102
Commentaires

Rocard, la stratosphère, et le caillou

Derniers commentaires

les présidentielles, c'est décidément le cimetière des éléphants...

pour ma part, je m'en fous absolument, qui de DSK ou d'un autre gagnera les primaires socialistes, et même (hurlez pas tout de suite) qui sera au second tour : car le seul véritable enjeu, en 2012, ce sont les législatives.

Ce n'est pas parce que cet idiot de jospin nous a collé ce quinquennat piégeux qu'il faut se laisser piéger. J'aimerais que Sarko gicle, et je voterai sans état d'âme contre lui au second tour — sauf s'il a pour adversaire lapen, évidemment. Mais dans tous les cas de figure, le seul vrai objectif, c'est une chambre le plus à gauche possible.
- si un socialo est élu (car pour les autres candidats de gauche, l'hypothèse est nulle), c'est le rapport de forces à gauche à l'issue des législatives qui infléchira son programme plus à gauche, ou plus au centre (restons polis)
- si sarko était par malheur réélu, quelle délectation de lui coller une cohabitation !!! Eh bien, si on ne se trompe pas de campagne dans l'année qui vient, c'est tout à fait possible (ça l'était déjà en 2007, amha)

et dans tous les cas : tout siège gagné à gauche, aux législatives comme aux sénatoriales, est un pas de plus pour faire basculer le congrès et éviter qu'un gouvernement de droite puisse continuer à bidouiller la constitution sans en référer au peuple.
C'est aussi que la presse, peut-être plus qu'un autre média, adore les feuilletons.
Et qui dit feuilletons dit récurrences - c'est le minimum d'un feuilleton où l'on se sente bien,
avec des figures (des personnages) à la peinture reconnaissable et bientôt familière.

Pour le personnage de DSK, l'angle ca aurait pu être les femmes - mais on avait déjà un peu trop épuisé ce filon là, la saison précédente - figurez vous que le public se lasse.
Il fallait relancer l'intéret du personnage.
Alors, cette saison, l'axe serait : l'argent.
Et si jamais le hasard retors de l'actualité ne fournissait pas suffisamment d'éléments pour alimenter cet aspect du personnage, hé bien, qu'à cela ne tienne, on finirait bien par en trouver - tenez, voilà, oui ! un cliché où il se tient à moins d'1m50 d'une voiture de luxe allemande ! Qu'est ce qu'on vous disait ! Et cette vieille histoire de costume subitement rafraichis pour servir nos besoins !

Une chose en tout cas est claire : pour DSK, jusqu'à la présidentielle, pas de Cartier.
Je vous trouve un peu injuste avec Rocard à la fin de votre chronique.

"Ne dîtes surtout pas à Rocard qu'entre le rapatriement et le boulot, il y a un petit caillou, invisible de Google Earth, qui s'appelle l'élection. Ca briserait son rêve."

A aucun moment, il ne dit que "rapatriement" veut dire pour lui "président sans élection". Il parle de le rapatrier pour qu'il devienne candidat à l'election, parce qu'il juge que c'est le meilleur pour le job de candidat (et bien sûr, comme c'est son candidat, il le juge le meilleur pour le taf, mais où est le problème ?) !!!

On peut penser que Rocard est à une altitude trop lointaine, et que c'est un problème. Mais par certains côtés, reconnaissons aussi que cette altitude lui permet d'avoir des analyses avec du recul et avec une perspective que peu ont.


Quand au "débat" que votre chronique suscite "DSK est-il de gauche", c'est typiquement le genre de débat horripilant. Chacun a sa vision de la gauche et certains ont une vision "excluante" qui frise la secte ! Ce que l'on a appelé la "deuxième gauche" a toujours été soupçonné par la "première" de pas être de gauche. Avec le recul, c'est assez drôle, Mitterrand (chef de file de la première gauche au PS) qui dit à Rocard "t'es pas de gauche"...

Et si on attendait de savoir si DSK est ou non candidat aux primaires avant de fantasmer ? Et si, ce jour là, dans le cas où il l'est, on confrontait son projet à celui de Royal et de Hollande plutôt que de faire des procès en sorcellerie ?
A écouter sur France inter le procès de DSK à "Là bas si j'y suis", à lire le numéro de Fakir conscré à ce même DSK, et même si je dois être traité d'antisémite, alors que je ne le suis pas, je ne voterai jamais pour DSK.
C'est quoi votre problème avec DSK ? Il est certes juif (quelle horreur), et richement marié (quelle honte), et président du FMI (quelle ignominie) mais à part ça, entre lui, Aubry et Hollande, il y a très peu de différences: ils seront ministres les uns des autres quels que soient le vainqueur. Ou alors c'est le PS qui vous gêne ?
Vous préférez que Sarkozy fasse un second mandat ? Ou alors vous préférez croire que Mélenchon fera plus que 5% au premier tour ?
Franchement arrêtez vos conneries, qui font le jeu du machin.
on n'a pas vraiment de problèmes avec DSK si ce n'est qu'il se présente à gauche alors qu'il est de droite... mais il doit le vivre comme une maladie honteuse car n'a toujours pas fait son coming-out !!

et moi ce que je crains c'est qu'un malade de l'équipe actuelle décide de nous balancer une nouvelle crise, un nouveau Nine-Eleven, ou autre choc, histoire de nous faire croire que le suprême est la solution pour 2012 !!!!
C'est quoi l'argumentaire qui justifie "DSK est de droite ?" Parce qu'il a de la thune ? Developpez, je suis curieux.

Et pour aller plus loin, selo vous, le PS, c'est la droite ou la gauche ?

Et parmi les candidats putatifs au PS, qui est de gauche ? Hollande, Royal ?

Le gouvernement Jospin de 1997 à 2002, c'était un gouvernement de droite ou de gauche ?


