318
Commentaires

Première polémique Hollande : les drapeaux de la Bastille

Première mini-polémique post-élection de François Hollande, celle des drapeaux déployés lors du rassemblement à la Bastille. Trop de drapeaux étrangers, et trop peu de drapeaux français, estiment ce lundi matin Nadine Morano, sur Europe 1, et Louis Aliot, numéro 2 du FN, sur France Info. Ici, une photo AFP publiée sur le Monde.fr

Derniers commentaires

En 2017, UMP, contre Marine au 2nd tour ! A méditer ...
Bysonne, Habib et les autres vous n'avez pas compris, il faut boycotter l'andré, l'ignorer sur le forum, il se parlera tout seul et çà nous fera des vacances.
Allez, bonne nuit à tous gens de gauche...On a gagné et on continuera de gagner aux législatives et même je vais vous dire, plus on connaîtra François Hollande, plus on l'appréciera; Il est parti pour 2 quinquennats. Qu'on se le dise dans les chaumières !
Rien ni personne ne l'arrêtera.
Bon, tu t'étais reconnu Bysonne ...
N'oubliez pas que ce n'est pas la gauche qui a gagné, mais l'electorat de banlieue qui a fait perdre Sarko ! En fait, même si Pif gadget s'etait presenté contre Sarko, il gagnait ...

Donc, soyons optimistes pour les législatives !

nous nous dirigeons vers une bonne vieille cohabitation !
donc aujourd'hui la polémique prend encore de l'ampleur, entre coppé qui justifie le slogan des législatives par cette histoire ridicule de drapeaux
et puis le téléphone sonne sur inter en a parlé longuement.....Mais je n'ai entendu aucun commentateur poser cette question simple :

"comment fallait-il s'y prendre pour empêcher les citoyens qui sont venus y faire la fête (car il est évident qu'il n'y avait pas que des militants PS rassemblés ici) de sortir le drapeau qu'ils voulaient sortir? fallait envoyer des nervis pour les menacer de leur casser la figure s'ils retiraient pas leur drapeau? Les journalistes et l'UMP ont oublié que la démocratie est de retour en France depuis dimanche soir?

Comment oser affirmer que cette foule rassemblée est à l'image du PS? comment oser affirmer que même si les drapeaux étrangers avaient été majoritaires (ce qui rappelons le n'était même pas le cas, c'est en fait une photo qui a permis à l'UMP de lancer cette polémique) ça engagerait en quoi que ce soit le président et son parti?

Ils sont toujours aussi tordus et manipulateurs....

franchement je crois que faut pas se faire trop de souci pour les législatives, vu que l'UMP ne montre pas l'image d'un parti qui souhaite profiter du changement de leader pour changer son image, au contraire il se place en continuité du sarkozysme, d'ailleurs ils ont choisi exactement la ligne de Sarkozy pour leur campagne des législatives, la ligne qui leur a fait perdre absolument toutes les élections depuis 2008.
Merci de vous être justifié, (presque excusé...)
Chere Ivoire, vous êtes manifestement la seule à trouver normal, ces drapeaux etrangers à la Bastille ! vous revendiquez votre"bi-nationalité"
vous voudriez avoir les avantages de la Côte d'Ivoire, sur notre territoire ...
En fait, vous bénéficiez de tous les aventages économiques de notre pays, mais en gardant tout de même le passport Ivoirien ! Et pourquoi pas une 3ème, voire 4ème nationalité !
Il y a surement d'autres pays en Europe qui vous aideraient économiquement, ou autre ...

Que vous revendiquiez votre bi-nationalité, laisse perplexe bon nombre de français ... Ne vous affichez pas trop, Marine en profiterait !
_"Pourquoi, en quel honneur, doit-on voir flotter des drapeaux étrangers lors d'une élection présidentielle française?"

Parce qu'en France il n'y a pas que des Français qui ne sont que Français.

Je préfère un Français-Algérien à un Algérien refoulé qui se croit seulement français alors qu'il est aussi, qu'il le veuille ou non, Algérien.

