251
Commentaires

Notre petite entreprise, an II

Derniers commentaires

A quand le bilan de l'an III ?
et arretsurimages.tv ?
Les comptes 2010, les comptes 2010, les comptes 2010?
Etant un abonné récent et ayant regardé toutes les émissions du site depuis le départ, je trouves que le contenu va vers du mieux. Quand on regarde les émissions de la première année, on y voyait les mêmes éternels réjouis de la crèche qui peuplent les programmes des medias traditionnels et je ne vois pas comment on pourrait prétendre tenir un discours décalé sur les medias en y invitant les sempiternels acteurs de ce medias. Je ne vois pas comment Bernard Betâ, Jean-Michel Applati, Nicolas Deumeuré ou Thomas Legland tiendraient un discours différent sur @si de celui qu'ils ont sur le media référent donc leur donner la parole parait quand même assez superflu. ça ne peut amener qu'à les faire repeter leur chanson habituelle. En cela, la démarche de la dernière saison de prendre des gens qu'on invite moins ou qui refusent d’apparaîtrent dans les émissions de référence du PAF ou qui porte un regard critique parait judicieux.

Sinon Korkos, je ne trouve pas qu'il manque spécialement et Didier Porte et Rafik Djoumi Sont sacrement interessant dans leurs domaines.
"arretsurimages.tv" coûte-t-elle à ceux qui n'y sont pas abonnés?
"arretsurimages.tv" coûte-t-elle à ceux qui n'y sont pas abonnés?
Où apparaissent dans le bilan présenté les recettes correspondant à la vente d'émissions à arretsurimages.tv (qui, elle, les vend à ses abonnés) ?

Quel est le bilan d'arretsurimages.tv?
Ca n'a rien à voir avec rien, mais...

Quelqu'un a essayé d'aller refaire un tour dans le chalet ?
(Pour les @sinautes d'après le déluge, il me faut sans doute rappeler que le chalet est le petit nom mignon que Daniel et Judith (entre autres) avaient donné au big-bang-blog, qui fut un peu le trait d'union entre Arret-Sur-Images et @si)

Si les vieux @sinards veulent tenter la nostalgie, il leur en coutera un voyage dans le surréalisme des traductions approximatives...
L'a bin changé not'chalet... L'a été racheté par un poète illéttré qui s'amuse à traduire des articles d'un magazine pipeule anglosaxon à la truelle ?

Exemples de titres d'articles :

- Ce n'est pas le cas de reve.
- «Tara» se félicite de Viola Davis
- Qu'est-ce que l 'Your Obsession?
- 'Real Housewives' chefs de la Maison Blanche
- Ubisoft Votre Forme Wii à utiliser la caméra
- Est l'agent du nouveau GTA? Le temps nous le dira
- Overlord II: Death to cute des bébés phoques!
- Andrea Pirlo est en vente
- I 'm Retour
- Drame Mama: Teen angst
- Jack McCollough Shows Off bandée Museau
- Reese Witherspoon Aiguise ses Softball Skills
- Audrina Patridge Eclaircit Up pour son anniversaire
- Arsenal prêt à laisser partir pour Milan striker
- Messi veut se joindre à Liverpool Le milieu de terrain de Barcelone
- Trois mots pour résumer le nouveau kit de Newcastle jaune
- David Villa, qui joue pour la prochaine saison?

Et le raton laveur ? Il est où le raton laveur ?
Je reviens ici sur ce départ et sa raison officielle.
Il est clair, et Daniel Schneidermann l'a dit tout récemment, qu'il nous manque 5000 abonnements.
C'est déjà pourquoi (même si cela n'a pas été dit comme ça) les apparitions de Judith, de Sherlock et de "Ligne Jaune" ont été victimes du "délestage" (joli mot n'est-ce pas?) annoncé le 31/08 au nom d'une nouvelle "logique de parution".
Cette année ayant vu de plus l'engagement de Rafik Djoumi et de Didier Porte, on peut effectivement s'interroger sur la cohérence de la politique d'entreprise de SAS Lioubiana.

Et arretsurimages-tv ? (voir ci-dessus)
Où apparaissent dans le bilan présenté les recettes correspondant à la vente d'émissions à arretsurimages.tv (qui, elle, les vend à ses abonnés) ?

Quel est le bilan d'arretsurimages.tv?
Où apparaissent dans le bilan présenté les recettes correspondant à la vente d'émissions à arretsurimages.tv (qui, elle, les vend à ses abonnés) ?

Quel est le bilan d'arretsurimages.tv?
L'idée de faire payer "l'émission" (quelle qu'elle soit), voire un "dossier" complet (actualisable ?) est une chose à faire et à proposer. J'avais déjà demandé à des journaux et/ou magazines, il y a bien longtemps, de pouvoir acheter des articles. Inusité, à l'époque ("c'est tout ou rien" ; "on ne sait pas faire" ; "on n'y a pas pensé, mais ça semble difficile" ...).
C'est aussi la raison pour laquelle je ne m'étais jamais "abonnée" à un journal/magazine.

N'excluez rien dans l'étude (au moins) : au dossier, ou à l'émission, voire au thème... Moultes difficultés (techniques) se présentent, cependant. Du coup, il faudra aussi songer aux droits d'aut(rices)eurs ;-)

C'est une recette aléatoire, fluide, nuageuse... Mais occupez-vous du contenu, pas du format.
Merci

(en tout cas, rien à voir avec le délire du commentateur du dessus)
Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub? Une page facebook ? un peu de pub?
Pourquoi uniquement @si? je n'ai pas lu tout votre forum ,ni dans vos tètes bien mieux faites que la mienne.......mais pourquoi ne tentez vous pas la diversification?....On peut être pur ,tout en vendant son âme au diable....C'est un choix ,qui n'est pas si difficile ,surtout que vous avez la chance et cela se voit sur vos plateaux d'être entourés de jeunes.......alors foncez! Créez un autre site indépendant d'@si, sauf dans la participation, que vous appelez" Buzzi " ,où là vous racontez ce qui plait à la masse à grand renfort de publicité de yaourts ,de voitures......et vous aurez de la pub indirectement.....
Après ,que je te facture une partie des frais d'@si sur ce site défouloir, et le tour et joué ,surtout que cette année le déficit était pas gros ...

Comme cela @si peut être votre vitrine et le deuxième site ,l'affreux média capitaliste.....C'est comme dans les grands restaurants ,ils ouvrent une brasserie pour faire vivre leur"danseuse"......Cela n'empêche pas que la brasserie peut être très bonne mais elle rapporte........J'aime travailler comme cela je suis pure dans mes pensées et vend mon âme au diable pour colmater les brèches......

Et la rien d'illégal! ,Je te crée une société Y qui avec une convention supporte les frais mis à sa disposition par @si......Car j'ai beau parlez de vous ,mais de vous regarder cela demande de la concentration ,un peu de culture et un peu de courage..........Alors que comme qu'on me dit:"T'as vu la dernière de Monrandini avec le jeune qui épouse la vieille qui était déjà morte,dans qu'elle société on vit?" ......Alors si je lui parle d'@si!!!...........
Bon courage
Il me semble que, dans l'émission "Arrêt sur Images", se soit ajoutée à la mission initiale d'analyse de l'information, une volonté de révéler l'information cachée. Cette seconde mission est louable, mais a dernièrement pris le pas sur la première. C'est assez génant car cela déçoit l'attente du téléspectateur que je suis: avec un nom comme "Arrêt sur Images", il doit s'agir d'abord d'analyse des médias audiovisuels.

Non que le mélange entre ces deux missions est impossible; il n'a cependant, à ma connaissance, jamais été réalisé en France. Un John Stewart ou un Stephen Colbert le font pourtant à merveille aux États-Unis, mais en assumant l'habit d'éditorialiste engagé - et au prix de ne pas creuser assez les sujets. Sur le site d'ASI, sans doute faudrait-il laisser la révélation de l'information cachée à une émission comme la "Ligne Jaune", et recentrer "Arrêt sur Images" sur l'analyse des médias. Ce faisant, peut-être faudrait-il aussi coordonner un peu plus les sujets entre les deux émissions. Ou bien, il faudrait créer une autre émission, soit une tribune d'éditorialiste (avec quelques invités, l'éditorialiste pouvant changer d'une semaine sur l'autre), soit une vrai émission de débat politique.

Quant à "Dans le texte", je n'ai rien à dire. L'émission a trouvé un point d'équilibre; ne la changez pas.
Sur le prosélytisme, il y a un frein important: ne pas pouvoir recommender un contenu à ses connaissances. J'entends par cela, ne pas pouvoir leur permettre d'accéder gratuitement à un contenu que nous leur recommenderions. Comme je comprends par ailleurs la nécessité de l'abonnement, j'imagine que donner à chaque abonné la possibilité de distribuer par email des liens vers les contenus - avec un maximum de 5 à 10 contenus par mois - serait un bon compromis. Un bouton "partager" bien en évidence à côté de celui "discuter sur le forum" serait bien entendu nécessaire. Qu'en pensez-vous?
J'imagine que DS ne sera pas enthousiaste mais pourquoi pas prendre « exemple » sur un Edwy Plenel qui prend toutes les occasions qui lui sont offertes pour placer le mot Mediapart sur tous les plateaux de télé et de radio sur lesquels il est ( s'est ) invité ( ? ). DS se fait très rare sur lesdits plateaux. Est-ce un choix personnel, stratégique, déontologique par rapport à l'approche @si ?
Indépendamment de l'approche que chacun peut avoir de la politique commerciale d'Apple et des DRMS, j'ai du mal à comprendre qu'on ne puisse pas acheter des émissions d'ASI sur Itunes ou sur les autres plateformes de VOD : faut aller chercher l'argent où il se trouve :)
Autre idée (et je connais la question) : plutôt que d'envoyer un mail à chacun de nos proches, envoyez plutôt des mails à vos établissements culturels, à vos bibliothèques, bref aux relais institutionnels qui ont les moyens financiers pour ça et qui peuvent permettre à un public déconnectés de vous suivre (eh oui : on peut toucher une population déconnectée avec ces relais). Et pourquoi pas réfléchir à ce que ces établissements puissent prêter vos émissions au format DVD ou même; dans la continuité de ce qui a été dit lors de l'émission avec Acrimed, de proposer des débats (entrée gratuite, mais petite enveloppe de la structure qui vous accueille : bibliothèque, centre culturel, bref je me répète ...).

