39
Commentaires

Télés : tout sur la crise de nerfs OGM à l'UMP...

Tous les projecteurs braqués sur la crise de nerfs à l'UMP, et aucun sur les OGM : la mini-crise gouvernementale opposant la secrétaire d'Etat Nathalie Kosciusko-Morizet à son ministre de tutelle Jean-Louis Borloo, à l'occasion du vote de la Loi sur les OGM ressemble à un cas d'école. Enervements, ultimatums et excuses, sont plus télégéniques que les détails des amendements.

Derniers commentaires

Idée de plateau, donc : inviter la réalisatrice du documentaire Le monde selon Monsanto ? (D'autant qu'en tant qu'actrice de la sphère médiatique, elle est un témoin de choix en ce qui concerne le traitement du dossier OGM tant par les médias que par les politiques).
Enquête sur une stratégie de communication par Agnès Sinaï
Comment Monsanto vend les OGM

On y apprend entre autre "La nomination récente à la direction de l’EPA américaine d’une ancienne cadre de la firme, Mme Linda Fischer, donne à penser que non seulement le nouveau Monsanto n’est pas hors la loi, mais qu’il veut la faire." (EPA =Environmental Protection Agency )
Dès juillet 2001, la journaliste expose la stratégie de contournement que les grandes firmes du domaine, en premier lieu Monsanto, ont donc déployée. "Il ne s’agit pas de prouver que leurs produits ne présentent aucun danger, mais de les promouvoir comme autant de remèdes aux problèmes de malnutrition et de santé publique du tiers-monde et, surtout, comme une solution de rechange à un péril, certes bien réel, celui des pesticides. Avec des campagnes publicitaires minutieusement élaborées et massivement financées, elles espèrent bien « retourner » les esprits récalcitrants."
A la suite de la démission de Linda Fisher, le Président Bush a nommé en 2005 Stephen Johnson (qui était Administrateur assistant pour la prévention, des pesticides et des substances toxiques) Administrateur de l'EPA, le décrivant comme un "scientifique talentueux et qualifiés avec un gestionnaire perpétuel à l'intendance de l'environnement." (04 Mars 2005 America.gouv)

Dans un tel contexte la thèse de Jean Ziegler (auteur de l'Empire de la Honte) révèle-elle une certaine pertinence ?
Une reféodalisation du monde
Pour completer ce qui a été dit concernant le reportage d'ARTE sur Monsanto

Je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de l'excellentissime livre qui complète le reportage
Le Monde selon MONSANTO de Marie Monique Robin

cet ouvrage reprend le reportage éponyme en donnant toutes les références et inclus aussi un autre reportage déjà diffusé sur ARTE concernant le brevetage du vivant

Je vous assure qu'a l'issue de cette lecture vous ne vous ferez plus aucune illusion sur la philanthropie de MONSANTO et innocuité des OGM

salutations et manger BIO tant qu'on peut encore

Gilles PIC
je croyais que les délégations à l´étranger c´était pour bosser, je ne savais pas que c´´etait des récompenses pour aller faire du shopping
je suis vraiment naïf
je crois que je vais relire " les bouffons de dieu" de morris west
Lorsque l'opposition s'oppose, la majorité lui reproche de faire de l'obstruction sans construction. Lorsque l'opposition propose (un amendement) , la majorité s'oppose et punit un(e) de ses membres d'avoir "facilité l'adoption de cet amendement" au motif qu'il est présenté par l'opposition. Nous, nous regardons ce ballet de fous avec un mélange de colère et d'impuissance.
Il me semble que nous pouvons avoir une relative confiance dans la compétence de Mme Kosciusko-Morizet, indépendamment de nos opinions politiques générales. Or, dans ce cas, il apparaît que l'amendement proposé par l'opposition ne lui a pas semblé farfelu. La question de OGM est bien une question qui devrait dépasser les clivages politiciens, à moins qu'ils ne se réduisent à d'un côté "le principe de précaution" et de l'autre "les intérêts économiques". Dans l'affaire dite du sang contaminé, ce furent les socialistes qui n'ont pas su voir où était le vrai clivage et certains l'ont payé outrageusement cher. Aujourd'hui, il semble que ce soit "la droite" qui fasse la même erreur qu'elle double d'une vision purement politicienne du débat. Car qu'importe qu'il soit communiste si cet amendement est bon pour nous.