De même avec les Français d'origine algérienne qui se croient seulement Algériens.

Tous ces réfoulés-amnésiques finissent toujours dans le camp des extrémistes (politique ou religieux) ; camps de la droite et du FN qui les accueillent mais les méprisent en silence.

***

Il peut aussi s'agir d'un Algérien qui se languit d'une Algérie de gauche, démocratique et républicaine.

***
Merci de faire preuve de compréhension et de charité non condescendante.
Arte en ce moment , le sujet traité dans l'émission 28" présentée par l'excellente Elisabeth Quin .
Bon, comment il va faire Flamby, avec Merkel, le 16/05 ?... mdr !
Merci, je ne suis pas seul, manifestement sur le forum ... Et, Maon, faut pas s'excuser !
En France, des que l'on parle d'immigration, voir... des signes ostentatoires, on est stigmatisé !
On ne peut pas exclure que ces drapeaux étrangers agités longuement et ostensiblement devant les caméras aient été mis la par une manigance de l'UMP ou du FN en vue des législatives.

Je vais peut-etre gâcher l'ambiance mais je n'ai pas trouvé ça du meilleur effet. Je sais que c'était le fait d'une minorité, cependant le symbole est fort et je ne doute pas qu'il ait mis en rogne bon nombre de nos concitoyens.

A tous ceux qui ne comprennent pas mon propos, imaginez une seconde deux immenses drapeaux français agités devant les caméras filmant les instants les plus symboliques et les plus précieux d'un système politique étranger.
Je reconnais ..j'ai été un peu étonnée...au point de vérifier l'origine de certains drapeaux dans un dico!!! REMARQUE et s'il y avait eu des drapeux Israëliens???même à la Bastille vous auriez vu des réactions négatives hélas ...
Le drapeau avec trois étoiles ce serait pas plutôt le drapeau Irakien?
Ah bon ? J'ai un heros, moi ?...
Soit ... Vivement la cohabitation, apres les legislatives !
Juge et...partie
De mon côté, j'ai vu 2 ou 3 drapeaux ivoiriens. Je suis quasi-sure qu'il s'agissait de supporters de Gbagbo qui voyait en l'élection de Hollande, une victoire, une revanche sur Ouattara. Donc rien à voir avec des franco-quelque chose. Perso, je trouve ces histoires de drapeaux ridicules; j'ai juste vu des gens heureux et faisant la fête.
C'est en disant n'importe quoi, que l'on devient n'importe qui ...
Les médias de masse à l'éthique pourrie continuent de servir la soupe aux ploucs xénophobes.

Demain se sera autre chose, mais jamais de sujet de fond. Comme d'hab'.
Avec la droite au gouvernement, il pourra pas trop faire de reformes, Flamby ...
pas trouvé le montage sur dailymotion ?
Rappel, en passant :
http://ht.ly/1LRDkb
L'ambiance à Bastille était joyeuse.
Beaucoup de soulagement. Très bon enfant. Des jeunes couples avec leurs petits.
Des drapeaux. Beaucoup. Français et étrangers. PS, Ecolo, Front de Gauche.
La Marseillaise. L'Internationale. Téléphone.
Et beaucoup d'étrangers, des vrais étrangers (Anglais, Américains, Italiens) qui ne votent pas, qui voulaient féliciter cette France-là.
Et, oui, je l'ai lu sur mediapart, et je ne l'avais pas réalisé : beaucoup de noirs et d'arabes. Normal. Tant mieux.
Ils sont clairement les premières victimes du sarkozysme.

Sinon, cette histoire de drapeau est ridicule. On agite les drapeaux qu'on a.
Bizarrement, ce qui m'a choquée, c'est de voir tant de drapeaux français, et de chanter la Marseillaise. Ca fait bizarre venant d'un peuple de gauche.Les autres drapeaux rappellent notre internationalisme profond, aux fondements de notre humanisme.
[quote=delphes]et de chanter la Marseillaise. Ca fait bizarre venant d'un peuple de gauche.

