97
Commentaires

Pourquoi Richard Labévière a-t-il été licencié de RFI ?

Qui a entendu parler du licenciement de Richard Labévière ? Ni les téléspectateurs des télévisions françaises, ni les lecteurs de la presse traditionnelle, qui n'ont, dans leur immense majorité, pas soufflé mot de l'éviction, le 12 août, de ce journaliste de RFI, spécialiste du Proche-Orient. Mais sous la surface des médias "classiques", la tempête couve : de nombreux sites internet se sont saisis de l'affaire, dénonçant à cors et à cris une "censure politique" et l'ombre du Quai d'Orsay. Plusieurs médias arabes y ont aussi fait écho. A tort ou à raison ? Labévière a-t-il été viré en raison de ses convictions, ou parce qu'il est "ingérable" ? Pour tenter de trancher, @rrêt sur images s'est offert une plongée dans l'univers délicieux de l'audiovisuel extérieur français.

Derniers commentaires

Je vais me faire encore insulter (c'est une caractéristique de ce forum ASI) : R.Labévière a du être déjà licencié plus tôt (à l'époque de son poste de Directeur de RFI) lorsque sans aucun élément de preuve il disait à France2 que c'était par représailles que les USA ont interdit l'entrée des vols d'Air France (il est à remarquer qu'environ un mois plus tard, c'était Bristish Airways qui était interdit et là Labévière , probablement conscient que ce serait ridicule, n'a pas dit que c'était par représailles envers la Grande Bretagne).
Le grand ménage au plus haut niveau continue à France 24 puisque Grégoire DENIAU et Bernard COQ viennent également d'être mis à pied.
Comme par hasard, Bernard COQ avait écrit un livre à charge, en 1993, contre Bernard KOUCHNER (l'époux de la « reine » Christine OKRENT-KOUCHNER, directrice du groupe France Monde). Certains ont la mémoire longue !

Aller voir les détails de la nouvelle affaire sur: http://www.rue89.com/2008/09/17/la-redaction-en-chef-de-france24-decapitee-0
A propos de Voltaire (Meyssan 911) l'histoire n'est pas terminée : "pilots for 911 truth" .
Un article sur le sujet, paru dans Télérama de cette semaine, nuance l'accusation de licenciement pour délit d'opinion.

Même s'il est avéré que Richard Labévière défendait des positions minoritaires au sein de la rédaction de RFI, il semble qu'il fasse également les frais d'une "reprise en main" par la nouvelle direction (Mme Kouchner, femme de ménages, et M. Alain de Pouzilhac, ex-créatif) qui, par ailleurs, lui reprocheraient d'avoir accordé la primeur de l'entretien avec le président syrien, à TV5.
L'intéressé, après avoir affirmé dans une vidéo circulant sur le Net, que "toute lecture pro-palestinienne ou pro-arabe est considérée comme une déviation, sinon un crime, justifiant toutes les mises à mort professionnelles, reconnait aujourd'hui que sa déclaration à chaud était "un peu caricaturale".

Commentaire de l'auteur de l'article : "RFI à la solde de l'ambassade israélienne, on a vu effectivement des analyses plus fines..."
Bonjour,
Je suis abonné aux programmes de rencontres de la librairie résistance. Et c'est ainsi que j'ai eu connaissance de l'info.
Car mardi 9 septembre à 19 H 30, Conférence-débat de Richard LABEVIERE
Librairie Résistances, 4 Villa compoint, 75017 Paris
M13 : Brochant ou Guy-Moquet
Pour plus d'info

Je n'ai pas l'habitude de faire de la pub dans les forums, mais là il me semble que c'est justifié.

