373
Commentaires

Qui a tué Eva Joly ?

La cause est entendue, et ce doit être vrai puisque la France entière le répète en boucle:

Derniers commentaires

Les pompiers accourent, mais Martine Aubry ayant considérablement réduit leur budget de fonctionnement, afin de financer la construction d'une nouvelle mosquée

C'est vrai que l'argent public, partout en France, sert essentiellement à financer les mosquées... Qui, comme chacun sait, se multiplient sur notre territoire... Et pas des projets pharaoniques comme l'aéroport de Nantes, par exemple... Ni une prison dans le Lot, tout près de chez moi. Ni au renflouement des banques...

D'autant que Martine Aubry, c'est bien connu, est mariée à un islamiste...

Ah, au fait, Ulysse, t'as oublié la construction de piscines pour les salopes en tchador...
Bien joué Mme Joly, et vive les accents ! http://www.dailymotion.com/video/xmupqf_la-france-raisonne-de-tous-les-accents-du-monde_news?
A propos de meurtre :
Le dilemme du tramway.
Il y a un élément qui n'est pas pris en compte dans ce test : la personnalité des victimes potentielles.
Par exemple, si la personne seule est Joly ou Mélenchon, et que sur l'autre voie il y a La Pen, Sarkozy, Besson, Guéant et Hortefeux, je ne lèverai évidemment pas le petit doigt sur le levier d'aiguillage.
Dans l'hypothèse de l'obèse, s'il s'agit Depardieu, je le ferai basculer sur les rails sans hésitation. Sauf bien sûr si le groupe est composé des cinq sus-cités. Dans ce cas, je ne le pousserai dans le vide qu'une fois que le wagon écraseur aura fait son oeuvre.
Enfin, si l'homme seul est l'auteur de l'article, je le laisserai crever. Ça lui apprendra à remplacer les infinitifs par des participes passés.
Patrick Besson n'a pas été très subtil, mais c'était encore bien moins subtil de la part de 41,1 % des inscrits aux primaires des Verts (dont plus de 29 % qui se sont abstenus) de choisir comme porte-drapeau un dame qui ne maîtrise pas le français et le parle avec un accent non français ; même si c'est une candidature non pas à la présidence, encore heureux, mais une candidature au seul premier tour de la présidentielle en vue de recueillir des sièges dorés, voire un ou deux maroquins, en étant très loin - le parti – d'être apprécié par la majorité des gens donnant la priorité, en prêchant d'exemple, à l'environnement.
Au JT de 20H de France 2 du 22 novembre 2011, Eva Joly nous aura montré - comme si besoin était -, toute la rigidité, toute l'intransigeance immature des gens intègres jusqu’à fragiliser la crédibilité de la gauche et du candidat Hollande (cohérence et cohésion) et oublier le pourquoi et le comment de sa propre candidature de premier tour censée renforcer un candidat PS au second tour ; et derrière cette Eva Joly, plus égoïstique que jamais, un parti... ramassis de petits carriéristes - il suffit de penser à Duflot acceptant que le PS évince une autre femme pour lui faire une place dans une circonscription parisienne).

Ne vous trompez pas ! Cette femme émotionnelle, privée d'expérience, qui semble ignorer que sa candidature est un moyen et non une fin en soi, cultive très certainement le raisonnement suivant : mieux vaut la ré-élection de Sarkozy qu'un mauvais accord sur le nucléaire (entre autres sujets) avec le PS, montrant là toutes les limites du choix de la candidature (eh oui ! déjà ! A cinq mois du premier tour !) d’une Eva Joly un temps tentée, ne l'oublions pas, par le centriste Bayrou avant de trouver une place chez les verts... de gris, éternels queue de peloton de la politique, oxydés par des années d'une pratique politique sans envergure avec lpour seule ambition, pour le plus grand nombre d'entre eux : le renouvellement de leurs mandats de députés ou de conseillers.


***

A propos de la lettre du député Danièle Hoffman envoyée à Martine Aubry concernant son éviction de la circonscription dont elle est députée au profit de la patronne des Verts…

Le seul argument recevable de cette dame est le suivant :" A gauche, on n'a jamais vu une femme évincée au profit d’une autre »

Et plus encore à l'heure où seulement 18% des députés sont des femmes.

C'était à Duflot d'exiger du PS une circonscription qui ne remette pas en cause cette précaution et le soin apporté à la nomination des femmes en politique.

***

Bouffez-vous entre vous Mesdames ! Et les hommes pourront continuer d’occuper seuls la place.

Quant à Hollande... apparatchik PS par excellence, il ne fera manifestement de cadeaux ni aux Verts ni aux femmes : l'une devra évincer l'autre.


