152
Commentaires

Perdons trois minutes avec Elon Musk

Commentaires préférés des abonnés

Question à la rédaction: Est-ce que ça vaudrait le coup de maintenir un compte Mastodon, éventuellement même hébergé chez vous, parallèlement à celui de Twitter? Ou est-ce que c'est trop de boulot et autant attendre une hypothétique bascule, un jour,(...)

Il a tout, Il peut tout faire. Il peut tout acheter. Il pourra faire l'opinion.


Que peut-on lui souhaiter de plus ?


Un cancer du pancréas   ?

"Vous venez donc de perdre trois minutes". N'utilisant que très peu, voir pas du tout les réseaux sociaux, je considère au contraire que je gagne mon temps.

Bonne vacances.

Derniers commentaires

Vous ne perdrez pas votre temps à lire l'excellente tribune d'Olivier Hamant, biologiste, parue dans Le Monde.


https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/04/28/rachat-de-twitter-le-libertarien-elon-musk-soutient-une-vision-debridee-de-la-liberte-d-expression_6123989_3232.html

bon un peu déçu , je m'attendais a un truc du style "j'ai donc décidé de fermer mon compte twitter pour retrouver mon independance". 

malheureusement a defaut de faire ce geste vous ferez toujours partie des moutons  (followers ? ). 


Elon Musk, avec sa fleur bleue d'authenticité, a twitté:

 "next time i´m buying coca-cola to put the cocaine back in"


On mesure bien la confusion, l'ennui, vertige et probabilisme ( qui ne prend rien comme tel, comme vrai, comme valable.) qui peuvent être contenus dans l'ironie. C'est selon Jankelevitch, faut bien qu'ils servent à quelque chose quoi, les grands penseurs, les vrais.


Cette ironie d'Elon Musk me donne effectivement le vertige et me remet à ma place : je retourne faire rien, rien d'important, rien.

Juste pour avoir une idée factuelle de la fortune de Musk, une petite vidéo très intéressante :

https://www.youtube.com/watch?v=GnmUW34k0dc


Etude intéressante qui montre – contrairement à ce qu'affirme le billet – que les individus minoritaires sont déjà bien plus souvent harcelé que les autres : https://theconversation.com/if-elon-musk-succeeds-in-his-twitter-takeover-it-would-restrict-rather-than-promote-free-speech-181576

"Mais sans détailler comment. Supposons que je "like" un tweet qui proclame les bienfaits du quinoa, mais que son auteur le corrige ensuite en affichant son amour du hamburger. Que deviendra mon "like" ? "

--> Sauf que ce genre de situation n'arrive jamais, précisément.
C'est déjà possible d'éditer ses commentaires partout ailleurs (Facebook, Youtube, etc.), est-ce que ça vous ai déjà arrivé ? Non. Alors sur Tweeter, ça n'arrivera pas non plus. 

Cher Daniel, vous écrivez « Et au fond, pourquoi ne pas s'en fiche ? ».  J’aurais plutôt mis un infinitif : « Et au fond, pourquoi ne pas s'en ficher ? » comme dans :

pourquoi ne pas s’en foutre royalement ?

Cette ridicule, minuscule petite faute montre à quel point vous méritez vos vacances que je vous souhaite excellentes entre le Grévisse et le Bled (Meuh nooon, je blague)

J'aimerais bien que Daniel réponde un jour à ces deux questions :

1) J'entends souvent dire qu'intervenir sur des médias d'extrême droite (tv liberté, égalité et réconciliation, etc.), c'est mal, car c'est leur ramener de l'audience, c'est élargir la fenêtre d'Overton. En quoi ceux qui participent à Twitter sont-ils moins condamnables ?

2) À propos d'internet, il est dit que le capitalisme pensa au départ en tirer profit en proposant des contenus payants. Mais il s’avéra bien vite que les utilisateurs voyaient d’abord internet comme un espace de gratuité. Alors le capitalisme eut l’idée d’une surveillance invisible qui collecterait les données générées par les utilisateurs pour ensuite les vendre à des entreprises et des gouvernements. Avoir accès à 530 000 followers justifie-t-il de participer activement à une surveillance de masse ?

Thibault Prévost énumère ici toutes les raisons, le jour où un réseau d'influence mondial tombe entre les mains de l'homme le plus riche du monde, de craindre le pire.


on va quand même pas se mentir que tous les réseaux sociaux appartiennent déja aux hommes les plus riches du monde. Bezos possède twitch. Zuckerberg possède facebook. Thiel; un libertarien d'extreme-droite (pléonasme) possède paypal. Jack Dorsey était déja pas un type bien fréquentable et avec des affinités avec l'alt-right. Musk ce sera probablement pire encore, l'important c'est de savoir où on met les pieds (et Musk n'as rien de génial; c'est un escroc de A à Z qui siphonne les subventions publiques et promet la lune (enfin Mars) à des investisseurs pour s'enrichir tout en produisant des voitures de très mauvaise qualité et en menant des projets completement stupides et dangereux comme son tunnel pour voiture ou ses implants neuronaux testés sur des singes torturés. C'est un troll d'extreme-droite avec un melon énorme qui a semble-t-il acheté twitter parce que les gens se moquent de lui dessus.

