149
Commentaires

Santé, influence : les blogs Mediapart sèment la confusion

Journalistes, scientifiques, auteurs, institutions, quidams... Mediapart héberge, via son "Club" les blogs de ses abonnés qui peuvent publier des billets librement. Mais ces dernières années, certains ont fait polémique. Et nombre d'auteurs utilisent la "marque Mediapart" pour donner de la crédibilité à leurs écrits. Des problèmes que le média d'investigation assure prendre à bras-le-corps.

Commentaires préférés des abonnés

A mon sens il est inutile de dépublier ce type de blog. Le mal est fait, l'infox a circulé. Le dépublier quelques jours plus tard ne fait finalement que renforcer sa visibilité en jouant sur le côté victime de la "censure". Le seul remède est en effe(...)

Bon, je sens que l’expression citoyenne a du soucis à se faire et que la diversité des opinions a du plomb dans l’aile.


Parmi les blogs sur Médiapart il y a celui de Mucchielli avec son article controversé (y compris par ces ou ses lecteurs que d’aucu(...)

Je me souviens de ce pénible hurluberlu qui avait brillamment été démonté par Lehmann dans l'émission d'asi ! 


Affirmer qu'il n'y a pas de deuxième vague et quelques mois plus tard, que le vaccin tue... un dangereux imbécile qui ne représente rie(...)

Derniers commentaires

Ça n’a pas l’air d’être signalé par les médias du oueb (seuls deux médias en ligne en parlent), mais le vaccin Comirnaty (koe-mir’-na-tee), le plus injecté en France, est approuvé par la FDA.

Hors-sujet : sur le site de France-Soir est sorti un article menaçant pour plusieurs médecins et chercheurs.

Je n’ai pas lu l’article, je ne veux pas, mais Nathan Peiffer-Smadja signale qu’il est menacé. De guillotine...

Ben voilà, suffisait de demander ! 


Médiapart a changé la charte graphique des billets de blog, bien distinct pour le coup, il n'y a plus l'en-tête (header) de Mdp.


https://blogs.mediapart.fr/francois-malaussena/blog/190821/pourquoi-lafghanistan-est-tombe-si-vite-geopolitique-du-cimetiere-des-empires (clic droit)



(et un bouton sous le chapô pour signaler le contenu à l'équipe)


Un encadré dans la colonne de droite précise bien que les textes ne sont ni validés ni modérés en amont.

Un autre pour inviter à donner votre avis sur cette évolution (pour les abonnés je suppose).

J'aime bien le principe de l'hébergement des blogs par Mediapart, mais il faudrait que la présentation soit beaucoup plus clair sur le fait que ce n'est pas des articles. Il faudrait un changement de charte graphique complète.

Là faut un certain effort pour s'en rendre compte, rien dans la charte graphique ne permet de faire la distinction, y a juste l'url (que personne ne lit) et marqué en petit à côté de l'auteur. Je comprends que beaucoup fassent la confusion.

Je ne comprends pas en lisant l'article si les chiffres du tableau de l'ANSM à propos de la sinistralité des vaccins que cite Muchielli sont vrais ou faux. 

L'enquête sur la gestion des blogs par Médiapart est intéressante. Dommage que les autres journaux - Le Monde notamment - n'aient pas ce courage ou cette ouverture d'esprit.

Twitter , face book , et maintenant les blogues de mediapart .On est vraiment trop con , faut croire .Alors j'ai été là

, et puis ce que j'en ai retiré c'est que la prise en charge d'un malade covid , dès les premiers symptômes , c'est une sacré machinerie .A l'IUH de marseilles ile ont des taux incroyablement bas de mortalité, mais ça implique un hôpital qui a les moyens et des toubibs qui font leur boulot .Et apparement ce n'est plus le monde dans lequel on vit , c'est l'exception .Et ça parce que le PIB ne grossit plus et qu'il faut quand même dégager des marges , et que la seule solution c'est de baisser les couts . Alors les blogs sèment la confusion ? Je crois que vous tapez a coté , les blogs ne font qu'entrenir une défiance qui est bien là , et puisque l'on a pas de réponse on va les chercher avec nos moyens.Alors vous voulez  mettre la poussière sous le tapis en disant y'a plus de poussière . Mais faites gaffe , quand y'aura trop de poussier e sous le tapis vous allez vous prendre les pieds dedans et vous rétamer la gueuele par terre .Quand est e que vous allez faire un reportage a l'IHU , vous en qui nous avons confiance .Un vrai truc avec des vrais bouts de journalistes dedans ! Ce petit bout de film fait plus pour la vaccination que n'importe qu'elle insulte ! Approchez vous je vous le dis a l'oreille , il sent la vérité ....

pour les abonnés de Mediapart la distinction entre blog et journal me semble clair. Le problème c'est que les blogs sont avant tout diffusés à des non-lecteurs et des non-abonnés sur tiwtter. Il faut vraiment clarifier cette difference dans la charte graphique (presentation sur les reseaux sociaux et adresse); là c'est dramatique que ce texte circule avec la pastille "c'est mediapart qui le dit".