Aussi.. plus ça change... plus…
Joly représente un parti qui a d'ores et déjà négocié 60 circonscriptions avec le PS. Désolé, mais je ne comprends pas pourquoi elle se présente. C'est absurde.
C'est qui, ce pôv' Besson ? C'est ça qu'on lui a appris à l'Ecole Supérieure de Journalisme (en plus de servir la soupe et de passer les plats) ?
Il est tout de même désolant que ce qu'on attend en priorité d'une candidate à l'élection présidentielle, c'est qu'elle dise pour qui elle va voter au second tour. Comment elle compte sortir du nucléaire, réduire l'endettement du pays, réformer l'école, lutter contre le changement climatique, faire face à la pression migratoire du Sud, construire une Europe politique, tout cela est accessoire et ne fait pas débat. Mais qu'elle ne dise pas qu'elle va voter pour Hollande au deuxième tour, quel scandale! Tant qu'on en sera là dans le traitement médiatique du débat politique, il ne faudra pas s'étonner que les citoyens s'en désintéressent.
Il est tout de même désolant que ce qu'on attend en priorité d'une candidate à l'élection présidentielle, c'est qu'elle dise pour qui elle va voter au second tour. Comment elle compte sortir du nucléaire, réduire l'endettement du pays, réformer l'école, lutter contre le changement climatique, faire face à la pression migratoire du Sud, construire une Europe politique, tout cela est accessoire et ne fait pas débat. Mais qu'elle ne dise pas qu'elle va voter pour Hollande au deuxième tour, quel scandale! Tant qu'on en sera là dans le traitement médiatique du débat politique, il ne faudra pas s'étonner que les citoyens s'en désintéressent.
Moi je me demande si les [s]rigolos[/s] "écolos" ne jouent pas un double-jeu; d'un coté faire croire aux militants "que l'écologie ont s'en occupent" et de l'autre de la pure politique politicienne dans l'espoir d'avoir des postes bien rémunérés et plus tard des "emplois cools" au sénat ou au parlement européen.

Exemples de chefs de micros-partis qui n'ont plus fait parler d'eux quant-ils ont occupés ce type de poste : krivine, laguillé, voinet.

Concernant mme joly, cette retraitée de la magistrature devenue Française par mariage & divorce, pourquoi était-elle revenue dans son pays natal pour finalement échouer à nouveau dans notre beau pays ?
Appelons un chat un chat. Le problème c'est le fascisme ambiant qui s'installe au PS et maintenant à EELV suivant la même vague autoritaire qui se déverse en ce moment sur toute l'Europe où tout le système médiatique semble trouver normal que des gouvernements changent sans élection ...

Nous avons largement dépassé le stade du "vote utile" maintenant nous sommes passés au stade de la "parole utile". Peu importe ce que fait ou ce que dit le PS, peu importe ce qu'il propose, tu n'as donc plus le droit de formuler la moindre critique sans quoi tu fais le jeu de la droite et de Sarkozy. Et gare à toi si tu enfrains cette règle comme Eva ! Tu seras immédiatement brûlé sur le bucher comme le traitre que tu es !
Et si tu fais l'affront de proposer une candidature dissidente de celle du PS aux élections, bref si tu fais l'affront de ne pas consentir à te laisser éliminer dans le cadre de leurs primaires, tu es sommé immédiatement de dire si tu voteras pour le PS au second tour de la présidentielle quand tu seras éliminé, bref il faut que tu envisages ta défaite et que tu déclares ton allégeance au PS avant même d'avoir commencé ta campagne ;)

Bref vive le bipartisme, vive la pensée unique, vive la tyranie !

Il est plus que temps de virer tous ces pourris du pouvoir je crois !
Hé ! Ribouldingue, Croquignol et Filochard, pourriez-vous vous étriper en "message privé", s'il vous plaît ?

M E R C i i i i i i
Elle est donc morte ?
Je ne peux m'empêcher de songer que ce n'est pas à l'assassinat médiatique d'Eva Joly que nous sommes en train d'assister, mais bel et bien à sa résurrection.

En effet, depuis plusieurs mois, le PS monopolisait lémédia avec ses primaires, imité par l'UMP aux lendemains de ces dernières. On entendait bien de temps en temps les voix de Jean-Luc Mélenchon ou de la fifille à son (ka)pôpô. Mais, honnêtement, depuis la fin (médiatique, j'entends) de l'affaire Fukushima, avez-vous beaucoup ouï les représentants d'EELV ? Étant donné que nous, @sinautes, sommes probablement en moyenne plus réceptifs aux messages de ce mouvement que la population française dans son ensemble, vous conviendrez avec moi que la candidate écologiste avait bien besoin d'un coup d'éclat pour relancer sa campagne présidentielle. Eva Joly, morte ? Non, regardez, elle est de retour, prête à tous les terrasser ! Tatayoyo ! Pardon, "Taïaut ! Taïaut !" (les initiés comprendront). Tant mieux pour elle.

