46
Commentaires

Pauvres et étrangers : "le vrai coût de la justice" selon M6

Sur M6, le magazine "Capital" s'est penché sur "le vrai coût de la justice". Plutôt que d'insister sur la faiblesse bien connue du budget de ce ministère, le magazine présenté par Julien Courbet a préféré lister tous les "étonnants gaspillages", une manière de souligner en creux toutes les économies qu'on pourrait faire. Et devinez qui est visé ? Les étrangers, les malades, les pauvres (et aussi les cadavres qui restent un peu trop longtemps dans les frigos). Un reportage de 38 minutes complètement lunaire.

Commentaires préférés des abonnés

Je ne comprends pas que M6 n'aille pas au bout de son raisonnement biaisé. La conclusion logique est pourtant évidente : pour faire des économies, il faut laisser les suspects tranquilles, ne plus collecter de preuves, ne plus faire de procès, et fer(...)

C'est bizarre cette propension de l'humain à toujours s'en prendre à plus petit que soi.


Ça commence dés l'école, et ça ne s'arrête jamais après.

Peut-être qu'on s'en prend à plus petit que soi quand on est soi-même petit d'esprit.


La seule bonne nouvel(...)

Bientôt ils vont nous faire payer la balle qu'ils vont nous mettre dans la nuque . Bon qu'est ce qu'on fait ? On fout le rifle ?

Derniers commentaires

vraiment le vilain petit canard niveau budget, entre la mascarade des avocats commis d'office et les magistrats qui n'ont ni le temps ni les moyens d'instruire correctement c'est vraiment pas reluisant.

Mais bon la justice c'est le bout du chemin , pour avoir une meilleure justice il faut commencer par avoir une société plus égalitaire ou les problèmes sociaux sont addresses avant de produire des justiciables.


une info collector quand meme, 57 euros pour un cadavre c'est pas si cher ! plus besoin de s’entraîner sur des oeils de boeuf désormais ! 

Merci pour l'article.

Par contre ma Mamie chérie s'appelle Marinette et elle n'est pas du tout comme celle de la TV. Leave Marinette alone. 

C'est complètement dingue, cette émission. J'avoue que les mots me manquant.


Si, une chose : il faudrait que les libéraux se rendent compte que la force publique (justice, police, armée) est la seule chose qui les sépare du chaos. Si on ne peut plus faire respecter la loi, ce n'est plus celui qui a le plus de fric qui triomphe, c'est celui qui a le plus gros flingue.

Mais c'est bien de ça dont il s'agit. Les (ultra)libéraux n'ont plus d'imaginaire désirable face à ce qui vient, alors il ne leur reste plus que la stratégie du chaos. Enfin je dis stratégie mais c'est plutôt leur inconscients qui les fait agir. 

Alors les gros flingues ça ne leur fait pas peur. Je crois même que ça les excite.

Et attendez accrochez vous bien, il parait que l'école publique ne rapporte rien, ça coûte de l'argent à l'Etat dans le but totalement fantaisiste de donner la même éducation et les mêmes chances à chacun.

C'est pas fini, il y a aussi les hôpitaux publiques qui soignent gratos, n'importe qui, comme ça tranquilou !

Et l'armée aussi, alors là c'est la fête, non seulement les casernes sont remplies de matériel qui ne sert à rien, mais en plus quand ils vont enfin servir à quelque-chose en opex, ils balancent des bombes avec des drones comme ça, gratuitement. Vous croyez qu'ils enverraient la facture au Mali ? Même pas, c'est encore nous qu'on paie !

Une émission animée par Julien Courbet serait donc putassière, politiquement orientée et de mauvaise foi ?

Je n'ose y croire...

Gabegie ! Et dire qu'il suffirait de transférer directement les détenus au sommet du Golgotha pour les clouer au piloris et laisser faire le soleil ... Un tronc d'arbre, un bout de corde, et on en parle plus - la croix c'est encore trop cher, faut des clous. Pour Capital, c'était le bon temps !

A Lievin, déjà en 1974, les femmes de mineurs subissaient cela :


"Avec l’Association Liévin 1974..., Françoise et Micheline sont de toutes les commémorations. Au nom du « devoir de mémoire » ! La douleur d’avoir été traitées de « veuves joyeuses » sous prétexte qu’elles bénéficièrent d’une dérisoire rente mensuelle. La colère d’avoir dû rembourser les vêtements et les outils abandonnés par leur mari (et pour cause !) sur le lieu du drame… "

https://actu.fr/hauts-de-france/lille_59350/il-y-a-40-ans-a-lievin-la-plus-meurtriere-catastrophe-miniere-de-lapres-guerre_6450994.html

M6, c'est RTL group, c'est Bertelsmann, c'est une aussi idéologie véhiculée derrière des programmes de divertissement. Un message sous-jacent qui dit : le service public, ça coûte cher, c'est inefficace...


