245
Commentaires

"Oui, Mickaël Vendetta dit quelque chose de notre société"

Qui est derrière Wikipédia ? Qui crée, enrichit, censure les notices des personnalités de cette encyclopédie collaborative, devenue aujourd'hui un véritable enjeu de communication pour beaucoup de personnalités et d'entreprises ? Pour répondre à ces questions, Rémi Mathis, président de Wikimédia France, association qui a notamment pour objectif de promouvoir Wikipédia et de lever des fonds ; Pierre-Carl Langlais, administrateur sur Wikipédia (qui tient un blog ici), et Catherine Vincent, directrice de la communication de la SACD (Société des auteurs et des compositeurs dramatiques) dont le président, Pascal Rogard, a été très mécontent de sa fiche Wikipédia.

Derniers commentaires

Réactions bien en retard, mais bon :

Wikipedia n'est guère neutre comme je l'ai appris à mes dépends en tentant de rectifier certains point de domaine scientifique et culturel ou je me considère comme réellement expert. (certains animé et point scientifique qui sont mon métiers) et non pas sur des bouts d'opinion mais bien sur certains passage absolument faux de pages entière, souvent due à des erreurs commune dans le métier ou l’œuvre.
Je me suis heurté à une énorme résistance au motif qu'il s'agissait de "travaux inédit" et il a fallut aller démontrer avec d'énorme difficulté et de très nombreuses sources (alors même qu'une recherche google validais l'erreur que je pointait comme étant une erreur).

J'ai alors trouvé hallucinant qu'un "supprimeur" ai le droit d'imposer son avis plus que moi, simple contributeur, et ce sans aucun argument autre que "parce que".

Le cas de Asselineau que vous évoquez est symptomatique d'une certains ligne politique de wikipedia.
Le bonhomme, que je n'aime guère pour son passé est très très apprécié des scientifique car TOUTE ses analyses sont méticuleusement (vraiment VRAIMENT méticuleusement sourcé : j'avais été impressionné de voir un "politique" se livrer à un exercice de convaincre les français par l’intermédiaire de conférence quasi scientifique de plus de 4h (la plus connu pour se faire une idée : https://www.youtube.com/watch?v=8NZE-kab4g8) .

Asselineau est donc un politique avec des idées pas vraiment extrémistes (il veut quitter l'UE, l'OTAN et l'Euro, en gros, et réinstaurer les textes de la résistance de l'après-guerre mondiale car il estime que nous ne somme plus en démocratie). Bref des intentions louables, autant que n'importe quel politique, pas de racisme quelconque ou d'autres éléments
choquant et une méthode originale qui a convaincu (j'en parle plus loin).
Je précise que ce n'est pas mon candidat, je ne voterais pas pour lui à la présidentielle. Néanmoins ses confs m'ont toujours semblées honnêtes et instructives.

Et j'ai été très très étonnés après ma découverte du bonhomme dans mon milieux de labo scientifique (dans des conditions pas très politisé donc), de l’accueil réservé au monsieur dans les médias :
Black out total assorti des mots fourre tout de "complotiste" qui permet de couper court à toute discussion sur le fond. Pas de bol pour lui, étant un ancien de droite qui prône des idées qui réunissent plutôt des gens de gauche (réinstaurer une "vrai" démocratie) ou des extrêmes (état-providence) ou plus générale (anti-USA) il parvient à se mettre TOUT LE MONDE A DOS et tout le monde à bu les histoires qui ont été colportés sur lui et le mot "complotistes".

Ceci permet de montrer que les quelques modérateurs/participants très actifs ayant le pouvoir sur wikipedia, forment, comme tout groupe de personne de faible nombre, une entité manipulable et biaisable très aisément avec des liens interne très fort (ami-ami) les rendant encore plus sensible aux manipulations et opinions.

Ceci ne devrait pourtant pas être le cas : Mes profs sont sur wikipedia, ou n'importe quel personne écrivant des bouquins, même une nouvelle à le droit à sa page, et ce monsieur, comme quasiment tout politique aussi vieux, à une tonne de chose à son actif. Wikipedia fait donc bel et bien un acte de sélection politique partisan vis à vis de lui.
Sans même tenir compte de ceci, si la popularité devais jouer, il faut quand même noter qu'asselineau est la seconde chaine politique visionné par les français derrière celle de Mélenchon (8 millions de vue à l'heure ou j'écris ces lignes). La encore les raisons du black out sur une encyclopédie sois disant neutre d'une personnalité en fait pas si mineure que ça sont plus que déroutante ...

Voila voila, depuis cette expérience sur wikipedia je ne considère plus ceci comme une encyclopédie politiquement neutre. Du moins pas pays par pays. (il n'y a pas de ligne politique globale, juste des petites familles de grands contributeurs par pays qui sont hautement influençable en vertu de leur faible nombre).
Selon Rémi Mathis, qui à la date de cette émission était également administrateur du site wikipédia francophone, il n'y a « pas de critères pour les universitaires, car les universitaires n'ont jamais posé aucun problème » (1.03.58 de l'émission).

