198
Commentaires

Pujadas l'accompagnant

Stupeur dans les foyers: sur l'écran du 20 Heures de France 2, apparait soudain un eurocrate inconnu

Derniers commentaires

ça y est, le fil est infesté par le virus freudqo. Toute tentative de reflexion est aussitôt étouffée sous une avalanche de vocabulaire.
Faut vraiment être [s]con[/s] pas malin pour l'avoir réveillé.
A quand une émission de journalisme économique genre "Ou va l'argent?", comme il existe une émission littéraire par exemple, sur ASI ?

Histoire de savoir les véritables ordres de grandeur, ou est l'argent, et par où passe t'il?

Ma motivation de proposer cela est le ras l'bol d'entendre des argumentaires utilisant "Ca coute cher", en omettant d'autres sommes passant par la p'tite porte, à diminuer une valeur en la comparant à d'autres gros chiffres, ou à l'augmenter par rapport à des chiffres plus petits, ou à bien noyer le poisson en comparant chiffres, selon les années au choix, et pourcentages de tout bord.
Le décryptage des discours journalistiques, médiatiques, est pléthorique, ya de la matière à gogo...!

Depuis que l'Etat français emprunte au privé, quid des intérêts perçus par les banques via le public depuis quasi 40 ans?

Des sommes colossales sont versées à la Grèce, censée représenter une goutte d'eau dans l'économie européenne, yaurait pas une arnaque quelque part, surtout en entendant déblatérer journalistes éco, voir même la présidente du FMI que les grecs sont entièrement responsables de leur débâcle ?

On pleure du chomage, et de la destruction d'emploi, bien, et pourquoi ne regarde t'on pas aussi au niveau de la création d'emploi, quid des investissements ces dernières années pour les PME, principaux fournisseurs, ou de la formation continue?

La crise, certes, objet sans visage, seulement le gouvernement français a clamé avoir même gagné de l'argent en prêtant aux banques, qui remboursèrent et se renflouèrent rapidement, alors pourquoi la crise, à part par une perte d'investissements dans la création d'emploi ?

Quid des investissements, vraiment aux entreprises, quelle captation vers la finance pure?

Des milliards s'envolent ici et là, voir trillions (milliard de milliard), ...dans l'espace intersidéral ?

On veut bien parler de l'immigration, souvent comme repoussoir de l'étranger, parfait mobile pour dire on est le bien, le mal étant à l'extérieur et veut nous envahir, quid de l'émigration, à part pour fantasmer que si on ne s'accorde pas aux meilleurs d'entre nous, ils partiront?
Cette émigration existe bel et bien depuis toujours, comme l'immigration...

Il y a là une foule de sujets qui mériterait un vrai décryptage, autre que le flou artistique qu'entretiennent certains pour être en adéquation avec leur patron, malgré le fait qu'ils soient présentés comme indépendants experts.

Et tellement de bénéfices privatisés, ou de dettes nationalisées, autant dans la santé, la banque, les transports, les infrastructures, la sécurité, l'énergie, l'éducation,...

Rahhh, j'vais me calmer ailleurs, pardon pour le pavé :D
J'ai pas trop compris !

Admettons !
j'ai un ami, de Miami, un peu cannibale, qui rêve de faire ami-ami avec un eurocrate, ou à défaut un éditocrate, Pujadas l'intéresserait aussi, en hors d'oeuvre. Si quelqu'un connaît l'adresse...
Miam-miam..
Vous avez regardé Pujadas sur France 2; Grosse déprime !
Mais vous n'avez pas écouté France inter ce matin ! Entre notre camarade de l'Expansion qui hurle après Mélenchon qui ose se plaindre de certains journalistes puis le cher Dominique Seux qui n'a que TINA a la bouche : je me demande si ce n'est pas pire !
A quand une vraie émission sur la compétitivé ?
C'est quoi un pays compétitif ? La compétititvé couts, hors couts ? Quel sens selon l'économie du pays et le contexte ? Comment la mesure-t-on ? Est-ce un simple rapport productivité / couts ? Comment l'améliorer ? Pouquoi certains pays progressent et d'autres régressent ?
Les vilains Français qui ne veulent pas payer pour la crise que les gestionnaires ont provoquée, ignorée, accompagnée et enfin agravée... Ouh qu'ils sont vilains.


