66
Commentaires

Montagnier : le putaclic peut-il tuer ?

Le média web "Pourquoi Docteur" a diffusé en exclusivité une annonce du professeur Luc Montagnier, Prix Nobel décrédibilisé de longue date. Il affirmait l’origine artificielle du coronavirus, réitérant ensuite sur CNews, toujours sans contradiction malgré un consensus scientifique opposé. Si quelques médias relaient sans vérifier, nombre de journaux se chargent de désamorcer son idée… mais beaucoup choisissent des titres attirant le lecteur plutôt que d’informer. Un choix risqué en période épidémique, déplore une figure du journalisme scientifique. Récit.

Commentaires préférés des abonnés

Serait-il possible d'arrêter d'utiliser la terminologie de la "pute" et ses dérivés au profit de l'anglais "click-bait" soit "hameçon" ? En gros laissons les putes tranquilles et arrêtons de s'y référer systématiquement comme insulte ultime. Si le de(...)

Il faut mettre cet article en accès libre aussi vite que possible !

Approuvé 16 fois

Bonjour, merci pour vos messages d'abord. Souhaitant éviter dans la mesure du possible les anglicismes, il ne m'avait pas semblé inapproprié d'utiliser ce terme effectivement vulgaire, compte tenu des pratiques décrites dans la première partie de cet(...)

Derniers commentaires

Je partage totalement ce dernier commentaire. Une solution est aussi de stigmatiser les  proxénètes et écrire "macaclic' ou proxaclic. Et de dire "fils de prox" ou "fils de mac", si l'on se décide à insulter.. Bref, ne pas se tromper de personnes.


Putaclic et clicaput, si Puta tombe à l'eau qu'est ce qu'il reste? Ah Arrêt sur images à force de pisser dans le sens du vent vous m'aurez au fil des ans bien décu.e! A force de rameuter un public qui se veut en dehors des clous! On n'en sort pas comme ça des clous, hé...

après on s'étonne que les gens ne croient plus à rien! ce médecin et les journalistes buzz sont des criminels!

Super , tres bon article ! Est ce que ca veut dire qu'@si va également revoir ses méthodes de titrage vu que vous  usez et abusez régulièrement du titre putaclic ? 

À signaler également le reportage du 20h de Fr2 sur le sujet qui relaie sans contredire ET avec musique complotiste-style à l'appui. Pathétique

Tellement de bêtises ont été dites : du port du masque qui ne servait à rien jusqu'aux affirmations que 50% des personnes en réanimation avaient moins de trente  ans , ou que l'épidémie allait s'étendre en Bretagne ou en Nouvelle-Aquitaine ...Le pire c'est que ce ne sont pas que des médecins honoraires mais des médecins en activité qui ont raconté cela.


Il est possible qu'il y ait des séquences similaires dans l'ARN du VIH et de celui du SARS CoV2 .


Tout comme il y a de grandes similarités dans l'ADN de l'homme et de la grenouille ce qui fait dire à Sylvestre Huet que nous sommes des cousins génétiques



Putaclic et clicapute. C'est marrant, plus j'analyse les articles de ce site et les réactions de son lectorat et plus je me rends compte que chaque journal entretient sa clientèle. Ce fut la même chose sur mediapart, rue89 etc... des sites ou les commentaires ont une grande part dans la valeur du site. C'est l'envers du décor des journaux qui subsistent aux dépends d'une clientèle, il est obligé de la caresser dans le sens du poil. Et je ne voit pas pourquoi Cnews n'aurait pas le même privilège, en prenant en compte sa clientèle, au moins autant particulière que celle d'ASI

La preuve, Montanier, je m'en fous comme de l'an 40 et j'apprends le néant de sa déclaration en même temps

en même temps que le néant du descriptif, tout ça pour entretenir le néant des commentaires. Bien sûr, je vais dans le sens de personne ici et chacun peut me renvoyer le néant de ma réflexion néanmoins, je n'arrive qu'en réaction aux vibrations produites, d'ailleurs, si on étudie les phénomènes vibratoires, il y a toujours une onde négative qui perce en son centre, ce qui veut dire que ma nullité n'est que conséquence de la votre


Merci pour cet article salutaire. Un bémol, cependant…


Contrairement à ce que vous écrivez  – la rubrique Checknews de Libération (qui ne rechigne pourtant pas à répondre aux questions dès le titre de ses articles)” –, je me suis bien souvent fait la remarque que les titres de cette rubrique étaient assez systématiquement rédigés sur le mode interrogatif.


(Alors que, selon moi – et d’après mes souvenirs de formation au Centre de perfectionnement de journalistes… mais c’était il y a très, trop longtemps –, “on n’est là pour poser des questions aux lecteur-rices mais pour leur apporter des éléments de réponses”.)


Pour preuve, cette copie du site liberation.fr, dimanche après-midi :

Bonjour,

Il y a une confusion dans votre article entre deux théories qui ont quand même des vraisemblances très différentes.

L'article aborde ce qu’on va appeler la "théorie Montagnier", c’est-à-dire un virus synthétisé, qui de fait, ne tient pas du tout la route : « Il affirmait l’origine artificielle du coronavirus », il ne parle que de cette hypothèse-là.


Mais dans votre recensement des articles de fact-checking, certains s’attaquent à une autre hypothèse et notamment Checknews, de libération. Son titre est : « Covid-19 : le virus provient-il d’un laboratoire chinois ? » et ce n’est pas tout à fait la même chose. On en pense ce qu’on veut et ce n’est pas celle que je privilégie personnellement mais la thèse d’un virus d’origine naturelle, conservé en laboratoire et qui aurait accidentellement quitté ce laboratoire est un peu moins folklorique.