J'invite mes collègues universitaires et scientifiques à ne pas se fier à ce propos, et à consulter la page des Rappel critères universitaires, où sont précisés les critères d'admissibilité - très restrictifs. Je cite :

***
Les critères d'admissibilité des scientifiques et universitaires sont de vérifier l'une des conditions suivantes :

avoir reçu un prix scientifique reconnu nationalement ou internationalement (par exemple : Prix Nobel, médaille du CNRS...) ;
être considéré comme un auteur de référence dans le domaine considéré ;
être considéré comme l'auteur d'une théorie largement diffusée ;
être cité dans un ouvrage de référence reconnu (encyclopédie, dictionnaire, etc.) ;
être une personnalité régulièrement exposée dans des médias d'audience nationale ou internationale.

N.B. : le travail d'un universitaire passant par la publication d'articles, le simple fait d'avoir publié des articles dans des revues ou autres publications à comité de lecture n'est pas un critère suffisant.

***

Les critères dits en jargon wikipédien « NSU » (Notorité des scientifiques et universitaires) sont actifs depuis au moins le 22 décembre 2006

22 décembre 2006 : 6 ans en date de l'émission, à un mois près.

Sur une deuxième page, page « Notoriété des personnes », une précision est apportée comporant les présidents d'université, précision absente sur la première page. Je cite :

***

N.B. 2 : l'admissibilité d'une personne ayant la fonction de président d'université, c'est-à-dire une charge élective et administrative, ne doit pas être confondue avec son admissibilité comme universitaire, c'est-à-dire une activité de formation et de recherche. Ces deux fonctions sont distinctes, et on utilisera les critères généraux (ou politiques) pour la fonction de président d'université.


***

Cette précision a été ajoutée, sans aucun débat communautaire, par un contributeur, pendant le débat collectif concernant la conservation ou la suppression de la page de Sylvie Faucheux, présidente d'université en fin de mandat (non-renouvelable).

Ce contributeur a employé comme argument pour la conservation de la présidente : « Conserver : Présidente d'université. On s'en fout de son activité comme universitaire. ».

Je pourrais développer, ce n'est pas le lieu. Il y a ce que raconte les propagateurs, il y a ce que comprennent les journaistes, et il y a une réalité que seule une longue pratique de wikipédia permet de connaître.

Le point important est : il existe depuis 2006 des crittères de notoriété pour l'admissibilité des scientifiques et des universitaires, et il y a très souvent des suppressions après débat d'universitaires et scientifiques considérés par les rédacteurs de wikipédia comme « hors-critères ».

éliane daphy, ingénieure au CNRS, ethnologue de formation, ex-rédactrice à wikipédia, exclue par les administrateurs (pour en savoir plus, consulter mon site)

Attention, si vous me googolisez, de nombreux sites parlant de moi sont des blogs de diffamateurs ou usurpateur d'identité… J'ai gagné cette pourriture de ma net-réputation en participant à wikipédia, femme, sous mon identité réelle. J'ai été trop cassée par les harcèlements sexuels dont j'ai été la cible (sur wikipédia, sur des blogs externes en liens avec wikipédia, par courriels…) pour porter plainte, j'étais tétanisée. Je ne suis pas riche et je n'ai pas d'avocat, et ni les administrateurs, ni l'association Wikimédia France ne m'ont apporté de soutien. Ce qui m'arrivait était de ma faute, puisque je voulais contribuer sous identité réelle (scientifique de formation, j'avais appris à assumer mes écrits).
Finalement, ce que les anglo-saxons nomment le "crowdsourcing"[large]*[/large] est comme le "crowdfunding" : une mise en commun, un collaborat mais aussi une appropriation (sous licence Creative Commons, ou sous contrat civile) du travail des fourmis-internautes (les participants volontaires).