De son côté, Julien Courbet, qui a semble-t-il toujours eu une dent contre le service public, est la tête de gondole idéale pour ce type de reportage.

Une proposition : et si on imposait (c'est à la mode)  une assurance obligatoire "accident judiciaire ou policier" qui prendrait en charge tous ces frais annexes. C'est là que que les cookies seraient utiles pour fiser le montant de la "prime". Une idée à donner au croquemitaine pour rassurer le pauvre pékin.

En dictature on n'aurait pas tout ce gaspillage : pas de médecin, avocat ou interprète, pas besoin de preuves donc rien à conserver, d'ailleurs pas de procès non plus. La démocratie c'est pas rentable.

...manque quelques éléments comme : "bracelets électronique pour riches en besoin de mobilité" ou "gardes du corps pour riches , indus"...

Dans le même genre que "Val, le sida et les routiers" , on fait pogrom de tout bois !

Les 2 images à la fin de l'article (avec les questions posées dans les 2 sujets) sont en effet un très bon résumé !


On se doute pas du tout de l'angle qui serait choisi entre le coût et les moyens pour traiter l'éducation et la santé...

En effet, tout ça est bien mal géré. Pour optimiser à fond il faudrait confier la justice à un prestataire qui sait faire raquer les usagers et réduire les dépenses au strict minimum, voire moins. Je propose de confier la police, la justice et la pénitentiaire à ORPEA, le champion des EHPAD. Avec eux ça va pas traîner, on va vite devenir bénéficiaires, ce qui, pour des missions régaliennes, serait assez extraordinaire. Starteupe naichionne vous dis-je.

Raisonnement abject qui rejoint celui d'Alain Minc qui dénonçait le coût disproportionné que faisiait peser son vieux père (résistant) sur la sécurité sociale !


La justice est misérable et son accès est quasiment impossible à celles et ceux qui n'en ont pas les moyens. L'aide juridictionnelle est ridicule et ne permet pas à un avocat de défendre efficacement ses clients. Un nombre important de garde à vue sont notifiées pour rien, puisque la personne ressort libre du commissariat ou de la gendarmerie. Beaucoup de personnes sont incarcérées sans avoir pu exercer efficacement leur droit de défense ni bénéficier d'un soutien médiatique pour les faire triompher (cf. l'affaire Omar Raddad, l'affaire d'Outreau, l'affaire de Tarnac, ...)


M6 est une chaîne d'abjecteurs de conscience qui va certainement, en revanche, aborder le marronnier de la campagne sur les droits de succession que soutiennent les millionnaires Pécresse et Zemmour (voir le Canard de mercredi dernier).


M6 ne va pas, au contraire, aborder la question des actionnaires qui pillent les revenus des salariés, en considération des profits qu'ils produisent, de leur précarisation et de la suppression des cotisations sociales - qui sont du salaire - en en transférant la charge aux travailleurs.


M6 ne fait que s'illustrer ici , comme beaucoup d'autres médias, dans la promotion du bourgeoisisme fillonesque qui caractérise les candidats, de Marine Le Pen à Emmanuel Macron, et tous les prétendus sociaux démocrates ou chrétiens démocrates qui rejoignent cette pensée fétide faite d'abdications et d'égoïsmes.


M6 ne fait que confirmer l'unité organique qui paraît caractériser la gestion du pays pour la plus grande partie de la populations par son unité organique : une télé de merde, des boulots de merde, une vie de merde.

Je reviens sur cet espace de commentaires car tout à coup en repensant à la rubrique de Sherlock il m'est venu une colère :

à quoi sert tous les millions/milliards dépensés à éduquer tous ces gens qui sont là à pleurer leurs impôts (ou qu'on amène à le faire par la fille de lepen et zob interposés)

à quoi sert d'avoir eu tant de brillants intellectuels, politiques, hommes et femmes de réflexion qui ont débattu, écrit, divulgué toutes ces idées de justice à commencer par des exemples évidents en littérature Hugo, Zola, Camus, tous ces milliards engloutis à former ce qui viendront après eux en diffusant, illustrant leurs idées, 

à quoi sert tout cela

si c'est pour détruire tout cet héritage en quelques émissions de stupides journalistes et personnes de médias qui se propulsent en juges et à coup de manipulations indignes (comme ces étiquettes puériles) pensent avoir fait une démonstration

à quoi sert ces milliards perdus en vain


alors qu'il suffisait de ne rien faire et laisser tous ces gens croupir dans leur bêtise et inhumanité et retrouver les temps où l'idée de Justice était inconcevable pour l'immense majorité

De formation, Julien Courbet à en croire sa page Wikipédia n'est pas un journaliste, mais un commercial .


