77
Commentaires

Nafissatou Diallo : faux frère et fausse guinéenne ?

"Je ne suis pas un menteur. Je n'ai jamais dit qu'elle était ma sœur de sang". Nouveau rebondissement dans l'affaire DSK. Celui qui était présenté par tous les médias américains et français comme le frère de la plaignante Nafissatou Diallo a finalement reconnu qu’il n’était qu’un "ami". Ce faux frère était monté au créneau mardi 17 mai pour assurer que sa "sœur" l'avait appelé juste après l'agression, confirmant ainsi la thèse du viol.

Derniers commentaires

Juste une précision: l'homme en question, apparemment, parle un excellent français, dixit Laurence Haïm, mais un anglais très sommaire.
Si vous avez jamais essayé de répondre à des questions dans une langue étrangère que vous ne maitrisez pas, vous comprendrez la quantité possible de fautes dues à vos fautes de grammaire, votre remplacement d'un mot par un autre faute de vocabulaire, la difficulté de prononciation.....
Ensuite, par exemple, certains articles du NY POST fourmillent d'erreurs (a priori, la fille "de 9 ans" est une invention à eux, pas du "frère"/brother - en anglais, "brother" peut être "camarade", d'ailleurs... S'utilise beaucoup dans la communauté noire.)
Ces erreurs peuvent être attribué au "frère", mais peuvent aussi être attribués aux auteurs du NYPost qui ne sont pas vraiment journalistes et aiment raconter des histoires.

Depuis 4-5 jours, il se tait, ce qui vaut mieux d'ailleurs pour la défense. Le DA a dû le rappeler à l'ordre, surtout s'il raconte n'importe quoi (cela peut valoir une plainte pour fausse identité et commentaires sur une enquête en cours.)
Génial ! Le multimillionnaire DSK va écraser comme une punaise la fille qu'il a fort probablement (selon ses bonnes habitudes) violée et humiliée...

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes... aurait dit Voltaire !
En effet, au Sénégal, j'ai rencontré tous les "frères" de mon mari sénégalais, dont faisaient partie des cousins dont je n'ai jamais su s'ils étaient germains ou pas. Nos références de toubabs sont extrêmement "raides" face aux références familiales en Afrique.
Comme le disent quelques uns ici, en effet, on est sacrément ébranlés sur not'piédestal d'Européens éduqués en "patriarcat" matrimonial.

Quant à l'enquête dilligenté sur la femme de ménage agressée, il me semble avoir déjà vu le film des dizaines de fois sous des signatures plus ou moins heureuses du cinéma amerlocain... l'avocat (qui arrête de picoler, qui veut absolument se réinsérer etc...), aidé de ses détectives privés va tout faire pour innocenter l'accusé... et la victime aura pour elle the "prosecutor" qui voudra absolument asseoir son pouvoir, se faire réélire etc.

Tout compte fait, j'aime mieux la fiction que la réalité dans le cas de l'affaire dont on parle ! Là, c'est comme si on savait déjà que le fric va l'emporter, comme d'habe.
J'avais déjà vu cet article sur Seneweb.

Ce que je me dit, c'est que la défense va peut-être utiliser les déclarations de la victime lors de sa demande de statut de réfugiée humanitaire.
Si ce statut particulier qui permet l'obtention d'une "Green Card" aux USA était remis en question, cela pourrait s'avérer désastreux pour la prosecution.
Enfoncer une victime devant un jury populaire est une arme à double tranchant à manier
avec précaution.
Je ne parle même pas des conséquences désastreuses en terme d'image pour DSK si tel
était sa ligne de défense. Il vaut mieux un plaider coupable qu'un acquittement à ce prix.
Je pense qu'en terme d'images DSK n'a vraiment plus rien à perdre,
ça va être tout sauf moisir en prison.
Je n'y connais rien à la justice new yorkaise mais je ne vois pas la défense faire autre chose que de démolir la personnalité de la victime
présumée et de démontrer qu'elle a déjà menti de par le passé.

Le pronostic d' E.Todd (émission Semaine Critique de vendredi dernier): en dernier lieu on ne saura jamais la vérité de cette affaire DSK.
Attention, les "rape shield laws" protègent. Apparemment, plus qu'en France
vu ce qu'on entend à la télé.
Vous avez raison sur "démontrer qu'elle a déjà menti", surtout que le mensonge
est culturellement inacceptable.
(Se rappeler que la colère concernant les Roms au parlement européen, c'était
parce que le gouvernement avait menti.)
Donc, prouver qu'elle a déjà accusé un homme riche, ou qu'elle a déjà menti, ok,
mais ils ne peuvent la démolir que sur des points qui touchent directement à la
plainte et l'éclairent d'une façon ou d'une autre.
(par exemple, les journalistes e F2 qui disaient qu'ils enquêtaient sur sa moralité
et sa vie sexuelle sont à côté de la plaque: ce serait illégal de mentionner cela
au procès.)
De même, les goûts sexuels de DSK sont hors-jeu. Seuls les témoignages de
personnes qui pourraient éventuellement attester de son comportement de
"prédateur" seront acceptés au procès.

