64
Commentaires

Panos Kammenos, allié de Syriza : aux sources de sa mauvaise réputation

Qui sont les Grecs Indépendants (ANEL), alliés de Syriza dans le nouveau gouvernement grec ? Sur quels textes, quelles déclarations, se fondent les accusations d'antisémitisme, de complotisme ou d'homophobie lancées contre le parti par les médias, étrangers en particulier, qui se sont retrouvés dans une situation familière : devoir précipitamment situer une formation politique ignorée jusque-là, comme l'étaient encore Syriza et l'Aube Dorée il n'y a pas si longtemps.

Derniers commentaires

J'ai lu quelque part la citation complète de kammenos qui a été tronquée partout pour en faire un anti-sémite. Je constate qu'@si continue à trimballer la citation tronquée. Bref, c'est ce qui s'appelle vérifier ses sources.
9a dérange personne ? tout le monde continue à causer à partir d'une citation tronquée ?
http://www.legrandsoir.info/a-ceux-qui-crient-au-loup-brun-contre-le-gouvernement-de-tsipras.html
Je suis un peu déçue par cette article: intitulé "aux sources de [la] mauvaise réputation de [Kammenos]", je m'attendais à y trouver un historique de la façon dont Kammenos qui donc, comme vous le prouvez, n'a pas dit que les Juifs ne payaient pas d'impôts en Grèce et n'est pas obsédé des "chemtrails" s'est retrouvé immédiatement catalogué en France comme antisémite et complotiste sur la base donc de ces preuves inexistantes. Vu le peu de gens qui écrivent sur la Grèce en temps normal, il me semblerait assez facile et assez éclairant de savoir qui a cherché dès le 26 janvier à discréditer la victoire de Syriza sur ces bases-là.
Je rappelle par ailleurs aux effarouchés:
1) que la précédente coalition comportait une alliance PASOK-ND-LAOS - sachant que LAOS (et même ND par certains points!) est bien plus à droite qu'ANEL et qu'on a pas entendu grand monde s'en plaindre à l'époque
2) que celle d'encore avant emmenée par le banquier non-élu Papadimos avait carrément les néo-nazis d'aube doré dans son gouvernement - idem
3) qu'une des premières décisions de Syriza a été d'accorder la nationalité grecque à tous les enfants étrangers nés sur le sol grec - une première pour un pays qui ne reconnaissait que le droit du sang depuis toujours
Mais bon comme disait l'autre "Calomniez, calomniez..."
Ce qui me gène dans cette campagne contre Kammenos, c'est que si les faits sont avérés : pourquoi a-t-on attendu que Siriza passe un accord tactique avec son parti, pour les dénoncer ?

Et pourquoi les mêmes, ne dénoncent-ils pas les délires de, par exemple, Iatséniouk quand il prétend que ce n'est pas l'Allemagne qui a envahi l'URSS, mais l'inverse ? Ou que ce dernier a dans son gouvernement de véritables nazis ?
Parce que les USA et l'UE ont choisi de le soutenir contre la Russie ?

Sans doute, ces défenseurs des valeurs démocratiques - quand ça les arrange - auraient-il préféré que Siriza ne puisse compter que sur 148 sièges au Parlement et soit, de ce fait, incapable de gouverner.

Nos grands médias démocratiques préfèrent l'Arabie au Vénézuélas de Chavez ; le Quatar à la Bolivie ; les tortures et les crimes de la grande démocraties US à ceux de la Russie, le communautarisme des juifs orthodoxes à celui des islamistes...

N'ont-ils pas décerné un prix à un élu FN ? C'est dire ...
>>Kamennos et les chemtrails : une réputation entretenue par le public, les satiristes, et les journalistes.
Intéressant comme concept et comme classement. On parle du public, pas des instituts de sondages.
La carte, le territoire, toussa....
j'ai l'intuition que je n'aurai pas mis ce mec là à la défense ???
Des grecs homophobes... mais où est donc passé le Bataillon Sacré de Thèbes ?

