier de cette émission. La aussi avec ça tout est dit.
La Le Pen a toujours été assez marrante avec son bagout de maquerelle des faubourgs. Quatremer est définitivement sinistre.
Depuis peu, le rire est devenu le sale de l'homme.
Soit le syllogisme suivant :
- Tout ce que dit Marine Le Pen mène au totalitarisme et doit être balayé d'un revers de la main
- Or, Marine Le Pen propose d'augmenter de 200 euros nets les bas salaires jusqu'à 1,4 Smic en finançant cette mesure par une taxe sur les importations de biens et services en France
- donc, augmenter de 200 euros nets les bas salaires jusqu'à 1,4 Smic en finançant cette mesure par une taxe sur les importations de biens et services en France mène au totalitarisme et doit être balayé d'un revers de la main

Soit un autre syllogisme :
- Tout ce qui mène au totalitarisme et doit être balayé d'un revers de la main ne mérite même pas le début d'une discussion
- Or, augmenter de 200 euros nets les bas salaires jusqu'à 1,4 Smic en finançant cette mesure par une taxe sur les importations de biens et services en France mène au totalitarisme et doit être balayé d'un revers de la main
- Donc, augmenter de 200 euros nets les bas salaires jusqu'à 1,4 Smic en finançant cette mesure par une taxe sur les importations de biens et services en France ne mérite même pas le début d'une discussion

Soit un troisième syllogisme :
- Tout ce qui ne mérite même pas le début d'une discussion doit être traité par le mépris, laissons les gens qui propagent de telles idées le faire à leur guise
- Or, augmenter de 200 euros nets les bas salaires jusqu'à 1,4 Smic en finançant cette mesure par une taxe sur les importations de biens et services en France ne mérite même pas le début d'une discussion
- Donc, laissons les gens qui propagent de telles idées le faire à leur guise.

Soit enfin un quatrième et dernier syllogisme :
- Si on peut laisser les gens qui propagent de telles idées le faire à leur guise, Jean Quatremer est inutile
- Or on peut effectivement les laisser faire (voir plus haut)
- Donc...

Où se trouve la faille dans ce raisonnement ?
Quand je lis que Todd est sur la même ligne économique que le FN, je ne vois pas du tout les choses dans ce sens. Je vois plutôt que le FN semble être sur la même ligne economique que Todd... Et ce qui m'a choqué dans cette émission , c'est Le foll qui se permet de remettre en cause en permanence des analyses historiques et anthropologiques sérieuses. Le foll avoue sa faiblesse par une petite remarque et sa réponse immédiate :

Le foll - "Je ne suis ni historien ni anthropologue."
Todd - "On peut vivre sans."
"il ne faut pas rire, le rire est un crime", de quel film est tirée cette phrase?
Franchement, rire avec Marine Le Pen, est-ce vraiment plus déshonorant que de rire avec certains caciques de l'UMP et du PS ?
Honnêtement l'explication de Todd sur pourquoi le projet du FN ne pouvait pas marcher battait complètement de l'aile. Il reposait sur l'idée que l'on ne pouvait batir le rève d'une nation sur un projet identitaire clivant et s'il y a bien une chose que l'histoire a démontré, c'est qu'au contraire ça marche très bien (et pas besoin d'invoquer Godwin : en France on l'a fait aussi avec panache). Evidemment il s'en rend compte quand il le dit, et ça flageolle : ce qu'il devrait dire c'est "ben oui ça peut marcher, mais ce serait terrible". Mais il ne veut pas le dire, parce que son angle eurosceptique c'est l'efficacité, et si il la reconnait intégralement à MLP il la soutient de fait, ce qu'il ne veut pas faire.

