42
Commentaires

Péché et rédemption de Sexion d'Assaut

Le groupe de rap Sexion d'Assaut a donné, vendredi 5 novembre, le dernier concert de sa tournée, au Zenith de Paris. Cette tournée a été marquée par de nombreuses annulations, après les propos homophobes tenus par certains membres du groupe.

Derniers commentaires

Sniff,
tout le monde s'en tape...
Pour compléter l'article incomplet, un clip récent de SA à propos de cette histoire :
youtube

Où l'on voit bien le double discours de mon groupe préféré (bah oui quoi, on rigole rarement autant qu'en écoutant ces crétins).
Ah si en fait, on peut aussi rigoler en lisant les paroles :
paroles

Zut, va falloir réécrire la fin de l'article je crois, parce que niveau rédemption, ça m'a l'air un peu pipo non ?

"c'est qu'un coup zincou, pète un coup"
Sexion d'assaut
Mais quelle horreur cet article sur Mélenchon dans le Parisien ! Et vous ne disez rien ? Grrrrrrrrrr....
J'ai vu un morceau du groupe avant-hier en treizième ou quatorzième position dans un chart de MTV Germany.
J'ai été étonnée, et j'ai écouté mieux, pour voir ce qui pouvait attirer les Allemands comme ça dans ce clip. Je reconnais que ça sonnait bien à l'oreille pour un étranger, et que c'était assez hard Rock, mais les paroles étaient vraiment débiles.

Je ne suis pas étonnée qu'ils aient eu besoin d'un dictionnaire pour connaître le sens des mots qu'ils emploient en disant qu'ils s'assument. S'il y a un message, c'est vraiment le niveau zéro de l'émission d'idées : je je je je je.

Quand on ne maîtrise pas la langue, il vaut mieux éviter de la ramener...

Ils auront une carrière internationale jusqu'au moment où ces paroles ressortiront. Alors.... ils verront que le monde ne se résume pas à leur banlieue.
Je me suis prêté, comme en politique, au jeu des petites phrases, relevées ici et là sur le forum:

"Et aussi haro sur Serge Dassault" (Youri Llygotme)
"Moi, ce qui m'étonne, c'est l'envergure de la couverture médiatique de ce phénomène relativement anecdotique" (Weatherboy)
"on est en plein irrationnel et le prosélytisme a remplacé la raison (jmw)
"ce groupe fait moins de mal que les publicités du métro ou de la télévision" (jmw)
"la lutte contre l’homophobie ca ne se résume pas à la logique et à la rhétorique du bouc émissaire" (Weatherboy)
"Mais allons-y, on l’a trouvé le problème, hou c’est lui là, regardez ! Pointez le, le vilan !"(Weatherboy)
"ces jeunes gens ne font que tendre de façon trop brutale et trop crue, le miroir de ce qui est partout ailleurs actuellement la banalité quotidienne" (Weatherboy)
"Au passage, ce qui est plus étonnant, c'est que le nom du groupe ne fasse pas plus polémique" (Rémy)
"D'ailleurs le rap çà veut dire daube en verlan, non ?" (Dindondelafarce)
"Arretons ses conneries ridicules" (neca)
"On se fait un petit match Pédés vs Stigmatisé des banlieues homophobes ?" (Goldy)
A ceux qui en sont encore à "Le rap c'est de la merde", j'aimerais profiter de l'occasion pour démontrer que le Rap peut être créatif, musical, intelligent, agréable à écouter. Que ce n'est pas forcément une histoire de chaîne en or, de bagouses, de décapotables et de putes soumises. Je vous invite donc a découvrir les américains de "The Roots" :

http://www.youtube.com/watch?v=zI4D1QOLGuM

http://www.youtube.com/watch?v=MJCHeEQV454&feature=fvsr

Il y a plein d'autre exemples bien sûr. Après, on a les dérives et les limites du rap français. Qui sont bien résumées dans ce sketch :

http://www.youtube.com/watch?v=S-J7f0NQe9g
Sorte de réminiscence...

http://www.youtube.com/watch?v=jR5ynJMXPMk
Ils rament les pauvres Sexion d'assaut, c'est assez pathétique... Bon article qui en citant le billet hilarant de Christophe Conte a bien résumé la situation.
On se fait un petit match Pédés vs Stigmatisé des banlieues homophobes ?

Qui c'est qui va gagner sur l'autel du politiquement correct ?


Ma petite sœur qui est en première dans le lycée Darius Milhaud du Kremlin-Bicêtre (vous savez, celui où le gamin s'est fait poignardé et dont on a parlé pendant 3 semaines), a eu la très bonne idée de faire un exposé en groupe sur l'homoparentalité. Elle a bien du courage, quand on sait que 90% de sa classe est homophobe et que plusieurs personnes avec qui elle doit faire cet exposé le sont également.

