80
Commentaires

Marianne, la petite conne, et la marée

Halte !

Derniers commentaires

Pourquoi François Morel n'a t'il laissé a cette enfant aucune porte ouverte, aucun espoir ,... et ce n'est pas son histoire de piscine et de bouquin qui l'excusera, non il ne lui a laissé aucune chance.
Tout comme ses parents ne lui ont laissé aucun moyen de dire non, de refléchir en la trimbalant dans une manif, avec ce scénario bananant.
En entendant les mots de François Morel j'ai la nausée, cette enfant deviendra peut être quelqu'un de bien, ou pas ! a l'entendre on la croirait englué, perdu d'avance.
Mais pauvre con ne te rend tu pas compte toi qui n'a pas d'excuse, toi qui n'est plus un gosse, toi qui a pris le temps d'écrire ta chronique, que tu as insulté une enfant et salement, et facilement.
On fait pas la morale a un enfant avec ces mots la ! on la fait avec de l'empathie, je crois.
Moi j'aurai aimé qu'on laisse cette petite en dehors de ça, et qu'il s'adresse au parents, c 'est eux les con, c 'est eux qui sont perdu, c'est eux qui ont toute cette crasse qui les aveugles, merde.
Les parents ont mis leurs fille en première ligne, et bêtement Morel déguaine, ok les parents en sont éclaboussés mais pas de leurs merde, ... c'est la petite qui se fait exploser.

Voila je trouve ça très violent, j'ai comme l'impression qu'il lui écrase publiquement une banane à la gueule, pourquoi l'humilier.
Il y a des comportements indignes, et Morel n'en sort pas grandi.

" mais qu'est ce que tu va faire de ta vie petite conne ?
Je m'interroge, déjà si jeune et déjà percluse ressentiments, de rancoeur, de violence larvée, de médiocrité, de bêtise.
Qu'est ce que tu va faire de ta vie ?
Oui petite sale conne dans quel marigot insalubre, dans quel bourbier pernicieux, dans quelle marécage de pensé rance et écoeurante va tu te mouvoir le reste de ta vie ?
Toi qui au compteur de ton existence marque à peine 10ans, toi qui vendredi dernier te croyant amusante, te croyant pénétrante, imbécile te croyant ...... te rendra tu compte un jour pauvre petite idiote de l'ignominie de ton geste, de la honte de tes paroles, de l'indignité de ta pauvre attitude, ....au lieu de hurler comme une pauvre petite conne que tu est, ouvre un livre, ..." blablabla
Je ne veux fâcher personne, n'est-ce pas. Mais je pense que pour complaire à ceux qui ne voient même pas le bout de leur guidon, il eût fallu que F. Morel s’adressât à l'auditeur en ces termes : Française, Français. Au moins aurait-on pu embrayer sur les polémiques portant sur Marine lePen, le racisme, l'islam, Lampedusa, le coût de l'immigration et surtout, qu'est-ce qu'être français. Là c'est un peu simple: cette fille est-elle oui ou non visée personnellement. Tiens, et si on polémiquait sur les enfants battus, les curés pédophiles et l'Oedipe mal vécu de Morel ?
Je ne sais pas si elle est conne, mais en tout cas, elle est pathétique. De même que ses parents.
C'est vraiment de la vengeance mesquine et stupide.

Ils font pitié.
Cela faisait plusieurs jours, cela couvait et puis aujourd'hui je l'ai pris de plein fouet : ce que ces insultes grossières voulaient dire, ce qu'elles avaient de bas, de stupide, de haineux, toute cette misère intellectuelle...
J'ai déjà plusieurs fois eu honte de ce pays - honte qu'un gouvernement 'socialiste' préfère prendre dans les poches des travailleurs plutôt que de chasser la fraude fiscale (la liste est trop longue et ce n'est pas le lieu), mais là, c'est la nausée. Comment est-ce possible ?! Pourquoi ces gens n'ont-ils pas été interpellés par les forces de l'ordre (il y a outrage à fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions, il y a - je ne suis pas très forte en législation - certainement quelque chose contre l'insulte raciste tout de même !
Quand un français d'origine nord africaine vole un paquet de chips il comparaît devant la loi, mais quand ces gens-là violent la loi, on ne leur fait rien !
Ce que je crains c'est cette tendance à "laisser passer", à ne pas considérer les propos diffusés sur le net comme de "vrais propos" : comme si c'était différent d'une parole exprimée en "public", In Real Life.

