351
Commentaires

Steeve Briois élu local de l'année : remous dans le microcosme médiatico-politique

Malaise à l'Assemblée nationale lors de la remise des prix décernés par Le Trombinoscope, annuaire professionnel du monde politique : pour la première fois en 23 ans, un élu du Front national – Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais – a été consacré "élu local de l’année" par le jury qui compte sept journalistes politiques dont Arlette Chabot, d’Europe 1, Laurent Joffrin, directeur de Libération ou encore Gilles Leclerc, président de la chaîne Public Sénat. Lequel n’a pas souhaité remettre le prix en main propre à Briois, geste d’humeur qui a fait le bonheur des parlementaires FN présents, mais marque également l’embarras suscité par cette nomination.

Derniers commentaires

Dans le JDD il y a des valeurs sûres:Johnny,Bebel,Noah,Cabrel,Renaud...Nolwenn Leroy est 17 ème. Mais pas de Briois!
Si vous tapez "classement des personnalités du JDD" vous aurez un résultat aussi absurde! Après plein de vedettes on trouve HULOT(41), SARKO(42)...JUPPE(47)HOLLANDE(48) et Ségolène Royal(49).C'est un peu le dîner de cons et le concours de miss France. A propos qui sont les dauphines du concours remporté par Briois?
Réponse à beren57 recadrée.
>>Bref moi tout ce que j'en dis, c'est que si RV, comme ses maitres du FN, avait inerdiction formelle et absolue de poster ce genre de faux arguments, de vrais mensonges, de syllogismes qui pointent l'etranger du doigt, si ce genre de messages était modéré, voire puni, le débat intellectuel et politique s'en porterait vachement mieux.
Merci de me rappeler pourquoi mon combat politique est important.
On croit souvent que les dizaines de millions de soviétiques morts dans le goulag (le "hachoir à viande") pour avoir osé penser que, peut être, le communisme était le problème et pas la solution, sont un accident de l'histoire, un "point de détail" de l'histoire Marxiste, et que les heures les plus sombres de la répression de la parole des hommes libres sont derrière nous.
Mais en fait, non...
Réponse à sandy placée ici pour recadrer.
>>Ecoute je ne suis pas juriste, et donc je ne peux pas certifier effectivement que le conflit d'intérêt entre la société de Chatillon et le FN rentre sous le coup de la loi sur le délit de favoritisme mais si la seule différence c'est qu'il s'agit d'un remboursement et non d'une dépense d'argent public ordinaire, alors avoue que cela serait parfaitement injustifiable, car dans l'esprit et les faits cela revient bien exactement au même.
L'esprit de la loi, c'est que tous, pauvres et riches, puissent se présenter devants les électeurs. Le système de remboursement est justement hyper-contrôlé pour qu'il ne puisse servir à des fins d'enrichissement personnel.
Le FN respecte strictement la lettre de la loi, et va même au-delà dans l'esprit, en prenant en charge les dépenses des candidats ne passant pas la barre des 5%. J'attends toujours que les donneurs de leçons nous expliquent comment font les autres.
>>Pour le reste tu auras grand mal à faire passer le fait de vouloir que des gens corrompus aillent derrière les barreaux pour du fascisme. Si tu veux je peux te fournir des rames tu vas en avoir besoin. ;)
Sauf s'ils ne sont pas corrompus....
>>En tout cas je ne t'ai pas entendu crier au fascisme quand on souhaite le même destin à Sarkozy, à Copé ou à Cahuzac, entre autres.
Oh mais je crie au fascisme: Ils sont coupables, corrompus jusqu'à la moelle, et toujours en liberté. C'est même une des raison majeur de mon engagement au FN.
De même Chirac et Balladur auraient du être très sévèrement sanctionnés, car il est établi qu'ils ont violé la loi en toute connaissance de cause. A partir du moment où le conseil d'Etat, instance juridique supérieure de notre pays, couvre des pratiques mafieuses pour "raison d'Etat" (et aussi que le parlement s'assoie sur les résultats d'un référendum), nous sommes en régime fasciste.
Gilles Leclerc, Arlette Chabot, mais mais mais .... ça sent le jury de professionnels compétents et charismatiques yout ça ...
En 1981 à Rolland Garros, Ilie Nastase a reçu à la fois le prix orange et le prix citron.
Il semblerait que le trombinoscope ne décerne pas de prix citron.
Après avoir :

- délivré le prix Nobel de la paix à Obama et à l'UE,

- acceuilli Khadafi et sa tente dans les jardins de l'Elysée (avant de l'aider à passer l'arme à gauche),

- défilé pour la liberté d'expression, bras dessus bras dessous avec des dictateurs et des tyrans,
...

Reconnaissons que cette cérémonie grotesque la joue petit bras.
Madame Anne-Sophie,
quel crime avez-vous donc commis pour être ainsi condamnée à la rubrique "chiens écrasés" ?

Cette petite tempête dans le petit verre d'eau de l'entre-soi parlementaire mérite-t-elle tant de lignes ?
Et ça commence fort. On a arreté un gamin de huit ans pour apologie de terrorisme. Le directeur de l'ecole ,un tocard qui lui aurait interdit aprés cet acte "de terreur ",de jouer dans le bac a sable , l'a dénoncé à la police ,qui est venu immediatement l'arreter. Tout ça parce qu'il aurait dit " bien fait pour charlie" .La justice se serait saisie de ce dossier extrêmement grave. L'enquête progresse . Devant cette hystérie collective charliesque on va pas tarder a reouvrir les camps. Le FN à de beaux jours devant lui.. On est tous charlie..hein?
On pouvait encore se demander (ou pas?) jusqu''où allait la connivence entre élus et journalistes de haut vol. On a la réponse, malheureusement provisoire. Merci Anne Sophie d'avoir un peu éclairé tout ça, ça ne fait hélas que confirmer. Le FN, fantasmé en tant que futur vainqueur toutes catégories, est déjà sur la liste des invités aux anniversaires et autres sauteries.
Rien à voir (ou peut être si?) j'ai vu hier, pliée de rire, le film oublié de Blake Edwards, "The Party". Je vous le recommande. Ce n'est pas le même milieu "autorisé", mais plein de choses sont transposables. Lâcher un Blake Edwards et un Peter Sellers dans cette basse cour à bijoux serait délectable.
Il faudra nous dire qui a voté pour Steeve Briois, que l'on connaisse précisément les personnes responsables de cette grossière propagande.
Peut-être est-il utile de souligner à quel point les distributions des prix en tous genres ont quelque chose de désuet et de ridicule. Regardez la légion d'honneur et ses lauréats....
Que ce genre de prix existe, ça me dérange.
Que la remise ait lieu dans un bâtiment public, ça me gêne carrément.
Que toute la classe politique ait accepté jusqu'à ce jour de jouer ce jeu de con, ça me désole.

Ils n'ont rien d'autre (et de mieux) à faire tous ces gens ? Des trucs intelligents et utiles, ça serait trop demander ?

Et pendant ce temps, ils (les politiques et les journalistes) nous serinent sur l'éducation morale et civique et le vivre ensemble ...

Bien sûr, si on pose la question de savoir combien ce genre de tralala à la con peut coûter et qui le finance, on va nous dire que c'est dérisoire et annexe ?

Mamzelle Anne-Sophie, vous pouvez retéléphoner à tout le monde pour savoir qui paie combien et pourquoi ? (les restos, le buffet, la location des lieux - non ne me dites pas que c'est gratuit pour eux - ) ... c'est juste pour comparer avec la somme, dérisoire elle aussi, qui permet à une classe de primaire de fonctionner pendant une année scolaire entière.
Trouvé sur le site du"Grand Soir" :

http://www.legrandsoir.info/trombinoscope-hitler-personnalite-politique-de-l-annee-1940.html

28 janvier 2015

Trombinoscope : Hitler, personnalité politique de l’année 1940

Le 27 janvier 2015, jour du 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz par l’Armée Rouge, un jury de 120 journalistes a désigné Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont et ancien secrétaire général du Front national comme « élu local de l’année 2014 ».

Des jurés du « Trombinoscope », dont l’indéracinable Arlette Chabot et Christophe Barbier, ont soutenu que le choix était bon si l’on voulait bien dépasser les divergences politiques.

En 1941 (oui, comparaison n’est pas raison), un prix de « l’homme politique international » aurait été attribué à Adolph Hitler qui avait fait une forte impression l’année précédente en visitant Paris nettoyé par son armée. Hitler était également l’homme le plus en vue dans d’autres pays d’Europe. Donc, en surmontant les sectarismes…

En 1944, une telle a été tondue et les biens d’un tel ont été saisis (y compris son écharpe rouge : dura lex, sed lex), mais ça n’a rien à voir et c’était avant.

Avant quoi ? Avant que 120 officiers de l’armée des médias ne balaient, mois après mois, les pavés des Champs-Elysées pour un remake colorisé d’un défilé de panzers.

Théophraste R.

PS. Le jury va être drôlement embêté l’an prochain quand il faudra choisir entre les frères Kouachi et Coulibaly qui ont bien marqué 2015.
Mais alors, il serait vraiment intéressant de savoir ce qui a été dit durant les délibérations. Les 120 journalistes sont la réalisation concrète du concept de "caste médiatico-politique" (je crois qu'on peut employer le terme). Cette nomination corrobore l'idée selon laquelle les médias favorisent actuellement la montée du FN. Sous prétexte qu'ils ont gagné des voix aux élections, bien sûr, ils "suivent" et amplifient le phénomène. Mais en fait c'est juste un prétexte pour faire avancer leurs intérêts. L’intérêt de la classe dominante de garder le pouvoir, de rester dans l'entre-soi. Pour faire durer le système, il faut récompenser les bons soldats, pour qu'ils "continuent le combat". Ces gens-là acceptent et (consciemment ou pas) appuient les idées du FN. Ce choix n'est pas anodin, à mon avis, il est même révélateur.