Je peine à espérer qu'elle arrive à temporiser ne serait-ce qu'un tout petit peu la virulence de l'homophobie de ses camarades de classe, mais elle a le mérite au moins d'essayer, donc rien que pour ça, je lui rends hommage (et même si elle m'a cassé les couilles en écoutant des morceaux de Sexion d’assaut en boucle...)
Ma soeur est fan, mais moi je n'ai jamais aimé.

J'espère que la justice va sévir.
Je pense que l'homophobie est aussi grave que le racisme.
Mais seul l'inaction des gens ouvert d'esprit et tolérants permettra aux racistes et aux homophobes de triompher


mathias (16 ans)
Aujourd hui Brassens serait consideré comme un affreux homophobe...Arretons ses conneries ridicules ou l on a droit de dire a la telé ""salope" a une femme, ou qu un nègre c est un "faineant "sans que ça choque sur le coup le (la) journaliste.Mais si l on traite un homo de pédé ,holala on a toute la presse sur le dos.. C est pas avec ce genre arguments qu on fera avancer les choses..Loin s en faut..
Pourvu que leur collègue René la taupe ne soit pas homophobe, my god!
Non mais sérieusement, vous appelez ça du rap???? Mouhahahaha.....
Il ne s'agit pas de "Georges-Louis Tin", mais de "Louis-Georges Tin".
De toute façon c'est de la daube le rap de sexion d'assaut, c'est du rap costumé. Paroles débiles, flow merdique.
[quote=Difficile de savoir qui est à l'origine précisément de la mise au jour de leur interview.]

Il me semble avoir lu que la source est le site d'extrême-droite "Fdesouche". L'extrême-droite, qui, comme chacun sait, a toujours été à la pointe de la lutte contre l'homophopie...

Ajout : Au passage, ce qui est plus étonnant, c'est que le nom du groupe ne fasse pas plus polémique.
[quote=article citant Léma]Je ne connaissais pas le sens du mot homophobe. Depuis je suis allé regarder dans le dictionnaire, et je suis choqué par le mot que j'ai employé

Mon Dieu... Peut-on espérer que lui et bien d'autres rappeurs fassent de même pour tous les autres mots qu'ils utilisent dans leurs "chansons" ?
L'espoir fait vivre.
... ben je vous renvoie à ce post
Une remarque au passage, ce groupe est un incontournable des cours de récrés du collège et les élèves connaissent les paroles par coeur, ce qui fait froid dans le dos.
C'est reparti pour un tour....

Moi, ce qui m'étonnes c'est l'envergure de la couverture médiatique de ce phénomène relativement anecdotique à côté d'autres petites déclarations.

On vit une époque formidable m'ame Michu, où tu comprends tout ce qui ne va pas dans cette société vient, au choix : des noirs, des arabes, des roms ou des musulmans (vieux diction Shadock : pour qu'il y ait le moins de mécontents, toujours taper sur les mêmes). D'un autre côté comme ça m'âme Michu, elle, elle se pose pas trop de questions, c'est ça qui est sympa..

Juste une petite remarque: ce ne sont pas les groupes de d'jeuns qui empêchent dans ce pays l'existence de l'adoption par les homos, ou qui estiment dans leur grande générosité qu'il faut en "débattre" (sic, mais oui mon con tiens donc ! Sont quand même pas vraiment comme tout l'monde ces gens là m'âme Michu), qui nous a poussé sa gueulante pour un truc aussi mineur que le pacs, qui nous a sorti une « vannesterie » sur le danger qu’ils constituent, ou qui font en sorte que deux homos ne puissent pas se tenir la main ou s'embrasser dans la rue comme toutes les personnes qui s'aiment.

Le jour où ce sera vraiment le cas, alors là on pourra toujours aller faire la morale qu'on veut à ces gamins. En attendant voir des gens, comme sur le Figaro - et de manière récurrente depuis un moment - nous jouer les grands "amis des homos" en faisant mine de se pencher "gravement" sur ce genre de déclaration, tout en ayant montrer beaucoup moins d'intérêt pour ça ->
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/11/l-autorisation-d-adopter-pour-une-homosexuelle-ravive-le-debat-politique_1265880_3224.html
on atteint là un niveau de tratufferie qui me file la nausée.
J’ai un très bon ami qui vit heureux comme tout son copain et ses gamins, et qui pour rien au monde n’échangerait sa nationalité belge pour avoir à subir l'actuelle législation française. Un indice : que Sexion D'assault trouve la bonne page dans le dictionnaire n'y changera pas grand chose.

