42
Commentaires

Placé, touché

Et Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat

Derniers commentaires

... donc lorsqu'il est invité sur le plateau d'une émission politique qui lui brosse un portrait qui ne lui plait pas, il quitte le plateau.
Mais lorsqu'il est invité sur un autre plateau pour parler d'un sujet qu'il maitrise... il quitte l'émission quand même.

Il veut quoi Placé, aller chez Drucker ?
Etant donné que j'estime que DSK était fortement coupable de viol, et étant donné que Michelle Sabban le défendait bec et ongle contre l'évidence, j'en conclu que tout ce qui sort de la bouche de ce personnage n'est pas digne de confiance.

Que cela soit dit et écrit.

SEMIR
18 000 euros de PV ?
Il faut qu’il apprenne à mieux garer son vélo, monsieur l’écologiste.
Si Placé, les politiques, les "économistes" (et même les "journalistes", pourquoi pas ? on sait jamais) étaient vraiment capables de

1) regarder la courbe du prix du baril sur une période assez longue :
http://iiscn.files.wordpress.com/2013/07/bp-oil-price-2013.jpg

2) connaitre les perspectives -objectives- de "production"(cad extraction) d'hydrocarbures à court/moyen terme :
http://iiscn.files.wordpress.com/2013/05/jlliquidsworld.jpg

Peut-être que le vrais questions de priorités pourraient être abordées.

Autres graphes de situation pétrole, gaz et charbon et liens vers pdfs ci dessous :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique-crise-actuelle
(dans les commentaires)
Petit rappel au passage :
Les États-Unis ont passé leur « pic de production de pétrole » (maximum de débit, de flux d’extraction) en –DIX NEUF CENT SOIXANTE DIX– (fin de l’année), et cela était aussi (avec l’abandon de Bretton Woods, dévaluations du $ associées et passage au pétro dollar, rééquilibrage majors/pays producteurs sur les pourcentages de chaque baril, besoin d’une augmentation du baril pour pouvoir démarrer l’Alaska, la mer du Nord, le Golfe du Mexique), la raison principale du premier choc pétrolier (73), beaucoup plus que la chansonnette « embargo Arabe » (une affaire ou occasion « win win » plus qu’autre chose, duré 3 mois , très limité, jamais effectif de l’AS vers les US, etc).
Voir résumé en fin de post par exemple :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/

Suite au deuxième choc (79 révolution Iranienne), la Doctrine Carter (définie par Brzezinsky) est mise en place : c’est à dire officialisation du rôle hégémonique des Etats-Unis pour la sécurisation des réserves et routes pétrolières du Moyen Orient, et déclaration du fait que quiconque mettrait en doute cette hégémonie serait soumis à des représailles, avec aussi mise en place du CENTCOM (United States Central Command), dont l’emblème est on ne peut plus CLAIR.
(et voir aussi ce que Brzezinsky dit à propos de l’Ukraine)

Le corolaire Reagan est ajouté en 1981, officialisant le rôle des Etats-Unis comme protecteur de l’Arabie Saoudite.(ce qui était de fait effectif depuis 1945).

Actuellement nous sommes au pic mondial d’extraction, aussi raison principale de la crise, même si l’Omerta à ce sujet est quasi parfaite.

Omerta nécessitant de très sérieuses doses de propagande en couverture, du genre Condoleeza Rice (qui clairement beaucoup de choses sur le sujet), capable de déclarer dans le Washintgton Post du 8 mars :
« Soon, North America’s bounty of oil and gas will swamp Moscow’s capacity.
Authorizing the Keystone XL pipeline and championing natural gas exports
would signal that we intend to do precisely that. »

Quand cela est tout simplement faux, et cela selon les chiffres et projections officielles de l’EIA (agence fédérale US de l’énergie).

- Pour le gaz les U.S. sont toujours importateurs NET, et ne seront jamais un exportateur majeur si tant est qu’ils le soient un jour (par contre volonté de l’industrie extractrice de faire remonter le prix sur le marché US, de venir fracker en Europe/Russie, de maintenir la hype vis à vis des investisseurs en particulier compte tenu de leurs montagnes de dettes, etc).

Voir par exemple à ce sujet :
http://ourfiniteworld.com/2014/03/31/the-absurdity-of-us-natural-gas-exports/

- Pour le pétrole même pas la peine d’en parler, les US sont toujours importateur net numéro 1 (ou exæquo Chine, et Eurozone à peu près pareil)

Curieuse époque où l’on a à la fois :
- un accès aux chiffres en deux ou trois clics qui n’a jamais été aussi facile
- une propagande de plus en plus hurlante mais toujours extrêmement efficace, et cela sur fond de selfies et autres gazouillis.
Souvenez-vous aussi du rôle de Michèle Sabban pendant l'affaire DSK http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/affaire-dsk-tristane-banon-michele-30239

J'aurais préféré que Placé soit épinglé pour avoir validé (à la demande du PS mais la droite FN compris aurait fait la même chose ?) l'achat de bus diésel par la région IDF en 2010, mais bon faut pas rêver quand même... je parle du journalisme politique à la télé, et même dans la presse écrite : un exemple, quand Rebsamen est entré au gouvernement, on l'a présenté comme "un fidèle de Hollande" personne n'a évoqué son combat contre la loi sur le non-cumul des mandats, qu'il a en partie remporté pourtant. Et qui participe un peu, il me semble, du désarroi d'une partie de l'électorat à l'égard de nos élites...
Le compte rendu de l'esclandre du blog "Big Browser" du Monde mentionne Maïtena Birenbaum comme animatrice de l'émission.

