59
Commentaires

Match : un "piège", mais lequel ?

Commentaires préférés des abonnés

Une belle illustration de la doctrine Pasqua :


"Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien."

(...)

Est il donc obligatoire et dans la procédure de plaquer un mec au sol ( et on connait la propreté des trottoirs des villes) pour lui passer les menottes ?

"Vous êtes en état d'arrestation, veuillez nous présenter vos mains " c'est trop compliqué à pro(...)

La première chose qui me vient à l'esprit c'est que pas un organe de presse papier dans une dictature lointaine ne ferait la bêtise d'une telle Une. Ce serait trop voyant.

Cette Une nous dit la chose suivant : la France est une jeune dictature, elle e(...)

Derniers commentaires

Si ça se trouve, Polanski a tripoté Mme Griveaux à la Maternelle...Polanski ça sonne un peu russky, nan!?

Au fait, il paraitrait que les époux Balkany ont diné en compagnie de Benalla et Jawad, au Fouquet's...D'après une sourceski bien informatovnaski (suivez mon regard de l'Est)!

Les Russes ont le dos large, c’est un fait. On les crédite volontiers et de beaucoup. C’est pratique en fait, cela permet de les citer partout. 

Cela expliquerait alors l’insistance de l‘Elysée à promouvoir l’idée d’une ingérence poutinienne dans nos municipales ... Dénoncer donc les Russes, malgré le désavantage de paraitre ‘complotiste’ ?  Ou celui d’associer notre Auguste président ou son nom à un ‘nanar’ très tiré par le cheveu? 


Diantre Les Russes ! Pourquoi pas? 


Mais personne, il me semble, n’a jamais évoqué (ou osé évoquer) que l‘affaire ait pu être souhaitée localement, en haut lieu,  pour débarquer en mode loucedé un candidat à moitié mort, décevant, fini... et le remplacer par une meilleure affiche quitte à tordre le bras de la nouvelle égérie; avantage : créer un électrochoc en public et une urgence en interne pour imposer une personnalité de forme plus consensuelle susceptible de rebattre les cartes de la municipale  : au lieu d’un homme perdu entre deux maîtresses femmes à longues dents, à lanière et à casseroles, introduire une troisième d’un style moins énervé... 


Trois femmes en lice désormais avec la Buzyn... 

Le JDD, du même groupe que Paris-Match qui en fait des tonnes pour dénoncer cette honteuse atteinte à la vie privée que furent ces 2 vidéos divulguées, trouve pertinent et indispensable de nous 'informer' qu'il y en aurait 5 de plus. Chapeau la division du travail. Vous reprendrez bien une louche de tartufferie? 

Grâce aux conseils éclairés de MaxLecolo, je peux vous envoyer une variante à varier avariée de la couv de Maris Patch.


Elle est profondément bête et méchante :

                                                    

M'enfin, pendant que mon PC calculait un bazar pour envoyer une photo 50X60 cm en 450 DPI en TIFF, j'ai rapidement fait un montage rigôlô de la couv. du Maris Patch.


Pas d'URL car je suis nul en informatic. Comment l'envoyer sans employer le bélino ?


Et le César du meilleur réalisateur est attribué à... Roman Pavlenski pour "J"accuse Benjamin Griveaux".

Sublime … forcement sublime!

mais depuis quand Paris Match est considéré comme un média qui informe...? c'était pas un magasine de "potin mondain" pour mémère à une époque ?

moi qui ai toujours pensé, naïvement manifestement, que ça faisait parti de ce qu'on appelle la "presse" people où on peut suivre l'histoire des "vedettes"...et qu'on trouve principalement chez le coiffeur et autre sale d'attente...

j'ignorais que c'était considéré comme du journalisme... :o


en même temps j'aurais dû percuter, lorsqu'on a mimi marchand comme conseillère en communication, j'aurais dû me douter de quelque chose...

J'apprends donc que ce russe a des connaissances Russes et qui aiment la Russie ? C'est très suspect.

J'extrais de cet excellent article de notre matinaute la phrase suivante : 


"visiblement passionnée par le pays de Poutine" (pas de Pouchkine ni de Tolstoï, de Poutine).


Curieuse remarque venant de quelqu'un qui ne rate jamais une occasion de qualifier RT France de "Télé-Poutine" (pas "Télé-Russie", ou "La télé officielle du gouvernement russe", mais "Télé-Poutine") ...

alors peut être avais-je mal compris, mais il me semblait que c'était du cynisme vis à vis de la manière dont les médias dit dominant traitent RT...en tout cas c'est comme ça que je l'avais pris...

je suis pas du tout sûr qu'il faille le prendre au 1er degré...

m'enfin je suis sûr de rien...