On se souviendra qu’en 2015, une scientifique de l’Institut Pasteur avait ramené trois échantillons du MERS-Coronavirus sans visiblement prévenir qui de droit. Les dits-échantillons étaient gentiment restés sur une étagère pendant une semaine. Sur le papier, les procédures sont impeccables mais dans la pratique, il y a toujours un peu d’espace pour les erreurs.


Cette théorie est alimentée, semble-t-il, par des retours aux Etats-Unis dès 2018 sur des mesures de sécurité insuffisantes au sein du laboratoire de virologie de Wuhan (à vérifier...).


Personnellement, je pense que la pandémie actuelle est issue de la transmission directe d’un animal sauvage vers l’homme. Simplement car je pense qu’il aurait fallu un gros coup de chance pour découvrir ce virus sans qu’il n’ait déjà à ce moment-là les conséquences que nous vivons actuellement. Donc la transmission directe contemporaine à la pandémie actuelle est pour moi la plus probable mais on n’en a pas actuellement la preuve absolue.


L’hypothèse que ce virus ait été identifié préalablement, conservé en laboratoire d’où il se serait échappé accidentellement n’est pas complètement folle en soi.

Merci Messieurs Guémart et Huet, et à tous les journalistes et journaux qui essaient de rétablir un semblant de raison dans un monde où même des médecins sont en train de raconter n'importe quoi (et je parle pas que de Raoult).

La seule question pertinente que je n'ai pas encore entendue ou lue (mais je n'ai pas la prétention d'avoir fait le tour de la question) :


Où sont les résultats des travaux que prétend avoir conduits le Pr. Montagnier ?


Soit ils n'existent pas, et il faut le dire et le dénoncer pour propos mensongers.


Soit ils existent, et il faut les étudier (Montagnier n'est quand même pas un perdreau de l'année) pour les confirmer ou les infirmer... dans une publication scientifique à comité de lecture.


Tout le reste, les déclarations tonitruantes, les twitts, ou les insultes donnent une image catastrophique de la communauté scientifique.


On n'a vraiment pas besoin de cela en ce moment.


Raoult a trouvé son maître 😱

Serait-il possible d'arrêter d'utiliser la terminologie de la "pute" et ses dérivés au profit de l'anglais "click-bait" soit "hameçon" ? En gros laissons les putes tranquilles et arrêtons de s'y référer systématiquement comme insulte ultime. Si le descriptif recherché est celui de la vulgarité alors utilisons ce mot là. Les mots sont importants.

Entièrement d'accord avec vous j'étais dégoûté quand j'avais vu ce "mot" employé par ASI

Bonjour, merci pour vos messages d'abord. Souhaitant éviter dans la mesure du possible les anglicismes, il ne m'avait pas semblé inapproprié d'utiliser ce terme effectivement vulgaire, compte tenu des pratiques décrites dans la première partie de cet article et de la virulence des reproches de Sylvestre Huet. Ceci étant dit, je reconnais n'avoir pas du tout pensé à la référence aux prostituées (les biais et angles morts peuvent aussi toucher les journalistes d'ASI...). Merci de l'avoir pointé, j'utiliserai à l'avenir préférentiellement les termes de piège à clics ou d'attrapes-clics si je suis mené à devoir décrir de nouveau ce type de pratiques. Bonne journée !

Oui, n'hésitez surtout pas à céder aux injonctions du politiquement correct.

Aseptisez, lissez, débarrassez le site de ses aspérités.


et pourquoi pas quelque chose comme "clicacon" ou "clic-couillon"?

Attrape nigauds me paraît très approprié, et a l'avantage de nous rappeler à nos responsabilités, à nos obligations de discernement, au lieu de mettre l'accent sur les méchants qui nous fourvoient. 


Non qu'ils ne soient pas "méchants", mais nous pouvons bien plus facilement changer notre comportement que celui des autres, à fortiori d'une foule de médias racoleurs. 


Les titres malhonnêtes sont assez facilement repérables, ce sont ceux qui nous "donnent envie" avec, en arrière plan, la "presque certitude" de se faire attraper mais quand même... Pour s'exercer, on en a un très bon échantillonnage en bas de page des sites qui acceptent la pub.  


Pour ce qui est des "putes", j'ai vu une dame avec un très joli T shirt: "Non, les dirigeants politiques ne sont pas nos enfants".

"Non, les dirigeants politiques ne sont pas nos enfants".  

ça me rappelle une manifestation des péripatéticiennes madrilènes affirmant que Rajoy n'était pas leur fils ;)

Attrape-clics serait plus juste (orthographiquement parlant :-)))

Dans ce cas les commerciaux sont des putes également, ils appâtent le client...

MERCI!!!!!!

Merci. Comme d’autres ici, j’ai voté pour que l’article passe en gratuit.

Quelqu’un pourrait-il me définir précisément ce qu’est un titre incitatif ?


Le terme manipulé utilisé en titre par Pourquoi Docteur est bien putassier par son double sens.

Sylvestre Huet c'est vraiment une référence dans le journalisme scientifique. Il n'y en a pas assez des comme lui! 

Il est des articles qu'il faudrait rapidement mettre en accès libre.
Cela relève de la salubrité publique (et nous aiderait un peu à contrer les rumeurs qui se succèdent)

Il faut mettre cet article en accès libre aussi vite que possible !

Que va t-il rester dans 15 jours de cette "putasse" d 'information? les ronds dans l'eau vont s estomper j'espère et, comme je crois pas à l'homéopathie.

Concernant Montagnier, j’aurais tendance à aller très au-delà du titre informatif : il ne mérite tout simplement pas qu’on lui donne la parole. 

C’est un escroc, nobélisé, mais un escroc tout de même ! 


Merci pour cet article. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.