J'espère que l'état d'esprit qui transparait du forum aujourd'hui n'est pas celui du corps electoral, pace que sinon, on va se taper Sarkozy encore 15 ans !!!
>>C'est quoi l'argumentaire qui justifie "DSK est de droite ?"

Si on prend une définition marxiste, DSK n'est clairement pas de gauche (d'ailleurs personne au PS ne l'est)
Si on est plus trivial, il y ça:
http://www.fakirpresse.info/articles/361/les-sept-peches-capitaux-de-dominique-strauss-kahn.html
http://www.fakirpresse.info/articles/362/les-7-peches-capitaux-de-dominique-strauss-kahn.html

>>pace que sinon, on va se taper Sarkozy encore 15 ans !!!

Et après? Avec DSK le résultat sera exactement le même (voir la gestion des autres sociaux démocrates en ce moment en Europe...la droite ne ferait pas mieux)
Le véritablement changement ne passera certainement pas par cette élection présidentielle toujours de plus en plus grotesque.
OK, au moins c'est clair. Le PS et Sarko, c'est pareil. Très bien...
Cela vous semble exagéré ? Que pensez-vous d'un homme à la tête de l'organisme qui organise la soumission des pays pauvres, afin que les richesses de ces derniers continuent à leur échapper au profit des multinationales (un peu comme au temps des colonies, finalement) ? DSK participe sans honte à ce que le nombre de gens affamés dans le monde est en augmentation. A titre personnel, il ne m'en faut pas plus pour le classer à droite.
rajoutez "presque" entre "c'est" et "pareil", et vous avez tout bon! :)

DSK est de droite, ça se voit à tout ce qu'il fait et dit, tout simplement...
Le PS n'est plus à gauche depuis longtps, idem, yaka les regarder dire et faire...

Ils sont juste un peu moins cons et "fachos" que Sarko, mais franchement, entre la peste et le choléra...

Désolée, mais Être de gauche aujourd'hui, c'est tout sauf voter PS... ou alors le socialisme est bel et bien mort.
C'est quoi l'argumentaire qui justifie "DSK est de droite ?" Parce qu'il a de la thune ? Developpez, je suis curieux.
pour info je me fous que DSK ait de la thune !
tant mieux pour lui et pas besoin de lui dire d'en profiter, il ne s'est jamais gêné !
....maintenant quand il vient frimer sur Canal en nous expliquant qu'il repasse ses costards lui-même, genre "je suis démerde", en laissant couler l'eau de la douche pendant 30', ça, j'avoue que ça me plait moins.....

mais ce qui me fait dire qu'il est de droite c'est parce qu'il applique la politique du FMI qui est une politique de privatisation des entreprises publiques ; il participe à la mise en place de la réduction du poids des différents états en difficulté puisqu'il les met sous tutelle, fin du libre-arbitre pour eux !
et si on demande aux grecs ce qu'est la politique du FMI ça ressemble un peu à ça : ponctionner sur les salaires et les retraites, sur les masses salariales seules solvables dans nos démocraties aujourd'hui, pour redistribuer à la finance qui s'amuse avec nos sous !...
bravo la politique sociale version DSK !!!

Les critiques adressées au FMI ont pour source la plupart des organisations altermondialistes et proviennent également d'économistes réputés libéraux (tels que Milton Friedman) ou de la Banque mondiale. Elles considèrent que les interventions du FMI, même si elles permettent un dépannage momentané des pays du tiers monde qui les acceptent, aggravent la pauvreté et les dettes en supprimant ou diminuant la capacité d'intervention de ces États, ce qui les empêcherait de mieux régler leurs problèmes. L'argument principal se base sur le fait que le FMI préconise les mêmes recommandations économiques et globalement les mêmes plans d'ajustement structurel (essentiellement des privatisations et des ouvertures du marché intérieur) à tout pays demandeur d'aide, sans analyser en profondeur la structure de chacun. Sur la base du « Consensus de Washington », il préconiserait le plus souvent une plus grande ouverture aux capitaux, aux services et biens mondiaux, la privatisation des entreprises publiques ainsi que l'austérité budgétaire. On peut prendre comme exemple l'Argentine, qui était considérée comme un pays modèle par le FMI (pour avoir suivi à la lettre ses recommandations), mais qui a connu une grave crise économique en 2001, entraînant le chaos (avec cinq présidents en dix jours en 2001

pour être le président du FMI il faut tout de même soutenir une vision économique de droite non ?

ça me rappelle quand pendant la crise, notre suprême nous a dit que pour ne pas plonger il fallait se serrer la ceinture pour soutenir les banques ??
résultat : nos gouvernants ont prêté un tas d'argent aux banques pour qu'elles ne plongent pas, argent prélevé sur nos impôts (perso j'aurais préféré qu'ils mettent cet argent dans les aides sociales qui elles nous ont aidé à tenir pendant la crise !) et tout ça pour que les banques aujourd'hui fassent des bénéfices en bourse de plusieurs milliards et s'amusent à nouveau avec nos sous pour leurs profits !..

eh bien pour moi le FMI c'est pareil, les pays se sont fourvoyés dans des économies de marchés depuis des années, qui nourrissent le capital ; et aujourd'hui on propose aux citoyens-salariés de diminuer leur retraite, leurs salaires, leurs rentrées d'argent pour que le pays se relève et recommence à se fourvoyer dans un système ultra-capitaliste et à boursicoter !.....
voilà où nous en sommes aujourd'hui, et voilà dans quoi trempe l'ami DSK depuis Novembre 2007 !
(et le suprême, qui ne l'avait pas choisi pour ce poste, se frottait les mains pour le bon tour qui se jouait contre lui, c'est dire........)

je vous conseille une excellente chronique sur le sujet par l'amie Gavroche ; après avoir lu cela vous n'aurez plus aucun doute sur le penchant de DSK !!
DSK encore....
Si tu fondes tes arguments sur les articles Wikipedia, on va pas s'en sortir....
OK alors on se dit "tu" !
Wikipedia c'est pour la facilité mais tu trouves les mêmes arguments un peu partout sur le net !
mais en fait il suffit que tu ouvres les yeux sur ce qu'il se passe sur ta planète et tu comprendras ce que fait DSK....juste ouvrir tes yeux en fait !
à bon entendeur !
et prends le temps de lire Gavroche c'est complet, ça fait toute l'historique... et en plus elle écrit vachement bien !

