18
Commentaires

"Prolifération" de moustiques tigre : le "spécialiste" était vendeur de répulsifs

Une flopée de titres anxiogènes sur la prolifération du moustique tigre sont parus dans la presse française depuis plus d'un mois. Derrière nombre de ces articles : la campagne efficace d'un site internet, "Vigilance moustiques"... qui est en réalité la vitrine d'une marque d'anti-moustiques. Plusieurs médias alertent pourtant, depuis 2015, sur ce mélange des genres.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 8 fois

C'est ce qui me dérange le plus profondément (mais vraiment profondément) dans cette histoire. "Comme toujours, on est sans doute allés un peu vite". Oui, "comme toujours". Et on hausse les épaules, on promet que la fois suivante on fera attention, c(...)

Vous avez fait une erreur de lien pour l'ANSES semble-t-il :  quand vous dites "le site "Signalement-moustique" de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES)" ça renvoie sur moustique-tigre.info, un site de particuliers avec pubs.


Le site d(...)

Encore un exemple quand on confond journalisme et précipitation (publier avant les autres le scoop). Ce n'est pas d'aujourd'hui. L'arrivée fictive de Nungesser et Coli dans "la Presse"en 1927 en est un exemple 

Derniers commentaires

Cette tricherie a été remarquée dès le début. En 2013 je me souviens avoir écrit pour la Dépêche du midi un article sur le sujet où j’expliquais clairement l’origine de la carte et l’interêt pour son fabricant.. Manouka se base uniquement sur la distribution de ses répulsifs et pas sur la présence du moustique pour passer les départements en rouge. Que 6 ans plus tard, la même rédaction se fait avoir ça m’attriste. Il suffirait de blacklister cette source et ce serait réglé..


https://www.ladepeche.fr/amp/article/2013/07/10/1668387-moustique-tigre-alerte-maximum-en-haute-garonne.html

Bingo pour ce Monsieur, qui a fait sa pub gratuitement, et qui ne sera même pas poursuivi au titre des "fake news"...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Encore un exemple quand on confond journalisme et précipitation (publier avant les autres le scoop). Ce n'est pas d'aujourd'hui. L'arrivée fictive de Nungesser et Coli dans "la Presse"en 1927 en est un exemple 

Nous au Québec c'est la maladie de Lyme suite à sa piqûre voir  :  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/729526/lyme-quebec-tique-maladie-moustique 

Vous avez fait une erreur de lien pour l'ANSES semble-t-il :  quand vous dites "le site "Signalement-moustique" de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES)" ça renvoie sur moustique-tigre.info, un site de particuliers avec pubs.


Le site de l'ANSES semble être plutôt : signalement-moustique.anses.fr .

Tant que j'y suis :

- la carte de l'ANSES des communes concernées

- des cartes du ministère de la santé où on en trouve une dans le même style que celle critiquée avec les départements en rouge.

Roh, c'est ballot, votre carte s'avère nettement moins anxiogène.  


Merci pour votre... vigilance ;) C'est corrigé.

Le lien vers Reporterre pointe en fait vers Newsnet. 


Autre (petit?) détail: vous titrez "répulsif", puis l'article parle d'insecticide, ce n'est pas tout à fait pareil, le premier éloigne (??), le second tue. La toxicité n'est probablement pas la même.  


Merci pour cet article. On sait que "nos" journalistes bâclent, mais une "piqûre" de rappel n'est pas inutile.

Newsnet qui reprenait quand même bien le papier de Reporterre ;) (je n'avais pas retrouvé l'original sur le moment - c'est chose faite).


Quand à insecticides vs. répulsifs, à ma connaissance, la marque en question fait les deux.


Merci à vous pour votre attention et bonne fin de semaine,

Justine Brabant


Mais un seul des deux se retrouve dans le titre (cherchez pas, j'ai une obsession particulière pour les titres, dont je pense qu'ils devraient refléter au plus juste les contenus). Une manie, quoi...

Le lien "corrigé" m'a envoyé sur une page 404 d'ASI. C'est qu'en fait, l'adresse vers laquelle il pointe est https://www.arretsurimages.net/signalement-moustique.anses.fr au lieu de https://signalement-moustique.anses.fr

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.