176
Commentaires

Notre pote Gilad

Dissipons d'abord tout malentendu.

Derniers commentaires

Etrange à la lecture de ce forum on se croirait presque chez Dieudonné... Ca se défoule grave (cf le commentaire ci dessus).
Ca pourrait faire un bon sujet d'article pour @si cette dérive des forums mais en même temps j'ai l'impression qu'ils sont un peu laissé à l'abandon.
Enfin quand Daniel écrit que "la libération de Gilad Shalit, fort heureuse, répétons-le, aussi heureuse que celle de chacun des quelque mille Palestiniens libérés en échange" moi je trouve ça limite car quand parmis tous ces prisonniers bon nombre appartenaient au Hamas et ont commis des actes terroristes, trouver leur libération heureuse c'est un peu malheureux pour la mémoire des victimes... Ecrire cela ne m'empêche d'être horrifié par la politique de colonisation du gouvernement israélien et par les trop nombreuses excations de Tsahal. Par contre j'ai du mal à éprouver de la sympathie pour le Hamas mouvement intégriste et terroriste.
En conclusion 1 soldat israélien (dont je ne connais pas les faits d'arme) contre mille palestiniens dont une partie sont des terroristes avérés c'est quand même bien payé, vous devriez vous réjouir de cette bonne affaire braves @sinautes.
Rien à foutre de ce militaire qui était armé pour tuer des Palestiniens!!
Daniel: en Belgique, les média ne parlent que d'un soldat Israelien.
Quand je met en parallèle le foin fait sur cette histoire par l'UMP et la façon dont Sarkozy se fait mousser ("on s'attaque a un français, on s'attaque a la France"), et leurs diverses propositions sur le retrait de la nationalité, le refus des nationalités multiples, le serment "d’allégeance aux armes"... le vomi me monte aux lèvres.

Je voudrais aussi connaitre l'avis des partisans du droit du sang exclusif pour l’acquisition de la nationalité. Voila ou ça mène le droit du sang: un soldat d'une armée étrangère qui ne connais pas la France, n'en parle pas la langue, se retrouve tenu pour français. A cote de ça ils vous refusent la naturalisation de gens qui vivent et travaillent en France, payent des impôts, parlent français, voir combattent dans l'armee française...
1 "otage" contre plus de 1000 "terroristes"??

pour moi cela n'a aucun sens, quel calcul ont -ils fait pour en arriver à 1027 libérations?? Le Hamas est fort en négociation!
Vous étes sûr que ceux sont bien des terroristes et non des otages.Salah Hamouri, obligé de plaider coupable pour réduire sa peine, est un étudiant capturer lors d un controle d identité à un barrage. Shalit lui est un soldat capturé par l ennemi (je me demande aussi pourquoi tous ce battage mediatique en france )
En tous cas un palestinien ne vaut pas grand chose!Et qu'elle liberté!!Dans la bande de Gaza.Dans des camps en Cisjordanie.
Et tous ce que je pense et n ai pas le temps d ecrire !
Bref cette histoire sent la quenelle!! encore une fois avec l' Etat d Israël!

Et je tiens à préciser que je suis très heureux pour la libération de Gilad Shalit (qui a le même age que moi) et j espere voir aussi, tres prochainement et dans tous les médias, la libération de Salah Hamouri!
Big Up
Gageons que la mort d'un manifestant à Mayotte serra traité comme un évènement à l'étranger pour rééquilibrer...
Pour comprendre pourquoi un israélien génére tant de passion: lire "israel,parlons-en!"(20 entretiens avec Chomsky,Sand,Gresh;Bricmont, etc....) de M.Collon publié par le site INVESTIG'ACTION et on comprend l'importance du lobby israélien au USA et en EUROPE donc en FRANCE , tout cela correspond à une implacable politique à savoir le " térrorisme intellectuel ".
Quelle est actuellement la nationalité de la "première dame de France" ?
Et doit-on dire "la journaliste franco-israélo-américaine" Anne Sinclair, puisqu'il semble acquis qu'elle ait la triple nationalité (et donc le triple passeport) ?
Big up Salah Hamouri
(tout a deja été dit!)
Ah j'ai pas suivi, tout ça hier, je me matais un dvd de Dieudonné, c'est con !
Je signale tout de suite que moi aussi je suis bien content pour lui et sa famille de sa libération et que je considére que cet échange n'a que de bons cotés.
Je suis moi aussi très étonné par la façon dont la presse traite ce sujet, tout comme je suis mal a l'aise avec la façon dont il choisissent la priorité des non événements ces dernières années.

