90
Commentaires

"Quand M6 demande au préfet de venir à Bugarach, le préfet est là"

Si vous avez allumé un poste de télévision ces derniers jours, vous n'avez pas pu rater les descendants d'Osiris, les chamanes et les gardiens du tombeau du Christ qui se bousculent – paraît-il – dans le petit village de Bugarach (Aude). Il s'agirait du seul village épargné par la fin du monde prédite par les Mayas. Que penser de la manière dont les journaux, les télés et l'édition ont mis en scène le fantasme de la fin du monde ? Pour nous répondre, Frédéric Lenoir, directeur du Monde des religions et auteur du livre La Guérison du monde. Pouvait-on filmer ce village de Bugarach en évitant le double écueil des clichés absolus et de la vacuité totale ? C'est le tour de force réussi par notre second invité, Rémi Lainé, auteur d'un documentaire diffusé sur Arte ce vendredi (à minuit), Le monde s'arrête à Bugarach.

Derniers commentaires

Ce que j'en retiens, c'est au milieu de l'émission, de 30min03 à 32min00 : sur la tolérance...

"Parmis les qualités de Bugarach, y'a l'ouverture, c'est un village où l'on accepte assez facilement l'autre, entre guillemet"
"[...] il est mieux ici qu'à l'asile"

30min54 :
"mais d'ailleurs religieusement c'est des terres aussi de tolérance"
"[...] toujours été des minorités persécutés par des majorités, ce qui explique je pense en grande partie cette ouverture".
31min34 :
"parce-qu'ils acceptent des gens différents. Le problème qui s'est passé avec la catholiscime en france pendant longtemps, c'est que tout ce qui était une voix discordante était taxé d'hérésie".
Juste une petite chose à préciser par rapport au casting de l'émission, par ailleurs assez intéressante. Les membres de l'équipe d'arrêt sur images semblaient pendant l'enregistrement convaincus que Frédéric Lenoir parlait en toute connaissance de cause à propos des religions - notamment, je suppose, parce qu'il dirige « le Monde des religions ».

Enfin il faudrait quand-même rappeler que M. Lenoir s'autoproclame spécialiste des religions (et de plus est apparemment régulièrement invité dans les médias et journaux) alors qu'il n'a qu'une thèse, certes suivie à l'EHESS, établissement de renom, mais intitulée Le bouddhisme en France : un laboratoire de la modernité religieuse. Par conséquent on peut dire qu'il doit bien connaître le bouddhisme et ses liens avec la France.

En outre, ses seuls ouvrages publiés ou auxquels il a participé qui soient qualifiables de contributions scientifiques spécialisées sont une encyclopédie des religions qu'il a co-dirigée avec Ysé Tardan-Masquelier (1997 et 2000) et un livre-enquête co-écrit avec Nathalie Luca (qui elle, est chercheuse au CNRS et directrice de recherche à l'EHESS) intitulé Sectes, mensonges et idéaux (1998). A noter que le premier ouvrage cité, par nature, regroupe plusieurs dizaines de contributions de chercheurs divers, et n'est donc pas spécifiquement de lui.

Je n'ai par ailleurs pu trouver aucun article, aucune contribution scientifique dans des revues, colloques ou autres manifestations sérieuses de sa part (comme font les spécialistes et chercheurs) qui puissent être véritablement qualifiés de travail de recherche. En résumé 3 contributions sérieuses, dont une thèse quand-même (pour un spécialiste c'est le b.a.-ba), un ouvrage collectif et un livre-enquête. Mouais.

Etant moi-même étudiant en études supérieures dans un établissement partenaire de l'EHESS, je connais des véritables spécialistes des religions qui eux ont publié des dizaines, voire plusieurs dizaines d'articles, d'ouvrages et de contributions scientifiques sérieuses et qui ne passent pas, eux, dans les médias (ou rarement). C'est dommage.
Ça commence bien... L'AuBe...
Les ovnis et les mayas font plus de buzz que le meurtre toujours pas élucidé du syndicaliste Bino en Guadeloupe...