Pour autant, cet épisode autour du nucléaire me paraît être une erreur. Pas sur le plan des idées, car, après tout, quiconque lui donne tort sur ce point ne votera sans doute pas pour elle. Le véritable problème à mon sens est le timing. D'une part, commencer son retour en attaquant le PS est un mauvais choix. Il eût été plus avisé de déverser un (du)flot de critiques sur la politique sarkozienne (à défaut de programme, autant se reporter sur son bilan), avant de marquer plus fermement la distinction avec son allié François Hollande.
D'autre part, le choix du nucléaire est lui aussi malvenu. Ce thème est tellement emblématique d'Europe Écologie - Les Verts, que son évocation dans le cadre d'une "résurrection" est dénué de tout effet de surprise, ce qui minimise l'impact du choc que voulait provoquer la candidate.

Et le fond, dans tout ça ? Mais qui donc s'y intéresse dans lémédia ?
les femmes semblent avoir un destin funeste à gauche ; des langues trop dénouées et affranchies des codes masculins.

dans l'espace public le politique sacrifie la vérité et prône une langue mortifère où le sacrfice des uns profite aux autres.
c'est triste ce parti socialiste qui à peine en bonne position pousse aux reniement de ces compagnons de route .

c'est donc pas demain qu'une femme peut faire autrement qu'étouffer ce qui monte en elle de vérité et d'éxigeances nouvelles pour façonner notre avenir .
la politique est une affaire d'homme donc c'est une affaire entendue retournez donc à vos bruya,tes casseroles mégères impossibles à apprivoiser!!
ce forum est devenu un nid à trolls
1) une auditrice de Mermet a trouvé un qualificatif tout à fait pertinent pour les négociations PS-EELV: la lutte des places

2) après avoir rendu l'hommage qui se doit à Danièle Gilbert, faite Chevalier des Arts et Lettres par l'onctueux Frédéric Mitterrand,
un horrible gauchiste donne son avis sur Eva Joly (sur RTL)
Moi j'ai rien compris à l'histoire
Je vois au contraire une femme bien ferme sur ses guiboles, qui la ramène, exactement comme il faut par rapport à son électorat d'extrême-gauche et d'extrême-centre. Elle occupe le terrain médiatique, ce qui par les temps qui courent, est malheureusement l'essentiel. Elle a eu un coup de mou, mais a correctement relevé la tête. Elle sait s'adapter et résister aux coups durs. Elle fait penser à ces abers norvégiens, ces falaises encaissées, avec ces trouées qui ouvrent sur les fleuves et qui laissent entrer la marée pour inonder les vallées ! Oui ! des fjords, c'est ça.

Derrière, chez les écolos, elle a des fins stratèges et des politiciens politiciens, et des politiciennes politiciennes, qui savent exactement ce qu'ils veulent, faire progresser leur parti dans le jeu parlementaire.

Ils savent tous exactement ce qu'ils veulent et comment l'obtenir, parfois d'une façon limite cynique, mais il faut savoir hurler avec les loups, sinon ils vous dévorent et vous laissent en sang dans la neige.

A vrai dire, Joly me fait penser à cette chanson de Gérard Lenorman :

"Dans la lointaine Norvège, mon père est couché dans la neige
C'est un sapin de 120 mètres, c'est de son bois que je suis né

Enfant de la plus haute branche, là où la sève est la plus blanche
Je fais métier de saltimbanque, moi qui peux vivre sans argent

Oh dites moi s'il vous plaît, quel est celui qui vous a
Taillé dans un morceau de bois
Et qui vous a libéré ?
Vous qui pouvez marcher sans poulies ni ficelles ?"

J'ai oublié le reste, mais à chaque fois que je la vois, je me souviens de cette chanson, et comme j'ai du mal à comprendre ce qu'elle dit, ça compense. Mais je me la représente bien comme un pantin libéré, un peu gauche, mais qui a gagné et qui mérite sa liberté.

Pour le cas où Cloma ne comprendrait pas, il s'agit de la chanson que chante un pantin dans un théâtre de marionnettes, et qui aspire à autre chose, à la liberté, et qui interpelle les humains.
C'est vrai qu'il y a une interprétation volontairement malveillante des propos d'Eva Joly hier matin par le système médiatique.
En même temps, il semble bien que cette radicalisation d'Eva Joly soit réelle (et connue par des indiscrétions dans les cercles journalistiques). Si tel est le cas, Aphatie et les autres n'ont fait qu'expliciter l'implicite.