Et bien évidemment liberté d'expression ne veut pas dire absence de modération; la diffusion de "fausses nouvelles" (présentation de faits manifestement mensongers) étant explicitement proscrite. Évidemment une part de l’appréciation est laissée à la modération; et il faut trouver le bon équilibre entre subjectivité de l'application des règles et arbitraire total. C'est toujours un fameux casse tête.

Ce n'est pas la première fois qu'un article de blog est dépublié sur Mediapart. Il y a un précédent avec un texte d'Houria Bouteldja au sujet d'une polémique sur l'antisémitisme et l'antisionisme à propos de l'émission de Miss France. Ce texte a été republié par l'Union Juive Français pour la Paix . Et là, il ne s'agit pas de fausses nouvelles.


Bon, je sens que l’expression citoyenne a du soucis à se faire et que la diversité des opinions a du plomb dans l’aile.


Parmi les blogs sur Médiapart il y a celui de Mucchielli avec son article controversé (y compris par ces ou ses lecteurs que d’aucuns voudraient protéger de la crédulité qui leur est inhérente), mais il y a AUSSI celui du neurochirurgien Laurent Thines dont le billet Vaccin, Covid-19 et Pass-sanitaire: le bon, la brute et le truand* est une merveille de pondération -pour moi, c’est vraiment ce que j’ai lu de mieux jusqu’à présent, de plus convaincant, parce que la retenue de l’auteur favorise, sinon entraîne, l’adhésion du lecteur. 


https://blogs.mediapart.fr/laurent-thines/blog/030821/vaccin-covid-19-et-pass-sanitaire-le-bon-la-brute-et-le-truand


* publié dans le Journal d’épidémie de Christian Lehmann dans Libération (au vu du capital sympathie de ce dernier dans les rangs d’ASI et de ses lecteurs, ça devrait en rassurer plus d’un)


Pour éviter que les non-comprenants les confondent avec les articles, il faudrait éditer les blogs en serbo-croate ou en sanscrit ....

Ohla allons-y doucement quand même. Que la confusion soit possible entre la partie blog et la partie journal est une chose, que cette confusion soit volontaire en est une autre. Que les publicitaire fassent de la publicité native c'est encore autre chose et je ne vois pas le rapport. Vous avez déjà vu Médiapart qui faisait passer des articles de blog pour des articles de journal ?

 

En quoi Guillaume Lafargue se fait passer pour un journaliste de Mediapart ? Dans votre capture il affiche son métier et sa localisation. Les journalistes de Mediapart ont leur nom affiché en vert et ont une page de profil différente. 

 

Enfin, le fait que Code-Reinho se plaigne d'un article sur les armes alors qu'il s'agit d'un billet de blog, je ne vois pas trop ce que ça change. Ça aurait pu être un article, c'est le genre de sujet sur l'extrême droite qu'on trouve dans le journal.


Bref, la confusion ne me semble pas si courante, et la censure opérée sur le billet de Mucchielli est exceptionnelle.

Juste une précision sur le billet de blog de Mouais, journal dubitatif, cité par le guignol d'extrême-droite qui tue des mannequins : ses artcles de blog (tout comme ceux de son principal contributeur, ) sont à peu près systématiquement sélectionnés par la rédaction dans la colonne de mise en valeur des billets participatifs. Autant dire que, dans ce cas très précis (ou dans quelques autres du même genre), la confusion entre le billet de blog et la rédaction est relativement compréhensible.

Il est vrai qu'ASI peut donner des cours de rigueur à Médiapart (dont je me suis désabonné, pour d'autres raisons que celles exposées dans l'article...). Allons, allons soyons sérieux et qu'ASI arrête de considérer les lecteurs du blog de Médiapart pour des neuneus et que Midena comme d'autre ne louvoie pas et qu'il plaide ouvertement pour le vaccin, au moins les choses seront claires... Il fait état de la crédibilité de Médiapart du fait des dérives du club, je l'invite à se poser la question pour la sienne!! Raymond Mathieu 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

c'est assez caustique de voir Mediapart empêtré dans les mêmes problèmes de modérations qu'un facebook,  twitter ou youtube, Mediapart n’étant pas tres tendre a ce sujet et souvent dans le "yakafokon". Confronte au problème on mesure tout d'un coup  la difficulté d'appliquer une modération "juste" chaque cas étant spécifique.

 on retombe grosso modo toujours sur l'affaire altern.org qui semble avoir fait date pour le meilleur et pour le pire. Avec la question éternelle:  un hebergeur est il responsable des contenus publies par ses utilisateurs. 