Si cela intéresse quelqu'un d'arrêt sur images (bon, je sais, c'est loin !) un blog réalisé par un des témoins clés de l'affaire.

Blog de Frédéric / Chien créole en Guadeloupe

En effet, chers amis complètement @sinautés, comment traite-t-on des DOM dans les médias de métropole ?

Plages, grèves incompréhensibles, racisme, dengue et ti punch.

Alors que Tapie vient de s'offrir un des "magnifiques fleurons" des journaux domiens (si, si...), @si va-t-il nous enfin nous expliquer pourquoi on ne parle des DOM TOM qu'en cas de cyclones ou de visites de ministre (ce qui revient au même sur place : beaucoup de blabla avant, interdiction de circuler pendant et après, il ne reste que désolations et regrets !) ?

Bonne lecture,
Hervé
Bonjour,
Après mon service militaire,et après 2 ans et demi d'assistanat à Granges les Valence,j'ai créé mon premier cabinet dentaire à Couiza dans l'Aude,à 3 Km de Rennes le Château et une quinzaine de Bugarach.
Je connais bien cette région pour y avoir vécu de 1965 à 1973,et j'ai visité à plusieurs reprises ces lieux qui dégageaient une athmosphère assez mystérieuse,mais sans pour autant inspirer toutes ces foutaises que l'on vit aujourd'hui !!!
Il y avait bien sûr l'affaire du trésor de Rennes le Château,celui du trésor de Blanche de Castille,mais la région ne laisse pas d'être passionnante,
et l'attrait qu'elle exerce n'en est pas moins captivant !!!
Bugarach était le même village qu'aujourd'hui,et je constate que sa progression n'a guère évolué !!!
Le reste est "affaire de journaliste" qui ne savent plus quoi faire pour alimenter leurs gazettes afin d'augmenter leur chiffre d'affaire !!!
Peut être un bon documentariste mais un mauvais mathématicien ... "Budget de la commune 300 000 €. Coût du cantonnier : 30 % du budget" ... Pour ce prix là je veux bien devenir cantonnier à Bugarach ....
Et dans le même esprit, disons n'importe quoi mais je suis un scientifique (Sébastien Bohler) : les spectateurs de M6 ont des tendances à croire au surnaturel parce que la chaîne diffuse des séries de genre ...
Pour ce qui est de la "fin du monde", faut vraiment être débile pour ne pas y "croire". Ce n'est même plus une question de croyance, c'est juste une évidence, n'en déplaise à Daniel Schneiderman. Bien sûr, ce n'est pas pour demain, mais c'est sûrement pour bientôt, même si les plus de 60 ans ne le vivront pas (peut-être). Une floppée de scientifiques la prédisent pour dans moins d'un siècle...c'est à dire pour nos petits-enfants.Et quand je dis "fin du monde", je pense "fin de l'humanité". Les fourmis nous survivront sans doute. Ou d'autres animaux, mais pour les humains, il y a de fortes chances que ce soit leur fin. S'ils ne changent pas, et ils ne font rien pour. Et on n'est pas obligé d'avoir de l'angoisse pour ça. Ce serait plutôt une délivrance pour tout le reste de l'univers : nous sommes les pires des prédateurs et si nous survivons malgré tout, ce sera pour coloniser les autres mondes et les détruire, comme nous l'avons fait pour les Indiens, les Mayas (ah ah), et tous les êtres vivants que nous jugeons inférieurs, parce que pas aussi armés que nous.
Je constate que les asinautes sont un repaire de mécréants. Je suis allée à Bugarach en 2005, et c'est là que j'ai appris toute cette histoire sur les extraterrestres qui avaient garé leurs OVNI sous la montagne. J'y ai pris quelques photos, dont une qui j'espère plaira aux mécréants.
Elle est sur mon blog :


