51
Commentaires

Skyrock : le concert des politiques étouffe les notes discordantes

Vous ne trouvez pas que ça manque un peu de rap et de R'N'B sur @si ? Petit rattrapage avec l'affaire Skyrock. Si vous écoutez cette station (avouez-le, vous kiffez grave Difool), vous êtes au courant de la tempête médiatique qui agite la radio écoutée par léjeunes : le fondateur de Skyrock, Pierre Bellanger, a été écarté mardi 12 avril de la direction opérationnelle par le fonds d'investissement Axa Private Equity, actionnaire majoritaire qui souhaite faire un petit nettoyage de printemps avant de vendre la radio.

Derniers commentaires

Il est marrant Difool à mettre en avant l'apport de Skyrock à la promotion de la chanson française. Quand il bossait à Fun Radio dans les années 1990 (et qu'il faisait du Sky-bashing dès qu'il pouvait d'ailleurs), il était en première ligne pour dénoncer le "quota de 40 %" de chanson françaises que voulait instituer le ministre de la Culture de l'époque, Jacques Toubon. En voilà un qui est toujours très corporate.
c'est vrai j'insiste mais promis vous allez bien rigolé : http://humanite.fr/node/5498

oui lullushu, nombre de rappeurs sont pris dans cette contradiction entre rejet et aspiration envers le monde marchand tout en ayant la crainte d'être considéré comme 'vendu' lorsque le succès arrive. Surtout en France, beaucoup moins aux USA. un des moyens pour le justifier est de rappeler 'sans cesse' qu'ils ont connu la misère et donc qu'ils le méritent cet argent.. la méritocratie à la française tout en restant underground ?!

le complexe du rappeur sans succès 'même underground' est très bien illustré dans la vidéo..
Ce qui est intéressant dans cette histoire c'est le paradoxe entre les valeurs politiques que communiquent cette radio, et les retombées.
Alors le libéralisme la libre-entreprise la culture du commerce et des affaires oui, mais seulement quand on gagne. C'est la même chose dans la ligne jaune de cette semaine avec Hugues Serraf. Une vision politique des choses restreintes au niveau de son point de vue et l'incapacité à prévoir qu'on finira par être tour à tour prédateur et victime dans cette affaire. C'est une réduction de la loi du plus fort, en considérant qu'on restera toujours le plus fort, tout en ignorant la réalité des dits "faibles.

Un exemple en vidéo anti skyrock où ce rappeur se disant underground et non commercial, et le reprochant ainsi à skyrock, nous parle et nous explique, bling-bling de rigueur autour du cou ses histoires de "business" (à plus petite échelle), sans voir que bien que le niveau soit différent le principe reste le même, et qui montre une forme de contradiction entre le prestige d'être petit résistant, et l'aspiration à être le grand qui a réussi, ou peut-être la posture de résistant pour se consoler de ne pas être le grand.
Il ne faut pas oublier que toute cette idéologie libérale et commerçante qui est très présente en banlieue, nous vient beaucoup de ce genre de médias qui comme skyrock sous couvert de culture jeune et alternative, répandent un message éminemment politique, et même éduque en ce sens parfois. Venir se plaindre ensuite ce n'est pas crédible.
Skyrock vient d'être "sauvée" par le Crédit Agricole.
Superbe opération promo s'il en est, elle vient d'être passée officiellement banque des djeun's...
Tout ceci est passablement pathétique en effet.
A noter sur ce sujet le petit billet de Bruno Roger-Petit....
http://www.lepost.fr/article/2011/04/18/2469697_quand-skyrock-employait-un-animateur-d-extreme-droite.html#xtor=AL-235
Comment ils abusent vegra, les keums de Sky. Un truc de ouf !
Cimer, Seba !
Alors je reprends, je continue d'enfoncer mon clou parce que je ne l'entends ni le lit nulle part et que pour des journalistes, ce n'est pas sérieux:
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/le-pdg-de-skyrock-sur-le-banc-des-accuses_585356.html

