238
Commentaires

Racisme : les "braves gens", et les "brebis galeuses"

Commentaires préférés des abonnés

"On" les découvre un  peu tard ces fachos assumés, et pourtant un certain nombre d'entre eux étaient déjà élus. Et ceux qui sont là depuis 2022, ou même avant, ils ne sont pas très clean non plus... Certains se sont même lâché dans l'hémicycle.&(...)

Bonjour,

Si vous ne l'avez pas déjà reçue voici un recensement des "dingueries" des élu-es ou candidat-es RN : https://cartedelahonte.github.io/

On y retrouve les exmeple que vous cités, mais aussi celui qui a publié les adresses des migrants hébergés(...)

Derniers commentaires

À voir : 

Benoît Coquard à propos de son livre "Ceux qui restent"

https://m.youtube.com/watch?v=KuKnsKHRQN0 (clic droit)


En description : 

« Qui va lire un bouquin qui parle de nous ? » me demande Vanessa, employée trentenaire résidant dans l’un des cantons dépeuplés du Grand-Est de la France. Elle est habituée à ce qu’on ne sache pas situer son département sur la carte, à ne pas revendiquer de « racines » régionales particulières, à ne pas faire ni entendre parler de là où elle a grandi, ni à voir, dans les médias ou dans les lieux de pouvoir, de personnes qui ont un parcours ou ne serait-ce qu’un accent similaire au sien. Ce « bouquin qui parle de nous » porte en effet sur les jeunes adultes qui vivent dans ce que l’on a coutume d’appeler dorénavant la « France périphérique». 


Ainsi commence l’essai du sociologue et ethnographe Benoit Coquard « Ceux qui restent » (Editions la Découverte) qui porte comme sous titre « Faire sa vie dans les campagnes en déclin » 


Le livre sert de support à cet entretien passionnant entre Denis Robert et Benoit Coquard qui éclaire, d’une lumière douce mais précise, les zones d’ombre de cette France des campagnes, cette France des délaissés, des « cassos » et du travail au noir. 


On est dans le Grand est où le sociologue a vécu entre 2010 et 2018 pour faire ses recherches sur la France populaire qui a toujours voté à droite, mais qui aujourd’hui s’est déportée en très grand nombre vers l’extrême droite. « Être du coté des gens bien, c’est voter à droite » dit un des protagonistes qui se déclare «  100% Le Pen » et pourrait ajouter « Les gauchistes c’est des branleurs » ou « ceux qui ne travaillent pas ne valent rien » . Entre nostalgie d’un passé révolu, apéro pastis-whisky qui dure, fermeture des bistrots, photo de Bardella sur le frigo, travail au noir et repli sur soi, on trouve aussi de la fierté, de la solidarité et la réminiscence des gilets jaunes. Mais de moins en moins de service public. A travers ceux qui restent et ceux qui partent des périphéries, on comprend mieux comment et pourquoi le Rassemblement national pousse et grimpe d’élection en élection,  sans trop d’efforts...


Je commence à trouver ignoble de me voir imposer l'audition de chaînes de radio quand je me connecte à arrêt sur images

mais quel con! proposer de gouverner par décret après avoir dénoncé pendant des mois  l'utilisation du 49.3

La propagande des chaines bolloréennes n'a pas fonctionné et les instituts de sondage se sont une fois encore couverts de ridicule. On respire mieux.

"Petit tuto pour empêcher un gouvernement fasciste : 

1/ tu prends les deux bulletins et une enveloppe 

2/ tu jetes dans la poubelle celui avec le logo RN 

3/ tu mets le deuxième bulletin dans l'enveloppe (inutile de le lire)

 4/ tu glisses l'enveloppe dans l'urne "

Amine Abes 


chaque voix compte 

La dernière Goguette, intitulée la java de marine le pen, sur l'air de la java des bombes atomiques....

(s'ouvre dans un nouvel onglet en plus)





Bon c’est malaisant cet extrait. Cette dame n’a visiblement pas l’habitude d’être interviewée. Elle n’a aucun argument pour répondre et se raccroche péniblement aux branches. Évidemment, faire le distinguo entre les idées du père et celles de la fille, c’est au dessus de ses capacités.. on peut quand même penser plusieurs choses:

- le manque de formation est patent. Mais qu’on ne s’y trompe guère, les conseillers et députés du rn ne sont pas tous dépourvus de savoir faire et de savoir être ou dépourvus d’agenda politique surtout. La masse critique de députés peu formés par contre témoigne du peu d’importance prêté au régime parlementaire par le parti et au fait que ce soit toujours la cheffe marine lepen et son entourage qui accapare pleinement le pouvoir au sein du parti. Il n’y a pas de ligne paule de veyras par exemple et il n’y en aura jamais.