En tout état de cause, ce pays a un côté un peu "magique" et à l'époque, j'y ai rencontré vraiment plein "d'illuminés" (il est vrai que je ne suis pas journaliste), qui racontaient des histoires extra-ordinaires. L'un d'eux d'ailleurs avait trouvé le tombeau du Christ, mais il n'est pas au Puech de Bugarach, mais du côté de Tautavel, pas loin des Sainte Marie La Mer dans... l'Aude, le vrai village où Marie Madeleine, accompagnée de Jésus ressuscité et de leurs enfants a débarqué...Mais, chut ! C'est un secret !
au moins Bugarach a fait sa pub;
dans wiképédia :
en 2009 Le taux de chômage y était de 23,1 % comme en 1999.
Quand une chaîne privée donne la parole à quelqu'un dont un ancêtre a participé à la création de notre espèce ou qui nous montre une base d'extraterrestres, ASI regrette qu'elle ne prenne pas la distance qui s'impose. Mardi, sur une chaîne publique, un homme nous assurera que voici deux mille ans le fils du Créateur du monde est né d'une vierge et que la nouvelle a été annoncée aussitôt par des messagers venus de l'espace ; il n'est pas prévu de regard critique. Je ne doute pas que DS, qui met sur le même plan toutes les croyances, exprimera son étonnement.
Et bien tout-ça nous aura au moins appris une chose, c'est que les films de Roland Emmerich sont nuls, ah non ça on le savait déja...
Allo, allo la terre ???? Il y a kelkun ou suis-je la seule survivante ? :)))))

Sérieux j'ai vu l'émission sur mon tout nouvel et premier Androïd, c'est une vraie émission d'arrêt-sur-images comme dansl'temps. :) Cependant je ne suis pas nostalgique ...
Une émission de fin d'année, assez légère, divertissante, on n'apprends rien mais on ne s'ennuie pas...
Laure Daussy est vraiment bien.
Et je me dis "tiens, une rencontre Laure Daussy + Judith Bernard avec Balbastre/Kergoat, ça l'ferait bien...
Hein, que ça l'ferait bien...
bonjour
la fin du monde a eu lieu et ASI a survecu c'est bien l'essentiel ...
Toutes mes felicitations à DS "survivor" et à toute l'équipe !
passez de bonnes fetes de Noel !
pour ma part je retourne dans mon bunker manger mes rations de survie avant d'aller chasser pour continuer à survivre ...
mb
J'ai pas suivi les derniers potins, mais Yéza c'est la nouvelle créature étrange de ce forum ? Ou une ancienne qui aurait changé de nom ?
Il ne faut pas tout mélanger, Fukushima et la crise économique ne sont pas des signes avant coureur de la fin du monde, mais bien des signes a posteriori de politiques économiques et écologiques lamentables et dont les résultats étaient bien prévisibles, et d'ailleurs prévus ...
Virillo l'affirme avec simplicité : inventer l'avion de 1500 passagers c'est inventer le crash de l'avion de 1500 passagers. On pourrait ajouter inventer la centrale nucléaire c'est inventer l'accident nucléaire, inventer les bulles spéculatives c'est inventer l'explosion des bulles spéculatives ...
(à moins de croire à l'existence de processus industriels fiables à 100%, et à des bulles éternelles) ...

L'étude de feistinger est absolument exemplaire : son objet était d'étudier ce qui se passait lorsque des gens qui structuraient leur vie autour d'une croyance vérifiable (en l'occurrence l'annonce d'une fin du monde), voyaient leur croyance invalidée par les faits. La crainte de feistinger et ses chercheurs était comme il arrive parfois que la secte étudiée ne supporte pas que leur croyance soit invalidée et se suicide pour valider leur croyance.
C'est dans le parallèle avec l'invalidation des croyances qu'il me semble plus pertinent de puiser des éléments de comparaison avec la situation politico économique de l'Empire. Après avoir affiche sa croyance proprement religieuse que le libéralisme vaincrait la pauvreté et la misère dans une économie autorégulée tout à fait fonctionnelle. Cette croyance a été totalement invalidée par la crise de 2007 jusqu'à aujourd'hui. Par la suite les gourous de la croyance impériale ont été un peu déstabilisés, on tenter d'intégrer à leur corpus fictionel des éléments antagonistes ( notamment d'analyse marxistes) avant de très vite replonger dans une version encore plus hystérique de leur croyance fondamentale qui les pousses en pleine crise causée par la libéralisation à exiger encore plus de libéralisation.

