46
Commentaires

Manifs : cascade de "notes du renseignement" dans les médias

Depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites, les "fuites" de documents confidentiels – notes du renseignement territorial, comptes-rendus d'opérations de CRS pullulent dans les médias. Pour justifier la répression policière toujours plus violente ? Les événements du 24 et 25 mars à Sainte-Soline ont cristallisé la méthode des autorités : prédiction de présence "d'éléments radicaux" par des "notes du renseignement", annonces du ministre, dispositif de répression inédit, discrédit du "fiché S", et, enfin, dissolution, avec le concours discontinu du journalisme de préfecture. Analyse.

Commentaires préférés des abonnés

Peu avant que le salopard de Mohamed Merah ne perpétue les meurtres d'enfants juifs à Toulouse, la DGSE et toute la barbouzerie de la place Beauvau était mobilisée contre "l'ultra-gauche" de l'épicerie de Tarnac, accusée d'avoir saboté des caténaires(...)

Ce que je trouve assez génial aussi c'est comment5t des documents censé être confidentiel sont distribués juste pour appuyer une idéologie et que dans ce cas là personne ne s'en plaint. Mais quand c'est des lanceurs d'alertes et autres documents qui (...)

On a des putains de sociopathes au pouvoir... et de nombreux médias sociopathophiles, c'est effrayant!

Derniers commentaires

Ce qui aurait été sympa c'est que dès les années 2010 par exemples l'intégralité des notes de ces services de RT ait été rendu public AVANT...

BFM,CNEW,et Cie,ne font qu'attiser en continue la violence (verbale et en images)De plus tant que certains syndicats de policier-e-s soutiennent Darmanin,cela va continuer et en pire.Ce n'est plus le " Service d’ordre et

Maintien de l'ordre "Républicains.

 

Excellent article, comme d'habitude.
J'avais aussi relevé le "fils d'un père anarchiste" concernant Serges D. sur BFM...

Et puis y'a un truc de marrant et que personne ne releve , les manifestants venus tuer des flics sont complétement cons , ils viennent tuer des flics avec des couteaux ? Alors que les robots cop sont bardés de gilets pare balles ? Y'a pas a chier sont cons , alors qu'il suffirait d'une carabine 300 magnum , 7mm magnum , 7,64  etc etc que des calibres en ventes libre pour la chasse  et qui là obligerait les flics non seulement a porter des gilets pare balle mais aussi des plaques pour résister a ces calibres . Ce sont soit les manifestants venus tuer des flics qui sont cons , soit Darmanain qui nous prend pour des cons parce que nous ne connaissons rien en armes ....Faudrait peut etre lui poser la question , pourquoi les manifestants violents sont si cons ?

Y'a pas moyen de connaitre le nombre de fiché S , les DPS , gilets jaunes , etc etc enfin tout les fichés , il doit y en avoir un paquet , peut etre meme toute la France .A mon avis les nazillons sont pressés de mettre la main sur cette manne , d'ailleurs si je me souviens bien , la premiere chose saisie dans les locaux de la LFI fut les fichiers d'adhérents ....

Bah, vu que les instituts de sondage ont définitivement prouvé qu'ils ne prévoyaient rien du tout, il faut bien changer de pourvoyeur de boule de cristal. Et finalement, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. C'est bien, ça va faire faire des économies à nos gouvernants !

Ceci dit, "renseignement territorial", ça fait un peu STASI, non ?

Après, si nos gouvernants ont besoin d'espions parmi la population pour leur confirmer que l'écrasante majorité du peuple est contre leurs décisions, ça en dit long sur leur déconnexion vis-à-vis de la réalité.

Les bavards verbeux qui polluent l'information ne savent pas que la population n'a rien de commun avec eux


Les perroquets du ministère de l'intérieur ont oublié de rappeler le CV de la préfète des 2 Sèvres : 

- ancienne collaboratrice d'Alliot Marie au ministère de l'intérieur, 

- de Sarkozy à l'Elysée 

- de Darmanin à l'intérieur. 

- même promo ENA que Macron. 


Pour finir,  " une chanson dédiée à tous les paranos "

Cela aurait tout de même plus d'allure si tous ces journalistes portaient un uniforme, avec des épaulettes selon leur grade auprès du ministère de l'Intérieur ou de la préfecture (lieutenant, commandant ou simple exécutant).

la note du renseignement , c'est l'arlésienne .Mais ça prend plus , on sait que c'est du bidonage pour justifier la repression .Alors c'est sur ça donne des arguments aux droitards pour justifier leur manque d'hummanité , mais meme la c'est dur , ils le disent du bout des lèvres . Encore une semaine et un coma et macron et sa clique vont précher dans le désert ...

Le texte indécent prétendant que des manifestants avaient l'intention de tuer des policiers m'a particulièrement choquée. J'y ai vu une toute autre annonce, une menace qui s'est hélas réalisée, que "nos" dirigeants mettaient tout en oeuvre pour inciter les policiers à prendre le risque de tuer, à tuer réellement, des manifestants. 

Non!? Sérieux?

Tout ça c'est du pur foutage de gueule.

