82
Commentaires

Pas d'apocalypse à Lytton

Commentaires préférés des abonnés

On rigolera moins qu’en on aura du mal à refroidir nos centrales nucléaires en été à cause des rivières asséchées et des eaux plus chaudes. 

Ces gens-là s’imaginent que 1,5°C ou 2°C d’augmentation de température moyenne c’est, au fond, quasi(...)

Bonjour et merci pour la chronique ! 


Elle me donne l'envie d'un parallèle avec votre dernière émission. Un extrait y était diffusé de LCI, avec des propos finalement assez lucides, sur le problème du mélange journaliste/éditorialiste, voire édit(...)

Est-ce que "parfois on exagère pas un peu" en se demandant si Pujadas ne serait peut-être pas un petit peu con ?

Derniers commentaires

Cette chronique mériterait une mise à jour.... l'apocalypses'est bien produite à Lytton. 

Après les derniers événements, le titre pourrait bénéficier d'une mise à jour....

"quelques centaines de millions de vies condamnées à court terme ce qui, à l'échelle de sept milliards de Terriens, ne représente pourtant pas grand chose. Ne dites pas à David Pujadas qu'il pourfend des prévisions dramatisantes du GIEC qui n'existent pas" : 

Je ne suis plus sûr de comprendre le GIEC, ou Daniel, ou les deux  : la fuite du pré-rapport du GIEC dit-elle bien que le changement climatique peut entraîner la disparition de toute l'Humanité ? Si oui, Daniel dit-il bien que Pujadas exagère en considérant que le GIEC fait des prévisions apocalyptiques ?

Voilà un journaliste mal informé. 


Le réchauffement climatique n'est pas la fin de la Terre ni celle de la vie sur Terre ; seulement celle de l'humanité, laquelle finira pas s'exterminer elle-même. La nature retrouvera rapidement son équilibre une fois l'humanité, le principal facteur de pollution, disparu (à cause de gens stupides comme Macron, Bezos, et consorts). 


Pujadas n'a pas l'air d'avoir compris ce qui est pourtant bien expliqué sur ARTE.  Ce documentaire d'ARTE rend PUJADAS complètement ridicule.


S'appesantir sur la médiocrité sans éclairer le lecteur sur le contraste d'une telle bêtise avec une information de qualité n'a pas d'intérêt.


Essayez de rendre la dénonciation de la bêtise médiatique utile en montrant qu'il existe autre chose.

Et de toutes façons, ce n'est pas la "fin du monde" qui nous pend au nez, cest "juste" la fin de nos conditions d'existence sur cette planète (et celles de nombreuses autres espèces animales et végétales mais même pas toutes).

La planète elle sera toujours là pour longtemps après que nous ayons disparu à cause de nos bêtises et de notre incapacité à nous contrôler. Et même "la vie" continuera son petit bonhomme de chemin, sans nous.

Les événements qui pourraient mettre fin à notre planète ou même à la totalité de la vie sur celle-ci sont bien au-delà de la portée de nos misérables petits moyens.

une vidéo qui ne convaincra sans doute pas David Pujadas (et je comprends mieux d'où viennent les "contre-arguments" de mon voisin... (il regarde la télé, moi pas)) :

Nos brillants cerveaux mondiaux sont même pas foutu d'organiser une production de matériel médical et de produits médicaux pour prévoir une pandémie, alors la fin du monde... 

N'est-ce pas dans ce pays qu'il y a eu des indiens d'Amérique déportés et massacrés, jusqu'à récemment ? Comme  partout sur ce continent que des médias de bobos CSP+ présentent toujours et encore comme un exemple.

Alors, la température, ...