Bonne journée
b.
P'tin d'article..
Merci à la Rédaction pour ce boulot.
PS - La vidéo - en deux parties- sur Dailymotion, dure à peine plus de 10 mn si l'on suit votre lien, et non 20.
LionelXIII et Galanga ayant déjà évoqué ci-dessus la possibilité d'un correcteur orthographique intégré.
Mais quel article quand même.
Hé ben dites donc, ça canarde sec ici. Je ne comprends pas trop cette flambée à propos du "réseau Voltaire" que je ne connais pas et que la connerie de M. Meyssan sur le 11 septembre ne m'incitent pas à lire (je pense à cette histoire que ce ne serait pas un avion qui aurait explosé contre le pentagone, parce qu'il n'y a pas de trous sur les cotés pour les ailes, y'en a vraiment qui ont vu trop de Tex Avery, ils croient vraiment que quand quelqu'un ou quelque chose passe au travers d'un mur ça laisse un trou qui imite sa silhouette, mort de rire ! ). Les ailes d'un avion, c'est tout creux ; c'est résistant à la succion verticale mais pas du tout prévu pour des forces brutales dans d'autres directions.
Sur @SI il y a toujours toutes les versions et opinions qu'ils ont pu trouver, donc je ne vois pas du tout en quoi le fait d'invoquer l'hypothèse du réseau voltaire "décrédibiliser[ait] l'action de ce journaliste indépendant", quand j'ai lu ça je me suis dis qu'il y en a (Kouchner et sa lieutenante) qui peut être font d'une pierre deux coup (eh ouais, l'un n'empêche pas l'autre). Et le "Au secours !" à la fin de l'article m'ont fait penser "purée, quel sac de noeuds, très fort sera celui qui s'aura dépatouiller ça".

Je n'apprécie non plus l'antisémitisme à peine voilé, avec cette histoire de "cousin". Maintenant que je me pose la question, je n'ai jamais vu M. Schneidermann faire preuve de favoritisme pro-sioniste, ou alors j'ai vraiment raté un (gros) épisode. J'ai plutôt lu des choses comme ça, qui comme souvent recense toutes les divergences. Et d'ailleurs, je ne sais même pas si M. Schneidermann est Juif ou pas, et je m'en moque, tout ce qui compte c'est le résultat de son travail. Il peut être Juif ou fétichiste à la crème Chantilly (sans chaussettes), ça ne regarde que lui. Car nous sommes (encore) dans une république laïque.

Par contre je plussoie la nécessité d'un correcteur orthographique plus efficace ("théoories" , c'est du chanté par un Bavarois ?).

A part ça, je voulais juste signaler cet article du Journal [Chinois] du peuple (version française), à propos du sort d'une journaliste Zhang Danhong, virée de la Deutsche Welle, la radio internationale allemande, parce qu'elle aurait dans certains débats exprimé des propos trop pro-chinois, qui parait-il "vont à l'encontre des « idées directrices » adoptées par DW".
Ce phénomène "d'épuration journalistique" pour délit d'opinion contraire à la pensée dominante ne concernerait donc pas seulement la France, et pas seulement l'anti-sionisme.

Mais purée de concombre, où ais-je donc mis mon exemplaire de 1984 ?
Merci à l'équipe d'arrets sur images d' avoir pris le risque d'enqueter sur cette nouvelle affaire.
On en revient toujours au même point. Cette incapacité à supporter qu'il y ait, sur les questions de politiques internationales, des avis divergents de la "ligne officielle". Si c'était la première fois, on pourrait penser qu'il y a d'autres raisons, mais ça arrive trop souvent pour qu'on accepte cette idée. Il faut être dans la ligne pro-américaine et pro-israélienne, sinon, votre carrière (et votre réputation) peut être sérieusement menacée... Mais ces évictions, ces chasses aux sorcières, cet espèce de néo-maccarthysme, va engendrer des réactions toujours plus violentes, voir extrémiste...

A moins qu'on nous démontre que ce journaliste a commis des fautes professionnelles majeures.
SINÉ, LABÉVIÈRE, MÊME COMBAT !
Bon, merci de cette enquête, ASI !
Je ne comprend pas qu'on puisse renvoyer un journaliste sur ses positions. Qu'on le renvoit - ou sanctionne - pour malhonneteté, propos fallacieux, etc.. OK : là il y a du tangible.
Ce serait vraiment bien qu'@si invite Labévière sur son plateau. J'ai vu sa conférence de presse au Liban...Les raisons de sont licenciement semblent bien obscures....non je déconne!
Il a choisi le mauvais camp.
Moi je vous dis faites attention aux mots que vous utiliserez ! Exemple : "occupation" = gros mot.
Bonjour,
Une remarque hors sujet:
Souhaitez vous des conseils concernant le choix d'un correcteur orthographique pour éviter de laisser des couilles dans le texte?