Moi je pense qu'@si devrait se concentrer sur la guerre civile en Ukraine, parce que là, la manipulation médiatique joue à fond et que c'est un peu plus important que de gloser sur les états d'âmes d'un politicard arriviste.
Bonjour
Ah si La Pen avait dit la même chose que Placé à Pupujadas, ça aurait fait faire des économies à F2.
Mais Jérôme Bermyn, les yeux dans les yeux, où sont les preuves...
"Quelles sont leurs preuves ? Je ne défends pas Jean Vincent Placé, ce n'est pas le sujet. Je m'interroge sur cette pratique du journalisme. Canal+ affirme que Jean Vincent Placé n'a pas payé ses PV. Et on est donc obligés de les croire ?"... :)
Pardon de tant de trivialité.

"Je me tire, vous me faites tous chier", c'est une métaphore du lavement, pratique médicale abandonnée (pas par tous) depuis longtemps ?

Parce que sur un site tel que @si, il faut savoir garder les convenances.

Soit la vérité triomphe qui qu'il en coûte de nos préventions culturelles ( lavement, chier et autres mots sont libres de droits, mais peu recommandés)

Soit nous restons dans le poltiquement-scatologiquement-pornographiquement korrrekt. Alors, il nous faut nous réfugier dans une explication médicale du coup de sang du sénateur : Il avait besoin d'un lavement.
Salut tout le monde.

Pour ma part, j'ai trouvé le procédé de conserver au montage les images APRES le jingle de rédition d'antenne odieux. A plusieurs titre mais je vais pas détailler.

Ensuite, tout le monde ment dans cette histoire, Canal, Placé, et c'est vraiment pas compliqué à décrypter : Placé d'abord, parce qu'il revient, dans le cours de la discussion, en fin d'entretien, sur ce "coup de sang" qu'il a eu précédemment et pour lequel il présente une forme d'excuses... donc, si réellement il pense à ce moment là avoir obtenu que les images ne soient pas diffusées, il ne peut juste pas faire allusion, alors qu'il est revenu en plateau pour terminer l'enregistrement, à un départ en fanfare qu'il pense "coupé au montage". Ca n'a aucun sens... MENTEUR !

Ensuite, bien sûr que Canal l'a piégé ! Eux aussi sont des menteurs : il dit au journaliste qui l'a suivi pendant une semaine et qui est présent en plateau "vous m'en auriez parlé, je vous fournissais tous les éléments"... et le journaliste en question ne réplique absolument pas par un "mais je vous en ai parlé et vous ne m'avez proposé aucun documents"... non non, il sourit. Canal voulait aller au clash avec un homme politique de second plan qui a une réputation de très fort caractère, et l'a gentiment grugé (et bien sûr, Placé a raison, qu'ils se le permettent parce que c'est un petit parti et qu'ils n'ont pas fait de sujet, en présence d'un cadre de l'UMP, sur la collection de repris de justice de droite élus aux municipales par exemple... y'a pourtant à dire non ?) : cette affaire de PV est dans l'actualité de Placé, elle n'est pas anodine, et manifestement, ce journaliste, en 5 jours, a investigué derrière le dos du premier concerné, qu'il l'avait sous la main, et à qui il n'a parlé de rien. C'est un oubli ? C'est une "erreur" ?

Pour faire un joli clash qu'on compte garder quoi qu'il arrive au montage, on fait pas mieux... il y a du calcul derrière tout ça, ça crève tout de même les yeux ! Et là, Placé a raison : ces ficelles de mensonges et de trucages journalistiques sont de plus en plus grossières et participent d'une réputation de plus en plus dégueulasse de cette profession qui va chercher ce beau résultat toute seule comme une grande, et des deux mains... Ils se réveilleront quand leur audience sera à zéro et que la presse écrite sera morte ? On y arrive, et vite... qu'ils fassent attention... c'est déjà presque trop tard. Restera Morandini ! Cool !
en passant si vous pouviez faire un article sur la masse des médias anglo saxon "sérieux" (comme le Guardian) qui expliquent que dorénavant en France on a plus le droit d'envoyer un mail pro aprés 18H (French bashing à l'épreuve du fact checking...)....
Canal+, c'est canal+ et Biraben en a depuis longtemps adopté les méthodes. Comme l'a montré Didier Porte, on est bien gentil avec le vieux Le Pen mais si on peut emmerder (et je pèse mes mots ) Placé qui n'a certes pas que des qualités, on s'y emploie avec délectation. Enervé et maladroit, il en rajoute, et hop, on diffuse...
Glorieux, canal+, on ne le dira jamais assez, glorieusement insipide!!!
Pour faire plasir à VPL (ou VLP, chai pu), mon commentaire sur monsieur Déplacé est ici (chercher QUOIQUE)

http://www.mediapart.fr/journal/france/130414/jean-vincent-place-je-me-tire-vous-me-faites-chier?onglet=commentaires#comment-4684471
Comme pour les montres de Dray, Freud s'impose. Payer son stationnement ( son immobilité), c'est le reconnaître, l'accepter. Refuser ( ou mieux: oublier) de le payer, c'est exprimer une phobie de toute identité immobilisante, et donc s'inscrire dans une sorte de mouvement perpétuel dont les verts donnent l'expression politique.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.