Y a des journalistes qu'ont des gueules de bons copains, de ces copains dont on s'épargne l'avis quand le moment est sérieux

Ce Pujadas n'a même pas une tête à claques qu'on a envie de baffer quand il déraille

Non il cause il cause sans qu'on ait l'impression qu'il soit autre chose qu'un personnage du Muppet Show

Les seules questions qu'on se pose c'est de savoir par quel accident de la création il est arrivé là et pourquoi tant de Français l'invitent encore à causer dans leur salon


Cela dit j'ai entendu les résultats de l'élection à l'envers : France Info Inter ont déclaré Bertrand Xavier futur président

Cela dit aussi, j'ai jamais vu autant de "nouveaux Français" venus bénévolement aider à guider les électeurs à cause du Covid et siéger derrière les bureaux et urnes de vote. Comme moi, ils croient encore aux vertus possibles de la démocratie. Maigre réconfort car sitôt fini, voilà les commentateurs qui nous remettent du Xavier, de l'Emmanuel, de la Valérie... et c'est à peine si on entend parler de la gauche


La seule joie, c'est la mine déconfite des fachos d'extrême droite du FN/RN qui s'en prennent à ceux qui leur ont donné des heures d'antenne gratos (une pensée pour les trolls de service qui sévissent ici aux heures de fermeture)

Image de Macron parmi les ouvriers de Renault. Mon petit doigt me dit que c'est comme le meeting de Pécresse, une grosse manip... et que les cols bleus seraient plutôt des cols blancs déguisés en ouvrier. 


Maisquilestcon.

Quend un soi-disant journaliste (en fait un vague homme-tronc, un minable petiot perroquet de prompteur) utilise un argument aussi fallacieux (un argument de type "homme de paille") pour désinformer le public en dénigrant ainsi une source scientifique qui a le malheur d'aller à l'encontre de ses petits préjugés de misérable valet du capitalisme, il devrait être attrapé par le peuple et par la peau du cul (zeugma) et se voir jeter dans la Seine sans autre forme de procès.

L'apocalypse, c'est dans 10 ans depuis trente ans : https://www.20minutes.fr/sciences/371570-20091216-fonte-glaces-al-gore-exagere-t-il-chiffres-scientifiques « Voilà la citation exacte, que le quotidien conservateur britannique ne donne que plus bas: «Certains modèles suggèrent au Dr Maslowski qu'il y a 75% de chance que la totalité de la banquise du pôle nord (ou calotte glacière, selon la manière de traduire, ndr), pendant les mois d'été, soit complètement vierge de glace d'ici cinq à sept ans». » 



C’était en 2009 : 5 à 7 ans, ça fait 2016 max. On est en 2021 soit 12 ans après cette prévision : l’Arctique n’est (heureusement) toujours pas libre de glace (et de loin) l’été, mais on nous le promet toujours pour dans 10 ans. 



La valeur minimale de cette année est de 14 millions de km2 (la France fait 550 000 km2) : https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/planete/banquise-arctique-une-extension-faible-pour-cette-periode-de

Finalement Pujadas faisait une critique des médias en exprimant maladroitement le fait que les médias abordent très mal du boulversement climatique en cours. Ne serait-ce pas une auto-critique mal exprimée ?

Alarmistes vs Rassuristes. Ca me rappelle quelque chose.

Ça ne sera pas une partie de plaisir, lit-on

Est-ce que "parfois on exagère pas un peu" en se demandant si Pujadas ne serait peut-être pas un petit peu con ?

Hier la température que d'aucuns appellent négative était de 65,7 °. De ce que j'ai lu aucun changement en vue car foot. On ou ils (en fonction du résultat) joue (ent) et que Haut de France appelle Auvergne Rhône  et Île de. Allez, bon Delta, il avance...

Au début de la chronique j'ai cru qu'il allait être question d'une autre apocalypse, le massacre d'Amérindiens par des gardiens d'une morale... Finalement cette espèce est une mauvaise idée du dieu de ces gardiens et, à la place du déluge, ce sera le grill!!!

Bonjour et merci pour la chronique ! 


Elle me donne l'envie d'un parallèle avec votre dernière émission. Un extrait y était diffusé de LCI, avec des propos finalement assez lucides, sur le problème du mélange journaliste/éditorialiste, voire éditorialiste/polémiste. D'ailleurs, on sentait bien que toutes ces nuances subtiles étaient une porcelaine incompatible avec les soubresauts violents du dispositif global qui faisait tout voler en éclat. 