Il faudra quand même préciser une bonne fois pour toute, un jour ou l'autre, que le "sang impur" tant décrié dans la Marseillaise, ne fait pas référence aux étrangers, mais aux non-nobles (qui n'ont pas le sang bleu, la pureté de la noblesse), c'est-à-dire aux révolutionnaires, au peuple, à nous.
ll me semble qu'il n'y ait rien de garanti quant à l'interprétation du sang impur, que ce soit dans un sens comme dans un autre. Même si j'aime croire à cette interprétation-là, je ne sais pas si c'est le sens voulu originellement.
bah, dans les deux cas c'est des trucs de va-t-en guerre.
... la fleur au fusil pour la der des der :(
La fleur au fusil, encore une légende...
quoi ? on m'aura menti ? C'était des bêtes bouquets de persil ?
Admettez que les circonstances, lors de la création de la Marseillaise, n'étaient pas tout à fait les mêmes qu'aujourd'hui...

J'ai vu la Marseillaise être chantée dans un certain nombre de pays comme symbole de résistance (et les gens connaissaient très bien le sens des mots). Ne serait-ce que pour ça je refuse qu'on y touche.

Si vous avez un peu de curiosité concernant les hymnes nationaux, je vous invite à prendre connaissance de quelques traductions. Vous verrez que la Marseillaise est loin d'être un chant nationaliste et que "le sang impur" est une version bien gentillette...
ben, à dire vrai, je m'intéresse pas plus aux hymnes nationaux qu'aux drapeaux.
Ce qui ne vous empêche d'y aller de votre petit commentaire malgré tout :))
(pinaise, encore mal placé)

Cette campagne, surtout dans sa dernière partie, a eu le mérite de m'offrir quelques tranches de bonne rigolade.

Ainsi, j'ai pu y voir des militants UMP totalement perdus le 1er mai, puisque c'était la première fois qu'ils manifestaient (ou alors la deuxième en comptant la manif pour la "défense de l'école libre" en 84). ça doit faire quelque chose de découvrir la "Fête du travail" quand on est retraité depuis 15 ans...

J'ai pu constater que des pontes de l'UMP redécouvraient tardivement les vertus de la nation et de la patrie, eux qui ne cessent de nous égorger sur l'autel de la mondialisation sino-américaine. Et qui applaudissent à chaque expatriation fiscale (sans doute des vrais "patriotes" ceux-là). Et les mêmes qui nous ont de force fait entrer de nouveau dans l'Otan ? (pour le respect de l'indépendance nationale, on repassera).

J'ai vu des ministres comme NKM en plein exercie de "je dis blanc un jour et noir le lendemain, et ça ne me pose aucun problème vu que c'est pour la gamelle", entre la sortie de son bouquin soit disant "courageux" contre le FN, et ses déclarations plus récentes qui dépassent en putasserie tous les discours de Marine Le Pen. D'autres ministres ont tout simplement disparu de la circulation, comme l'inénarable Besson (qui vient de fermer son compte Tweeter, histoire sans doute de s'épargner quelques bons mots. Au fait ça devient quoi un traître quand le camp qu'il a rejoint perd ?).

Et puis quand Sarko a parlé du "trop plein" d'étrangers, incluait-il les banquiers suisses qui viennent organiser sur notre territoire les évasions fiscales susnommées ? Les cheiks saoudiens très religieux qui viennent s'encanailler à Pigalle ? Les milliardaires russes en goguette sur la Côte d'azur ?