Je sais que Internet nous donne une certaine illusion de pouvoir agir vite et ensemble, c'est pourquoi ma proposition est un peu timide: pourquoi ne pas envoyer au Premier Ministre et au Ministère de l'Environnement un message disant que nous avons confiance en Mme Kosciusko-Morizet , et que nous n'approuvons pas qu'une amélioration de la loi soit combattue au seul prétexte qu'il est présenté par l'opposition. Que nous déplorons que la compétence d'un membre du gouvernement passe après des considérations politiciennes qui peuvent mettre en danger notre avenir?. Que nous souhaiterions savoir quel est le véritable enjeu: l'amendement en question est-il mauvais en soi ou est-il mauvais parce que communiste? Mme Kosciuko-Morizet est-elle techniquement une mauvaise secrétaire d'Etat ou bien a -t-elle eu l'intelligence sacrilège de rassembler tout ce qui était bon, à droite comme à gauche, pour que la loi votée soit la meilleure possible pour la France et les Français? etc..
lu ce qui suit :
que dit COPPE ?
en gros pas bien compris ce que disait le gouvernement, on s'est fourvoyé sur son intention de vôte.;etc..
Mais Médames et Messieurs, vous êtes des élus, vous pouvez tout de même réfléchir en tant soi peu, aidés en cela par vos attachés parlementaires et des conseillers ! ..(et vous êtes très bien payés pour le faire ).
si vous ne concevez votre rôle que comme des presses-boutons aux ordres du gouvernement, démissionnez immédiatement !
Nous n'avosn que faire de députés incapables de lire un texte de loi, ni de s'en faire un opinion personnelle, qui attendent sous les or du palais bourbon que la lumière divine vienne les éclairés dans leurs choix.
Revenez aux fondamentaux de la politique : des femmes et des hommes qui pensent et agissent au NOM DU PEUPLE DE FRANCE;

voila la raison pour laquelle il faut envoyer des emails aux sénateurs à propos des deux amendements..!
http://
millesime.over-blog.com
et l´impact des OGM sur les abeilles, sur le miel ?
quelqu´un sait qqchose ?

En fait, il n'y a pas qu'un mais deux amendements. L'un, de François Grosdidier, député UMP qui a pris position contre les OGM, et qui restreint les cultures OGM au respect de « l'intégrité de l'environnement et [de] la spécificité des cultures traditionnelles et de qualité ».

Le second, celui de André Chassaigne, député communiste, va plus loin. Il prévoit que les OGM ne peuvent être cultivés que dans « le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans organismes génétiquement modifiés", et en toute transparence. » Selon ses promoteurs, cet amendement devrait permettre à des "territoires entiers" d'échapper à la culture des OGM, et notamment les régions couvertes par des labels AOC (appellation d'origine contrôlée), les zones de montagne ou littorales protégées et les filières de qualité, explique cette dépêche AP.


J'espère que ces amendements pourront permettre à ceux qui auront leur champs contaminés par les OGM du voisin de faire un procès!

Mais je crois que dans le texte, on considère que les pollens OGM sont bien élevés et ne s'envolent qu'à quelques mètres alors qu'on trouve du pollen jusque dans les glaces de l'Antarctique et de l'Artique...
Bravo Sophie Gindensperger pour ce papier de synthèse.