Dernière petite chose : approchez vous des éditeurs de logiciels (bibliothèque, gestion de cyberbase, cybercafé ...). Leur proposer du contenu peut les intéresser : ça peut peser dans la balance lors d'un marché public.
erreur
Nombre de visionnages ( par ordre décroissant ) des émissions « la ligne j@une » : http://www.dailymotion.com/lignejaune

01 - 13193 : « Mon blog, mon twitter, mon cancer, sans ligne j@une »
02 - 10571 : « Mitterrand embrouille toutes les Lignes jaunes »
03 - 9628 : « Quand la guerre du climat franchit la ligne j@une »
04 - 7430 : « Médias contre Sarkozy : ligne j@une franchie ? »
05 - 7172 : « Les subventions à la presse en ligne »
06 - 4579 : « Zahia D. ennemie des stars, ou nouvelle star ? »
07 - 4344 : « Villepin-Sarkozy : la ligne j@une de la folie ? »
08 - 4193 : « Homosexuels, handicapés : une ligne j@une pour Canal+ ? »
09 - 3861 : « Barbier, un hyper-éditorialiste sur le grill »
10 - 3704 : « Ce que personne ne dit sur Frêche... »
11 - 3646 : « Argent politique, la ligne j@une traverse la Manche »
12 - 3229 : « Avec les vrais gens, Sarkozy a-t-il franchi la ligne j@une ? »
13 - 3099 : « Comment le buzz du cash a franchi la ligne j@une »
14 - 2691 : « Mais quelle ligne j@une a bien pu franchir Peillon ? »
15 - 2247 : « Gadgets high tech: entre info et promo, quelles lignes j@une »
16 - 2174 : « Entre journalisme et politique, une ligne j@une, vraiment ? »
17 - 2053 : « Karachi : qui a franchi la ligne j@une ? »
18 - 1431 : « Le reporter suisse et les lignes j@unes françaises »
19 - 1428 : « Entre le gouvernement et l'Histoire, une ligne j@une ? »
20 - 1299 : « Les journalistes et leurs opinions: attention ligne jaune »
21 - 1065 : « Orelsan, la Sté générale, Obama et la ligne Jaune »
22 - 953 : « Réforme de l'audiovisuel : le chaos »
23 - 712 : « Hadopi fait valser les lignes j@unes »
24 - 712 : « Jean-François Kahn intégrale »
25 - 643 : « Stern, Courjault intégrale »
26 - 607 : « Bianco: "Le nouveau Désirs d'avenir ? A chier !" Bianco »
27 - 533 : « Domenech : pourquoi la presse joue le maillot »
28 - 470 : « Dati-bashing : où sont les lignes j@unes ? »
29 - 467 : « Pugachev, l'oligarque qui adore Sophia Loren »
30 - 327 : « Alors, heureux ? Le juge Halphen et la ligne j@une »
31 - 299 : « Le gendarme, la prof, le journaliste et le député »
32 - 292 : « Souffrances animales : où passent nos lignes j@unes ? »
33 - 258 : « Fichiers Hortefeux, la ligne j@une passe au milieu »
34 - 211 : « Palace, huîtres et chocolats : l'argent des présidents »
35 - 197 : « Hortefeux, Internet et la ligne j@une »

Quelques remarques et questions :

- Globalement ces audiences sont très décevantes, et en toute honnêteté je ne pense pas que l'on puisse accuser seulement les choix de Guy en matière de polo et/ou de montre ;-)

- Certes, certaines émissions sans antérieures à la mise en ligne du blog de Guy donc ce n'est pas forcément évident d'attirer l'internaute pour celles-ci;

- Certaines émissions abordent des sujets, disons peu sexys pour l'internaute moyen mais tout de même par exemple comment expliquer les 533 visionnages de l'émission sur Domenech ?!? o_O

Bref, tout cela pour dire que je pense qu'@si, en prenant cet exemple de la ligne j@une disponible gratuitement, le vendredi soir, sur le blog de Guy ( et donc Dailymotion ) a un gros problème de visibilité sur l'Internet en particulier, et lémédias en général.

Vous me direz, au delà de 5000 visionnages, si cela pouvait amener autant de nouveaux abonnés ce serait déjà pas mal mais franchement comment expliquer ces chiffres, pour une émission a fortiori gratuite, et disons le de qualité, autrement que par une mauvaise communication marketing sur le produit @si ?

La comparaison est bien-sûr impossible car c'est adossé à une radio nationale de grande écoute mais Stéphane Guillon fait jusqu'à ( meilleur score France Inter ) 715 000 visionnages ( « Le Pen, Besson et Zemmour ! ) et régulièrement plus de 50 000. On peut relativiser en constatant que les interviews de Demorand font plutôt autour de 10 000 en moyenne, voire moins. Mais bon vous l'aurez compris je suis et surpris et déçu des chiffres de « la ligne j@une ». Naïf ? C'est plutôt bien au contraire ? 14 émissions à moins de 1 000 visionnages, tout de même...

Ou alors le produit est-il mal formaté ? Trop long ( pour être attractif ) ? Faudrait-il développer des formats plus courts, si oui selon quel angle ?

Je n'accuse personne, je me doute que ce n'est pas évident, ni en temps, ni en moyens, ni en savoir faire, mais à la vue de ces chiffres je me dis qu'il faudrait faire quelque-chose, non ? Des idées ? [cynique]Un gros buzz énorme avec Guy traitant de ... bip... un de invités ?[/cynique]

Question subsidiaire pour la rédaction : pourriez-vous nous dire si il y a une forte corrélation entre les chiffres ( en terme de classement ) de la « ligne j@une » version gratuite et « la ligne j@une » version payante ?
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1065236,1065570#msg-1065570
J'invente peut-être l'eau tiède, mais : avez-vous pensé à une "ballado-diffusion" (podcast)? Perso, il m'arrive souvent d'écouter les émissions en faisant autre chose. J'y perds certainement un peu, mais je crois quand même percevoir l'essentiel. Et çà répondrait à l'objection "pas le temps" pour beaucoup de gens. On pourrait aussi imaginer les chroniques matinales sous forme audio. Mais il y a peut-être des contre-indications?
Bonsoir,

Le dernier paragraphe de l'article m'a fait un peu sursauté !
Vous demandez à vos abonnés d'être des VRP... J'adore @si, mais bon cette méthode elle est totalement dépassée.. donc ça m'énerve !!!
Daniel, Facebook avec une Page Fan de !!! C'est le meilleur moyen de faire de vos abonnés (et de vos fans) de bon VRP bon sens !!!!
Vous êtes des sortes de précurseurs du net, mais vous n'utilisez aucun outil 'marketing' du net...

Un autre moyen efficace pour gagner des abonnés est de mettre en place un programme de type "Affiliation", cette pratique est très largement répandue aux US et pour les sites de type abonnement c'est je pense un moyen efficace (le meilleur) de capter de nouveaux abonnés, un bon nombre de bloggeur et webmaster gagne de l'argent avec ce système, Disons que c'est gagnant/gagnant, pour chaque abonné apporté par affiliation un % est versé au blogeur/webmaster...

Il est très efficace car Extrêmement discret, l'internaute ne se rend pas compte dans 99% des cas que le lien proposé par les bloggeurs/webmaster est un lien avec un paramètre d'affiliation. Ça peut être du type: http://arretsurimages.net/?a=12345
Donc ca n'a pas le même effet dissuasif d'une pub....

Site d'affiliation: http://www.affiliatefuture.com/Default.asp
La diffusion sur la freebox est-elle bénéficiaire?
Son bilan est-il séparé de celui d'arrêt sur images dans la SASU LOUBIANA?
Pour moi, @si est un site de critique des médias MAIS pas que ça ! Alors qu'Acrimed est un site de critique (sociopolitique) des médias MAIS que ça ! La longue confrontation/explication/invitation Maler versus Schneidermann a montré, s'il en était besoin, les divergences et les convergences des deux approches. Lorsqu'elles divergent, ça fait débat et c'est tant mieux, lorsqu'elles convergent, ça se complète et c'est tant mieux aussi. Cela dit, les deux modèles économiques sont difficilement conciliables, l'un entreprenarial à visée éducative, citoyenne et pédagogique, l'autre associatif à but militant, empêcheur de penser en rond, politiquement incorrect, metteur de pieds dans le paf... Demander à @si de "faire de l'Acrimed", à moyens constants, et c'est le dépôt de bilan assuré en quelques années ; à l'inverse, demander à Acrimed de faire du @si, sans les moyens d'@si, c'est non seulement lui demander l'impossible, c'est aussi lui demander de renier sa propre nature.

Maintenant, il pourrait y avoir une autre voie qui permettrait de dépasser la seule complémentarité des deux démarches : travailler ensemble et non pas côte à côte, collaborer en fusionnant tout ou partie des deux équipes... mais cette idée a-telle seulement une fois effleurer l'esprit de Daniel et Henri, même à l'issue d'une émission commune plutôt réussie ? J'en doute.
Bonjour,
je comprends tout à fait la gêne de certains @sinautes vis à vis de la "pub" du site. C'est terrible d'ailleurs de se sentir gêné de parler d'un site qu'on trouve intelligent, bien fichu et très différent de ce que l'on propose ailleurs. Souvent je parle à des collègues, amis voire famille du site. Les gens touvent les sujets et l'approche intéressants, vous demandent le lien mais quand vous leur rappelez qu'il faut s'abonner, ils font des bons comme s'ils n'avaient jamais rien entendu d'aussi ahurissant de leur vie. Quoi ? Payer pour avoir de l'info sur Internet ? J'ai beau leur rappeler qu'ils auront certaines infos introuvables ailleurs, pas moyen, ils me demandent de leur envoyer le texte... Je repense à une enquête de Martin Hirsh, aillant pas mal d'amùis soit concernés soit travaillant dans le social, pas un n'a voulu faire la démarche de se payer l'abonnement estimant que 35 euros par an est une somme excessive. Mais ça pourrait être 10 euros qu'ils tiendraient le même discours...
Tout cela ne m'empêchera pas de continuer à parler du site, bien sûr !
Ok, M'sieur Daniel ; je m'exécute. J'avais d'ailleurs envoyé le lien de l'excellente émission avec Mélenchon aux meilleurs de mes amis !
J'en choisis cinq (avec leur accord clairement exprimé) et je leur fais profiter de la promo abonnement d'un mois !

L'exigeant mais fidèle abonné.
Malheureusement, des pages comme celle-là ont tendance à m'inciter à me désabonner...
Bonjour,

Je suis assez surpris de la phrase "Le démontage, minutieux, d'un "téléconomiste" (coriace) par un politique". Ca me donne l'impression que votre ressenti (ou ressenti général supposé) est que Touati s'est fait mangé par Mélenchon ! Cela fait d'ailleurs écho à un article que vous avez publié sur votre site et dont le titre est (approximativement) "Aux asinautes de droite", article qui commençait par "Si si, ça existe".

Pour éviter les interprétations, je dois vous dire que je me place ni à gauche ni à droite (si si, c'est possible : cf. Christian Blanc). Je me suis abonné parce que je trouve votre travail objectif, neutre, sans langue de bois et apportant un éclairage différent donc intéressant. Bref, un travail je qualifierais (sans être moi-même journaliste) de très professionnel et "non-panurgien".
Simplement, je regrette votre subjectivité (économiste=méchant, front de gauche=gentils) ou vos raccourcis (asinaute=personne de gauche) implicites et caricaturaux.