Ce qui me fascine avec la droite, c'est sa schyzophrénie systémique. Mais parfois les ficelles sont un peu grosses.
je ne m'y intéresse pas parce que les chants guerriers me nifflent. Je commente le fait que la marseillaise en est un. Je trouve archaïques ces processus de projection identitaire, toujours associés à la désignation d'un ennemi. Cela dit ils sont peut-être inévitables.
Vous êtes à coté de la plaque, l'ennemi dans la Marseillaise, ce sont les despotes, par des peuples étrangers, et l'identité dont il est question est celle de défenseurs de la liberté, dans laquelle n'importe quelle personne dans le monde, quelle que soit ses origines, peut se reconnaître.
merci pour l'explication de texte :D
(m'enfin je m'en doutais un peu, figurez-vous)
(et ça ne change rien à mon point de vue)
A part quelques étudiants bourgeois et nationalistes à Paris, là où il y avait des photographes, personne n'est parti la fleur au fusil. L'écrasante majorité, paysans ou ouvriers, est partie contrainte et forcée, regrettant de ne pouvoir faire les moissons ou trahis par ses leaders socialistes, noyés sous des flots de pinard pour leur donner un peu de courage.
je sais. ma fleur au fusil était ironique. la marseillaise va avec le pinard, la gnole, et les mensonges revanchards.
Sans guerre, pas de nation; pas de pacifisme, pas d'anti-militarisme. Sans guerre, pas de paix. Quand on est, comme moi, ennemi définitif de la guerre, la première chose à faire est de la regarder en face.
Ok, ce n'est donc pas la marseillaise que vous n'aimez pas mais ce sont les hymnes en général. C'est un autre sujet. Soit dit en passant , la marseillaise a déjà été supprimée dans notre histoire par... Petain . Est ce un hasard ?
ai-je eu l'air un instant de suggérer que je préférais "maréchal nous voilà" ?
(le point pétain est atteint, hop hop).
Ne le prenez pas mal, c'était juste un argument pour vous faire davantage apprécier la Marseillaise.
vous fatiguez pas :)
j'aime pas non plus "victoire tu regneras, ô croix tu nous sauveras", ni "du passé faisons table rase".

mon tube du moment c'est ça

je reconnais que comme hymne national ça serait pas facile facile... voyez, j'ai aucun sens des hymnes. :D
Ouais, votre truc, c'est la chansonnette, sur que c'est pas facile à chanter collectivement. Des hymnes, y'en a quand même des sympas, l'italien ou le brésilien par exemple. Bon, c'est vrai que je suis peut-être influencé par les souvenirs de Coupe du Monde...
mal placé
Ce n'était pas nécessairement par rapport au "sang impur".
Juste le fait d'avoir un hymne national ; et de considérer que j'appartiens à une nation.
Simplement parce que je suis née par hasard ici.
Je suis Française, je connais bien cette culture qui est la mienne. Je suis contente, et rassurée,que certaines valeurs aient le droit d'émerger ici.
Mais je n'ai ni le besoin, ni l'envie, et ce, depuis toujours, de l'affirmer et d'ériger des symboles.

Je suis citoyenne du monde.

et de l'univers même, si les Martiens se sentent vexés ;-)
Quoi ces cohortes étrangères!
Feraient la loi dans nos foyers! (sic)


manquerait plus que l'Anti-France nous refasse le coup de la Marseillaise en reggae...
Je vous rappelle que les cohortes en question étaient les troupes mercenaires des despotes liberticides ligués contre la Révolution. Plus généralement, la notion contemporaine de l'identité française et des étrangers ne sont pas transposables à cette époque. Ce serait un anachronisme. La plupart des Français, à l'époque, ne parlaient pas français. Pour un Parisien de l'époque, un Gascon ou un Breton sont tout autant des étrangers qu'un Espagnol ou un Allemand. De toute façon, ce couplet n'est plus chanté. Un autre anachronisme est de transposer nos notions sur la race et le racisme qui datent du XIXe siècle (Gobineau, Chamberlain, etc.). L'idée de la pureté d'une race ou d'un peuple, (donc l'éventuelle "impureté" d'un autre peuple) n'a aucun sens à l'époque. Le sang "impur", c'est celui des sans-culottes, celui de la plèbe. Il serait bon de ne pas l'occulter. Maintenant, si vous êtes partisan d'une réécriture de l'Histoire façon "1984", ou le souci permanent de ne pas heurter est plus important que l'effort d'explication et la vérité historique, c'est autre chose. Sans aller jusqu'à dire que l'enfer est pavé de bonnes intentions (ça fait trop cliché), je pense qu'on ne tirererait aucun bénéfice d'une telle attitude.
Un petit rappel de temps en temps...

