104
Commentaires

Praud : "folle de rage", l'écologiste Claire Nouvian ne regrette pourtant pas

Claire Nouvian est la dernière victime en date de Pascal Praud. Lundi 6 mai, la militante écologiste et candidate Place publique aux élections européennes était sur le plateau de "L'heure des Pros" pour parler dérèglement climatique. Un montage ayant beaucoup tourné sur les réseaux sociaux montre l'animateur et Elisabeth Lévy ridiculisant sa parole. Nouvian explique à Arrêt sur images pourquoi elle estime important de continuer à se rendre dans ce type d'émission.

Commentaires préférés des abonnés

" Ou bien P. Praud est un con, et çà m'étonnerait tout de même un peu, ou bien P. Praud n'est pas un con , et çà m'étonnerait quand même beaucoup...


( d'après P. Desproges )

Merci pour cet article. Rien que parce que Claire Nouvian n'a pas baissé les yeux et a affronté sans fuir un relativisme dégueulasse, alors que tant d'autres prennent avec des pincettes pour ne froisser personne, je la salue et je salue son franc-par(...)

Je n'ai pas la TV ,  je ne connaissais pas Pascal Praud et je n'ai aucune envie d'en savoir plus sur lui ( Elisabeth Levy,  je la connais un peu trop) et je comprend la rage de Claire Nouvian habituée à un discours intelligent qui a du se d(...)

Derniers commentaires

La morale de l'histoire est qu'il vaut mieux regarder l'ensemble d'une émissions et non pas les extraits manipulés par chaque camp; Encore faut-il en avoir le temps, je le reconnais. 

Conclusion se garder justement de toute conclusion, quand on ne dispose pas de tous les éléments. Ceci vaut pour nombre de sujets. Une belle leçon de chose ou l'art de manipuler les foules même par les personnes les plus respectables. Les insultes ont fusé dans les deux camps et l'amateurisme de Claire Nouvian laisse pantois quelque soit la justesse de sa cause.

Rien , ensemble vide ... Cette un autre exemple de cette émission de NULS fait par des NULS et il y a eu " Caroline Fourest " Christine Angot " mais la Reine toutes catégories et de puis fort,fort longtemps c'est  Elisabeth Lévy ! + Pascal Praud ,  (le Duo de la non-respectabilité) .                      

J'ai honte que des climatosceptiques ignares puissent répandre leur ignorance.....

En fait, je crois que la chose qui me fait le plus peur ces temps, c'est la puissance de la désinformation sous les sophismes de la liberté d'expression (avec leur fantasme d'une vérité complexe qui s'imposerait d'elle-même face aux slogans et réductionnismes manipulateurs, et même face aux avalanches de fausses information, à la simple condition que tout soit disponible - comme si les citoyens allaient se lancer dans d'infinies recherches à chaque nouvelle, en régressions infinies, en particulier quand les faux récits vont dans le sens du poil). 


A partir du moment où il y a coupure de la réalité (par saturation, par noyade, par parasitage, par renvois dos à dos), les meilleures volontés, les meilleurs bienveillances sont canalisables vers le mal absolu ou vers l'indifférence la plus meurtrière. Et c'est ce qui est en train de se passer. Après l'âge des monopoles propagandistes, l'âge des saturations de mensonges devant lesquels nos esprits (nos attentions, nos capacités cognitives), qui ne sont pas extensibles à l'infini, sont obligés de s'ancrer au hasard à des points de repère à partir desquels arbitrairement filtrer les données. Et dans ce supermarché de la désinformation, validé par des espèces de loi du marché néolibérales (le bien émerge de la liberté absolue), les idioties les plus flatteuses pour la paresse intellectuelle se re-banalisent. Avec comme conséquence le succès croissant des néo-fascismes politiques, des négationnismes anti-scientifiques, des déshumanisations de masse, bref, du réactionnaire "sens commun" ("Ne perdez pas votre temps : c'est intuitif donc c'est vrai !").  


