139
Commentaires

Migrants : "La droite française est plus xénophobe que la droite allemande"

Une vague de solidarité avec les migrants et réfugiés inouïe, enthousiaste, géante. Des appels à la solidarité jusqu'à la Une de quotidiens jusqu'alors réputés xénophobes. Des dirigeants et une population à l'unisson de ce mouvement. La vague de solidarité qui submerge l'Allemagne contraste singulièrement avec l'attitude des dirigeants, des médias et de la population française. De France, personne ou presque ne l'avait vue venir, ce qui confirme une fois de plus nous connaissons mal nos voisins allemands, et à quel point l'information sur ce pays est prisonnière de stéréotypes.

Derniers commentaires

Bonsoir, depuis quelques temps les vidéos ne sont plus visibles sur Android. C'est pas cool cool. C'est Apple qui vous a graissé la patte ? :)
@notstephan
Que faire des réfugiés?


Lors de la guerre d'Espagne, il y a eu des brigades de Français pour lutter contre Franco. Quand cette guerre fut perdue par le camp républicain; on a accueilli plus d'un million d'espagnols qui ont eu pour idéal de retrouver leur terre natale. Parmi ceux là, beaucoup se retrouvèrent dans la Résistance, quelques uns furent les premiers libérateurs de Paris. Malheureusement, l'espoir de libérer l'Espagne ne fut pas au rendez vous. Les espagnols exilés n'ont pu repartir au combat chez eux.

Bon, être réfugié syrien est une chose. N'est-il pas temps qu'ils se constituent en brigades appelées à libérer leur pays?. C'est le moment et de nombreux pays peuvent donner un coup de main. Il faudrait du courage et du réalisme du côté diplomatique français en particulier vis à vis de la Russie, de l'Iran, de la Turquie si trouble , des pays du Golfe, et finalement de la Syrie d'Assad. Et pourquoi pas aussi un petit peu de courage du côté allemand?
le racisme et la xénophobie sont des notions irrationnelles, non calculables;
faire des comparaison dans ce domaine ( + ou - xénophobe ) est d'avance casse gueule;
j'ai beaucoup de compassion pour tous les émigré(e)s en errance et les réfugié(e)s;

en ce qui concerne les syrien(ne)s ce qui me gêne c'est que le gouvernement français ( l'Europe?) parle
de bombarder la Syrie et d'autres part accueille ceux et celles qui sont bombardé(e)s !
je crois qu'il y aura un effet boomerang;
à qui sert ce crime: vider un pays de ses habitants ?
le mieux c'est que chacun(e) puisse rester sur sa terre natale ou du moins vivre là où il le désire sans pression
de vie ou de mort;

si seulement la France pouvait copier ce que fait l'Allemage: régulariser ( voir la petite palestinienne dans votre émission )
les enfants qui font une scolarité de 4 ans minimum en France;
merci à l'Allemagne de l'avoir fait c'est ce que j'ai compris dans l'émission;
en France il y a des enfants et des adolescents étrangers orphelins qui vivent dans une grande détresse ( la rue ?) et qui
suivent une scolarité de 4 ans et +, à 18 ans ils se retrouvent chassés de France: l'abandon !
c'est terrible d'abandonner sa terre pour cause de guerre civile, tout ça pour des raisons de "tic tac" politique;
le nombre de déplacé(e)s, d'apatrides ne cessent de croître
l'Allemagne serait le bon élève de l'Europe...les allemands seraient plus généreux que d'autres etc...Je comprends les germanophiles mais tout de même !
Ce pays sait défendre ses propres intérêts et nous ne sommes pas dans le monde des bisounours! D'ailleurs, depuis la diffusion de cette émission, l'Allemagne rétablit les contrôles à ses frontières, devant l'affluence des réfugiés! et une fois de plus l' Europe montre son incapacité à répondre à un problème majeur ! l'Allemagne ne s'est-elle pas piégée en se précipitant, pour reculer ensuite ? Ce problème humanitaire se réglera si tous les pays européens s'unissent et agissent ensemble : on peut en douter...!
Un point qui joue un rôle, je pense, à un niveau purement affectif, c'est que les trains surchargés de Budapest et les réfugiés qui campent dans les ambassades, rappellent pour tous, qui l'ont vécu, l'année 1989 juste avant la réunification. Cet évèmenement est connoté très positif dans la mémoire collective des Allemands, malgré tous les problèmes arrivés ensuite.
Moi qui avais un doute tenace sur ce soudain engouement pour les réfugiés proche-orientaux, je n'en ai plus depuis que Copé a publié son plaidoyer en faveur de l'accueil des migrants syriens.
Maintenant, je suis sûr qu'il y a une arnaque (je ne vois pas encore bien où mais je suis sûr qu'il y en a une).
De même qu'on est fondé à selectionner les migrants, on devrait le faire pour leurs lieux de destination : par exemple, les migrants tendance daesch pourraient être de préférence dispatchés vers des villes comme Béziers, Orange, Toulon, etc. Il est bon que les extrêmes s'assemblent.
J'ai halluciné dès le début de ce programme, dès l'introduction de Scheiderman et puis après ... L'emploi du mot "migrant" encore et encore, on se croyait sur TF1 au lieu du mot approprié de "réfugié" ; et puis d'ou ça sort " le racisme hérité du communisme en Allemagne de l'est"?
Il n'y avait vraiment pas de gens compétents pour cet émission?