Bref, je serai très curieux de connaitre l'intégralité des débats durant cette séance. Pour voir comment nos "élites" décident de mettre petit à petit le FN au pouvoir...
Je sais pas, moi ça me choque pas plus qu'on remette un tel prix à un élu FN plus qu'à n'importe quel autre élu, parce qu'effectivement c'est plutôt justifié vu les critères. Par contre c'est l'existence de ces prix qui me choque un peu. Depuis quand est-on censé remettre des prix à des gens parce qu'ils ont été élus / nommés à un poste? Le mandat / poste lui-même et les avantages qui vont avec ne sont-ils pas censé être sa propre récompense? Les élus / nommés ne sont-ils pas censés être à notre service, plutôt que nous leurs sujets? La prochaine fois que je vends un truc à client, je vais demander à mon patron s'il aurait pas une médaille à me remettre.
C'est le post rêvé pour Consensus39....
Je vais reprendre du pop-corn en attendant que les grandes voix du forum aient finies de s'étouffer !
:-))

Message personnel: Anne-sophie, vous êtes une des raisons majeure de ma contribution mensuelle.
Ça aurai dû être un élu PS ou UMP.

Parceque.

C'est Charlie-compatible ça? ^^
Promis Arlette, si Marine Le Pen est élue en 2017, tu obtiendras le ministère de la propagande.
Le racisme est une opinion comme une autre. Merde à la fin, pourquoi interdire aux cons de s'exprimer, alors qu'ils sont majoritaires. La démocratie doit accepter les mauvaises odeurs.
les idéologues qui fabriquent les cons "majoritaires" dont vous parlez sont, eux, minoritaires et interessés. Ils ne partent pas pourfendre de l'etranger, du musulman, du juif, de l'homo ou du communiste ou ce que vous voulez par conviction profonde mais pour défendre les interets de ceux que le débat public argumenté dérange. Ils sont le poison de tout débat. Le premier maillon de la chaine qui mene aux guerres. Est-ce être anti-démocrate que de protéger la démocratie en les empechant de parler parce qu'anti-démocrates, anti-républicains, anti-humanistes, anti-tout ce qui n'est pas la haine de l'autre ?
Du coup, si ces gens qui sont "le poison de tout débat" dont vous parlez n'ont "aucun argument", à quoi cela servirait de "protéger la démocratie en les empêchant de parler" puisque vous qui devez disposer, je n'en doute pas, d'arguments raisonnés béton n'en ferez du coup qu'une bouchée dans n'importe quel débat ?

Attendez, votre expression, "le poison de tout débat"... ça me rappelle quelque chose... C'est ça ! "Les rats qui empoisonnent notre politique", Hitler, Mein Kampf.
vous voulez qu'on parle de leurs arguments ? "les autres nous prennent nos boulots nos allocs nos impots nos ceci cela". Une phrase pour les énoncer. Trois paragraphes au moins pour expliquer pourquoi c'est completement con. Mais allez y laissez les nous faire courir comme des hamsters dans leur roue pour expliquer non madame non monsieur c'est pas en foutant les etrangers dehors qu'on fera baisser le chomage. C'est tellement utile au débat public en plus...
Je ne sais pas, j'ai cru entendre François Héran, grand ponte de la démographie française ("Le temps des immigrés", "Immigration, marché du travail, intégration"), qui roule donc pour l'immigration, dire lui-même le 5 janvier sur France Culture "L'immigration est aujourd'hui complètement déconnectée des flux économiques" et "Il faudrait que les hommes politiques aient le courage de dire que ce ne sont pas les besoins de l’économie qui définissent l’entrée des immigrés. C’est simplement qu’ils en ont le droit.".
« Vérité dans un temps, erreur dans un autre.» Montesquieu
"C’est simplement qu’ils en ont le droit."

et je n'ai jamais contredit ce droit pour ma part, au contraire, je combats ceux qui le contredisent. Quel est le sens de votre argument ?
Ah d'accord, j'avais compris que selon vous les gens disant "les autres nous prennent nos boulots nos allocs nos impots nos ceci cela" étant dans le faux, donc que l'immigration sans contrôle nous apporterait moult richesse. Finalement votre argument-massue est "C’est simplement qu’ils en ont le droit.". C'est quand même gênant, je pèse mes mots, d'accorder un droit aussi important que celui de laisser chaque année 300.000 personnes rentrer sur le territoire français sans avoir jamais à aucun instant consulté démocratiquement le peuple sur ce point non ?
Vous oubliez, fort opportunément je trouve, ceux qui partent. Vous avez des chiffres sur le flux par exemple?
Sinon, les immigrés (surtout les illégaux, paradoxalement) sont une source de richesse. Leur niveau de revenus font que ce sont des consommateurs purs (relativement peu responsables des 50 milliards par an de fraude fiscale), et pour les illégaux, aucune protection sociale, malgré leurs cotisations.
Alors oui on peut faire de la démagogie en disant que les immigrés sont responsables de tous les maux, ou alors essayer de voir où les efforts auraient le meilleur rendement économique. Et ce n'est pas en chassant les immigrés qu'on va faire rentrer des sous.

Sinon ça va bien au front? La petite victoire de Briois revigore?
Déjà en moyenne 130.000 naturalisations par an :
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF02161&page=graph

Ce ne sont pas les immigrés qui sont responsables de nos maux, ce sont les dirigeants politiques. Le précédent interlocuteur avait raison : les immigrés ont le droit de venir, ils le prennent.

Sinon ça va à l'UMPS ? L'agenda dictatorial avance bien ? (attention la Suède a pris de l'avance http://www.contrepoints.org/2015/01/27/195862-coup-detat-en-suede )
Vous faites dire "aux autres" votre pensée profonde, Salim le mal nommé ! En l'occurrence, les responsables politiques sont les complices du patronat Les immigrés "sans papier" font une main d'oeuvre malléable et corvéable à merci...

L'accueil légal des étrangers, c'est 0;33% de la population. Moins qu'en Tchéquie. En France, le chiffre de sans papiers est stable depuis 10 ans... 90% d'entre eux sont entrés régulièrement.
- les demandeurs d'asile (originaires de pays en guerre, de dictatures etc.) n'ont pas le droit de travailler et touchent, en attendant qu'ils soient (pour la majorité) expulsés, 300 Euros par mois (de quoi ne pas mourir de faim mais pas de quoi dormir).
- les autres sont des travailleurs sans papier à qui l'administration demande de produire des cntrats de travail pour leur régularisation, mais les patrons refusent dde leur en signer. Ils préfèrent employer des travailleurs en situation irrégulière sous des noms d'emprunt, de manière à ainsi pouvoir garder des salariés obéissants.
Ces étrangers sont souvent envoyés en centres de rétention alors qu'ils n'ont commis aucun délit. Et l'obtention d'une simple carte de séjour d'un an coûte la bagatelle de 550 Euros.
- il y a aussi les travailleurs "détachés" (immigration choisie) : des travailleurs venus de pays "amis" ou de l'U.E. qui permettent aussi aux employeurs de pratiquer du duming social et de les exploiter (à St nazaire, un sous-traitant de STX a "négligé de payer quelques ouvriers grecs" des chantiers navals).
Donc cessez de maudire ces étrangers qui, en fait, arrangent un nombre incalculable de Français, ou d'Européens, de mafieux, de patrons et de politiques...
Donc en se fiant au constat accablant que vous dressez (mon 3ème contradicteur) nous sommes d'accord : la France, économiquement en ruine, laisse venir par centaine de milliers des étrangers condamnés à la misère et à tirer la société vers le bas.
Non nous ne sommes pas d'accord. Les immigrés ne tirent rien vers le bas, ils contribuent positivement à l'économie Française (contrairement aux exilés fiscaux comme Arthur, Arnault, et tous ces nouveaux Belges d'Uckle ou de Waterloo qui en plus vivent de la redevance des contribuables).
Vous semblez être remonté contre les odieux capitalistes. Je le suis encore d'avantage.
Alors soyez cohérent et comprenez que si les dirigeants persistent à promouvoir une immigration massive dans des pays sans travail, ce n'est pas par humanisme mais uniquement pour grossir toujours plus la masse de l'armée industrielle de réserve (vous connaissez Marx?) et tirer les salaires vers le bas.

Quand à la "richesse" que nous apporterait l'immigration, elle est illusoire : si les immigrés qui arrivent sont en majorité plutôt jeunes, ils vieillissent eux aussi, et là, comme tous, ils coûtent plus qu'ils ne rapportent (odieuse conception mais c'est vous qui nous dites que l'immigration rapporte). Il faudrait importer alors chaque année plus d'immigrés que l'année précédente pour maintenir une stabilité dans le coût des dépenses sociales. C'est le principe de la pyramide de Ponzi.
Il me semble que vous avez compris beaucoup de choses, mais que votre raisonnement s'arrête en route. Je ne sais pas encore si c'est de bonne ou de mauvaise foi, c'est pour ça que je prends la peine de vous répondre.

Oui, la présence de nombreux immigrés sans papiers intéresse les esclavagistes qui ont ainsi une main d'oeuvre malléable, jetable et bon marché. Oui, ce qui envoie tous ces gens sur les routes maritimes et terrestres, au prix de la mort de nombre d'entre eux, c'est un capitalisme à son "apogée", au sommet de sa folie, qui désertifie des contrées entières, envoie les paysans dans des bidonvilles et des jeunes par le monde. Puis éparpille des guerres confuses où ses interventions, soi disant humanitaires, ne font que rajouter du meurtre direct à la confusion des meutres indirects. Vous avez tort (mais c'est secondaire) de sous-estimer la richesse (en fric) que ces gens apportent au système, mais bien sûr, cette richesse financière est "illusoire" pour nous, car ce n'est pas à "nous", humains de bonne volonté, qu'elle profite.

Cela dit, ces êtres humains jetés sur les routes par les guerres, les famines, les inondations ou plus simplement, pour les jeunes, la soif d'un ailleurs où ils auraient un avenir, tous ces humains, on en fait quoi? Avez vous compris que durcir les frontières, mettre des tracasseries innombrables et ubuesques (ou kafkaïennes, au choix) pour les empêcher de fuir l'horreur, de chercher un espoir, que tout cela ne fait que rajouter de la misère et de la mort à la misère et à la mort? Et qu'au contraire, les accueillir amicalement est une oeuvre de paix qui renforce les liens entre humains de toutes origines? Devons-nous, en tant que citoyens (pauvres) de pays riches, participer à leur lynchage, ou nous solidariser avec eux, en tant qu'êtres humains, accueillir la "richesse" non pas financière mais humaine qu'ils nous apportent?

Pour en revenir à l'intérêt que ça représente pour les esclavagistes, tous ces gens sur les routes de la misère, avez-vous compris qu'un des "bénéfices" que ces esclavagistes retirent de la situation, c'est de nous dresser les uns contre les autres, aisés contre pauvres, pauvres contre plus pauvres, plus pauvres contre miséreux, chômeurs contre RSAstes, logés contre SDF, et ainsi à l'infini.

