87
Commentaires

Munich et le PCF : crash historique sur LCP

Commentaires préférés des abonnés

Je sais cela n'a pas de rapport... quoi que... 

Je voulais commenter "l'interview " de M. Panot par la militante macroniste A. de Malherbe de ce matin.

Et puis j'ai arrêté car cela induirait l'idée que je considère que l'employé de Drahi fait un t(...)

C'est un peu comme si un " historien " disait que Pétain a sauvé des Juifs ....

Pas à pas, la nouvelle Histoire est bien en marche, vers l'extrême droite au pouvoir !

Derniers commentaires

Merci, cher Daniel Schneidermann, pour cette précieuse vigilance !

Des historiens spécialistes de cette période ... S'il leur restait un peu d'honneur ils iraient se cacher..

Du Berlin de 1933 à 2022, il n'y a peut-être qu'un petit pas.


Et je ne sais pas si vous avez fait attention mais l'algorhytme de U tube met difficilement en avant  les contenus de gauche .Et principalement Nupes .Ca chauffe dans les sphères de la manipulation! C'est qui le boss U tube France ? 

La révision historique a toujours eu le vent en poupe .L'histoire permet d'assoir une légitimité , et qui a besoin de légitimité en ce moment pour préparer son accession au pouvoir ? C'est la seule façon pour eux d'empêcher une société de partage . Ils ont le choix entre l'extreme droite  et la guerre , ah merde on a eu les deux ! Oh c'est con ! La seule chose qui leur fait peur , c'est le partage . Sur cette émission , il n'y aura jamais de démenti et même si il y en avait un il n'aura jamais le même poids .

"Cancel culture" disent ils !

Pour une communicante sur france info, ce n'est pas la pauvreté   le gavage des riches qui est grossier mais le discours de Mathilde Panot à été "grossière".... 

L'impression d'un retour en arrière des poudrés de salon qui reviennent à leur fondamentaux.

Chabot "regrette Mélenchon qui aurait dû relire le discours de Panot" !!!!!

Toute attendrie de la position "constructive" le nouvel élément de langage du bloc bourgeois, de MLP.

Outre les journaux communistes de l'époque (l'Humanité et Ce soir) on peut lire avec profit le livre de Paul Nizan, Chronique de septembre (publié en mars 1939, republié chez Gallimard en 1978, toujours disponible). Le parcours de Nizan (lettre publique de démission du PCF en septembre 39 après l'annonce de l'invasion de la Pologne par l'armée soviétique et, surtout, face à l'alignement du PCF sur Moscou) devrait permettre de concevoir qu'on pouvait (1) être communiste - et même stalinien (2) faire une critique à l'os de la position brittano-française au moment de Munich et (3) ne pas tomber dans l'aveuglement qui a été, à l'époque, celui de Duclos/Thorez. L'histoire est compliquée, le communisme aussi. Lisez le livre, il est passionnant.

Explication de vote de Gabriel Péri à la chambre des députés .  ( présentation des accords par Daladier  à partir de la page 1526) :


https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6455114g/f7.item.zoom

L'Histoire, c'est un éternel recommencement à l'envers

les sal... se refont une virginité

bientôt on aura suffisamment d'historiens et historiennes amnésiques, distraits ou distraites

et ce ne sera plus du négationnisme mais un moment d'égarement


Qu'il me soit donné ici d'honorer la mémoire de ces Justes de Vabres, petite localité du Tarn

et celle de ces Allemands tels que Cornelia et Hanning Schröder qui ont hébergé à Berlin un couple de Juifs en pleine guerre et leur ont sauvé la vie au risque de perdre la leur aussi et qui pour toute explication ont expliqué "c'était notre manière de faire de la résistance"


Je le fais avant que des distraits honorent ceux qui ont dénoncé des Juifs et des Résistants Français

Maintenant qu'il y a 89 fachos à l'Assemblée, encensés et introduits par la caste médiatique et la majorité macroniste, il va bien falloir réécrire un peu l'Histoire pour que ça colle au story telling actuel...

Si vous avez Dard au téléphone, passez lui le bonjour de la part d'un militant de gauche, ni woke, ni druide, ni islamogauchiste, ni sorcier, ni prophète, ni voyant, juste un type de gauche humaniste et démocrate en lui disant que ça existe vraiment!

"Incompréhensible de la part d'historiens comme Grenard ou Aglan" pour Daniel Schneidermann, par contre comme il faut un coupable, c'est Olivier Dard le méchant historien, le méchant petit canard car il a déjà un casier à charge et pire il est encore invité sur les plateaux de TV.

Une façon de se faire, encore une fois Olivier Dard.



Je sais cela n'a pas de rapport... quoi que... 

