114
Commentaires

Pêche miraculeuse à Marseille : des mélenchoniens de droite !

Et France 2 pêcha deux mélenchoniens de droite.

Derniers commentaires

Vogelsang, les roboratifs de Romorantin vous dédient leurs rhododendrons.
Merci pour cette chronique roborative et revigorante...

Cordialement.
Je viens de recevoir un spam de ce site : http://www.ep-republique.fr/

S'il les patrons en sont à spammer les salariés, c'est qu'il doit y avoir grosse angoisse...

Moi qui achetait Michelin...
Mélenchon en direct en ce moment sur la webradio les jours heureux

(le son est pourri)
d'un coté c'est un tout petit peu réjouissant de voir des gens à droite, ou dépolitisés , s'interesser à un candidat de gauche(j'en ai dans mon entourage qui se sont découvert une passion pour Mélenchon, et qui par la même occasion se sont mis à me saouler avec ça), de l'autre il faut rappeler qu'en 2012, à quelques jours/semaines du premier tour Mélenchon était donné à 18%, et qu'il en a fait 11. Et en cas très hypothétique de 2e tour, ne pas sous estimer la trouille de la grande bourgeoisie qui est probablement prête à s'accomoder du fascisme tant qu'on touche pas à leurs privilèges, et qui ira surement voter pour le candidat pro-libéral, càd Le Pen. Apparement elle aurait d'ailleurs déja rencontré les cadres du MEDEF (histoire d'assurer une transition "en douceur" au cas où).
voir cette intervention de Lordon à 30min, https://youtu.be/73v1i6Ca4h4?t=1810
En Mars dernier , Libération rappelait que Mélenchon voulait en finir avec la "sondocratie" .

Théoriquement, Mélenchon demande donc que les sondages soient interdits dans les 60 jours précédent un vote .


Qu'en pense-t-il aujourd'hui ?


( le 13 avril 2012, Mélenchon était crédité de 17% par CSA et 16 % par SOFRES ,

le 22 avril 2012 il obtenait 11,10 % des suffrages exprimés du 1er tour de la présidentielle )
Retenons notre souffle oui et entendons comment au XXIe siècle un homme de gauche fait siffler Hollande et Merkel et ne dit pas un mot de Poutine et Bachar sur ce qui se passe en Syrie.
Vous n'êtes pas le seul à avoir le frisson Daniel.
Quitte à faire le rabat-joie, je crois qu'il faudrait se dégriser un peu à propos de la dynamique de Mélenchon qu'exprime les sondages récents.

J'ai souvenir qu'en 2012, l'ambiance de fin de campagne était plutôt positive et Mélenchon connaissait alors une vraie dynamique; nombre de sondages le créditaient de 14, 15 voire 17% au premier tour, et cela en avril. Finalement, Mélenchon a recueilli 11,1% des voix...

La rivalité sondagière nouvelle entre Mélenchon et Fillon m'évoque aussi l'espoir, qu'ont suscité maintes fois les médias, de voir Mélenchon doubler Le Pen en 2012 ! Et il n'en fut rien... Le Pen obtint 17,9% des voix, chiffre systématiquement dévalué dans les mêmes sondages (il en fut de même pour les élections européennes).

Alors voilà mon hypothèse: Mélenchon fait de bonnes campagnes, c'est un bon orateur et il sait s'entourer de militants efficaces. Ses campagnes remportent l'adhésion du cœur. En gros. Mais les gens ne votent pas pour lui. En tout cas pas tous ceux qu'ils l'auraient annoncé au téléphone avec Harris ou Ifop.

Certes, le contexte est différent. Et même si je le désire ardemment, je ne parierai pas sur l'accession au second tour de Mélenchon. Elle est loin d'être acquise. Et le jour où les sondages cesseront de grimper, je vois d'ici les mêmes médias taxer la campagne de poussive... Tout ça n'est guère sérieux.

Mais je crois surtout avoir lu ici ou ailleurs que les sondages prenaient trop de place dans l'analyse politique et qu'ils s'étaient discrédités ces dernières années... Et ce qui est valable pour Le Pen, Fillon et Macron, est valable pour Mélenchon. Avec parcimonie et prudence donc.
Malgré un certain âge, je m’amuse bien au "fiscal kombat", le jeu mis en ligne par les insoumis.
"Quiconque connait, dans son entourage, dans sa famille, des électeurs plutôt orientés à droite"
la semaine dernière mon (vieux) père au téléphone (gaulliste de toujours, jamais voté à gauche) :
- je sais pas pour qui voter au premier tour, c'est trop compliqué cette fois, mais c'est vrai que ce Mélenchon a un sacré talent
- ben voilà papa, tu sais alors
- non mais en fait je vais voter Dupont-Aignan
- ...
mon père sera toujours mon père ;-)
Je ne crois pas que Mélenchon sera au deuxième tour.

