60
Commentaires

Pourquoi l'indépendance du Monde est importante

Commentaires préférés des abonnés

"Le Monde est devenu ces dernières années le principal média d'information écologique" ??? Depuis quand ? Depuis qu'ils ont viré Hervé Kempf qui était trop écolo à l'époque où les Unes défendaient les gaz de schiste ? De cette période, je me souviens(...)

Je trouve bien regrettable que Le Monde soit décrit comme principal média d'information écologique, alors même que leur traitement de l'information scientifique fait très largement défaut. Lire par  exemple à ce sujet ce texte de l'association f(...)

Et si les journalistes du Monde s'apercevaient qu'ils sont maintenant seuls et tou nus avec leurs copains friqués à qui ils ouvrent leurs colonnes?

Si vous etiez plus objectifs et plus libres nous serions tous derrière vous les journalistes du Monde.

P(...)

Derniers commentaires

le journal sera aussi indépendant qu'il l'est actuellement avec le nouvel actionnaire .....  difficile de dire de quelle indépendance il benefice réellement.

Cela étant dit ca reste encore un journal de reference que je lis en general avec intérêt  au meme titre que mediapart , le diplo et alternative eco. 


Sur cette affaire difficile pour moi d’être solidaire des journalistes  dont je n’apprécie guère le corporatisme, cette protestation de dernière minute alors qu'ils ont accepte les regles du jeu capitalistique en étant sous perfusion financière depuis le reprise par niel et consort me semble un peu hypocrite..... cracher dans la soupe a ce stade ca n'est pas très reluisant. 

 



Daniel nous montre, comme d'habitude, sa profonde allégeance à l'aristocratie médiatique française dont il est issu.

Trop de passé commun, d'amitiés, d'accointances: Daniel ne tournera jamais la page. C'est pourquoi Arrêt sur images ne passera jamais la seconde et ne sera jamais en rupture. Et continuera à biberonner des apprentis journalistes qui iront ensuite poursuivre leurs carrières inutiles dans tous les fromages bobos médiatiques qui se disent de gauche (où une bande de décérébrés sans principe qui savent à peine écrire se vend au plus offrant avec un abandon qui n'inspire que du dégoût).


L'indépendance du Monde est inexistante et n'a donc aucune importance. C'est ça la réalité, Daniel. Vous avez trente ans de retard.

" La liberté de la presse, c'est le droit de dire ce que ne pense pas le propriétaire du journal ....


( à condition que ça ne gêne  pas les annonceurs)  ....  "

Le Monde est une imposture, et depuis un bon moment. L'écologie lui sert de paravent d'une ligne néolibérale sans faille.

le Monde écolo ? c'est une boutade qui se prend au sérieux ou c'est en souvenir du bon vieux temps DS ?

le Monde est autant écolo que je suis un négationniste des chambres à gaz et mangeur d'enfant en bas age...et en prime mon cul c'est du poulet...

La simple vue de l'arbre généalogique qui relie tous les principaux actionnaires/décideurs-éditeurs de Le Monde me fout le tournis, me met l'âme en cale sèche bien que ce soit à chaudes larmes


Rien qu'à voir ce ramassis de racines et branches entremêlées, on se dit que ce doit être de belles occupations d'entremises, de pourparlers, de manigances

On se dit que né d'un tel nid de vipères, un journal ne peut que propager la vérité et les idées qui façonneront un monde plus serein avec un avenir radieux


"Les machines font un petit bruit positif, un cligné clair, hop-là votre pensée va s'étendre ici & là elle fera des remous & des ricochets....(...) L'action servira On ne sait pas vraiment à quoi Mais elle bougera quelqu'un !... Le sentiment de quelqu'un ira mieux !... " Jean-Paul Klée "poëte de Strasbouri" comme il se nomme

Le Monde est aussi le quotidien qui renseigne le plus sur la violence policière et les dérives de l'Etat sur l'immigration. Le quotidien est  un quotidien pro européen qui porte cette idéologie jusque raconter des bobards - là ou le Guardian est sur la même ligne mais énonce toujours les faits - et en même temps un organe de presse qui s'est sincèrement ému de la haine de classe de ses lecteurs sur leur couvertures des Gilets Jaunes.
Le monde fait chaque jour le rêve d'une modalisation heureuse et juste. C'est irréaliste mais très mignon, presque... Touchant.

Conclusion, le Monde a toujours de la tenue, on comprend bien leur ligne. Je le préférerai toujours à cette machine mole et folle qu'est libération.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonjour, 

hier nous avons appris que les températures pourraient augmenter de +7°C d'ici 2100, et que donc, mes enfants, nés en 2010, ont une espérance de vie de 50 ans grosso modo (car +4°C en 2060).

Ce matin, en me levant, je pense trouver ce sujet à la une de tous les titres, à la radio, dans les discussions entre collègues...

en fait non, rien.

Dans ces cas là, on organise des réunions d'urgence non ? à tous niveaux, les employés entre eux, les mairies, les députés, les voisins, les journaux... 

en fait, non, rien pour l'instant.

Y-a-t-il quelque chose qui m'échappe ? 

J'en ai parlé à un collègue, pour comprendre. Je crois qu'il n'y croit pas, et qu'il pense qu'en France nous sommes déjà vertueux. Combien sommes-nous dans ce cas ? 

bonne journée à vous, aussi étrange soit-elle


ah ! l'indépendance du monde !