[large]*[/large]Facebook, Twitter, Wikipedia, le forum d'ASI, etc
Je viens seulement de regarder l'émission : je suis atterré et très déçu.
Contributeur très épisodique de Wikipédia j'étais quand même suffisamment militant de la cause pour verser chaque mois 20 € à la fondation Wikimedia.
Après avoir entendu les "arguments" des deux représentants sur le plateau j'arrête ! J'avais déjà croisé certains de ces chevaliers qui s'y croient sur Wikipedia mais les entendre sur le plateau c'est trop !
En tous cas merci Daniel de m'avoir éclairé.
Hier, à la page française wiki sur "parlement croupion" on lisait: "En hommage au parlement croupion, Fillon créée un groupe RUMP à l'assemblée", mais ça a disparu. (C'est vrai, hein.)
Franchement le début avec la communicante , qui ne dit rien que ou la la c'est compliqué .. bof
C'est dommage que Wikipaedia rate un tournant... en inscrivant ses articles sur une "connaissance" basée sur les écrits des grands média. Ses responsables n'ont-ils jamais rencontré de personnes qui, connaissant réellement un sujet, se plaignent de l'indigence, sinon de la fausseté de ce qu'on en lit dans la presse ?
Ce dont notre société a besoin aujourd'hui, c'est d'être à l'écoute des minorités. Ces dernières ont à travers les siècles été systématiquement vilipendées ou au mieux ignorées. Mais lorsque l'on lit l'histoire à rebours, on s'aperçoit que c'est au sein de certaines d'entre elles que sont nés les renouveaux ou les améliorations sociales ou économiques. Et c'est parce que ces minorités dérangeaient qu'elles étaient systématiquement étouffées et traînées dans la boue.
Aussi notre époque apporterait un réel changement de civilisation si enfin elles donnaient une voix publique aux minorités.
Wikipaedia étant un nouveau média, on aurait rêvé qu'il aide à de nouvelles façons de faire, plus proches de la réalité des gens et de leur pensée.
Hahaha :)
J'ai beaucoup aimé cette émission.
J'ai beaucoup aimé comment les gens de wikipedia ont essayé d'expliquer leurs règles simples mais dures (dura lex sed lex a été inventé pour WP) à des gens qui sont surtout habituées aux luttes d'influence et à leur petit pouvoir.
J'ai beaucoup aimé comment DS ou autres ne sont pas au courant des vrais problèmes de wikipedia, et n'ont pas pu mettre le doigt là où ça fait mal.

WP est globalement une bonne chose. Mais il y a des endroits où il y a des conflits. D'opinion et/ou d'ego. Et à la fin, contrairement à ce que dit Mathis, c'est celui qui est le plus borné qui gagne. Ou, dans le cas des votes, le meilleur manipulateur. Et comme wikipedia a des règles, le bon manipulateur maîtrise ces règles. En résumé, pour être sûr de gagner quand on fait une modif, il faut assomer l'adversaire, en utilisant du vocabulaire technique (TI, refnec, PDD, etc.) et en faisant des liens vers des énormes fiches de règles (WP:LE ; oui, c'est un lien). Plus c'est cryptique mieux c'est, le but est soit de faire fuir le contributeur novice/l'anonyme, soit de montrer au contributeur expérimenté qu'on en a une plus grosse que lui (connaissance des règles) et le faire reconcer à se battre. Sauf si il ramène ses potes, là il faut faire de même.

Quant aux groupes d'influence, il y en a trois principaux : les juifs et les pro-israéliens ; les fachos auxquels je ratacherais les cathos intégristes ; les musulmans intégristes et les pro-palestiniens. Ces trois groupes s'entretuent dans une terrible lutte d'influence, tantot bourreau, tantot victimes. Il existe d'autres groupes de pression mais pas aussi violents que ces trois là. La plus belle page, où les trois courants de battent, est celle sur la circoncision, lieu de guerre permanente à coup de skud/sources et de rafales/discussions en pdd (page de discussion).
J'ai tellement d'exemples funs d'activité de l'un ou l'autre de ces groupes. La plus marrante, c'est celle là, parce que je ne pensais pas que le camp des fachos pourrait un jour être une victime légitime : j'ai une fois choppé un mec qui avait créé une catégorie "collaborateurs bretons" et qui était en train de tagguer tous ceux qui avaient eu un rapport de près ou de loin avec Breizh Atao, sans autre forme de jugement :) .


Au final, il faut prendre WP comme ce que c'est : un agrégateur de sources ; sources qu'il faut vérifier et croiser.
C'est un outil formidable, son seul défaut c'est qu'il y a des humains derrière ;)
Emission tres interessante, merci beaucoup. Et malgre les contreverses, la discussion a toujours ete limpide
Un peu déçue aussi par une émission entièrement focalisée sur la question des personnalités vivantes. Il y a bien d'autres sujets intéressants, concernant Wikipedia. Un internaute ne connaissant pas du tout WP aurait pu croire que c'est un recueil de biographies de personnalités contemporaines. Et on aurait pu inviter comme "opposant" (s'il fallait un débat) quelqu'un qui connaisse un minimum les bases de WP, ça prend quelques heures de les apprendre.
Pas mal comme émission, mais ça ne va pas me réconcilier avec WikiPédia. Je fais partie des contributeurs (olra) rebutés par les suppressionistes, et l'arbitrage des "administrateurs". J'ai retrouvé ce même discours sur les "sources" et les "critères" (de notoriété, de ceci, de cela) qui avaient entraîné mon recul. Les deux Wikipédiens m'ont fait froid dans le dos. Quelle suffisance sous la modestie !

Daniel me rangerait surement dans les Internautes qui croyaient en l'émergence des "minoritaires". Bien vu ! Ce ne sera pas encore pour cette fois-ci.