Prédire la présence de radicaux dans des mouvements sociaux qui s'éternisent, faute de réponse politique, ne nécessite aucune boule de cristal et encore moins de renseignement territorial.

Si Renseignement territorial il y a, il y a nécessairement identification des individus dangereux et possibilité de contrôle de ces personnes.

Sauf que, je pense, étant donné qu'ils sont mauvais, peu fiables (et pour cause, vous pensez vraiment que tous ces fonctionnaires sont POUR la retraite à 64 ans et tout le merdier politico-social créé par nos Gouvernants); entre sabotage (par omission pour le moins) désorganisation, mauvaise volonté, conflits internes (le propre de ces fins de règne), la seule solution pour les chefs encore fidèles au régime est l'usage primaire, massif et indifférencié de la matraque. C'est un classique et on connaît les scénario.


Ils comptent les manifestants dans la rue et se réjouissent de la "baisse" des participants? Sans blague!


Des appel sont lancés pour le soutien aux blocages des éléments clés de l'économie par tout le monde: le gréviste de l'éducation va sur le piquet de grève des éboueurs, etc...

Quand des pompiers et des employés de Ministère sont en grève et défilent, il faut se méfier de la profondeur de l'iceberg.

Renseignement territorial? Pfff...

Et le pire c'est que ces citations doivent être le moment où certains journalistes se sentent le plus journalistes. Par rapport aux paraphrases de dépèches d'agence, à la citation de petites phrases et à la lecture de tweets qui sont leur quotidien, faire genre ils ont eu difficilement accès aux notes des renseignements ça doit redonner la gaule à plus d'un.

On avait déjà la prestituée qui relayait la propagande du pouvoir.

Il y a maintenant la police pour dicter à nos scribouillards ce qu'il faut écrire ou dire .

Le rassemblement national en rêvait, le pouvoir macronien le fait.

Hier à la manif, les éléments radicalisés aperçus, portaient un casque, des bombes lacrymogènes, une matraque et des flash ball . Ils ont semé le désordre dans une manif pacifique. Le terrorisme d'état à l'œuvre pour défendre l'intérêt des puissants.

A propos des blessés graves à Saint Soline, la famille a déposé plainte. Devinez qui est chargé de l'enquête ? L'inspection générale de la gendarmerie (Source "le monde").  


Malgré tout, il y a une partie de la presse qui se mobilise pour enquêter, analyser, témoigner et offrir un autre discours que celui des autorités.  Je leur en suis reconnaissant, car le silence aurait été terrible. Autrement, j'aurais l'impression de perdre la raison. Ces voix là sauvent l'honneur et peuvent nous sauver tout court si elles sont entendues par le plus grans nombre.  Nous ne sommes plus en démocratie (l'avons-nous jamais été ?), ce pouvoir autoritaire et liberticide s'appuie sur sa police et une partie de la Justice et des media, mais au moins c'est dit. 

Peu avant que le salopard de Mohamed Merah ne perpétue les meurtres d'enfants juifs à Toulouse, la DGSE et toute la barbouzerie de la place Beauvau était mobilisée contre "l'ultra-gauche" de l'épicerie de Tarnac, accusée d'avoir saboté des caténaires de lignes TGV, et Julien Coupat et Ydlune Lévy eurent droit à 180 jours de mitard pour rien, pendant que l'autre crevure se baladait en toute quiétude entre France et Afghanistan.

Quelques années plus tard, c'était des maraîchers bio accusés de faire partie d'une "cellule" éco-trotskiste révolutionnaire, qui étaient espionnés et assignés à résidence pendant je ne sais plus quel  G7/G8 ou COPxy...

C'est à la même période il me semble que Claude Hermant, identitaire lillois et ancien barbouze, soit-disant "indic" protégé par les flics, fournissait peinardement des armes "démilitarisées" (sic!) à Ahmédy Koulibali, armes qu'il faisait importer de l'ex-Yougoslavie sans être inquiété le moins du monde.

Maintenant que tous les services de police et de renseignement de France et de Navarre sont mobilisés pour protéger 2 fosses en béton au milieu des champs et pour traquer les "black-blocs" anarchistes-libertaires et autres  (faut voir les gabarits des gonzes par chez moi, des jeunes aux bras de crevettes anémiques, 50kgs tous mouillés, et des instits retraitées qui vendent des gâteaux et cousent des banderoles) qui participent aux manifs contre les méga-bassines et /ou la réforme, pendant ce temps là les vrais dingos dangereux vont pouvoir en profiter pour se remettre à confectionner les engins de mort dont ils ont le secret pour hâcher menu quelques malheureux innocents dans un train ou un métro...

On a des putains de sociopathes au pouvoir... et de nombreux médias sociopathophiles, c'est effrayant!

Ce que je trouve assez génial aussi c'est comment5t des documents censé être confidentiel sont distribués juste pour appuyer une idéologie et que dans ce cas là personne ne s'en plaint. Mais quand c'est des lanceurs d'alertes et autres documents qui ne plaisent pas aux pouvoirs la réaction n'est pas la même ...

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.