Je recommande de regarder l'excellente série "The good wife"', cela a dû sortir
en DVD à moins qu'M6 n'ait une idée de génie et ne décide de la rediffuser
maintenant. :)
JREM :
"Enfoncer une victime devant un jury populaire est une arme à double tranchant à manier
avec précaution.
Je ne parle même pas des conséquences désastreuses en terme d'image pour DSK si tel
était sa ligne de défense. Il vaut mieux un plaider coupable qu'un acquittement à ce prix."


Vu le fonctionnement du systeme judiciaire americain, et vu l'equipe d'avocat choisit par DSK, non seulement ce dernier n'aura rien a dire sur la maniere dont ses avocats choisissent de le defendre, mais il me semble plus que probable que, non seulement la defense va essayer d'enfoncer la victime, mais tout faire pour essayer de la faire paraitre comme coupable, allant propablement jusqu'a essayer de dire qu'elle tente de lui extorquer de l'argent.
Ils peuvent effectivement tout essayer. On ne leur souhaitera tout simplement pas bonne
chance, et l'opinion publique demandera des comptes à DSK à son retour...Imagine les
féministes...
Il parait que DSK était "suicidaire", si la victime dit la vérité et qu'elle est comme on l'écrit une
bonne musulmane de l'ethnie Peule, c'est elle qui doit être suicidaire.
Je suis d'accord avec toi : Si les avocats sont obliges d'avoir recours a une destruction de la victime, DSK qui a deja tout perdu au niveau politique, si son nom reste dans l'Histoire ca sera d'une maniere extremement negative.

Il me semble que les seules possibilites pour DSK de ne pas tomber dans les poubelles de l'Histoire sont :
- S'il est innocent : se defendre sans attaquer la femme qui l'accuse
- S'il est coupable : Qu'il prenne ses responsabilite en tant qu'Homme ( mais dans ce cas de figure ( la culpabilite ) ce crime tendrait a rendre impossible un comportement humain )

Oui cette info de DSK " se sentant suicidaire" ( mais c'etait avant sa liberation conditionnelle ) m'a aussi choque si on pense a la victime : Je ne me base que sur les documents officiels que la police a diffuses et non sur des articles allant dans un sens ou dans un autre, mais les rapports de police laissent peu de doute sur le choc reel dans lequel la victime a ete retrouvee, quelle que soit son origine ou sa religion ( aucune d'entre elles n'ayant pour l'instant ete officiellement revelee )
désastreux pour la prosecution.

Dear Denis, in french we call this "l'accusation" ;-)
lol, je veux dire mdr ...

Tout a fait juste.

Voila ce qui arrive quand on lit trop d'article en anglais
Il s'appelle "Black" ou "Blake"??? C'est un lapsus??
Tout ce qui est faux est vrai.

C'est très divertissant "arrêt sur image"...surtout les discussions sur le forum,
est-ce le même public que celui qui mate la TV du soir au matin?
Grâce à dieu, notre grand homme politique ne nous a menti sur rien !
Il revient quand il veut, au ps sa place est gardée au chaud. Qu'il nous sauve de la chienlit.
Je commence à tresser les couronnes de laurier, faudra aussi penser à confectionner la toge(1). Grand défilé sur les Champzé. Ce sera grandiose. On est toujours recompensé en ne mentant pas. Et puni si on ment, même pour sauver sa peau, comme cette idiote de noire femme de ménage (puisqu'idiote !).

PS - ne pas oublier d'appeler Martine pour les mesures.
vous n'auriez jamais publié cette photo!
Publication qui me dégoûte...exhibition d'enfants tristes et pauvres ...
Je ne sais pas si ça vous à déjà été signalé, mais il y quelques approximations concernant le nom de "faux frère"... Une ligne sur deux il s'appelle "Black" dans la suivante "Blake"... Le prénom "Black" me parait peu probable...
Damned, je me suis fait avoir par les Hélvètes, le Café 2115 à Harlem c'est ICI
"ma soeur" peut-aussi être un terme générique pour désigner une femme si les deux personnes en cause, "elle"et son "frère"sont musulmans.

Personne (en particulier pas vous) ne semble évoquer cette hypothèse.

Aucun de nos talentueux journalistes n'a non plus cherché à obtenir le "scoop":
dans quel restaurant DSK a-t-il déjeuné avec sa fille. A-t-on le témoignage de son directeur ?
Cette idée qu'il faut discréditer la victime, dans le cas de DSK, va encore l'enfoncer et paraître inique.