Attention les Français, pan-pan cucul si vous faites pas ce qu'on vous demande! Si vous ne payez pas, si vous ne vous agenouillez pas, la vilaine récession va venir vous mettre une grosse fessée. Le vilain chômage il va vous gronder. Et puis même que de toute façon on vous avait prévenu (et non l'inverse).


C'est dans ce contexte que vous n'avez plus de boulot. Alors faites-nous confiance. Qui a dit que les journaux ont cessé de pratiquer la publicité insécuritaire? L'insécurité économico-sociale ça compte aussi.


Soit dit en passant, la ligne d'arrêt sur images sur la crise à cet intérêt : elle pointe le manque de connaissance qui se cache derrière l'argument d'autorité "c'est la science économique qui le dit". Cette approche va tendre, tôt ou tard, à se généraliser. C'est le devenir de la critique média : confronter la connaissance mise à l'épreuve par sa propre ignorance contre le sophisme communicant.


A ce jeu-là, tous sont vilains : les technocrates français, les technocrates européens, et les experts en tout genre...


Le sophisme ne tient plus dans le relativisme mais dans le dogmatisme.
"sur l'écran du 20 Heures de France 2, apparait soudain un eurocrate inconnu, et non francophone, qui sermonne la France. Air connu: il faut augmenter la productivité, baisser les salaires, introduire davantage de flexibilité, pour respecter les engagements européens, etc. Bref, la rigueur, fugitivement, prend un visage."

je n'ai pas vu ce journal, c'est qui l'eurocrate?
Non seulement rien/rien n'a changé, tout/tout a continué, mais il me semble que, dans la dramatisation menaçante, on est monté d'un cran. Histoire d'empêcher François Hollande, des fois qu'il s'y risquerait, de tenir ses promesses (si prudentes et anodines qu'elles soient). Histoire aussi de prévenir ce qu'ils craignent le plus, que la population vraiment fâchée fasse vraiment pression sur lui pour qu'il fasse plus que tenir de minuscules promesses. Et pour l'obliger, au contraire, à consolider les admirables réformes de l'autre qu'on vient de virer. Tout ça pour ça?

70 euros sur une allocation ANNUELLE, un "coup de pouce" au smic qui s'annonce microscopique, c'est encore trop pour ces draculocrates. Pourquoi ils se demandent toujours si c'est possible d'augmenter les salaires (non, bien sûr!!!), jamais si c'est possible de faire vivre une famille avec des revenus aussi misérables (démerdez-vous, quoi, savez pas gérer votre budget!)?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Du grand matinaute. Un papier remarquable.
Merci beaucoup, et oui !, continuons à dénoncer l'énonciation de faits comme étant des vérités, les discours créateurs de réalités et de croyances. Le langage performatif, ça suffit.
"C'est dans ce contexte" aussi que les Irlandais votent aujourd'hui.
Selon l'analyse du Guardian, ils ont le choix entre un vote de peur (oui) ou de colère (non), soit deux motivations négatives.
Cette capacité à présenter "le contexte" sans l'ombre d'un regard critique, la moindre trace d'une prise de distance. La parole "eurocratique", assénée en début de journal, comme un titre à tout ce qui va suivre, une vérité révélée, un "chapeau", la petite pilule à prendre en début de repas pour aider à digérer. David Pujadas, le "médiator" de l'information.
Pour respecter les directives européennes en matière d'économie, ne pas faire fuir les investisseurs, ne pas subir les sanctions des agences de notation, il faudra bien qu'un jour ou l'autre on se décide à brûler ce putain de Code du travail.
Oui, des journées de 18h, deux ou trois métiers qui changent tout les deux ou trois mois, des salaires en fortes hausse vu qu'on ne payerait plus d'impôts ni de cotisations...la belle vie
gondalah,

Vous rendez-vous compte des conséquences sociales et ECONOMIQUE de vos belles théories !!!

la simplification des mesures de licenciement, l'augmentation du temps de travail ne permettra SUREMENT pas à l'économie de fonctionner (Pour preuve, la Grèce)

