38
Commentaires

Rugy attaque Mediapart

Commentaires préférés des abonnés

"Certes, lui-même n'en avait pas fait mention lorsque Mediapart l'interrogea -trou de mémoire bien étrange. Certes, le montant du remboursement ne coïncide pas tout à fait avec celui des cotisations, ce qui supposait des enquêtes complémentaires. &nb(...)

Tiens donc, il attaque contre le seul article qui ne concerne pas son mandat parlementaire.

Approuvé 14 fois

Ce que j'en retiens, c'est que DS dénonce la manoeuvre judiciaire que Rugy tente contre MDP pour se blanchir dans les médias (s'il gagne, il dira qu'il est blanchi sur tout).


L'autre point est que DS considère que MDP aurait dû informer ses lecteurs d(...)

Derniers commentaires

Cher Daniel Schneidermann, une rapide recherche montre que dès le 18 juillet (au-moins) le remboursement est évoqué par Médiapart en ces termes : " Une source proche nous a indiqué, mercredi 17 juillet, que François de Rugy aurait pu opérer un remboursement sur son compte IRFM. Sollicité par Mediapart, le ministre n’a pas répondu à cette question (voir sous l'onglet Prolonger), que nous avions déjà laissée en suspens dans notre premier article sur le sujet. "

Puis le 23 juillet dans la reprise d'un article de Reuters : " L'élu a évoqué sur France 2 "une avance de trésorerie", désormais réglée, qui "n'a aucune conséquence ni du point de vue moral, ni du point de vue légal, ni du point de vue fiscal"."

Je n'ai pas cherché d'avantage, le site de Médiapart n'étant pas vraiment bien fait pour la recherche des archives, mais avec votre expérience des recherches vous devriez pouvoir trouver. N'oubliez pas de jeter un œil au Club de Médiapart. 

Cela dit, il est vrai que Médiapart ne s'est pas étendu outre mesure sur ce sujet, mais faute de réponse de l'intéressé aux questions qui lui sont posées, que faire ?

C'est le b-a-ba de la révision des comptes : dès qu'une anomalie a été identifiée (différence de quelques euros, voire de quelques centimes...) il faut chercher à reconstituer l'historique des flux. 


Car une petite différence cache parfois de grandes irrégularités que l'on a tenté de dissimuler avec des jeux d'écritures.


Prendre pour argent comptant les déclarations de De Rugy sur ses prétendus remboursements est pour le moins précipité tant que les comptes n'ont pas été expertisés (par un professionnel mandaté par un juge et pas par une commission de copains parlementaires).

il me fait presque pitié sur ce coup, il n'a visiblement toujours pas compris.

Je ne crois pas qu'on se relève d'une photo comme celle du homard et autres agapes, il n'a jamais été vraiment question de justice dans cette affaire , on est sur la morale.

Mauvaise stratégie, il aurait mieux fait de faire le dos rond et d'utiliser ses fonds pour une rude traversée du désert.

La, Il va juste passer pour un mauvais perdant. 


Ca me fait vraiment rire de s'en remettre à la bonne foi de cet énergumène.

Petit rappel : ce monsieur est franc comme une planche pourrie comme disait mon grand père; 

il a signé un papier quand il s'est présenté à la primaire du PS comme quoi il soutiendrait le vainqueur, Hammon donc, ah non on me glisse à l'oreille qu'il a soutenu Macron. 

Cela s'appelle trahir, etre parjure etc... non?

Alors la bonne foi.....

On me glisse à l oreillette que c est "l effet loupe" plutot que "miroir". So sorry.

L un des plus beaux albums des The Smiths est "The queen is dead". Là, je pense, qu'apres ce magnifique concert cathodique, c est "The Rugy is dead". Notez que la reine, elle, adore le homard. Autrement, Mediapart est l honneur de la presse francaise pour une simple et bonne raison: Mediapart fait du journalisme "à l anglo saxonne de qualité". Visiblement, les politiques francais n y sont pas habitués et il va falloir qu ils s y fassent car avec le net, cela va devenir la norme ici. Et, puis, soyons honnete, Mediapart brille car l immense majorite de la presse francaise est definitivement... mediocre. Le classique effet miroir.