Evidemment j'ai honte de l'attitude mesquine et égoiste de la France et d'autres pays, mais pourquoi créditer l'Allemagne de toutes ces bonnes intentions déclarées? quand en même temps l'actualité nous annonce des rassemblements géants contre l'"immigration" dans cette même Allemagne.... Pfff
Excellente communication de Merkel : L'allemagne, odieuse, bornée, autoritaire, à droite de la droite libérale, avec la Grèce, s'asperge de sainteté médiatique à partir d'une photo. Bien vu!

En plus y'a bon la main d'oeuvre jeune et pas chère dans un pays de vieillards.

Tout cela me dégoute à un point!
Comme c'est bisard ! Vous avez vue, vous avez entendue la Pecresse de service ? "Les intérêts de l'allemagne ne sont pas les intérêts de la france". Et beh ! C'est pas les rep' qui nous baratine à longueur de temps qu'il faut prendre exemple sur l'allemagne et patati ?

Mais bon c'est que quand sa les arranges...
Remarquez en qqs jours le nombre de sujets sur ces sympathiques concitoyens qui accueillent de sympathiques migrants hyper motives pour apprendre la langue, aider aux champs et s intégrer.
On n en ferait pas un peu trop?
si seulement c'était vrai...
C
Les allemands (Die Deutschen - référence à un manuel d'enseignement de la langue de Goethe - ) seraient très bienvenus de financer la prise en charge du coût du voyage des migrants-réfugiés dès lors qu'ils choisissent ceux qu'ils souhaient héberger, ainsi que le prix du dédommagement de ces transits dans les pays traversés.

Une vague de solidarité avec les migrants et réfugiés inouïe, enthousiaste, géante. Des appels à la solidarité jusqu'à la Une de quotidiens jusqu'alors réputés xénophobes. Des dirigeants et une population à l'unisson de ce mouvement. La vague de solidarité qui submerge l'Allemagne contraste singulièrement avec l'attitude des dirigeants, des médias et de la population françaises. De France, personne ou presque ne l'avait vue venir, ce qui confirme une fois de plus nous connaissons mal nos voisins allemands, et à quel point l'information sur ce pays est prisonnière de stéréotypes.
Pour tenter de comprendre ce qui se passe actuellement en Allemagne, trois invités : Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives Economiques et auteur de Made in Germany : le modèle allemand au-delà des mythes (Seuil, 2013), Rachel Knaebel, journaliste basée à Berlin qui collabore notamment à Bastamag et Politis, et Georges Marion...... > Lire l'intégralité du texte


La population allemande est une population qui manque cruellement d'actifs, une population vieillissante et en déclin démographique. Et les allemands le savent, tout comme les français savent qu'il y a un chômage de masse dans leur pays...
Raisons qui poussent l'Allemagne à se montrer plus que bienveillante à l'égard des migrants. La France n'est pas dans cette situation.

La naïveté de la gauche qui croit qu'une politique migratoire restrictive à la Xénophobie, aux différences culturelles ou religieuses... Une politique migratoire raisonnable et raisonnée se définit par rapport à la capacité du pays à absorber des migrants. Et c'est tout. Qu'ils soient polonais, syriens ou japonais ne change pas le fond du problème.

La Grèce n'est absolument pas en mesure d'absorber les vagues de migrants, l'Allemagne si.
Balayer du revers de la main l'argument démographique est une facilité que je n'attendais pas de Duval…
http://www.leparisien.fr/economie/migrants-l-alemagne-a-besoin-de-main-d-oeuvre-06-09-2015-5066429.php

Quant à Marion qui déblatère sur un ouvrage qu'il avoue ne pas avoir lu…sans commentaire.

J'aurais aimé entendre un peu plus Rachel Knaebel...
Quelqu'un peut-il me conseiller un bon modèle de xénophobomètre ?
Salut !

Je n'ai pas encore regarder l'émission en intégralité et n'ai fait que zapper quelques passages, parce que la mise en scène, d'emblée, m'avait mis mal à l'aise.
Je saisis que le point fort est la comparaison entre appréhension du sujet par la droite allemande et la droite francaise. Soit. Et encore...