Un petit rappel de temps en temps...


Je pense par ailleurs que la mythologie républicaine mise en place autour de "la Révolution Française", "soldats de de l'An II" et autres icônes, en passant par les vestiges d'un dictateur comme Napoléon Bonaparte, constitue en soi une réécriture de l'Histoire intimement liée à la constitution d'une Histoire Nationale.
Pour préciser ma pensée, je crois plus en la valeur des capacités d'évolution et de progrès d'une, herm, Nation qu'en la sacralisation du passé et la référence constante à de tels mythes fondateurs, et symboles associés. Mais ça ne semble pas être dans l'air du temps, ici comme ailleurs.
b
C'est surtout que vous aurez du mal à trouver des mythes contemporains ayant la même épaisseur. Après, vous pouvez toujours changer la Marseillaise par le Chant des partisans, mais ça reste guerrier malgré tout. L'Histoire n'est pas une science exacte, bien sur, la compréhension du Présent non plus d'ailleurs.
"Ami,entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Ami,entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne?
Hohé partisans,ouvriers et paysans c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes

Motivés motivés,il faut rester motivé
Motivés motivés,il faut se motiver
Motivés motivés, soyons motivés
Motivés motivés, motivés motivés

(...)
Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place
Hohé partisans ouvriers et paysans c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes"

(Version Zebda)
De toute façon, la guerre ça soude: On appelle "nation" l'ensemble de ceux qui ont fait la guerre ensemble, même par livres d'histoire interposés. Quand on est, comme moi, antimilitariste, on regarde la guerre en face, c'est à dire ce qui, la rend possible, séduisante, inévitable.
soit. Sans avoir la prétention de réecrire l'Histoire façon 1984, le vocabulaire résonne tout de même assez curieusement dans le contexte actuel, depuis la création d'une identité / d'un imaginaire national. Le véritable sens historique des paroles n'en fait pas pour autant, à mes yeux, le plus constructifs des champs révolutionnaires que j'ai pu entendre. Si je suis partisan de quelque chose, c'est d'une meilleure adéquation du texte de l'hymne national et d'un projet national (une fois les despotes sanguinaires tombés...) n'est il pas dit qu' "Alors les Français cesseront de chanter ce refrain terrible"? Idem pour certains couplets du Deutschlandlied (Deutschland, Deutschland über alles) par ailleurs.
La nation, même si vous ne semblez pas être à l'aise avec cette notion, n'est pas affaire de circonstance. Ses symboles ne sont pas juste quelques gadgets qu'il conviendrait de changer en fonction des fantaisies des uns et des autres.

La nation, même si vous ne semblez pas être à l'aise avec cette notion, n'est pas affaire de circonstance. Ses symboles ne sont pas juste quelques gadgets qu'il conviendrait de changer en fonction des fantaisies des uns et des autres.

Tout est dit alors. Permettez-moi donc de m'éclipser lâchement de ce coin de la discussion en vous laissant le mot de la fin.
Je n'ai rien à ajouter si ce n'est mentionner 3 livres qui ont nourri le malaise que vous pressentez:
"L'imaginaire national : Réflexions sur l'origine et l'essor du nationalisme" de Benedict Anderson (le titre original est "Imagined Communities", qui est un peu plus à propos, à mon goût), "la création des identités nationales" d'Anne-Marie Thiesse et comme classique le texte d'Ernest Renan sur l'Etat et la Nation. Et je ne resiste pas, pour les symboles, d'y ajouter "l'invention de la tradition" d'Eric Hobsbawm, rien que pour son délicieux passage sur le kilt...Rien de très original, et ce sont des textes très accessibles, pas trop gadget, et je crois qu'on peut même les acheter en pack groupé dans toutes les bonnes crèmeries. Je ne peux que vous en recommander la lecture si ce n'est pas fait, et accepter de rester en désaccord partiel avec vous si en connaissez déjà le contenu.

