49
Commentaires

SNCF : Le Monde découvre (enfin) le désastre

Commentaires préférés des abonnés

Et parions que nos concitoyens vont s'en prendre aux.... cheminots ! 

Et après ça vient pleurer « bouhou les sans-dents ils nous font plus confiance » 😭


Bah oui banane d’après toi c’est eux qui sont trop cons ou c’est toi qui leur a un peu trop raconté de la merde ?


Le pire c’est que je suis persuadé que la plupart (...)

De la même manière, j'ai remarqué plusieurs fois en gare de Marseille que  la SNCF n'imprime plus d'horaires des petites lignes sous forme de plaquette. Aucun journal n'a souligné ça. La SNCF répond là encore dématérialisation, regardez sur votr(...)

Derniers commentaires

...et le 12 juillet , Libé s'y met enfin ! La comprenette est très lente chez nos amis "journalistes" .

Je pose ça ici. C'est aussi un des volets de la casse du service public.

Entrevu au jité de France 2 : Buzyn visitant un hôpital de La Rochelle, attendue par le comité d'accueil des médecins et infirmiers grévistes, venus de tout le département.

A une infirmière lui exposant les problèmes induits par le manque tragique de personnel, elle répond... qu'il faut "repenser l'organisation" ! Sombre conne !

Comment ces pantins osent-ils encore venir parader, et tenir un discours aussi creux et dénué de sens, auprès de celles et de ceux dont ils se moquent et qu'ils désespèrent ?


Sans parler de la promesse de l'efficacité organisationnelle des fameuses filiales... 

Acheter des billet sur Oui.SNCF, pour ensuite s'entendre répondre par le SAV, désolé il faut voir avec la Sncf, nous on ne s'occupe que de la vente... 

A force de dématérialiser on obtient des services publics... zombis. Et les médias de montrer des services publics Potemkine...

La décentralisation, la meilleure alliée de l’uberisation.

De même que chez IBM chaque ingénieur est un technico-commercial qui doit « faire du chiffre » (même sans client extérieur)...

Bon sinon avec une SNCF dans cet etat, pas si simple de remplacer les vols interieurs par des trains !!!

Encore mauvaise langue, DS. N'avez-vous pas vu que nous sommes en période de fake-news, donc d'effondrement général, ,social et politique.

Les libéraux nous abreuvent de mensonges sur tout et n'importe quoi. Tout est com, dans leur esprit: tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins et les justifier, quel qu'en soit le prix pour le collectif et la réalité.

Une grosse déglingade à l'Union Soviétique, les mêmes imbéciles idéologiquement perchés.

Et à tous les niveaux....

les relais médiatiques parisiens prendraient le train, ils s'en seraient rendu compte non ?

Merci merci merci de parler à voix forte de ces questions de service public essentielles : mobilité encouragée ou empêchée ? toilettes ou pas dans les trains, dans les gares ? Ferroviaire mais aussi réseaux de bus, ou de car, on s'arrache les cheveux dès lors qu'on veut - ou qu'on doit - voyager en transports en commun en France.

Parlons des bus et trams de l'agglo d'Orléans,  qui au lieu de voir leur offre s'améliorer, se dégrade au fil des ans, et frime avec des bus électriques périssables en quelques années qui ponctionnent uniquement le réseau nucléaire.

De la  vaste blague des chiottes de la gare sncf. Des trams qui nous font descendre et marcher 30 min entre deux tronçons sous prétexte d'incident technique. Des bus annulés sans préavis. 

Tout ceci est une immense mascarade, sociétale et écologique.

Il y aurait pourtant de quoi s'emparer du sujet pour créer des emplois, et prendre soin du climat !!

(Grosse fatigue)

Allons, hauts les coeurs, @si en parle, c'est déjà ça !!

Magnifique adaptation du roman de Cavanna "Les Ritals" au théâtre "Le Chêne Noir" à Avignon. Récit émouvant et drôle de la vie des immigrés italiens en France dans les années 30. Interprétée avec beaucoup de tendresse et de justesse par Bruno Putzulu (Laure Daussy sur Twitter).

Vous savez ce qu'il vous reste à faire : sauter dans le premier "train du quotidien" en partance pour la Cité des Papes.

Rejoignez la gare la plus proche de votre domicile, après vous être assuré qu'elle est toujours en service, et achetez votre billet auprès du guichetier en sursis. Puis allez aux toilettes en prenant soin de vider entièrement votre vessie.