Et surtout, avez-vous compris que vous participez à ça?
>>Devons-nous, ...en tant qu'êtres humains, accueillir la "richesse" non pas financière mais humaine qu'ils nous apportent?
C'est du suicide.
Pour une simple raison démographique: Chaque fois que nous accueillons un immigré fuyant la misère dans son pays, il en nait plusieurs centaines prêts à le suivre.
Tous les chiffres sont ici.
De plus, l'enfer est pavé de bonnes intentions: les personnes fuyant leur pays sont les plus "riches" (pour payer leur passage) et souvent les plus instruites: exactement ce que leur pays d'origine a besoin. On en arrive au paradoxe que les bons sentiments génèrent plus de malheurs: les immigrés pèsent sur les salaires et les comptes sociaux dans les pays d'acceuil (il fait avoir le cerveau complètement cramé par la propagande des idiots utiles du MEDEF pour ne pas le voir), et en plus manquent cruellement à leur pays natal, ou ils auraient pu aider au redressement.
Le diable est dans les chiffres de la démographie.
"Pour une simple raison démographique"
non c'est faux. Les citoyens des pays pauvres ne cherchent pas à nous envahir. Ceux qui fuient sont une infime minorité poussée à bout. La plupart des immigrés sont légaux, et il n'y a aucun problème avec eux. Il y en a toujours eu, c'est normal. Les gens bougent et se mélangent naturellement. Le problème peut venir des régions en conflit (et à a ce moment là il faut résoudre le conflit), mais ceux là représentent une infime minorité, complètement insignifiante à l'échelle d'un pays.

les personnes fuyant leur pays sont les plus "riches" (pour payer leur passage) et souvent les plus instruites: exactement ce que leur pays d'origine a besoin
C'est faux aussi. D'ailleurs vous confondez tout. De quelle immigration parlez vous au juste ? Si ce sont ceux qui fuient leur pays, rien n'indique qu'ils soient les plus instruit ou les plus riches. Mais admettons. De toutes façons, s'ils fuient leur pays à cause de conflits (à cause de nous souvent), le droit à l'asile doit primer sur "le bénéfice que gagnerait peut-être le pays d'origine à garder ses citoyens pour qu'ils se fassent massacrer librement" (puisqu'à la base ils fuient un conflit). Je n'appelle pas ça "aider au redressement".


les immigrés pèsent sur les salaires et les comptes sociaux dans les pays d'acceuil
C'est encore faux. Les immigrés apportent de la richesse et participent aux comptes sociaux. Les moins qualifiés ont souvent les emplois que les gens ne veulent pas. Ils ne pèsent pas sur les salaires, parce que les salaires sont fixés par d'autres considération que l'origine de ceux qui travaillent.

Les immigrés sont pour vous des boucs émissaires parce que votre vision des choses est simpliste et fausse.
ya quand même un moyen simple de régler le problème des estrangers: les naturaliser.
Strumfenberg partisan de cette prophétie dictatoriale de Brecht :
"Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d'en élire un autre ?"
>>non c'est faux.
Si c'est vrai. Que vous fassiez un déni de réalité n'empêche nullement les démographes de faire leur boulot.
>>C'est faux aussi.
C'est vrai. Le prix d'un passage sur un rafiot surchargé est l'équivalent d'une petite fortune dans le pays d'origine. Et vouloir immigrer est le signe d'un esprit de décision qui trouverait plus à s'employer dans son pays d'origine.
>>le droit à l'asile doit primer
Ce n'est pas un problème moral, mais un problème de chiffres: il est tout simplement impossible d'absorber la misère du monde. Chaque fois que vous faites rentrer un immigré en France, il en nait plusieurs centaines dans son pays d'origine qui veulent le suivre. Il faudra forcément à un moment où à un autre, quelque soient votre bon cœur, mettre une limite.
La limite "naturelle" de bon sens, c'est une immigration compensant la baisse de natalité. Mais cette limite est explosée depuis longtemps. Il est d'ailleurs paradoxal de constater que les partisans d'une décroissance raisonnable sont aussi partisans d'une immigration non-régulée. Ou comment vouloir tout et son contraire.
>>C'est encore faux. Les immigrés apportent de la richesse
Déni de réalité et de logique. Les salaires sont fixés par les réalités économiques: augmentez l'offre de main-d’œuvre, et les salaires baissent. Et si l'état veut fixer les salaires en ignorant cette réalité, il se passe ce qui arrive maintenant: les entreprises se délocalisent, les pays à main-d’œuvre à bas coût inondent nos magasins de marchandises fabriqués par des esclaves.
L'immigration apporte la misère à ceux qui travaillent.
>>et participent aux comptes sociaux.
En les plombants...
>> Les moins qualifiés ont souvent les emplois que les gens ne veulent pas.
Et pourquoi "les gens ne veulent pas", hum ???? Ne serais-ce pas parce que les salaires sont ridicules, et ceux prêts à prendre ce poste malgré tout nombreux ? Non ?
Et la gauche prétend défendre les ouvriers ? Quelle blague tragique...
>>Les immigrés sont pour vous des boucs émissaires
Je lutte contre une politique, l'immigration, pas contre des gens, les immigrés.
Je lutte contre des politiques, aux ordres des 1%, qui arment les bourreaux et bombardent les civils pour des intérêts très concrets et très éloignés de ceux des 99% (Français ou autres).
>>votre vision des choses est simpliste et fausse.
Le constat est facile à faire, la logique imparable, et les conséquences observables correspondent aux prévisions. Donc je ne suis pas prêt à adopter votre irrénisme.
N'adoptez pas d'irrénisme.
Ce mot n'existe pas.
Et allez voir les définitions. Le mot à employer est "angélisme" dans lequel le sens -refus de voir la réalité- est présent.
Même sans la faute de double r, c'est un effet de style, un effet de manche ridicule... Et avec la faute qui montre qu'on ne comprend pas à quoi ça se réfère, c'est choupy comme un mot d'enfant. Il faudrait "tracer" ce mot, et aussi le tracer avec deux r, pour voir d'où sort ce contre-sens...
L'emploi d'irénisme (un seul 'r' effectivement) me semblait adapté au contexte:
et il n'y a aucun problème avec eux
Sans compter qu'en ces temps de dinguerie anti-catholique, parler d'"angélisme" pourrait mener en garde à vue pour apologie de la haine raciale. Il y a des gens qui ont été en taule pour port d'un tee-shirt pro "Manif pour tous", savez-vous ?
>>c'est un effet de style, un effet de manche ridicule... Et avec la faute qui montre qu'on ne comprend pas à quoi ça se réfère, c'est choupy comme un mot d'enfant. Il faudrait "tracer" ce mot, et aussi le tracer avec deux r, pour voir d'où sort ce contre-sens...
Oui, oui, ok... Vous avez le droit de sur-jouer. L'effet est plutôt comique.
Extrait de votre lien:
En soi, le montage mis en place autour de Jeanne et Riwal n'est pas illégal.
Mais vous pouvez néanmoins vous réjouir:
La justice pourrait considérer qu'en industrialisant ce système de prêts, Jeanne s'est mis en contravention de la loi
Autrement dit, c'est à la tête du client, et donc rapé. Ils auront la peau du FN, non pas sur le terrain électoral, mais sur le terrain judiciaire.

En tout cas, vu de l'intérieur, le système est parfaitement clair, et totalement démocratique: il permet aux candidats de se présenter à une élection sans avoir à avancer l'argent de la campagne.
Car une campagne électorale, ça coûte de l'argent.
Sans ce système, seules les personnes ayant un peu d'argent d'avance où l'oreille des banques pourraient se présenter. Le retour du suffrage censitaire, en quelque sorte.
J'attends avec impatience la même enquête auprès des autres partis.
Donc comme d'habitude, vous ne voyez que ce qui vous arrange. Il faudra qu'après avoir réglé le cas du FN, ils s'attaquent au Front de Gauche pour que vous commenciez à comprendre où sont les fachos en 2015.

Ils font comment, chez vous, pour régler les frais de campagne* ?

*Je pose la question, mais comme d'habitude le soleil sera éteint avant d'avoir une réponse...
Légalement.
Comme nous, donc.
C'est sûr que l'entreprise le Pen ne ressemble pas à un gros attrape-couillons qui brasse des millions...
http://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/front-national-notre-dossier.
Riwal, le GUD, Chatillon, Jeanne...
tout un programme
FN, parti anti-système... un peu comme le très riche Dieudonné ?
Quelle bande de blagueurs vous faites.
>>Quelle bande de blagueurs vous faites.
Je donnerais très cher pour voir votre tête ce dimanche, après le résultat du premier tour des législatives partielles, ainsi qu'au soir des départementales.
Vous voudriez pas faire un selfie, pour voir si vous êtes sensible à notre humour ?