- face aux journalistes, elle se révèle carrément vulnérable, est ce un argument de campagne? Est ce que l’électeur s’y retrouve? Dans la même logique que la lutte contre les élites hors sol par exemple?

Je ne résiste pas à poster ça :


complétement stupéfiant de connerie; heureusement temporisé par les commentaires désopilants du toujours excellent Samuel Gontier ... qui a bien du mérite de regarder ce genre de merde à la télé ! même si c'est son boulot !


merci à lui


https://www.telerama.fr/television/legislatives-cnews-incite-ses-telespectateurs-a-ne-pas-accepter-le-resultat-des-elections-si-le-rn-ne-l-emporte-pas-7021191.php

ha mais, la rumeur disait vrai...


"Mon dieu, veuillez ne surtout pas leur pardonner

Ils savent très bien ce qu’ils ont fait

Voici une fenêtre ouverte sur des séquences l’on nomme

Il y a quelque chose de pourri dans le royaume"

Pendant ce temps-là, au Royaume Uni, les travaillistes remportent une victoire écrasante. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la rupture avec la ligne Corbyn à été payante.

Effectivement c'est une connerie. Corbière : 40.19 %, Ali Benali : 36.38 %. 

Ce qui m'a trompé c'est ce tweet de Corbière épinglé sur son compte :
Dans la 7ème circonscription de la Seine Saint-Denis, je suis arrivé en tête au 1er tour ! Incompréhensible que ma concurrente ne se désiste pas pour permettre à nos militants de faire campagne dans des circos menacées par l'extrême droite. 
Ce qui ne me parait pas très convaincant.

Je suis HS, mais ça m'attriste profondément ce lâchage de Ruffin 48H avant la fin de la campagne. 


Enfin, je n'incrimine personne, je suppose qu'il est resté aussi longtemps qu'il ne pouvait. Ca m'attriste que LFI n'ait pas réussi à faire évoluer le mouvement en une forme pérenne / inclusive mais toujours avec un cap "radical" ultra clair.


Mais disons que c'est un peu tristou que Ruffin lâche comme pour donner raison aux mainstream et a fortiori aux médias privés qui ont été d'une malhonnêteté effroyable concernant LFI. Bref... C'est sûrement un détail comparativement à tout ce qui se passe. Mais le fait de ne pas sentir une force soudée pour traverser ces épreuves les rend plus difficiles.


Snif. Je suis perdu.


Et Klarsfeld du coup, il dit quoi maintenant? 

Mais cornegidouille, vous ne voyez pas que le RN le fait EXPRES d'investir ce genre de candidats ?

Tout d'abord pour faire diversion, car pendant que la gôôôôche bien pensante, de Mediapart à Libé en passant par ASI, se focalise là-dessus, on ne parle pas des autres penchants bien plus inquiétants du RN.

Et ensuite, parce que pas mal de leurs électeurs se reconnaissent dans ces abrutis, car ces électeurs, même s'ils ne sont pas forcément racistes, ne sont pas des flèches (c'est un euphémisme) et se reconnaissent dans pas mal d'entre eux, se sentent proches, ont le sentiment d'appartenir à la même classe sociale délaissée, et de ce fait pensent qu'ils seront enfin représentés par des gens qui les comprennent.

Le bâtonnier de Paris, Pierre Hoffman a saisi la procureure de la République de Paris, ce 4 juillet, après des appels au meurtre très explicites lancés à l’encontre d’une centaine d’avocats, signataires d’une tribune contre le Rassemblement national dans "Marianne". 
Et ça ne fait que commencer...

Je commence à être fatigué de ces chroniques bien-pensantes qui ne parlent que de l'arbre qui cache la forêt du RN, et qui oublient de parler de ces rappeurs et de leur pitoyable clip, qui sont encore plus cons (si c'est possible) que tous les candidats nazillons que le RN a recrutés, rappeurs tellement cons qu'ils ne voient même pas qu'ils jouent contre leur propre camp...

Le recensement précis de ce qu'on savait déjà :

Faut pas exagérer, c'est une casquette de la Luftwaffe, pas une casquette de SS ! Et d'ailleurs je vous rappelle que Mélenchon porte un symbole qui est un appel au massacre de juifs, ça ne vous intéresse pas, ça ? Bon, c'était mon moment Aramo-Enthovenien-Hanounesque-Praudien-Elkriefien-StCricquesque (désolé pour celleux que j'oublie, vous êtes tant !).