Le vrai problème, c'est que ce n'est pas de savoir ce qui divise Todd et Lepen qui est intéressant, mais que des Hollandistes dont Todd a vanté la potentialité révolutionnaire soient confrontés à lui sur ces questions d'europe, d'euro et de protectionnisme. Dans tous les cas, la réalité est ainsi : aucun parti de pouvoir ne relaie les idées de Todd, ce qui le laisse en compagnie de parties avec lesquels il ne veut se trouver associé. Tout ça est la redite de l'émission d'@si récente ou déjà Phelippot l'avait mis dans le même embarras.
il a fait tous les marchés de Noel ,le Quatremer, pour être chaussé d'aussi gros sabots!
En tt cas j’espère bien que MLP ne sera jamais pour une échelle des salaires de 1à10, ça ferait de moi un type d'xtreme droite, ça craint
Quatremer ne sait pas argumenter autrement que par terrorisme intellectuel : untel a ri avec untel autre : vite, vite, au bûcher. Tout ce que touche MLP est nauséabond, en conséquence de quoi, on ne peut adhérer avec une seule de ses idées sans être assimilé à un raciste : vous pouvez adopter une idée qui n'a rien avoir avec le sujet et rejetter toutes ses idées xénophobes, peu importe !, vous êtes xénophobe par assimilation. Mais dites-moi, ça n'a pas un nom ce genre de procédé ? On appellerait pas ça... un amalgame ? Le même genre de chose qu'on reproche à MPL ?


Le twitclash entre Plenel et Quatremer est délicieux : Plenel qui défend les débats d'idées plutôt que de personne quand son site attaque systématiquement les personnes (Woerth, Cahuzac...), c'est assez cocasse ! Mais les réponses de Quatremer à côté de la plaque ne le sont pas moins.
Décrypter le langage non verbal est un travail de spécialiste. Certains journalistes s'honoreraient à se concentrer sur ce que disent, écrivent ou font les gens et à laisser les commentaires sur les rires, les grattages d'oreille ou les haussements de soucils aux pilliers de bistrots.
Un type qui exècre à la fois Todd, Mélenchon et Lordon, au moins c'est clair: ça fait beaucoup et il est bien trop riquiqui pour se permettre un avis!
Faut rigoler, faut rigoler
Avant qu'le ciel nous tomb' sur la tête
Faut rigoler, faut rigoler
Pour empêcher le ciel de tomber
Flash Actu, 4mer clashe @SI :
"Jean Quatremer ?@quatremer
Un tantinet embêtés mes amis de @si après mon tweetclash avec @edwyplenel à propos de #toOd http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5571 …"


Il dégaine plus vite que Lucky Luke. Vite une réponse, un vite dit et une émission !
Bon sinon, y a que moi que ça gène de regarder une émission de débat où sont affichés les tweets des journaleux en direct sur le 1/3 de l'écran histoire de nous délivrer au plus vite en "live" leur indispensable pensée (distillée du matin jusqu'à l'avant-soir mais ça ne suffisait pas apparemment) pour éclairer le populo ?
putain vous etes vraiment de plus en plus graves,vous ! les medias,mais vraiment vous n'avez que ça a foutre de vos journées,a regarder qui as ri qui n'as pas ri,et puis 4mer qui fait un caca mou car todd (le mage todd,qui depuis 2 ans predit la mort de l'euro pour le mois d'apres) as souris ,mais vous ne brassez que du vide,entre vous.Et ce poooovre todd qu'ont continue as inviter sur les plateaux de france television,il me fait penser au diner de con,seulement villeret lui,avait un enorme talent.
Pure polémique de journaleux !!!
Sans accuser Todd de connivence avec qui que ce soit (mais imagine-t-on un instant Daniel Schneidermann ou Edwy Plenel rire en direct et en plateau à un bon mot de Marine Le Pen? Quel effet de discours?), peut-on trouver ses arguments et son analyse naturaliste complètement erronée et relevant du procès d'intention? Et peut-on trouver sa sortie sur le Service du Travail Non Obligatoire absolument abjecte?

Ensuite que Plenel se fasse le relai de l'article de blog anti-Quatremer et par là le cautionne, quand on voit la nullité du propos, est assez déconcertant.