OK alors on se dit "tu" !




Désolé, mon tutoiement n'étais pas agressif, je peux aussi vouvoyer, si tu/vous prefères/ez
le "tu" c'est très bien..

pour clore sur le sujet DSK en ce qui me concerne, comme président du FMI il est pour moi, clairement du côté des marchés et de la finance, et cette politique passe toujours par la réduction des dépenses publiques et donc tous les services publics, école, hôpital, et tout le social qui pourtant nous a aidé à rester debout pendant la crise, the famous !!
avec en prime : stagnation, voire baisse des salaires, les nôtres évidemment pas les leurs, ils appellent cela "le sacrifice" !!

je ne suis pas une spécialiste de l'économie mondiale, et les chiffres me gonflent, mais je n'ai pas l'impression que la politique du FMI soit très en faveur des peuples !!
le FMI a juste l'air de vouloir éviter que les pays s'effondrent et pour cela il leur fait faire des prêts et encore des prêts pour soi-disant, leur éviter la chute ?!
et tout ceci enrichit qui ??? je te le donne en mille ! pas le pauvre péquin de base à qui on va prélever un max d'impôt pour renflouer sa Sogénal ! non non, évidemment les actionnaires et les directeurs de cette Sogenal, ceux là même qui se sont amusés avec tes sous depuis plus de 20 ans en misant dans des projets totalement virtuels qui se sont écroulés bêtement en 2008 mais qui leur ont bien rempli les poches.... et pas les tiennes t'as remarqué .!!
perso, de gauche, j'essaierai plutôt de remonter le pays en misant sur le travail, tu te souviens peut-être, c'était un temps où on mettait de l'argent sous le matelas et pas dans la bourse !!!

le FMI propose "moins d'état" aux états en difficulté et le PS c'est un programme basé sur l'étatisation : si DSK arrive à faire ce grand écart en vue de la présidentielle c'est qu'il est prêt pour l'opéra Garnier !!

mais en conclusion je dirai qu'effectivement, le PS aujourd'hui, avec DSK ou non, n'est sans doute plus vraiment de gauche, voilà le truc !
et comme le populo est un peu paumé puisque Sarko- DSK c'est la même politique alors à gauche il se dit que la seule solution est de voter extrême - gauche !!!
le problème c'est qu'à droite le péquin de droite aussi paumé face à Sarko-DSK ben à lui il ne lui reste que la Marine !!!!
Pour Gavroche, j'ai répondu plus bas...


J'ai regardé un peu plus en détail le site, et sa liste de liens favoris est tout à fait interessant. On y trouve europalestine... Vais commencer à penser que Barbier n'a pas tout à fait tort....
Vais commencer à penser que Barbier n'a pas tout à fait tort....
ok, no comment et fin de la discussion
Si tu disqualifies d'emblée les arguments sous prétexte qu'ils viennent d'une page de wikipédia on va pas s'en sortir...
t'as suivi le dernier lien ?
C'est pas PARCE QUE ça vient de wikipedia, mais parce que ce ne sont pas des faits mais une certaine vision des faits. Et c'est pas parce que il y a "pedia" dans le nom du site que je pense que c'est la vérité révélée !!

De même que votre copine Gavroche, qui confond le gouvernement de 93 et celui de 97, elle a son avis, ça la regarde, mais, même si elle écrit très bien, ça n'en fait pas une autorité !
Son article est truffé de raccourci, de biais, d'inexactitudes.

Exemple ? Quand elle écrit : " Et d’ailleurs, en 2002, le slogan de Lionel Jospin pour sa campagne était : « Mon programme n’est pas socialiste »", c'est juste de la malhonneteté intellectuelle. D'une part, ce n'est pas son slogan, c'est une phrase qu'il a prononcé en interview. D'autre part, si on prend la peine de réécouter le question et sa réponse, il voulait dire que son projet n'était pas adressé strictement aux socialistes, mais que c'était un projet présidentiel qui s'adressait à tous. Il y a tant à dire sur la campagne de 2002 de Jospin, sur ses faiblesses, sur son manque de perspectives etc... que s'attarder sur un mot est juste ridicule.

Autre exemple ? Elle cite une longue phrase de Denis Kessler et nous assène "C'est un ami de DSK". Les bras m'en tombe. Kessler a toujours été proche de la droite la plus libérale. D'où elle sort que c'est le grand ami de DSK ?

Ça me rappelle (certains vont dire, c'est pas étonnant), les arguments hyper "intelligents" qu'on voyait fleurir au moment de la campagne sur le TCE en 2005, où, au lieu de s'attacher à lire le texte et son sens, certains ne trouvaient rien de mieux que de donner comme argument que le mot "libéral" apparaissait plus souvent que celui de "service public" !!!


Aux procès d'intentions, je préfère les faits.

Entre 97 et 2000, lorsqu'il était Ministre des finances, DSK a-t-il eu à rougir de son action ? Le gouvernement Jospin était-il "kif kif" avec ceux qui l'ont suivi ? C'est ça les vraies questions. Des questions globales. Et chacun a le droit d'avoir sa réponse, et de juger en fonction de ça.