PS: Wikipédia doit une bonne part de son succès au biais de Google qui considère que tous les articles relèvent de la même adresse (URL) et qui propose donc celle-ci en tête de liste (cf. critère des sites les plus consultés). Cela relègue des blogs dispersés - mais collectivement mieux informés et plus vivants - en Nième pages ... phénomène qui se renforce de lui-même. Si Google changeait ses critères de classement, Wikipédia pourrait bien disparaître du radar. Oui ? Non ?
Haroche aurait pompe sa these sur wikipedia!!!

En ce qui concerne l'emission, je pense qu'il y a en a certains qui devraient lire cette page wikipedia avant de se plaindre (ca leur eviterait une mauvaise publicite).
Passionnant, avec beaucoup d'informations et de détails sur les doctrines et la rédaction des fiches de Wikipedia.

Il faut bien une façon de faire bien nette et stricte pour tout le monde. Après, c'est tout le problème de l'information en général. Mais Wikipedia n'est que le miroir de cette problématique. Il reste qu'il faut prendre autant de pincettes; en lisant tout ce qui peut être de parti-pris idéologique, que si on lit le Figaro. Et ce n'est en définitive que le réceptacle de nos propres biais politiques dont nous sommes prisonniers. De plus, Wikipedia vient des USA où l'on a une haute idée de la qualité intrinsèque de l'information. Il est évident qu'on allait y choisir cette doctrine de vérification. Et comme évidemment, il faut faire dans tous les wikipedia de la même façon....
Bravo, bonne émission.

Wiki étant l'enfant d'une de ces "fondations américaines" aucun étonnement qu'un Asselineau y soit blacklisté alors qu'une vieille peau qui exhibe le boulot de son chirugien c'est ... fondamental.

Arriver à utiliser ainsi autant de "bonnes volontés" me laisse toujours béat d'admiration.
Ils doivent être moins de 100 à contrôler 90% de la presse mondiale, voilà que ça se transforme en "encyclopédie de référence mondiale".
Voltaire serait le plus heureux des hommes si il pouvait vivre ces jours.

Ils m'ont fait de la peine ces "wikipédiens", le jeune qui prépare sa thèse gagnerait beaucoup à prendre un peu de son temps pour réviser son Henri Guillemin.
Merci, M. Mathis, d'avoir, en bon archiviste-paléographe, fait une salutaire leçon d'histoire, de mise à distance, de neutralité, de réflexion.
Beaucoup en ont besoin ici.

Et, oui DS, tout est source et tout fait histoire.
j'ai participé à corriger une erreur sur Guy Carcassonne: j'écoutais les matins d'Ali Badou et ce dernier le présentait, faussement, comme

l'auteur d'une citation sur le Séna. en arrivant au studio, GC à aussitôt signalé à Badou qu'il n'en était pas l'auteur et que cette erreur était

fréquente.

sitôt devant mon ordi, je suis aller voir sur Wikipédia, pour constaté que l'erreur y était reproduite, l'auteur de la fiche l'a corrigé après m'avoir

demandé mes sources, tout simplement.

je pense que les critiques sur Wikipédia son du même ressort que les critiques sur internet.


ps: du coup il n'a même plus de rubrique citation, le pôvre.
Je dois à wikipédia un de mes plus gros éclat de rire de ces 3 derniers mois.

Recherchant des infos sur un artiste majeur (pas du tout Johnny ou Sardou mais Majeur quand même), je tombe sur une fiche wiki d'environ dix lignes dont la moitié à peu près sont consacrées à des problèmes de pension alimentaire. (Je parle évidemment de mémoire, mais c'est l'ordre d'idée...) La personne n'est pas connue pour ça, n'a jamais fait la une de la presse people, son oeuvre mériterait plusieurs pages mais non, grâce à wiki je retiens qu'il a été, pendant 2 ans, un mauvais père qui n'a pas versé la pension alimentaire...

Je n'ai alors pu m'empêcher, sans le moins du monde dédouaner ceux qui ne payent pas leur pension alimentaire, d'imaginer la tête de la personne qui, couteau entre les dents, avait gentiment rempli cette fiche pour renseigner tout le monde sur l'artiste en question, et je me suis tordu de rire, je l'avoue (vaut mieux s'empresser d'en rire que...)