Quelques secondes de plus sur le thème Musk :

Elon veut réintégrer Donald le roux sur Twitter, mais le golfeur veut pas. Bébé est grognon et veut rester sur son réseau Truth Social qui chute, chute, chute et en plus se fait railler

Non, non et non, Elon Musk n'est pas un "industriel génial". Il a repris des idées qui étaient là bien avant lui, n'a produit aucune avancée technologique notable et le seul talent qu'il ait démontré est celui de se faire financer par l'argent des impôts.

Ah et puis il serait bien de rappeler que c'est un fils à papa dont la famille s'est enrichie grâce à l'appartheid.

J'ai perdu 3 min. Bon repos quand même !

J'ai mal compris, ou Elon Musk veut supprimer l'anonymat sur twitter ?


M'en fous, j'ai jamais mis les pied sur twitter.


Et quand bien même. Au moins tous les excités en mal de démesure y réfléchiraient à deux fois avant de s'épancher.

S'intéresser trois minutes à Elon Musk n'est pas du tout une perte de temps. Rien que le fait qu'il possède Twitter lui fait mériter bien plus que trois minutes. Et le reste de ses activités méritent également bien plus que trois minutes.


Il est assez révélateur que les médias français ne s'intéressent à lui en gros que depuis Twitter et ne savent d'ailleurs pas vraiment quoi en faire comme le montre votre article intéressant par ailleurs. Son histoire de faire de Mars une planète de secours est tirée par les cheveux, certes. Mais quand on voit à quel point le débat d'entre deux tours est ras des pâquerettes, on se dit que nos politiques pourraient trouver un juste milieu entre Mars et le voile ou les éoliennes au Touquet.

 "Mon compte personnel compte 74K followers, soit bien plus que le nombre d'abonnés du site. "


follower : disciple, partisan et même d'après certaines sources, soumis.


L'important dans le vie, c'est d'avoir

"Mon compte personnel compte 74K followers, soit bien plus que le nombre d'abonnés du site."


Oui mais qu'est-ce qu'un abonné du site ? Quelqu'un qui a fait la démarche volontaire de payer pour accéder au contenu.

Qu'est-ce qu'un follower ? Un compte qui reçoit automatiquement une notification pour chaque nouveau message. 

Un follower n'est pas un abonné, c'est juste une adresse email. Ça peut être un humain fortement intéressé par vos messages comme ça peut être un bot ou encore une personne qui a 50 comptes.

pourquoi est-ce qu'a chaque fois qu'il est question d'étendre la liberté d'expression, c'est toujours pour que les fachos puissent tranquillement dire qu'ils veulent rouvrir les chambres a gaz ?


pourquoi c'est jamais dans l'autre sens ? quand est-ce qu'on aura le droit d'utiliser twitter pour organiser la lutte armée contre l'élysée ?

Pendant que le monde libre (enfin celui de ses amateurs de censure) s'inquiète que son twitter risquerait de trop favoriser la liberté d'expression de tendances qui ne manquent pas de déjà s'y exprimer abondamment (hors la poignée de bannis emblématiques nécessaires à l'image progressiste du réseau), je pense qu'il conviendrait d'avantage de s'interroger sur son intention affichée d'authentifier tous les comptes, ce qui me semble autrement plus problématique pour le monde moins libre des 3/4 de la planète, où les réseaux comme twitter servent plutôt à des dissidents à critiquer les tyrannies locales.


En résumé plus l'authentification sera forte, plus twitter sera à même de fournir aux pouvoirs concernés des listes exactes de leurs détracteurs. Quand on parle des réseaux il ne faut jamais oublier que c'est les données personnelles leur or noir (voire leurs diamants du sang). Les changements dans le sens de moins de possibilité de protéger son identité réelle devraient donc bien plus inquiéter que la promesse d'une modération plus laxiste (qui la rendrait juste moins à géométrie variable, vu qu'elle n'est déjà sévère que dans genre dans un cas sur 10000 des infractions à sa charte).  


Il y a bien plus de raisons de craindre que Twitter rejoigne Facebook dans ses politiques les plus ignobles (si c'était pas déjà fait), que de voir Twitter se transformer en 4chan, alors que sur la possibilité d'anonymat Musk défend une politique exactement inverse (enfin d'aller encore plus loin que twitter le faisait déjà dans cette direction, qui avait déjà rendu bien plus difficile de créer des comptes non identifiables par rapport à ses débuts).


On pourrait même considérer que tout ce qu'il propose va dans le même sens, collecter plus de données, éventuellement bannir moins de gens, c'est jamais que se donner l'occasion d'en collecter plus sur eux.

J'ai envie de dire... ben, bonnes vacances, et merci!