Encore merci pour tout votre travail.
Bonne journée à vous.
NON à une augmentation de l'abonnement... à mon avis, bcp de nos amis moins fortunés n'ont pas forcément envie de cocher la case 'précaire' ou 'fauché' et veulent être fier de payer leur abonnement 'plein pot' et ce serait dommage qu'ils soient obligés de choisir une autre option à la longue !!!
En revanche, je viens de cherche une case DON sur le site et je n'ai pas trouvé !!! Pas moyen de donner 5 euros juste comme ça, pour le fun, pour le soutien... ?
Comme bcp, je me réabonne en décembre janvier et préfère donner mes 35 euros d'un seul coup, cela donne plus de marge de manoeuvre à l'équipe qui a tout loisir de dépenser mes 35 euros sur l'année plutot que 3 euros au goutte à goutte mensuel ! Seulement voilà, noel faisant, en décembre janvier, je suis fauché donc la case 'abonnement de soutien', je ne la coche pas !!! Par contre, une case 'don de soutien' en plein mois de mai, je n'aurais pas dit non !! Le déficit est de 50 centimes/abonné alors si ceux qui le veulent et le peuvent pouvaient donner 5 euros, ça permettrait peut etre d'éponger ces quelques gouttes d'eau qui sont au fond de la barque non ? Seulement voilà, pour le moment, on ne peut pas le faire !!
Bonjour,

Voici quelques idées qui, sait-on jamais, pourraient aider @si à séduire une plus large communauté. Je m'intéresse ici aux modes de diffusion des émissions.

Demander à M. Dailymotion d'améliorer la plate-forme openvideo.dailymotion.com (qui encode ses vidéos au format libre Ogg Theora et se passe donc de Flash), pour pouvoir profiter du potentiel succès de l'iPad d'Apple (qui ne supportera pas Flash). En effet, cette plate-forme est pour le moment relativement instable par rapport à la version Flash.

Développer une application Androïd pour doubler l'audience de l'application iPhone. Placer cette application sous une licence open-source et compter sur la communauté pour l'adapter aux diverses plate-formes Linux pour mobiles qui devraient émerger dans les prochaines années, sous l'impulsion de Nokia. Ah oui, les tablettes d'Archos fonctionnent également sous Androïd ou Linux, selon les cas.

Proposer des vidéos à l'unité, comme cela a déjà été évoqué, voire réclamé, par nombre d'@sinautes. Cette formule donnerait une réelle capacité d'adaptation à différents supports. D'où l'idée qui suit.

Proposer des émissions en VOD sur PlayStation 3, Xbox 360 et Wii. En négociant bien, cela peut même aboutir à une campagne de pub aux frais de Sony ou Microsoft. Cela garantirait à @si une vaste communauté potentielle tout en satisfaisant les constructeurs qui verraient en @si une sorte de "caution intellectuelle", donc un argument de vente.


Qu'en pensez-vous ?
Une petite pub sur un forum dédié au métiers graphiques, des gens qui s'intéressent à l'image, en général ...
http://www.kob-one.com/sujet-19350.htm

Je rejoins pas mal d'avis cependant : l'émission arrêt sur image fait de moins en moins d'analyse des médias, et de plus en plus de "débats de société". je pensais justement que le but de la ligne jaune était d'avoir cet espace (et perso je le souhaite, cet aspect "débat" avec les avantages du support web : intervenants hors promos personnelle, pas de durée limitée, thèmes originaux ou un peu "hors champ") ... La Ligne Jaune fait ça très bien, pourquoi don Arrêt sur>Image me semble concurrencer "La ligne" en délaissant son "corps de métier" ? il y a pourtant matière ... Si vraiment DS est frustré, qu'il s'invite plus souvent sur le plateau de la ligne, je ne pense pas que ça pose problème.

Sur l'aspect financier de tout ça, oui, je pense que l'achat à l'acte doit être essayé, sans en attendre trop bien sur. en même temps, perso, je n'achète jamais de contenu rédactionnel ou journalistique à l'acte, alors que je peux sur un coup de tête commander un bouquin, et alors que paradoxalement je suis un gros lecteur de texte à l'écran, et que je n'ai pas de souci avec l'achat en ligne.
Bon, on peux quand même dire que c'est assez encourageant, même si c'est en baisse, comme vous le dites Daniel, vivre sans autres sources de revenus que vos abonnés doit en étonner plus d'un.

Pour ma part, vu qu'il y a un léger déficit a combler, je vais me réabonner de ce pas et donner un peu plus que l'abonnement de base.

Et sinon c'est volontairement que les chiffres soient incompréhensible pour ceux qui n'exercent pas la profession d'expert comptable ?

J'aurai bien aimé savoir aussi si vous arrivez à vous verser des salaires et auquel cas, de quel montant ... mais c'est p'tet tabou.

Allez bon courage.
Rue89 va lancer une version papier en juin/juillet. N'est il pas possible d'établir une collaboration entre les trois media indépendant du web (@asi, Rue89,mediaPart) ? Vous devez avoir suffisamment de matériel à vous trois pour nourrir un hebdo qui vous apporte (un peu) de revenus complémentaires.
j'ai pris connaissance du léger déficit que vous déplorez qui tient bien entendu à la base du nombre d'abonnés et de lecteurs fidèles.

Si je suis bien d'accord sur vos propositions, il faut aussi envisager d'augmenter de 5 à 10 euros l'abonnement annuel pour des abonnés classiques n'ayant pas de difficultés particulières à payer 45 à 50 Euros pour une année complète et à comprendre que ce n'est pas cher payé pour l' indépendance et la liberté d'expression dans un média où on n'est pas obligé de gober la soupe en paquet servi chez les autres.

Médiapart nous demande 9 Euros/mois et les enquêtes des journalistes qui y travaillent le valent bien. Nous devons faire un choix entre les quadrichromies publicitaires et les articles sérieux sans verser dans l'élitisme.

bon courage et continuez à nous informer loyalement.
adc
Au sujet de la publicité, avez-vous pensé aux liens sponsorisés proposés par Google, en plus de ne pas dénaturer le site, cela permettrait un complément de revenus tout en préservant votre indépendance (c'est Google qui gère tout)...

S'ils font ça ils perdent à mon avis plusieurs milliers d'abonnés, moi le premier.
Juste un point qu'il faut souligner : le nombre d'abonnés dépend aussi de l'actualité en général et de l'actualité politique en particulier (surtout pour @si à ses débuts à forte coloration "antisarkozyste"). Les années 2006, 2007 et 2008 ont été très profitables pour la presse nationale et les hebdos papiers (Marianne, L'Express, Le Point, etc.) avec des tirages records et très bonnes pour les "purs players" (Rue89, Backchich, LePost, etc.) mais depuis mi 2008, nous sommes dans une période creuse. Même si 2012 ne connaitra pas le même enthousiasme démocratique que 2007 (désaffection comme en 2002, crise, etc.), les gens voudront pleinement participer au débat autour de l'échéance majeure qui décide presque de tout dans notre beau pays. Il faut donc s'attendre à un calendrier plus propice aux souscriptions d'abonnement d'ici dès janvier 2011. Asi peut donc voir l'avenir sereinement, 2011 et 2012 risque, au pire, voir le nombre d'abonnés se stabiliser au mieux, augmenter (un objectif de 40 000 abonnés pourquoi pas ?).

Je ne sais pas quel est la part d'abonnés "tarif réduit" mais concernant le tarif plein peut-être devriez-vous envisager des abonnements de 6 mois ou 12 mois (et créer un abo de 24 mois pourquoi pas) beaucoup plus incitatifs ! Si on prend votre tarif mensuel de 3 euro, à l'année, il revient à 36 euro contre 35 euro pour l'abonnement de 12 mois ! Comme vous dites, les internautes sont infidèles et zappeurs (pas si certain, les nouveaux venus sur le net, donc ceux plutôt habitués aux anciens supports restent attacher aux marques et à la souscription sur longue durée) mais encore faudrait-il les récompenser quand ils font preuve de fidélité !

Par rapport à votre tarif plein mensuel actuel (3 euro) Je verrais bien des abonnements comme suit :

6 mois = 14,90 euro (soit 1 mois gratuit)
12 mois = 29 euro (soit 2 mois gratuits) voir moins pour incitation.
24 mois = 49 euro (au lieu de 72 euro)

Bref, rien de nouveau, c'est utilisé par la presse magazine depuis des lustres et ça marche. Bon, vous n'êtes pas obligés d'offrir un netbook made in china avec ou un Tshirt à l'effigie de Daniel :D

Or, @si a beau vouloir être le plus indépendant possible (pas de pubs, pas d'aides), il est bien intégré dans la logique économique des médias d'information et encore plus demain qu'hier avec le développement des tablettes (iPad, ...) et entre finalement en concurrence directe avec les magazines électroniques (applications) de demain.


Au sujet de la publicité, avez-vous pensé aux liens sponsorisés proposés par Google, en plus de ne pas dénaturer le site, cela permettrait un complément de revenus tout en préservant votre indépendance (c'est Google qui gère tout)...


Enfin, le micro paiement est une bonne idée, je pense à l'émission (très intéressante) sur Avatar où de nombreux internautes seraient prêts (j'en suis sur), à payer à l'acte une modique somme (1 euro, pas plus). Vous pouvez imaginer l'achat de crédits par tranche de 5, 10 ou 20 euro par ex.

Dans tout les cas, c'est en privilégiant le contenu exclusif et vos productions propres que vous susciterez des abonnements (l'émission sur Avatar justifie presque à elle seule, selon moi, une souscription), Rupert Murdoch a raison, la gratuité est un mythe, le journalisme à un coût. Sauf qu'à votre différence, il vend des torchons au contenu non exclusif avec publicité (The Sun par ex.), où est la valeur ajoutée ? La clé du succès pour le payant est là : qualité et exclusivité !
J'ai expédié un mail de pub ce matin à mes amis. ça fait drôle. Et je rejoins ceux qui se sentent embarrassés.

Je trouve durs les commentaires qui ont été votés d'utilité publique. Non que je ne sois pas d'accord avec la plupart des remarques (critique des médias insuffisante, pas assez approfondie, trop de journalistes, ligne éditoriale de la Ligne Jaune ambiguë...), mais j'estime qu'ASI cherche ses marques et qu'on ne peut lui reprocher, après deux ans d'existence, de ne pas avoir atteint tout son potentiel.
Pourtant, j'ai hésité il y a à peine deux semaines à me réabonner. L'émission avec Acrimed m'a décidée. Celle de Mélenchon m'a confortée dans ce choix. Asi est capable de cela si on lui donne la possibilité de le faire et que le site s'en saisit.

En rédigeant le mail pub, j'avais conscience de surévaluer cette mission de décryptage. En choisissant les destinataires, je me sentais assez gênée aux entournures à l'idée qu'après Mélenchon, ils tomberaient sans doute sur le titre et le thème de la dernière Ligne Jaune... Décryptage du traitement des scandales dans les médias, pour beaucoup ce sera rédhibitoire (je prépare déjà ma défense, et je ne ferai pas ça tous les jours). Plusieurs contributeurs ont souligné la nécessité d'avoir du temps disponible pour s'engager dans un abonnement... trouver du temps pour se former, se donner des clés de compréhension de la fabrication de l'info, oui, mais pas pour s'appesantir sur des futilités de cet ordre. Et s'il y a réellement un si grand décalage entre le contenu de l'émission (que je n'ai pas vue) et son emballage, ASI devra se débrouiller pour le faire savoir à ceux qui décideront qu'ils ont mieux à cliquer.
Je comprends la tentation de ratisser large, surtout quand les abonnements baissent. Peut-être est-ce un raisonnement élémentaire, mais je crois sincèrement que si l'on éprouve le besoin d'une critique des médias, c'est qu'un cheminement a déjà été accompli qui implique une certaine exigence. A ratisser large, vous risquez de manquer votre "coeur de cible" (comme je crois qu'on dit dans le jargon). Je ne pense pas que taper tous azimuts fonctionne à long terme, sauf à décevoir tous les publics.