Une remarque de mauvais gout ;o):
(en dehors du fait qu'il y a moins de couilles sur voltaire de Meyssan...!)
Il est plus facile de se demander si une présentatrice à un soutien gorge ou non, ( ou d'appuyer gentiment sur la tête à Denis Robert) que de faire des enquêtes à la Meyssan (ou à la Denis Robert).
[quote=la rédaction]Le journaliste s'est retrouvé face à des journalistes représentant toutes les tendances de la presse libanaise : L'Orient-Le jour, As Safir, Al Akhbar, mais aussi al-Manar, la chaîne de télévision du Hezbollah.

Pourquoi ce mais?
Cherchez-vous par la à nous dire que le hezbollah n'est pas "légitime" au Liban?
Je vous invite à écouter cette interview d' Alain Gresh qui pourra, peut-être, vous donner quelques
éléments inédit pour vous sur la question.



Rencontre avec Alain Gresh
lundi 1er septembre 2008, par co
Tv bruits
Ben dites donc , ça s'est une enquête ! Une des plus fournie et documentée que j'ai lue ici !
Pour mieux comprendre le licenciement de Labevière (qui meriterait d'être invité sur le plateau de ASI même si je ne me fais pas d'illusion sur le courage de la rédaction qui n'invitera pas un tel dissident), regardez ce reportage de France 2 sur la présence de Oussama Ben Laden à l'hopital américain de Dubaï en juillet 2001:

Ben Laden soigné à Dubaï en juillet 2001 et visité par la CIA: un enquète de Labeviere

Labevière est le seul journaliste français (avec Meyssan) à avoir questionné la théorie du complot officiel sur le 11-09-2001.
Ce qui est curieux et que je constate au fur et à mesure des enquêtes d'@si, c'est l'importance croissante des DRH dans vos sujets.

Les DRH de groupes médias s'entend, celles qui semblent désormais faire la pluie et le beau temps sur les news,
un journaliste ne donne pas satisfaction, est tendancieux, se trompe, commet des crimes de lèse-majesté
ou bien il faut nommer un remplaçant, recruter un nouveau responsable, orienter la ligne éditoriale, créer des nouveaux rendez-vous.

Bref, on entre de plus en plus dans les soutes des journaux, dans les dessous du relationnel, du piston et de la politique, dans le management des groupes.

Comme si désormais on était sur l'os, l'os de l'info, le squelette d'une équipe, de moins en moins la compétence, la qualité, mais bien plus l'inféodation, l'esprit de clan, les coteries, les putschs.

Sommes-nous grâce à vous plus au fait des choses ? Ou la situation s'est-elle durcie, chacun pressé de choisir son camp comme jamais ?

http://anthropia.blogg.org
ça rappelle l'affaire Bruno Guigue

J'ai un autre exemple d'un monsieur "de l'autre camp", pro-israelien, qui a tenu des propos condamnables sur les noirs de l'équipe de france et sur les immigrés et qui lui a gardé son émission sur France culture

2 poids 2 mesures ?
C'est marrant dès qu'on parle de sionisme , D.S devient moins percutant et choisi ses mots et nous cite le réseaux voltaire ( pourtant l'un des sites les plus documenté sur le web français) pour décrédibiliser l'action de ce journaliste indépendant , un peu de corporatisme parfois ça fait pas de mal , même face au cousin ça mange pas de pain ;-)
... Ah lLa pertinence quand tu nous tiens !!!
"Labévière ne sa cache pas de tenir des positions très pro-palestiniennes, anti-israéliennes et américanophobes, son discours est à sens unique, ce qui à mes yeux, le disqualifie en tant que journaliste".
Si on virait tous les journalistes politiques tenant des positions très pro-israeliennes, anti-palestiniennes et américanophiles, on règlerait définitivement le problème du chômage dans la profession.
Ah ! mais quel dommage !
Voltaire s'en mêle, et tout de suite tout devient moins crédible !
Pourtant, on a été tenté...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.