Je comprends les dangers de la censure centralisée, l'humanité les a vécus. D'un autre côté, la liberté d'expression n'a jamais été honnêtement défendue comme absolue (droit à l'oubli, protections contre la diffamation ou l'injure, contre l'appel au meurtre, le révisionnisme, la propagande raciste, etc). Il y a toujours des bornes mises en place et légitimées. Est-ce qu'il faut repenser ces bornes ? Redéfinir l'acceptable face aux enjeux de la désinformation ? Redéfinir la désinformation elle-même, en tracer des contours sur des bases vérifiables ?


Je vois ça comme un chantier dangereux, difficile et nécessaire. Parce que tout jeter en l'air, et considérer que les gens font leur choix "rationnellement" (c'est-à-dire sur les bases, outre logiques, de tout l'objectivement connaissable et vérifiable), c'est une démission devant le mensonge. Et c'est un mensonge qui tue. Qui tue en vrai, des populations et même un écosystème global.


Et cette démission, dont les élections de régimes illibéraux ou les négationnismes grand public sont les symptômes, me glacent vraiment les sangs. Je nous vois en crever au niveau planétaire.

Pierre Desproges aurait eu 80 ans aujourd'hui.

Lui qui disait du quotient intellectuel des commentateurs de foot (Praud en est) , qu'il n'atteignait que très exceptionnellement le chiffre de leur température anale.

entre le dérèglement climatique et le dérèglement médiatique, qu'est-ce qui nous menace le plus? Mettre des gens incultes en situation de faire l'opinion est un crime médiatique. Accepter de "débattre" avec est une faute politique. 

A propos des promesses vertes de Macron, le rôle des media est d'explorer comment ces mesures vont se concrétiser: le recyclage de tous les plastiques? Ah oui? comment ? 

J'ai l'impression de voir une resucée de "Ciel mon mardi"...

Praud est ce qu'il est, c'est à dire un abruti . On peut ajouter à sa panoplie du parfait connard, celui de climato-septique, manquait plus que ça! 

Mais qu'est venue faire Claire Nouvian dans cette galère??? Comment se fait-il qu'elle ne se soit pas renseignée au moins un tout petit petit chouilla? 

Alors, évidement, moi qui ne suis pas particulièrement Gluksmanienne, je me surprends  à me sentir dans l'obligation de  soutenir cette pôvre Claire, tout en continuant à me demander pourquoi elle est venue là, sans réflexion aucune, se jetant dans la gueule du loup, et accusant au passage jenesaisplusqui de son équipe de ne pas l'avoir assez briffée. 

Bref, c'est pas glorieux côté animateurs de plateau, c'est même carrément odieux, à vomir, abject, mais Claire Nouvian aurait pu quitter l'émission ou ne pas y aller ! Parce que je ne crois pas qu'elle serve une cause quel-qu’elle soit dans ces conditions. Elle aurait du savoir, elle qui n'est pas inculte, que ce type d’émission ne sert que la société du spectacle et que ceux qui regardent ne s'attendent pas à apprendre quoique ce soit, ils regardent c'est tout, et ils attendent le moment où une "naïve" si possible un peu de gauche se fera traiter de folle! 

Et maintenant elle nous fait sa vidéo vengeresse avec le hashtag qui va avec?.... bof...

Les animateurs ont tous l'air complètement pétés au pinard sur ce plateau, c'est littéralement des piliers de comptoir du café du commerce, avec un joli décor bien propre.

Quel est l'objectif d'une campagne électorale ?


Peut-être s'agit-il de persuader le plus grand nombre possible d'électeurs de voter pour une liste précise ?


la question  qui est somme toute posée aux candidats qui acceptent ce genre d'invitation est  donc  "pourquoi voter pour votre liste ?"


Place publique a un programme écologique .


Des spectateurs  suivent cet interview . Leur rapport à l'écologie peut varier beaucoup de l'un à l'autre .


