19
Commentaires

Sous le Megxit, le rejet du système des "correspondants royaux"

Depuis que le Sun a révélé qu’Harry et Meghan quittaient partiellement le Royaume-Uni et la famille royale, les journaux populaires anglais multiplient les gros titres outrés. Derrière cette furie, une frustration : le couple rejette le système des correspondants royaux, qui assure aux tabloïds un accès exclusif à la famille.

Commentaires préférés des abonnés

je ne comprends pas l'attitude des "correspondants royaux"; un coup d'Eurostar et hop ! Ils ont Brigitte et Manu qui les accueillent à bras ouverts !


Approuvé 9 fois

Bonjour, merci pour votre commentaire d'abord. Il nous a effectivement semblé correspondre à notre ligne éditoriale, dans le cadre de nos décryptages médiatiques internationaux, de nous intéresser à ce système très particulier des correspondants roya(...)

Moi, la seule chose que j'aime dans la notion de " royal ", c'est le Kir .....

Derniers commentaires

Le mot "clinic" m'intrigue. Doit-on vraiment traduire par "clinique" ?

BAL TRAGIQUE A BUCKINGHAM

Deux évasions

Moi, la seule chose que j'aime dans la notion de " royal ", c'est le Kir .....

Il est vrai que la vie de ces aristos est passionnante. S'ils n'en ont pas parlé à la reine c'est parce qu'elle commence à être  dure de la feuille.

Pas bien certaine d’avoir tout compris mais ces correspondants ne font de toute façon pas un boulot de journalistes, ils sont plutôt en position d’agence de com’ un peu spéciale. 

Hm. J'allais me moquer des britanniques monarchistes encore bloqués au 18ème siècle, et, poum, "métisse" en vrai, sans même de guillemets. On a échappé à "sang-mêlé", mais ça fait quand même rire quand on ne s'y attend pas. 


Sérieux, c'est un terme racialiste qui ne s'utilise plus du tout dans le sens physique. Il postule un mélange entre deux "races pures", notions complètement disqualifiées depuis un moment. Des guillemets auraient permis de renvoyer ça à l'imaginaire des tabloïds. Sinon, bin, je sais pas, "à peau trop foncée" ?... "d'origine afro-américano-gemano-anglo-irlandaise" ? (non mais vous voyez les pages wiki j'en viens à visiter, mon historique en pleure de honte).


Enfin, juste, peut-être ne pas trop alimenter ces représentations caduques par une terminologie qui les valide et les nécessite.

Je veux bien.

Mais est-il vraiment utile de consacrer du temps et du talent à nous rendre compte de telles inepties ?

La preuve, vous avez lu le reportage, et en plus vous le commentez ; mais que demande le peuple, sinon cela !

Bonjour, merci pour votre commentaire d'abord. Il nous a effectivement semblé correspondre à notre ligne éditoriale, dans le cadre de nos décryptages médiatiques internationaux, de nous intéresser à ce système très particulier des correspondants royaux du Royaume-Uni, plutôt méconnu et sur lequel peu d'informations existaient avant que l'épisode "Megxit" ne le mette spécifiquement en lumière.

Moi j'ai bien aimé cet article, je ne comprenais pas la fureur des journaux anglais sur ce non évenement. En fait c'est comme d'habitude une simple question de pognon.

Oui j'ai trouvé très intéressant d'apprendre l'existence et le fonctionnement de cette "Royal Rota".

Qui plus est, en défendant la presse alternative te les jeunes journalistes, je trouve que Harry Windsor et Meghan Markle font honneur aux valeurs qu'ils défendent

je ne comprends pas l'attitude des "correspondants royaux"; un coup d'Eurostar et hop ! Ils ont Brigitte et Manu qui les accueillent à bras ouverts !


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.