Un cas isolé ? Vraiment ?
putain c'est dur en ce moment sur @si, sortez prendre l'air les mecs,ou inviter pierre jovanovic qu'on se marrent un peu
Suis-je le seul à consterné par l'immense naivité des "wikipidiens" usant sans précautions de termes comme "connaissance", "savoir" comme si on pouvait les peser au kilo. Quant à la neutralité ... Comment dire ? Je n'ai pas fait philo. Y-aurait il un gentil philosophe dans la salle pour développer ?
qui ne s'est pas servi de wiképédia ?
merci à ceux qui l'ont créé et le font vivre: c'est un outil incontournable;
bravo;
en + je découvre derrière qu'il y a une culture collective et démocratique:
encore bravo;
c'est un phénomène très jeune qui ne demande qu'à murir;
L'équipe d'ASI aurait pu faire un petit effort pour traiter la bande son de l'émission afin de filtrer les interférences de téléphone portable, particulièrement désagréables à l'écoute.
Encore une fois, bravo......................
Les deux wikipédistes me font peur. Ils me laissent l'impression de gens esclaves de la structure sociale et de la procédure au dépend du bon sens.
En d'autres termes je les vois bien aller jusqu'au bout de l'expérience de Milgram, sans se poser une seule question.
Emission plus que décevante… rageante. Et pourtant, je suis une fan et de Arrêt sur Image et de Wikipedia. Je m'attendais à des étincelles. Pourquoi avoir invité la directrice de la communication de la SACD qui justement ne sait pas se servir de Wikipedia ? (Comment est-il possible qu'une directrice de la communication ne sache pas faire un truc aussi simple que modifier un article Wikipedia ? Pour moi c'est plus qu'un aveu d'incompétence, c'est une faute professionnelle).
Et puis pourquoi perdre du temps à parler d'articles WP sans intérêt ? Mr Rogard, Manuel Valls, un homme politique dont personne n'a jamais entendu parler…
Ce n'est pas ce genre d'article que vont lire les scolaires, ce n'est pas ce genre d'informations que l'on cherche sur Wikipedia : on y cherche des dates, des faits, des bibliographies… J'aurais plutôt imaginé une emission avec les Wikipediens qui ont contribué aux articles sur Jane Austen par exemple, qui ont reçu un label "Article de qualité" (les articles, pas les Wikipediens…). Du coup on aurait parlé des critères pour obtenir un label, de qui participe aux votes, des bons et des mauvais articles sur WP, et à quoi les reconnaître : ça ça aurait pu être utile aux scolaires par exemple. Et même essentiel.
Comme beaucoup j'ai trouvé que c'était une des émissions les plus intéressantes de ces derniers temps.

http://www.youtube.com/watch?v=lItyCpRny-E

[sub]En plus on a le dos de Laure Daussy en fin d'émission.[/sub]
Je recommande à tout le monde de contribuer à wikipédia, c'est assez enrichissant. Demandez-vous quel sujet vous maîtrisez et chercher un peu des pages incomplètes ou inexistantes. Si vous êtes bon dans une langues étrangère vous pouvez aussi faire des traductions. Faites vous un compte, c'est plus facile pour les autres wikipédiens de vous contacter:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:Premiers_pas
http://tinyurl.com/c29wyu7
http://tinyurl.com/d4rdadd
Je fais une pause dans mon visionnage parce que j'ai ri : Catherine Vincent : "Pour rééquilibrer quelque chose sur Wikipedia, il faut du temps".

C'est bien la même qui disait avant qu'elle avait passé 3 jours à lire la même fiche? Ils sont drôles les escrocs de la SACD, tiens.
Emission très intéressante en ce qu'elle manifeste le choc de deux cultures – elle met en scène le point de friction, donc d'échauffement,entre des cultures dont l'opposition est sans doute déterminante pour l'avenir.
Il ne s'agit pas de l'opposition du papier et du numérique, ni entre deux générations. C'est plus fondamental. On peut le resserrer dans l'opposition entre deux sens de la vérité !
D'un côté la vérité comme alternative vrai/faux, avec comme critère la confrontation du discours à l'expérience vécue.
De l'autre la vérité comme pertinence d'un discours selon sa place – ses liens – dans le réseau des communications (de l'ensemble des dicours). C'est alors la position nodale du discours (ici de la fiche wikipedia) qui fait sa valeur. Si bien que la fiche n'est ni vraie ni fausse, elle est toujours un peu vraie, et toujours perfectible : la vérité n'en finit pas de s'élaborer.
Si, de part et d'autre, on s'envoie des insultes, c'est parce que l'on ne se comprend pas ; c'est parce que l'on n'a pas la même notion de la vérité !
Ceci dit, selon l'objectif d'une encyclopédie universelle, c'est wikipedia qui a raison (ceci pourrait être établi théoriquement à partir de la compréhension de la nature du langage), dans la mesure où sa communauté maintient les règles, effectivement complexes, d'établissement des textes.
La preuve en est que c'est vraiment une encyclopédie universelle.
Une émission intéressante qui reviens sur l'envers du décor d'un outil que tout le monde utilise mais dont peu de gens en fin de compte comprennent le fonctionnement ; y compris les journalistes qui n'en parlent pratiquement que pour pointer ses limites réelles ou supposées, qui s'amusent à y introduisent une inexactitude et gloussent en affirmant que c'est la preuve ultime de sa faillibilité. Le fait que n'importe qui puisse contribuer à n'importe quel article est en fait une force et non une faiblesse.