Ceci dit, il aura fait la meilleure campagne. Avec du fond, du souffle, de l'éloquence, ce qu'il faut de roublardise et de com'.
"Le programme ? On verra bien les détails plus tard ! " Ambigu : c'est une adresse aux électeurs convertis? parce que le programme, il existe, il est diffusé et dans les détails. cette campagne est un sans-faute.
C'est-y malin de glorifier un sondage qui donne 1 point d'avance à Mélenchon sur Fillon: car 18 % (JLM) à plus ou moins 2 points de marge d'erreur veut autant dire 16%, 17%, 18%, 19%, 20%. Et 17 % (2F) veut autant dire 19%, 18%, 17%, 16%, 15%. Quoi que nous fassions, quoi que nous voulions,les sondages nous influencent. Même quand on a un doute.
C'est vrai que ce matin sur France Info/France Inter (il semble que je sois l'envoyé spécial d'@Si sur ces 2 radios car personne ne les cite), et donc ce matin, y avait du Mélenchon à toutes les phrases.
Y avait même un analyste universitaire de la chose politique que l'on prit soin de qualifier de gauche, ce qu'il ne renia pas, pour dire que c'était étonnant qu'on n'ait pas parler avant de Mélenchon et sa percée.
Autant dire que le thermomètre de nos affects était au beau fixe, que nous étions l'aiguille bloquée sur Beau Temps


Mais soudain, j'entends que la campagne commence exactement ce jour. Qu'à partir d'aujourd'hui, ça décompte toutes les secondes consacrées aux candidats, même les souffles, les reprises de respiration, les euh sont décomptés

Et donc tout cet emballement indiqué ce matin et qui aurait pu être dit bien avant est décompté du temps du candidat Mélenchon

Alors soudain, j'ai été repris par cette crainte tandis que l'autre abrutie parlait du Vél d'Hiv, digne fille de son facho de père, digne présidente de ce parti de pétainistes (pour les plus fréquentables) et que j'entendais que Sarko et même Juppé venaient adouber un escroc
Si si .. Mélenchon a changé en effet: plus de drapeaux rouges, plus d'internationale, et bcp de références il me semble à De Gaulle et à Mitterand.
Attention que le rouge ne pâlisse pas trop vite quand même! Même si du coup la pêche est plus miraculeuse...
Je préférais quand il parlait de Louise Michel... mais bon ça fait du bien quand même de voir qu'il y a des lueurs d'espoir à l'horizon!
On va pas bouder son plaisir en effet!
L'idéal ça serait ( ça va être ;) un duel MACRON/ MELENCHON
Car là on aura(it) vraiment un dialogue entre les deux "options", les deux visages de la France actuelle.
Justement, il a parlé de Louise Michel il y a deux/trois jours. En meeting ou en entretien je ne sais plus, il est invité ou s'invite de plus en plus et certains chiens de garde sont beaucoup plus cool avec lui. Pourquoi ?
Les sondages sont une chose, mais d'autres marqueurs sont plus intéressants. Par exemple sur le site jlm2017.fr ce sont des milliers d'appuis supplémentaires tous les jours : 6500 entre hier et aujourd'hui, sa chaîne youtube pousse elle aussi rapidement. Et puis sur les marchés lorsqu'on tracte, les gens viennent nous voir spontanément, discutent, nous encouragent, demandent des renseignements précis sur le programme etc. Et ce même dans les villes de droite-droite. On peut dire que ça sent bon, mais chut, ça reste entre nous, il ne faut pas baisser sa garde.
C'était lors d'un entretien où on lui parlait de ses références, entre Mitterrand et De Gaule, et où il répond "ma référence est d'abord Louise Michel", ou un truc dans se goût là. Peut-être dans l'entretien avec le magazine Elle.

Quand aux drapeaux rouges, ce n'est pas lui qui a changé, c'est qu'il n'a plus à rendre de comptes au politburo du PCF qui les lui imposait en 2012.
Lors de l'interview du JT de Delahousse, la semaine dernière :-)
Il reste quand même quelques irréductibles qui n'ont pas (encore) changé de lunettes : hier sur France Info TV on réduisait le nombre d'insoumis de 70000 (selon les organisateurs) à 20000 (selon qui ? Mystère...) alors que dans la même séquence Fillon conservait son crédit de 18000 fidèles à la Porte de Versailles...
du Mélenchon 2017, qui n'a rien à voir avec le cru 2012

Vous faites une grosse erreur. Melenchon n'a absolument pas changer, ce sont les médias qui ont un autre regard sur lui, nuance.

Le programme ? On verra bien les détails plus tard !

Alors là vous étés gonflé Mr Schneidermann ! Il n'a fait que ça détailler son programme. Sur tous les tons, avec tous les moyens. Chaque meeting développe un thème différent du programme.
Un livre, 40 livrets qui vont dans le détaille de chaque thème du programme, 5h de vidéos pour le chiffrage. Un site entièrement dédié au programme. Des dizaines de vidéos, conférences, etc... entièrement consacrés à parler du programme et à le détailler. Et vous avez culot de dire "On verra les détaillés plus tard " parce que vous n'avez pas entendu ce que vous auriez voulu à meeting principalement axé sur l'international ?

https://laec.fr/

Le programme en trois minutes.
Les livrets thématiques.