Juste deux détails plus ou moins à chaud, si j'ose dire:
- le Ministère de l'Intérieur Fédéral a rencensé, fin juillet, 202 (deux-cent deux) attaques sur des hébergements/sites d'accueil de réfugié(e)s depuis le début de 2015. 173 seraient le fait d'extrêmistes de droite, la motivation des attaques restantes n'a pas encore été clairement établie.
-plusieurs centres d'hébergement ont été incendiés dans les dernières 24 heures en Thuringe et dans le Bade-Wurttemberg (du moins ce Land-ci ne se situe pas à l'Est...).
http://www.spiegel.de/politik/deutschland/asylbewerberheime-braende-in-ebeleben-und-rottenburg-a-1051692.html

Bonne journée et salutations
Je retiens de votre emission, que si les Allemands ne sont pas tous des affreux, les Français si, et les Grecs aussi...
Mais, j'avais déjà compris...
Allez, je re-re-re-mets le lien, ça peut pas faire de mal, l'ordolibéralisme allemand expliqué par Foucault dans : Naissance de la biopolitique, cours au Collège de France 1978-1979.

Et pour ceux qui préfèrent écouter, il semblerait que des audios des cours soient disponibles : http://michel-foucault-archives.org/?Naissance-de-la-biopolitique
Je n'ai pas vérifié que ça reprenait exactement ce qu'il y a dans le bouquin mais comme celui-ci était de la retranscription corrigée d'audios, il est possible que ce soit la source originelle.
Je trouve la réaction outrée de Duval aux propos de Pécresse d'assez mauvaise foi. La question posée à l'ex-ministre portait sur la souhaitabilité d'un accueil massif de migrants en France ; lui se garde bien d'y répondre mais déplace le débat sur des aspects très secondaires : "l'économie est-elle la motivation première de l'Allemagne pour les accueillir ?", "la droite française est-elle plus xénophobe et moins humaniste que la droite allemande ?". Par ailleurs, je pense contrairement à ce qu'il semble dire que la question de l'aménagement du territoire et de la désertification de certaines régions françaises est éminemment correlée à celle du dynamisme économique et du chômage, ce sont deux faces de la même pièce. Faire appel à une immigration de repeuplement en sachant pertinemment qu'une fois sur place un majorité de celle-ci sera sans emploi ne me parait pas un contre-argument très sérieux à ce qu'affirme Pécresse. Ou alors on choisit soigneusement les rares professions dont on a besoin : médecins, infirmières, mais est-ce vraiment conforme aux principes humanistes d'accueil ?

Pourquoi ne pas simplement admettre qu'un accueil et une régularisation des migrants est souhaitable en France mais pas forcément dans les mêmes proportions que chez nos voisins allemands ? Se poster systématiquement à l'exact opposé de la droite ne me parait pas très productif.
Très bonne émission. Merci !
Je trouve que les intervenants, sont tres legers sur les comparaisons des milieux associatifs, la France a un reseau developpé qui n'est pas inactif, et les associations d'origines religieuses ont encore une bonne place (mais effectivement bien laicisé ), notamment dans les localités petites ou moyenne, ou la paroisse reste un noeud de socialisation important dans l'animation du secteur associatif.
De meme dire que les villes moyennes en France accueillent peu d'etranger me semble ignorer la tendance de ces dernieres annees, on l'on voit affluer de plus en plus de personnes pour des raisons administratives (les delais de traitement dans les grandes villes, parfois des quotas dans certains domaines), la capacité d'accueil etc... vers les prefectures de provinces, et dans les petites villes que je connais, la solidarité existe.

Tout ca pour dire quand on est a une echelle locale, en general, il y'a de la solidarité qu'on soit en allemagne ou en france.

L'autre point ou j'ai trouvé le plateau tres "leger", c'est sur la remarque que fait J. Brabant ( au passage votre diction me parait meilleur sur cette emission), sur le coté sarcastique du commentateur de l'actualité sur l'expression "l'espace vitale", je tiens quand meme a rappeler que espace vital renvoie a "lebensraum", et j'ai ete un peu decu de la legereté des references historiques sur la question (pourtant on hesite pas a parler d'histoire), on aurait pu aussi evoqué pour les refugiés allemand des territoires de l'est le contexte, (voir le "Drang Nach Osten"), ca aurait pas ete un luxe... globalement les differentes considerations strategiques, culturel and co, des elites des etats germanophones dans l'histoire vis a vis des peuples slaves dont le point culminant a ete la politique du reich nazi et les effets que l'on connait avec ses millions de civils morts.