Quand on vit comme vous dans un monde déconnecté du réel, où les fachos s’appellent 'démocrates', les partisans du retour de suffrage censitaire 'républicains', que l'on jette des gens en prison pour défendre la "liberté d'expression" et que les 'patriotes' sont obligé d'aller chercher en Grèce et en Espagne le soutien que leurs refusent les Français, le choc du réel est tout sauf amusant.
La vrai blague, c'est de voir la grâce pataude que vous mettez à ne pas voir vos contradictions et évitez de répondre aux arguments.
C'est flamboyant, professeur :)
La bonne blague du résultat du Doub vous fait rire ?
Vous voulez dire, "rire" dans le genre beauf et gras de celui qui s'essuie les pieds sur Clément Méric sitôt assassiné par des connards issus de sa mouvance, ou du sale con qui se tient les côtes vis-à-vis des réactions racistes et violentes envers Christiane Taubira, tellement ça le fait marrer ?
Histoire qu'on se comprenne bien.
Professeur.
Bon, je vois que vous n'avez toujours pas compris.
Pas grave.... Plus vous serez dans le déni, plus vous nous renforcez.
Au fait, votre candidat fait 970 voix, soit 3%, donc il n'est pas remboursé de ses frais de campagne. C'est lui ou le parti qui paye la facture ?
Posez-lui la question, je ne suis pas dans l'appareil.
Après, comme d'hab, laissez libre cours à votre auto-persuasion d'être dans le vrai...
Ce qui est vrai, comme le prouve cet échange, c'est que vous critiquez la manière dont le FN finance ses campagnes sans savoir comment votre parti se débrouille.
Vous ne manquez pas de culot, mais plutôt de rigueur intellectuelle.
>>auto-persuasion d'être dans le vrai
La vérité n'est pas absolu, mais relative. C'est par l'échange et les arguments factuels et logiques qu'on la cherche.
Vous ne risquez donc pas de la trouver.
Votre seul argument, c'est la boule de cristal dans laquelle vous plongez avec délectation votre regard, sans comprendre qu'elle ne fait que vous renvoyer vos certitudes.
Le plus risible, c'est que vous en êtes toujours avec votre "boule de cristal", comme s'il fallait être devin ou Sherlock Holmes pour deviner qu'un parti ramassis d'anciens fachos, de Gudards ou la Pen elle-même parle des Arabes en termes de "bougnoules", sans parler du grouillis de satellites de néo-nazis en passant par les cliques pétainistes qui composent vos rangs de culs serrés aux longues bottes clinquantes dissimulées par les pantalons; ne fera autre chose que ce qu'il est programmé pour faire: du fascisme dont il est et a toujours été inspiré, de par ses membres et fondateurs les plus anciens qui ont été jusqu'à piquer la flamme.
Et tout ça pour masquer le fait que la tête de l'hydre FN brasse les millions, est sous le coup d'une enquête pour escroquerie en bande organisée, et que le grand copain de votre patronne la Pen, Chatillon, l'ultra facho, est tout juste mis en examen.
C'est mignon de laisser penser, comme à votre habitude de langues fielleuses frontistes, que les autres feraient et agiraient comme vous êtes soupçonnés de le faire, professeur.
La "rigueur intellectuelle" version Retraité volontaire, c'est beau comme l'antique et con comme la lune.
J'espère que vous avez résisté à la tentation de faire un bon boulot de propagande en déformant un paquet de cervelles, quand vous étiez prof - en admettant que ce soit vrai, vu le nombre de conneries en barres que vous êtes capables de raconter sur le forum...
C'est vrai que le recrutement et l'embrigadement idéologique, plus c'est tôt, et mieux les idées de merde s'infiltrent facilement...
C'est que ça part tellement naturellement chez vous, la question a pu se poser.
" conneries en barres"...de fer ( hihi).
Toutes nos battes de base-ball sont certifiée "écologie durable".
On voit bien que vous êtes mort de rire !
>>C'est mignon de laisser penser, comme à votre habitude de langues fielleuses frontistes, que les autres feraient et agiraient comme vous êtes soupçonnés de le faire, professeur.
Non, c'est vous qui prétendez que le financement du front de gauche est légal.
Moi, je me contente de signaler que celui du FN l'est, comme le précise votre lien.
Si vous étiez un peu curieux, vous pourriez vous renseigner sur ce qui se passe dans votre maison.
JDCJDR
Oué, rien de comparable avec vos éminences grises riches en millions, sous le coup de la justice avec mises en examen à la clef, je confirme.
La quête de "vérité" selon RV.
Déjà répondu:
En soi, le montage mis en place autour de Jeanne et Riwal n'est pas illégal.
Mais vous pouvez néanmoins vous réjouir:
La justice pourrait considérer qu'en industrialisant ce système de prêts, Jeanne s'est mis en contravention de la loi
Autrement dit, c'est à la tête du client, et donc rapé. Ils auront la peau du FN, non pas sur le terrain électoral, mais sur le terrain judiciaire.

Donc, oui, vous pouvez sur ce sujet vous réjouir.
C'est moyennement convainquant comme réponse si vous permettez. Y'a des tas d'exemples de comportements qui en soi ne sont pas illégaux, mais qui peuvent le devenir en dépassant une certaine échelle. En soi, il n'est pas illégal pour un particulier de donner de l'argent à un parti politique, mais quand mamie Bettencourt dépasse un certain seuil, ça devient illégal.
Et puis ça sonne bizarrement comme un élément de langage pas joli-joli pour justifier tant bien que mal le fait de se faire prendre les doigts dans le pot de confiture. "Oui mais c'est légal", jusqu'à preuve du contraire, mais quid de la moralité que le FN prétend incarner face aux partis de l'establishment ? Il reste quelques tournures classiques dans le même ordre d'idée, pourquoi pas je tiens à souligner qu'il n'y a pas eu d'enrichissement personnel" ? Ou le fameux "est ce que j'ai une tête à..." qui marche si bien sur les plateaux télé...

S'il y a une information judiciaire ouverte, c'est qu'il y a des raisons de suspecter qu'il puisse y avoir des infractions. Le monde liste un certain nombre de points potentiellement problématiques : le mécanisme de prêt qui pourrait ne pas respecter les obligations de passer par un établissement bancaire, l'incorporation des intérêts payés dans les comptes de campagne, les prêts non librement consentis, la surfacturation. L'enquete, et le procès éventuel, permettront de clarifier la situation, il se peut tout à fait que tout ceci soit légal - restant la question de la moralité de faire financer par la collectivité un microparti par ce montage financier - mais dans tous les cas un démocrate comme vous prétendez l'être devrait largement se réjouir que la justice suive son cours.

Au final, on retrouve quand même le même parfum que dans les autres partis, un petit air de Bygmalion, qui a quand même de quoi interroger sur la sincérité d'un parti qui entend lutter contre un système corrompu. Après il vous reste la posture de victimisation et la dénonciation d'une justice instrumentalisée par le pouvoir. C'est beau comme du Sarkozy dans le texte.
Vous êtes sur un site de décodage des médias. Relisez attentivement les éléments donnés dans le lien par un journal que l'on peut qualifier d'hostile au FN.
"En soi, le montage mis en place autour de Jeanne et Riwal n'est pas illégal." dans ce contexte, je le décode comme "on a cherché partout, ouvert tous les livres de droit fiscal, essayé par tous les moyens de les coincer, et rien, nada, makkach..."
Reste alors l'insinuation doucereuse: "Y'a rien, mais...", "un parfum de...", "corrompu..."

Il se trouve qu'en raison des prochaines départementales, je suis en plein dans le sujet de l'article. Compte de campagne, remboursement d'état, etc... Je suis là dedans depuis un mois.
A mon avis, le système utilisé par le FN est transparent, légal, et présente pour moi l'immense mérite de ne pas faire de l'engagement politique une question d'argent. Il permet aussi aux candidats n'atteignant pas les 5% (donc ne bénéficiant pas des remboursements des frais par l'état) de ne pas en être de leur poche. Mais ça ce n'est pas expliqué dans le lien.
Et je serai vraiment curieux de savoir comment font les autres partis. C'est mon interrogation à moi.
>> un démocrate comme vous prétendez l'être devrait largement se réjouir que la justice suive son cours.
Ma réponse en 7 mots: Normalement oui. Conseil d'état. Mur des cons.
Au delà de la légalité, le fait d'utiliser un micro parti pour contourner les lois sur le financement des partis c'est quand même pas joli joli moralement et ça place le FN au même niveau que l'UMP et le PS dans le "tous les moyens sont bons pour palper du fric et obtenir des avantages financiers sur les autres partis".
Je ne pense pas que "Jeanne" soit un micro-parti au sens ou vous l'entendez.
Les micro-parti sont fait pour contourner les loi sur le financement politique concernant les dons, en particulier la limite de 7500€ (et en mode parano, j'aurais tendance à dire pour faire rentrer l'argent de la corruption.)
"Jeanne" est une association destinée à prêter de l'argent aux candidats, et se finance sur les taux d'intérêts. Le terme de micro-parti est récusé par le principal intéressé, le mandataire financier du FN, Steeve Briois.
Plus d'explication sur les micro-parti ici. (avec des vrai micro-parti de gauche, c.f Valls, dedans !)
Donc, non, désolé, après examen des pièces du dossier, je pense qu'il s'agit encore d'un amalgame destiné à salir le FN. Plus habile que la moyenne, car il faut une bonne connaissance des lois sur le financement politique, et en particulier que les candidats doivent AVANCER l'argent des affiches, donc se faire financer par un prêt, pour faire le distingo.
Mais j'aimerais bien que Médiapart fasse un dossier complet et exhautif sur la manière dont les candidats des divers parti avancent l'argent d'une campagne. La démocratie ne peux qu'y gagner.
Tu as raison, autant pour moi, selon médiapart les dons plafonnent à 5500 euros et les cotisations à 150 euros, c'était en tout, et pas par don / cotisation, j'avais mal compris et donc été très médisant.

Par contre, ce micro-parti, comme celui du papa Lepen, accorde des prêts étranges aux candidats, avec des taux à 7%. Ce qui fait un sacré pactole en intérêts. Puis le trésorier bien évidemment met ces intérêts dans la colonne remboursable par l'état.
Gonfler des factures de campagne avec des taux d'intérêts de 7%, si ce n'est pas détourner de l'argent public, ça y ressemble quand même fortement.

Donc en gros pour ne pas en mettre de leur poche, le FN a trouvé le moyen : détourner de l'argent public.
Mais il n'y a pas que ça. La société de Chatillon par l'intermédiaire de ce micro-parti vend des kits de campagnes ( obligatoires ) aux candidats. Là encore le montage permet de faire en sorte que ces dépenses ne soient pas transparentes auprès des médias, et de contourner le système d'appel d'offre ?, tout en mettant le total dans la colonne remboursable par l'état. Ce qui fait que la société de Chatillon gagne beaucoup d'argent grâce aux candidats FN. Le système d'appel d'offre vise généralement à éviter ce genre de situation qui pue la corruption.
Ensuite, il faut voir les prix, ça douille ( surfacturation ? ) :
http://static.mediapart.fr/files/imagecache/770_pixels/media_159/Kit_legislatives.JPG

Et ce que Médiapart révèle c'est que la commission "indépendante" qui a été chargée de vérifier les comptes de Jeanne ont été particulièrement complaisants en ce contentant d'une note disant à Marine Lepen que les intérêts en question (7%) ne sauraient être remboursables par l'état.
En gros c'est interdit mais ça passe pour cette fois.

Malgré ces recommandations Médiapart indique que le FN a récidivé à l'élection suivante avec un taux de 6,5%.

