SNCF : Le Monde découvre (enfin) le désastre
Le matinaute
Le matinaute
chronique

SNCF : Le Monde découvre (enfin) le désastre

Réservé à nos abonné.e.s

Deux mois. Il aura fallu deux mois, pour que l'arnaque des "nouveaux tarifs" de la SNCF parvienne aux oreilles de la presse généraliste. Le même confrère du Monde Eric Béziat qui, le 7 mai dernier, recopiait pieusement les éléments de langage de la direction, sur la "tarification entièrement renouvelée", a enfin pris la mesure de l'arnaque. Administrés désormais par les régions, les tarifs de billets et d'abonnements sont devenus autant de mini-principautés, dont les règles changent en passant les frontières, par exemple  de l'Ile de France au Centre-Val de Loire. Les nouvelles cartes de réduction au nom ronflant sont toutes moins avantageuses que les anciennes (et je sais de quoi je parle). Il faut être une ministre des Transport...

Il vous reste 73% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.