Bon, et puis évidemment, cela fait les affaires de l'UMP et les proches (Figaro) ont tout intérêt à entretenir à tout prix ce feuilleton.
Lémédias se sont acharnés sur Eva Jolly bien avant qu'elle ne s'engage ouvertement en politique, bien avant qu'elle ne puisse s'exprimer librement en raison de son statut de juge d'instruction. Les journalistes la massacrent depuis plusieurs années déjà, puisqu'elle a osé s'attaquer à quelques politiciens véreux. Ce qui en dit long sur la convergence d'intérêt entre ces deux corporations (il n'y a pas si longtemps, Anne Sinclair déclarait que la France avait la classe politique la plus intègre du monde ... à méditer).

Sur le plan purement électoraliste, je ne suis pas loin de penser que tout cela arrange bien Cécile Duflot : une Eva Jolly qui se ramasse au premier tour, c'est moins de risque de revivre un nouveau "2002", et la voie libre pour les législatives et l'accord passé avec le PS.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Où on réalise que demander aux Verts de la responsabilité, du sens politique, de la cohérence dans le partage, revient en fait à leur demander d'abandonner leurs fondamentaux pour ne garder que le décor de la vitrine.

Comme par ici, où pour pouvoir entrer au CG de Loire-Atlantique ils ont laissé tomber l'idée de demander à Ayrault d'abandonner le projet d'aéroport à Notre-Dame des landes, un truc nuisible, sans avenir et qui n'enrichira que la bande à Vinci.


Maintenant ils s’occupent du fleurisseement des ronds-points. C'est bien.

(Je viens de parcourir les échanges freudqo-Sémir-Jerisback, qui doivent occuper une bonne moitié de cette page. P... que j'ai bien fait de ne continuer l’échange avec le premier !)
Est ce que Sarko sera ré-élu grâce à une guerre contre l'Iran ???

http://www.lemonde.fr/international/article/2011/11/24/la-france-va-cesser-d-acheter-du-petrole-a-l-iran_1608936_3210.html

SEMIR
Au fait, quand lémédia vont-ils faire la fête à Jean S. ??? l'EPAD est dans la mouise. Devedjian s'empresse de cracher dans la soupe ;o))...

"La vengeance est un plat qui se mange froid. Viré de la présidence de l'Epad en 2009 pour installer Prince Jean, Patrick Devedjian avait à l'époque ruminé du sordide. C'est donc à lui qui revient aujourd'hui l'honneur de balancer le cocktail Molotov dans le carrosse du petit monarque et cependant chef de sa famille politique. « Jean Sarkozy ne le savait pas, mais l'Epad était un miroir aux alouettes », dit-il, plein d'une jubilation morbide.

Et pour enfoncer le tout d'un grand coup de massette dans l'orgueil de Sarko, il ne prend pas de gants. A la gestion désastreuse de l’État, qu'il constate, il ajoute implacable : « La Cour des comptes y passe beaucoup de temps, il y a une accumulation de passifs. C'est une bombe à retardement qui pourrait exploser à partir de juin »."
Dans Libé, Alain Duhaml envoie le pâté sur les écolos. Oui, Alain Duhamel ! On devrait plutôt dire le purin. Extrait :

//Les verts ont capitulé en rase campagne pour accepter comme dans les célèbres congrès radicaux-socialistes un accord sur les désaccords, une convergence sur les divergences. On partait de René Dumont pour arriver à Edgar Faure moins le brio....Cécile Duflot (...) jusqu'alors si mordante et si acide, a décroché la promesse d'une confortable circonscription parisienne (...) occupée par une femme socialiste honorable, active et populaire, ainsi sacrifiée comme ça se passe d'ordinaire au sein des partis de gouvernement les plus vétustes et les plus machistes...

Bah, tant que pour y aller elle ne prend pas l'avion, la pureté doctrinale est sauve, hein !
J'espère qu'elle tiendra : ses propos font du bien , simple rappel elle devait être battue à plate couture par hulot .

Certains petits marquis et dignitaires devraient se méfier les électeurs ne sont plus ignares , le non au référendum ne leur a pas servi de leçon : les gros titres ne font plus l'opinion .
A mon sens l'info qui émerge de cet article ne porte pas sur Eva Joly mais sur le questionnement des journalistes.
Quoi qu'il ne s'agisse pas d'une information mais d'une tendance lourde, extrêmement lourde...

A chaque fois que l'on interroge le représentant d'un petit parti, on l'interroge a longueur d'interview sur son incapacité à gagner, ses alliances futures, la raison qui pousse ce candidat à ne pas se placer directement derrière un grand parti qui mettra lui la politique en œuvre.

Par contre, il est très dur de parler de politique, oui on parle bien de manœuvres, de coalitions, mais pas de projets , il est difficile de voir émerger des paroles politiques qui développent des stratégies permettant de donner une nouvelle direction or il me semble que si les journalistes faisaient du programme politique la question majeure, cela permettrait de donner des bases plus cohérentes au débat public.