Mais Médiapart a poussé le vice jusqu'à vérifier l'identité des deux commissaires au compte en charge de cette vérification, et l'un d'entre eux s'est trouvé être conseiller économique pour Marine Lepen lors de sa campagne. Comprenez par là qu'il a touché 60000 euros pour lui avoir rendu 2 rapports :
http://static.mediapart.fr/files/imagecache/770_pixels/media_159/crochet.png.

Certains juges pourraient carrément y voir une rémunération pour service rendu,
Exactement ce que je disais plus haut: en l'absence de faits répréhensibles, on se contente d'insinuations doucereuses.
Je n'ai pas vraiment envie de nettoyer la merde que sème les journaux à la solde des 1% pour freiner la reprise en main de l'économie par le peuple, mais je vais quand même vous donner quelques faits:
1) Le FN emprunte aux banques Russes (car aucune banque française ne veut lui prêter) au taux de 6%. Les autres partis ? Médiapart leur a posé la question ?
2) Savez-vous quelle était la lettre de mission ayant générée la facture ? Parce que pour prendre l'exemple des prochaines départementale, dans notre département il y a 25 cantons, donc 25 comptes à certifier (et il ne s'agit pas de signer sans regarder: il faut vérifier chaque pièce comptable). Multipliez 25 par le nombre de départements, divisez par le montant globale des honoraires, puis demandez à un cabinet comptable combien il prendrai pour la même mission. Médiapart l'a fait ? A t'il demandé aux autres partis le montant des honoraires des commissaires aux comptes ?
3) En quoi les opinions politique d'un commissaire au comptes sont-elles répréhensibles ? Il est tout à fait normal pour remplir une tache de faire appel à ceux qui sont proches de vos opinions s'ils sont qualifiés. Médiapart a t'il fait une enquête sur les rémunérations des nombreux salariés des politiques ET SUR LEURS DIPLOMES ? Il suffit de regarder les diplômes des ministres, mais ça, silence radio dans les média.
4) Pour les kits de campagne, Médiapart a t'il demandé un devis à un imprimeur pour les mêmes prestations (avec des contraintes assez fortes sur le papier et les délais) ? Sinon vous pouvez toujours faire leur boulot de journaliste en allant voir chez Vistaprint ou autres...

Bref, l'attaque est bien menée, et tout bénéfice pour Médiapart qui vend sa propagande aux accros de cette daube. Seule la raison et la justice sont malmenées dans cette affaire, mais c'est devenu très banal.
Il y a très net conflit d'intérêt lorsque la personne chargée de vérifier les comptes de campagne du FN travaille pour le FN.

Quand aux intérêts il s'agit très clairement d'un détournement d'argent public. Et le fait que les personnes chargées de vérifier les comptes l'aient signifié mais ne l'aient pas sanctionné est une faute, et couplé au conflit d'intérêt cela va lui attirer de graves ennuis.

Il y a encore conflit d'intérêt lorsque la société chargée d'imprimer les kits de campagne est celle d'un membre du FN. On ne peut pas faire profiter à un ami de l'argent public comme ça c'est interdit. Ce qui aggrave les choses c'est qu'il y a eu volonté manifeste de rendre les choses opaques en passant par un intermédiaire, ici le micro parti Jeanne.

Et le seul point que je peux vous accorder c'est que je n'ai absolument aucune idée du prix que peuvent coûter des kits de campagnes, donc là la justice nous le dira bien assez tôt s'il y a sur facturation ou non. Mais il y a là encore un côté aggravant, c'est que le FN a rendu obligatoire l'achat de ces kits pour tous leurs candidats. C'est de la vente forcée et au frais du contribuable.

Dans tous les cas mon cher RV je suis désolé mais ça sent le roussit pour Marine Lepen, Médiapart détient ici suffisamment d'éléments pour peut être l'envoyer en prison, en tout cas pour la rendre inéligible un certain temps.
Je pense que vous prenez un peu vos désirs pour des réalités.
Les partis politiques sont absolument libres de choisir qui ils veulent pour certifier leurs comptes. C'est APRES la certification que la CNCC (qui, elle, est composée de fonctionnaires ne devant pas avoir de conflits d'intérêts) doit approuver ou rejeter les comptes.
Les parti ont tout intérêt à faire certifier leurs comptes par des gens sérieux, pas par des dévots, sous peine de voir leurs comptes pourtant certifiés rejetés par la commission. Tout le monde ne s'appelle pas Chirac ou Balladur.

>>On ne peut pas faire profiter à un ami de l'argent public comme ça
Sauf qu'il ne s'agit pas d'argent public, mais de dépenses remboursables, et encore sous conditions de passer les 5%.
Vous allez demander au pompiste qui fait le plein d'essence de la voiture du candidat allant à la préfecture (dépense remboursable) s'il est militant ?
Soyez un peu sérieux....
Idem pour les intérêts d'emprunt: dépense réelle et dans les normes.

Je vois bien que cet article vous fait monter l'eau à la bouche. La perspective de pouvoir éliminer un courant politique sur le tapis vert sans passer par la formalité des urnes vous donne des frissons de plaisir ?
Les français ont bien subi sans broncher le déni de démocratie du traité de Lisbonne. Pourquoi se gêner ?
Et vous prétendez donner des leçons de démocratie ?
Plus que jamais, les fachos de 2015 s’appellent eux-même Républicains...
Ecoute je ne suis pas juriste, et donc je ne peux pas certifier effectivement que le conflit d'intérêt entre la société de Chatillon et le FN rentre sous le coup de la loi sur le délit de favoritisme mais si la seule différence c'est qu'il s'agit d'un remboursement et non d'une dépense d'argent public ordinaire, alors avoue que cela serait parfaitement injustifiable, car dans l'esprit et les faits cela revient bien exactement au même.

Pour le reste tu auras grand mal à faire passer le fait de vouloir que des gens corrompus aillent derrière les barreaux pour du fascisme. Si tu veux je peux te fournir des rames tu vas en avoir besoin. ;)
En tout cas je ne t'ai pas entendu crier au fascisme quand on souhaite le même destin à Sarkozy, à Copé ou à Cahuzac, entre autres.
Waouh!
Trop classe ces commentaires sur une toute petite colonne, avec juste un mot par ligne, qu'on peut à peine lire, et a fortiori encore moins comprendre, et que c'est dommage parce que ça doit être vachement intelligent vu la détermination des commentateurs acharnés qui défendent leurs idées y compris sur un timbre poste, que dis-je un timbre poste, un confetti plutôt! Merci les gars, merci!
"La vérité n'est pas absolu, mais relative. C'est par l'échange et les arguments factuels et logiques qu'on la cherche. "
Cette phrase est autocontradictoire. Comment trouver "LA" vérité si elle est relative.
Impossible de le dire correctement. Si j'écris "MA vérité n'est pas absolu, mais relative", c'est tout aussi auto contradictoire.
" Si j'écris "MA vérité n'est pas absolu" et "C'est par l'échange et les arguments factuels et logiques qu'on la cherche "(plus haut).
Maintenant qu'on sait qu'il s'agit seulement de "votre" vérité, on ne s'étonne plus que vous ne la trouviez pas dans vos échanges sur le forum et que vous l'y déversiez telle quelle.
>>Maintenant qu'on sait qu'il s'agit seulement de "votre" vérité
Ai-je dit le contraire ? Je répète régulièrement que je n'exprime sur ce forum que mon opinion et mon ressenti, pas une vérité divine, encore moins une parole sacrée à distribuer (malgré les efforts de Fan de canard pour me coller un superviseur sur le dos).

Lorsque l'on ne se contente pas de jouer les gamins de cour de récré sur les forums, mais que l'on s'engage pour de vrai dans la politique en militant, en y consacrant du temps au détriment de ses loisirs, il est important, POUR MOI, non pas de convaincre les autres forumistes (traduction dans les urnes absolument nulle), mais de confronter "sa" vérité à celle des autres pour vérifier si le temps que vous consacrez au militantisme n'est pas perdu, si votre analyse résiste à la controverse.
Et pour cela, les outils permettant de dégager le réel de la dialectique fumeuse n'ont pas changés depuis 2000 ans: connaissance et logique.
Nous avons la chance extraordinaire d'avoir Internet qui met la connaissance à portée de tous, avec un moteur de recherche qui n'a jamais existé avant.
Nous avons aussi la malchance d'avoir des média qui bombardent les gens de propagande avec une efficacité redoutable.
De ce combat sortira la société de demain.
Et je pense que la raison est en train de perdre ce combat. Pauvres gosses.
Jeanbat, joue-moi un blues...
C'est quoi les patriotes?
Dans son langage cela désigne en fait les nationalistes.

Patriotisme c'est mieux connoté, alors ils essaient de se faire passer pour des patriotes plutôt que d'assumer qu'ils sont en réalité des réactionnaires xénophobes.
des nationalistes..comme hugo Chavez?
Non comme Lepen ou Soral.

Hugo Chavez était un grand internationaliste, il a notamment fait beaucoup pour l'Amérique du sud, pas seulement pour le Vénézuela, en créant des institutions internationales indépendantes de celles qui étaient dominés par les USA. Il a notamment au contraire de nos nationalistes locaux oeuvré pour la création d'une monnaie commune.
Donc ce n'est pas le nationalisme qui est problématique .
Ni le patriotisme
Pour une fois , essayez de dire un truc cohérent ..
Hugo Chavez était un grand internationaliste,

.Les FARC approuvent ce message.
surement pour ça qu'il parle tout le temps de dictature mondiale..
et

"Ce qui m'importe c'est la Patrie, la liberté et le socialisme. Ce qui m'importe, c'est qu'ici, il y ait une patrie."

le nationalisme anti- capitalisme est un rempart au mondialisme liberale .


pour contrer cette évidence ,les propagandistes ultra libéraux pose cette égalité

nationalisme = ,fachisme ,guerre

et vous,et plein d'autres la répétez sans cesse ..
Propa de l'extrême droite tout ça. Position victimisante. Tentative de plaçage de leur faux rapport de force nation/mondialisation à la place de la lutte des classes. Tentative de récupération d'Hugo Chavez en confondant patriotisme et nationalisme et en niant son action internationaliste. Bravo Jeanbat vous pourriez faire un bon porte parole du FN.
toujours les mêmes trucs débiles..
vous faites le jeu des capitalistes en appuyant la destruction des nations au profit des neo libéraux qui évoluent ,eux dans un systeme mondialisé,qu'il maitrise GRACE a la destruction des nations.
Moi, je suis pour l'internationalisme ouvrier mais il est ou là..?

les seule qui le défendent bec et ongle c'est L.O
quel scoore L;O?
"en appuyant la destruction des nations au profit des neo libéraux"

exemple ? ;)
vous appelez de vos vœux des nations fortes ou faibles?

les libéraux souhaitent des nation forte ou faibles?
Je ne comprends pas cette notion de nation forte ou faible, c'est quoi ?
Qui garde leurs souveraineté
Qui disent non au dictat du FMI
Qui peuve agir sur le plan économique et politique sans l'avale de la finance internationale puisqu'ils développe une autonomie
Non alignée sur la politiques amerloquaine etc etc
Ah et donc nous au parti de gauche on défend la perte de la souveraineté on défend le dictat du FMI, et sur le plan politique et économique on ne fait rien sans l'aval de la finance internationale on y est soumis ?
Et on s'aligne sur les politiques américaines ?