Il faut au contraire, d'une part protéger les salariés et d'autres part refuser la concurrence sauvage avec des exploiteurs qui font en sorte que les gens soient les esclaves de leur travail afin de s'enrichir encore plus

Arrêter de penser que le "travailler plus" est une solution aux problèmes, le problème est un manque de partage des richesses
Vous êtes sérieux là, rbruno59 ?
Pourrait quand même faire l'effort de nous engueuler en français. Merde !
Quelques minutes plus tard Pujadas interrogeait Fillon. Croyez-vous qu'il l'aura questionné sur l'état de la France dénoncée par cet eurocrate ? Ils en sont quand même un petit peu responsables, Fillon et sa bande, depuis dix ans. Non ? Re-merde !
mais vous sévissez partout, vous, avec votre vocabulaire et vos pensées ras les fleurs de mon jardin.
Est-ce à moi, s'il vous plaît, que ce discours s'adresse ?
Je crois que t'as une touche Asinus.
Je me demande qui est visé, rbruno59 ou moi. Il y a une sorte de strabisme.
Vu que je ne suis pas partout car j'en ai guère le temps, je ne me sens pas visé
rbruno59: Votre radar à ironie me paraît quelque peu encrassé. ;-)
Il ne s'agit pas d'ironie

Pensez-vous franchement que les mesures que souhaiteraient imposer la commission de Bruxelles à la france permettraient VRAIMENT une relance de l'économie ?

J'aimerai que vous nous expliquiez votre théorie un peu plus en détail

Je suis toujours près à apprendre ;)
Alors, commencez par aller voir le terme "ironie" dans un dictionnaire.

Ni moi, ni gondalah, ne le pensent. Quand je vous dis que votre radar à ironie est encrassé, je veux dire qu'il est évident, par la manière goguenarde dont il formule ses clichés libéraux, que gondalah ne défend pas l'austérité mais fait la satire de ses défenseurs (bref: qu'il est ironique), et qu'il est du coup absurde de lui répondre sur le ton outré que vous avez employé. C'est comme si vous alliez apostropher Didier Porte à la fin d'une chronique où il s'est fait (comme il le fait régulièrement) le faux avocat de l'UMP...
Je n'avais pas perçu le caractère ironique... désolé

Concernant Didier Porte, ayant l'habitude de l'écouter, je ne pense pas que j'aurai fait une telle méprise
Voilà, comme dit Cyril.
C'est comme quand vous disiez qu'il faut faire "le procès du féminisme, sinon l'homme sera traité au rang de chien".
Ça c'était de l'humour. Vous vous souvenez comme on avait ri ?
Ah, il a dit ça?

(ça a l'air légèrement plus corps de garde que l'humour de gondalah) ;-)
Je venais de finir un contrat où j'ai été traiter comme une merde par certaine "Gentille dame" voyez-vous...

désolé de m'interroger sur les dérives féministes, mais bon, ce n'est pas le sujet ici.

Revenons au sujet
Nicolas, on t'a reconnu !

Et la "gentille dame" va se chercher un autre jules. Si ça se trouve, elle va aller piquer Attias à ta deuxième ex.
N'importe quoi !!!

Retourne te coucher
D'accord avec Ulysse et Gondalah. L'avenir appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt, comme dit l'autre.
Et merci au MEDEF qui éclaire notre route avec son phare de recul (J.E. Moustic).
Surtout que c'est un phare de recul comme on en trouve sur les vieux tracteurs des nabus* : pété depuis des siècles et gris de boue séchée.