Ensuite:
http://www.20minutes.fr/article/382650/People-Le-PDG-de-Skyrock-de-nouveau-reconnu-coupable-de-corruption-de-mineure.php

On laisse les gens soutenir sans avoir des infos qui sont importantes.
Oui, ça n'a rien à voir avec la radio.
Mais c'est important.
Merci Gabrielle pour ce post salutaire qui remet aussi la ligne éditoriale de cette radio pourrie en perspective, bonnes références à l'appui (je me bats pour qu'on parle de La Rumeur et de mon ami Hamé dans ces murs depuis une éternité, sans succès...). Pour rajouter de l'eau à votre moulin (vitriol ?), un autre référent qui ne passera jamais sur Skyrock et pour cause, mais qui a toute sa place ici histoire qu'on ne laisse pas croire que le rap se résume aux bouffonnades machistes, stupides et pathétiques que l'on entend chez Bellanger, ou au lamentable morceau des piteux Assassin publié plus haut. Bonne écoute
On apprécie l'article et l'éclairage économico-financier apporté qui démontre bien le conflit d'intérêt déguisé en liberté d'expression.

Skyrock c'est un modèle de récupération comme on les déteste. quand la radio est passé au rap début 90'(grâce ou à cause des 40% de chansons françaises), les Bellanger et Bouneau ont fait appel aux rappeurs et Dj ayant toute légitimité à l'époque (Joey Starr, Keops, Cut Killer etc...) - technique presque infaillible d'appropriation des valeurs artistiques pour faire de l'audience. une fois l'audience acquise, bah il a suffi de les dégager. et vous savez comment ? en leur disant que il y avait plus de budget pour les payer mais que s'ils voulaient, ils pouvaient quand même continuer leur émission. gratos ! Seul Cut Killer est resté. Fini les émissions, faites place à Fred et Difool qui n'y connaissent rien et font croire à léjeunes que Mat Pokora est authentique et l'humour bite-couille subversif.

je me souviens aussi d'une interview de Bouneau qui exprimait si bien que pour figurer dans sa playlist, il ne se penchait pas franchement sur l'intérêt créatif et critique du morceau. l'audience et les ventes comme uniques critères valables pour ce grand monsieur de la radio [s]libre[/s] commerciale.

Alors aujourd'hui, on se réjouit que cette radio soit menacée et on se plait à trouver son compte sur le Net via des webzines de passionnés.

un petit texte de La Rumeur pour fêter ça : http://www.youtube.com/watch?v=Q5SjxZMvcIY
Malek était deja à son poste chez Skyrock quand il a occupé des fonctions de secrétaire national au PS. Il ne considère pas la politique comme un métier.
en voila une que vous n'entendrez jamais sur skyrock.
Faudra leur demander pourquoi il ne passe jamais ce genre de rap conscient à la place "des bouffons qui font du rap de m**** et ne savent pas de quoi ils parlent"
Je ne vois pas l'intérêt de défendre une radio commerciale qui passe de la musique commerciale sans intérêt; que ceux qui veulent faire du fric se démerdent entre eux dans leur monde pourri.
Dans les années 90, des anciens de carbone 14 sur la Voix du lézard, avaient trouvé un slogan génial, Skyrock est au rock ce que le sky est au cuir.
"Les capitalistes, les financiers, les vilains Shylock"

ça vire à la caricature de la part des politiques.