Un point que je voudrais préciser. Quand j'estime que la critique des médias est insuffisante, cela porte sur le fait que une ou deux chroniques sur les JT ne m'intéressent pas vraiment même si elles sont réussies. Je préférerais ce que faisait ASI à la télé (vieux souvenirs p-ê enjolivés) : choisir une émission ou une série de unes et les décortiquer, complètement : la forme, le fond, les implicites (buts, idéologies), les intervenants (qualification, implication, intérêts), le langage... avec des participants compétents dans chacun de ces domaines (probablement pas des journalistes).
En revanche, quand vous montez un plateau comme Mélenchon/Taouti, je trouve que vous êtes dans la critique des médias en donnant l'exemple de ce qu'on peut faire. C'est très bien, vous ne vous cantonnez pas à la position facile de l'inspecteur des travaux finis. Si vous alternez ces types d'émissions, je n'ai rien à redire. Mais je trouve (au mieux) maladroit ces chroniques "alibis" qui vous laissent dans un entre-deux insatisfaisant, ... quant à la ligne jaune (qui pour moi relève du spectacle), je ne vois pas le rapport avec ce projet d'analyse (il ne peut pas y avoir critique sans analyse).
Sur les participants, un avis encore: je ne pense pas qu'un journaliste soit le mieux placé pour l'analyse des discours (un journaliste est capable de vous sortir dix clichés par phrase ;-p), sauf s'il a une formation spécifique (qu'il peut acquérir sur le tas). Au début du site, je me demandais si ce travail critique pouvait être celui d'un journaliste. J'admets avec le recul qu'il faut bien connaître le monde des médias pour pouvoir l'analyser aussi. Donc inventer un journalisme critique des médias n'implique-t-il pas de s'entourer de compétences extra-journalistiques: en sociologie, en linguistique, en économie, j'en oublie ?
Je me doute que tout ça est très compliqué à mettre en oeuvre. Mais j'attends. (ah lalala !!)
Notre émission de la semaine dernière, avec Jean-Luc Mélenchon et Marc Touati, a reçu un accueil enthousiaste.


Daniel, il faudrait prendre le temps de décrypter les forums d'@si...
Pourquoi l'émission de Mélenchon a eu tant de succès sur le forum ?
On y a assisté à une apologie des thèses de Mélenchon par la quasi majorité des intervenants. Curieux non ?
Est-ce que cela signifie que parmi les 25000 abonnés, la grande majorité sont des pro-Mélenchon, loin de sa représentativité dans le paysage politique français ? Dans ce cas, continuez à faire des émissions politiques pour cette majorité active qui est le coeur de votre public.

L'autre explication est que ce public de "révolutionnaires" pro-Mélenchon est très actif sur le net et notamment sur les forums, et sur celui d'@si en particulier (une émission sur ce sujet serait d'ailleurs intéressante). Pour autant, il n'est sans doute pas représentatif de vos abonnés. Si cette minorité vous fait penser qu'il faut continuer à faire des émissions politiques, alors @si deviendrait, non plus l'esclave d'annonceurs publicitaires, mais celui d'une partie influente de son public. Et son indépendance et sa crédibilité risquent d'en être affectées. Et vous risquez de perdre une grande partie de vos abonnés.

Pour ma part, je vous conseille de vous recentrer sur votre mission d'éducation à l'esprit critique qui est de décrypter les médias. C'est une véritable mission d'intérêt public ! Et si vous n'avez pas assez d'argent, mettez de la pub et acceptez l'argent de l'Etat !


Envoyez ce lien à tous ceux que vous connaissez, et qui pourraient être intéressés.
Surement pas !
S'il y a une émission que je recommanderais, c'est celle avec Finkielkraut qui apporte sur le fonctionnement d'Internet un éclairage très intéressant.

Bonne continuation.
Il est question plus haut des difficultés video (et comme ce forum place toujours les trucs à la va comme il se pousse, tant pis je mets ce comm en bas (et accessoirement aussi en chaussettes, passke comme printemps, on repassera).
'Pour l'instant le téléchargement via DownloadHelper marche très bien' dit Arya: justement pas, j'obtiens genre les 3 premières minutes après une nuit de chargement, et that's all folks, un vrai mystère, y'a que chez @si que ça me donne ce résultat je dois dire.
La solution proposée pour Safari par un obligeant @sinaute je l'ai quelque peu oubliée, parce que la manip est longuette, en fait, et honte sur moi car si au tout début je plongeais dans les entrailles de mes ordis (au propre et au figuré) mainetnant que j'ai grandi (haha) je considère que la technique ça doit marcher quand on lui demande, et simplement, et basta, comme les machines à laver, *un* bouton et hop, non mais.(non je ne suis pas une bonne ménagère et plus ou moins 50 ans)
Je sais que les macs, surtout les anciens (5 ans, c'est vieux.. pfff) sont les grands oubliés des techniques du moment, mais bon...non je ne changerai pas d'ordi (pas de pèze) et surtout pas pour un pécé (maccaddict).
Bref de toute façon j'ai des soucis avec Dailymosheun, donc je préfère Sontube (hélas.. mais au moins ca marche encore sans trop être l'occase de poussées intempestives d'adrénaline.
Donc si on pouvait se downloader les émissions @si dans un format banalement accessible/lisible aux tacots comme mes ordis, ce serait un grand pas vers le confort.(car l'an dernier nous étions au bord du gouffre.; cette année nous avons fait un pas en avant ... ahem...oui je m'entraîne pour la comm politique...)
Hugh.
J'ai dit.
(bon pour me faire pardonner l'absence d'intérêt de ce comm, qqq'un-e veut un thé?)
Ce qui fonctionne sur Internet, ce n'est pas le bouche à oreille. C'est le viral (même si on peut considérer le bouche à oreille comme faisant partie du viral, mais offline...)

Ainsi allez ici, parler de la dernière émission, ou celle de Mélenchon.

Ou ou ailleurs (faire une émission sur un carton du box office, sans en profiter.. arrrgggghhh y a que le capitaine pour agir comme ça.. Très très français, tout ça.)

Ca ne coûte pas cher, ça ne coûte même rien, et le résultat est sans doute plus important que la méthode préconisée par le capitaine. Evidemment couplée à une offre en VOD, c'est encore mieux, voir jackpot.
Ce serait intéressant de connaître la répartition de chiffre d'affaires : sur les 724000 €, combien proviennent des abonnements ? Quelles sont les autres recettes ?

Autre question : pourquoi l'activité déclarée de Loubiana est-elle "Programmation informatique" (code NAF 6201Z) ? Les journalistes sont salariés d'une société informatique ?

En tout cas, les salariés de Loubiana sont vernis : même quand la boîte fait des pertes, ils touchent une participation. Vive la sociale !
Je vais essayer de refaire du parrainage et de la pub autour de moi, promis, même si les gens ont bien d'autres préoccupations, et qu'il est difficile de les interesser à quelque chose qu'ils ne connaissent pas et qui les oblige à sortir de leur train-train. Mais je vais ré-essayer, promis, je tiens trop à votre survie !
En attendant, comme disait l'autre, n'ayez pas peur ! Vous connaissez les tarifs d'abonnement annuel à des journaux papier. Vous êtes à 35 euros, c'est donné ! Je crois que vous pouvez augmenter vos tarifs ! 50 E ne me semblent pas excessifs. Vous craignez vraiment que cela ferait fuir les internautes qui ont trop la culture du "freeware" ?
Oui, permettre aux gens de télécharger directement serait un plus. Dailymotion ne peut
pas le faire parait-il, sauf pour l'iphone... (donc Dailymotion peut le permettre...)

Mais je ne suis pas sûr que cela amènerait davantage de clients.

Quant à la baisse des abonnements, il ne faut pas oublier que c'est la crise (enfin
pas officiellement, mais dans les porte-monnaie oui), ça ne rend pas les réabonnements
faciles pour tout le monde !
"Clairement, comme beaucoup l'ont dit ailleurs, ça serait vraiment un plus de pouvoir télécharger les émissions au format vidéo et mp3, on pourrait les écouter dans les transports ou dans son salon, ce qui serait bien plus confortable ! "
Tout pareil.(sauf que pas pour les transports que je n'emprunte pas, mais pour le confort de ne pas avoir à charger des chapitres quand ca veut pas etc...et pour me repasser les émissions plus tard d'un coup de clic perso si je veux quand je veux ...)

Et je rejoins Arya, plus haut.
Clairement, comme beaucoup l'ont dit ailleurs, ça serait vraiment un plus de pouvoir télécharger les émissions au format vidéo et mp3, on pourrait les écouter dans les transports ou dans son salon, ce qui serait bien plus confortable !
C'est typiquement le genre de choses qui pourraient vous faire gagner des abonnés.
En plus pas mal de logiciels permettent d'enregistrer les vidéos au format flash et de les convertir, mais c'est fastidieux, donc vraiment, il n'y a pas de raisons de ne pas proposer ces vidéos directement (ou faites-nous part de ce qui vous empêche de le faire).

Et vendre les vidéos à l'unité à l'internaute je ne suis pas convaincu que ça fonctionne bien, il faudrait voir sur quelle plate-forme les vendre, quelles restrictions s'il y en a, etc. Surtout le fait de devoir sortir sa carte bleue pour quelques centimes ou un euro c'est pas vraiment ancré dans les mentalités, surtout pour juste UNE vidéo. Des packs peut-être plutôt ? Voir des dvd compil ?
Je suggère de mettre les contenus en accès libre, et de proposer aux non abonnés de faire des dons. Cela permettrait de vraiment diffuser et faire connaître les contenus. Même si quelques uns sont en accès libre, ça me paraît trop restrictif. Personnellement, ça ne m'empêcherait pas de rester abonné. Mais pour ceux qui n'aiment pas s'engager, cela permettra de vraiment tester plusieurs fois avant de juger que ça vaut bien quelques euros. Et si vous craignez que vos coûts d'hébergement explosent, utilisez bittorrent.

Sinon, le payement à l'unité, pourquoi pas. Mais je pense qu'il faut des extraits suffisamment significatifs pour appâter le chaland.
Sur les douze coups de minuit, je lance une bouteille à la mer.
Est-ce qu’il y aurait un publicitaire parmi les abonnés d’@si ?
lors du prochain IRL (traduction approximative, pic-nique sauvage) d'@si, la fameuse fake-book asidienne, cela ne serait-il pas un bon moyen de remplir les caisses du parti, euh, du site ? Ou ramasser les bouteilles consignées abandonnées lors du même évènement ?
Quoi, je cherche.
En attendant, pour le muguet, c'est trop tard pour cette année.