Il faut sauver le soldat Macron, ses lieutenants tombent l'un après  l'autre, une grande brune peu concernée est l'instigatrice de ce complot organisé par les gilets russes. Pauvre manipulation des années  70. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le plus comique est que la thèse russe serait une mésinterprêtation du Dieu vivant. Selon le Canard, Sa Sainteté aurait confiée "Ils ont tout confondu. A Munich, j'ai évoqué les deepfakes, c'est-à-dire ces logiciels qui permettent de faire de fausses vidéos en manipulant le son, dont Obama a lui-même été victime." Et encore : "Je ne parlais pas de Griveaux, et encore moins là-bas. D'ailleurs, à ce stade, on ne sait rien."


N'est pas exégète qui veut.

Est il donc obligatoire et dans la procédure de plaquer un mec au sol ( et on connait la propreté des trottoirs des villes) pour lui passer les menottes ?

"Vous êtes en état d'arrestation, veuillez nous présenter vos mains " c'est trop compliqué à prononcer pour les soudards de la bac ? quand quelqu'un résiste et est violent on peut éventuellement comprendre mais dans le cas ou l'arrêté ne résiste pas ? à part humilier les gens par plaisir, il faudra que l'on m'explique le but.


Quand au calme de Alexandra de Taddeo, toute personne raisonnable sait que perdre son calme face à la bac s'est risquer de se faire tabasser, gazer, tirer au sol par les cheveux, éborgner voire de mourir étouffé sous le poids de trois malabars. donc oui, elle garde son calme.

Quoique, finalement, la présence organisées des journalistes la protégeait des excès de violence, il fallait une image musclée pour le journal, mais acceptable par le public

Pour Match, lors d'une arrestation trop violente, le problème est… que la compagne de l'arrêté garde son calme. Donc on légitime la violence, et en plus on est déçu lorsqu'elle ne provoque pas pleurs et cris.

Après food porn et autres porn, voici arrest porn

Bonjour et merci pour la chronique.


Je me répète (et donc je prie de m'excuser ceux qui ont déjà lu ça hier dans le forum du matinaute précédent), mais je vous suggère d'aller écouter le SAV fait par les deux boss de Paris-Match sur le plateau de France 5 (deux mecs, hein, fallait surtout pas inviter l'auteure de l'article...), que vous indiquez. Incroyable est leur insistance, d'entrée, sur la passivité, la distance de cette femme. Même la présentatrice gobe le truc en parlant d'impassibilité dès son lancement. Cette volonté ultra-lourdingue de psychologiser énormément à partir de très peu me parait franchement inhabituelle. Je me trompe peut-être, mais cela donne vraiment un sentiment d'une opération d'insinuation très construite. Soit qu'ils en savent plus mais qu'ils n'ont pas assez de billes, soit qu'ils veulent fabriquer un épouvantail. Mais en dire autant à partir de si peu, au risque d'être démenti et de s'exposer au ridicule, c'est troublant et ce pari doit forcément vouloir dire quelque chose. 


Et en plus, l'espèce de thèse subliminale est bancale : elle serait l'instigatrice, la manipulatrice en lien avec la Russie, du coup alors quel sens prend ce "calme" des policiers à son endroit ? ils sont au courant et dans la main de Poutine eux aussi ?  A trop vouloir insinuer, ça devient kamoulox, non ?

En fait, l'important, dans cette affaire, ce sont les "légendes" sous les photos ! "Match... le poids des mots"... les mots qui légendent... tiens tiens... une légende, pour moi, c'est une petite histoire venue du passé, dont les faits ou les personnages ont été "transformés" au fur et à mesure que l'histoire est racontée...  

Match et ses légendaires légendes !  et puis "Match... le choc des photos"... Me souviendrai toujours d'une double page présentant le cadavre d'un Kanak tué lors de l'assaut de la "Grotte d'Ouvea"... un gros pansement sur le torse... légendé : voici la preuve que ce Kanak (je ne pense pas que c'était le leader des rebelles ???) a été tué de face !!!  

Ca m'avait révulsée : une photo gros plan pleine page d'un Kanak mort...e choc des photos !

Sur ce titre de Match, personne n'a relevé l'inversion des faits: c'est ceux- là même qui dénoncent le double langage des politiques qui sont diaboliques.

Paris match est une des pompes à m.rde du paysage médiatique. Il faut juste passer son chemin et ignorer cette presse na

Aaaahhh la bonne propagande d'état !!! 

C'est tellement ridicule ! 

Il faut bien des espions russe sous couverture d'opposant pour faire tombé... benji le petit branleur !!!

Désolé mais hier soir en regardant l'interview dans c a vous j'étais écroulé de rire. (vaut mieux en rire..)

C'est juste hallucinant de tricotage de faisceaux de présomption.

Je m’interroge aussi sur la violence de l'arrestation. évidement on ne voit que de petit extrait, mais

Piotr pavlenski a-t-il réellement résisté a son arrestation ? 

J'ai un doute considérant qu'il s'y attendait probablement et qu'il ne se cachait pas.