Dans l'actualité , en décembre dernier, il y a eu  ce communiqué officiel :


 "Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, se sont rendus au centre de détention de Muret ce jeudi, accompagnés de grandes sociétés françaises (Suez, Schneider Electric, Vinci, Microsoft, Safran…) pour détailler les dispositifs mis en place par l’État afin d’attirer des entreprises."


Et l'impression que donne ce compte-rendu de l'émission , c'est que Courbet suggère de faire payer aux détenus la facture de leur mise en détention . 


Pour rappel, l'ensemble du fonctionnement de la justice en France représente moins de 70 euros par an et par personne ce qui place la France assez bas dans le tableau en comparaison des autres pays Européens .



Tu te lèves un jour de weekend, fait pas beau, du vent et un peu de pluie, mais c'est dimanche alors tu t'en fiches, tu vas pouvoir lire le journal puis aller déposer ton verre et tes vieux papiers à la déchetterie

puis le repas quelques appels puis un tour sur @SI

Tu lis l'article et tu te rends compte tout à coup (ça t'avait échappé) que c'est une chronique Sherlock, alors à fond l'ironie, tu auras visité les méandres de l'absurdité des médias et tu te seras bien amusé en voyant des photos et leurs légendes décalées

Mais à peine arrivé au premier tiers, t'atterris de nouveau dans le grand merdier

Tu venais juste de faire un commentaire sur un autre post en mentionnant Montfaucon (une petite recherche Gougueule pour citer un gibet bien Français et tu as déciuvert celui-là avec l'horreur de la Justice exemplaire et pas chère, juste le coup de la corde, et un portique de pierres


Et là Sherlock vient de t'amener en enfer, M6,

et tu connais la morale finale : Rodrigo Duterte où la justice ne coûte que le prix de quelques balles et heures supplémentaires des escadrons de la muerte

C'est bizarre cette propension de l'humain à toujours s'en prendre à plus petit que soi.


Ça commence dés l'école, et ça ne s'arrête jamais après.

Peut-être qu'on s'en prend à plus petit que soi quand on est soi-même petit d'esprit.


La seule bonne nouvelle c'est qu'on a trouvé la part humaine de M6.... Sa petitesse


Merci pour cette contre-enquête, ASI, elle vous grandit.

;)

Je ne comprends pas que M6 n'aille pas au bout de son raisonnement biaisé. La conclusion logique est pourtant évidente : pour faire des économies, il faut laisser les suspects tranquilles, ne plus collecter de preuves, ne plus faire de procès, et fermer les prisons. En plus de faire des économies de justice, ça ferait des économies de police.


L'alternative serait de donner les moyens à la police et à la justice de faire leur travail correctement...

j'avoue que c'est assez effarant ... comment ont il osé ?  ... 

Sont nuls ces gens de Capital : ils ont oublié le coût du transport des gardés à vue, les verres d'eau et autres fournitures,… Ils n'ont même pas pensé à un forfait hôtelier pour la cellule de garde à vue (toutes considérations qui pourraient être appliquées aux condamnés et aux prisons), hé hé !


Si ça se trouve, c'est pour ça que le travail des prisonniers, quand ils travaillent, est payé des clopinettes : un genre de remboursement pour le transport, l'hébergement, la nourriture, le blanchissage…

Je suis très loin de prôner la préférence nationale, mais si le métier de dealer n'était pas à ce point phagocyté par les étrangers, les frais de traduction lors des gardes à vue se trouveraient fortement réduits.

merci. Article pédagogique d'intérêt public à faire passer à toutes celles et ceux que vous connaissez qui regardent ces emissions et se font tromper par elles.

Grace à vous petit-être, ils ne voteront pas à droite et  réveilleront leur conscience !

On sent dans votre article votre propre degré d'affliction: vous n'étiez pas aussi légers et drôles que d'habitude. Tu m'étonnes...

Bientôt ils vont nous faire payer la balle qu'ils vont nous mettre dans la nuque . Bon qu'est ce qu'on fait ? On fout le rifle ?

C'est écœurant... Pétain, vous m'avez encore flinguer une journée !!! Désolé, je sais, c'est pas votre faute...

 "Je me dis que tout va bien dans ce moooonde, tout va bien, bien, oui tout va bien, tout va bien bien bien bien bien !!!🎶"

Courbet, non : tordu !  

Merci encore de rendre compte de ces émissions dont on se doute qu'elles ne sont guère instructives mais quand c'est étayé et documenté, ça renforce les convictions ^_^



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.