Cette passion médiatique pour une fin du monde annoncée ne serait elle pas à mettre en parallèle avec les mécanisme de la crise ? Revivre le phénomène de la croyance invalidée pour essayer de ressentir ce qu'on a déjà ressenti dans l'espoir de comprendre ce que l'on a vécu ?
Pour quelle raison cette émission ne dure que 50 minutes ?
Trop court eu égard à ce plateau aussi sympathique qu'érudit, et à une Laure D. en grande forme.
Sans compter les extraits qui, pour une fois, ne faisaient pas la part belle aux speechs de présentateurs de JT, comme l'a habilement suggeré Rémi Lainé. Les antécedants "cathartiques" des habitants du village auraient pu constituer un sous-sujet intéressant.

J'avais vu un reportage sur Rènnas del Castèl il n'y a pas si longtemps.Il y aurait peut-être eu plus de citadins des environs à Bugarach si la rumeur de la présence d'un trésor jumeaux de celui du fameux Abbé avait été répandue. La ficelle du garage à OVNIs est quand même un peu grosse.
C'est bizarre à deux reprises des intervenants tiennent des propos qui peuvent laisser penser que cette émission n'a pas été tournée vendredi.
Le monsieur du Monde des religions, au début ( vers 8 minutes) qui dit "y'aura peut-être du monde le jour J " ... coupé par DS qui précise que " c'est d'ailleurs aujourd'hui, jour où nous enregistrons l'émission" .
Puis un peu plus tard Laure Daussy qui dit "vendredi, jour de diffusion de notre émission" ...

S'il faut, ils sont tous partis à Bugarach depuis jeudi soir ...
J'apprécie beaucoup l'esprit d'ouverture (dont il parle d'ailleurs plus tard) et d'absence de jugement de Monsieur Frédéric Lenoir à propos des deux femmes dont il ne connait absolument pas le passé, la formation, ni ce qui les pousse à se déclarer chamanes; qu'est ce qui lui permet de dire qu'elles ne sont pas "sérieuses"?
Il conviendrait d'analyser le rôle de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les sectes (MIVILUDES) dans la confection de la mayonnaise. Monsieur Fenech a même écrit un livre sur ce 21 décembre, annonçant suicides et actes démentiels des plus incroyables. Il lui fallait dresser son écharpe de député et monter à l'assaut de la menace. Simplement, comme tout ce qui provient de la MIVILUDES ou de son ex-président, c'est de l'invention. On ne compte plus les campagnes de rumeurs mensongères lancées à la criée pour traîner dans la boue les groupes minoritaires. Il faut bien faire marcher le fond de commerce !
Si enfin, les journalistes et les gens de la rue pouvaient prendre la mesure de l'énorme supercherie que constitue cette sombre officine abritée dans les locaux du premier ministre !
Bugarach fait rigoler, on a vu qu'il n'y avait rien, une réunion de journalistes... mais c'est avec des annonces de même acabit, pas toujours démystifiées, que des personnages payés par l'Etat français s'attaquent, au nom de la MIVILUDES, à des citoyens ordinaires au motif que leurs convictions ne sont pas celles de tout un chacun (voyons, voyons, trions les pensées...comment peut-on ne pas penser comme moi ?) ou qu'ils se soignent avec des pratiques différentes (et qui marchent, en plus, et sans chimie... quelle honte ! Comment peut-on ?)