Quelqu'un citait montherlant (lui-même n'étant d'ailleurs pas vraiment clair vis-à-vis du nazisme il me semble) dans le forum il y a peu, "le fascisme, ça commence avec les fous, ça se réalise grâce aux salauds et ça continue à cause des cons". Je ne sais pas où ranger qui tellement ces étiquettes peuvent s'appliquer indifféremment. Mais depuis l'orage de la dissolution, on ressent comme une pluie de cons.

Jetez un œil aux débats diffusés sur France Bleu (3e circ. de la Vienne) :

Sans être méchante, mais imaginez le gars du rn député (le journaliste doit lui souffler des réponses, par charité)... Et par ex. dans notre bureau (140 votants) il serait passé au 1er tour :(

Attention, à force de tout mettre sur le dos du "racisme" et des candidats-juste-bons-à-voter pas forcément éligibles, vous passez à côté des vrais méchants...dont le parachutage est un scandale


https://reporterre.net/A-Bure-le-RN-parachute-un-ingenieur-nucleaire?

C'est comme le tsunami au Japon. Il faudra attendre d'être submergé par la vague, anéanti par la vague, pour la voir.

Ce qu'il manque dans cette chronique, c'est la nécessité du dialogue.


Parce qu'il faut appeler un chat un chat et pouvoir faire remarquer à tou(te)s — car nul n'est parfait — que tel ou tel propos est déplacé.


Il ne faut pas avoir peur de « dénoncer », pas plus que d'être interpelé.


Il faut à tout prix permettre à chacun(e) de réaliser l'indispersable travail intérieur qui, dans l'immense majorité des cas, fera qu'on sera dans un accident et pas une situation bien plus grave : une personne acquise à ces idées nauséabondes.

Le front national , un bouclier pour les Juifs dixit jordan bartoidelà


Je reposte une anecdote personnelle :
Un coreligionnaire (Juif) me demande pour qui je vais voter. Provocation car il sait que mon vote ira au NFP. J'évite de répondre, il insiste et me dit que lui va voter ni ni. Mon énervement étant à son comple, je lui dis par provocation que je voterais comme Klarsfeld. Et je l'ai quitté en le saluant (et en l'imaginant écumant de rage)


"On" les découvre un  peu tard ces fachos assumés, et pourtant un certain nombre d'entre eux étaient déjà élus. Et ceux qui sont là depuis 2022, ou même avant, ils ne sont pas très clean non plus... Certains se sont même lâché dans l'hémicycle. 

Mais on en a pas entendu parlé pendant ces dernières semaines, ni ces dernières années, pourtant les propos et écrits accablants ne manquent pas, les condamnations non plus. Le temps était à la dénonciation de la gauche "dangereuse", il fallait abattre l'ennemi.

Pas de bol, ils se sont trompés d'ennemi.


Elle est responsable, cette presse qui ne les a pas vus depuis tout ce temps, ces racistes, ces violents, ces fachos, et qui maintenant enchaine les articles et vidéos, les débunkages et les factchecking.


C'était pourtant pas compliqué de les trouver avant le  30 juin, ni avant le 9 juin, ni même encore avant. C'était pas compliqué de mettre Bardella face à ses mensonges, face à son programme, face au racisme structurel et historique de son parti, face aux propos de ses ouailles, face aux publications haineuses, face aux photos, aux tweets, au tracts. 


Mais non, c'était mieux de consacrer 25 min sur 30 d'une interview à Bompard à l'antisémitisme, au Hamas, au les "vous condamnez?". Mieux de relayer à longueur de pages, d'éditos, de reportages, de vidéos, les accusations, les calomnies, les outrances contre cette gauche si dangereuse pour "la démocratie" et pour "la France". Et pendant ce temps, de taire les horreurs publiées par les membres de l'extrême droite.


Ce réveil est bien tardif, trop, et il ne permettra pas à tous ces "braves gens" qui n'ont pas vu plus tôt de se racheter une virginité, eux qui trouvaient plus intéressant de relayer les calomnies sur LFI ou la gauche, sur "les dérapages" de JLM, plutôt que d'afficher en pleine page les dérapages (véritables ceux-là) des candidats et élus du RN.

une erreur s'est glissée dans cette brève du Dauphiné Libéré; saurez-vous la découvrir ?


Bernard Dupré, adjoint au maire de gauche de La Tronche en Isère, a reçu un coup de poing dans le visage de la part d'un homme alors qu'il nettoyait les affiches d'Olivier Véran. L'individu a également tenté de lui voler d'autres affiches dans le coffre de sa voiture. Touché à l'arcade, Bernard Dupré a porté plainte. 


comme pour Colombe, le maire de Perpignan embauche! il a créer des commissariats partout! en plus du commissariat national seul reconnu par "service public" et de la gendarmerie nous pouvons en dénombrer quatre de plus! depuis que Sarko a décrété le non remplacement d'un fonctionnaire d'état sur deux, la territoriale embauche à tout va! si certaines municipalités visent plutôt l'éducation, le sport, la culture, celle-ci préfère recréer la milice des chantiers de jeunesse, inutile de se demander pourquoi? nous pourrons lutter contre le clientélisme mais c'est pas gagné !