Mais, c'est sûr, on peut compter à coup de milliards de privatisation, de regarder si on a vu untel ou untel à telle réunion etc....
Mise au point :

Oui, en 1993, DSK était ministre délégué à l’industrie et au commerce extérieur du gouvernement de Bérégovoy. Et pas de Jospin. Mea culpa. Ça ne change pas grand chose sur le fond.

Car sur le fond, désolée de mettre par terre vos illusions (ou votre aveuglement ?) :

- La thèse de doctorat en sciences économiques de DSK s'intitulait "Économie de la famille et accumulation patrimoniale" (Éditions PUF, 1977), elle était (déjà) largement inspirée par les travaux de l'économiste néo-libéral Gary Becker, théoricien du "capital humain"...

- Denis Kessler est de droite, c'est aujourd'hui un libéral, il n'empêche qu'il était trotscard en 1968 (comme Jospin) et DSK serait, selon vous, de gauche. Comme on dit de Mitterrand qu'il était de gauche. Sauf que Kessler et DSK sont bel et bien copains, vous allez donc devoir ramasser vos petits bras :

En 1981, Dominique Strauss-Kahn est le patron du Centre d'Études et de Recherches sur l'Épargne du CNRS. Il y travaille avec Denis Kessler, qui deviendra plus tard l'un des grands patrons des sociétés françaises d'assurance (PDG notamment du groupe d'assurance SCOR), vice-président du MEDEF et, en 2008, Président du très select club de rencontres des élites françaises Le Siècle. Ils publieront ensemble en 1982 "L'épargne et la retraite" (Éditions Economica).

- En 1994, ce grand humaniste de gauche entre au "Cercle de l'Industrie" à la demande de Raymond Lévy, alors PDG de Renault, il en devient le vice-président et y côtoie nombre de grands patrons amis de Nicolas Sarkozy comme entre autres Vincent Bolloré et Louis Schweitzer. Installé à Bruxelles, le lobby qu'il dirige a pour mission de défendre les intérêts des grands groupes industriels auprès des instances européennes. C'est le Cercle de l'industrie qui lui paie entre autres petits cadeaux sa secrétaire, son chauffeur et une voiture...

- Mais le plus intéressant, c'est effectivement sa participation au gouvernement de Lionel Jospin à partir de 1995. Car pendant son mandat de Ministre des finances, il mène une politique clairement marquée à droite, voire sarkozyste avant l'heure. Il met en place une vague massive de privatisations d'entreprises publiques -- dont celle de France-Telecom, du Crédit Lyonnais, d'Arcelor, de Thomson, du GAN et d'Aérospatiale -- il s'oppose aux 35 heures, initie la création du COR dont l'objectif est de réviser le système des retraites (dont M. Kessler est aujourd'hui le patron, un hasard, sans doute...) et abroge la loi Thomas sur la régulation des Fonds de pension.

- Petit rappel aussi sur ses positions plus récentes, très proches de celles de Sarkozy, qui va d'ailleurs soutenir activement sa nomination au FMI.

Lors de la crise de 2008, Sarkozy et DSK préconisent dans un bel ensemble, le sauvetage des banques et une "moralisation" des activités financières. Strictement comme Madame Molinié, qui voudrait nous faire croire qu'en demandant gentiment aux banquiers d'arrêter de faire du pognon sur notre dos, ils vont le faire...

Nicolas Sarkozy n'écarte même pas l'idée que son "ami de gauche" pourrait éventuellement entrer au gouvernement s'il le souhaitait. C'est vrai qu'il aurait pu, sans problème.

Et je me souviens, ce n'est pas si vieux, de la position de votre héros sur le sujet de l'âge du départ à la retraite, une "réforme" brutale imposée par Nicolas Sarkozy dans la précipitation et sans aucune négociation. En mai 2010, DSK avait d'ailleurs clairement pris ses distances avec le PS, estimant qu'il n'y a "pas de dogme établi" et que puisqu'on "vit cent ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans" (Interview sur France 2 du 20/05/2010).

Quelques mois plus tard, à l'automne 2010, alors que les syndicats -- soutenus par plus de 70% des Français -- organisent grèves et manifestations, un très opportun rapport du FMI largement exploité par l'Elysée préconise "une hausse de deux ans de l'âge légal de la retraite".Et en novembre, reçu à l'Elysée par Nicolas Sarkozy dans le cadre de consultations pour la présidence française du G20, le président du FMI a même chaudement félicité le machin qui fait président chez nous , jugeant son programme "ambitieux" et "prometteur".

Sans même parler de sa position concernant le référendum de 2005. Les français, ces crétins, ont dit non ? Ben ça sera oui. A "gauche" comme à droite.

Bref. Même s'il appartient au parti qui n'a plus de "socialiste" que le nom (hélas) DSK est assez clairement un homme de droite, néo-conservateur et ultra-libéral. Grand bourgeois proche du patronat et de la Haute Finance, ses propositions, que ce soit en matière de politique sociale, économique ou étrangère, sont très proches de celles de Nicolas Sarkozy. D'ailleurs, les français d'en bas ne s'y trompent pas.

Le plus triste, c'est que le PS ne se remette pas un peu en question. Jospin, drapé dans sa dignité offensée, a juste quitté la politique en 2002, après la magistrale baffe qu'on donnée les électeurs au candidat socialiste. A force de faire une politique de droite, de donner aux gens l'image d'un parti où tout le monde a un ego démesuré, on récolte ce qu'on a semé.

Et aujourd'hui, c'est DSK que vous nous proposez ? Ben c'est pas gagné.

Voilà, maintenant, étant donné que je souhaite une meilleure vie au peuple palestinien colonisé par Israël, et que j'ai mis "Europalestine" sur mon blog, vous pouvez toujours insinuer que je suis antisémite. Un peu léger, comme argument.
DSK n'était pas contre les 35 heures, c'est lui qui en est à l'origine. (Même si à l'origine-origine c'est une proposition du candidat Mitterrand en 1981).