* Aucun mépris pour les paysans : j'en connais un comme ça, un vieux gâs qui vit avec son père et son chien aussi mal peigné que lui. Il rigole toujours en menant ses vaches au prés et en pensant à ses collègues plus modernes mais esclaves du Crédit Agri.ole.
Et tu fais quoi toi, ulysse dans la vie ?
Je glande.
Rien que de très normal pour un gland (expression populaire désignant depuis un siècle un niais, un nul).
On a bien compris.
Attention, se faire dorer avec les pieds en éventail, çà nuit gravement à la santé, très cher ulysse.
Au fait, tu passes l'été en Grèce ?
A Ithaque, comme d'hab. Avant qu'elle soit mise en vente.
T'as raison de glander, je "plussoie" (ail ça me va pas de vouloir écrire Français)
et +1 à ta magnifique répartie !
gamma
Ne nous faisons pas trop de soucis pour l'homérique Martabac dont les prochaines joies estivales ne sauraient être affectées durablement par la mise en vente de quelque chose comme une île grecque. Un tel événement ne ferait qu'aggraver assez sensiblement les conditions matérielles d'existence déjà très difficiles de ses habitants, par ailleurs bien connus pour leur goût très prononcé pour la fraude fiscale. Pour les autres, qui ne se soucient guère ou pas du tout de l'irréversible pollution de la Grèce à laquelle ils contribuent pourtant depuis des décennies, à défaut des plages de la mer Ionienne où, "comme d'hab", Martabac avait semble-t-il ses habitudes, ils trouveront si nécessaire et sans peine d'accueillantes piscines à peine plus onéreuses pour leurs ébats dans les riads de Meknès, de Tanger ou de Marrakech.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Même pas avec le sourire...
gamma

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et Mona, brave Pénélope, a raté ceux du du CM1 (aurait dû, eh oui, Mona, et même les cours de rattrapage @sinautiques, Mona, n'oubliez pas le pluriel). Mais c'est quand même sympa de voler au secours de ce pauvre Ulysse aux oreilles obstinément bouchées, sauvagement agressé par les sirènes vicieuses (ouhahhhhh !) et les mauvais élèves tout aussi vicieux de sixième et même par les autres qu'en n'ont rien à cirer de l'Antiquité telle qu'on l'enseigne à l'école, au collège, au lycée, et où encore ?...
Je n'ai pas bien suivi, ou compris, ce que vous reprochez à Ulysse.
Si tu fais une rapide lecture de quelques posts pris au hasard de cet @sinaute à pseudos changeants et signatures multiples, tu t'apercevras, Fan, que je ne suis pas sa cible unique.
Ce type souffre apparemment de gros problèmes psychiques, générant une agressivité qui s'exerce à l'encontre de bon nombre d'intervenants du forum, ainsi que du responsable et de certains chroniqueurs du site.
Je pense que ce n'est pas lui rendre service que de débattre avec lui sur quelque sujet que ce soit.
Le contrarier ne fera qu'accroître son déséquilibre mental.
Ce qui tendrait à expliquer son absence de réponse à cette simple question en effet.
Pour le changement de pseudo, j'avais constaté :)
(en encre sympathique)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Eh oui, Mona, malheureusement pour votre petit club d'épiciers mélenchonistes les vrais malotrus genre René Balme, dès lors qu'ils sont connus et dénoncés, c'est le silence radio et "votre" Ulysse n'a plus d'ouïe du tout ni le moindre verbe pour réagir.
Il n'y a pas un @sinaute plus intéressé que vous par le site de balme... Si le fdg ne réagit pas, tout le monde sera déçu... on appelle ça le discernement...

décidément vous n'apportez jamais rien au débat... c bien de faire des études, mais un jour il faut apprendre à réfléchir par soi même... je vous concède qu'à 20 ans on est encore plein d'emportement...
Vous savez que les gens - tenez-vous bien - votent pour des idées, un parti politique, des choix économiques ?
Vous pensez que, parce-qu'il y aura toujours une brebis galeuse ici où là, on va se dire "ah ben pisque c'est comme ça, j' veux plus de sixième République ni de Constituante " ?

Comme gondalah ci-dessus: cette rhétorique de cour d'école, on en a bouffé des mois ces derniers mois.
Je conçois que les idées exprimées pendant ce même laps de temps puissent vous poser problème, mais pour changer du "Han z'avez vu c' qu'y dit sur Cuba ", exprimez-vous plutôt sur les solutions qui vous paraissent plus appropriées, sur le parti qui vous représente le mieux.