"Et voilà donc que la cocotte explose, une catastrophe. Pas pour le noyau dur, les convaincus, les historiques, qui savent à quoi s'en tenir, mais pour les autres, les ralliés récents, les "on n'a pas tout essayé", les "finalement, le RN protège les Juifs", ceux qui feront la différence".

Voilà que DS reprend à son compte le "faché pas facho" de Ruffin après avoir expliqué il y a deux jours, score de Ruffin à l'appui, que cette théorie avait du plomb dans l'aile. Non, le dévoilement des candidats racistes n'est pas une catastrophe pour le FN. Ceux qui votent pour ce parti votent en toute connbaissance de cause.

Il ne faut qu'une brebis galeuse pour infecter tout un troupeau...


( proverbe FRANçAIS, bien français, de chez nous, , on est chez nous ... )


Autre proverbe bien national :  brebis galeuse fait souvent les autres teigneuses


(  le génie de la France éternelle )

Perpignan


Chatou


Je ne le cache pas, à la moindre réflexion à mon égard, j'allume la personne en face de moi.

Et si on me touche, je frappe!

Rien à voir , mais important : Ruffin lâche LFI ,en pleine campagne :


En Rhône Alpes une grande majorité de candidats RN a refusé d'être interviewé par FR3 ou de participer à des débats.

Obligé de racler les fonds de tiroir, le RN n'intronise du coup pas les couteaux les plus aiguisés.

On va donc se retrouver avec un paquet de débiles profonds à l'Assemblée Nationale...


Merci Macron !

A noter que Ludivine Daoudi, qui a retiré sa candidature, n'étais absolument pas en position éligible (3eme, très loin derrière les deux premier).

Bonjour,

Si vous ne l'avez pas déjà reçue voici un recensement des "dingueries" des élu-es ou candidat-es RN : https://cartedelahonte.github.io/

On y retrouve les exmeple que vous cités, mais aussi celui qui a publié les adresses des migrants hébergés dans sa ville ou celui qui a écrit sur X dans les jours qui ont suivi l'assassinat de Nahel "plus facile d'écarter les cuisses et de pondre de la racaille que de les élever". Et il y a des cadres du RN qui ont jugé que ces gens là pouvaient avoir leur place à l'Assemblée Nationale de la République... cette ère post-démocratique me sidère :-(

Merci pour tout votre travail et celui d'ASI depuis tant d'années, grâce à vous je comprends tellement mieux le monde qui nous entoure, c'est précieux...

Merci pour vos billets engageants, inspirants, touchants

Longue vie à la déconstruction des récits médiatiques !

Non le RN n’est pas raciste .


Que reste-t-il de son programme ?


Abrogation de la réforme des retraites, finalement non

Suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, reportée

Sortie du marché européen de l’électricité, non plus.

Baisse de la TVA sur le prix de l’électricité, peut-être plus tard

Sortie du commandement intégré de l’Otan, finalement non.

Que reste-t-il de leur programme : virer les étrangers !


A écouter absolument sur instagram :



Vous dites ; "Ceux qui ne tabasseront pas, ne pogromiseront pas personnellement, ne dénonceront pas à la gendarmerie ni à la Kommandantur, ... "

Attendez donc un peu que cette gendarmerie soit une gendarmerie opérant dans le cadre d'un régime fasciste, attendez donc qu'elle ouvre , cette "Kommandantur" (enfin... son avatar moderne), et on verra bien si ces "braves gens" ne s'y rendront pas. Si ce n'est pour dénoncer, au moins pour "se plaindre" de leur "ophtalmo juif" ou de leur "dentiste musulman" dès que ceux-ci auront le malheur de faire quelque chose qui leur déplaira d'une manière ou d'une autre.

Tous ces "braves gens" ? Non, très probablement pas. Une grande partie, très certainement... pendant que l'autre détournera le regard.

Paule de machin a oublié : "et mon coiffeur est homo, mon curé est africain "

ouais... pas facile de trouver le "bon" candidat qui sait se tenir !

;-)


et pendant ce temps là, en Grande Bretagne, un nouveau Tony Blair va accéder au pouvoir !


Youppii !


https://orientxxi.info/magazine/la-palestine-un-enjeu-des-elections-britanniques,7450


DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.