On ressent déjà une forme d'accoutumance, et j'ai peur que nous n'arrivions plus à poser de limite parce que tout le monde s'y sera habitué.
Je suis plutôt ouvert d'esprit et peu favorable à la judiciarisation mais je crois qu'il faudrait frapper avec "quelques exemples" : bref tolérance zéro sur quelques affaires pour marquer le coup.
Christiane Taubira s'étonne dans une interview publiée mercredi dans Libération qu'aucune "belle et haute voix (ne) se soit levée" dénoncer les attaques racistes dont elle a été victime. Il est vrai qu’à l’exception d’une apostrophe de Marie-George Buffet et de la plainte déposée par le Cran, il n’y a guère eu de réaction indignée....
http://www.humanite.fr/politique/propos-de-taubira-marie-george-buffet-denonce-le-s-552636
"existencielle" ??

Sinon un autre silence assourdissant à notre époque, et pas si déconnecté que ça de celui évoqué ici, est l'omerta quasi compléte au sujet de ce qui est une, si ce n'est la raison majeure de la crise : le fait que l'on est actuellement dans un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer.
http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique

Aucun rapport ?
Bien sûr que si.
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
Je propose une souscription nationale pour offrir aux journalistes d'AngerMag un clavier dernier cri incluant les signes de ponctuation, parce que la façon dont ils ont sous-titré la vidéo " la guenon mange ta banane" semblerait indiquer qu'une guenon est venue manger la banane que C. Taubira avait apporté pour son goûter. Ces pauvres manifestants auraient-ils été manifestement incompris dans leur cris d'alerte visant à protéger le goûter de la ministre? La guenon était-elle de mèche avec Serge le Lama?

A l'inverse, "La guenon, mange ta banane!" retranscrit fidèlement leurs vociférations pitoyables.

De l'importance de la ponctuation!

PF
Il manque un détail à l’événement : l'organisation des trolls frontistes (ou ouvertement fascistes) qui s'organise pour se ruer sur le moindre message / vidéo / tweet et l’inonder sous des propos immondes (et ouvertement illégaux, même si visiblement jamais poursuivis - racisme, menaces de mort, menaces de viol ...).
Les commentaires de la vidéo de Morel sont loin d'être une première, mais ils sont révélateurs de ce phénomène, dont on parle trop peu et pour lequel on manque de moyens de riposte.
Bonjour
La lecture du texte de Daniel conforte le malaise que je ressens. On est vraiment mal !!!
Il faudra qu'un jour les médiacrates de papier et de plateaux TV paient leur complaisance envers le racisme et le facisme.
1/
Comme dit le proverbe : "il vaut mieux être du côté du persécuté que du persécuteur".

2/
Nous vivons une atmosphère proche des années 1930 (si si) :
- la responsabilité des banques et de la finance dans la grave crise économique et financière
- la montée du chômage, de la pauvreté
- la corruption des hommes politiques et leur proximité avec l'argent (les grands groupes multinationaux et autres lobbys etc)...

La seule différence qui nous sauve, sont ces filets sociaux qui permet au pays de tenir et de ne pas tomber plus encore dans le piège du populisme.

Les nouveaux bouc-émissaires sont les Roms et à mon avis les Arabes. Mais vous savez, quand on s'en prend à l'"Arabe", le relais est généralement repris par le "Juif". Méfiance donc...

3/
On cogne sur l'Islam semaine paire et impaire et non uniquement semaine impaire :-))

Après tout, ce n'est pas grave. Car aujourd'hui, il s'agit d'Islam tout comme hier c'était : les mahométans, les sarrazins, les barbaresques, les Algériens (si si après 1962), les immigrés, les Nord-Africains, les voleurs, les beurs, les racailles...

Plus près de nous, cela fait des années que les associations "musulmanes" cris dans le désert à l'islamophobie :
- mosquée taguées, brulées en Corse surtout mais aussi en Alsace
- tête de porcs dans les mosquées après avoir fracturé des vitres ou la porte d'entrée
- cimetières profanés y compris ceux militaires de Douaumont
- hommes politiques flattant les bas instincts (le jeûne du Ramadan interdisant que les "pains au chocolat" soient consommés par un non-musulman devant un musulman affirmé par Copé, l'Islam non compatible avec la démocratie française ou la démocratie tout court d'ailleurs...).