(je note au passage que Marion parle d'implantation, pas de colonisation)
encore une fois vous ( émissions) vou confondez Allemands et gouvernement ... Comme pour les Francais, nous sommes solidaires pas nos zelites .
La Syrie a accueilli des réfugiés caucasiens en 1839
La Syrie a accueilli des réfugiés arméniens en 1914
La Syrie a accueilli des réfugiés palestiniens en 1948 et 1967
La Syrie a accueilli des réfugiés Koweïtiens a en 1990
La Syrie a accueilli des réfugiés libanais en 1996
La Syrie a accueilli les réfugiés irakiens en 2003
La Syrie a accueilli des réfugiés libanais en 2006
La Syrie n'a jamais fermé ses portes aux réfugiés en Syrie, ni aux migrants, ni aux personnes fuyant les guerres.
La Syrie n'a jamais demandé de visa aux membres de la ligue Arabe.
La Syrie à toujours accueilli quiconque le souhaitait.
Une très remarquable émission. Merci
Merci de cet éclairage. C'est vraiment une bouffée d'air de réflexion dans le marasme général. Bien de ne pas reprendre un sentiment anti-allemeand primaire qui n'explique rien et permet d'excuser les dérapages français. Bien d'avoir repris les réfugiés allemands de 1945 (ça je connaissais) qui rappelle le retour des pieds noirs en France sans parler des Harkis. Je n'ai pas du tout perdu mon temps à regarder l'émission. Salutations solidaires.
Cette emission rate toute l'ame allemande, et aussi ses coter sombre.

Et mon regard sur l'allemagne depuis qq années a beaucoup changé . J'etait assez fier dans les année 90 de la jeunesse allemande , et je pensais que l'allemagne se construisait sur une remise en question .

Hors on assiste a l'inverse depuis qq années . L'idee que le nazisme c'est le passé, et que les allemands actuel n'ont plus a porter le poids de la culpabilité .

Je vois une allemagne completement decomplexée , donneuse de lecon, moraliste, incoherente, hypocrite, et voulant mettre de la distance avec le nazisme par tout les moyens possibles.


Quelle illusion, le poids de l'histoire est a jamais sur le dos de l'allemagne, et la modestie et le doute (aussi sur leur moral) devrait etre present a chaque instant .
Besoin de main d' œuvre : "Ça n'a aucune pertinence"

Actes racistes: "Un problème très spécifique à l'est de l'Allemagne" auquel les médias français ont donné trop d'importance"

On ne voit que ce que l' on veut voir...

"Si l'on peut avoir du mal, en France, à comprendre ce qui se passe en Allemagne, c'est aussi à cause - on l'évoquait plus haut - de l'image tenace de pays de "Nein" et du "Grexit"., en France, à comprendre ce qui se passe en Allemagne, c'est aussi à cause - on l'évoquait plus haut - de l'image tenace de pays de "Nein" et du "Grexit"

Image tenace, comme on le dit d'un évènement lointain:
de quand date déjà l' épisode Syriza???
C'est -à-dire du pillage réitéré de la Grèce,après celui de l'allemagne de l' est avec la "Treuhand"? Sans parler de tous ses travailleurs pauvres ...

Alors oui, j'ai du mal lorsqu'on essaie de nous vendre ici l'allemagne en parangon de vertu.
Qu'il y ait en allemagne des gens "biens", je n'en doute pas. Mais cessez de parler de cette allemagne indifférenciée et rêvée!
Il y a les gens,le peuple,et le gouvernement.

Un article pour aller plus loin:
http://linsatiable.org/spip.php?article1169
https://www.youtube.com/watch?v=jxjRhvUghA4

https://www.youtube.com/watch?v=UW7s6ynwlpY


http://putlocker.is/watch-curb-your-enthusiasm-tvshow-season-6-episode-1-online-free-putlocker.html
C’est sans doute cela l’intelligence du Monde dont parle Georges Marion
http://www.les-crises.fr/chienne-de-garde-la-star-varoufakis-se-cherche-un-destin-par-marie-charrel/

Pour ce qui est du racisme des allemands de l’Est, les victimes du « miracle économique Allemand » étant beaucoup plus important à l’Est qu’à l’Ouest, ceci explique peut-être cela. Voir le livre de Bruno Odent « modèle allemand, une imposture ».
Toutes mes félicitations pour la qualité de cette émission, la pertinence des intervenants , et la documentation des faits d'historiques!
Un axe d'amélioration: inviter une personne originaire du pays couvert par l'émission.
Franchement Mr Schneidermann vous croyez que je suis abonné à Arrêt sur Image pour entendre un journaliste du monde? Heureusement quand il a la parole Guillaume Duval remonte le niveau de l’émission et Georges Marion sort un peu de sa doxa sur la fin.
c'est qui ce marion,l'extrème gauche,mélenchon ,j'ai pas lu son livre et bla bla bla,il était au monde ,ça m'étonne pas,schneiderman au taquet n'a rien relevé,bravo,c'est quoi leur métier déjà?
rv demain à République !
https://www.facebook.com/events/115934458759304/

une campagne citoyenne à l'initiative de photographes
http://exils-intramuros.org/
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.