Je voulais commenter "l'interview " de M. Panot par la militante macroniste A. de Malherbe de ce matin.

Et puis j'ai arrêté car cela induirait l'idée que je considère que l'employé de Drahi fait un travail de journaliste, ce qui n'est évidemment pas le cas.

Pourquoi macronistes , parce qu'a travers ses questions, il apparaît clairement qu'elle a la même vision anti démocratique, comptable, voire totalitaire du pouvoir que son mentor.

"Pourquoi déposer une motion de défiance puisqu'elle n'a aucune chance d'aboutir". C'est du théâtre. 

Pourquoi la comtesse n'a-t-elle pas été au bout de sa logique lors de la précédente mandature et suggérée la fermeture de l'assemblée nationale puisque mathématiqement tous les projets de loi pouvaient passer et ceux de l'opposition être bloquées, c'était donc du théâtre selon elle !!!!

Nostalgie de l'ancien régime sans doute.

Pour ces gens la notion même d'opposition a perdu tout son sens. La notion de discussion démocratique aussi... ces gens sont effrayants.

Le RN a un boulevard  


comme le nouveau gouvernement intègre des transfuges du parti socialiste et communiste! nous imaginons sans peine un débat d'historiens sur les macronistes de gauche sur LCP dans cinquante ans! espérons que les négociations avec Poutine ne débouchent pas sur une Europe à feux et à sang! Labrov s'offusque maintenant de la diffusion sur france2 du cynisme de son maître, combien de russes ont pu voir ce documentaire? Les ukrainiens en phase de retraite montrent des armes de 40, les commentaires soupçonnent le détournement de celles récemment livrées, serait-ce l'oeuvre des russes infiltrés au sein de la chaine de commandement ukrainienne?

Merci pour cet article pertinent. Il me semble qu'il y a une erreur dans la phrase : "Plus radicalement en effet, c'est l'émission entière qui a été supprimée du replay de LCP dans la soirée du 5 octobre." Ne s'agit-il pas plutôt du 5 juillet ?

Au ministère de la Vérité, Winston Smith s'occupait, s'occupait, trait, éliminait oubliait, s'oubliait, souriait à ses chefs.

Oui, chef!!!  


N'est-elle pas formidable cette vie que des "bâtards" réécrivent...sous l'oeil oublieux de ceux qui lorgnent les chaires encore à prendre...


Rien n'a aucune valeur puisque tout se vaut.

Ca va très mal finir, je me répète... 

Bonjour la mauvaise foi dans ce propos : « "Mais est-ce que les électeurs communistes étaient d'accord avec le vote des députés ? Rien ne le prouve" »

Ah, Munich, c'est re-devenu un mauvais accord ? 


Il faudrait l'expliquer à un certain Daniel Schneidermann, qui, en janvier dernier,  touvait des excuses à Chamberlain. Il s'agissait alors de justifier "l'appaisement" face à Poutine.



Quant au PCF, il était totalement aligné sur Moscou. Le PCF a voté contre Munich car cet accord n'arrangeait pas l'URSS. Aucune autre considération morale ou politique ne comptait.

" Ces accords sont restés dans l'Histoire comme le symbole de la lâcheté des démocraties face aux totalitarismes. "

Dans le langage commun, sans doute le terme de Munichois est-il connoté très négativement. Il existe néanmoins un consensus chez les historiens pour dire que la France avait les moyens militaires de répliquer à la remilitarisation de la Rhénanie en 1936, mais qu'elle ne les avait pas au moment de Munich, en 1938, pour attaquer l'Allemagne hitlérienne. On peut admirer le beau style des éditos de Gabriel Péri sans pour autant voir dans l'Humanité une quelconque clairvoyance. Ce n'était pas le sujet. En 1938, la politique étrangère communiste était complètement contrôlée par l'IC. Les accords de Munich étaient de toute évidence contre les intérêts de l'URSS, donc les communistes étaient contre, et l'Huma pouvait donc sans problème, donner du Gabriel Péri.


Il n'en reste pas moins regrettable que les 3 historiens présents sur le plateau aient pu oublier ce que l'on croyait de notoriété publique.

" Un historien est un babillard qui fait des tracasseries aux morts " ( Voltaire )

Ne pensons pas un instant qu'un climat ambiant installé depuis des années ait pu influer sur ces attitudes... Libre et non faussée, la démocratie!

trois historiens spécialistes de la période


Ah bon ? Vraiment !!


mieux vaut être un historien amateur dans ce cas là...au moins les excuses sont entendables

C'est un peu comme si un " historien " disait que Pétain a sauvé des Juifs ....

Pas à pas, la nouvelle Histoire est bien en marche, vers l'extrême droite au pouvoir !

Chez les Dard, je préfère Frédéric ....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.