Concernant les retraites, la création du COR était nécessaire, à moins de considérer qu'il est interdit , quand on est de gauche, de réfléchir à l'adaptation du pays aux évolutions de la société, du monde du travail, du taux d'activité global, du vieillissement...

DSK a aussi poussé à la création d'un fonds de réserve pour les retraites, pillé depuis par le gouvernement Sarkozy.

Qu'il ait des amis à droite n'a rien de choquant, à moins d'être bêtement sectaire.

On peut aussi être de gauche et ne pas rejeter l'économie libérale. Diriez-vous que Lula est un horrible libéral et que son action a été nocive pour le Brésil et les Brésiliens ?

Vous devez frémir à chaque fois que vous entendez Emmanuel Todd...

"D'ailleurs, les français d'en bas ne s'y trompent pas." D'en bas de votre immeuble ?
>>On peut aussi être de gauche et ne pas rejeter l'économie libérale.

Etre pour le capitalisme (qu'il soit "libéral" comme maintenant ou d'état comme en URSS), c'est être dans la "réaction" (soutenir un processus qui est déjà mort, faire reculer l'humanité), c'est être de droite.


>>Diriez-vous que Lula est un horrible libéral et que son action a été nocive pour le Brésil et les Brésiliens ?

Oui (c'est l'un des pays les plus inégalitaires du monde) et Lula a toujours été une baudruche servant les bourgeoisies mondiales (seuls les bobos ont pu être trompé par cette création médiatique)
Une "baudruche" menant une politique keynesienne et redistributive (telle que l'a pratiquée Lula) a toutes les chances de séduire le bobo qui dort en moi, vous avez raison.
Et s'il n'a pas guillotiné les classes supérieures et autres élites industrielles, financières et mondialisées, il a néanmoins permis à des millions de très pauvres de retrouver des conditions de vie plus décentes. Pas si mal pour une baudruche.
A comparer avec la révolution bolivarienne de son voisin Chavez, que vous vénérez sans doute.
A comparer avec la révolution bolivarienne de son voisin Chavez, que vous vénérez sans doute.


Oui, comparons :
Amnesty International salue le Vénézuéla pour la réduction de la pauvreté
Quelques chiffres
Pour info.
Pour info aussi, entre autres réussites.
Quant au Grand Soir... Je vous laisse à vos charmantes lectures.

Je viens aussi d'apprendre que DSK est mort cette nuit, il vous faudra donc une nouvelle tête de turc. Et à la gauche de gouvernement un nouveau champion. J'ai un peu peur.
Les recommandations de Guillon au personnel féminin de France Inter, lors de sa venue dans la matinale, étaient tout à fait justifiées.
En effet, il ne se fait pas tailler que des costards.
ok je sors
A présent, reste à savoir qui a soudoyé cette femme de chambre pour piéger DSK.
Un rival pour le poste de directeur du FMI ? Hollande ? Aubry ?...
"IMF head Strauss-Kahn pulled off plane, arrested in alleged sodomy of hotel maid" (New York Post).
Tout ce bruit, ce branle-bas de médias pour une sodomie allégée !? Une enculette soft effectuée du bout du pénis ?
C'est bien l'acharnement des puritains amerlocains, ça !
juste au moment où il défroissait son costume dans la baignoire de la salle de bain ...
Et finalement, doit-on lui jeter la pierre, à Dominique ?
A sa place comment auriez-vous réagi ? Pas vous en particulier sgd qui êtes une fille dont j'ignore tout des préférences sexuelles, vous faites ce que vous voulez de votre corps, après tout c'est votre vie privée, alors refermons bien vite cette parenthèse que je n'avais d'ailleurs même pas ouverte, je viens de m'en rendre compte.
Non, c'est un vous général, plutôt destiné aux mâles. Qu'auraient fait la plupart d'entre eux, sortant à poil de leur salle de bain du Sofitel de Manhattan et découvrant, penchée sur leur lit, une affriolante soubrette chaussée de talons hauts, étroitement moulée dans une mini-jupe dévoilant le galbe parfait de ses longues jambes gainées de nylon, ses seins ronds et fermes dardant leurs pointes à travers la fine étoffe de son corsage (oui, je viens de lire Magie noire à New-York, le SAS n°11. C'est une littérature qui laisse des traces) ?
La même chose que lui. Je ne vous le fais pas dire.
Alors cessons ce procès ridicule.
Si en plus elle se prénomme Fernande comme dans la chanson, "ça ne se commande pas".
Cher Ulysse,
Je souhaite juste souligner que DSK venait juste de prouver qu'il penchait bien à gauche puisqu'il dispensait la femme de ménage de son devoir de "pressing" en effectuant lui même les menues tâches ménagères ( cf. l'hagiographie de Canal + et sa brillante démonstration de la technique du défroissage de costume) - et il l'invite à profiter de son temps libre pour se reposer quelque peu sur le lit...

mais voilà en amerlocain, l'expression "regarde mon joli pressing" a pu se traduire en "look at my beautiful laundrette"
Pas pu modifier le précédent message...

Aux procès d'intentions, je préfère les faits.

Hélas, ils sont têtus. Il n'y a qu'à regarder la situation aujourd'hui en France, et dans le monde.
De plus en plus de pauvreté pour la plus grande majorité des peuples, et une insolente opulence pour une poignée de nantis. DSK eu FMI, et Pascal Lamy à l'OMC. Tous deux "socialistes".

Et on continue, toujours dans le même sens.

C'est aux gens qu'il faut demander si un jour, ils ont vu une différence entre un gouvernement de droite, et un autre, prétendument de gauche. On a vu le résultat en 2002.