Ici, dans le cas présent, il me semble qu'on a le cas cristallin, pur, du journaliste s'improvisant éditorialiste, et prend en otage sa propre émission, en la minant de l'intérieur avec des préjugés.

Je m'explique : Il dit, en somme "certes, le dérèglement climatique est très grave, mais ce n'est pas forcément apocalyptique, non ?". Avec exactement les mêmes faits, il aurait pu choisir un autre angle : "certes, le dérèglement climatique n'est pas apocalyptique, mais quand même, c'est très grave, non ? "

Ce sont strictement les mêmes faits (= donc a priori, pas de fake news), sauf que la tonalité de la discussion change totalement, et que d'un débat sérieux, certes classique (horreur!), elle devient un piège à buzz, à polémique. Ca ne coûte pas un euro de plus, et ça permet à D. Pujadas de changer de registre, de celui d'animateur "sérieux" (hihi) à celui d'animateur "à forte personnalité, qui dit les choses". 


C'est ce genre de technique qui me semble catastrophique car on voit bien que les faits sont subvertis à la manière de les présenter : celle qui fera le plus d'effets de Spectacle. Avec ça, LCI peut se prévaloir de n'avoir véhiculé aucune fake news, sauf qu'il donne prise à tout ceux qui le feront, en envoyant des clins d'œil assez dévastateurs aux climatosceptiques par exemple, qui engrangent ( sur l'air de "vous voyez, même sur LCI l'alarmisme des climatologues est remis en question") . C'est à ce genre de détail qu'on voit comment CNews aspire les autres dans une spirale à laquelle ils résistent mollement en façade, mais en rendant les armes au fond, en trainant les pieds mais inexorablement. 


NB "filiale de l'honorable maison TF1" : à compléter par "filiale de Bouygues, grande amie du dérèglement climatique". 

NB 2 : Quel snobisme de ne pas parler du résultat des régionales ! (Non. En vrai : merci :) )


Comme la grande majorité des Français, je vais m'abstenir ....


de juger les qualités professionnelles de Monsieur Pujadas,  .... d'ailleurs je n'arrive pas à en trouver !

C’est coutume chez Pujadas de toujours édulcorer le propos de ses invités ou éditorialistes. Depuis le temps que je regarde et écoute ses animations, c’est une constante chez lui, à en être agaçant, tant, comme vous le relevez, cela brise l’élan pour un mieux.

Peut-être est-ce pour cela qu’il est embauché, conserver l’existant… 

je vous admire de pouvoir regarder ce comique ! viré de france 2 accueilli chez lci, bientôt sur cnews ?

Non, ne confondez pas, ce n’est pas parce qu’il aplanit tout propos sortant du cadre qu’il peut être un candidat pour Cnews, il n’est pas d’extrême-droite.

"il n'est pas d'extrême-droite" mais il n'aimait pas du tout lorsqu'à F2, les syndicalistes et salariés exerçaient leur droit de grève... Il venait nous dire "vous n'allez tout de même pas m'empêcher de faire MON journal, brandissant son petit bâton ("Le Point" roulé dans sa main), l'air énervé ;)... Ca m'avait beaucoup fait rire de voir ce petit Monsieur s'approprier SON journal en direk (fruit du travail d'au moins 50 personnes).

Je suis prête à parier que notre "Poujado" a fortement appuyé sur le bouton de l'angoisse aux pires moments des épidémies de COVID et qu'il s'empressera de rebrandir la peur à la prochaine... il faut absolument remplir les cm3 de cerveaux disponibles entre 2  tranches de pubs (qui ont repris allègrement)...

On rigolera moins qu’en on aura du mal à refroidir nos centrales nucléaires en été à cause des rivières asséchées et des eaux plus chaudes. 

Ces gens-là s’imaginent que 1,5°C ou 2°C d’augmentation de température moyenne c’est, au fond, quasiment pareil. 

Je pense qu’ils ne peuvent pas conceptualiser l’impact sanitaire et industriel de 0,5°C supplémentaire. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.