La question des manœuvres pouvant toujours se poser mais uniquement dans une perspective de mise en œuvre du programme.
Puisque la question première en face d'un politique n'est elle pas celle de la manière dont il va intervenir ou non sur nos vies ?

D'ailleurs, je remarque que les questionnements continuels sur les petites phrases qui sont faciles à mettre en image au vingt heures constituent bien souvent l'essentiel du débat public. "la Rochelle étant ainsi placée sur la carte comme un des lieux majeurs de production de l'industrie (dé)informative"

Un tel type de questionnement est malheureusement la source de bien des maux. En parlant de Meaux, interroger les hommes politiques en profondeurs sur les dossiers qu'ils traitent permettraient ils à Jean-François Coppé d'exister ?
http://realinfos.wordpress.com/2011/11/23/danielle-mitterrand-la-democratie-nexiste-ni-aux-usa-ni-en-france/

Une candidate qui dit ce qu'elle pense, qui semble penser ce qu'elle dit ... qui parle d'autre chose que de la durée de vie des sacs plastiques de supermarchés ...ça pourrait perturber la campagne voyons ....
Tant que ce sont les journalistes qui posent des questions , passe encore, mais en cas de débat avec les autres candidats .. brrrr certains doivent trembler ...
Eva Joly a droit à la totale dans Libé
Le parti auquel vous appartenez ne vient-il pas de signer un accord avec un autre, sans que vous soyez au moins obligé de concéder qu'au cas où - fort improbable il est vrai ! - le candidat de l'autre parti contractant arrivait devant vous au 1er tour vous appelleriez à voter pour lui (et réciproquement bien sûr). Autrefois à gauche existait ce qu'on appelait "la discipline républicaine" qui faisait - volens nolens - qu'au 2e tour on votait pour le candidat de gauche le mieux placé... même quand "l'union était un combat". Vieilles lunes archaïques, convenons-en ! Il vaut mieux cracher sur le concurrent que sur l'adversaire, de nos jours.

Pour en revenir à Mme Joly, l'accord PS-Verts, signé bien avant le lendemain du 2d tour des présidentielles, montre que la priorité des verts est l'élection législative et qu'ils ne veulent surtout pas négocier des circonscriptions entre présidentielles et législatives, de crainte que le score de leur championne ne les place en position de faiblesse. Mme Joly, elle-même, ne donne pas tout-à-fait l'impression d'être persuadée de sa candidature.
Et les Verts donnent de plus en plus l'impression d'être un avatar du PSU de la grande époque.
Europe Ecologie c'est la figure tutélaire de Dany Cohn-Bendit, l'as de la compromission, le champion du foutage de gueule, le démago hors catégorie qui est aussi rigide dans ses principes que dans ses mœurs, c'est à dire avec parcimonie.
Je me souviens la première fois que j'ai vu cet homme jacqueter dans le poste, il était face à Chevènement alors ministre de l'intérieur et il lui disait ceci :

"Jean-Pierre, si tu donne des papiers à tous les sans-papiers, je te paye un gueuleton dans le resto de ton choix".

Voila la substance vitale, l'esprit profond qui anime le parti de la pureté. Une branche pourrie sur des racines pourries.

Dans ce paysage, Eva Joly dénote, on se demande d'ailleurs bien ce qu'elle fait dans cette galère. Elle refuserait d'appeler à voter Hollande ? On a déjà fait ce reproche à Bayrou en 2007, et je me demande bien quels avantages touchent les journaleux qui posent la question avec insistance.

Y répondre consiste à se désister de sa propre candidature, renoncer à la finale, et donc au combat tout court. Y répondre c'est affirmer haut et fort, qu'on ne sert à rien et qu'on ne se présente que par compromission pour en tirer des bénéfices ultérieurs. Qu'on n'a pas de projet, qu'on n'est pas là pour servir mais pour se servir.
Je conchie tous les candidats qui appellent à voter pour quelqu'un d'autre qu'eux-mêmes, ce sont des carpettes qui ne méritent pas le respect.
Et même si je n'aime pas particulièrement Eva Joly je dois bien avouer qu'elle a au moins une dignité dont bon nombre devraient s'inspirer.
Bonjour
Vous avez vu que l'Allemagne n'a pas réussi à lever la totalité de l'emprunt qu'elle avait lancé !!!
L'Allemagne va-t-il devenir le nième "pays-qui-gagne-dont-il faut-prendre-exemple" après la belle Irlande (un paradis qu'y disaient), le beau Portugal (voyez comme ils bossent) et la belle Espagne (une économie exemplaire) !!!
Et dire que leurs boniments marchent encore.
Cela montre que les acteurs politiques passent, les règles restent: Surtout ne jamais être sincère, ne jamais dire la vérité. Etrange coutume.
Eva Joly est en train de se tuer elle-même. Elle semble se considérer déliée de toute obligation envers son propre parti et pouvoir faire ce qu'elle veut sans en discuter avec qui que ce soit. C'est beau la démocratie dans les partis, et visiblement ça plait ici! Comme Mélenchon elle passe plus de temps à accabler la gauche que Sarkozy, en critiquant les accords passés, les autres candidats. La comparaison avec des marionnettes, c'est le genre de choses que la droite va se délecter d'utiliser, tout comme le capitaine de pédalo.

