26
Commentaires

Retraites : au fait, que disent les sondages ?

Régime universel, âge pivot, égalité... Deux semaines après le début du mouvement de grève contre la réforme des retraites, les débatteurs des chaînes d'info s'envoient à la figure des sondages apparemment contradictoires. Mais pas si contradictoires que ça, en fait.

Commentaires préférés des abonnés

A quand un sondage sur le système à point ? C'est quand même la plus grosse régression devant l'âge pivot.


Avec le système à point, la pension sera calculée sur les salaires de l'ensemble de la carrière et non plus sur les 25 meilleurs années pour le (...)

"on prend la carrière complète et c'est mieux que les 25 meilleurs années". 


N'importe qui, et surtout les femmes, qui a eu à reconstituer sa carrière à la poursuite de ces "25 meilleures années"  a de suite compris l'entourloupe, et ça se s(...)

Une responsable CGT a soulevé ce matin un "détail" qui pouvait nous avoir échappé: comme la "journaliste" la sommait de reconnaître comme positif l'instauration d'un minimum de 1000 euros... sans préciser bien sûr qu'il s'agissait de 1000 euros à car(...)

Derniers commentaires

C'est vrai quoi, que disent les sondages ?


Pour être un peu sérieux, un sondage d'opinion est surtout destiné à orienter l'opinion à coup de "les français pensent que" ou " les français veulent que".

A orienter l'opinion. Pas à la connaître.



Les sondages sont assez simples, pourtant : les plus de 65 ans, qui ne sont pas concernés par la réforme sont majoritairement pour, les autres contre. 

C'est à peu près la même chose que pour la réforme du code du travail en son temps. 

Les questions des sondeurs sont sacrément simplificatrices, en effet le coeur de la réforme même si il est difficile a saisir c'est de passer a la retraite a point, l'âge pivot pipeau c'est déjà en route. Suppression des régimes spéciaux, moins de 6% du total des pensions, est aussi en route. Quid de la pénibilité, de la différence d'espérance de vie, et quid de la retraite des femmes honteusement négligée. 

Pourquoi tant de polémiques au sujet de l'âge de Bernard Pivot ????

Mettons de côté un instant le problème évident de question floue qui donne des réponses qui n'ont pas de valeur précise et qui servent juste à être utilisées politiquement.

Pardon pour cette crotte de nez inter-générationnelle mais dans le panel représentatif, quelle est la part de seniors qui ne seront pas (ou peu, selon les cas) concernés par la réforme ?
D'après un sociologue hier sur bfm, la grande majorité des gens "favorables" à la réforme seraient des retraités. Je ne sais pas si ça vient de chiffres vérifiés mais j'aimerais avoir le même sondage avec un panel représentatif des gens concernés par la réforme.

Une responsable CGT a soulevé ce matin un "détail" qui pouvait nous avoir échappé: comme la "journaliste" la sommait de reconnaître comme positif l'instauration d'un minimum de 1000 euros... sans préciser bien sûr qu'il s'agissait de 1000 euros à carrière complète, elle a dit qu'il faudrait d'abord préciser ce que veut dire "à carrière complète" dans le système à points qu'on essaie de nous imposer


Évidemment, s'il faut avoir travaillé de 18 à 64 ans (on peut raisonnablement pas dire "de 16 à 64", pffff... parce que plus personne ne trouve de vrai boulot à 16 ans) soit 46 ans (48?) sans interruption pour avoir une "carrière complète", personne ne pourra y prétendre, et les quelques misérables qui le pourraient n'auraient certes pas volé leurs 1000 euros. 


Si c'est moins, bon... mais moins de combien?

Le résultat d'un sondage dépend largement de la façon dont la question est formulée et de son contenu. Ce serait amusant d'opposer à chaque sondage réalisé par les grosses boites, un autre avec des questions formulées de telle sorte que le résultat soit contradictoire. 

A quand un sondage sur le système à point ? C'est quand même la plus grosse régression devant l'âge pivot.


Avec le système à point, la pension sera calculée sur les salaires de l'ensemble de la carrière et non plus sur les 25 meilleurs années pour le privé et les 6 derniers mois pour le public ... C'est la pire attaque contre les citoyens dans cette réforme !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.