Le spectateur-électeur a le droit d'être ignorant en écologie .


Et le candidat  qui sollicite son suffrage doit pouvoir être capable d'apporter une réponse claire aux fausses évidences . 


Il ne sert à rien de faire campagne si on s'adresse uniquement aux électeurs déjà convaincus .

Contrairement à plusieurs commentaires, je trouve tout à fait intéressant que Claire Nouvian se soit fourvoyée chez ces rustres. Pour elle, pour nous qui en parlons (sans l'avoir vu, ya des sacrifices qu'on a du mal à faire, heureusement que ASI s'en charge pour nous), et peut être pour quelques égarés à qui ça aura été salutaire. 


Le #JeSuisFolleDeRage est une excellente idée pour prolonger l'effet hors du cercle des aficionados.  

Ces cretins congenitaux me rendent sympathique le bobo-gogochisme ps-clucksmanien...c'est dire l'exploit !

C'était peut-être le but ?

Pour moi ça n'ira pas jusque là! ;)

c'est qui le patron de cnews ? ça a du buzzer grave ils ont du se frotter les mains avec les pages de pub .Quand allons avoir une loi qui interdira la pub pour financer ce genre d'individu , dans aucun programme politique ils ne le proposent . Il est urgent pour notre santé mental de détruire toutes les agences de pub , et peut être de passer pâr les armes les publicitaires . Putain , voilà comment on devient facho!!!!

"Histoire de "ta" bêtise." F. Begaudeau et sa controverse : https://www.youtube.com/watch?v=nVx4OEzs0yU&feature=share ... Immanquablement on y pense !

"il fait -3°C alors hein votre réchauffement là c'est du pipeau; on me la fait pas à moi". Même de la part de Pascal Praud et de Lévy je m'attendais pas à tant de connerie. on est à peu près au niveau de Trump là. "si la Terre tourne autour du soleil, comment ça se fait qu'on ai pas l'impression de bouger; hein; vous êtes bien attrapé avec votre "science" là!"

"Elisabeth Lévy, elle, traite la candidate aux européennes de "folle" et de "dingue".  "

Je ne suis pas très fan de Lévy, mais c'est faux.

C'est faux car c'est l'inverse qui s'est produit : c'est Nouvian qui traite Lévy de "dingue".

Source : Mais vous êtes dingue.


Par ailleurs, j'ai trouvé Nouvian peu fine stratège dans cette émission, car je trouve que c'est elle la première qui hausse le ton et enclenche le bordel qui arrive par la suite.

Oui, Lévy et l'autre gugusse sont des climato-sceptiques rampants, mais la réaction colérique de Nouvian n'a fait que les rendre encore plus violents.

Facile comme article, perso j'ai vu un extrait où c'est Claire Nouvian qui est agressive et intolérante, j'ai beau de na pas apprécier Levy et Praud, un peu d'objectivité de la part d'ASI aurait été bienvenu, enfin moi c'est ce que j'attends d'ASI ...

Très bizarre, ce truc. Moi qui n'ai pas la télé, j'en étais resté à l'idée que des sujets étaient médiatiquement relativement "intouchables" comme le réchauffement climatique ou le féminisme. L'impression que mettre en doute ces dogmes revenait à l'équivalent de la fameuse "théorie du complot" (vous pensez cela, vous êtes donc un "cerveau malade", comme dirait P. Cohen). Et de fait, leur remise en doute était réservée à des personnalités marginales, mises d'avance au pilori, type Alain Soral. Il n'y avait pas un présentateur météo qui s'était fait viré parce qu'il avait écrit un livre où il s'était montré un peu trop tiède, si j'ose dire, sur le sujet ?