Oui, regardes le doigt qui montre la lune, plutôt que la lune. L'amendement Chasseigne est tellement simple dans sa formulation, il demande le respect, c'est une évidence, le respect, et pourtant c'est ça que Fillon et Borloo veulent supprimer, allant à rebours du Grenelle de l'Environnement.

Vouloir supprimer le respect des plantations traditionnelles, des éco-systèmes locaux, on voit bien là la portée subvertive de Monsanto, qui s'asseoit sur ce qui existe, pour imposer la dépendance à ses plants, l'obligation d'en racheter chaque année, la prolifération de ses OGM pire que les pesticides, puisque les OGM rendraient stériles les plants traditionnels contigus.

Et le lobbying Monsanto qui a mis à terre nos élus, a convaincu quelques paysans. Mais qui sont ces paysans qui préfèrent refinancer chaque année leurs plants ? Quel est donc leur intérêt ? L'économie de pesticides ne sera-t-elle pas vite dilapidée, quand les paysans seront à genoux devant le fournisseur qui fixera les prix ; dès que Monsanto aura réalisé son projet, à savoir avoir le monopole du marché, puisqu'à terme ce sont tous les plants qui seront visés ?

C'est l'aspect irreversible des choses qu'il est important de documenter. Pour l'instant, on n'a pas de certitudes. Qu'attend-on pour réaliser les études nécessaires ?

http://anthropia.blogg.org
J'ai signé la pétition, mais permettez-moi deux observations :
- sauf erreur de ma part, m. Coppé a écrit un "livre" sur la langue de bois, ses discours en sont une belle appliquation !
- Mme Kosciusko-Morizet, comme ses collègues Mme Yadé et Amara semblent avoir une grande facilité pour avaler des couleuvres! On crie bien fort et après on s'écrase.... JP Chevènement doit beaucoup apprècier leur attitude !
AB
Bye-bye Le Grenelle !

Les promesses et résolutions n’engagent que ceux qui y croient.

J’ai vu sur la Chaîne Parlementaire ces vieux parlementaires qui fument cigares bio et boivent de grands crus du terroir, servir la soupe aux grands semenciers se foutant comme de l’an quarante du principe de précaution. Ils n’ont jamais été concernés par l’amiante…

J’ai signé la pétition.
Vous auriez pu préciser de quel amendement il s'agit, je retiens essentiellement: l'amendement 252

Pour ma part je ferais référence à Jean-Marie PELT, qui est loin d'être un agité du bocal, sa sagesse devrait être prise en compte par sénateurs :

le retrait de l'amendement 252 vaudrait pour justification l'irrespect, pour une approbation l'irrespect, une législation l'irrespect,
quel respect pourrions-nous avoir des institutions (et pour leurs représentants) qui se livreraient à une sorte d'apologie de l'irrespect???
il faut absolulement diffuser cela au plus grand nombre, faire des emails à nos sénateurs ( http://millesime.over-blog.com)
Le documentaire « le monde selon Monsanto » est effectivement édifiant. Nous allons droit dans le mur parce que nos « dirigeants » sont lâches. Oui M. Copé.

Arrêt sur Images devrait se pencher sur l'étrange absence dans les médias français de l'affaire Kokopelli ((voir le site de l'association). L'Etat a lourdement condamné ces « criminels » qui, rendez-vous compte, se battent pour la biodiversité et contre la confiscation des semences par quelques organisations à but exclusivement lucratifs !
Au Canada, j'ai entendu sur une radio qu'un fermier avait gagné un procès contre Mosanto. Après dix ans de culture OGM, ce pays se rend compte des dangers de ces produits. Et nous, nous allons nous y mettre!...
J'aimerais que les députés qui ont voté pour la culture des OGM fassent comme le journaliste qui a mangé McDo pendant quelques mois pour voir les effets. Que ces députés mangent quotidiennement une portion de maïs transgénique pendant six mois , devant huissier évidemment. Au bout de ce temps, une analyse médicale complète sera effectuée et là, une discussion sérieuse avec des données valables pourra se faire! Il serait intéressant de voir la réaction des élus...
un petit article intéressant
http://www.rue89.com/2008/04/10/ogm-kosciusko-morizet-pas-si-isolee-au-sein-de-lump
D'autres aspects importants ont été tranchés par cette loi : la création d'un haut conseil des biotechnologies, la coexistence des cultures OGM et des non-OGM, mais aussi la responsabilité du préjudice économique en cas de dissémination accidentelle, qui reposera finalement sur les épaules du cultivateur. Et non pas conjointement sur le cultivateur et le semencier, comme le préconisaient les conclusions du Grenelle de l'environnement et le projet de loi initial.
Quand on sait que la dissémination naturelle peut faire facile des centaines de Kms... sans compter qu'il va falloir mettre des panneaux à l'intention des abeilles, et leur apprendre à lire aussi, pfff....