Mais le pire sont toutes ces associations "dites de gauche" qui ont permis que s'installe une véritable haine contre l'Islam sous prétexte de défendre la "laïcité", un fourre-tout bien pratique servant à mieux cacher sa haine de l'étranger.

Quelques exemples pour rappel :
- la femme portant un simple fichu exclue du NPA, pour cette raison, et interdite de militer ou de représenter ce parti car ayant le tord de porter un fichu.
Il est à noter que Besancenot l'avait défendu et que la valeur d'une personne ne réside pas dans sa manière de s'habiller mais dans ses convictions et ses qualités personnelle (le B-a-Ba quoi..)

- la femme voilée interdite d'être nounou mais autorisée à nettoyer les escaliers, les toilettes ou à effectuer la toilette des personnes âgées

- les pique-nique "saucisson/pinard" de Riposte Laïque si possible dans un quartier fréquenté par des "Musulmans"

- les faits et paroles ouvertement islamophobe des Femen (ces jeunes strip-teaseuses, jamais vieilles, prétendant défendre les droits de la femme en montrant leurs seins généralement plats (sic))
etc etc..

SEMIR
Donc toujours le même gag de l'arroseur arrosé...
Ca débarque à la tête de Marianne. Est-ce grave ?
je pense que c'est assez naif de penser que c'est la gamine toute seule qui a eu l'idée. Elle a du être bien briefée par ses charmants parents. Ils doivent être très fiers.
C'est ce qui m'a un peu dérangée dans la chronique de François Morel justement. Comment cette gamine aurait pu agir autrement... elle doit baigner dans cette ambiance, elle est trop jeune pour comprendre et s'opposer. ça viendra peut être plus tard, mais pour l'instant je ne trouve pas ça très malin de faire porter la responsabilité à la gamine. Les adultes présents beuglaient aussi, et pour ce qui est des CRS, qu'ils approuvent ou désapprouvent, ils n'ont pas à dire quoique ce soit, c'est pas dans leur fonction. Donc bon....des parents abrutis utilisent leur progénitures pour manifester.... c'est pas nouveau, mais c'est pas de la faute des gamins.
Et puis pour aller au bout...il n'y a pas que les gros fachos qui utilisent leurs gosses.... on voit aussi des gamins dans les manifs écolo, ou POUR le mariage pour tout etc.... quand on a des convictions, il est bien rare de ne pas les faire partager à ses gosses.... Je n'en connais pas beaucoup qui soit suffisamment ouvert d'esprit pour laisser leurs enfants se faire leur propre opinion y compris si leur propre opinion va à l'encontre de la leur. Quand on croit en quelque chose, on le transmet à ses enfants ....donc bon, les parents racistes transmettent à leurs gamins leurs idées... c'est pas nouveau.
Si on en parle que maintenant c'est juste que l'affaire des otages et celle des journaliste de RFI sont terminées. Il faut donc occupper l'espace contre la grogne sociale (bonnets rouges notamment mais aussi Good year, la redoute...), si possible en attaquant le FN par ricochet et en culpabilisant le citoyen moyen français très énervé, xénophobe par par définition.

En bref : hypocrisie et instrumentalisation des minorités visibles, comme d'habitude.