Alors apparemment cela plaît aux rebelles à poncho qui font la révolution dans leur fauteuil, mais cela ne lui fera pas gagner des voix dans l'isoloir au final, ou très peu, et encire si cela ne lui en fait pas perdre.

Cette fixation sur le nucléaire comme si c'était LE problème n°1 des Français est ridicule. Il conviendrait quand même de s'occuper d'abord du chômage, de la misère des travailleurs pauvres et ainsi de suite. Et se rappeler que les allemands tant pris en exemple sur cette question par EELV sont en train d'acheter en masse du gaz russe pour faire fonctionner des centrales thermiques très polluantes.
les socialistes sont "du bois dont on fait les marionnettes"

C'est pourtant tellement, tellement, tellement vrai.
C'est peut-être ça qu'on veut pas entendre.
Si Hollande se couche déjà devant AREVA, comment croire qu'il se lèvera contre les marchés financiers, le FMI et la banque européenne ?
Les cadres d'EELV et les socialos me dégoûtent au plus haut point!! Eva Joly a été élue pour son intransigeance et sa transparence, on lui demande maintenant d'être soumise et malléable!
A l'époque du Tweet, du SMS et de l'info en flux continu, lémédias vont très vite s'adapter et se nourrir de tous les couacs et mini psychodrames, de tous ces divertissements pascaliens modernes.

Eva c'est l'Eve de la faute médiatique originelle.

EVE peut se lire de gauche à droite et de droite à gauche, ce qui pourrait symboliser selon les anciens une double nature ?!

Avec EVA on aurait AVE avec lequel je vous salue bien.

C'était la "pensée magique" du matin.
C'est pas moi !

Je ne suis ni l'arbitre, ni la foule en colère, ni son manager, ni un parieur, ni le reporter, ni son adversaire.
La politique est bien un combat mais, rassurez vous, Eva Joly n'est pas morte !
On a appris ce WE, la candidature du président du CNIP (Centre national des indépendants et des paysans), Gilles Bourdouleix, député Maire de Cholet (49).
Après avoir fleurter avec son voisin DeVilliers, après avoir annoncé cet été, sur le compte Twitter de la mairie le ralliement du CNIP à Boorlo, qui ne s'est jamais fait, le très opportuniste bonhomme en quête depuis des années d'un strapontin ministériel se lance seul... très seul, et très à droite.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/article_-Cholet.-Gilles-Bourdouleix-candidat-du-CNIP-a-la-presidentielle-de-2012_38692-47_actualite.Htm
Comme vous FreeBix.... Comment aider Eva Joly ? Comment la persuader de ne pas laisser tomber ??
//Aux yeux des Verts, c'est de risquer de faire capoter un accord électoral qui leur promet un nombre appréciable de circonscriptions.//

C'est devenu ça les verts : des lanceurs de projets iconoclastes, qui passent sous le tapis pour avoir des places juteuses, d'où ils pourront réaliser des projets inoffensifs voir juteux comme la pose de panneaux indiquant : attention, espèce en péril. Non, il ne s'agit pas d'un evajoly horribilis.
La question que je me pose est donc : Que peut-on faire pour aider Éva Joly ?

- Prendre sa carte EELV ? pour se féliciter en juin de notre nombre de sièges ?

- L'inviter sur le plateau d'ASI ?

- Envoyer un mail à tout son carnet d'adresses en demandant une raison (ou plusieurs) de ne pas voter pour elle ?

... tiens je vais faire ça...
Je n'ai malheureusement pas pu retrouver l'auteur ou le copyright sur la photo, par contre on peut trouver en 3 secondes des versions non recadrées et de bien meilleure qualité : http://boxrec.com/media/index.php/File:MooreD.jpg
(tant qu'à piquer des images, autant éviter de prendre des versions floues et mal recadrées)

Par contre pour la chanson, voici l'originale de Bob Dylan :
http://www.youtube.com/watch?v=ocO-Ugl-gqQ
Je sais que dans les années 60 on adorait les reprises et adaptations, mais bon, faire une référence culturelle en ne citant que la reprise, c'est comme si Alain Korkos nous parlait de cinéma en citant les remakes américains de films français... Sans évoquer les originaux. Ses fans le conduiraient direct au bûcher.