AUTOUR DU PROGRAMME

Auditions
Universités populaires : le programme à la loupe
Les réponses aux collectifs
L’Atelier des lois
Combien ça coûte ? L’émission du chiffrage
Le simulateur d’impôts interactif
Autres

Comme on le voit nettement sur la photo: Mélenchon marche sur l'eau!
Cela fait un bon bout de temps que je m'en doutais, mais maintenant on a des preuves.
petites précisions :
- le sondage qui donne mélenchon avant fillon a été fait avant le meeting de marseille.
- ce sont moins les résultats de tel ou tel sondage isolé qui peuvent avoir un sens, que les progressions/régressions. lapen et macron plafonnent et même baissent un peu (lapen a fait le plein de ses voix, macron compte un énorme pourcentage de pas-vraiment-décidés), fillon continue sa glissade, hamon aussi (les salopards du ps ont gagné).

ça va être rigolo de voir les insoumis se mettre à prôner le vote utile :)

à part ça, j'aime beaucoup la métaphore œnologique : je trouve en effet que, si certains tournent vinaigre, d'autres se bonifient en vieillissant.
Daniel, il apparaît donc clairement maintenant que Mélenchon soit votre candidat. Plus qu'un choix par dépit (malgré la mention "le moins pire"), il semblerait que Mélenchon suscite chez vous un réel engouement (apparemment ce serait même votre coeur qui vous parlerait). Notons tout de même que j'ai lu certains commentaires qui vous reprochaient votre trop grande bienveillance à l'égard de Poutou.

Par soucis de transparence, si vous nous parliez de cette préférence ? Pourquoi ne pas nous faire un petit article sur les grandes lignes de votre opinion pour nous aider à mieux comprendre votre regard et nous donner de bons outils pour rester critiques quand nous lirons vos article concernant les autres candidats ?

Par ailleurs, je ne peux qu'imaginer que la plupart de vos lecteurs soient des gens de gauches. Comme vous, et comme mois d'ailleurs, je pense que beaucoup doivent faire un effort conscient pour "Ne pas se laisser emporter" et "Que les sondages se trompent toujours". Bref : ne pas s'autoriser à y croire pour ne pas être déçu.

Enfin, à la lecture des commentaires, il me semble que Mélenchon soit devenu un sujet des plus clivant. Si Schneidermann est pour, il se fera immédiatement hué et sanctifier par son lectorat. Quitte à déchaîner les passions, autant s'en expliquer au moins brièvement, non ?
Ya un indice qui ne trompe pas, à propos de la "montée" de Mélenchon, c'est que les attaques contre lui deviennent plus virulentes. Fillon vient de découvrir son existence et nous le peint en capitaine du cuirassé Potemkine oubliant (ou ignorant) que sur le Potemkine ce sont les marins qui se sont révoltés, parce qu'après les avoir affamés, on leur avait servi de la viande pleine d'asticots. Et que le naufrage du Titanic, c'était plutôt celui de la très haute technologie (ils en étaient si fiers!) et de la très haute bourgeoisie.
Je milite depuis février pour la première fois de ma vie. Je dois dire que je n'y croyais pas vraiment, mais j'étais content de mettre en action des réflexions restées stériles trop longtemps.
Et c'est vrai que là, même sans les sondages, avec l'accueille que j'ai lors des distributions de tracts, je commence presque à y croire !

Amen !
Un second tour entre MLP et Mélenchon serait plutôt serré. Pas sûr que le "sursaut républicain" intéresse les gens de droite face à la perspective de la menace communiste qu'ils voient en Mélenchon.
Paragraphe 1 : Mélenchonisés
Paragraphe 2 : Mélenchonnisés

Sinon, Daniel, vous qui vous déclarez matinaute, vous auriez pu nous dire deux mots de la webradio "Jours Heureux", qui a tenu ce matin sa première matinale (8h-9h) rafraichissante, à l'heure où le dominiqueseux pourrit la campagne.

Séance de rattrapage demain (ou ce soir 22h à minuit).

https://jlm2017.fr/radio
Ah ! en politique il faut se méfier de l'émotion et comme nous sommes des êtres uniquement guidés par la raison, bien évidemment, il faut surmonter ce mot, cette phrase, ce moment qui nous troublent. Mais, putain, que c'était émouvant ce silence sur ces pauvres gens disparus en mer !
bah, les medias ont déjà usé les ficelles fillon, hamon, le pen, macron, dupont et poutou,pour saturer leurs feuilles de chou, maintenant c'est au tour de Mélenchon (putain pourquoi cette mise en majuscule automatique pour lui et pas pour les autres !!!) d'avoir son quart d'heure sous les projecteurs. En attendant le prochain...
Premier réflexe après avoir écouté en direct sur Internet...
Bien que personne ne me demandera de voter ^^
De Yannis Ritsos :
https://www.youtube.com/watch?v=1zEtLwESn6c&feature=share
Daniel Scheidermann serait-il devenu insoumis ? Ce serait LA bonne nouvelle du jour ! ;)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.