C'est bien ce que vous prétendez ?
Non
Alors qu'est ce que vous prétendez ?
ce que j'ai dit et que vous n'avez pas compris .
Ou alors j'ai bien compris ce que vous avez dit, vu que vous l'avez précisé sur 4 messages, mais que voyant que cela se retourne contre vous, vous avez décidé en bon troll de prétendre n'avoir rien dit de tout ce qui est marqué juste au dessus et d'essayer de vous échapper par quelques petites phrases évasives.
l'internationalisme des travailleurs est ,en ce moment en position forte ou faible?

le mondialisme économique qui a besoin des nations faibles qui cèdent a ses caprices est en position forte ou faible?

donc mettre l’égalité entre nationalisme et fachisme profite à qui?
Aie aie aie.

Par où commencer ...

Si les gens font un lien entre fascisme et nationalisme, c'est bien parce que l'une des composantes du fascisme est le nationalisme.

Ce n'est pas comme vous semblez le croire un sorte de calomnie inventée pour diaboliser les nationalistes. En croyant cela vous adoptez le point de vue des nationalistes et propagez leurs mensonge.
Ce lien est un fait historique.

Le nazisme et les fascismes italiens et espagnols, avaient en commun ce même nationalisme, cette même exaltation de valeurs nationales en opposition avec les autres nations, les autres peuples.
Et ce fut par ce puissant levier qu'ils ont réussit à mobiliser leurs populations et les amener à les suivre dans leurs violences et leurs crimes.

Il y a un super film allemand qui s'appelle "la vague" et qui met bien en scène et de manière critique ces mécanismes du "nationalisme". Le scénario commence par un banal cours d'histoire dans une classe en Allemagne où les élèves prétendent que le nazisme ne pourra plus jamais arriver en Allemagne, que les allemands sont vaccinés, et le professeur a l'idée de leur prouver le contraire. Seulement ça finit par mal tourner.
Super film vraiment.

Aussi, le nationalisme a été unanimement à travers le monde identifié comme une dérive dangereuse, et il a été bien différencié du patriotisme : le patriotisme c'est l'amour des siens, le nationalisme c'est la haine des autres ...

Mais c'est bien Jean bat continuez vous révélez votre vrai visage enfin.
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Nationalisme
La notion de Volk et les origines du nationalisme Hitlerien.

Par Edmond Vermeil. Historien spécialiste de l'Allemagne. 1937.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1937_num_2_1_5579
vous prenez le sens des mots qui arrange votre démonstration ..
là le deuxième sens selon wiki ,il en donne 4
et moi ,je parlais de nation,pas de nationalisme
j'ai vu la vague ,c'est en effet un bon film.
je connais la notion de volk .

une fois de plus l’échange est orienté par vos préjugées .inintéressant.
[quote=Jeanbat]et moi ,je parlais de nation,pas de nationalisme

[quote=Jeanbat]des nationalistes..comme hugo Chavez?

Ben non vous parliez bien de nationalistes, donc de nationalisme.

Vous avez d'abord prétendu que Chavez était un nationaliste, alors qu'il est tout le contraire, un internationaliste.

Ensuite vous avez embrayé en reprenant la propagande du FN, avec le faux clivage nationalistes contre mondialistes qui a la particularité d'amalgamer toute la gauche et la droite et de mettre le FN dans le bon camp ...

Et bien sûr vous avez repris leurs calomnies sur la gauche pour justifier cet amalgame.

Voilà l'échange que l'on a eu.

Ce que je dis ne sont pas des préjugés mais des faits.

Chavez aimait son peuple, cela faisait de lui un ardent patriote, et il ne détestait pas pour autant les autres peuples, ce n'était pas un nationaliste, bien au contraire. Il a oeuvré beaucoup pour l'amitié et la solidarité entre les peuples ( internationalisme ). Un marqueur fort c'est qu'il oeuvrait pour la construction d'institutions internationales et pour une monnaie commune, là où les nationalistes en Europe veulent revenir à une monnaie nationale voir sortir de l'UE.
Vous ne trouverez pas de trace de la moindre xénophobie par exemple chez Hugo Chavez, qui est profondément humaniste, alors que c'est le point commun des nationalistes aujourd'hui.

Donc Jean Bat tout ça démarre d'une de vos interventions débiles et a révélé vos accointances avec le discours du FN, c'est tout ce que j'en retiens.

Votre bouillie intellectuelle de nation forte ou faible ne me parle pas dutout. Si vous avez des reproches à faire au front de gauche, merci de nous donner un lien vers les idées précises que vous mettez en cause, sinon c'est juste de la calomnie gratuite.

N.B.: A propos de la page wikipédia sur le nationalisme, elle réussit quand même le tour de force de ne pas aborder le nationalisme Allemand / Hitlérien, alors que c'est quand même celui qui a marqué le plus l'histoire ... de par ses conséquences dramatiques ... Comme quoi dès qu'il est question de thèmes très idéologiques, wikipédia montre ses limites.
des nationalistes..comme hugo Chavez?

vous parliez des nationalistes (vous disiez que le nationalisme se cache derrière le patriotisme)
je vous ai demandé de quelle type de nationalisme vous parliez.

le reste c'est votre bouillie habituelle qui repose sur un mensonge originel/je serais un FN masqué.

pas de temps a perdre avec vos idiotie obsessionnelle.

faux clivage nationalistes contre mondialistes
j'ai parlé de souveraineté

sinon vous répondez à mes questions?
Sandy, on va schématiser :
3 options :
le régionalisme (fragmentation)
le nationalisme (statut quo)
le mondialisme (amalgame)

Vous avez le droit de faire le pari du mondialisme, de dire (je vous connais) "il n'y pas de race, de culture, de couleurs" etc. (et en même temps dire que vous êtes fière d'avoir des parents ou je ne sais qui café au lait...). De faire le pari du "nouvel homme nouveau", déraciné et amnésique de toute l'histoire humaine. Moi je pense que ce mondialisme est clairement le pire choix à tout point de vue. Mais ce que je pense importe peu.

Par contre vous réduisez, c'est tellement pratique, le nationalisme à l'hitlérisme, alors que le nationalisme fut la règle évidente, élémentaire qui présidait à la politique des nations jusqu'à la guerre justement. Une nation qui n'était pas nationaliste... Il n'y a qu'aujourd'hui qu'on peut énoncer une absurdité pareille. Et surtout, la grosse différence, c'est qu'Hilter ne s'est pas contenté de gérer sa nation, il voulut un empire. Malgré son nom, le nazisme ne fut pas un nationalisme social, mais un impérialisme raciste.
Ben moi je fais le pari que le mondialisme n'existe pas, que c'est de la pure rhétorique de l'extrême droite, un concept qu'ils ont inventé pour faire croire à un clivage où ils ont le bon rôle, et où comme par hasard tous leurs adversaires de droite comme de gauche ont le mauvais rôle.

Par contre, mondialisation néo libérale, ça ça me parle beaucoup plus, parce qu'effectivement ça m'évoque des choses bien réelles, comme l'école de Chicago, Milton Friedman et leurs théories, comme les systèmes monétaires et financiers qui ont progressivement été mis en place par les politiques, aidés des banquiers et des conseillers du FMI ... Cela m'évoque l'OMC et les multiples accords qui ont été signés entre les différents pays pour mettre en place le libre échange et organiser une vaste concurrence entre les pays, les peuples et leurs systèmes sociaux. Cela m'évoque la construction européenne qui s'est faite sur toutes ces bases idéologiques.
Et cela me rappelle que le vrai clivage il est bien entre les travailleurs qui se font exploiter dans tous les pays de la même manière, et ceux qui profitent et organisent cette exploitation, bref qu'il y a bien une lutte d'intérêt entre deux classes sociales.

Ensuite je fais le pari d'avoir bien compris mes cours de sciences naturel et de ne pas avoir eu 20 au bac uniquement par chance. Du coup j'en reste à l'idée qu'il n'existe qu'une seule race humaine, et que ceux qui veulent faire croire le contraire sont des abrutis.
Quand aux multiples couleurs et cultures, quelqu'un qui défend le multi culturalisme comme moi et qui plaide pour la mixité serait dans une belle contradiction à les nier.
Je fais donc le pari de croire que ce qui nous oppose n'est pas la reconnaissance de leur existence ou non, mais l'idée qu'elles aient le moindre rapport avec les problèmes qui traversent notre société.

Ensuite je fais le pari de croire que les personnes qui ont pu me lire ont bien compris que je ne réduisais absolument pas le nationalisme au nationalisme hitlérien.
Tout ce que j'ai dis c'est que l'une des composantes du nazisme et du fascisme était ce fort nationalisme, exalté, poussé à l'extrême et que c'est grâce à ce puissant levier qu'ils ont réussit à entrainer tout un peuple dans leur folie et leur violence criminelle.
Ce qui, si vous y réfléchissez bien, n'a absolument rien avoir avec ce que vous avez compris.
Je vous répondrai ailleurs car cela ressemble de plus en plus à un concours de caligrammes
wow il fallait comprendre tout cela derrière
"des nationalistes..comme hugo Chavez? "

Moi j'ai cru comprendre par cette phrase que vous avez voulu qualifier Hugo Chavez de nationaliste. Et en gros, par expérience quand qqun d'extrême droite balance qu'Hugo Chavez est nationaliste, que vous vouliez défendre les nationalistes.

Et j'avoue dans ce cas que votre second message :

Donc ce n'est pas le nationalisme qui est problématique .
Ni le patriotisme
Pour une fois , essayez de dire un truc cohérent ..