Pour le Figaro peu suspect de jolysme :
http://www.lefigaro.fr/politique/2011/11/23/01002-20111123ARTFIG00558-eva-joly-quatre-mois-d-une-campagne-erratique.php
En effet... Vu le choix du titre et de la photo ( Eva Joly faisant la tronche alors que c'est censé illustrer sa victoire face à Hulot), on se dit que Le Figaro se gardera d'en faire sa championne.
Lémédia ont créé le pataquès.Comme d'habitude. En focalisant l'attention sur une non-réponse pudique qui était en fait une réponse.Et c'est parti! toute la journée et la soirée.Jusqu'à plus soif. Les doctes experts sont venus ici et là analyser la chose.
Ce matin,sur France inter,le cumulard ministre-maire de Bordeaux-et président d'un truc a proféré quelques âneries qui ne feront l'objet d'aucun déferlement. En ce moment,la mode est à attaquer la gauche.
Mais c'est une observation banale .La chose n'est pas nouvelle. Taper sur Eva Joly,c'est affaiblir la gauche .On voit ce que ce sport peut rapporter à ses adeptes.
ah les questions du larb... présentateur, https://www.youtube.com/watch?v=0uddvVYhnh4 ch'peux plus...
"Tuer", "meurtre", "crime": vous n'y allez pas d'une main morte ce matin. Avez-vous songé à l'effet de sidération des termes, en l'occurrence inappropriés, que vous employez ? - Il est d'interdire la pensée...
Si Eva Joly reste en piste, je vote pour elle... on la traite comme une quasi immigrée sans papier, une clandestine, une fausse française...
Faut le dire ça aussi.

Elle s'est mariée avec un Français "pur jus" et a eu des enfants avec lui. Elle vit depuis 30 ans en France et est "Française par amour" (je la cite).

Elle a aussi permis aux Verts de faire presque 16% aux Européennes à égalité avec les socialeux... mais pour les Présidentielles, cela ne sera pas évident...

Comme je disais, les Ecolos "gaulois" aiment la pureté de la nature végétale mais n'aiment pas forcément la pureté humaine...
Ne vous étonnez pas si, comme je le prévois, il y aura quasiment 0 députés français d'origine arabe dans la prochaine assemblée.
.

Il y a pourtant plusieurs millions de ces Français là non représentés. Il y a quelques noirs mais des Antilles bien sûre !

Savez-vous qu'Elisabeth Guigou est parachutée à Saint-Denis et veut deloger le deputé sortant Daniel Goldberg, qui fait un formidable travail de terrain. Ira-t-elle jusqu'a habiter en Seine Saint Denis comme celui dont elle veut prendre la place ? On disait aussi que DSK n'habitait pas Sarcelles... vous avez oublié ??

Oh oui, Eva Joly est d'un courage immense selon moi, elle a quasiment été obligée de quitter la France, il y a quelques années... Lisez ses livres et vous comprendrez qu'elle a perdu son mari après l'Affaire Elf... et qu'on l'a quasiment renvoyé de son poste de juge d'instruction même si on a fait croire qu'elle est partie en retraite..

Elle a occupé ensuite un poste élevé de lutte contre la corruption en Norvège ce qui lui a permis de découvrir le rôle des Paradis Fiscaux dans la corruption, le blanchiment d'argent etc... Ecoutez-là bien et vous verrez qu'entre la corruption, les paradis fiscaux et les désastres humanitaires en Afrique par exemple il y a un lien plus qu'évident...

Les mêmes multinationales qui corrompent sont celles qui vont déverser des produits toxiques dans des rivières africaines... elle est une de ces personnes qui dénoncent la Françafrique et le système financier opaque....

Je la remercie du fond du coeur d'avoir affirmé que Charles Pasqua est un délinquant et un criminel (condamné devant la Cour de Cassation).. Daniel Schneidermann, il se peut que cette réponse d'Eva Joly avec son accent n'a pas plu aussi mais elle est tellement vraie cete réponse...

Vous voyez, je ne voterai pas pour un candidat parce qu'il est à la mode... je vérifie avant...

EN TOUT CAS JE NE VOTERAI NI UMP NI SOCIALEUX...