Mais j'ai surtout une question, personne n'a relevé et je me demande si ça ne choque personne :

un français qui veut s'engager dans une armée étrangère doit obtenir l'autorisation de la France pour ne pas être demis de sa nationalité. Cela pose 2 questions, a t il eu cette autorisation ? Et si oui pourquoi la France donne de tels autorisations a ses ressortissants pour s’enrôler dans une armée en guerre alors qu'elle déplore cette guerre ou ce conflit et qu'elle fait tout pour ne pas choisir son camp depuis des années ?...
Et toujours les disparités de langage entre les deux camps...

On parle "d'otage" pour Gilad Shalit. Pour les palestiniens, on parle de "prisonniers". Pourquoi ? Shalit n'était-il tout simplement pas un prisonnier de guerre ? Comme il y a en dans toutes les guerres, depuis des siècles ? Sinon, pourquoi les palestiniens retenus après des procédures plus que douteuses, ne sont-ils pas qualifiés d'otages eux-aussi ?

J'ai lu un article, il y a quelque temps, qui faisait remarquer qu'on disait toujours dans les médias "Le Hamas, soutenu par la Syrie et l'Iran"... On dit beaucoup plus rarement "Israël, soutenu par les USA, la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, etc... etc...".

Comme on parle des "soldats de Tsahal", tandis qu'on parle "d'activistes" ou de "terroristes" palestiniens...
L'ignorance assimilée à de l'incompétence de l'ex facho Longuet concernant la détention d'Hammouri commence à buzzer pas mal, mais la question que je me pose c'est pourquoi le ministre français de la défense dit qu'il ne connait pas ce cas car ce n'est pas de la compétence de son ministère. Est-ce à dire que le cas du soldat israélien l'est ? Ça devrait plutôt relever du ministère des affaires étrangères non ?
(désolé si je fais une redite, je n'ai pas lu le forum)
Le pire, c'est qu'il y a matière à faire dans le pathos en terme d'otage.
On va voir si c'est le "franco-israélien" qu'on continue de choisir. Question chomskienne en diable.
Petite chronique inepte mais cynique, destinée à faire du chiffre dans les forums d'@si et de rue 89.
Une question me taraude car elle me concerne un peu: Si on se fout de Gilad Shalit, est-on un mauvais français? Dois-je envisager une psychanalyse? Merci de répondre pour apaiser mon angoisse.
Elémentaire mon cher Daniel !!

Parce que la France c'est devenue Israel et que les Français sont étrangers dans leur propre pays.
Oui oui vous avez bien lu !! :-))))))))))

Imaginez un peu : une télévision publique et même une télévision d'Etat (puisque c'est le Président de la République qui nomme son PDG...) est [large]SOMMEE[/large] par l'ambassade d'Israel de [large]S'EXPLIQUER[/large] sur un magazine ayant diffusé un reportage qui lui déplaît pour je ne sais quelles raisons en plus...

Il est donc clair que la France n'est plus un pays souverain et que chaque citoyen français n'est plus souverain également.

J'ajouterai que maintenant on sait qu'un petit soldat caporal israélien détenu 5 ans vaut 1000 palestiniens dont la majorité ont été détenus 20 ans...

SEMIR
ps. : j'attends vos crachats et autres insultes, je nagerais dans cet océan de crachats ;-)))))

ps2 : liberté pour Hammouri franco-palestinien n'a pas la chance d'avoir tous les média avec lui.. Sa malchance c'est pas la partie "franco" mais la partie "palestinien" je pense...
Un petite pensée pour la mémoire de Marie Dedieu, qui viens de décéder pendant sa captivité au Kenya...
La réponse est simple (pour moi) peut-être même simpliste, c'est que la France, quoiqu'on en dise soutient la politique d'Israël, tout en faisant semblant de pleurer sur le sort des Palestiniens.

Gilad va pouvoir venir en France pour le prochain tour de France. Vous en avez quelque chose à faire ?


Tout terroriste parmi les prisonniers palestiniens libérés hier, qui récidiveras un acte de terrorisme sera tué immédiatement. Shimon Pérès.
Vous êtes courageux Monsieur Schneidermann (même si vous utilisez luxe de précautions).
Un mur.., des échanges d'otages..., je me demande bien ce qui nourrit leur imaginaire.
l'équation : "1 prisonnier (franco) israélien = 1027 prisonniers palestiniens" est absolument choquante,
cela signifie-il que chaque citoyen palestinien = 1 / 1027 de citoyen israélien ?
quel symbole...
à pleurer

quand au traitement médiatique,
j'espère qu'on aura droit au retour de chaque prisonnier palestinien dans sa famille, parmi ses amis...
Quo usque tandem !!!
Personnellement, je suis très heureuse aussi pour lui et les Palestiniens libérés, mais je pense que ce n'est pas seulement Gilad Shalit dont on ne devrait pas trop s'occuper.
Aussi loin que je me souvienne, Israël a été au centre de l'actualité. Elle l'est en permanence depuis plus de soixante ans. Pour le pire.