On y a plus ou moins cru en 1981, moi la première. Mais ensuite, quelle dégringolade...
Quant au blog de ton ami(e), quand je lis "En 1993, alors ministre délégué à l’industrie et au commerce extérieur du gouvernement de Jospin", j'arrête de lire parce que si tout est à l'avenant, ça promet...

(en 93, le chef du gouvernement, il s'appelle Bérégovoy, pas Jospin)
ben si tu lis pas tu sauras pas si tout est à l'avenant ;-)
Tu noteras tout de même que le fait important est sa participation au "cercle de l'industrie" et non de savoir quel socialo était 1er ministre à cette époque.
Qu'un ministre de l'industrie participe à la création d'un lobby industriel français pour défendre ses positions à Bruxelles, je ne vois pas trop où est le problème.
Quant à Mélenchon, il s'est toujours revendiqué mitterrandien, il a été ministre sous Jospin, sénateur pendant 20 ans, c'est pas exactement le perdreau de l'année. Il n'a quitté cet horrible Parti Socialiste qu'en 2008.
Avec votre pseudo, le minimum des convenances serait d'écrire Mr. Mélenchon
En ce qui concerne le FMI, j'avoue ne pas savoir ce qu'il aurait fallu faire d'autre pour "sauver" la Grèce. Mais vous devez avoir des liens...

Je pense aussi que Strauss Kahn n'a pas une conception autoritaire et mégalomaniaque du pouvoir (comme le machin, ou comme Mélenchon), qu'il sera entouré de gens compétents, dont certains seront vraiment de gauche, et qu'il vaut mieux attendre son programme avant de hurler à l'antéchrist libéralo-cosmopolito-affameurdepeupliste.
Bien d'accord. Pas d'anathème.
citation Mr Archer: "une conception autoritaire et mégalomaniaque du pouvoir comme Mélenchon"

Comme Mr Mélenchon????Encore une affirmation sans fondement, une de plus.

Je vous mets au défi d'apporter la preuve de ce que vous avancez.
La preuve? On n'est pas dans une enquête policière. C'est juste le sentiment qu'il donne, en personnalisant à l'extrême son parti.
Mais oui, je suis excessif, pour contre-balancer le Melencho-loving/PS-bashing, assez nettement majoritaire parmi les intervenants du forum. J'essaierai d'être moins bêtement accusateur, même si c'est dur de garder son calme quand on lit la prose de certains...
Faiblard, comme réponse.

Vous feriez mieux de vous renseigner au lieu de supposer.

Ne racontez pas n'importe quoi si ce n'est pas fondé.
Je ne participe pas au forum pour me faire une idée de vos états d'âme.
Mr Archer, je vais vous donner encore quelques explications.

Si je suis sur un forum @si c'est pour m'informer et participer à un échange d'idées. Je suppose que, dans les grandes lignes, il en est de même pour les autres participants.

Dans ces conditions il n'est pas acceptable qu'un @sinaute présente une supposition comme un état de fait.
Ce n'est pas correct envers les autres.

On peut tout à fait ne pas être d'accord avec les idées de Mélenchon.
En outre, je comprends tout à fait que Mélenchon puisse irriter, genre "Je sais tous mieux et je fais tout mieux".

Dans tous les cas, si on veut combattre un ennemi politique et ses idées sans répandre des présupposés, il faut d'abord apprendre à le connaître vraiment.
Ce que vous pourrez faire facilement en consultant son blog.
Dans ces conditions il n'est pas acceptable qu'un @sinaute présente une supposition comme un état de fait.
Ce n'est pas correct envers les autres.


Je vous laisse faire la chasse aux @sinautes qui présentent des suppositions comme des faits. Vous allez avoir du boulot. A moins que vos leçons de maintien ne s'adressent qu'à ceux que Melenchon n'ensorcelle pas...
N'importe quoi.
Les @sinautes ne sont pas des journalistes à la recherche de la vérité vraie (ou alors vous avez une très haute idée de votre rôle de forumeur anonyme). Ils ne sont pas non plus censés constituer un fan-club pour telle ou telle personnalité (ou alors vous avez une très faible idée de votre rôle de forumeur anonyme).
Bref, calmez-vous.

Quant à Mélenchon, qui n'est pas un ennemi politique, c'est sa personnalité qui me dérange le plus. Et tant qu'on n'aura pas d'instrument précis et incontestable capable de scanner la personnalité d'un homme politique (pour le connaître vraiment comme vous dites), on sera obligé de s'en tenir à des impressions, à des sentiments.
Le PS est un parti centriste, ça ne me dérange pas. N'importe lequel de ses représentants m'irait mieux que Sarko.
Personnellement j'attends le programme de DSK mais il y a des aspects de ce qu'il a fait jusque là qui ne me conviennent pas.
Ceci dit, s'il est au 2e tour, je voterai pour lui sans état d'âme.

Ma crainte est qu'il n'y soit pas: il ne suffit pas d'être un grand économiste qui parle avec tous les chefs d'Etat, pour être élu. Il faut un contact avec les gens -- contact que DSK, POUR L'INSTANT, ne me semble pas avoir.
Et le problème est qu'il ne peut pas voir s'il peut l'établir avant de se lancer dans la primaire. S'il y va et qu'il ne gagne pas, il a perdu son poste au FMI. S'il y va et qu'il gagne la primaire mais qu'il n'arrive pas à 'passer', on est coincés.
Donc il va falloir qu'il y arrive, et on arrive à une 2e difficulté: il va falloir le lui inventer ce contact, parce que pour l'instant il est obligé (distance géographique et sociale) de ne pas l'avoir.
Et comment faire pour que ça soit authentique, quand ça ne l'est pas?
TOUT va être soupçonné de bidonnage/opération de comm'. Comme avec l'affaire du CD: DSK va sûrement à la FNAC acheter des CD, de temps en temps, mais depuis le coup du CD "pour son petit-fils" inventé par un communicant, il passe pour un hypocrite là-dessus.
C'est comme son communiquant quand il dit "ce n'est pas grave, le riad, on trouvera bien un coin où il peut aller en vacances en France"... Il n'a pas envie d'aller quelque part, en vrai? Et de ce qu'on sait, tout apparait comme une construction pour l'image, une opération de com'. Et ça, c'est mortel, parce que la construction s'effondre fatalement.
S'il y va et qu'il gagne la primaire mais qu'il n'arrive pas à 'passer', on est coincés.