:P yG

ps: On me signale qu'il faudra peut-être garder l'argent de la buvette pour payer la caution de Daniel cette année... Pfff, décidément.
Merci pour cette chronique-bilan, qui montre une nouvelle fois une transparence souvent absente des autres médias.
Pour un site qui allie chroniques, articles et émissions diverses, je pense qu'on a de quoi s'occuper :-)
Je reviens sur l'idée exprimée plus haut d'Arya: il est vrai que la vente de DVD peut être bonne.
Par exemple, celles de 2008, pour voir ce que ça donne. Mais il faudrait peut-être retravailler l'image.
Pour l'anecdote.
Continuez comme ça, sinon.
À côté, on fait ce qu'on peut ^^
EDIT: en accord avec Patrice nodrm, sur ce fil.
J'ai fabriqué des bandeaux du genre de celui-là ou celui-ci, en plus des "officiels" installés en home. Je ne retrouve pas les autres. De toute façon, c'est de peu d'intérêt. Je met ce genre de trucs en signature dans les forums que je fréquente. Je peux adapter l'image au public de mes micro communautés. Sur le forum que je fréquente le plus, une grande partie des habitués sont déjà abonnés. Donc ça marche à condition de ne pas se comporter comme un bourrin.

Par contre, je ne sais pas trop vers où les faire pointer sur le site. Je peux les appâter avec mes bricolages, mais par contre je ne sais jamais où il y a des chances qu'ils soient efficacement hameçonnés. Si je pointe vers le contenu directement, ils vont tomber sur une page leur demandant de s'abonner et il n'y a pas toujours un "vite dit" ou un contenu gratos qui permet de donner un aperçut du contenu payant qui donne envie de s'abonner.

Donc voilà ce que je suggère : dans un petit coin des chroniques, contenus, émissions, etc, pointez systématiquement vers un "vite dit" qui renvoie lui-même vers le contenu payant. Pour notre part, on linkera vers le "vite dit".

Il y a aussi un groupe des amis d'@si sur la coopol. ;-)
Votre site n'est pas un site tout à fait comme les autres...

Concrètement, je me dis que chercher une énième manière d'aller pêcher le nouvel abonné est une perte de temps. Pour sûr, la pub amène du monde, mais en quelle proportion restent-ils?

Vos plus fidèles lecteurs se sont inscrits à ASI par démarche personnelle, personne ne leur a tenu la main pour qu'ils lâchent 30 roros.

J'ai le sentiment que vous (ASI) vous êtes un peu dispersés, notamment avec trois émissions, et que le contenu n'est pas toujours au rendez-vous. Oh bien sûr, il y a du bon, du très bon et mieux encore...mais des fois c'est décevant voire soporifique. Cela ne tient d'ailleurs pas au sujet traité mais plus souvent à la qualité des invités, de leur volonté de faire évoluer le débat.

Vous cherchez une meilleure pub? Mais elle est là, devant vous. Votre pub, ce sont vos meilleures émissions, celles pour lesquelles la mayonnaise a pris, celles qui font exploser le forum.

Je ne suis pas dans votre cuisine interne, je ne sais pas quel temps vous consacrez à la préparation de vos émissions, mais je crois que ce l'Asinaute vient chercher avant tout, c'est ça et c'est pour la même raison qu'il paiera (désormais?) 35 euros.

Embauchez Mélenchon et laissez Guigou à la cave!
Concernant le bouche à oreille, qui ne fonctionne pas, ASI ferait mieux d'investir dans un chef de projet marketing pour développer, et innover dans ce domaine, avec tout ce qu'il y a à faire. Personnellement, je n'ai aucune formation marketing.... alors tant pis....! (-;
Pourquoi ne faisons nous pas plus de "prosélytisme"?
Il y a peut-être un rapport avec le fait que nous soyons @sinautes.
En tout cas merci pour la présentation de ce bilan.
Je vous soutiendrai au moins jusqu'au prochain.
[quote=Pour l'instant, pas la peine de se le cacher, c'est décevant. Si vous avez offert près de 3000 abonnements à des "filleuls" depuis le début de l'année, à peine le tiers de ceux à qui vous avez proposé un abonnement ont fait le geste d'ouvrir un compte, et de consulter le site.]

Franchement ce score n'est pas du tout faible, il est même élevé si on le compare avec les retours sur des campagnes SMS par exemple (je ne me souviens plus trop mais c'est même pas 10%), bon ce n'est pas pareil mais quand même, surtout que ça ne vous demande aucune action ni temps.
Il me semble que Asi est dans une crise d'identité, à la recherche de son style. La redéfinition de sa fonction en changeant de médium, de la tv à internet et donc l'ouverture de son champ à quelque chose de plus vaste en est peut être une des raisons. Et la mutation du journalisme aussi qui est très intéressante à suivre (la dernière ligne jaune). Mais il doit être difficile de trouver la voie entre le fait de devoir surfer sur l'actualité et celui de produire de l'analyse des médias. Je dois dire que j'ai bc de mal à m'intéresser à la plupart des émissions principalement car il y a pas assez souvent d'invités originaux et pointus dans leur domaine, et si c'est pour entendre des analyses de type "c'est dans l'air" par des journalistes pas bc plus informés que nous on trouve ça partout et je conçois la difficulté de trouver le ton pour intéresser du monde et faire quelque chose d'alternatif par rapport à ce qui existe déjà (sur le commentaire de l'actualité). Même si la spécificité d'Asi reste la critique des médias, les médias étant en train de se faire et se défaire en même temps que des nouvelles pratiques (les lignes bougent disons) cette crise d'identité est tout à fait normale et touche tout le monde dans le secteur de l'information. Il y a encore quelques mois je venais lire Asi en priorité mais maintenant je suis plus attirée par les regards croisés de sources d'information sélectionnées via twitter par exemple pour ce qui concerne "le flux de l'info" et Asi deviendrait dans ce contexte une valeur ajoutée d'analyse (c'est là que les émissions ne m'apparaissent pas assez pointues, car les intervenants dans l'ensemble n'apportent pas toujours cette valeur ajoutée, trop de journalistes notamment, alors que des invités plus originaux pourraient parfois apporter des visions différentes, j'ai, par exemple, regardé il y a peu une ancienne émission avec l'historienne Sylvie Lindeperg sur Resistance de Christophe Nick et je l'ai trouvé passionnante). Bien sûr je ne parle que de mon cas particulier et généralise mon propos pour essayer de comprendre mon propre sentiment face à Asi et bien d'autres asinautes exprimerons des besoins différents.
Merci pour ce renouvellement de transparence.

Au cours de ces années @sinautes, j'ai parrainé seulement trois personnes: l'un a fini par s'abonner (et vient même de se réabonner après un laps de temps de non-abonnement, grâce à l'émission sur Mélenchon qu'il tenait à voir), un autre ne l'a pas fait (bien qu'il ait même par la suite téléchargé l'appli Iphone, signe qu'il a apprécié son mois parrainé, il me l'avait d'ailleurs dit) —quant à la troisième personne, la procédure est en cours (il a reçu le mél, il ne s'est pas encore inscrit, mais il m'a assuré qu'il le fera; je ne sais s'il choisira de s'abonner ensuite). C'est qu'à vrai dire, quoique je parle volontiers de'@si à mes amis, je préfère sélectionner en amont ceux que je présuppose les plus à même d'en apprécier la démarche, voire d'y souscrire, plutôt que d'inonder inconsidérément les boîtes mél de mes contacts. De plus, je ne vais pas jusqu'à faire de la retape à ceux que j'ai in fine parrainés: je laisse à leur libre arbitre la décision de l'abonnement, et préfère donc ne pas trop les bassiner sur ce point une fois qu'ils ont pu tester le site. Au vu de la situation actuelle et de ce dernier message, je pense toutefois que je vais parrainer plus de monde, et utiliser plus souvent le "envoyer à un ami".

L'idée de "vente au détail" d'articles et d'émissions me semble une bonne chose pour améliorer l'équilibre financier du site.

Par ailleurs, il est pour l'instant difficile d'augmenter le personnel de votre petite entreprise. Toutefois —et cette suggestion a déjà été faite sur les forums jadis— il serait peut-être possible de faire plus participer les @sinautes à l'aventure du site (via par exemple un système de blogs hébergés comme on en trouve sur lemonde.fr). La rubrique "dans les forums" me paraît trop irrégulière et sporadique: ne pourriez-vous pas envisager d'autres formes de participation aux contenus du site de la part des @sinautes qui le souhaiteraient? Je ne sais quelles formes cela pourrait prendre, je suggère des blogs, mais peut-être y a-t-il d'autres possibilités. Personnellement, je suis très attentivement l'actualité italienne depuis septembre dernier (quand Berlusconi s'en était pris violemment aux rares organes de presse qui lui étaient hostiles)—la question des rapports entre médias, société et politiques est vraiment centrale dans la berlusconie transalpine— et j'aimerais bien rendre compte de temps en temps de certains aspects du système italien au gré des actualités qui en signaleraient certains aspects d'autant plus intéressants pour des français que le rapport sarkoziste aux médias me semble marquer quelques fortes similitudes avec celui de son homologue péninsulaire.

Envoyez ce lien à tous ceux que vous connaissez, et qui pourraient être intéressés. Et non seulement envoyez-leur le lien, mais expliquez-leur, de vive voix, pourquoi ils doivent la regarder. Ensuite, ne lâchez pas l'affaire. Rappelez-les quelques jours plus tard, en leur demandant s'ils l'ont regardée, et s'ils ont déjà vu une émission semblable, sur une autre chaîne, ou un autre site. S'il le faut, invitez-les à boire un apéro, à diner, en week-end, en vacances, et davantage si affinités. Cela n'aura pas que des inconvénients. Nos meilleurs publicitaires, c'est vous.


Bon, après avoir lu tous les commentaires et constaté qu'il y avait beaucoup de paroles mais pas beaucoup d'actes... :-) , je me suis fendu d'un petit billet sur mon site internet :
http://www.cabinet-antoine.fr/spip.php?article132

Ok je n'ai pas une audience nationale (c'est pas le but non plus), mais tout de même 40.000 visites en 18 mois (une centaine par jour). Et je ne me sentais pas d'en faire moins. C'est juste dommage que l'émission ne reste que pendant 15 jours ;-)

Sinon, pour répondre sur un autre plan, un emprunt au passif et des placements à l'actif cela ne me choque pas. Je suppose que la société a profité du déménagement (et des investissements en résultant) pour solliciter et obtenir un emprunt, ce qui est souvent un signe de bonne gestion : un banquier prêtera toujours pour ce genre de motif, presque jamais pour un découvert, autant en profiter. De plus, cher Ramon 4, regardez un peu plus bas au passif, on voit un montant significatif de "produits constatés d'avance", en gros des abonnements payés d'avance (fin décembre mais courant jusqu'à fin décembre 2010). La trésorerie est donc là (c'est payé) mais comme une réserve de sucre dans les muscles (ou de graisse) elle va servir à faire tourner la machine (payer les loyers, les salaires) pendant les mois qui suivent alors que l'argent ne rentrera plus. Elle va donc décroître très fortement.

Longue vie à @si !
La vidéo à la demande, suggestion qui avait été faite plusieurs fois dans les forums, me semble une très bonne idée.

Pour le reste, et bien... J'ai parrainé, offert des abonnements à Noël, fait ce que j'ai pu, mais j'ai bien peur que cela n'ait pas vraiment ramené beaucoup d'abonnés fidèles. La principale raison que l'on me donne est "pas le temps". Et le fait est, probablement, que se mettre à lire des articles ou regarder des émissions @si est une démarche plus active que de mettre la télé en bruit de fond et de s'endormir devant; et surtout, comme disait PatriceNODRM, le temps dont dispose chacun est limité et je ne peux pas "forcer" les gens à abandonner d'autres activités au profit de celle-ci.