Or là, ça fait deux fois que sur ASI je vois un article lié à l'émission de M. Praud avec une tribune véhémente, plutôt caricaturale, même, si j'en crois les extraits et j'avoue que je ne sais pas trop quoi penser. Une provocation pour réveiller des électeurs qui seraient tentés par un barbecue à la campagne au lieu d'aller voter ?



c'est sur quelle chaine ? ( je n'ai plus la télé depuis 2014 )

Je ne me hasarderai pas à faire des commentaires sur le fond du débat. Il me semble bien qu'on a quelques raisons de constater que l'homme est en train de faire beaucoup de mal à son environnement ( pas seulement au climat). Mais enfin, ayant placé la tolérance comme condition élémentaire à tout débat, je ne me vois pas en écarter a priori les climato-sceptiques.


Ce qui frappe en revanche, c'est l'extrême grossièreté de cet extrait, l'effet de meute proche du harcèlement, avec deux meneurs d'hallali ( Praud et Lévy) et la lâcheté de suiveurs qui se gardent d'intervenir.


Il est difficile de savoir si Claire Nouvian a commis les premiers écarts. Mais elle semble bien  avoir été attendue dans une sorte d'embuscade. Et elle y tient tête avec dignité.


En revanche Praud se vautre dans sa fange avec cette satisfaction du commentateur sportif qui sait que plus il sera vulgaire, plus il sera écouté. Quant à Elizabeth Lévy qui a parfois du courage et certaine lucidité, elle est là au pire de ce qu'elle est parfois, pupilles exorbitées, exaltation hystérique, effets probables de dérèglements glandulaires ou d'abus de substances répréhensibles.


Bref, on est bien dans le pire de cette télévision  des chaînes dites d'information qui ont instauré voyeurisme et racolage en règles d'or. On est là, bien sûr, à l'extrême pointe de cette tendance. Mais comme elle tend à s'aggraver, il est bon de la dénoncer.



Je pense que le passage à ce genre d'émissions n'est pas une mauvaise idée vue qu'elle garantit de pouvoir se victimiser ensuite et en bénéficiant du ridicule indissociable de certain(E)s de leurs intervenants.


Le hashtag sur son passage a été très largement relayé. Il y a beaucoup de mentions de sa mésaventure, un joli coup je dirais, tant pour elle / sa liste, que pour dénoncer le traitement médiatique du changement climatique, ou ce type de talk show poubelle en générale (c'est même pas Fox News mais le pire de Fox News à la française, la chaîne américaine ayant plutôt évolué vers du moins caricatural que ça en moyenne ces dernières années).


Par contre c'est tellement parfait comme coup de com' que j'ai un peu de mal à croire au coté totalement ingénu de la dame ou de ceux qui l'ont envoyé là (enfin pas oublier que cette intervention a lieu dans le cadre d'une campagne européenne (et a pour effet de révéler qu'il y aurait au moins une personnalité y méritant sa place sur la liste de Glucksman).

ne pas avoir la télé, ne signifie en rien ne pas être au courant ( plus ou moins)  de certaines émissions;, bref  cette excuse là totalement stupide.


et les autres protagoniste de l émission  que font ils, .........


solidaire de Claire Nouvian face à la rage de réactionnaires incultes. Toutefois on aimerait que les écolos manifestent la même compréhension et la même mansuétude quand J L Mélenchon se retrouve dans cette situation.

J'ai peine à imaginer à quelles difficultés serait confronté un bébé conçu par Madame Lévy et  Monsieur Pascal Traud ...

Moi je trouve qu'elle s'en sort pas si mal. C'est Praud et Levy qui ont le (très) mauvais rôle. Mais Praud, si mes souvenirs sont bons vient du journalisme sportif et sans vouloir être trop critique, ça vole rarement très haut dans le commentaire sportif.

Élisabeth Levy était en manque! Ça se voit ds ses tremblements lorsqu'elle parle.....


Vous n'en profitez pas pour rappeler qu'Elisabeth Levy a bosse pour @si ? Mdr https://www.arretsurimages.net/recherche?q=&sort=last_version_at&author=elisabeth-levy 

Je ne regarde cette émission de m... que lorsque Benjamin Amar de la CGT est invité et là je m'éclate : seul contre tous à chaque fois il dicte quand même sa loi et fait passer ses idées ! Il a un mérite fou face à la mauvaise foi de l'imbécile de service !