Un peu de Platon pour l'honneur grec :
"De sorte que, si par quelque enchantement un état ou une armée pouvait n’être composée que d’amants et d’aimés, il n’y aurait point de peuple qui portât plus haut l’horreur du vice et l’émulation de la vertu. [179a] Des hommes ainsi unis, quoique en petit nombre, pourraient presque vaincre le monde entier. Car il n’y a personne par qui un amant n’aimât mieux être vu abandonnant son rang ou jetant ses armes que par ce qu’il aime, et qui n’aimât mieux mourir mille fois que subir cette honte, à plus forte raison que d’abandonner ce qu’il aime et de le laisser dans le péril. Il n’y a point d’homme si timide que l’Amour n’enflammât de courage et dont il ne fît alors un héros ; [179b] et ce que dit Homère que les dieux inspirent de l’audace à certains guerriers[19], on peut le dire plus justement de l’Amour, par rapport à ceux qui aiment."
Une prouesse que cet article, relativement mal écrit par ailleurs, qui prétend situer le parti de Panos Kammenos pour les asinautes et qui ne mentionne pas une fois que c'est " un fidèle allié de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France."
Vraiment dommage qu'il n'ait manqué que deux voix à Syriza pour obtenir la majorité absolue.
Ses adversaires auront évidemment beau jeu de dénoncer cette alliance douteuse.
Bonne chance tout de même à cette coalition qui a le mérite de s'opposer radicalement aux diktats européens.
J'en pense ce que je veux et vous pareil^^

Je me demande justement dans mon commentaire si notre grille de lecture simpliste en deux extrêmes (gauche/droite, russe/otan, et les thèmes de l'article) est ici adaptée à une analyse.
La diabolisation fonctionnant déjà à plein tube "en France au 21ème siècle", vous imaginez bien que lémédia allaient pas se gêner pour un petit pays étranger non doté de l'arme nucléaire.
pro russe, c'est fait.
antisémite, c'est fait.
conspirationniste, c'est fait.
vous me rajouterez bien un petit scandale sexuel s'il vous plait?^^


Merci à @si pour ce petit pas de coté en mode fact-checking. Et les exemples vont se multiplier à n'en pas douter.

En ajoutant que ce n'est pas parceque UN représentant d'un parti tient des propos racistes que cela reflète les valeurs du parti.
vous me rajouterez bien un petit scandale sexuel s'il vous plait?^^

Pour moi, le seul fait qu'il soit nationaliste, ultrareligieux, homophobe, bref d'extrême droite suffit largement à le discréditer à mes yeux. Pas aux votres ? que pensez-vous d'un parti de gauche qui s'allie avec l'extrême droite ?
Je pense que cette alliance est malheureuse car elle donne des armes à leurs adversaires, mais comme c'était la seule possible ... Parfois la voie vers l'intérêt général joue de sacrés tours ... Donc vous ne me verrez pas crier au loup avec le reste de la meute alors que je comprends bien quels intérêts ils servent.
Prêt à vous pacser avec moi, Sandy ?
On vit une époque formidable !!!
Bref, c'est un type d'extrême droite, réactionnaire, homophobe, etc. Quand vous dites: "Bref, une légère xénophobie paranoïaque qui devrait être sans conséquence tant qu'on ne lui attribue pas le Ministère de la Défense." cela signifie donc que vous ne voyez aucun inconvénient à ce que des dirigeants FN entrent au gouvernement, tant que ce n'est pas comme ministre de la défense ?

Et Syriza s'allie avec ce type. Lamentable, à désespérer de 'la gauche de la gauche'.

Syrira, dégage !!!
Article éclairant, agréable à lire, et qui vient remettre de l'ordre dans la bouillie vaguement entendue lundi matin aux aurores dans la cuisine, Grèce, élections, café, historique, le chat a encore vomi, Syriza, une tasse, alliance, antisémite, complotisme, gnein??

Alors merci

Je débarque de Mars, mais une seule phrase mériterait une astérisque ou un lien vers un truc qui rappelle ce qu'est la ligne pro-mémorandum...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.