Mais, à part la vidéo à la demande, je pense qu'il y a UNE chose qui pourrait faire un changement significatif : proposer les vidéos au téléchargement. Un exemple concret : j'ai abonné mon père à Noël. Il regarde parfois le site, mais dit que regarder les émissions sur l'ordinateur lui est très inconfortable. Du coup, je lui ai promis de trouver un moyen de télécharger les vidéos qui me semblent intéressantes pour lui et de lui encoder et les graver pour qu'il les regarde confortablement sur la télé. Je pense que si je ne le fais pas, il ne renouvellera pas son abonnement.
Mais avouons que cela prend du temps et n'est pas des plus pratique. Si la vidéo était disponible directement en téléchargement au format de son choix, cela simplifierait bien les choses pour beaucoup de monde ! Vous aviez bien trouvé les bons arguments pour lancer votre chaîne sur la Freebox, en misant sur l'attachement des gens à leurs habitudes de regarder les émissions dans leur canapé. Cela marcherait peut-être si la chaîne était diffusée sur toutes les "box"... Mais le téléchargement me semble une bien meilleure option pour résoudre ce problème. Dans le cas de mon père, toujours, je ne vais sûrement pas lui dire de changer d'opérateur internet avec toutes les tracasseries que cela implique, juste pour avoir l'accès à la diffusion TV.

Et sinon, avez-vous pensé à vendre des DVD de vos meilleures émissions, ou de l'intégralité des émissions?
Cher Daniel Schneidermann

les pages dans "Marianne", c'est très bien mais n'y a-t-il pas une contradiction entre le fait de revendiquer l'indépendance à tout prix vis-à-vis des pouvoirs, capitaliste (pas de publicité sur le site) et étatique (pas de subventions), et celui de vendre sa prose à un magazine qui s'inscrit dans le schéma classique que vous refusez pour @si ? Certes "Marianne" n'est pas "le Figaro" (notamment parce que les modèles économiques de ces deux publications sont assez différents), et puis il faut bien assurer la pérennité de votre site...ceci n'est donc pas un reproche mais une incitation à la réflexivité, exercice que vous pratiquez (et je vous en félicite) mais que vous semblez parfois avoir quelque peine à pousser jusqu'au bout.

Par ailleurs et dans le même ordre d'idée, votre chronique dans "Libération" me semble être une incongruité au regard des valeurs de probité intellectuelle et d'indépendance que vous défendez avec une vigueur souvent naïve (ou bien est-ce une forme bénigne d'hypocrisie ?). Vous avez beau jeu de faire remarquer que Laurent Joffrin vous censure de façon régulière car il est un fait indiscutable que votre signature orne les pages du quotidien d'Edouard de Rotschild et que votre notoriété et celle du journal sont d'une certaine manière interdépendantes. Il est d'ailleurs surprenant que lors de sa visite sur le plateau d'@si, Henri Maler (Acrimed) n'ait pas insisté sur votre lien avec ce représentant emblématique des médias traditionnels qu'est "Libération", et sur ce que cela suppose d'autocensure inconsciente. Courtoisie et bienséance, quand vous nous tenez...

Ces remarques étant faites, je me trouve dans l'obligation de renouveller mon abonnement, et ce afin de vous épargner les compromissions vers lesquelles l'indigence de vos moyens financiers vous pousserait immanquablement. Voyez comme vos abonnés sont bons !
que l'entreprise soit encore viable me fait très plaisir et me rassure sur son avenir (malgré les hauts et les bas)
en tous cas je n'hésiterais pas à continuer à m'abonner, ne serait-ce que pour soutenir un site dédié à l'information indépendant
[quote=Daniel Schneidermann]
Surtout qu'ils se sont conjugués à une baisse des abonnements de 2009, par rapport à ceux de la saison précédente, qui fut exceptionnelle. Propulsés par l'élan de soutien consécutif à la suppression de l'émission, sur France 5, nous avions grimpé jusqu'aux cîmes himalayennes de 43 000 abonnés. Notre étiage actuel se situe plutôt autour de 25 000......


Ça me rappelle furieusement une autre histoire : celle de SinéHebdo.

J'espère sincèrement ne pas vous porter la poisse en faisant ce rapprochement. Il ne manquera pas quelqu'un pour me faire remarquer que le contexte est différent, que ça n'a rien à voir, etc... N'empêche que la comparaison s'impose : dans les deux cas, un média est lancé en s'appuyant sur une indignation médiatique. Dans les deux cas, le beau succès d'audience du début laisse ensuite place à un noyau dur de fidèle, mais qui ne suffit pas forcément à transformer l'essai.

Je pense que l'internaute est volage, et que les sollicitations sont nombreuses sur le Net. Or l'internaute est limité par une ressource que (heureusement !) on ne peut pas acheter : le temps. Je consacre par exemple pas mal d'heures à me tenir informé de tout ce qui se passe dans le domaine du numérique. Ce qui, compte-tenu du foisonnement actuel prend énormément de temps. Mais c'est le seul moyen de rester pertinent sur le domaine, et se permettre d'avoir un avis éclairé sur des sujets d'actualité comme DADVSI, LOPPSI 1 & 2, le droit à l'oubli numérique …

Sur @SI, je lis tous les articles, mais je survole les forums et ne regarde pratiquement aucune vidéo (trop long). Si je suis abonné à @SI, c'est aussi par soutien militant : j'ai confiance dans l'éthique de la boutique, et je paye pour qu'@SI puisse se faire entendre dans le paysage médiatique.

De même, j'ai été fidèle de bout en bout à l'aventure SinéHebdo, tant j'avais été outré du traitement infligé à Siné.

J'espère sincèrement que l'aventure @SI va continuer. Si elle devait s'arrêter, ce serait dommage, non seulement pour l'équipe, mais aussi par rapport à ce que l'on peut espérer du futur paysage médiatique numérique.

PatriceNoDRM

[tchd.fr - la WEB-TV dédiée à ceux à qui il reste du Temps de Cerveau Humain Disponible]
Vous êtes marrant Daniel, on n'est pas tous des commerciaux! Je me vois mal, le pied coincé dans la porte faire du forcing chez les amis.

"-Allez, vas-y, prends un abonnement sinon je te pète la gueule"

Sinon pour votre déficit, pourquoi ne pas faire appel au FMI comme tout le monde?
"L'internaute hésite à s'engager dans un abonnement "?

C'est que l'exemple vient de haut : l'actionnaire unique, M. Loubiana, n'a toujours pas fini de libérer le capital de sa société.

Autre bizarrerie : un emprunt au passif et des placements financiers à l'actif. Chercher l'erreur. Ou alors un de ces odieux spéculateurs sur la dette grecque...

Et enfin, comme l'année dernière, des comptes annuels incomplets : toujours pas d'annexe.
Bon, j'ai envoyé le lien :-)Après, la pub, je sais pas trop faire, puis c'est pas trop mon truc.

Et l'idée "Nous n'avons jamais vraiment exploré la possibilité de vendre nos articles et nos émissions "à la pièce". Nous avons peut-être eu tort." n'est pas si mauvaise...
Dans la série 'rêvons un peu' l'idéal serait une diffusion dans lémédia généralistes, mais bon...
Moi j'ai beaucoup de mal à faire du prosélytisme. Ça me gène. Je pense que je ne suis pas le seul.

Je pense que le succès du site viendra si la qualité du contenu du site est bonne. J'ai peur que d'insister pour regarder une émission (même très bonne de mon point de vue) soit contre-productif.

Cependant, si au fil d'une discussion, on parle de la crise économique, je n'hésiterai pas à parler de cette émission et d'envoyer le lien.
Vous n'avez jamais conseillé un livre ou un film qui vous a plu à un ami ou un proche ?
J'appelle pas ça du prosélytisme. DS n'est pas un gourou :)
DS n'est pas un gourou

Et encore moins un grand gourou. Bien qu'il en ait mis plus d'un et d'une dans sa poche.

:) yG
Un reportage sur DS " le grand gourou" et ses fidèles asinautes ... désolée Yannick..;-) .le reportage .
Sauf que quand j'achète un livre il n'est pas écrit dans la préface une démarche en trois points sur "comment je dois faire de la pub à mes amis". D'ailleurs il n'est même pas marqué du tout "faites de la pub pour ce livre". C'est si son contenu est bon que l'on a tendance à en faire la pub.

Donc que Schneidermann nous incite au détour d'une chronique à faire de la pub... pourquoi pas ? Mais de là à nous donner une méthode du parfait rpomoteur, je trouve ça vraiment maladroit.

D'ailleurs il ne me viendrait pas l'envie de faire de la pub à des quidams m'entourant pour un site dont je sais que, en tombant sur un article au hasard, ils ont une chance sur deux de se dire "bof" - simplement parce que le site est un tout plus ou moins cohérent, et qu'il faut à mon avis que la personne aille par soi-même volontairement explorer ce "tout".
Un livre se vend par un plan média, de la pub, il est adossé à une maison d'édition qui le finance etc... (même un petit livre, avec un petit plan média, un petit peu de pub, pour une petite maison d'édition...)

@si que je sache n'est pas comparable à un livre, il ne se finance pas par la pub, ni par des fonds publics, et il n'a pas d'actionnaires. Pour faire un racourci, en quelques sortes, @si, c'est nous. Que Daniel nous enjoigne à faire en sorte que chacun en prenne conscience et oeuvre selon ses envies ou moyens à la pérénisation du site, ça me semble la moindre des choses. Ne pas le faire serait, à mes yeux, soit un signe d'orgueil déplacé, soit un manque total de responsabilités, ne serait-ce qu'envers les salariés du site. Je viens justement d'envoyer à 5 amis très proche un parrainage que j'ai doublé d'un mail pour chacun, retraçant un peu l'histoire d'@si... qui est-ce, comment ça fonctionne, dans quel but et pour quel coût. Avec un mois d'accès gratos, la possibilité de se faire une idée est largement couverte... et Daniel a raison de nous y inciter.

Et puis c'est un peu lassant, je l'avoue, de lire perpétuellement ces mises en doute, en cause ou en pièces des contenus d'@si : se détournerait-on d'un restaurant parce que l'intégralité de la carte n'est pas à notre goût ? Et le goût des autres ? Et puis, dès l'instant où on sait qu'on peut y faire un bon repas parce qu'une partie de la carte nous plaît, n'est-ce pas l'essentiel...? Je sais, la métaphore est lourdingue... je suis lourdingue...

Ce n'est pas une attaque ad hominem à l'encontre de Benoît en l'occurrence (qu'il ne le prenne pas ainsi surtout), mais la pseudo-intransigeance souvent déversée ici (et qui n'est bien souvent que le corrolaire de l'opportunité offerte de donner son avis sur tout... et de se faire mousser un peu) me semble souvent très égocentrée : "cette émission est nulle ! Pourquoi l'avoir faite !!?"... simplement parce que une large proportion des @sinautes y a trouvé un intérêt... Si cette émission est nulle, pourquoi l'avoir regardée ?... pourrait-on se contenter de rétorquer.

Bref, je digresse tout seul dans mon coin. C'est l'âge.