SEMIR
Madame Joly n'avait, jusqu'à présent, suscité en moi aucun mouvement de sympathie. Maintenant, c'est fait.
Lémédia ont déjà choisi leur candidat : Hollandréou et son PaSoc !
Déjà qu'ils avaient eu un gros "coup de mou" l'été dernier suite au sale coup que leur a joué leur préféré : DSK (désolée de réécrire ces initiales, mais un peu obligée pour ma démonstration)
Alors là, pas question qu'on "ose" émettre une quelconque critique sur le côté "accepte tout compromis" de la petite annonce, qu'on ne "sente" pas ce PaSoc dont le programme ne se différencie guère de celui de la majorité en place.
Lémédia savent, eux ! Lémédia ont prouvé leur sagesse à chaque élection-piège-à-cons... Lémédia ont prouvé leur indépendance à chaque interview [s]roy[/s] présidentielle... lézéditorialisssses ont des réseaux... ils sont bien informés...
tels des petits papes, ils émettent leurs bulles p'titpapales de leur bulle médiatique.
Bon sang, réveillez-vous, les mecs ! Chaque fois qu'on vous sort des vérités, vous avez des réactions de vierges effarouchées et vous jetez l'opprobe sur ceux qui la disent, la vérité :
Méluche a raison : Hollandréou est un capitaine de pédalo
Eva a raison : le PaSoc est mou du genou entre autres face au nucléaire et EELV est composé d'une bande de petits arrivistes prêts à tous les compromis .
Point/barre
Tous d'accord pour tuer Eva? Ça dépend de quel "tous" on parle. Dans la politico-média-sphère, c'est à peu près sûr. Sauf Mélenchon. Ailleurs? Dans mon entourage (ya bien sûr un biais, je fréquente pas n'importe qui :-D) j'entends plutôt que EELV a vendu l'opposition au nucléaire en échange d'un plat de [s]lentilles[/s] députés, et qu'on croise les doigts pour qu'Eva Joly reste ferme sur ses convictions et se laisse pas formater par la langue de bois.

Déjà, nous avons eu la preuve, pour ceux qui en doutaient encore, que notre "futur président" est prisonnier du lobby nucléaire, il a suffi d'un froncement de sourcil d'AREVA pour mener à cette pantalonnade d'un accord modifié unilatéralement après signature, puis d'un rabibochage foireux, suivi d'une mise au point claire et ferme de la candidate, suivie d'un rappel à l'ordre ni clair ni ferme mais souterrainement musclé.

Pour moi, ce qui vient de se passer est le début de toute corruption: sensibilité aux lobbies, arrangements par marchandages pré-électoraux, camouflages divers et langue de bois affirmée. Et la candidature d'Eva Joly c'est la lutte contre la corruption d'abord. Parce que, même si je suis très sensible à l'aspect écologie, je pense que c'est dans la corruption, au sens strict mais aussi au sens large de 'compromissions inacceptables' que prennent leur source tous les désastres de notre époque, la misère, les médocs assassins, les biberons tueurs, les tchernoshima, les enfants qui meurent avant leur cinquième anniversaire, TOUT. Analysez chacun des fléaux qui détruisent nos vies, c'est la corruption que vous trouvez au bout.
eh oui, elle n'est pas formatée ENA ou langue de bois, notre Eva. Elle n'utilise pas des éléments de langages élaborés par ses "coaches" si tant est qu'elle en ait. C'est rafraichissant, cette pensée réaliste bien affirmée, ça fait un bien fou. Mais voilà, cela désarçonne la nomenklatura des journalistes qui n'aiment pas ça et souhaitent sa disparition car elle dérange. Dans 20 ans, on relira ses discours et on appréciera. Quel gâchis. On a envie de crier fort pour qu'elle l'entende "courage Eva"!
Il y avait ce matin également l'excellent Poutou sur Inter qui, fort de ses 0% d'intention de vote dans les sondages, a répondu à la question "appellerez-vous à voter Hollande au deuxième tour ?" "oui, on fera tout pour battre Sarkozy, mais la solution Hollande ne sera pas la bonne".
Il s'est dit aussi solidaire d'Eva Joly, qui ose dire tout haut ce que ces péteux d'écolo devraient dire.
si seulement elle pouvait lacher EELV, et creer son propre parti ou en rejoindre un qui la respecte.......
Ces "psychodrames" sont révélateurs de ce qu'est devenue la politique en France : une affaire de journaleux en mal de gros titres.

Tout cela étant réduit à "combien-de-postes-d'élus-on-va-avoir-dans-le-prochain-gouvernement", Montebourg le gauchiste finit par l'aligner sur Flamby (et au diable les "idées") le "porte-parole" d'Eva Joly démissionne, comme Besson, parti rejoindre la clique sarkozyste.

Les écolos auraient dû choisir Hulot, il aurait été dans le ton...

Ils sont aussi nuls que les "socialistes"...
Et tout ça ouvre un grand boulevard pour le nabot, ou pire, pour La Pen.
C'est désagréable de ne pas entendre ce qu'on a envie d'entendre. On est dans une case alors on doit y rester. Le rôle d'Eva Joly c'est de faire de la figuration. Qu'elle fasse ce qu'on attend d'elle et tout ira mieux dans le meilleur des mondes.
C'était, en exclusivité pour @SI, mon analyse de cette "séquence politique".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.