Un élément est passé un peu sous silence dans ce débat. il y est présent en filigranes mais pas aussi explicitement que je l'aurai souhaité: un article Wikipédia est une compilation de sources citées, dont le contenu n'est que la synthèse neutre de ces sources (ou du moins tend à l'être). Il doit donc être utilisé comme tel. C'est bien pourquoi, quand aux US, les grandes universités interdisent à leurs étudiants de citer Wikipédia comme source dans leurs productions académiques, il ne faut pas y voir une méfiance envers l'encyclopédie, mais bien une réelle compréhension de la façon dont on est censé l'utiliser: comme une porte d'entrée dans un sujet, un point de départ à des recherches plus poussées utilisant les sources primaires.

Voilà la réponse de Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia lorsqu'on lui a demandé de commenter ce genre de directives (disponible ici en VO), traduite ici par mes soins :

[...] Si la recommandation est de ne pas utiliser Wikipédia du tout, je trouverai ça ridicule et naïf –tous les étudiants utilisent Wikipédia ! Mais si la recommandation est de ne pas l'utiliser comme source primaire, je suis entièrement d'accord ! Mais je partage ce point de vue sur la Britannica ou sur n'importe quelle autre encyclopédie. Citer une encyclopédie dans un article universitaire n'est pas approprié – vous n'avez plus 12 ans, il est donc temps de muscler votre jeu et de rechercher l'information dans les sources primaires. [...] Il est important que les étudiants comprennent les forces et les faiblesses de Wikipédia. Si l'on affiche "La neutralité de cet article est disputée", ou "Cet article ne cite pas ses sources", alors croyez nous et continuez à chercher de l'information ailleurs ! Une fois que vous avez lu quelques articles Wikipédia sur un sujet, vous voilà armé pour commencer à creuser plus profondément dans les sources primaires.

Revenir à la source primaire. Une leçon que bien des journalistes n'ont pas fini d'apprendre, croyant trop souvent qu'une dépêche AFP est une source primaire, et commentant ainsi le commentaire.
Wikipédia se contente de vérifier des sources, mais ne crée rien. La preuve est faite, ce n'est donc pas une encyclopédie.
Sur Asselineau, on nous explique pourquoi il ne doit pas avoir de page sur wikipedia...

alors même qu'il a une page sur wikipedia anglophone : http://en.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Asselineau

Ce ne sont donc pas les mêmes règles ? J'avoue ne pas comprendre...
Pour info, Pascal Rogard a vu l'émission (voir la partie commentaires : http://www.rogard.blog.sacd.fr/fiche-de-police/ ) :

[quote=Pascal Rogard]En fait aprés avoir vu l’émission Arrêt sur images j’ai pu constater qu’il y avait toute une hiérarchie et une organisation ressemblant à celle de certaines sectes .


Pour moi, ça dit tout du personnage, apparemment très à l'aise dans l'anathème et l'insulte (la hiérarchie et l'organisation de la SACD est-elle de type sectaire ? vous avez une heure.)

Non seulement il s'échauffe pour un mot qu'il n'a pas compris (lobbyiste), mais en plus au nom de ses propres intérêts (c'est SA fiche), il mobilise la directrice de la communication de la SACD pendant des jours. Heureusement, je peux me tromper, mais je ne crois pas que la SACD soit financée, ne serait-ce qu'en partie, par des fonds publics , mais, à tout le moins, je serais adhérent, je me poserai des questions sur la gestion de cette société...
Tout à fait intéressante, cette émission. J'avoue que je ne savais rien sur les processus de validation souhaitables, choisis, retenus pour une "encyclopédie" en général et Wikipédia en particulier. Les intervenants étaient pondérés et conséquents, Daniel est resté parfaitement détendu. Comme quoi, quand on fait un peu retomber la polémique et qu'on ne cherche pas la bagarre à tout prix (merci au passage à Mme Vincent qui n'en a pas remis des brouettes), les gentils asinautes y retrouvent mieux leur compte !
mort de rire le moment où apparaît Ciny Lee en fond :-)
Après un Todd en roue libre aussi inutile que pédant et le vide intersidéral de l'émission autour d'Arnault, je commençais à désespérer. Bonne émission (avec un vrai sujet), didactique, documentée, contradictoire... Gardez le cap.
Certes, Wikipédia a son utilité. Rechercher une date, un fait précis. Pour le reste, méfiance totale. 1. Google nous le (dé)livre comme référence première. 2. Wiki est devenu la bête noire des enseignants, ennemis du copié/collé. 3. Les questions qui fâchent y sont traîtées de manière assez confuses -tout ce qui a trait à la politique, principalement. 4. Comme sur d'autres sites participatifs( voir amazon)l'extrême droite y trouve un terrain assez facile pour y délivrer, de manière assez subtible, son mesage.
Perso je vous trouve un peu durs, c'était une plutôt bonne émission qui m'en a appris pas mal sur le fonctionnement de Wikipédia.
Je suis un peu étonné qu'ils soient si peu "ambitieux" sur tout ce qui touche aux personnes vivantes/contemporaines, ça donne vraiment l'impression qu'ils ne veulent pas se mouiller. Je comprend bien que ce n'est pas leur rôle et qu'ils ne sont pas là pour exercer un regard critique sur les personnes qu'ils fichent mais j'ai quand même globalement l'impression que dans l'esprit de pas fâcher on va omettre des faits qui quoiqu'ils en disent sont porteurs de sens.