Décevant.
Cette façon de prendre les gens pour des truffes.
Pour un européiste acharné, toute opinion contraire sera forcément extrémiste, quelle que soit la personne en face.
C'est bien pratique, quand on invite une raciste sur le plateau: les avis émis d'autres personnes qui se retrouveront en phase avec elle sur un sujet qui n'est pas a priori, le fonds de commerce de l'extrême-droite, seront rangés dans la même catégorie.
Ce n'est pas nouveau, et bien pratique pour la galaxie PS-Centre-UMP: on pratique l'effet de symétrie stupide mais efficace auprès des masses sous-informées.
Ça évite les arguments qui ébranleraient l'édifice qu'est devenue l'Union Européenne, les référendums sur lesquels les mêmes tireurs de ficelles se sont assis, les constats de misère dont leurs politiques ont accouché dans nombre de pays en Europe.
Donc on met le projo sur Todd présumé complice du FN, sur des tweets qui mettent en scène le chien de garde de l'édifice Quatremer comme dans un spectacle face à des détracteurs qui ne se feront jamais entendre de manière équitable sur le service public. S'en référer aux économistes et autres experts médiatiques qui ronronnent leur soupe à intervalles réguliers sur toutes les ondes.
Et comme, c'est bien connu, une information chasse l'autre, on va vite passer à autre chose, et tout rentrera dans l'ordre.
Les braves gens de la galaxie sus-mentionnée dormiront comme d'habitude: en paix.
Le plus "drôle", c'est que la réaction de Quatremer illustre exactement ce que déplore Todd...

Pas vu l'émission mais d'après l'extrait il me semble pouvoir dire 2 choses :
1) le rire de Todd n'est clairement pas un rire de connivence
2) il faudrait que certains journalistes (et pipaul) soufflent dans le ballon avant de twitter, ça leur éviterait de passer pour des cons.

Vous me direz, c'est dégueulasse de suspecter Quatremer d'avoir effectué cette "analyse twittesque" dans un état pas normal. Mais n'est-il pas encore plus insultant pour lui de penser qu'il n'était pas dans un état de conscience modifiée ?
Le problème étant que certains sont tombés dans le tonneau quand ils étaient petits
Chez eux, les effets sont PERMANENT :D

Quatremer est un européiste convaincu. Qui touche à sa sacro-sainte union européenne est automatiquement un supo du FN...

ces propos ont, à mes yeux, la même valeur que celle de BHL
Indépendamment du conflit de personnne et de vision économique, le problème ne serait-ce pas Twitter ?
Penser c'est hiérarchiser, cela prend du temps et de l'espace, ce que n'est pas Twitter...
Twitter est un outil inadapté pour comprendre et expliquer des phénonèmes complexes, et encore moins pour commenter de façon réfléchie...
Pourquoi vouloir prendre Twitter pour autre chose que de l'émotionnel... "du réactionnel"... du gazouillis...
Quatremer exècre tout ceux qui critiquent son européisme adolescent. Il avait d'ailleurs traité Todd de con dans un de ses billets. Il s'en est pris également à Méluche pendant la campagne en le traitant de populiste, et à Lordon qui lui avait vertement répondu sur son blog.
Le FN est par pur opportunisme passé d'un programme économique reaganien au protectionnisme en s'inspirant des idées des économistes hétérodoxes. Est ce à dire qu'il faut abandonner ces idées au motif qu'il y fait ses courses ? Si le FN consulte Météo France et déclare que le ciel sera bleu demain, doit-on dire le contraire pour se démarquer de MLP ?
Ceci dit, Todd n'est pas plus crédible que Quatremer, louer le protectionnisme et voter Hollande ce n'est pas plus finaud.
Je me rappelle avoir vu le reportage réalisé sur l'Europe par Quatremer pour la téloche, ce fût une expérience assez consternante sur le thème "y a pas le choix Mame Michu, c'est ça ou la guerre". Le social-démocrate dans toute sa splendeur...
Quatremer a les détestations qu'il veut, mais ça se voit un peu trop quand il verse dans la démagogie puérile.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.