Nafissatou Diallo : faux frère et fausse guinéenne ?
article

Nafissatou Diallo : faux frère et fausse guinéenne ?

De l'AFP à Seneweb, confusion générale sur la plaignante et sa famille

Réservé à nos abonné.e.s
"Je ne suis pas un menteur. Je n'ai jamais dit qu'elle était ma sœur de sang". Nouveau rebondissement dans l'affaire DSK. Celui qui était présenté par tous les médias américains et français comme le frère de la plaignante Nafissatou Diallo a finalement reconnu qu’il n’était qu’un "ami". Ce faux frère était monté au créneau mardi 17 mai pour assurer que sa "sœur" l'avait appelé juste après l'agression, confirmant ainsi la thèse du viol.

Comme si l'affaire n'était pas assez compliquée, des médias sénégalais assurent que la plaignante aurait menti sur sa véritable nationalité. Elle ne serait pas guinéenne mais, selon les versions, sénégalaise ou ghanéenne.

 

  Autant d'éléments pour l'instant confus, mais sur lesquels la défense de DSK devrait se pencher attentivement, dans le but de décrédibiliser le témoignage de la plaignante.

On l'a entendu sur toutes les chaînes françaises (faute de le voir). Quand le New York Post a laissé entendre mardi 17 mai que la défense de DSK pourrait s'orienter vers le s...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.