Cette attention continuelle induit des comportements et des regards biaisés, et une façon des intrus et des puissances ou pseudo puissances extérieures, de se mèler de ces affaires, qui n'est pas saine. J'en viens à me demander si, si personne d'extérieur, ne s'était mêlé de tout ça, les problèmes ne seraient pas résolus. Certes de façon expéditive et radicale, mais résolus quand même. Quelquefois, il faut décider de couper, pour que la gangrène ne s'installe pas. Et cette gangrène a atteint outre Israël et toutes les nations arabes où elle sert de paravent aux dictateurs, même la lointaine France, où certains juifs sionistes se croient encore en Shoah et pourrissent l'information, on le voit avec l'affaire du récent documentaire de France 2. Mais la déliquescence qu'elle entraîne en Israël et dans les pays arabes, est exponentielle. Aucun pays ne s'en sort très bien à l'heure actuelle, mais ceux-là, c'est une catastrophe. Tout est excuse à reculer et à se prendre la tête inutilement. Le conservatisme le plus pervers se nourrit de ce pourrissement interne qui gagne partout.

Pourquoi se soucier autant des Palestiniens quand on voit les milliers de morts que Assad fait en Syrie, où la révolte n'est pas éteinte, mais où la répression s'amplifie. Je ne vois pas pourquoi des Arabes auraient le droit de torturer et d'emprisonner d'autres Arabes, et depuis des années, sans faire hurler des tas de gens, alors que les Israéliens ne le pourraient pas ?

Il y a chez nous comme là-bas une incroyable dimension névrotique à ce conflit. Tout le monde a quelque chose à en dire. Et le nombre de conneries que j'entends ou lis est ahurissant.

Je sais que ça ne changera rien à ce que pensent les uns et les autres, mais de toutes façons, quoi qu'on dise et quoi qu'on pense, ces tarés continueront à se détester, s'entretuer, s'insulter, prenant en otage (et ce n'est pas cette image dont abusent trop souvent certains, ce sont vraiment des prises d'otages de différente gravité ), leurs peuples respectifs, chez eux et entre eux. Mais peut-être moins longtemps si on ne s'en mèle pas.

Quelquefois, quand vos voisins se bagarrent, et que vous avez tout fait pour les réconcilier sans succès, alors se taire et ne plus se préoccuper d'eux est sans doute la meilleure solution. Même si c'est émotionnellement difficile. Mais s'ils veulent se battre, c'est leur problème, une fois pour toutes pas le nôtre. Et même si évidemment, le conflit est asymétrique, et que les Palestiniens sont les victimes actuelles, il y a un moment où il faut en finir.
sans vouloir passer pour anti sémite, je n'ai jamais pu m'empêcher de penser que dans cette "histoire" , on avait à faire à un prisonnier de guerre et que tout soldat est au courant des risques qu'il court, alors parler de lui comme d'un otage, désolé, je n'ai jamais pu me mettre dans le ton

En quoi la libération de Gilad Shalit, fort heureuse, répétons-le, aussi heureuse que celle de chacun des quelque mille Palestiniens libérés en échange, mérite-t-elle d'être le sujet d'une liesse nationale ? C'est la question matinale d'aujourd'hui.

La réponse est simple : en rien.
Cher Monsieur Schneidermann
Je vous remercie de saluer comme vous le faites le retour de notre compatriote dans sa famille et parmi ses copains de foot. Mon ami Copé, le faucon de Meaux, a souligné, dans le dernier élément de langage qu’il a fourni aux déveaux de notre famille de pensée, que le candidat socialiste dont j’ai oublié le nom ne s’est pas prononcé sur cette libération, ce qui prouve son manque de patriotisme. Henri Gouano (il a la « bonne odeur », comme le Grand Barbu de « Signé Furax ») étudie le prochain train de protestations qui le soulignera, lors de ma rencontre avec les bonnes gens qui me sont attachés. Bien à vous et bonne continuation. Je veille sur vous.
« PS » (j’ai demandé à Buisson de me trouver une autre façon de signaler un ajout). Ne m’écrivez pas dimanche, selon toute probabilité je serai près de Carla pour du sérieux.
pcc. MORASSE
Attention, Daniel! Vous êtes sur la pente savonneuse qui mène au gauchisme effréné et, même souvent à l'antisémitisme (selon le BNVCA).
Pourquoi les journalistes francais considerent le soldat Shalid avec autant d'affection? Si c'est la question que vous posez Daniel, j'en ai la réponse. Elle tient en un mot : TRIBALISME.
Merci Daniel d'avoir mis le doigt là où ça fait mal ! En d'autres temps le "triomphe de la France" aurait été plus modeste mais notre Présiment va bientôt être obligé de racler dans les poubelles (ce qu'il fait déjà) pour remonter dans l'estimes des français........jusqu'où vont-ils aller dans la "saloperie" ?
...Le président Nicolas Sarkozy a exprimé l’"immense soulagement" de la France après la libération de Gilad Shalit et annoncé qu’il serait bientôt reçu à Paris... (Libé.fr)

