29
Commentaires

Ouragans : et voici les climato-complotistes

La vérité sur les ouragans, Harvey, Irma et les autres, celle que les médias nous cachent soigneusement

Derniers commentaires

"Il y a une relation symbiotique entre les détaillants et les médias locaux, et cela tourne autour de l'argent. Vous avez des énormes industries qui prospèrent au cours des périodes de crise, comme ces ouragans, qui détruisent des logements, et coupent l'eau et l’électricité. Alors que se passe-t-il ? Les médias montrent l'ouragan, et la panique gagne. Les gens se précipitent pour stocker de l'eau, ou acheter des générateurs. Et le cercle vicieux est créé. Ces détaillants font de la pub dans les médias locaux. Les médias locaux tournent les choses pour entretenir la panique, et c'est un cycle sans fin. Et les deux coexistent".

S'il présente ça comme un gros complot expliquant tout par le haut, effectivement ce serait ridicule. Mais si comme je le suppute fortement c'est tiré hors contexte d'une émission fleuve de 2h et qu'en fait il parle d'un phénomène local occasionnel, relisez bien ce qu'il dit... est ce vraiment grotesque ? Dans les chaines locales, qui font un flux d'actu sur l'ouragan, Daniel a-t-il pris soin de vérifier qu'il n'y avait pas, dans les nombreuses pubs entre deux flash de news, des détaillant faisant des annonces pour des produits dont l'actualité servie le reste du temps serait de fait prescriptrice d'achat ?

Je me prends même à imaginer que si Daniel était américain, et si la place n'avait pas été prise par le vilain conservateur de droite, et qu'il voyait effectivement un tel spectacle, il nous ferait un édito délicieux sur le conflit d'intérêt matiné d'inévitabilité que constituerait un tel spectacle :)
@ Cugel
[quote=DS]MOINS DE CERTITUDES SUR LES SÉCHERESSES OBSERVÉES ET LES CYCLONES TROPICAUX

Le niveau de confiance quant à l’augmentation des sécheresses lors des dernières décennies est plus faible que lors du 4ème rapport, à cause de la difficulté de comparaison des différents types de sécheresse. 

Il y a moins de certitudes quant aux causes de l’intensification des cyclones tropicaux constatée depuis 1970, sauf en Atlantique où celle-ci est attribuée en grande partie à la variabilité interne du système, avec pour le futur la possibilité d’une plus grande variété dans leurs trajectoires et intensité. 


C'est écrit quelques paragraphes plus loin.

Il est donc clair que ça n'est pas clair…
Et alors de si insense dans son discours que de dire que le capital profite aussi des desatsre naturel..
j'ai dit NATUREL...Il causerai bien des seisme artificiel s'il le pouvait pour vendre d avantage de contrat d assurance.
Est-ce vraiment le rôle d'un site d'analyse des médias d'aller racler les fonds de tiroir à la recherche de "complotistes" ?

N'y a-t-il rien d'autre à dire sur le sujet ouragans & médias ?
Cette chronique n'a pas été écrite par Daniel Schneidermann. En voici la preuve :
- « média » est écrit avec un accent aigu1 ;
- la majuscule de « État » est accentuée.

1. Il faut remonter au 28 mars 2017 pour trouver un autre exemple : « pour rappeler son sort à la mémoire des médias ». Probablement une faute de frappe.
2. Pas plus tard qu'il y a deux jours, on lisait encore « les chefs d'Etat », « la futilité des medias » et « son propre media », sans accents (sauf à « futilité »).
J'avoue ne pas bien comprendre la chronique.
L'absence de corrélation entre les catastrophes climatiques et le réchauffement n'est pas une affirmation climato-sceptique, mais de l'AR5 du GIEC, voir http://leclimatchange.fr/les-elements-scientifiques/

Il est grand temps sur ce sujet que les journalistes, plutôt que de relayer des incantations ou des impressions, en reviennent aux sources et pensent à lcs rafraîchir, car l'AR5 ne dit pas la même chose que l'AR4.
[large]Je lisais régulièrement les journaux français et étrangers (en anglais)

Je venais tous les jours sur le site de @SI.

Hier, en discutant avec mon fils, des mesures prises par Macron, je me suis énervé plus que de raison.

J'ai été victime d'un malaise, impossible de respirer ...

Mon fils a su me calmer.

Mais c'est fini, ras le bol total des nouvelles nouvelles toutes plus affligeantes les unes que les autres.

Je me replonge dans mes Gaston Lagaffe et vous souhaite bonne chance à tous !
[/large]
J'avoue ne pas comprendre cette chronique.

En ne me basant que sur ces citations, j'ai déduit que le sus-cité dit en gros : "les médias utilisent les catastrophes pour essayer de faire passer le message sur le réchauffement climatique" puis "la peur fait consommer, et certains en profitent".

Tout cela est juste.

Ca ne pose pas la question sur le lien effectif entre réchauffement et ouragan... tout cela est juste, mais ça n'empêche qu'il peut y avoir un lien entre ouragan et réchauffement, et la seconde proposition n'a rien à voir avec ce lien (réel ou supposé).

Bref, je ne comprend pas cette chronique.
Le complotisme vient d'atteindre des records qui dépassent l'entendement
Le problème est que les ravages qu'il fait sur son passage sont dramatiques
Des milliers, voire des millions de cerveaux, vont être dévastés par ses ondes de choc

Il faut dire que ces cerveaux ont déjà été préparés et que leur engouement au catastrophisme apocalyptique les amène à d'étranges absurdités comme celle de ne pas reconnaître une catastrophe quand elle se présente et la refuser sous prétexte qu'elle viendrait confirmer les convictions ou constats de ceux qui vont à leur encontre

Ouragan à St Martin : je lisais un commentaire d'un lecteur de Le Monde qui peut en effet amener à quelques craintes bien que rien ne les étayent encore. Celles que des riches milliardaires de ces îles reçoivent une aide financière de l’État pour réparer leurs biens alors que la population aura du mal à fournir la preuve des dégâts qu'elle a subis. Aussi l'idée d'une personne Guadeloupéenne interrogée sur France Info semble de bon sens même si elle parait futile à prime abord : collecter des outils. Mais c'est surtout aux organismes d'aide humanitaire que nous, concitoyens de ces sinistrés à la métropole, devrons envoyer nos dons.
Vous pouvez accomplir beaucoup, en créant la peur et la panique. Tout ce que vous avez à faire est de créer la peur et la panique, en les accompagnant de discours selon lesquels ...

Il raconte pas que des conneries, ce Limbaugh, qui sait de quoi il parle : c'est son métier, la création de peurs et de paniques.
On a beau ne pas vouloir souhaiter de mauvaises choses pour les autres mais je ne serais que modérément triste si un ouragan comme ça leur tombait sur le coin du museau. Un petit, juste pour eux.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.