Si malgré vos précautions, une envie pressante survient au cours du trajet, pissez sous la banquette ou dans le couloir. Eventuellement par la fenêtre si vous êtes muni d'un pénis, mais ça n'a rien d'obligatoire.

Bon voyage et bon spectacle !

Je comprends pas cet article... Quelqu'un m'explique en quoi les avantages d'un abonnement peuvent dépendre de la région? Je ne comprends même pas ce que ça peut vouloir dire en fait. Et en quoi l'abonnement liberté est moins bien que l'abonnement fréquence? Je ne trouve aucune source corroborant ces faits (article du monde payant).

Je vous répond sur la première partie. Dès que l'on sort des lignes nationales (TGV et Intercitées), le train est une fonction régionale (Transport Express Régional). Cela fait des annnées qu'il existe 2 type de cartes de réductions, les unes "SNCF" (Ex : La carte Jeune) et les autres, bien moins cher, réduisant plus et à echelle régionale (Ex : En Pays de Loire, la carte Tiva puis la carte Mezzo.). Le second type de réduction ne marchant qu'avec les TER, vec une tolérance pour les lignes Intercité engembants les frontières de région, le premier marchant pour tout, TGV compris.

Maintenant cet aspect est renforcé, les tarrifs de trains sont maitenant calculé à l'échelle régionale. Les liaison trasrégionales étaient minables (Renne-Nantes par exemple) (Peu de trains par rapport aux besoins), et ça ne s'arrange pas.

merci pour la réponse. Elle me confirme que la phrase de notre ami Daniel ("Administrés désormais par les régions, les tarifs de billets et d'abonnements sont devenus autant de mini-principautés, dont les règles changent en passant les frontières, par exemple  de l'Ile de France au Centre-Val de Loire") ne veut rien dire... avec un pareil gloubiboulga on frôle la même la désinformation.

Petit témoignage : 


entre l'Allier et le Puy-de-Dôme, sur la ligne CLermont-Ferrand>Montluçon quasiment toutes les gares intermédiaires sont en train de fermer : plus de guichet, bientôt même plus de borne... donc pas de moyen de prendre un billet en gare. Dans certaines gares cela fait des années mais le train s'arrêtait quand même et dans ce cas on se signalait au contrôleur qui peut produire un billet tarif normal, comme s'il était acheté en gare.


Désormais la SNCF a retiré l'option aux contrôleurs de produire des billets tarif normal (un contrôleur résistant me l'a confirmé). Donc le billet est systématiquement majoré, de plusieurs euros sur un trajet qui parfois n'en coûte seulement 2€. Quand on s'en étonne : "ah mais oui il suffit de prendre le billet sur téléphone ou sur internet"


Sachant que sur ces lignes il y a énormément de personnes âgées pour qui le train est le dernier moyen d'aller "à la ville", ou bien des enfants qui vont en ville ou à l'école. Pas mal de gens concernés n'ont donc soit pas internet, pas de carte bleue, ou pas de smartphone.



De quoi décourager les gens de prendre le train... et le terrain aura déjà été préparé, il suffira de ne plus faire arrêter le train dans ces gares. Rien d'autre. Et la ligne sera fermée. Ils ont fait pareil entre Montluçon-Moulins. Le trajet est super long, tous ceux qui ont le choix prennent désormais la voiture.


Les profs de Montluçon témoignent déjà que de moins en moins de leurs élèves viennent en train (alors qu'il y a une gare au pied du lycée). Avant c'était la majorité.

En complément :  les RER sont des trains de banlieue, je n'y ai jamais vu de toilettes. 


Juste une remarque: un désastre est souvent une conséquence imprévue. Or j'enfonce votre clou: ces changements de tarifs sont intentionnels, en plus d'être mesquins et inégalitaires. C'est un désastre produit délibérément. Additionnellement, ils sont une matrice à élaborer des discours creux pour les justifier cyniquement, probablement produits par des agences de com' rémunérées pour ça avec de l'argent public. Scandale dans le scandale. 


Merci pour cette chronique justement indignée. 

Petite expérience hier : Mon voisin en fauteuil roulant voulait réserver une place pour Lausanne, aujourd’hui. Avec lui, nous explorons le site Oui SNCF, pour ce qui est de la prise en charge des personnes avec handicap. Nous trouvons la page et la remplissons des informations demandées. En bout de course il est stipulé que pour les parcours internationaux il faut se déplacer en gare pour réserver. Mon voisin fait cela, il prend sa voiture et va à la Gare de Lyon , nous sommes à Paris. De retour chez lui, il m’annonce qu’il n’a pas pu réserver car avec le handicap il faut réserver le jour même.... Bravo la SNCF !!!