En espérant que lorsque Salah Hamouri sera libéré, il sera lui aussi reçu à l'Elysée. Et qu'on y invitera Longuet et Copé pour les présentations.
J'ai eu la même sensation désagréable d’être obligé de suivre un évènement (Radio, TV, presse en ligne ...) qui ne m’intéressait guère et qui de surcroît accentue cette impression du deux poids deux mesures qu'exercent les médias dans le traitement de l'information ...

PS : Certains prisonniers palestiniens venaient de passer plus de 24 ans dans les cellules israéliennes avec des jugements tout sauf équitables. Ne méritaient ils pas un "petit" focus ? Au moins pour faire semblant d'être bons journalistes ? Décidément, lémedias n'ont même plus envie de faire semblant ...

Merci Daniel
Et comme dab, en termes de médiatisation, un Israélien pèse plus lourd que mille Palestiniens.

Notons que le gouvernement israélien a quand même laissé son soldat s'étioler à l'ombre pendant cinq longues années, et que certains auraient bien voulu l'abandonner tranquillement et définitivement. Conclusion, il pèse peut-être plus lourd que mille palestiniens, mais il pèse pas lourd quand même. C'est dire le poids d'un palestinien.
Je suis étonné qu'on parle d'otage, ou d'ex-otage maintenant. Ca donne vraiment l'impression que le gars était en train de nettoyer sa voiture dans son allée, et qu'un groupe de terroristes cagoulés sont venus l'enlever et le retenir en otage. J'ai pour ma part du mal à associer l'image du soldat qui mène une guerre d'occupation et qui est fait prisonnier par les militaires d'en face.
J'aurais en fait beaucoup plus de facilités à appréhender ce qui semble être la vérité si on me parlait de prisonnier de guerre.
Mais c'est vrai que pour ça, il faudrait qu'il y ait une guerre...
Enfin quelqu'un qui pense exactement ce que je pensais depuis hier.
Alors que la France va perdre son AAA, que les examinateurs du permis de conduire sont en grève illimitée pour réclamer 20€ mensuel en plus et de "meilleures conditions de travail" (sic) pénalisant des dizaines de milliers de personnes (dont moi-même qui n'a pas souhaité apparaître dans le sujet du 13h de TF1 lundi - mais qui y était), sans oublier toutes les affaires de hauts fonctionnaires de la Police Nationale corrompue jusqu'à l'os, pourquoi nous gave-t-on jusqu'à en vomir de l'histoire d'un mec qui est autant français que Charlize Theron est américaine (elle travaille aux USA mais elle est sud-africaine pour ceux qui l'ignoreraient) ?
Merci Daniel !
Daniel,
souvent vous soupçonnez les invités posant de telles questions d'avoir un debut de réponse et vous les encouragez (euphémisme) a repondre. Alors ?
Amicalement
Valéry
Poser la question s'est déjà y répondre....
Cher Daniel, la réponse est évidente, mais il fallait avoir écouté A.Juppé, Ministre des Affaires Etrangères:
"Le Président, tout au long de ce drame, a toujours été extrêmement attentif à l'avancée des négociations..."
[ Il est au premier rang de ceux sans qui une solution heureuse et pacifique n'aurait pu voir le jour]
Eh bien voilà, Daniel, c'est évident, c'est AUSSI une victoire de César, qui oeuvrait dans l'ombre, sans que lémédias le sachent,
pour une vraie efficacité.
D'où, la fiesta audiovisuelle..
Faut tout vous dire; si c'est pas malheureux...
.La presse française adore les libérations d'otages. Rappelez-vous le ramdam autour de celle d'Ingrid Bétancourt,pour laquelle le gavage a duré plusieurs jours.Ce matin,interrogé par un auditeur d'Inter sur le sort d'un prisonnier franco-palestinien,l'impayable Longuet a avoué son ignorance... Lémédias n'en parlent pas...Deux poids deux mesures.
Quoiqu'il en soit,à part cet évènement heureux,un autre m'a sauté aux yeux. L'UMP est rentrée hier dans l'opposition. Pour une fois,elle anticipe!
Bon, je vais prendre le risque de me faire traiter d’anti-sioniste (ce que je ne suis pas : Israël a le droit d’exister et dans la sécurité sauf si ce sont les Palestiniens qui en paient le prix en terme de territoire viable).