Ciao ciao...
Et puis c'est un peu lassant, je l'avoue, de lire perpétuellement ces mises en doute, en cause ou en pièces des contenus d'@si : se détournerait-on d'un restaurant parce que l'intégralité de la carte n'est pas à notre goût ? Et le goût des autres ? Et puis, dès l'instant où on sait qu'on peut y faire un bon repas parce qu'une partie de la carte nous plaît, n'est-ce pas l'essentiel...?

Bon, ok, je la ferme. C'est vrai quoi, y'en a marre de ces râleurs gauchos idéalistes. Y manquerait plus qu'à ce qu'ils expriment ce qu'ils souhaitent pour le site dont ils font partie (c'est pas parce que "@si, c'est nous" qu'on devrait se permettre de nous remettre en cause).

...

Moi j'ai beaucoup de mal à faire du prosélytisme. Ça me gène. Je pense que je ne suis pas le seul.



Moi, je ne me vois pas vanter un site de critique des médias alors qu'ASI n'est pas un site de critique des médias. ASI propose des émissions sur la littérature, sur le cinéma, sur le "tout et n'importe quoi" ("Ligne jaune", qui n'est pas pour autant de mauvaise qualité), sur l'image (Korkos)...
Accessoirement, ASI critique des dysfonctionnements journalistiques occasionnels. Ce n'est pas de la critique des médias. Désolé, pour moi la critique des médias suppose d'aller au fond des choses, d'analyser les raisons de ces dysfonctionnements qui tendent à devenir structurels et qui ne sont pas de simples dérapages.
Donc, si je devais conseiller un bons site de critique des médias, je recommanderais Acrimed. Et particulièrement l'article consacré à l'émission qui montre le porte-parole d'Acrimed expliquant la différence entre Acrimed et ASI.
Par contre, je veux bien conseiller ASI si on me demande de citer un média en ligne généraliste de qualité.
Moi, je ne me vois pas vanter un site de critique des médias alors qu'ASI n'est pas un site de critique des médias.

Je me suis fait la même réflexion.

J'ai un certain malaise avec @si, et j'avoue que je suis inscrit plutôt dans l'espoir de voir le site prendre des directions vraiment intéressantes.

Comme quelqu'un le disait dans le sujet sur Mélenchon... il va falloir que M. Schneidermann sache si son objectif est de faire une entreprise de création de contenu sur l'actualité citoyenne et artistique... ou si il veut faire du décryptage de médias. Ou les deux, en les distinguant. Mais la grosse confusion actuelle entre les émissions me laisse un peu perplexe. Au moins pour les contenus écrits c'est clair, avec la différence bleu/rose. Quand est-ce que @si se décidera à faire une émission consacrée au décryptage des média, plutôt qu'au débat sur l'actualité ? (pour tout vous avouer, je podcaste France Culture et écoute plus d'une heure par jour de débats très intenses et d'un niveau largement plus élevé que ce que j'ai pu voir globalement sur @si.

Je ne peux pas aller vers quelqu'un et lui dire "Va absolument voir @si c'est génial" (si c'est pas de ce niveau d'emphase c'est sûr que ça loupe de toute façon), et en lui disant ça ne même pas savoir en fait quoi dire sur @si si ce n'est son indépendance (ce qui est déjà beaucoup, mais pas suffisant en soi).

@si, un média web indépendant, et puis c'est tout ?

(je provoque mais c'est vraiment là qu'est le malaise pour moi)
Moi, je ne me vois pas vanter un site de critique des médias alors qu'ASI n'est pas un site de critique des médias.

En même temps, si @si était seulement un site sur la critique des médias, je pense qu'il n'y aurait pas autant d'abonnés.
@si ne peut faire uniquement la critique des médias,
cela tiendrait dans une page, il n'y a plus de média,
TF1 la deux, le figaro, le monde, france soir, libération, voici, gala, france inter, RTL, Europe 1, et j'en passe des dizaines,
ça des médias ?
critiquer le vide :
faut être très fort, surtout que nous connaissons depuis 30 ans facile !
gamma
Haha. Exactement pour ça que je ne parle pas de critique des médias.
Oui, ça tient en une page de dire "TF1 c'est le mal, le Figaro c'est le mal, Le Monde c'est le mal etc.". Ptet pour ça que Acrimed m'intéresse pas plus que ça.
Par contre le décryptage de médias, c'est-à-dire rentrer en profondeur dans les mécanismes, il faut que @si se donne les moyens d'être autorité en la matière. C'est pour ça que je vote @si. Parce que je pense qu'ils peuvent être cette vigie, qui sans cesse décortique la façon dont sont construites les informations qui abreuvent 90% des français.
C'est déjà le cas pour les dossiers en bleu. Et aussi pour la chronique d'Anne-Sophie, sous un certain angle.
Mais je ne suis pas encore tout à fait satisfait pour ce qui est des émissions, qui ne sont parfois pas plus du décryptage de média que n'importe quel débat d'actualité. J'ai bien dit parfois. Il y a des exceptions, mais j'aimerais bien qu'une émission y soit entièrement consacrée. On pourrait appeler cette émission, disons par exemple... @rrêt sur images ?
Juste une piste à suivre peut-être : ajouter la possibilité d'avoir des lecteurs "payants" sans abonnements. Certains articles ou certaines émissions peuvent intéresser des lecteurs sans forcément leur donner l'envie de s'abonner. Utiliser du micro-paiement (genre www.allopass.com, etc.) est peut-être une piste à explorer pour ceux qui ne veulent pas s'engager.

Les sites pornos font ça depuis longtemps (d'une manière générale sur le web le porno a toujours eu une longueur d'avance sur les autres) et je penses que ça leur fait gagner beaucoup d'argent (même si c'est plus simple d'attirer des lecteurs sur ce genre de sites que sur un site come @si ;-)
Oui la vidéo sur Melenchon est intéressante mais ce n'est pas une émission de critique des médias. Le problème d'@si c'est que c'est une chaine (un site) qui a perdu son rédacteur en chef. Les chroniqueurs fonctionnent un peu en territoire autonome. Certains produisent des textes que personnellement je ne lis que très rarement. Ce qui m'interresse c'est les émissions.

La ligne jaune fait faux bond régulièrement (de quoi s'énerver car tout de même on paye un abonnement) et ma compagne désespère de n'y voir que très peu de femmes. D'ailleurs pourquoi aussi peu de femme à la tête des grand médias ou invitée par M. Birenbaum ?

D@ns le texte est une émission de caprice de Judith absolument barbante et somnifère. Et qui n'est pas là non plus une critique des médias. Je passe sur l'émission sur Avatar qui est une catastrophe.

Et quant à l'émission phare @rrêt sur image, le prélude qui dure 3 minutes et qui nous conte une histoire du treize de TF1 (pour résumer) est une escroquerie. Sophie était meilleure, la jolie Justine qui nous manque était bien aussi. Mais ceux qui ont suivi... Et Daniel qui ne semble pas se rendre compte que le bateau coule ! S'en suit alors une émission fleuve, d'où rien ou presque n'évoque la critique des médias. La dernière avec Kahn, Guigou, Dupont-Aignan était du sous "mots croisés" de France 2 mais en plus long.

Il faut une émission en plus (ou alors supprimer le repoussoir "d@ns le texte" . Et faire une émission avec participation de tout les chroniqueurs qui aurait leur mot à dire à montrer et non plus à écrire. Là se serait le vrai arrêt sur image !

Puis une autre consacrer à des invités vus dans les médias, politiques, économiste, etc.

Le problème Daniel ce n'est pas la publicité ! C'est le contenu ! Comment vendre un site qui se prétend ce qu'il n'est plus ?
L'émission qui confronte Touati, invité chaque semaine sur F2 et TF1 à déverser la doxa libérale, face à Mélanchon traité comme une merde sur ces mêmes chaînes oú il est black-listé, c'est pas une émission de décryptage médiatique ? Ca en dit pas long comme le bras, en creux, sur les médias ? Ca ne révèle rien sur les médias au-delà de l'intérêt du débat en lui-même ?

Je pense qu'@si compte énormément sur notre capacité à faire des synthèses entre ce qu'il nous propose et ce qu'il sait que nous savons par ailleurs... je m'explique : lorsqu'@si invite CHristophe Barbier en temps qu'hyper-éditorialiste en axant le débat sur ce thème, le but n'est pas de donner la parole à Barbier une fois de plus... les forums ont été truffés de remarques du genre : "comme si on le voyait pas assez !" "Quelle idée ? Encorte Barbier !" "Barbier, c'est le politiquement correct, la soupe tiède des grands médias ! Pourquoi nous l'imposer ici ?"... j'en passe. Mais justement, @si sait que nous pensons presque tous celà, et il l'invite pour que notre propre filtre et notre esprit critique s'exercent à l'endroit de cet homme durant l'émission. Pourquoi ? Parce qu'il est partout, qu'il est influent, qu'il est l'ami de la première dame et qu'il a donc du pouvoir ! Il faut le foutre à poil et qu'on voie ce qu'il y a dedans... et encore une fois, en creux, il y avait largement matière à réflexion dans l'émission que Guy B. lui a consacré... il faut simplement réaliser que Daniel ne PEUT PAS contacter ces gens (Touati, Barbier et d'autres) en leur disant que le but est de les foutre à poil... en fait, je pense que souvent, ils sont foutus à poil et repartent sans s'en être aperçu vraiment, et ils reviendront... sans ce procédé, ces rats de labo médiatiques fuiraient le site à toute jambe pour n'y plus revenir jamais, ce qui serait dommage. Il faut vraiment s'efforcer souvent à synthétiser ce qu'on pense déjà, ce qu'on sait déjà, et partir du principe qu'@si nous donne un outil supplémentaire dont on ne peut se servir que combiné à tout ceci. C'est la combinaison qui fonctionne, et à ce titre, oui, @si nous permet le décryptage... même quand l'émission ne semble pas le faire par elle-même jusqu'au bout ou jusqu'au fond.

En ce qui me concerne, je zappe de plus en plus souvent les émissions politiques des médias traditionnels parce qu'au fil du temps, les ficelles m'apparaissent de plus en plus et de mieux en mieux. Les doubles langages des journalistes, leur façon de ne jamais relancer ou de sembler gober la langue de bois (et donc participer à ce que tous la gobent) en la tenant pour vérité d'évangile, la parole des grands éditorialistes qui passent pour perpétuels experts... tout ceci au fil du temps ne me trouve plus bon public. Je reviens de loin. Ma conscience politique (au sens large) était plutôt j'menfoutiste, panurgique et superficielle. Et je sais que ce site m'a permis aujourd'hui, en quelques années (plus aujourd'hui qu'au temps de F5) de faire mes choix, de déceler en trois minutes que sur tel plateau, on peut vite passer à autre chose : c'est grugé d'avance... Le but d'@si, pour ce qui me concerne, a été latgement atteint.

Bref, @si a été un outil nécéssaire et suffisant, pour ce qui me concerne, pour ouvrir quelques cases essentielles... mais je conçois parfaitement que pour certains autres, d'une culture plus forgée, d'une conscience politique plus avancée, le site ne soit pas pointu au point de suciter une adhésion enthousiaste. Mais que ceux-ci se disent une bonne chose : pour d'autres (dont je suis) et surtout AU REGARD DE L'OFFRE médiatique accessible au grand public pour forger son esprit critique (hé oui, TF1 pour l'instant l'emporte encore en terme d'impact sur Le Monde Diplo !), @si semble tout de même être un média accessible à absolument tout le monde, sans élitisme, un média utile, cohérent et plutôt honnête.