M'a plus que conforté dans cette compréhension.

Car littéralement dire que le nationalisme n'est pas problématique, n'est ce pas défendre les nationalistes ?

Alors soit je ne comprends jamais vos messages, pourtant ils sont plutôt simples, quelques mots à peine, et peu de vocabulaire, soit il semblerait que ce que vous avez voulu dire change de version au fur et à mesure de notre discussion.

Vous n'avez pas voulu parler de nationalisme pourtant vous n'avez fait que ça, en disant que le nationalisme ne posait aucun problème.

Etrange concept que voilà.
C'est fatigant Vous reduizez tous a l'extrême droite

J'ai di "plus de nation "
Pas nationalisme
Vous ne trouvez pas déjà qu'il en fait un excellent?
Tout y est, défense de tout et n'importe qui du moment que c'est antisemite( c'est vendeur auprès de la nouvelle clientèle FN), fautes de français, agressivité, défense du nationalisme, du travail des enfants " par respect des cultures", etc... En réalité, tout ce qui est théorie racialiste est bienvenue ( appelée neo- libéralisme) du moment qu' on s'écarte du seul et unique centre d'intérêt, tout a fait internationaliste celui- ci, a savoir la lutte des classes.
tout est faux..


juste une question
pourquoi ferais-je cela?(avancer masqué)

défendre la politique anti palestinien,a droite? a gauche?
vous ne vous posez pas la question?
En même temps, Chavez aurait été super pote avec Jeanbat , je suis certaine qu'ils avaient comme un gros point commun.
il n'aimait pas trop les gros bateaux Israélien dont les soldats qui passe leurs ennuis en jouant a dégommer des gamins sur les plage de Gaza.
Au fait, vous êtes sûr d'avoir assez d'allumettes dans votre boîte pour allumer des contre-feux chaque fois que j'avance un argument ?
Parce que la "gauche tragique" fait référence à un argument sur les salaires. Votre diversion est de bonne guerre (si on aime le style chafouin de Tullius Detritus), mais montre surtout que vous n'avez pas grand chose à dire sur le fond.
Grâce au FN, les bas salaires vont s'envoler. Les zarabes vont niquer les aryennes et forger la race du futur Ouais, super.
>>...aryennes...
Un jour lointain, en étudiant en sociologie fera une thèse titrée "Sous le masque de Godwin, Hitler ? Le refoulement néo-nazi dans l'expression forumique du 21ème Siècle". Vous aurez droit à une note en bas de page.
Ce n'est pas un problème moral, mais un problème de chiffres: il est tout simplement impossible d'absorber la misère du monde. Chaque fois que vous faites rentrer un immigré en France, il en nait plusieurs centaines dans son pays d'origine qui veulent le suivre. Il faudra forcément à un moment où à un autre, quelque soient votre bon cœur, mettre une limite.
La limite "naturelle" de bon sens, c'est une immigration compensant la baisse de natalité. Mais cette limite est explosée depuis longtemps. Il est d'ailleurs paradoxal de constater que les partisans d'une décroissance raisonnable sont aussi partisans d'une immigration non-régulée.

C'est ça qui est agaçant avec les militants d'extrême droite, c'est que vous avez beau infirmé leurs bêtises n fois, au bout de quelque temps où ils se font oublier, ils reviennent ensuite à la charge à redire les mêmes bêtises comme si de rien n'était.

On vous a déjà expliqué n fois que l'économie était humaine, tout ce que l'on produit ( biens ou services ) c'est pour nos besoins ...
Nous ne sommes donc pas comme vous le pensez uniquement de la main d'oeuvre, mais aussi les clients.

Ce qui fait que l'économie n'est pas figée avec je ne sais quel plafond qui ferait qu'il y aurait trop de main d'oeuvre ou pas assez, l'économie en réalité est dynamique.

Et évidemment plus nous sommes nombreux, plus il y a de besoins à satisfaire, et donc plus il y a de travail. De plus il n'y a pas de limite à notre imagination, donc potentiellement il y aura toujours du travail pour tout le monde. Toute la difficulté est donc de transformer ce travail en emplois et c'est un problème économique, cela n'a rien avoir avec la démographie.

Ainsi le fait que la population augmente n'a pas vraiment de lien avec la quantité de gens au chômage. Les chinois sont passés de 100 millions à 1 milliards de population en 1 siècle et il n'y a pourtant pas chez eux 90% de chômeurs, voyez l'absurdité du lien que vous faites.

Ce lien est d'autant plus absurde que l'augmentation de notre population provient de plusieurs choses ( notre meilleur santé, le fait que nous vivons plus vieux, l'immigration mais surtout les naissances ). Et si vous étiez un minimum cohérent vous ne vous en prendriez pas aux immigrés mais au fait que nous faisons des enfants, preuve de l'absurdité de vos raisonnements.

Du coup que la population augmente à cause d'un bébé qui n'apporte aucune fortune et qui n'a que la peau sur les os, ou à cause d'un immigré qui n'apporte non plus aucune fortune et qui n'a que la peau sur les os, cela n'a aucune importance.
L'idée comme quoi la misère pourrait se transporter d'un endroit à un autre n'a strictement aucun sens. La misère est générée par la société. Si tu ne donnes rien à ces personnes pour démarrer, alors oui tu génèreras de la misère, si au contraire tu leurs donnes ce qu'il faut pour vivre et s'intégrer, alors tu ne génèreras aucune misère, c'est aussi simple que cela.
La pauvreté et le chômage ont des causes économiques et découlent de décisions politiques, cela n'a strictement rien avoir avec la démographie.

Peu importe combien nous sommes, nous pouvons atteindre le plein emploi tout comme avoir 30% de chômage, nous pouvons vivre tous très bien parce que les richesses produites collectivement sont bien partagées, ou alors nous pouvons avoir 30% de pauvres parce que nous laissons se développer des inégalités ...

Mais bien entendu tout cela nécessite de réfléchir un minimum, ce qui n'est pas le fort des dégénérés mentaux qui votent FN n'est-ce pas ?
Le prix d'un passage sur un rafiot surchargé est l'équivalent d'une petite fortune dans le pays d'origine.
ça ne veut pas dire que ce sont les riches qui s'en vont. Il peut y voir de la solidarité entre pauvres pour se cotiser et rassembler des sous pour que quelques uns partent. Par exemple.

Et vouloir immigrer est le signe d'un esprit de décision qui trouverait plus à s'employer dans son pays d'origine.
non pas du tout, c'est plutot signe de désespoir. De plus, si c'etait un signe "d'esprit de décision" ça devrait vous enchanter qu'ils viennent renforcer vos rangs, ça apporterait des gens qui viendraient pour travailler, selon votre logique (s'ils peuvent apporter chez eux, ils peuvent apporter chez nous) ... Or vous leur reprocher par ailleurs d'être "un poids"... si nous pouvons attirer des jeunes talents, c'est un plus ! Mais vous semblez confondre les immigrés clandestins et les immigrés légaux. Les clandestins sont une infime minorité. Les légaux sont un atout.

il est tout simplement impossible d'absorber la misère du monde.
Il ne s'agit pas "d'absorber la misère du monde", vous me parlez des immigrés clandestins qui paient une fortune pour venir en Europe. Cela représente quoi ? J'ai trouvé ça "Au cours du deuxième trimestre, les Etats membres de l'UE ont recensé l'arrivée de 68 589 migrants clandestins," soit 0.00013 % de la population... négligeable, donc votre argument ne tient pas. Quant à l'immigration en général, elle est naturelle. Personne ne nous demande "d'absorber la misère du monde". Qu'il faille réguler, d'accord. Mais ce n'est pas la cause des problèmes économiques.

Les salaires sont fixés par les réalités économiques: augmentez l'offre de main-d’œuvre, et les salaires baissent.
Non c'est faux. Les chiffres montrent que le chômage dépends de multiple facteurs, actuellement c'est plus un probleme de demande. Avec l'automatisation et la robotique, on n'a plus besoin d'autant de travailleurs (pour produire autant sinon plus). Mais comme on produit quand même beaucoup de richesses, le problème est juste une question de partage des richesses, pas d'immigration. La régulation immigration peut servir de variable d'ajustement à la marge (ce qui est déjà le cas), mais ça ne règle pas le problème fondamental, qui est lié au système économique.
De plus les immigrés apportent de la richesse car ils travaillent.

les entreprises se délocalisent, les pays à main-d’œuvre à bas coût inondent nos magasins de marchandises fabriqués par des esclaves.
Si les entreprises délocalisent, ce n'est pas lié à l'immigration (ou pour une part indirecte infime), mais plutot au système monétaire et financier, au dumping.

Ne serais-ce pas parce que les salaires sont ridicules, et ceux prêts à prendre ce poste malgré tout nombreux ?
les salaires ridicules, oui, le nombre de postulants, non. Certains emplois ne trouvent pas de demandeurs, alors il faut des immigrés. Les immigrés non seulement utiles mais aussi nécessaires. Qu'il faille réguler, oui certes, plus ou moins comme ce qui est fait actuellement d'ailleurs.
@cultive ton jardin : Je comprend d'autant plus parfaitement votre conception du monde et ses impasses que j'y ai souscrit la majorité de ma vie. Votre volonté d'émancipation de l'homme est louable, cruciale, fondamentale, je la partage évidemment plus que jamais. Mais vos solutions reposent, à mon sens, sur des illusions, des chimères, voire même, pour rester dans l'imagerie, de golems . L'enfer est pavé de bonnes intentions. On aura certainement l'occasion de revenir plus avant la-dessus dans d'autres chroniques.
Edit : retraitévolontaire je n'avais pas vu qu'on a eu recours au même proverbe pour qualifier ceux qui veulent accueillir toute la misère du monde sur le même bateau troué, sans même se soucier des règles élémentaires de flottabilité.
[quote=Salim]L'enfer est pavé de bonnes intentions.