Dans ce cas précis il me semble que la censure, a l'aune de toutes les connerie qui se disent sur twitter et facebook a longueur de journée, peu paraitre un peu excessive. D'un autre cote quand ca vient d'un chercheur qui se drape de son titre ronflant au cnrs pour faire passer sa conclusion biaisée pour une étude il me semble que mediapart est dans son role en depubliant.


Mais bon franchement le blog de mediapart c’est un peu le farwest faute de ressources nécessaires pour le moderer. Il me semble d'ailleurs que ça n'est pas tant la concurrence d'un facebook ou d'un linkedin qui ont pousse les différents medias a supprimer ces espaces contributifs mais bien la manque de moyen pour assurer la modération.

Il n'y a pas de solution miracle pour faire vivre un espace public sur le net, soit on accepte que ce soit la jungle et on se retrouve tot ou tard devant les tribunaux ou mis en cause par l'opinion (jeuxvideos.com) , soit on investit dans la technologie et la main d'oeuvre pour assurer une modération qui sera toujours imparfaite puisque subjective.


Par contre pour ce qui est de la confusion entretenue entre le  journal mediapart et son espace de blog il ne me semble pas bien complique d'y remédier en  renommant l'espace de blog et le nom de domaine (plutôt que l'utilisation d'un sous domaine) en autre chose que mediapart.


Je me souviens de ce pénible hurluberlu qui avait brillamment été démonté par Lehmann dans l'émission d'asi ! 


Affirmer qu'il n'y a pas de deuxième vague et quelques mois plus tard, que le vaccin tue... un dangereux imbécile qui ne représente rien d'autre que lui-même et une poignée d'illuminés bruyants et incurables.

Comme indiqué dans l'article, je trouve que ça se rapproche effectivement de la publicité déguisée.

Quand on arrive sur un billet de blog on n'a pas de moyen évident de savoir qu'on n'est pas sur un article officiel.


Une marque (nom et imagerie) dédiée différente de Mediapart me semble être une base indispensable. S'ils changent juste deux-trois détails ça sera toujours associé au journal pour le visiteur extérieur qui pourra à minima penser que l'article est plus ou moins approuvé par Médiapart.

"La revue des médias, 29 mai 202119"


Mince, j'ai dormi si longtemps ?

A mon sens il est inutile de dépublier ce type de blog. Le mal est fait, l'infox a circulé. Le dépublier quelques jours plus tard ne fait finalement que renforcer sa visibilité en jouant sur le côté victime de la "censure". Le seul remède est en effet de bien mieux marquer la limite entre article du journal et blog.

En tant que lecteur de mediapart, ca me fait de la peine de voir des gens profiter profiter de la notorite du journal pour faire leur blog. Un journal nest pas une plateforme dheberhement.je veux pas quon me dise que le site est pas serieux quand je parle de lui. Si io pose probleme, ce club doit disparaitre.

Vous lisez et vous abonnez a un journal en fonction de ce qu'"on vous en dira " ? 

Regardez plutot TF1 "on ne vous en dira pas grand chose".


L'autre point est que justement Mediapart était apprécié pour l’existence des blogs et  le dialogue que cela peut entrainer entre la redaction du journal et la "communauté des auteurs" ..... bon si maintenant lorsque la liberté d'expression (qui couvre l'erreur ou l'opposition politique) "pose probleme" et doit "disparaitre" .... bienvenu en "maconland" le pays de la liberté d'etre d'accord avec la pensée dominante.


PS ce qui ne veut absolument pas dire que je considere que ce texte ne puisse etre critiqué et dans ses conclusions et par le fait qu'un sociologue mentionne sa qualité pour produire un texte dans un autre domaine de compétence .... ce qu'il a parfaitement le droit de faire en tant que simple citoyen.



Et bien oui, si un media heberge des contenus problematiques (non sourcés, incitant à la haine etc) ca me dérange. Cest pas une question de liberté dexpression, cest une question d'appliquer l'étiquette dun journal (logo, crédibilité etc) sur du contenu qu'ils n'ont pas créer, sans aucune modération. Cela est aussi valable, bien que moins derangeant, su du contenu de qualite. Il faut au moins un regard editorial pour pouvoir appliquer l'étiquette du journal. Aussi simple que ça.