Je comprend aussi leur souhait de toujours pouvoir sourcer les informations (principalement dans des supports papier => presse) mais je trouve les wikipédiens un peu faux cul sur ce point dans leur "défense", on voit très bien que c'est pour se dédouaner au maximum en cas de contenu litigieux. D'autant plus que comme l'a souligné DS on écrit beaucoup de conneries dans la presse, presse qui est loin d'être équitable dans son traitement d'un certain nombre de sujets.
Ce qui m'amène à penser (en extrapolant un peu) que Wikipédia tient globalement son rôle en termes de banque de données mais sur un certain nombre de sujets (principalement liés à l'actualité) est un genre de porte-étendard de la pensée unique.
Ah bein zut alors, pile au moment où on en arrive aux vraies questions de fond, ça s'arrête ! Quel dommage !
Elle est bien, cette émission, mais elle s'arrête avant d'être finie !
l'émission est pas mal.
Mais
pas un seul mot sur le principe la licence CC By SA
pas un seul mot sur le fonctionnement de wikipedia ( organisation )
pas un seul chiffre sur le nombre de serveurs de Wikipedia
pas un seul mot sur le pompage de wikipedia par orange http://wikipedia.orange.fr/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
pas un seul mot sur l'avenir de wikipedia
Bon, ce n'était ni ennuyeux, ni passionnant et ça ne fait que confirmer ce qu'ont sait de Wikipédia depuis des lustres : plutôt fiable mais il convient de croiser avec d'autres sources et surtout, pour épaissir sa connaissance d'une personnage par exemple, obligation d'aller lire autre chose.
Pour l'affaire Valls la justification de faire sauter les passages sur Radio Judaica et les "blancos" parce qu' il "faut que les journaux en parlent" est une hérésie intellectuelle car les journaux ont tout intérêt à ne pas évoquer des points qu'ils estiment sensibles pour ménager un politique.
Pour le reste, les explications m'ont semblé tenir la route.
Je sais très bien contribuer à Wikipédia, mais je ne comprends rien au fonctionnement de ce forum où j'interviens pour la première fois - n'importe où, n'importe comment.

A la proposition libertaire de Daniel (qui est tout sauf libertaire) "Pourquoi n'importe qui ne peut pas écrire sa propre fiche ?", en plus de la possibilité de validation par une source vérifiable, un contre-argument de poids est: "Si n'importe qui pouvait créer sa propre fiche, n'importe qui pourrait aussi déblaterer ad nauseum sur son voisin."

J'ai suffisamment pratiqué wikipédia pour savoir que les fiches de personnes vivantes sont déjà le lieu où les anonymes plus ou moins organisés s'efforcent d'accrocher des casseroles aux queues de leurs adversaires.
Emission intéressante, mais à mon sens trop superficielle par rapport au sujet.

Pourquoi toujours partir sur ce concept de confrontation, avec deux camps ?
C'est lourd sérieusement.
Heureusement que la présente invitée n'était pas belliqueuse...

Vers la fin, quand le dialogue devient plus posé, on commence à toucher l'essence du sujet.
Mais pas de bol... c'est la fin.
Pénible cette frustration, d'autant que c'est loin d'être la première fois.

Quoiqu'il en soit une bonne émission à l'intérieur de ces limites, merci. :-)
Je suis aux deux tiers. Étrange émission où c'est la chargée de communication qui s'avère plutôt honnête et d'une maladresse rafraîchissante, alors que le président associatif tient un discours de curé « nous-sommes-les-chevaliers-blancs-de-la-connaissance-voyez-comme-tout-fonctionne-si-bien-chez-nous », et s'avère incapable de comprendre le point de vue d'un(e) béotien(ne) (comme si la transparence totale protégait de tout risque d'hermétisme).

Quant à l'autre qui explique que les grands médias sont dignes de confiance parce qu'ils s'« engagent » sur leur contenu...
@si parle des "petits" cadeaux faits par Orange lors d'une conférence de presse > l'AFP informe avoir retourné le cadeau.
@si prévoit de parler d'une notice de WK qui fait débat > la notice est corrigée dans la nuit.
... s'il vous plaît, occupez-vous de la Palestine, de l'Education nationale, de la zone euro !