Ça changera, plutôt que paraphraser freudqo presque mot pour mot.
haaa freudqo... une légende maintenant...
Le fait qu'un contradicteur devienne une légende sur le forum est assez drôle venant de gens qui croient pourfendre la pensée unique.
qui dit contradicteur suppose pertinence, et là.... mais ça fait quand même plaisir de vous revoir
En regardant ce forum en effet, je me rends compte de ce que vous appelez des contradictions pertinentes. Toutes les nuances de l'Europe elle est vilaine à l'Europe c'est des fachos sont bien représentés en effet.
Hein? Mais je suis pour l’Europe moi!!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

[Mode troll] [ON]


Mais... Les a-t-on laissés quitter l'école?... Il y a des redoublements qui persistent...


[Mode troll] [OFF]


Qu'on me pardonne pour cette saillie un peu facile, mais de temps en temps ça fait du bien.


Bonne soirée à tous (et je suis sérieux quand je le souhaite à tout le monde).

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je suis bien placé pour savoir que la caste enseignante passe plus de temps -et c'est heureux- à s'entre-déchiqueter qu'à satisfaire ses instincts corporatistes.
Euh... Moi je voulais juste plaisanter sans conséquence ^^


Cela dit, le conflit avec "les profs" est une affaire qui me semble compliquée, entre le ressentiment qu'éprouvent certains contre l'école, et les valeurs de l'enseignement que d'autres n'ont plus l'occasion de faire valoir dans le contexte actuel...


C'est souvent du faux débat de vouloir à tout prix donner raison ou tort à une catégorie socio-professionnelle. Les vilains profs...


Pour ma part, je n'ai rien à dire dans ce débat, je ne suis pas sûr de comprendre où se situe la prise de bec.
Vous êtes sérieux, là, ou souffrez d'une infection urinaire?
Pourquoi ?

Le fait d'être au chômage ne donne pas le droit de s'exprimer ou donne moins de crédit à ses propos

Le patron ne pense qu'à s'enrichir en exploitant le plus possible ses salariés et donc du même coup en créant du chômage
Des salariés fatigués, sous-payés et des chômeurs à qui l'on demande de payer une taxe sociale pendant que ces mêmes grands patrons ne payent strictement rien en impôt alors qu'ils ont plus d'argent que nécessaire pour vivre

Se sont eux les responsables de la crise financière, de l'endettement des états.

Plus de flexibilité du travail et de baisse des salaires amèneront plus de chômage et plus de précarité car les grands patrons embaucheront le moins chères possibles et feront travailler les gens le plus possible

Comment voulez-vous que des chômeurs et des précaires consomment ? Avec quel argent ? s'il y a moins de consommation comment voulez-vous que des petites entreprises aient une entrée d'argent et que l'état en empoche par la TVA et la taxe sur les bénéfices p.e.

C'est l’avidité des grands patrons qui amènent aujourd'hui cette crise financière et la dette de l'état qui sont intiment liés.
En même temps, sur ce forum, a part freudqo, kazoula et un ou deux autres glandu, vous ne trouverez personne qui n'en est pas convaincu...

mon commentaire du haut était à prendre au second degrés... voyez y une forme de cynisme
J'arrive à la mn : pour pas piger le second degré, faut être un gland.
Même moi, j'ai compris à la première lecture ( il m'arrive qu'il m'en faut 2 ou 3 ).
Sinon Daniel fait une "fixette" sur le Poujadas, je ne vois pas pourquoi ?
gamma
il voudrait prendre sa place peut être...
Je suis un peu lent, surtout le matin lorsque je n'ai pas encore but ma tasse de café :D

Ouuf Je suis rassuré :D
Attention: ça a l'air un peu systématique, quand même (cf. plus haut).
Je fais attention

Les smileys évitent ce genre de déconvenue
Et vous devez en connaître un rayon niveau cynisme. Parce que c'est bien du cynisme hein ? Vous ne croyez pas sincèrement que la rigidité du code du travail nous protège du chômage ?
Elle empêche de se faire exploiter par des patrons voyous

c'est déjà ça
C'est vrai qu'il n'y a pas d'exploités en France. Ouf.
Lorsque qu'on détricote le code du travail pour satisfaire des gens qui partagent vos idées....
Pour inquiéter puis rassurer, TF1 est le champion: leur journal est anxiogène et leurs fictions gaies. D'une main, la chaîne tend le poison, de l'autre, l'antidote. Imparable!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.