bien à vous

b
Quoi que vous en pensiez, la Marseillaise est sans doute ce qu'il y a de plus fédérateur en France. Et les étrangers l'adorent.
Ya pas de bouton pour supprimer complètement un message?
Moi je me demande quand même, comment va s'entendre Holande avec son premier ministre Copé apres les legislatives ...
Je vous invite à retrouver les images de l'Election présidentielle de 2002, où Jacques Chirac prenait un bain de foule après sa réelection face à Jean-Marie Lepen. Ce débat sera ainsi de suite clôs.
Moi, j'ai ete choque de voir plein de drapeaux dans le mauvais sens...
Tout le monde sait que le bon c'est celui-ci.
"Les drapeaux auvergnats à la bastille ? Quand il y en a un ça va, c'est quand il y en a plusieurs que ça pose problème ! Nous confie un certain Brice H. qui a préféré garder l'anonymat pour ne pas susciter de basse polémique ...
Marrant d'entendre ça de la part du parti des futurs exilés (fiscaux).

Hier, pendant qu'on agitait les drapeaux des révolutions arabes place de la Bastille, on chantait "Suisse on arrive" à la Mutualité. Ca résume bien la campagne non ?
Merci à @si de relayer ce genre de saloperie, merci aussi de ne pas en faire un vite-dit et d'ouvrir l'article aux commentaires, merci de cette hauteur de vue, qui entre toutes choses vous fait choisir de pointer ceci et pas cela, avec, chevillé au corps de Laure et de ses camarades, le seul souci de susciter de sains débats et non pas, quelle horreur, d'exploiter cyniquement le dégueulis matinal revanchard de la première connasse venue, histoire sans doute de faire du clic. Merci!
Morano a gagné sa place auprès du FN de longue date.
Question 1 : pourquoi autant de commentateurs ont confondu drapeau irlandais et drapeau ivoirien ?
Question 2 : personne n'a-t-il relevé que les Ivoiriens sur la place étaient des pro-Gbagbo revanchards ?
Question 3 : pourquoi personne n'est-il gêné par la connotation guerrière du drapeau des rebelles syriens, alors que l'imbroglio libyen est encore dans toutes les mémoires ?
Question 4 : quel est le rapport, pour ceux qui brandissent ou observent avec bienveillance ce drapeau, entre le conflit syrien et la victoire de Hollande ?
Question 5 : pourquoi n'y avait-il pas de drapeaux roumains (ou rrom) ou grecs, ne serait-ce que pour le symbole ?
Question 6 : comment se fait-il qu'un cortège de jeunes filles mélenchoniennes chantant l'Internationale m'a fait penser aux processions de la fête mariale à Lourdes ?
Sans angélisme je vous signale qu'il n'y a qu'une seule espèce humaine et que, pour l'instant, nous n'avons qu'une planète habitable, donc il faut que l'on respire tous le même air...

Donc pour compléter la proposition d'Habib, pourquoi ne pas créer des lieux de culte polyvalents puisque les trois religions du livre ont eu le bon goût de choisir V.S.D. pour leur journées de cérémonies... Ainsi ces lieux seraient chauffés à moindre frais...

Et bonjour à tous les André du monde qui ne peuvent ignorer que chaque jour il y a de plus en plus d'étrangers sur Terre...