S'il n'arrive pas à "passer", il nous reste un espoir : que Sarkozy le prenne comme premier ministre. Je suis sûr qu'ils s'entendraient à merveille. La France ne peut pas faire l'impasse sur son talent :o)
Clairement, son équipe de grands pros de la com', Fouks et compagnie, est composée d'une bande de minables. Quoi qu'ils fassent, c'est toujours à côté de la plaque. Ils vont nous le bousiller. Oh, les gars, réveil !!!
Voilà,c'est bien dit!
Plusieurs sources :

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=2226

mais aussi Agoravox :

http://www.youtube.com/watch?v=y59ua5D2G0o&feature=related

SEMIR
près de 6 salles de bain = 5 and a half bath => Eh oui il y a des "demi-salles de bains"; aux Etats-Unis, toute pièce avec WC compte comme "salle de bains". A half bath, c'est un WC avec un lavabo miniature. A "full bath" c'est une salle de bains normale, avec lavabo normal (souvent deux), toilettes, douche ou baignoire, et assez de place pour mettre un petit placard.
Cela signifie que la maison dispose de WC séparés, dont au moins un au RDC pour les invités, et une salle de bains par chambre.
Qu'il habite à Georgetown est normal, c'est là qu'habitent tous les responsables politiques. C'est un quartier très sympa, qui a une atmosphère européenne, avec des universités, des boutiques accessibles à pied, des trottoirs pavés où on peut se promener, c'est pourquoi on y trouve quantités de touristes.
Alors que les journalistes parisiens habitent tous à Garges les Gonesses c'est bien connu!

Le problème est que cette histoire a vraiment "saisi" quelque chose, les gens ont envie d'en parler, ils en rient, ça en ferait oublier les compétences de DSK, ça ramène à autre chose qui flotte. Et, certainement, vu comme ça a "pris", cela nous promet une campagne abominable si jamais DSK est choisi aux primaires (personnellement, je ne crois pas que ce sera le cas, malgré les sondages, malgré ses compétences d'économiste, malgré sa stature d'homme d'Etat, simplement parce qu'il faut non seulement être bon en éco/relations internationales, mais aussi en "gens" pour être élu. Et maintenant, si DSK met des bottes en caoutchouc pour aller parler à des éleveurs laitiers en désespérance cela sera vu comme une opération de comm'..).

Pour en finir au mins un peu, on devrait avoir les primaires très bientôt. Et on retombe sur le problème du PS: leur calendrier STUPIDE qui a placé les primaires dans 5 mois, ce qui laisse la porte ouverte à n'importe quoi puisqu'ils n'ont personne pour incarner leur projet. Toute personne sensée sait bien que le projet porté ne sera pas le même selon qu'il est celui de DSK, Montebourg, Hollande, Royal, ou Hamon! Donc malgré ce projet, impossible de s'accrocher pour la majorité des gens.

Il y a, parmi l'élite CSP+/grandes écoles, une distance avec le reste du monde: par exemple, comment Terra Nova a-t-il pu laisser sortir cette note sur l'abandon des classes populaires (et moyennes, vu leur définition de "populaire" - rappelons que les 2/3 de la population française n'a pas le bac) en pleine ébullition sur les Porsches et la relation gauche/argent?
"... qu’il vaut mieux rapatrier Strauss-Kahn ..."
Depuis qu'il a été ramené d'Inde, agonisant, par avion spécial affrêté par sarko, notre glorieux ambassadeur aux pôles pense que le rapatriement sanitaire est la solution à tous les problèmes.

"... entre le rapatriement et le boulot, il y a un petit caillou, invisible de Google Earth, qui s'appelle l'élection ..."
Je dirais même plus, s'agissant de DSK, il y a un petit caillou qui s'appelle l'érection ...

Quant à barbier le Débile, je confirme ... C'est de plus en plus difficile de le zapper, il est partout, il sait tout, c'est Duhamel en mille fois plus insupportable
Mais qui n'a pas encore compris que Barbier,le pontifiant,fait la campagne de "mon mari".Il se multiplie si bien qu'il est devenu difficile de l'éviter.

Je n'ai pas envie de juger DSK sur ses costumes,la voiture de son copain ou la cuisson de ses tournedos. S'il se présente aux primaires,il faudra l'écouter et le comparer avant de faire un choix. Toute la campagne orchestrée autour de lui,venant de ceux qui la font a quelque chose d'indécent...Peu m'importe,au fond qu'il gagne beaucoup d'argent et en fasse usage,ce n'est pas lui qui a fixé le montant de son salaire.Et il y a tellement de gens inutiles dans ce pays qui gagnent plus que lui sans rien foutre.
S'il s'avère que son talent et ses compétences sont un espoir pour la France,alors,qu'il gagne!
L'actuel président,qui s'est lui-même augmenté ,a-t-il réussi ?Echouer quand on côute aussi cher,c'est ça,le scandale!
"il relève, réprobateur et lucide, que tous ces sujets "flattent l'antisémitisme"."
La lucidité voudrait qu'il ait relevé que l'affaire de la Porsche flattent le racisme anti-arabes (Khiroun) voire anti-blancs (Lagardère).
Ah, Barbier et autres adorateurs* de l'antisémitisme me fera toujours (f)rire...

