15
Commentaires

Meurtre de Kevin : et la fachosphère manqua sa récup !

Comment rater sa polémique. Au début de cette semaine, une partie de l'extrême-droite et de la fachosphère s'est insurgée après le meurtre d'un jeune lycéen, Kevin, le 2 juin dernier, poignardé à plus de vingt reprises. Un premier portrait-robot diffusé par les gendarmes, et montrant un jeune homme aux origines possiblement arabes, a déchaîné les commentaires sur la délinquance "issue de l'immigration". Avant qu'on n'apprenne que ce portrait-robot était faux.

Commentaires préférés des abonnés

Cette affaire illustre parfaitement les obsessions des rass'istes (=les adhérents du rassemblement national).


Approuvé 3 fois

Il est certain qu'avec la délation, il fallait donner les vrais noms, mais de façon anonyme.


C'était le politiquement incorrect que le parti de Marion Le Pen et de sa tata et de son tonton et de son tonton par alliance regrette amèrement.


(...)

Pourquoi les policiers ont-ils cru sur parole la plaignante et ont diffusé le portrait-robot de suite.

Alors que suite à ses propos contradictoires ils ont arreté l'assassin le 4 juin peu de temps après le meurtre du 2 juin.

Si au bout de quelques jour(...)

Derniers commentaires

Si même la réalité ne veux plus jouer le jeu du FN... :'(

Pourquoi les policiers ont-ils cru sur parole la plaignante et ont diffusé le portrait-robot de suite.

Alors que suite à ses propos contradictoires ils ont arreté l'assassin le 4 juin peu de temps après le meurtre du 2 juin.

Si au bout de quelques jours ils n'avaient pas avancé sur la résolution du crime ils auraient pu diffuser ce faux portrait-robot.  

Tout à fait d'accord. Pour moi ici le problème n'est pas la "récup" du FN, qui est en fait une simple réaction comme l'auraient eue d'autres communautés (en mode exagéré ou pas). Le problème encore une fois est la diffusion trop rapide informations erronées (et/ou parfois même directement de fake news) par la presse.

HEU pour les flics l'important c'est l'enquete ! pas ce que les journalistes et politiques font des infos qu'ils ont a disposition

Vous avez raison pour les journalistes et les politiques qui se précipitent sans attendre une quelconque vérification. N'empêche que c'est grâce à leurs investigations dans les premières heures que les policiers  ont progressé et que l'utilité éventuelle du portrait-robot ne l'aurait été que dans un deuxième temps.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Cette affaire illustre parfaitement les obsessions des rass'istes (=les adhérents du rassemblement national).


Et pas moyens de condamner ces propos à l’emporte pièce ?

Et en plus, c'est un fou d'armes, presque un facho, quoi !

Si ce n'était tragique, on en rirait...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.