LEUR enfer est pavé de NOS bonnes intentions. Je vous imagine bien, sur votre petit bateau, en compagnie de RV, en train d'assommer à coup de rames les malheureux qui s'accrochent pour survivre. Continuez. Sans moi. Je trouve que notre bateau n'est pas si petit, comparé aux pays limitrophes des états en guerre qui accueillent des réfugiés 10 ou 100 fois plus nombreux. Mais ne me répondez pas, c'est inutile, je regrette déjà d'avoir essayé de dialoguer avec vous.
Je vous répond tout de même succinctement :
1- le nombre de refugiés pour motif de guerre parmi les millions d'immigrés qu'a accueilli la France depuis 50 ans est négligeable (et je suis pour les accueillir).
2- les pays "limitrophes" qui accueillent des réfugiés sont justement "limitrophes", entendre "géographiquement", mais surtout "culturellement".
A tirer la France riche, surtout la France riche, celle proche du pouvoir, vers le très très haut et le très très riche !
Je vous laisse vos interprétations oiseuses ;o(
"UMPS", liens vers le très libéral site "Contrepoints", "centaines de milliers d'immigrés"...
Quelle sublime anarchiste vous faites, Salim511.
Un menteur enfin révélé qui avançait masqué, qui change de pseudo comme de chemise, qui fait mine de découvrir le programme du FN il y a quelques jours...
Il est bizarre que Retraité volontaire ne vous ait pas encore proposé la carte de membre d'honneur du FN.
Une injustice de plus...
>>Il est bizarre que Retraité volontaire ne vous ait pas encore proposé la carte de membre d'honneur du FN.
Mais on n'arrive plus à suivre !!! Au rythme actuel auquel rentrent les adhésions dans notre fédération départementale, je peux éventuellement proposer un rendez-vous pour adhérer fin mai, début juin.
Sinon, il reste Internet. C'est froid, sans âme, sans la richesse des contacts humains qui font tout le charme de l'engagement militant au FN.
Ciel... Celui qui réclamait "l'interdiction de la pratique l'Islam", défendait le dernier dérapage de Zemmour, et postait des liens sur le "grand remplacement" serait en fait d'extrème-droite !?

(m'avez fait cracher mon thé sur mon clavier à "enfin révélé")
( Désolé pour ça )
Oui, c'est vrai que je suis convainquant en prétendant le découvrir aujourd'hui.
Wait...
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1414023,1414369#msg-1414369
C'est salaud Fan, le pauvre s'est juste fait pirater son compte par yannick511, qui en a profité pour modifier les messages de Salim.
C'est pas bien de tirer sur les ambulances.

GG BTW...
Aaaahh... c'est pour ça que dans l'intervalle on avait aussi vu brièvement passer un Joseph511...
Tout s'explique, merci Will.
Je n'ai jamais mis les pieds ni un vote au FN (ça a l'air très important pour les gens de se battre non pour des idées, mais contre des partis, conception étrange à mes yeux...), mais à force que tout le monde m'envoie vers vous je vais me poser des questions. D'après ce que je vois, je trouve quand même votre dirigeante un peu timorée (calculatrice ?), puisque effectivement, je suis pour l'interdiction (au moins provisoire) de la pratique de l'Islam, au même titre que n'importe quelle secte dangereuse (pour ceux qui veulent débattre et connaître mes arguments il n'y a aucun souci). L'Islam remplit tous les critères officiels de secte et a montré une dangerosité avérée qui autorise légalement son interdiction.
Pourquoi ne pas expliquer clairement la manière par laquelle vous voudriez convertir les musulmans de France ?
Ceux qui refusent ?
Vous en faites quoi?
D'habitude j'ai un valet (Fan de canard, en fait Fan refoulé de moi) qui ressort tous mes messages. Je vais faire son travail puisqu'il tarde.

Il n'est question de "convertir" personne. Il n'y a que les pays non laïques, autrement dit musulmans (carte) qui souhaitent cela.

Si on interdit la pratique de cette secte (vente des livres, fermeture des lieux dédiés, interdiction des signes) :
Les français de toute origine athées restent.
Les "vrais" musulmans modérés restent et acceptent la loi de la république française ( la liberté de conscience étant inaliénable en Occident, il peuvent cependant toujours penser, croire et parler de ce qu'ils veulent, y compris de l'Islam)
Les musulmans "modérés forts" et plus, plaçant la loi de l'Islam plus haut que la loi de la République française, partent de France par eux-même.
Les derniers, les plus violents, dont le but est de faire de la France un pays d'Islam (cf. les paroles de Marwann Muhammad, porte-parole du CCIF) appliqueront les préceptes les plus violents de leur secte. Contre ceux-là c'est à l'Etat d'assurer son rôle de protection des citoyens et de faire respecter la loi.
Donc en gros c'est un plan pour déclencher une guerre civile en reniant les droits d'une minorité religieuse, puis accusant ceux qui s'en plaignent de ne pas être "modérés" ?
Guerre civile ? Les musulmans sont des gens civilisés qui respectent la loi non ? Parce que là si vous parlez de guerre civile vous sous-entendez que les musulmans sont prêts à tuer pour leur religion. Du coup vous confirmeriez à la fois le diagnostic que je fais (l'Islam est une secte dangereuse) et l'ordonnance.
A mon avis les gens se battent pour défendre leurs droits élémentaires, y compris la liberté de culte, et n'ont aucune raison de considérer légitimes les pouvoirs les remettant en cause. Rien de spécifique aux musulmans, tu aboutirais à la même chose avec l'interdiction du catholicisme ou de tout autre groupe religieux important (déjà arrivé avec le protestantisme il y a quelques siècles, il parait).

Après "guerre civile", seulement si les protestations non violentes, que toutes les religions se sentant menacées par cet abus de pouvoir, et tous ceux attachés au respect de leurs droits ou des principes de notre constitution soutiendraient certainement échouaient, bien entendu.
Bien entendu... Ce ne sont donc pas les musulmans qui entreraient en guerre civile si l'Islam était interdit de pratique, mais les autres... Bien entendu, bien entendu... J'avais oublié religion de paix, toussa...
La pratique de la connerie forumique est, elle, bien protégée. Vous en avez de la chance.
Cedo maiori, "Je cède devant plus fort que moi".
j'ai même pas envie de lire toute la suite. Je ne vois qu'une chose : un couillon pour dire "oui mais le FN il a pas tout a fait tort quand meme" et une dizaine d'autres qui rament pour le convaincre du contraire. A part ça les arguments du FN sont hyper constructifs. Indispensables au débat public...

Je vais quand même essayer de répondre brièvement a notre ami Salim qui a réussi a se laisser convaincre que la cause du chomage cétait... lui-même (enfin au vu du pseudo en tout cas, j'ai de bonnes chances de ne pas me tromper en disant qu'il fait partie de ceux que le FN accuse de voler le boulot des bons francais bien blancs)

Votre vision des choses peut paraitre simple et evidente : il y a un boulot, et plus d'une personne pour vouloir l'occuper. Donc les personnes en plus de celle qui l'aura sont des personnes en trop. C'est a cause d'elles que le chomage existe. Sauf que c'est présupposer que le nombre de boulots est fixe et inaltérable, ce qui est une connerie monumentale. Il est aussi variblae que le nombre de travailleurs.

A partir de la on peut se demander d'ou vient vraiment le chomage ? C'est simple : plutot que de partir de "trop de travailleurs", probleme insoluble s'il en est (a moins de faire des grandes purges bien sanglantes dans la population), il faut partir plutot de "pas assez de postes a pourvoir", et se demander pourquoi. Et pourquoi, c'est assez simple en fait : parce que les patrons n'embauchent pas. Pourquoi ? Pour les plus grands d'entre eux, ceux qui embauchent plein de monde et ont plein d'argent (Renault, Peugeot, LVMH, L'Oreal.....), c'est la meilleure maniere qui soit de nous convaincre qu'on coute trop cher. On commence par embaucher moins de monde, on provoque une petite hausse du chomage. Les nouveaux chomeurs ainsi fabriqués consomment moins qu'un travailleur. Ils n'ont plus d'argent pour. Du coup un peu moins d'argent pour le boulanger du coin, le buraliste et compagnie. Qui a leur tour, par manque d'argent, embauchent moins. Et puis moins d'argent pour l'etat, donc moins de fonctionnaires, donc pareil, un peu moins d'argent a mettre dans la consommation et les petites entreprises qui se mettent a galerer et a ne plus pouvoir embaucher. Et plus ca dure plus le chomage augmente. Jusqu'au moment ou on est suffisament désespéré pour tomber d'accord avec des arguments comme "c'est a cause du cout des retraites, de la sécu, des allocations familiales, du chomage.... Faut supprimer tout ca, les patrons pourront réembaucher et hop ! plus de chomage". Et les gens qui sont a la tête de L'Oreal LVMH Renault et cie sont ravis, d'autant qu'entre termps pour ne pas perdre d'argent ils ont fait embaucher des tcheques, des pakistanais ou des chinois. Leurs revenus sont restés les mêmes. Tout le reste de la France s'est appauvri et va continuer a s'appauvrir puisque le travail sera désormais moins bien payé. Mais eux peuvent s'en mettre plein les fouilles et continuer de plus belle.

Maintenant vous vous demandez peut être comment les empecher ? A premiere vue le probleme parait tout aussi insoluble que quand on le prend par le bout "c'est la faute aux travailleurs". Sauf que non c'est bien plus simple. Vous mettez des barrieres douanieres pour les marchandises avec des grosses taxes dessus pour les empecher d'aller embaucher au Pakistan, ou qu'en tout cas ca leur revienne finalement au moins aussi cher que d'embaucher en France. Premiere chose. Ensuite vous les taxez a mort, eux qui ont du blé a pas savoir qu'en foutre. Vous renflouez ainsi les caisses de l'état et vous pouvez réembaucher des fonctionnaires. Petit a petit, les gens rebossent, donc regagnent de l'argent, donc dépensent plus, donc les petits patrons regagnent de l'argent, donc ils embauchent a leur tour.

Efficacité garantie, contrairement aux purges de travailleurs. Et qui plus est on garde notre sécu, nos allocs, notre retraite, bref. A vous de voir si vous voulez que les responsables de la crise l'aient dans le cul, ou vous même. En tout cas sachez que si le FN a les moyens de faire des belles grandes campagnes de pub pour vous intoxiquer le cerveau, c'est aussi parce que ces mêmes grandes fortunes les financent. Leur interet restant, comme pour le chomage, qu'on en vienne a se taper sur la gueule entre nous pour eviter qu'on leur tape sur la gueule a eux.

Et voila pourquoi l'argument "ouais mais y'a trop d'etrangers qui prennent notre boulot" est un argument de merde qui ne tient pas la route deux secondes quand on prend le temps de reflechir un tout petit peu.
Non, les cons ne sont pas majoritaires, mais ils ont le micro.