*je n'ai pas dit défenseurs, quoique... la flamme ne se serait-elle pas éteinte si ses "pourfendeurs" ne soufflaient sur ces braises alors que rien ne le justifie?...
Si vous attaquez DSK c'est que vous êtes antisémite...

Mais attention si vous attaquez Sarkozy, c'est aussi que vous êtes antisémite. Ainsi Max Gallo déclarait en 2007, que la haine de sarkozy venait d'"Un impensé, selon lequel cet homme est un étranger: étranger à une tradition politique, et d'origine étrangère, fils de Hongrois et descendant de juifs de Salonique".

Moralité, parti comme c'est parti au deuxième tour on est tous antisémite.
Je vous sens dans une colère noire Daniel, et il y a de quoi.

Je viens de me taper tous les liens auxquels renvoie votre chronique, jusqu'au bout du bout. J'en ai la nausée. Et moi aussi je suis dans une colère noire.

Barbier, Calvi's boy, que je ne supporte pas. Et vas-y que je fais grimper le tirage, mais que j'ai une phrase qui me dédouane - et qui moi me débecte - "ouh ! mais ça fleure bon l'antisémitisme".

Et c'est ce qui va se passer à chaque fois qu'il y aura quelque chose de dit sur le couple : mais c'est de l'antisémitisme.

Ceux ce sont d'ailleurs ce qui le sont réellement, qui vont le plus s'en servir. Passons.

Je ne vais pas revenir sur DSK comme parfait représentant de la gauche française. Entre parenthèse, je trouve que la commémoration des 30 ans de Mai 81 aurait pu être évitée.

Lorsqu'on voit - avec tout le recul nécessaire, 30 ans c'est suffisant non ? - ce que la gauche au pouvoir sous la direction de Mitterrand a donné, franchement - et à mon plus grand désespoir - il n'y a pas de quoi fêter quoi que ce soit.

Je ne reviendrai pas non plus sur DSK et son association à but lucratif avec Sinclair. Aussi narcissiques, ambitieux et fous de pouvoir l'un que l'autre.

Quant à Rocard, je suis trop jeune pour savoir ce qu'il a donné quand il était à la manœuvre, mais lorsque je l'écoute maintenant, il raconte très bien mais il est complètement à côté de la plaque.

Bon, j'arrête, car je suis en train de nourrir cette colère noire.
Bonjour
Après le racisme rampant catalysé par les footeux, voici la France touchée selon le Barbier de Paris par l'antisémitisme rampant.
Décidément le sarkozisme nous fait voler au raz des pâquerettes.
A propos de Dgsk, ya une bonne poilade dispo ici
La suite cet aprem à 15 h :)
35000 dollars le costume… ! il est fait en quelle fibre ?? Ce n'est tout de même qu'un pantalon et une veste... ou bien faut-il aussi compter la chemise et la cravate ??
35000 dollars le costume, ça fait juste un peu moins de 2000 dollars par mois… pendant un an.

Donc avec 10 « costumes DSK », on peut se permettre de s’acheter son appartement à Paris soit 350000 dollars…
Quelle mascarade démocratique. Voila un PS qui a rien proposé depuis 2002, qui est resté silencieux, à part quelques petits chuchotements durant l’affaire des retraites, qui ne s’est jamais remis en cause et qui maintenant drague, via Rocard, le patron du FMI nommé par Sarko lui-même…

Enfin, un dernier petit mot...
Oh que oui, il faut en effet, plus se méfier des "opportunistes" comme Barbier et Philippe Val par exemple, qui font croire qu’ils luttent contre le racisme et l’antisémitisme mais qui d’une certaine manière trahissent par leur attitude une bienveillance suspecte du fait de l’origine de la personne qu'ils se veulent défendre… A mon avis, il faut traiter et considéré autrui selon ce qu’il fait et non selon ce qu’il est. Bref être factuel.

Cette « bienveillance » ne trahit-elle pas de leur part le fait qu’une partie de la population doit être mieux considérée qu’une autre partie ? J’appelle cela une forme de "racisme inversée".

SEMIR
Pauvre Rocard... Pourtant il fut un temps où j'aurais bien voté pour lui. C'est quand la retraite ?
Qui lit encore france soir ?

Pas mal de gens comparé aux inrocks, à charlie hebdo ou à ASI. Le fait qu'il ne soit pas repris dans les revus de presses, qu'il ne soit pas un journal d'élite fait parfois oublier que ses tirages modestes sont supérieurs à d'autres plus "respectés".
Un truc intéressant, il y a quelques semaines Alexandre Pougachev a déclaré son intérêt pour Marine Le Pen, c'est la première fois que le patron d'un quotidien déclare son gout pour l'extrême droite. Je vois bien France-soir devenir le journal soutenant Marine Le Pen lors de la présidentielle, après qui a le plus à y gagner France soir ou Marine le Pen, là est la question.
//Mais la résistance politique des banques est telle que (...) je pense désormais, en citoyen français, qu’il vaut mieux rapatrier Strauss-Kahn//

C'est ça c'est ça, Panamera DSK va dézinguer les "Banks of marble" (copyright Woodie Guthrie, qui ne roulait pas en Porsche) au volant de son bolide.

Croire au Père Noël, à ton âge, Mimi...

//et qu’il puisse agir à travers l’écoute dont bénéficie encore la France sur la scène internationale///

Où l'on voit que Mimi fréquente Mr et Mme MEDEF-CAC40, dont j'ai déjà dit qu'ils sont prêts à laisser le canasson fourbu Minimoi 1er, qui leur fout trop la tehon à l'international (désolé, je me cite).
35 000 dollars le costard !

A côté de ça, Roland Dumas ("un Smic à chaque pied"), il a l'air d'un clodo.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.