Ben
Sacré Albert ! Avec ses solutions radicales ...
Et oui, j'existe, et le démocrate que je suis, ainsi q'ASI, me permettent de m'exprimer librement, etsurtout sur ce thème .
Mais, vous perdez votre temps manifestement, sur ce forum, je vous suggère d'aller voir ailleurs ...
En tout cas, le fait est là !
Ce sont les banlieues, avec leurs drapeaux d'apartenance, qui ont mis la gauche au pouvoir !
Quand j'ai lu dans la biographie Wikipédia de Nadine Morano : "Sa mère, Monique Generelli, est une standardiste, fille de maçon piémontais", j'ai cru que le monde s'écroulait.
Je me console en pensant que piémontais, c'est pas ce qu'il y a de pire. Il aurait pu être calabrais ou même carrément sicilien.
Une chose est sure, maintenant que la gauche sait, que ce sont les banlieues qui ont fait élire Hollande, elle n'a pas finit de favoriser l'immigration, et de naturaliser à gogo ...
Dans la perspective d'affronter Marine en 2017 !
Les gens brandissent ce qu'ils veulent et qui ne soit pas interdit par la loi. S'ils veulent s'embêter à ça, parce que c'est encombrant, grand bien leur fasse.
Morano nous a déjà fait le coup avec la casquette à l'envers. Ses stupidités de dame patronesse, on s'en fout, et si c'est relayé par le FN obsédé par les étrangers, on s'en fout encore plus. Tous ces anes seront bien contents qu'il y ait les enfants d'étrangers pour leur payer leur retraite.
Ce serait idiot de penser que ceux qui brandissent des drapeaux étrangers à la moindre occasion sont particulièrement de gauche, puisque ça se produit à tous les événements un peu festifs. Quelle que soit les instrumentalisations faites par l'UMP ou le FN, je persiste à croire que pour se ramener avec des drapeaux étrangers lors d'une telle soirée, il faut avoir un mode de raisonnement pour le moins étrange.
Je reprend l'idée de Daniel Schneiderman, il faut croire qu'en 5 ans, Sarkozy a changé notre regard. Retrouvons un regard "normal" et cessons de voir le mal dans les foules (Sarko était agoraphobe).

D'abord, comme dit Nikko, c'était improvisé et les drapeaux non pas été préparés et validés par le conseil de l'UMP, d'où la diversité de toutes les couleurs. La société française n'est-elle pas diverse ?

Croyez-vous que voir ses petits drapeaux a fait plaisir à Bouteflika, Bachar El assad et les autres ?

Ces drapeaux de nations étrangères au pied de la Bastille ne sont-ils pas un hommage aux valeurs universelles qui font la France ?

Retrouvons un regard "normal" :)
Et arrêt sur images n'en perd pas une pour pérenniser une telle connerie. Les politicards peuvent sont tout de même bien relayés. Pendant ce temps, on ne parle ni salaires, ni retraite à 60 ans, ni abrogation de HADOPI, de la LRU etc.

Je trouve que les injonctions de Merkel concernant la France ou de Bruxelles pour ce qui concerne la Grèce sont bien plus buzeuses... On préfère ici prendre le thé petit doigt en l'air à la terrasse du café des mémères du 16e arrondissement.

Arrêt veut-il aussi participer au pourrissement de la vie politique ?
Pas etonnant qu'il veuille donner le droit de vote aux etrangers ... C'est son electorat !
De toute manière, tout le monde sait, que Hollande a été élu grâce aux "français" d'origine étrangere ...
Il y avait même un drapeau breton, vu sur une des nombreuse photos que j'ai regardées , Mediapart ou France Inter ou Nouvel Obs...
Et pas un seul drapeau israélien? Je comprends que la droite soit en pétard.
La Murène est prête à tout pour faire du buzzz...
La France est multiculturelle et multiraciale et c'est bien qu'elle soit ainsi.
Y'en a marre de ce racisme rampant ou évident de la droite décomplexée ! La Peine a vraiment fait le lit de la Murène ;o((...
Je pense qu'on a tort de négliger la voix de Nadine Morano. Sa rudesse certes la dessert. Mais à l'ére du prêt-àpenser et de la langue de bois, son authenticité, son enthousiasme, sa différence, mériteraient au moins un "aux sources de Nadine" par Maja Neskovic médicalement préparée pour l'occasion.
"Première polémique Hollande", faut pas exagérer! Ca fait très "on cherche le buzz" façon médias dominants là quand même...

Sinon, l'article est intéressant.
Il faut qu'on se réhabitue à ces évènements non préparés en détails avec drapeaux français distribués par l'UMP.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.