Mais je crois que cet enthousiasme est lié pour beaucoup au fait qu’il y a un partie de l’électorat sarkozyste voire lepéniste voire (ex)dskiste qui se vit comme franco-israélien. Et pour Sarko, les voix vont être chères à gagner ne 2012....

Sur France Val :

- Pas mal l’ambassadeur de France en Israël dans le genre qu’est-ce qu’On (comprenez Sarko) a mouillé la chemise pour libérer Shalit.

- Pas mal Longuet dans le genre quoi, il y a également un otage franco-palestinien et on ne me l’avait pas dit, dès qu’on me le dit je vous réponds, M’sieur Cohen.


PS Incidente : dans les prisonniers libérés, pas de Marwan Barghouti du Fatah. Pas faire de peine au Hamas, hein mon Bibi…
Vous avez raison de ne pas évoquer en parallèle (car il ne l'est pas) le cas de Salah Hamouri. Sarkosy le fait lui ainsi que l'une de vos radios favorites.
Ce matin dans son journal de 7h 30, Europe faisait semblant de découvrir le cas de Salah Hamouri , franco-palestinien emprisonné en Israël depuis sept ans.
Salah Hamouri, 24 ans, est  français, de père palestinien  et de mère française. Il  a été lourdement condamné à 7 ans de prison.
Soupçonné d'être un leader du FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine classé parmi les organisations terroristes par  les USA et l'Union Européenne) il a été arrêté pour être simplement  passé en voiture  devant la maison du rabbin Ovadia Yossef, connu d'autre part pour ses  déclarations sexistes et  racistes  et contre lequel il aurait projeté un attentat. L'accusation n'a pu apporter  aucune de preuve du complot autre que ce passage! Conformément à une loi  israélienne, il lui a été proposé de voir sa peine réduite de moitié (il risquait 14 ans) s’il plaidait coupable et il a accepté. Il aura effectué la totalité de sa peine le 28 novembre prochain. Il est menacé en vertu d'une loi récente dite « loi shalit », a effet rétroactif, d'une prolongation de 140 jours ;, Cette loi dit que les peines de prison de la « justice » militaire seront non plus réalisées selon les années administratives (soit 245 jours, comme c’est le cas actuellement) mais en années civiles. Résultat : 20 jours de plus d’enfermement par année de prison pour les actuels détenus donc 140 jours pour Salah.
Sarkosy, qui déjà récrit l'histoire à propos de la libération de Gilad Shalit (lemonde.fr)
, tente de récupérer le cas de Salah Hamouri en affirmant aujourd'hui son intérêt pour ce cas. Rappellons qu'il a refusé à plusieurs reprise de recevoir sa mère. L'échange qu'il a eu avec Benyamin Netanyahu lors de la visite de ce dernier à Paris n'a été suivi d'aucun effet. Alain Juppé, après Bernard Kouchner qui avait rcu Denise Hamouri, a bien depuis mars dernier écouté et pris en charge ce dossier mais,là aussi, sans progrès apparent.
Notons aussi que la mairie de Paris n'a pas non plus accepté d'afficher la photo de Salah Hamouri au x cotés de celle d'autres français détenus à l'étranger, reconnaissant ainsi la légalité d'un emprisonnement d'un français par un tribunal militaire étranger siégeant en pays occupé ( à Ofer en Cisjordanie) .
Dimanche 8 novembre 2009 , au journal de France2, l'acteur  François  Cluzet  avait médiatisé le cas de  Salah Hamouri,.  Jean--François Copé, présent sur le plateau, et Laurent Delahousse ont avoué ignorer le cas. Suite à cette intervention le  Bureau National de Vigilance contre l¹Antisémitisme (BNVCA), dont le nom résume les objectifs, avait accusé  à mots couverts François Cluzet d'antisémitisme et réclamé que soit engagée, contre Salah Hamouri , une procédure de déchéance de la nationalité française.
La tentative de récupération par Sarkosy de la libération certaine (mais peut-être retardée) de Salah Hamouri n'est qu'un signe supplémentaire du culot monstrueux dont font part aujourd'hui ceux qui nous dirigent encore.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.