Donc, une personne qui n’a pas la télé chez elle, va à la télé et ne s’interroge même pas sur l’incongruité de la situation....

Ah oui Claire Nouvian, je l'avais entendu sur France Inter :


https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-10-avril-2019


Assez suréaliste son interview.

" Ou bien P. Praud est un con, et çà m'étonnerait tout de même un peu, ou bien P. Praud n'est pas un con , et çà m'étonnerait quand même beaucoup...


( d'après P. Desproges )

Merci pour cet article. Rien que parce que Claire Nouvian n'a pas baissé les yeux et a affronté sans fuir un relativisme dégueulasse, alors que tant d'autres prennent avec des pincettes pour ne froisser personne, je la salue et je salue son franc-parler (je ne fais pas partie de ses électeurs). Elle se les est emplafonnés frontalement et elle a eu raison au vu de leurs remarques débiles, et de leur inconscience face à l'urgence climatique. J'ai vraiment l'impression qu'elle s'est résolue à cette position de combat non pas parce qu'ils auraient eu des doutes sincères - elle me sentait d'humeur à faire de la pédagogie le cas échéant - mais parce qu'ils surjouaient le doute pour faire fructifier leur misérable petit capital de mal-pensants, au mépris des conséquences (donner de l'audience à des thèses criminelles). 

Qu'elle soit ou non arrogante me parait complètement secondaire, surtout dans une émission qui, semble-t-il, porte au pinacle l'orgueil satisfait de son présentateur et de ses piliers de comptoir habituels (message de service : si certain(e)s d'entre eux pouvaient arriver non alcoolisés sur le plateau, ça serait moins embrassant à regarder)

Quelle amateurisme de la part de Claire Nouvian... Quand on se présente sur une liste aux Européennes, on  se doit de reflechir avant d'aller n'importe où. Quand à sa réaction d'après l'émission, avec sa vidéo ridicule et arrogante, elle montre aussi qu'elle est complètement hors sol. Et oui, c'est malheureux, mais le climato scepticisme existe. Son rôle est de faire de faire de la pédagogie sur le long terme, mais certainement pas sur les plateaux de télé trash.


Je trouve ça vraiment dingue qu'on puisse s'engager en politique sans se poser trois questions : comment faire passer mes idées, comment toucher les gens qui sont moins bien informés que moi ?



Visiblement les journalistes d' Arrêt sur images ont pris leur parti en faveur du climato-dogmatisme ! J'aimerais bien voir ce que donnerait la confrontation de cette dame avec François Gervais, professeur de sciences à l'université, qui conteste les prédictions catastrophistes des "experts" du GIEC ! Pour le coup, elle pourrait constater qu'on peut avoir une très grande culture scientifique et ne pas gober toutes les conneries qu'on veut nous faire avaler en matière de réchauffement climatique !

Bon résumé :

La seule erreur de Claire Nouvian est d'avoir été sur ce plateau


Le lien qui amène à la vidéo montre d'autres vidéos où s'étale la bêtise crasse de ces Praud, Levy et Barbier (contrairement à Illiera Trevisa ci-dessous, je ne connais pas Elisabeth Levy par contre j'ai suffisamment vu les deux autres pour dire que l'on devrait créer un embargo sur ces deux c... )


Courage Claire Nouvian

Je n'ai pas la TV ,  je ne connaissais pas Pascal Praud et je n'ai aucune envie d'en savoir plus sur lui ( Elisabeth Levy,  je la connais un peu trop) et je comprend la rage de Claire Nouvian habituée à un discours intelligent qui a du se demander où elle était tombée. Je retiens de cette histoire la bètise humaine et j'ai une pensée pour Anémone qui pensait que tout était fichu mais lorsque l'on voit ces "personnes" , que pensez d'autre?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.