C'est MONSANTO qui doit être content!!! Je savais pas qu'ils faisaient du lobbying en France... In god we trust too !

Le top 1 du ridicule: Jean-François Copé: «Me traiter de «lâche, oui ça elle l'a fait», expliquait le chef de file des parlementaires UMP sur France 3. «Et pour tout vous dire, ça m'a plutôt fait de la peine, car cette injure est l'une des plus agressives qui soit.»
Sérieux?
Pauvre petit choupinet, ah ben c'est ça la politique hein, on lui avait jamais dit? Bienvenue dans le monde réel JFC

Alors, résumons, "pauv'con" c'est du langage normal venant d'un homme, tout juste qualifié de réaction "un peu virile", mais le mot "lâche" dans la bouche d'une femme est une injure?
Décidément tout est relatif en sarkozie! Si elle avait dit "petites couilles", ou "pines d'huitres", bon... mais "lâche"...

Comme on dit à la récré, il n'y a que la vérité qui blesse.

Autre bizarrerie, quand on fait une loi sur les OGMs, est-on censé extrapoler et entendre OGMs agricoles, ou les autres OGMs type médicaments etc... sont inclus dans le dispositif?

Ce gouvernement a une haine viscérale de la pédagogie!
La directive européenne proscrit en effet l'interdiction des OGM sur des zones géographiques, au nom du libre choix des agriculteurs.

Comme beaucoup j'ai vu le reportage sur Monsanto où il est clairement montré que les cultures OGM ont une incidence sur les cultures classiques. Si cela est vrai, cette directive européenne ne donne aucun "libre choix" aux agriculteurs puisque les cultures traditionnelles seront altérées dès qu'il y aura coexistence des deux types.

D'autres aspects importants ont été tranchés par cette loi : la création d'un haut conseil des biotechnologies, la coexistence des cultures OGM et des non-OGM...

C'est évoqué dans cette deuxième citation mais de quoi s'agit-il? on autorise d'abord et ensuite on étudie une contamination qui peut-être irréversible?
C'est vraiment triste que des histoires de "petites phrases", limite people, prennent le dessus sur un sujet aussi grave dans les médias.
ben voilà j' ai signé la pétition
merci @si
Moi aussi je viens de signer !
Sinon l'article me laisse sans voix, quoi que (comme dirait Devos) je savais bien que "LE GRENELLE" était une grosse "fumisterie" (on reste dans l'agriculture) je ne comprends pas certains politiques qui ont cautionné cette mascarade "et ils étaient contents". Beurk...!
fillon nous a proposé il ya peu de prendre la voiture pour faire le tour des magasins pour voir où le kg de tomates est moins cher
mais on n' aura pas le droit de savoir comment il a été cultivé, si c'est pas génial , ça
Et Bling... bling, prix de l'essence et bling... bling dans les caisses de l'état : impots sur l'essence !
Ce Fillon ! il en a des idées pour enrichir ses copains...
Madeleine
ou puis je trouver cette petition, svp ?
elsa
il y a un lien dans l´article d´@si
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.