;-)
Dialogue entre un journaliste populiste et un encyclopédiste rigoureux


DS (1h04m30s): "Ce qui me choque (...) c'est le fait que vous ayez à ce point la tentation et la tendance de vous abriter derrière les médias traditionnels. Parce que WK à l'origine, c'était une utopie formidable, un projet extraordinaire "tout le monde va pouvoir contribuer", "on va pouvoir agglomérer des savoirs qui ne sont pas forcément les savoir retenus par les médias traditionnels qui pour toutes sortes de raisons peuvent censurer, bloquer, avoir leurs propres tropismes etc..." et tout d'un coup voila que depuis le début de l'émission, voila que vous me dites "ah oui mais lui il n'y est pas parce qu'il n'y a pas assez de papiers sur lui dans les médias traditionnels", "ca on l'a mis parce que tel journal avait dit que c'était vrai" et donc au total, j'ai l'impression que le projet a dérivé vers une espèce de grande chambre d'enregistrement des médias traditionnels alors qu'au départ ca devait pas être ca quand même"

RM: Ca a toujours été ca, c'est à dire réunir en un seul endroit tous les savoirs qui existent, qu'ils soient légitimes ou illégitimes sur n'importe quoi"

DS: Mais non pas tous, puisque vos critères c'est les médias traditionnels, "ca a été écrit dans le journal donc on peut le reprendre"

RM: Précisément, la connaissance sur tous les sujets, donc on ne parle pas des sujets sur lesquels il n'y a pas de connaissance qui existe, mais en revanche, sur Pikachu ou sur telle ou telle actrice porno, s'il y a de la connaissance, on l'inclut sans aucun problème, donc oui c'est une vision assez traditionnelle du savoir

DS: Je prends l'exemple d'Asselineau, qui est un politique ultra minoritaire, qui défend des idées qui sont euh... originales et qui se plaint justement que les médias traditionnels ne lui accordent pas assez de place On pourrait se dire que c'est justement sur Wikipédia qu'on va pouvoir apprendre qui est Asselineau, ce qu'il propose, quelles sont ses idées...

PCL: Le problème qui se pose, en fait, c'est l'existence de procédures de validation. Dans les revues scientifiques, il y a le comité de lecture, dans les médias traditionnels, ils ont quand même mis en place des moyens de validation qui ne fonctionnent pas toujours, vous êtes bien placé pour le savoir, mais bon, qui existent; et c'est vrai que si on commence à aller vers des médias plus innovants et plus nouveaux, la procédure de valisation n'est pas forcément pertinente ou n'existe pas forcément

DS: C'est dingue: vous croyez moins aux procédures de validation des blogs qu'aux procédures de validation de TF1 ou de RMC... Ah ouais?!! (avec l'air de tomber de sa chaise)

PCL: C'est quand même une structure sociale RMC, c'est quand même très organisé. Sur un blog c'est souvent une personne seule qui écrit et qui juge de la pertinence de ce qu'elle écrit

DS: [large]Vous vous rendez compte qu'en disant cela vous allez faire hurler bien des internautes? Non?[/large]

---------

DS: On pouvait se dire au début que Wikipédia pourrait être la revanche de tous les minoritaires, de tous ceux qui n'ont pas accés au grands médias

RM: Non: Wikipédia est neutre et [large]ca n'est pas une expérience anarchiste ou quoi que ce soit[/large]




PS: Excellente émission, [s] qui montre bien que DS a quand même appris des choses de son passage dans les médias traditionnels (pardon pour le gros mot!!!) [/s]
Meilleure émission depuis longtemps.
Et pas un mot sur la discussion de l'époque concernant la pétition pour le maintien d'@rrêt sur images :-)

Séquence souvenir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Arr%C3%AAt_sur_images
Bonne émission qui s'inscrit, comme d'autres depuis quelques temps chez @si, sur le savoir (les faits, la réalité du monde). Elle reste un peu a la superficie. Pour approfondir voici un lien vidéo : ici
Emission qui permet dans la foulée de mieux connaître le fonctionnement de l’encyclopédie Wikipédia.

Donc émission utile et très intéressante.

J’ai voté.
"Wikipédia" était l' un des sujets d'envoyé spécial sur France2, il y a deux semaines...
[large]C'est une blague!!!

AAAAAAAARRGGGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHHHHHH[/large]

Cette niaiserie qui pousse DS à vouloir ne pas être où on le voudrait devient ridicule est tellement contre productive.... Un narcissisme très inquiétant... il est tant de passer la main.
Mickaël Vendetta sur Wikipédia?

De mieux en mieux.

Et rien sur la fiche Wikipédo de Jimmy Savile?

Sérieux, votre "pour patienter" sur le forum "Dette: infortune d'une bonne nouvelle" concernant la ratonnade palestinienne, c'était pour dire quoi? Rien à défaut d'autre chose?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.