Contreproductif.
Ce n'est pas le silence des parents de "la pauvre petite conne" d'Angers qui pose problème. C'est leur participation active, en compagnie d'autres adultes et enfants, à cette manifestation haineuse, leurs vociférations racistes, les bananes dont il se sont munis, objets de leur crime avec préméditation.
La gamine de 12 ans n'aura été que leur marionnette agitée en première ligne, malheureuse victime de leur embrigadement.
Je croyais aussi ces temps révolus... celui de mon enfance où ma mère m'empêchait d'aller voir "les Bicots" (venus en renfort travailler dans mon ancienne région qui avait besoin de bras), celui où Le Pen père effarouchait tout le monde médiatique à coup de phrases comme "Durafour-crématoire" et envolées racistes dépourvues de lyrisme, celui de moi adulte défilant contre les lois Pasqua, contre les expulsions dont celle des 101 Maliens...
Je croyais que c'était un mal provincial... non. A Paris, mes voisins se laissaient aller à un racisme gentillet pour eux mais raciste pour moi... des voisines d'origine portugaise, une autre née en Argentine...
Et, d'une autre province, en bas de celle des "benêts rouges", non seulement j'entends mon voisinnage répéter les âneries de La Pen, mais en plus j'entends ça à la télé, je lis ça sur Internet.
Et j'en arrive à me demander si, le problème actuel, n'est pas que ceux qui ont la parole partout, qui écrivent, passent à des émissions, tournent sur des plateaux en boucle jettent de l'huile sur le feu pourri du racisme primaire. Ca culpabilisait dans les rédactions, dans les éditions... mais là, ils se lâchent... en effet, pour racoler ce qu'il y a de plus mauvais et de plus primitif dans l'homme : son rejet de l'autre quand ça va mal.
Les affichettes publicitaires de Marianne apposées dans les lieux de vente reflètent de semaine en semaine l'amplification de cette dérive entamée depuis bien longtemps. Outre l'évolution du climat actuel, il s'agit certainement d'une (dernière ?) tentative pour attirer de nouveaux lecteurs, les anciens n'étant plus vraiment fidèles.
Le silence face aux attaques contre Christine Taubira est tout aussi insupportable, comme l'est tout autant l'indulgence dont a bénéficié Marine Le Pen lors de sa sortie indigne contre les otages. Cela a été qualifié de "bourde" par l'essentiel des médias. Un peu comme on pardonne à quelqu'un que l'on apprécie par ailleurs des moments de beaufitude. Ce qui est certainement la meilleure façon de montrer qu'elle fait partie "des notres".
Triste temps...
PS : exitentielle
" Silence de ses parents sur le moment"

Dans la vidéo, on voit bien que c'est une femme (la mère?) qui donne la banane à cette jeune fille ! Pas si silencieux que ça en fait.
[quote=annek]on voit bien que c'est une femme (la mère?) qui donne la banane à cette jeune fille !

Merci de votre observation, qui confirme ce que je pensais. Ce genre d'idées ne germe pas tout seul dans la tête d'une fillette. Elle grandit dans un "bain de langage", et sait ce qui plaît aux adultes. À dix ans, on est fier de plaire à ceux qu'on aime. Plus grande, elle continuera peut être d'assumer ce qu'on lui a, frauduleusement, fait porter. Ou alors, elle aura honte et colère. Rendez-vous à l'adolescence.

Ce qui me choque, depuis le début, c'est qu'on fasse porter l'opprobre principalement à cette enfant. C'est meilleur pour le buzz. Du coup, on s'en fout que ça l'éclabousse d'une boue qui n'est pas la sienne. J'appelle ça maltraitance. Comme quand on a fait porter aux enfants d'Outreau la responsabilité d'une dérive d'adultes. De la maltraitance redoublée, abusés d'abord, coupables ensuite.
Surtout que, même floutée, elle est reconnaissable pour beaucoup et qu'ils (ses parents) ont pris le risque de pourrir pour longtemps sa vie (numérique ou pas).
Tant pis ou tant mieux pour elle et surtout pour ses parents à qui elle pourra reprocher de l'avoir utilisée pour exprimer ce qu'ils n'avaient pas le courage de faire eux mêmes !
Je ne pense pas qu'on porte l'opprobe sur cette enfant... elle est juste la partie hurlante et voyante, justement, de la manipulation... les parents font le sale boulot en loucedé, comme le font "les autres", et ce sont les pauvres imbéciles ou gamins qui répètent ce qu'on leur a mis dans la tête...
Tout le monde sait qu'un enfant devient raciste grâce à son environnement familial (heureusement ça peut s'arranger).
Si ça se trouve, elle ne saura jamais à quel point elle aura été un élément révélateur...
Tu oublies internet et la persistance des images. Elle aura cinquante ans que des gens lui en parleront encore! Et, sans avoir du tout suivi cette histoire sur les médias dominants, je n'entends parler, comme symbole de l'abject racisme décomplexé, que de cette petite fille. Peut être précisément parce que je ne l'ai pas vue, je peux encore la considérer non par comme une (petite) mégère, mais comme la gamine en devenir qu'elle est encore (Ce n'est qu'après, longtemps après...).