Donc pour répondre à Secundus qui manifestement en veut pour son argent, qui considère le travail de Judith comme soporifique, et qui a tant de suggestions pour qu'au bout de 15 ans, Daniel comprenne enfin quelle est la vraie vocation de sa propre émission et comment la faire, je n'ai qu'une chose à dire : mais casse-toi mon pote... inutile de t'infliger de telles souffrances. Désolé, je suis vulgaire, mais je considère la condescendance et la bouffissure satisfaite de certains comme une insulte tellement plus vulgaire à l'endroit de tous ceux qui trouvent leur compte dans le boulot qui est fait ici : quand tu dis que Judith est capricieuse, barbante et soporifique, moi qui aime son boulot, j'entends la chose suivante "ceux qui trouvent de l'intérêt au boulot de Judtith sont des cons"... ni plus, ni moins... il se trouve qu'il y en a, des cons qui aiment son boulot, à Judith. Moins de cons que pour les deux émissions d'actu chaude, mais il y en a, dont je suis, et qui ont pris beaucoup de plaisir et trouvé un grand intérêt à écouter Eric Hazan ou Henel, et bien d'autres.

Bien sûr que la critique du site est nécéssaire, mais c'est comme tout très cher, il y a la manière... il y a aussi les manières.
L'émission qui confronte Touati, invité chaque semaine sur F2 et TF1 à déverser la doxa libérale, face à Mélanchon traité comme une merde sur ces mêmes chaînes oú il est black-listé, c'est pas une émission de décryptage médiatique ?

Non.

Ca en dit pas long comme le bras, en creux, sur les médias ? Ca ne révèle rien sur les médias au-delà de l'intérêt du débat en lui-même ?

Tout ce que ça nous dit sur les médias c'est qu'ils n'accueillent pas souvent ce genre de débats. Mais après ? C'est à nous de deviner le reste, de spéculer l'existence d'un complot médiatique hypothétique et de se conforter dans nos opinions fondées sur nos craintes et nos fantasmes ? Ou bien c'est à un site de journalistes professionnels dont la ligne éditoriale est clairement le décryptage des médias (cf ce que dit DS dans l'émission sur Acrimed) de nous aider à avoir une vue la plus profonde sur les problèmes, les raisons de ces problèmes, et pourquoi y échapper n'est-il pas aussi facile que ça en a l'air dans les beaux discours de critiqueurs-branleurs ?
Et le jour où l'actu sera axée, pour un fait ou un autre, sur le problème Israelo-palestinnien, @si devra partir du principe que les @sinautes n'en connaissent rien, de ce problème, et monter 3 émissions pour reprendre historiquement tous les précédents épisodes AVANT de traiter l'info du jour ? Certains médias d'actu sont très généralistes, peu pointus, restent dans les grandes lignes et la doxa majoritaire... les "gratuis" du mètro le matin n'ont pas la même vocation, et heureusement, que le Monde diplo qui part du principe que ceux qui font le choix de se diriger vers ses articles ont la capacité de décryptage, d'analyse ou la simple culture de l'actu pour prendre le train en marche... @si s'adresse à ceux que le décryptage des médias intéresse. Qui en ont le goût et l'ont préalablement cultivé... on a tous ici, tout de même, deux ou trois grilles d'analyse et de décryptage, on s'est tous, en moyenne, posé deux ou trois questions sur les médias proposés partout et les rouages qui les régissent... heureusement qu'#si ne passe pas sont temps, en préalable à chaque émission à défoncer trois portes ouvertes avant d'entrer dans le vif du sujet...

@si, ce n'est pas un le JT de TF1 qui doit partir du principe, pour continuer à rassembler ses 7 millions de spectateurs, qu'il doit aussi et surtout s'adresser au moins concerné et au moins informé d'entre eux : seule solution, la simplification et l'émotion en guise d'analyse et de mise en perspective.

L'émission qui confronte Touati à Mélanchon se suffit à elle-même dans son fond comme dans sa forme pour qu'un maximum d'aspect soient abordé.... et rien que la "prise de pouvoir" rédactionnelle des protagonistes sur le programme du débat en dit long puisque nulle part ailleurs on aurait pu assister à ce phénomène dans d'autre médias : Chabot, Calvi, LCI ou I-télé auraient imposé un reprise en main par l'animateur afin de revenir au plan prévu, privant ainsi ses spectateurs du débat dans sa forme la plus passionnante parce que la plus pure... vous avez là, par la volonté de Schneiderman de laisser ce phénomène se développer, une vraie critique en creux des médias formatés... ça crève juste les yeux.... alors votre simple "NON" en réponse à ma question.... passons....
Généralement, je réponds :

"Ok ok mec, t'as rien compris à ce que j'ai dit"

Tu kiffes Mélenchon (avec un "e", monsieur), il te caresse dans le sens du poil, t'adores. Moi je l'aime bien, je voterai sûrement pour lui, mais c'est pas parce que asi lui offre sur un plateau un économiste à deux balles que ça me fait jouir.

Si asi propose ça, tant mieux si ça plaît à des gens.
Mais le jour où ils mettront en face quelqu'un qui en a dans le bide et qui va dans le fond de l'idéologie libérale au lieu de mettre d'avancer des préceptes d'économiste de 1ère année de DUT infocom ce sera encore mieux.

Bon, ça c'était pour d@ns la politique. Mais si tu crois que du décryptage de médias c'est ça, eh bien je peux rien faire pour toi. J'appelle ça de la masturbation. Mais je me suis pas abonné à asi pour me masturber politiquement.

Si asi veut arrêter le décryptage de médias (du côté des vidéos) et devenir une chaîne de contenus, font ce qu'ils veulent. Mais alors qu'après il n'y ait pas des gens pour me dire "beh si tu vois mon gars le fait de faire un débat même pas contradictoire, c'est déjà du décryptage de médias et c'est vraiment très satisfaisant".
Ouahou, tout ça dans ma gueule.

Je ne laisserai pas dire, Secundus, que D@ns le texte est une émission qui serait le fruit de mon caprice. Je ne l'ai pas réclamée, pas même suggérée. L'idée en revient entièrement à Daniel, qui me l'a proposée, et je ne l'ai pas refusée. J'ai juste refusé qu'elle soit hebdomadaire (vous imaginez à quoi vous avez échappé ! Et grâce à moi, encore).

Est-ce à dire que c'est un "caprice" de Daniel ? On peut le voir comme ça. On peut le voir comme un défi aussi, et plutôt couillu. Après avoir flingué la production audiovisuelle pendant dix ans, genre ouah c'est nul ce qu'ils font les autres, il se lance dans : essayons de voir comment nous ferions, nous. C'est expérimental, c'est casse-gueule, c'est instructif - et évidemment pas du goût de tout le monde. Mais ce n'est certainement pas un caprice.

Après, que je vous gave totalement (je suppose que vous ne lisez plus mes chroniques depuis fort longtemps, ce qui rend hélas l'argumentation impossible), la chose est évidente, indiscutable, et ce n'est pas mon affaire (ni celle de Daniel), dès lors que vous ne fournissez pas d'éléments d'analyse plus tangibles pour démontrer la vanité de mes propositions.

Le "vrai" arrêt sur images (qui a l'air de correspondre dans votre esprit à sa version d'il y a dix ans, quand les JT faisaient la loi sur l'imaginaire collectif - avez-vous remarqué que la donne a changé depuis ?) me paraît une sorte de vieux fantasme dont vous n'arrivez pas à vous défaire. Le "vrai" arrêt sur images, c'est une expérience collective qui s'invente chaque jour ici, entre l'équipe et les abonnés, c'est une aventure qui s'adapte aux reconfigurations médiatiques récentes, qui n'a pas de visage définitif, ni de vocation exclusive. Voilà pour mon point de vue, qui ne représente que moi mais c'est déjà ça.
Primo, je suis toujours esbaudi devant la capacité de certain(e)s à prendre des coups et de répondre intelligemment, avec courtoisie, à des messages aussi creux et inutilement aggressifs et méchants; secund[s]us[/s]o, ben non je ne vois pas
Si je peux me permettre un secundo: les arguments du genre: la jolie Justine nous manque, c'est fa-ti-guant! Le nouveau, là, Sébastien Rochat, vous le trouvez assez mignon, Secundus?
"Le "vrai" arrêt sur images, c'est une expérience collective qui s'invente chaque jour ici, entre l'équipe et les abonnés, c'est une aventure qui s'adapte aux reconfigurations médiatiques récentes, qui n'a pas de visage définitif, ni de vocation exclusive. Voilà pour mon point de vue, qui ne représente que moi mais c'est déjà ça. "

Je souscris pleinement à cette définition du site - à ce point de vue.
Qui par conséquent ne représente pas que vous ^^
Merci Judith.
EDIT: désolé d'avoir dévoilé votre salaire
Je pense et j'espère que nous plus que trois à souscrire à cette définition du site.
Au moins quatre !
:-)
J'y souscris également, tant que ce pour quoi je me suis prioritairement inscrit (décryptage des médias) subsiste de façon sérieuse dans les émissions.

5 1/2

Par contre, je veux bien conseiller ASI si on me demande de citer un média en ligne généraliste de qualité.


C'est pour cela que je paye mon abonnement, je ne regardais pas ASI à la télé, je la regarde peu de toute façon je fais partie de cette génération "Internet". Alors je viens ici m'informer car c'est de la bonne information comme on en fait malheureusement pas ailleurs, maintenant quand je vois sans arrêt cet héritage qui n'est plus vrai désormais ça me fait toujours bizarre car je n'ai pas l'impression d'être sur un site critique des médias (à quelques articles prêts) mais sur un excellent site d'information (ce qui justifie de payer)
Pourtant au début j'avoue même sur le site c'était de la critique des médias (l'émission sur le fromage par exemple), comme si un virage avait été pris à un moment donné (l'émission entre Mélenchon et Touati je ne vois pas en quoi c'est une critique des médias, pour moi c'est une émission économique sur fonds politique, excellente, mais économique. Quand à la dernière sur la fin de l'euros et bien ça montre qu'on s'éloigne de plus en plus de la critique des médias puisque c'est de l'économie).


P.S : après votre émission sur GTA IV sachez que Rockstar sort le 21 mai 2010 son prochain jeu Red Dead Redemption. C'est une nouvelle licence donc elle n'aura peut être pas d'écho immédiat en dehors des gamers mais au moins vous serez au courant.

P.S 2 : avant de faire de la pub je cherche un job désolé
Quoi, il faut avoir des ami(e)s maintenant ?

Vous voulez dire qu'on ne vient pas ici pour s'en faire ?

Oui, c'est vrai, je ne suis pas le bon exemple, j'ai probablement plus d'ennemi(e)s que d'ami(e)s ici, aussi.
Cela étant dit, lorsqu'on préfère le qualitatif au quantitatif....

:) yG
Comme çà, en passant, a-t-on une idée de la proportion d'asinautes fidèles qui ne sont pas français ?
Euh… si vous souhaitez qu'on pousse jusqu'à faire une petite gâterie pour convaincre un futur abonné,
je prends une commission de 30%, monsieur Schneidermann.
C'est mon dernier mot.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.