Les plateformes dhebrgement de blog il y en a plein. Pas besoin dun journal pour écrire des articles.


Ce serait evidemment moins problematique si la separation blog et journal était plus évidente. Je vous renvois à l'article sous lequel nous sommes en train de discuter pour voir les problèmzs que cela pose.

Médiapart revendique sa qualité de média participatif. D'où son nom. Ce que vous préconisez l'obligerait à changer son nom.

Cela donne une image dramatique du faible niveau d'esprit critique de la société française si un lecteur n'est pas capable de faire la différence entre un article de presse et un billet de blog.

Comment s'en étonner quand BHL cite Botul à propos de Kant, et fait toujours parti des directoires de Gallimard et d'Arte, et des médias qui ne se rendent pas compte que le Gorafi est un site parodique. 

Sans parler de l'affaire Dupont de Ligonnès interpellé à Glasgow...

L'article d'A@I indique un média en ligne comme vous en rêvez : Le Monde.

@POJ
Merci pour ces éclaircissement sur l'origine de "mediapart" et sur les intentions derrière cela. Je n'avais pas saisis que c'était l'intention de base derrière le "un journal qui appartient à ses abonnés". Mea culpa.
Je reviens donc sur ma position, et me contenterait de déplorer plus sobrement comme l'article ci dessus que en effet certaines personnes ont un faible niveau d'esprit critique et partage des liens du blog en pensant que c'est les rédactions. On ne pourra cependant pas reprocher à quelqu'un qui ne connaît pas mediapart de ne pas savoir la différence entre les articles et le blog. Il est clair qu'il faut des mentions plus explicites, pourquoi pas une mention "Club/blog" en gros, un petit encart, et, le plus efficace, un changement de couleur (sur le logo par exemple).
Si il ya des sources d'ambiguités, il y aura des erreurs. Tout le monde croit que les conférences TedX sont des conférences TED, à cause de ce "X" peut explicit (un peu comme mediapart partie blog).


"Cela donne une image dramatique du faible niveau d'esprit critique de la société française si un lecteur n'est pas capable de faire la différence entre un article de presse et un billet de blog. "


Diriez-vous la même chose pour le publireportage qui est souvent plus marqué/visible qu'un simple changement de couleur comme sur le club MDP ?

Parce que vous ne faîtes pas la différence avec une pub ?


Si je peux me permettre, dès que le fond est creux, manque de substance, c'est ce que je fais, cessez la lecture et passez à autre chose. Vous êtes tombé.e sur un marchand de salades, un vendeur de vent, qu'il s'agisse de publicité ou pas.


Vous devriez y être sensible si vous êtes abonné.e. A@I ne cesse d'y sensibiler son public par ses nombreux articles.


Entraînez-vous. Nous entrons dans une période électorale et les mensonges, la propagande, la désinformation et le marketing risquent d'encombrer très sérieusement les médias. Ou encore beaucoup plus que cela ne l'est déjà.


Le site ACRIMED peut contribuer à parfaire votre formation critique.




 

Le problème n'est pas mon cas personnel mais la confusion objective de la charte graphique.

La charte graphique est différente. 


Faîtes l'expérience.


Ce que j'en vois en allant sur le site est que :


- Les articles de blog ont un bandeau bleu.

- Le nom des auteurs, selon qu'il s'agit d'un journaliste ou d'un blogger, est en caractère vert pour le premier et bleu pour le second.

- Il est marqué que c'est un blog après le nom de l'auteur.

- Enfin, et surtout, l'information du journal est payante. Seul.e.s les abonné.e.s peuvent accéder à un article du journal. Si vous lisez un article complet, et que vous n'avez pas d'abonnement, c'est donc que vous êtes sur un blog.

Je n'ai pas dit que la charte était identique j'ai dit qu'elle entretenait la confusion.

Vous trouvez peut-être satisfaisant ces signes discrets, mais j'ai plus d'exigence autant pour la pub que pour ce genre de blogs.

"Mais les responsables du "Club" tiennent à assurer à ASI que "pour un billet problématique il y en des dizaines de qualité que nous valorisons chaque jour"."

Comme c'est mignon,  dans les faits ce serait pas plutôt pour un billet de pure fake-news il y en a une poignée de qualité......

Pour introduire vigoureusement  leur article  dans les colonnes de Médiapart, certains n'hésitent pas à utiliser la vaseline  (  des laboratoires Raoult ).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.