Il est vrai que je suis particulièrement (anormalement?) sensible à tout ce qui manipule, mystifie, instrumentalise un enfant trop jeune pour voir les ficelles.
Vous avez raison, Cultive votre jardin, comme d'hab. N'empêche que cette gamine, je lui aurais mis un zéro en morale.
Zéro et un exposé sur la banane et ses différentes utilisations admises.
Deux bonnes sœurs entrent chez le marchand de fruits et légumes et demandent, entre autres, une banane.
Elles sortent et l'une dit à l'autre:
T'as vu, elle nous a mis deux bananes.
Ça fait rien, répond l'autre, la deuxième on la mangera.
.
Depuis ce nouveau pseudo, on ne vous tient plus :)
nouveau ? je ne suis pas complotiste, mais on ne m'ôtera pas de l'idée qu'il se passe de drôles de choses entre Mireille et certaines factions du forum.
Vous alors ! Cévrékeuh kekpart vous êtes doresédéjà bien placé pour magouiller sur les pseudos. Je dis ça, je dis rien.
vous pouvez préciser votre pensée ?
Oui, je peux préciser ma pensée, même si je trouve qu'une petite note impressionniste la met en valeur.
et ? parce que l'art c'est bien beau mais chacun est libre de l’interpréter à sa guise. Pourriez vous exprimer le fond de votre pensée sur cette histoire de pseudo...
http://www.accordphilo.com/article-16910053.html
bon ok je sors... j'ai du me méprendre sur vos propos et sur leur consistance :-) comme quoi parler clairement ça a du bon.
Vous connaissez plus clair que le second degré de Strumfenberg?
Entre le très clair (parfois) et le parfaitement obscur (également), Strumfenberg ( Aloys von) emprunte souvent la diagonale du flou.
Vous dites ça à cause de vos chamailleries. Mais je persiste dans mon idée que vous êtes le tandem idéal de ce forum. 53,8% de mon abonnement est dépensé en vue d'assister à une de vos légendaires confrontations (beaucoup trop rares ces derniers temps).

En tout les cas, dans ce cas précis, le second degré était manifeste.
"Manifeste" pour ceux qui suivent régulièrement vos conversations... et n'oubliez pas que c'est le cas de très peu de personnes. Le problème c'est qu'à force de "jouer en famille" vous cultivez également des "secrets de familles" (et ceux ci parfois prennent de mauvaises tournures).

De l'extérieur je vous assure que ça prend parfois des proportions hallucinantes...

Ma question de base était simple et j'attendais donc une réponse simple. Personnellement je n'ai pas connaissance des codes pour décrypter vos propos. Je me comporte ici en "technicien" et je ne cherchais pas du tout à entrer dans le jeu.
D'accord pour le "l'art sain", mais je préfère le lard Chambault, fait avec du vrai cochon heureux, élevé en plein air et nourri avec le l'authentique épluchure de carotte nantaise, dans un grand élan de solidarité inter régionale..
Il est vrai que je suis particulièrement (anormalement?) sensible à tout ce qui manipule, mystifie, instrumentalise un enfant trop jeune pour voir les ficelles.

Je trouve très intéressante cette question.
Et la suivante qui se pose me semble t-il naturellement : A partir de quel age n'est on plus un enfant trop jeune pour voir les ficelles?
Ya pas d'âge. Pour certains, ça peut être très tôt. Mais souvent, c'est pas régulier. Tel enfant qui s'est montré très lucide dans un contexte se fera complètement mystifier dans un autre. Mais cette gamine là, dans ce contexte là, sûr qu'elle a pas compris qu'on l'utilise. Et qu'elle n'a aucune idée de son image internitée.

Bien sûr, ya aussi des adultes qui se font mystifier: les manifestants bretons en sont un bel exemple. Le "petit arabe" de Hortefeux aussi. Nous sommes tous de vieux enfants.
Votre conclusion, que je partage, est lourde de sens pour la question de la responsabilité, et de la liberté de choix, par extension.
C'est vrai, Cultive... j'avoue ne pas m'être projetée dans cet avenir du web...
Peut-être qu'un jour, ces images seront classifiées "top secret conneries + racisme + antisémitisme + méchanceté idiote etc"... par un web non commercial (laissez-moi donc rêver)... ou qu'en effet, elles serviront à des classes sur la manipulation du début de XXIe siècle.
Mais si ça pouvait aider ses parents à comprendre leur connerie...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.