6
Commentaires

Stéphane Guy, l'homme que le foot français adorait détester

Apprécié pendant ses années de foot anglais, moqué puis critiqué par les supporters de la ligue 1, Stéphane Guy et sa supposée insolence font l'unanimité à l'heure de son licenciement surprise. Une situation surréaliste, tant le vétéran de Canal+ faisait figure de bon élève de sa chaîne malgré sa patte éditoriale.

Commentaires préférés des abonnés

Merci de rapeller que ca gars est juste une arnaque et que s'il a été viré pour de mauvaises raisons, ça fait bien longtemps qu'il aurait du disparaitre des antennes des commentaires du foot, lui, son "génie français" et ses "3 minutes de bonheur en (...)

Approuvé 2 fois

Non pas du tout.  Mais "KOMMANDANTUR" avec un "N" devant le "T" oui...

Derniers commentaires

Purge à Canal (suite) :


Une signature qui coûte cher. Pour avoir apposé leur nom le 4 décembre sur la pétition de la Société des journalistes (SDJ) de Canal+ contre l'éviction de Sébastien Thoen, trois journalistes du service des sports n'ont pas été conservés par la chaîne cryptée, selon une information du site Les Jours que nous sommes en mesure de confirmer. Ces journalistes, au statut précaire de pigiste, l'ont appris de la direction des sports ce lundi, par téléphone. Contactée, la direction de Canal+ n'a pas souhaité faire de commentaires (L'Equipe.fr).

Je note que quand Zemmour sort des propos islamophobes condamnés par la justice, ça passe. Il est encensé par ses employeurs. Toute la fachosphère, la Morano revendiquent leur droit de dire toutes les horreurs qui leur passent par la tête, appuyés par quelques voltairiens en arbitres des élégances qui la ramènent avec leur "je me battrai pour que vous puissez dire toutes vos horreurs". Quand des humoristes se livrent à des satyres à l'encontre de leur propre groupe et de ses présentateurs ou que des collaborateurs se contentent de saluer leur travail, les têtes tombent et bizarrement la fachosphère, ces grands défenseurs de la liberté d'expression, les fichus voltairiens (qui montrent leur vrai visage) sont aux abonnés absents. 

Marine Le Pen n'est pas encore au pouvoir mais le fond de l'air est pourtant très chargé... 


En fait, chez Bolloré, les journalistes sont ménagés comme des bouffons qui amusent la galerie et attirent du cerveau disponible, tandis que les humoristes sont traités avec suspicion comme de dangereux intellectuels venus apporter un peu d'esprit critique sur tout ça.

Merci pour l'article très complet sur le personnage !

En effet, c'est une grave menace de plus pour la liberté de parole et d'information que nous fait là Bolloré. Non pas pour Guy en particulier mais pour le geste et la cause de ce licenciement...

Merci de rapeller que ca gars est juste une arnaque et que s'il a été viré pour de mauvaises raisons, ça fait bien longtemps qu'il aurait du disparaitre des antennes des commentaires du foot, lui, son "génie français" et ses "3 minutes de bonheur en plus".

Est ce que le mot kommandatur est il vraiment approprié? ???

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.