"À chaque fois que par torrents
Notre sang coule sur le Monde
C'est toujours pour quelques tyrans
Que cette rosée est féconde
Ménageons-le dorénavant
L'amour est plus fort que la guerre
En attendant qu'un meilleur vent
Souffle du ciel ou de la terre

Aimons-nous, et quand nous pouvons
Nous unir pour boire à la ronde
Que le canon se taise ou gronde
Buvons, buvons, buvons

À l'indépendance du Monde !"

idée de Une pour le monde de cet aprèm'


"Mélenchon fait le salut Hitlérien pour le premier jour de son procès "


;-))



je vous apprécie et ô combien, monsieur Schneidermann. Vous avez fait un sans faute sur un tas de questions où je vous ai attendu. Maintenant, le Monde, auquel je suis abonnée pourtant, est juste devenu un relais de la propagande officielle. Un torchon à éviter. Pour les questions écologiques, s'il n'y a que ça, il y a bien d'autres médias à consulter. Le Monde a perdu son indépendance depuis bien longtemps et je me fiche de ce qu'il va leur arriver. Cela ne pourra jamais être pire. Qu'il disparaisse, cela ne me dérangera pas. Désolée. 

"Le Monde est devenu ces dernières années le principal média d'information écologique" ??? Depuis quand ? Depuis qu'ils ont viré Hervé Kempf qui était trop écolo à l'époque où les Unes défendaient les gaz de schiste ? De cette période, je me souviens très bien car ça me faisait hurler d'avoir chaque jour un édito signé "Le Monde" faisant du lobbying pro-gaz de schistes. Et Kempf, qui n'était déjà pas un écololâtre à l'époque a fini par jeter l'éponge pour fonder Reporterre. Par ailleurs, j'attends avec impatience les prochains articles sur Hercule et la privatisation d'EDF nous expliquant que c'est le seul moyen de réussir la transition écologique. Je vais les guetter, ces articles, et je les republierai ici en y ajoutant la citation de DS recopiée ci-dessus. ET pour ne pas sombrer dans le cynisme, j'ajoute que j'espère de tout coeur avoir tort.    

Je trouve bien regrettable que Le Monde soit décrit comme principal média d'information écologique, alors même que leur traitement de l'information scientifique fait très largement défaut. Lire par  exemple à ce sujet ce texte de l'association française pour l'information scientifique, pour un exemple parmi d'autres. C'est bien dommage pour les sujets directement liés aux enjeux climatiques comme les pesticides, l'énergie (dont le nucléaire), etc, qui mériteraient de la part de ce journal un traitement scientifique rigoureux au lieu d'analyses à la va-vite comme c'est généralement le cas actuellement.

Soit, je veux bien. Mais la cause est déjà perdue, et depuis longtemps. 


Quelle différence y a-t-il entre un richissime capitaliste et un richissime capitaliste ? La source de leur richesse.


Sinon, les uns et les autres sont à la recherche d'un investissement de prestige, source de juteuses exonérations fiscales et moyen d'influence, peau de tambour de leurs discours. 


Au pire, on revend à un nouveau capitaliste qui cherche un investissement de prestige, sources d’exonérations fiscales, et  moyen d'influence, peau de tambour de leurs discours.


Lecteur du Monde depuis un demi siècle, je l'ai petit à petit parcouru de plus en plus vite pour me limiter aujourd'hui aux mots croisés.


Heureusement, il y a le Diplo.

Effectivement, très bon article de Vanity Fair.

Pourquoi il est important d'éclairer les esprits obtus...Chronique austère mais tout à fait intéressante d'autant qu'il n' est pas question de macronité ni de macronitude . Étonnant, non?

Et si les journalistes du Monde s'apercevaient qu'ils sont maintenant seuls et tou nus avec leurs copains friqués à qui ils ouvrent leurs colonnes?

Si vous etiez plus objectifs et plus libres nous serions tous derrière vous les journalistes du Monde.

Plus maintenant. (il fut un temps lointain ou...)

Que vous soyez aux mains de Niel et Pigasse ou dans celles de Kretinsky ne nous fait ni chaud ni froid.

Quant au climat il serait mieux défendu si Le Monde pilonnait ceux qui mettent en garde à vue des "décrocheurs" dangereux extrémistes violents bien connus.

Et là vous n'auriez déjà pas été dans les mains de ces oligarques car les lecteurs vous auraient acheté.

oui d'accord avec  tout ça, en même temps il faut reconnaître que Le Monde Diplomatique, bien que détenu par un milliardaire, a toujours su maintenir sa ligne éditoriale ... c'est donc possible ...

Les messages du forum ont disparu (il y en avait 2 il y a une dizaine de minutes). Un était très intéressant remettant en perspective la mission du journaliste par rapport à son rôle dans la société, et j'ai oublié le nom de l'auteur...

Il aurait fallu réagir bien plutôt notamment au moment où Le Monde a basculé dans la sphère du capital qui par ailleurs de nombreux journalistes du Monde ont soutenu ce système capitaliste. (les diverses réformes anti-sociales que l'individu ordinaire supporte).

Petite demande de précision (légèrement hors sujet): on voit sur le graphique que Le Monde SA possède 51% du capital du Monde Diplomatique. J'ai bien compris? Ou pas? Et qu'est ce que ça implique pour l'indépendance du Diplo?

Mouais.


Je ne sais toujours pas où j’en suis de cette réflexion, mais j’ai vraiment du mal avec cette espèce de sacralisation du rôle du journaliste.


Je veux dire, oui, dans la belle théorie du gouvernement représentatif, il faut que les citoyens soient correctement informés.


Sauf qu’à un moment quand 90% des journalistes font de la merde, la question des superstructures ne peux pas tout expliquer. Je veux dire, oui ils n’ont pas leur indépendance et vivent dans un monde de droite, mais est-ce qu’à un moment ce n’est pas le principe même du journalisme qu’il faudrait questionner ?


Son rôle, pas juste sa mission, mais le rôle qu’il joue dans nos sociétés régies par un état capitaliste bourgeois.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.