Tout ça me rapelle magnifiquement la stifgmatisation des 5 machins en burqa et tralala, au nom de la défense des "femmes" - tout en agitant beaucoup moins les casseroles lorsque la France chutait à la 46ème place mondiale pour l'égalité femme-homme en 2010.
Ils sont où là nos vaillants soldats au cœur pur qui s’accomodent en parralèle magnifiquement bien d’une inégalité sexiste et d’une homophobie institutionnalisées dans ce pays ?
Ne vous fatiguez pas... on est en plein irrationnel et le prosélytisme a remplacé la raison et le jugement politique. Bien sûr, ces chansons ne méritent pas un tel tollé. Il faudrait d'abord réfléchir à de mot « homophobie », qui renvoie non pas à un comportement social et politique, mais à une maladie mentale.

Il reste que le doigt est dans l'engrenage de la censure, et qu'il va falloir brûler des bibliothèques, discothèques, cinémathèques, à commencer par Sade, Céline, etc. C'est aussi prendre les auditeurs pour des crétins, en pensant qu'ils vont, derrière ce groupe, se mettre en croisade contre les homosexuels.

Le pire, c'est une des victoire des idéologies droitières, c'est qu'on y va avec joie, avec les meilleurs sentiments du monde, et une certaine hystérie politiquement correcte. Pourtant, idéologiquement, ce groupe fait moins de mal que les publicités du métro ou de la télévision.

Toute œuvre d'art devrait être libre de censure.

Pourtant, idéologiquement, ce groupe fait moins de mal que les publicités du métro ou de la télévision.

Difficile à évaluer, mais quand vous voyez des mômes de 11 ans (les ados sont le public de cible de ce groupe) scander les chansons aux paroles fleuries à longueur de journée en copiant l'accent de rigueur, je ne suis pas sur que ça fasse du bien. De là à censurer non. Mais ça pose des questions sur l'état de notre société et des exemples donnés aux jeunes.
ahh les jeunes...les exemples que l'on croit leur donner ne sont pas ceux qu'ils retiennent forcement. Mais il est certain qu'ils ont un p'tit penchant pour le mauvais exemple (mauvais pour qui? nous ou eux?)

Sexion d'Assault s'adresse à qui avec leur musique? et quel age ont-ils? et si leurs textes s'étaient du 2ème degré de d'jeuns, comme leur attitude à ce repentir jusque dans l'action, aussi bien chrétienne soit elle. Alors Second degré, marketing ou floutage de gueule? Il le paye cher sur scène mais ça va rapporter gros dans les baques. Ça sent la grosse arnaque!

T'chô
Oui et non.

Le propos incriminé est extrait d'une interview - c'est ensuite qu'on est allé sur les textes des chansons. La question de l'oeuvre d'art, et de sa liberté de contenu (quelle liberté ? quel contenu ? quel code pour le dé-chiffrer ?) n'est donc que seconde dans cette affaire. Le gars qui causerait s'appellerait Christian Vanneste - tout sauf un artiste -, condamnerais-tu, ou accepterais-tu ?

En outre, il s'agit de s'interroger sur la manière dont le propos homophobe participe de l'oeuvre d'art. Il est, ici, mis au seul service de sa promotion. Il est de ce qui, dans l'oeuvre d'art, la (pré)destine à certains usages dans certains champs sociaux. Corriger la phrase toucherait-elle au code génétique de la chanson - comme cela le serait si l'on corrigeait le troisième mot du "Déserteur" de Vian, ou si on corrigeait en Mi bécarre la quatrième note du motif générateur de la 5ème Symphonie de Beethoven ?

La tartufferie que pointe Weatherboy est des plus justes. Je suis absolument convaincu que les tenants de la droite dure anti-rap-musulmans-Noirs-et-tout-ce-qu-on-veut ressemble beaucoup plus à ce qu'il rejette qu'ils n'en sont le contraire. Et que la mauvaise nouvelle dans tout ça, c'est que Vanneste a tout pour fonder un groupe de rap.
"Comment un groupe rap homophobe est devenu porte-parole de la lutte contre l'homophobie"

Comme quoi taper dans le porte-monnaie (en annulant les concerts) est parfois la meilleure des pédagogies .
Ils ont fait amende honorable, mais dire que ce groupe est devenu porte-parole de la lutte contre l'homophobie, il ne faut pas exagérer non plus.

@Weatherboy
"Juste une petite remarque: ce ne sont pas les groupes de d'jeuns qui empêchent dans ce pays l'existence de l'adoption par les homos .... qui font en sorte que deux homos ne puissent pas se tenir la main ou s'embrasser dans la rue comme toutes les personnes qui s'aiment".

Vous ne comprenez pas la polémique suscitée par les propos de ces "gamins" ( de 25 ans ?!) parce que vous estimez que certains hommes politiques font pire....
Je pense plutôt qu'il faut condamner aussi bien les vannesteries que ce genre de propos: "Je crois qu'il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique" .