Dans cette émission on apprend aussi que le dispositif policier pour les arrêter avait effectivement prévue de le faire en pleine rue (au passage : que d'information de premier ordre dont bénéficie paris match...). encore une fois pourquoi ? On a pas affaire a des gens en cavale ! Ils sortaient de chez eux pas d'une planque.

bref des faisceaux de présomption on peut en faire nous aussi.


PS: Désolé pour ce gras intempestif. J'ai beau m'échiner a sélectionner les caractères et cliquer frénétiquement sur le bouton rien n'y fait. Déjà qu'on ne pouvais pas éditer un message envoyé, voila qu'on ne maitrise même plus la mise en forme avant d'envoyé...

le piège ? c'est surtout Match qui le tend pour NOUS attraper, nous ! bin ....raté !  lol

J'avais cru entendre, "vie privée", "présomption d'innocence" ?


"liberté, égalité, fraternité" entre charmeurs, pardon marcheurs uniquement ?

La madame reste de marbre ? Évidement !


Alexandra de Taddeo est habituée aux "arrestations" de son compagnon. 


Les interpellations font parties de "l'Art" de Piotr Pavlenski.


Et de plus, elle doit savoir qu'une action sur la voie publique peut être filmée ou photographiée par n'importe qui.


Quant au "Grand Complot Russe", quelle poilade !


Tout ça pour faire tomber un vague paltoquet se présentant aux élections municipales !


Mwouhahahhahhahhahhahhahahahhahahhahahhaha !!!!


Une belle illustration de la doctrine Pasqua :


"Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien."

Ça fait quand même très mauvais scénario James Bond, non ?

Avec cette mise en scène du plaquage de la bête, pendant qu'on pose courtoisement des questions au cerveau de l'affaire…

(Ils plaquent Pavlenski au sol genre personnage dangereux, alors que son activité principale depuis 10 ans c'est de se faire arrêter par des flics. Au point de se clouer les parties intimes sur la place la plus fliquée de Russie… Ce scénar est vraiment mal foutu !)

Ah ben tiens... Paris Match ! Le torche-cul... pardon, l'hebdomadaire d'actualité et d'images selon Wikipédia... qui vit depuis des lustres de l'exposition, volontaire ou non, de la vie privée des "people" dont les politiques ont décidé/accepté de faire partie pour en tirer bénéfice dans la sphère publique.

S'il y a bien un média qui devrait se faire tout petit et éviter de se faire remarquer dans le cadre de cette déplorable "affaire Griveaux" c'est bien Paris Match.

Quelqu'un a déjà pris une photo et commenté la froideur (ou l'hilarité d'ailleurs) du rédacteur en chef de Paris Match quand celui-ci reçoit une série de photos croustillantes et décide de faire un joli coup avec ?

Ah oui mais c'est du "journalisme"... eh bien ce "journalisme" là me fait vomir alors que l'artivisme (manipulé ou pas) d'un Pavlenski aurait plutôt ma bienveillante sympathie.

Formidable image effectivement. Pourtant la loi ne permet pas à un média de montrer quelqu'un avec des menottes alors qu'il n'a pas encore fait l'objet d'une mise en examen. Volonté donc de montrer quelque chose de précis.

La vidéo permet de voir un peu de l'arrestation, elle permet surtout d'avoir un autre point de vue, de l'autre côté de la rue… alors soit il y avait deux personnes, un photographe et un vidéaste, soit c'est la même personne qui s'est déplacée après avoir pris la photo.

Ce que raconte cette formidable couverture, c'est une construction d'image, point par point, un photographe de Paris Match ne peut pas être là par hasard. Ce que ça raconte c'est le storytelling autour de tout ça. 

Tout est en place, le photographe, le vidéaste, l'activiste et son bonnet, au sol comme dans sa performance à Moscou, la police et son brassard qui menotte un suspect, la femme, parfaitement apprétée, qui regarde au loin ce qui se passe autour de l'arrestation.

DS qui a repondu lui aussi à Thinkerview pourrait partager à sa manière l'interview de Branco pour le même organe () dans lequel il dénonce Le Monde, sans esquiver Chemin et Bacqué et Paris Match et bien sûr leurs actionnaires respectifs. Alors OK, il dénonce tout le monde mais quand même, en parlant d'eux, il est vachement précis

Benjamin Gros Vit est tombé dans le " Piège " de la roulette russe . Il devait " tirer un coup".


En fait, le chargeur était plein.

Mais quand donc Xavier Niel va t-il racheter ASI qu'on arrête de parler de ces histoires?

Match :


Le poids des scatos


Le  choc des gastros


Bonjour,


Un indice du point de vue de Match se trouve en haut à droite sur la couverture : "Finlande, le pays où les femmes gouvernent". Diaboliques ces femmes ! Un autre grand remplacement.

La première chose qui me vient à l'esprit c'est que pas un organe de presse papier dans une dictature lointaine ne ferait la bêtise d'une telle Une. Ce serait trop voyant.

Cette Une nous dit la chose suivant : la France est une jeune dictature, elle est vive, pleine d'hormones.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.