Votre oreillette, cher Daniel, est reliée aux archives, l'évocation des trains sans toilettes date de 2014 :-)

 Sont-ils vraiment en usage ou cette idée a--t-elle été abandonnée depuis ? Personnellement je 'en ai jamais entendu parler.

La dématérialisation, c'est bien. Mais il faut savoir qu'elle s'accompagne d'une matérialisation bien réelle, celle des infrastructures de réseaux, et de leur consommation non négligeable.


Par ailleurs, je suis d'accord avec cette chronique, il est de plus en plus difficile d'acheter ses billets de train et encore plus de comprendre la logique sous-jacente aux tarifs. Mais beaucoup tiendront pour responsables les mauvaises performances individuelles de ces fainéants de "fonctionnaires", et certainement pas la hautement compétente chaîne de commandement dont la cime élyséenne crève les nuages. Voilà pourquoi elle préfére l'avion.

.

M'en en fous, je prendrai un avion construit en Duplo ou en Mecano.


Et d'où je veux !


J'irai pas très loin mais j'irai sans peur et sans ticket.


Métro Ligne A, la seule, l'unique ! 



"les tarifs de billets et d'abonnements sont devenus autant de mini-principautés, dont les règles changent en passant les frontières "


Un de mes jeunes enfants vient d'en faire l'expérience:

Sur la région Alsace, il a droit à un tarif réduit, ailleurs plein pot. Alors, avec ces copains, ils ont décidé de rester Alsaciens pendant ces vacances et d'aller faire une escapade ferroviaire en Bade-Wurtemberg ou le ticket de groupe est très avantageux.

De plus en plus, nous voilà renvoyés aux anciennes frontières


Je vais jouer les vieux sages : quand la dame de fer (le fer aussi disparaît par oxydation) est arrivée et a lancé ses idées d'avant garde de privatisation, et de remettre à chaque territoire les charges de la gestion, j'avais averti ceux qui étaient farouchement emballés que le résultat serait la détérioration des services, que le facteur dans les High Lands se ferait aussi rare que le monstre du Loch Ness. Et j'avais tort, certains ont depuis vu ce dernier plus souvent que le facteur.

et nul doute qu'en interne les salaries vont faire face un plan de  reclassement et departs "volontaires" sauce Orange dont le procès se tiendra d'ici une dizaine d’années.



SNCF - Séquence "Je me souviens" : quand j'étais petite (il y a +/-40 ans), on devait acheter des "tickets de quai" pour accompagner les personnes qu'on avait ramenées à la gare et qui prenaient le train. C'étaient des petits rectangles en carton beige (comme les vrais billets, je crois), pas chers du tout, délivrés par des automates à pièces placés à l'entrée des quais. 

J'ai jamais bien compris à quoi ça servait (p'tet à gonfler les bénéfices de la SNCF, mais dans ce cas, c'étaient des sacrés petits joueurs à l'époque par rapport à aujourd'hui !)


Ils s'en fichent des « sans dents »... de toute façon ils n'auront pas non plus les moyens de se diriger vers l'avion et leurs bagnoles pourries ne peuvent plus entrer dans les villes.

Et après ça vient pleurer « bouhou les sans-dents ils nous font plus confiance » 😭


Bah oui banane d’après toi c’est eux qui sont trop cons ou c’est toi qui leur a un peu trop raconté de la merde ?


Le pire c’est que je suis persuadé que la plupart des « journalistes » ne se rendent même pas compte de leur aveuglement. Je veux dire ils seraient cyniques on pourrait (un peu) leur en vouloir, mais même pas ! Ils sont juste bêtes en fait 🤷‍♀️


Monde de merde, et vive Macron !

Le train-train de la privatisation est en marche ...


Il y a des coups de pied dans le train du ministre born(é ) qui se perdent.

Je pourrai recopier mon précédent commentaire sous une précédente chronique de DS : le nouveau monde c'est moins de service public et donc encore moins de moyens pour le faire fonctionner.


Et parions que nos concitoyens vont s'en prendre aux.... cheminots ! 

De la même manière, j'ai remarqué plusieurs fois en gare de Marseille que  la SNCF n'imprime plus d'horaires des petites lignes sous forme de plaquette. Aucun journal n'a souligné ça. La SNCF répond là encore dématérialisation, regardez sur votre smartphone bande de sans-dent.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.