Même si les hommes politiques, par leur fonction ont une plus grande responsabilité, il faut lutter contre tous les propos qui concourent à banaliser l'homophobie et à favoriser la discrimination.

"On vit une époque formidable m'ame Michu, où tu comprends tout ce qui ne va pas dans cette société vient, au choix : des noirs, des arabes, des roms ou des musulmans (vieux diction Shadock : pour qu'il y ait le moins de mécontents, toujours taper sur les mêmes). D'un autre côté comme ça m'âme Michu, elle, elle se pose pas trop de questions, c'est ça qui est sympa.. "

Quel rapport avec ce groupe de rap qui tient des propos homophobes ? et que vient faire m'âme Michu ? je n'ai pas l'impression que c'est m'âme Michu qui a été choquée par ces dérapages d'après l'article de Laure Daussy.
M'âme Michu que vous avez l'air de considérer comme une beauf dénuée de réflexion serait plutôt enclin à banaliser, à excuser des propos homophobes, non ?. Et finalement qui se comporte comme m'âme Michu dans cette histoire ?
Que la lutte contre l’homophobie ca ne se résume pas à la logique et à la rhétorique du bouc émissaire. Qui elle est un mode réflexion qui appartient à un tout autre domaine.

Que lorsque deux personnes homosexuelles ne peuvent pas comporter normalement dans, mettons, 99% des rues de ce pays de façon à ne pas choquer M’âme Michu, ou encore lorsque ceux-ci sont considérés, le plus naturellement du monde, comme des citoyens avec des droits en moins et que cela constitue la loi de ce même pays, les petits cris d’orfraie sur ce genre d’histoire ont une vague petite odeur de tartufferie.

Surtout lorsqu’on rajoute pour finir que la mousse à commencer à prendre sur des sites de véritables fachos comme fdesouche (près de 900 commentaires) - à peine une centaine chez Têtu où là on est vacciné-, supporté par la crème de la crème des anti-homophobes comme Le Figaro…

Alors il n’y a absolument rien qui justifie de mettre sur le même plan et d’accorder la même importance à ce genre de propos lorsqu’ils sont tenus par des proches du pouvoir politique et ceux qui en sont dépourvus. Non, ce n’est pas la même chose.

Mais allons-y, on l’a trouvé le problème, hou c’est lui là, regardez ! Pointez le, le vilan !

Ou alors le problème c’est que ces jeunes gens ne font que tendre de façon trop brutale et trop crue, le miroir de ce qui est partout ailleurs actuellement la banalité quotidienne , ce qu’ils ont eux–même digéré.
Une société saine d’esprit n’aurait jamais fait ni de ces gens, ni de m’âme Michu, des homophobes. On peut pas dire que, ni au niveau de la loi, ni des habitudes quotidiennes, que cette société ait quoi que ce soit de sain à ce niveau.

Alors oui il y a pire et infiniment plus dégueulasse que les propos du type à casquette -> les millions de braves gens bien propres sur eux qui votent, régulièrement, avec politesse et bon goût pour des partis qui défendent des lois discrimnatoires vis à vis des homos et des lesbiennes.
"où tu comprends tout ce qui ne va pas dans cette société vient, au choix : des noirs, des arabes, des roms ou des musulmans (vieux diction Shadock : pour qu'il y ait le moins de mécontents, toujours taper sur les mêmes). D'un autre côté comme ça m'âme Michu, elle, elle se pose pas trop de questions, c'est ça qui est sympa.. "

Quelle mauvaise foi alors. Quand c'est Vanneste la réaction est la même !

Et pourquoi lorsque ce sont des jeunes, des noirs , des arabes ou des homosexuels , l'on devrait être plus tolérants?

C'est d'autant plus ignoble leurs paroles et leur "homo-racisme" qu'il sont les premiers à être discriminés et justement à s'en plaindre.

J'ai du mal à défendre des victimes lorsqu'elles pratiquent elles-même sur les autres ce qu'elles dénoncent de leurs bourreaux.
La même chez Têtu sûrement et c'est bien légitime.
La même partout ailleurs, alors là il va falloir me montrer où ont bien pu se trouver les 900 réactions de sites d'extrême-droite sur les cas Vanneste, Raoult et Morrano, et où sont les salles qui les ont interdit de se produire en spectacle depuis.

Du reste je n'ai jamais parlé de "tolérance", je constate simplement l'hypocrisie d'une réaction lorsqu'elle concerne des gens qu'on a depuis belle lurette l'habitude de faire passer pour les boucs émissaires de tout et n'importe quoi, et la relative indifférence lorsqu'elle concerne des gens véritablement détenteurs d'un pouvoir politique, et pour lesquels certains votent en connaissance de cause.

Je propose un nouveau sujet : doit-on interdire l'Assemblée nationale de se produire en spectacle ?
Et aussi haro sur Serge Dassault
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.