Parce que s'ils ne peuvent que la discréditer et pas prouver son innocence, c'est que lui est coupable et en plus cherche des noises à sa victime. La fin de tout.

Je crois surtout que tout cela nous passionne parce qu'entres autres, ça ressemble à New York Unité Speciale, et à tous ces feuilletons amerlocains dont on nous abreuve, et qu'on veut savoir la suite, comme un feuilleton du 19ème siècle.
Il faut de la feuille, quitte à dire n'importe quoi.

Basta.

Hier soir, ma mère me racontait qu'au retour d'un voyage en Gironde, son car avait été arrêté par des manifestants agriculteurs qui demandaient à ce qu'on construise des retenues d'eau pour éviter les prochaines sécheresses, chose qu'ils demandaient depuis des années.

J'avais vu aux infos sur la 2 un reportage sur la manif, et les raisons que développait le journaliste n'avaient rien à voir avec le prospectus qu'avait ma mère en mains.
Ce qui me soucie, c'est qu'à chaque fois qu'on est en position personnellement d'être au courant de quelque chose et même d'être dedans, ce qui ressort aux infos est vraiment très loin de la réalité.
Cela donne idée de tout le reste.
Et avec DSK, dans le n'importe quoi, on est servis.
Très belle enquête. Merci Seb!

J'y ai appris entre autres qu'une femme de chambre du Sofitel de NY pouvait se permettre d'être cliente régulière d'un restaurant.
Je me demande bien si ça pourrait être le cas dans notre beau pays, vu les salaires et les tarifs des restos.
Comme si l'affaire n'était pas assez compliquée, des médias sénégalais assurent que la plaignante aurait menti sur sa véritable nationalité. Elle ne serait pas guinéenne mais, selon les versions, sénégalaise ou ghanéenne.

Très compliqué en effet, on pourrait s'interroger une demi seconde sur la pertinence de cette conjecture affirmé ?
J'imagine que c'est ce qui nous permet de conclure que la jeune femme s'est offerte de force, mais une fois ses avances refoulées, à décidé d'imaginer un viol ? Ce n'est pas cela ?
J'ai entendu hier un avocat pénaliste amerlocain le dire : les enquêteurs de la défense vont fouiller les poubelles, et mettre l'accent sur les origines de Nafissatou Diallo, et en particulier sur ses papiers d'immigration.

Si elle a menti pour pouvoir entrer sur le territoire étazunien (ou même s'il manque une virgule) quelle que soit la gravité des faits qui sont reprochés à ce bon DSK, qu'il soit coupable ou non, il sera acquitté. C'est d'ailleurs ce que disent ses avocats.

La chasse est commencée. La chasse à la menteuse...
Il m’arrive aussi d’appeler frère ou sœur (cousin ou cousine) des personnes avec qui je n’ai aucun lien de parenté mais avec lesquelles j’ai grandi ou établi des liens fraternels forts. C’est une expression commune en Afrique et chez les noirs en général. De même j’appelle Tonton ou Tantie toute personne plus âgée et qui se révèle bonne conseillère. Peut-être est-ce pour cela que Bleck (Black) Diallo s’est présenté comme son frère ; il l’a sans doute fait en tenant compte d’un lien culturel.

Quant à la nationalité, cela ne m’étonne pas. Mis à part ceux qui naissent dans les grandes villes ou qui sont issus de famille éduquées, si vous êtes né en pleine campagne, votre état civil est déficient ce qui pose d’énormes problèmes quant à la scolarisation des enfants par exemple. Sans oublier, les années de crise politique qu’a traversée la Guinée et qui ont mis à mal toute l’administration. Ainsi, nombre de guinéens se font faits déclarer comme sénégalais, ivoiriens ou autres et obtenir ainsi un état civil en bonne et due forme.
Ok... Et sinon, à @SI, vous ne pouvez pas prendre un peu de recul par rapport à cet emballement médiatique, et simplement ne pas en parler ?

Je me gausse de ces journalistes qui discute des journalistes qui discutent des journalistes qui campent devant la planque de DSK, commentant à l'envi l'auto-réalisation d'une information qui tourne en rond. Mais en lisant (survolant, plutôt) votre article, je me demande en quoi vous faites quelque chose de différent.

Vous rappelez par ci par là que pendant ce temps, les Espagnols continuent de camper et Fukushima continue de se noyer dans les radiations. C'est très bien. Ne pouvez-vous pas faire encore mieux ? Je me souviens il y a quelques temps d'un reportage passionnant sur l'absence médiatique des Ouïghours. J'avais besoin de vous pour apprendre quelque chose de neuf, d'inédit. Que pouvez-vous m'apprendre sur l'affaire DSK que je ne pourrais lire mille fois ailleurs ? Ne pouvez-vous pas assumer vraiment votre positionnement décalé ? Et faire tout simplement... autre chose ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.