On comprend le besoin de pause de Daniel ;-) Si Musk a les moyens d'acheter Twitter , il ne connait pas les réseaux sociaux qui ne peuvent être instrumentalisés par leurs propriétaires . Effarante déclaration quand il indique qu'il veut limiter  la modération. Rappel,  il n'y a que 2000 modérateurs chez Twitter pour 500 millions d'abonnés.  


Peut-être qu'un jour, au lieu de faire joujou, il se mettra à vouloir sauver la planète, sait-on jamais... Il en a peut-être les moyens... 

Vu l'évaluation délirante de ces machines à vents, il n'y a que que des gonfleurs d'hélices ultra riches pour les acheter et les posséder. Comme les clubs de foot, financer la politique, acheter des journaux, déclencher des guerres, spolier les peuples de leurs ressources naturelles, polluer monstrueusement, faire du profit avec le travail forcé ou l'esclavage, ...


Quant à l'effet néfaste du numérique sur la démocratie, c'est connu et démontré en permanence dans les médias, si tant est qu'on cherche un peu, au-delà de l'information en continue.

Et ma dose matinale de matinaute alors ? Snif

Bonnes vacances M. Schneidermann !

Mais non, mais non. Nous ne perdons jamais de temps  avec votre chronique  !


Et, d'ailleurs, Elan Musk ne perd pad de temps , non plus  ; d'après "  les milieux généralement bien informés ", ce génie philanthropique   "  gagne "  300.000  dollars à la  minute.


Et hop ! le temps  de la chronique : 1.800.000 Dollars


ça vous permettrait de passer les bonnes vacances  que je vous souhaite ....

Bonnes vacances Daniel Schneidermann


N'ayant pas trop d'intérêt pour Twitter vu que je n'arrive jamais à me restreindre au niveau des caractères, je dédie cette vidéo au Sud Africain, Canadien et Américian Elon Musk..... Sonder 'n pas, sans un passeport

Réguler , réguler , y'aurait tellement de chose a réguler .Je ne suis pas sur que twitter soit la première chose a réguler . Pour moi la première chose à réguler la plus urgente , c'est Macron , et peut. etre meme avant les milliardaires , mais apparement vous préférez tous commencer par la fin , le dernier venu, le plus insignifiant, le moins dangereux .Ca vous donne l'impression de contrôler quelque chose ça vous occupe pendant que les vrais salopards s'en donnent à coeur joie , c'est plus le doigt que vous regardez , c'est le coude , l'extreme centre quoi !

"Vous venez donc de perdre trois minutes". N'utilisant que très peu, voir pas du tout les réseaux sociaux, je considère au contraire que je gagne mon temps.

Bonne vacances.

Autrefois, une maison de maçon se payait bien une chaîne de télévision et devenait la référence de tout personnel politique voulant se faire entendre de tous, ou presque…

De libertarien je ne connaissait qu'Edward Abbey et son superbe roman "Le gang de la clé à molette". A travers lui le libertarisme n'était qu'une économie radicale, une volonté de s'extraire du monde policé des villes, d'exalter un desir de néo ruralité. J'en suis revenu mais ses bouquins restent des livres magnifiques.

Question à la rédaction: Est-ce que ça vaudrait le coup de maintenir un compte Mastodon, éventuellement même hébergé chez vous, parallèlement à celui de Twitter? Ou est-ce que c'est trop de boulot et autant attendre une hypothétique bascule, un jour, de la communauté française? Mais du coup, sans y apporter votre poids, aussi faible soit-il.


Je dis ça, je n'ai aucun compte sur aucun réseau social, c'est vraiment pour savoir si vous l'avez déjà envisagé, voire si je raconte n'importe quoi.

Il a tout, Il peut tout faire. Il peut tout acheter. Il pourra faire l'opinion.


Que peut-on lui souhaiter de plus ?


Un cancer du pancréas   ?

"Épuisée par cet effort de réflexion, cette chronique prend à partir d'aujourd'hui quelques jours de vacances bien méritées."


Fallait commencer par là, et s'y arrêter.


Parce que l'hagiographie sucrée-salée d'un héritier caractériel devenu puissant par la grâce des marchés financiers...bof !

Bon, Jeff Bezos c’est Lex Luthor, ça c’est acté, mais du coup Elon Musk c’est qui ? 🤔

Qu'ils aillent...

Réfléchir.

Bonne journée


Attendre la cour venir


La goutte d’eau était absente

Tout comme les lignes écrites 

Les douces feuilles meurtries

Le caillou  égaré en sentier

La désertion avait agi coupante

Énergique, déterminée

Mon pas hésitant poussait le bâton

Au-delà des bergers stoïques en masuc

Dans le vent du col

Froid comme lame d’acier

Il creusait le passage

Et volent les papillons légers et flamboyants

Les mots allaient survivre, vivre, être 

Et de marge en page

Remplir l’espace

La goutte d’eau 

Épousera le silence du caillou. 


Au loin, le nuage rose pourra, enfin, faire sa cour à l’horizon

Écoute ce chant, c’est celui de l’instant.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.