Si le préfet était là, au petit oignon, ne serait-ce pas parce que là où le député Fenech passe.. avec l'autorité que lui confère ses entrées chez le premier ministre, on se tient à carreau ? Espérons que maintenant, on aura compris que concernant le député Fenech, il faut prendre avec des pincettes les cris d'orfraie qu'il s'acharne à pousser contre les uns et les autres, et se méfier de sa mauvaise habitude à faire un usage abusif de sa position d'autorité.
Oh ! un scandale si Le ministre n'était pas venu oui. Ben quand on parle de Bugarach il y avait intérêt a ce que le "fennech"sorte de son trou car on ne le vois guère sinon entre deux "pauses" ministérielles, il peux bien de temps en temps justifier ces émoluments non ?
Moi, ce qui me gêne dans tout ça, c'est que l'on voit toujours l'irrationnel et donc "les fous" chez les autres. Moi, je pense qu'il y a de l'irrationnel partout y compris chez les "scientifiques", les "universitaires", les "médecins", les détenteurs de savoir... Preuves en sont les prises de bec pleines d'émotion lorsque ces humains a priori "rationnels" ne sont pas d'accord entre eux, voire absolument pas d'accord (toujours sur des sujets où il est question de vie ou de mort : santé, écologie, etc..)
L'irrationnel fait partie de l'humain.
Autre chose : c'est peut-être ce besoin de certitude (scientifique, religieuse, cochez une autre case) qui nous rend particulièrement promptes à montrer la folie ou l'irrationnel à l'extérieur de nous afin de ne pas voir la notre... Ce n'est qu'une piste de réflexion.
J'aimerais bien qu'on parle de journalistes comme d'un phénomène sectaire, parfois on en est vraiment pas loin...
j'en peux plus de cette histoire!
Mamma Mia ! C'est pas vrai !
C'est décidé je pars pour Bugarach, Mélenchon y arrive en tête.
Hehe et les medias vont-ils nous dire que c'est parce qu'ils en ont vachement parlé que la fin du monde n'a pas eu lieu a Bugarach ?
Emission vraiment ESSENTIELLE...
Pendant ce temps, des sujets importants (et importuns pour @si, on dirait), qui mériteraient une critique des médias.

www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/2430-dodo-chez-taddei-prostitution-heureuse-sur-le-service-public#comments

http://dikecourrier.wordpress.com/2012/12/16/proposition-dinterview/

http://sandrine70.wordpress.com/2012/12/14/dodo-la-saumure-chez-taddei-ecrivons-a-france-tele-le-csa-et-la-ministre/

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/736763-dodo-la-saumure-invite-chez-taddei-sur-france-3-une-interview-honteuse.html

http://www.avft.org/article.php?id_article=685
Cette histoire me fait penser à Moncuq, charmant petit village du Lot. Il est devenu médiatiquement célèbre grâce à une émission, ici :

http://www.dailymotion.com/video/x2se8b_le-petit-rapporteur-daniel-prevost_fun

Depuis le nom de cette émission, « le petit rapporteur » a été donné à une rue.

Gageons que Bugarach fera de même.
cette maya là n'a rien dit de la fin du monde ... un truc à choper le bourdon
maya l abeille
Syndrome de Bugarach ?

Il est dit à la fin de l'émission :

« A l'année prochaine, peut-être ?! »
Oui à DS pour nous parler de Bugarach.
Non à JB pour nous parler de LNCDG
Quelque part ça augure vraiment la fin du monde...
On notera qu'on nous bassinait depuis des années en nous disant, en nous certifiant que des hordes de dingos déferleraient sur Bugarach, or à part deux ou trois hurluberlus il n'en est rien; par contre des hordes de journalistes et de flics ont débarqué. On rétorquera que le dispositif policier a dû décourager tout le monde, sauf qu'en théorie il aurait dû affluer beaucoup beaucoup de monde selon ce qu'on nous prédisait, tout ce monde s'éparpillant éventuellement dans les villages environnants et dans la région pour tenter d'approcher le Saint Graal quand même à la date dite. Mais que dalle. Y a personne. Ce sont les journalistes qui en ont fait un évènement planétaire, sous couvert de se moquer des dingos. Et en attendant, c'est ce dont on nous parle à la télé sans discontinuer depuis plusieurs jours. Encore un joli enfumage de nos amis les [s]prostitués[/s] journalistes.
Voilà à quoi mène le scientisme.
D'abord, et d'une, Theux en Belgique est aussi un village qui échappera à la fin du monde !

Et il y en a aussi en Italie (Cisternino et Pradeltorno)

Alors, hein, camembert!

Malheureusement, Camembert, lui, risque bien de couler !
Si vous avez allumé un poste de télévision ces derniers jours...
non, désolé
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.