Concernant les remboursements la réponse est on ne sait pas et on ne peut pas savoir avec les éléments à notre disposition.

Il faudrait qu'un professionnel indépendant dispose du compte sur toute la législature rapproche et justifie l'ensemble des mouvements pour vérifier qu'il s'agit bien d'un remboursement des sommes en cause...
Capital; Le Canard et Médiapart n'ont eu que des éléments, le principal intéressé ne s'en souvenait pas il n'a invoqué ce remboursement qu'après consultation de ses conseils alors que normalement c'est une chose exceptionnelle dont on se souvient...utilisation de la provision du compte en contravention avec les décisions récentes de l'AN dont De Rugy était parfaitement informée et régularisation à posteriori...
Comme il n'y aura pas de nomination d'un juge d'instruction ayant les pouvoirs de contraindre De Rugy (ou sa banque) de fournir l'ensemble des relevés on ne saura pas...

Le tour de passe passe de Rugy me rappelle cette vieille blague:


Deux types fâchés vont chez leur rabbin à cause d'un litige.


Ils lui posent une question:

- Est-ce que le blanc est une couleur ?

- Oui, répond  le rabbin, le blanc est une couleur.


Ils s'en vont mais un des deux n'est pas convaincu de la conclusion et ils retournent chez le rabbin.


A nouveau, ils lui posent une question:

- Est-ce que le noir est une couleur ?

- Oui, répond le rabbin, le noir est une couleur.


Et ils s'en vont. L'un dit à l'autre:

- Tu vois bien que je t'ai vendu une TV en couleurs !


mon intelligence étant très limités; je n'ai pas très bien compris le sens du post de ce matin ! 

Qu'est-ce qu'on essaye de nous dire en fait ?

Si quelqu'un peu me faire un résumé...Merci

Qu'est ce qui fait que certains se cacheraient dans un trou de souris quand d'autres en remettent et se pavanent


Non tous les hommes ne naissent pas égaux

à commencer par leur logiciel interne

Hors cas Rugy il ne serait pas inutile de faire le point un de ces jours sur les méthodes journalistiques de Médiapart, car il y a quand même un petit problème. Pierre Péan (Paix à son âme) aborde la question ici => 

Dans les cuisines de l’investigation


Le pire, c'est que ce genre de tactique marche très bien auprès du grand public (et donc des électeurs).


Rugy attaque un passage d'un article (sans doute celui où il a le plus de chance de faire condamner Mediapart), gagne,  puis va dans tous les journaux dire que tout ce qu'a publié médiapart était faux (sans, bien sur, qu'aucun des interviewers-carpettes ne relève l'erreur de logique).


Bravo l'artiste !

Vous m'impressionnez toujours lorsque vous refusez de faire l'hypothèse à-priori que ces politiciens tordent la réalité, tant que ça ne se passe pas sous vos yeux. Je pense, en l'occurrence, à ce fameux "remboursement" dont rien n'indique qu'il est lié d'une quelconque façon à ces cotisations - à part la parole, jurée-crachée, de De Rugy -, mais c'est un principe constant chez vous.


Merci pour votre candeur, monsieur Schneidermann.

Sincèrement.

"Certes, lui-même n'en avait pas fait mention lorsque Mediapart l'interrogea -trou de mémoire bien étrange. Certes, le montant du remboursement ne coïncide pas tout à fait avec celui des cotisations, ce qui supposait des enquêtes complémentaires.  "


J'espère qu'on aura le fin mot de cette histoire car pour moi c'est un mensonge ce remboursement (le fait de ne pas vouloir montrer ses relevés, de ne pas s'expliquer sur les sommes différentes, etc. alors que ce serait si simple de montrer par A+B  qu'il y a eu remboursement.
Où est le mail accompagnateur qui informe du remboursement ? où est la ligne "commentaire" du virement qui indique à quoi correspond la somme ? La base quoi.

Tiens donc, il attaque contre le seul article qui ne concerne pas son mandat parlementaire.

Le soi-disant " vert " , mal blanchi, était ou :

- rouge de colère,

- ou rouge de honte

- ou  rouge comme un homard ( cuit ).


La vérité n'a qu'une couleur, le mensonge en a plusieurs  ( proverbe  sanskrit )


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.