Comme le souligne Rochat dans son article, Pierre Béllanger nageait comme un poisson dans ce monde là.
Qu'on en fasse pas un martyr du capital quand même.
Allez vous difouler sur skaïroc si vous voulez, mais moi le rap ne me manque pas du tout, continuez comme avant !
Mais personne ne parlera donc en plus du fait que Pierre Bellanger a été plus que suspecté dans des affaires de moeurs particulièrement sordides impliquant des mineures et que l'ensemble de la classe politique monte au créneau pour un vieux pervers débauché ?
Difool:haha!!
Il a cinquante balais au moins...
Skyrock en danger !! Ciel on est foutus...
Encore ce foutu syndrome du boomerang...
Quand on fait passer "M Pokora" sur une antenne, on ne peut pas sérieusement se qualifier de radio de Rap et R'n'B de qualité... alors oui c'est une radio pour djeune / adulescent à TREEES grande échelle (je me jette la 1ère pierre, je l'ai écoutée jusqu'à il y a 10 ans encore, qd j'étais étudiante à la Sorbonne, oui oui, j'avoue), mais qu'on ne me dise plus que c'est une radio spécialisée dans le Hip-Hop... le peu que j'en entends mtt en tombant dessus en voiture, c'est grosso modo ce qui passe déjà sur des grandes ondes comme NRJ ou Fun, c'est franchement commercial et intellectuellement débile, alors oui il doit bien rester des émissions la nuit avec des DJ's sympas, mais sinon je préfère découvrir des vrais bons rappeurs sur France Inter ou Culture. C'est Frederic Taddéi qui invite la rappeuse Casey sur France 3 le soir, sur Sky je l'ai jamais entendue personnellement...
Une ancienne ado attardée ^^
Pour avoir écouté Skyrock pendant plusieurs années dans ma jeunesse, je trouve que cette réputation de "liberté" n'est pas complètement galvaudée.
Bien sûr c'est pas forcément très intelligent dans l'ensemble, mais il y a toujours eu en effet cette impression d'un ton différent, un peu rebelle dans l'âme.

Après, ce ton est très probablement cultivé comme un argument de vente et parfois surjoué, c'est certain.
Mais il n'empêche, à choisir je préfère cet argument de vente de vente à ceux de RTL, Europe 1 et d'autres...

D'ailleurs, où avez-vous entendu récemment Mélenchon parler ainsi pendant plusieurs minutes sans être systématiquement coupé ou pris de haut ?

Pas la peine de tomber dans l'hagiographie ou l'angélisme, mais franchement c'est loin d'être la pire station de radio de France.
cet article est très intéressant, je trouve ...Comment on détourne les bonnes volontés, la jeunesse et l'enthousiasme au profit d'intérêts privés.
Ça me rappelle la naissance de NRJ.
La "radio des rappeurs" a donc depuis des années appartenu à des banquiers et des assureurs... Toute l'ironie et le cynisme du libéralisme-libertaire. Des millions de "jeunesdebanlieue" persuadé d'écouter une radio rebelle, dont les dirigeants n'ont pas hésité à poursuivre en justice le groupe de rap "La Rumeur" parce qu'il refusait d'aller à la soupe et dénonçait l'hypocrisie de Skyrock et la soumission des prétendus "rebelles" comme Joey Starr. Et comme d'hab', les "socialistes" sont dans la combine !
Il est quand même très amusant de constater que quand les politiques parlent d'internet, il s'agit souvent d'un danger prêt à dévorer tous crus nos chers enfants après les avoir corrompus en les exposant à toutes les perversions.

Par contre, quand il s'agit de Skyrock, qui a régulièrement proposé des émissions en radio libre dans lesquelles des auditeurs parlaient de sexe de façon directe et crue, là, les enfants ne sont plus en danger ? Il faut croire qu'ils ne savent pas écouter la radio...
Et quand il s'agit de récupérer les voix des jeunes qui écoutent la station, on zappe le passé de Pierre Bellanger, condamné pour corruption de mineure ? ( http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jm1STvBJjsS6583Lmrdhlgrp2SoA )

Les doubles standards opportunistes, c'est toujours un plaisir...

(ps : je précise que je ne réclame ni le soutien ni le non-soutien envers Bellanger, je constate juste l'opportunisme politique de certains)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.