129
Commentaires

Maja, @ux sources de BHL sur la Libye

Derniers commentaires

Chère Maja,
Je trouve que vous avez su tenir la dragée haute face à un BHL plutôt fidèle à lui même-en-pire, tantôt arrogant, tantôt de mauvaise foi, et toujours autour de son sacro-saint nombril. Malgré tout, vous en avez "fait quelque chose", un échange incisif parfois, avec des questions pas franchement dans le sens du...de la promo. C'est bien pour ça que l'on s'installe devant ce type d'entretien, avec la certitude que le journaliste ne grignote pas dans le creux de la main de l'interviewé.
ça fait du bien de retrouver l'Arrêt-sur-image-Touch !
Merci.et longue vie à "aux sources de Maja" !
Laure
BHL, l'ancien clown devenu homme-canon...
©Groland.con
Bon. J'arrive après la bataille, mais le premier commentaire voté me fait quand même halluciner.

"mort en soldat, en héros, en vrai homme" :
Voilà bien trois concepts dont il faut se méfier, je n'aime guère le choix de vocabulaire...

On peut ne pas cautionner BHL ni la guerre en Lybie et ne pas considérer
pour autant Kadhafi comme un véritable héros dont il faut honorer la mémoire.

J'espère sincèrement que d'autres sont du même avis sur le site.
Quand il est invité par le CRIF, BHL parle différemment de la "guerre sans l'aimer" :
[quote=Intervenant dimanche à l’occasion de la Convention nationale du CRIF (Conseil représentatif des organisations juives de France), le "philosophe" a déclaré à propos de sa croisade anti Kadhafi. ” C’est en tant que juif que j’ai participé à l’aventure politique en Libye “. ” Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif “, a-t-il insisté, ajoutant pour faire bonne mesure : ” j’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël ” ” Ce que j’ai fait pendant ces quelques mois, je l’ai fait pour des raisons multiples. D’abord comme Français. J’étais fier de contribuer à ce que mon pays soit à la pointe du soutien à une insurrection populaire débarrassant le monde d’une de ses pires tyrannies. Il m’est arrivé parfois d’être fier d’être français “. ” Je l’ai fait pour des raisons plus importantes encore, a-t-il poursuivi : la croyance en l’universalité des Droits de l’Homme (…). Je suis de ceux qui ont toujours eu la tentation de se porter en soutien des victimes “. ” Il y a une autre raison dont on a peu parlé, mais sur laquelle je me suis pourtant beaucoup étendu : cette raison impérieuse, qui ne m’a jamais lâché, c’est que j’étais juif. C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques. Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif “, a déclaré textuellement BHL. ” Ce que je vous dis là, je l’ai dit à Tripoli, à Benghazi, devant des foules arabes, je l’ai dit lors d’une allocution prononcée le 13 avril dernier sur la grande place de Benghazi devant 30.000 jeunes combattants représentatifs de toutes les tribus de Libye et j’ai commencé mon allocution, en disant : je m’appelle Lévy, fils de Lévy, je suis le représentant d’une tribu, qui est l’une des plus anciennes et des plus nobles tribus du monde “. “J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom, ma volonté d’illustrer ce nom et ma fidélité au sionisme et à Israël “. ” Ce que j’ai fait tous ces mois, je l’ai fait comme Juif. Et comme tous les juifs du monde, j’étais inquiet. Malgré la légitime anxiété, c’est un soulèvement qu’il convient d’accueillir avec faveur : on avait affaire à l’un des pires ennemis d’Israël “.]
SIC
BHL à la télé, à la radio et même sur ASI (pardon Maja !), c'est finalement et banalement toujours le même BHL. Ces derniers temps, face à l'avalanche médiatique de ses interventions, j'avais même la télécommande à portée de main pour zapper sur la chaîne ou la station d'à côté et ne plus subir les redondances botulesques.
Et puis, comme d'hab, en navigant sur le net (j'aime bien aller fouiller sur le net !) je suis tombé sur ceci:
http://fr.ejpress.org/article/42522
Dans cet article, au sujet de la Lybie, Béachelle livre avec grande sincérité un des moteurs de son implication: "C'est en tant que juif que j'ai participé à cette aventure politique.... Je ne l'aurais pas fait si je n'avais pas été juif.... J'ai porté en étendard ma fidélité à mon nom... et ma fidélité au sionisme et à Israël."
Lémédias n'ont sûrement pas manqué de reprendre ces propos mais, à force de zapper, j'ai dû louper quelque chose !

Sur le même site, décidément bourré d'informations allèchantes, j'ai aussi trouvé ceci:
http://fr.ejpress.org/article/42350
Il s'agit de l'élection d'un PARLEMENT JUIF EUROPEEN (ma calligraphie est majuscule autant que mon étonnement) de 120 membres qui siègera à Bruxelles, etc... Tout est dit dans l'article.
Non, non ! Il ne s'agit pas d'un canular. Gogole regorge d'infos à ce sujet.
Lémédias ont du forcément en parler....
Faut que j'arrête de zapper, moi !
cette interview est remarquable
comment certains internautes peuvent ils etre décus????

c'est du lourd je trouve
BHL tombe dans tous les pieges que lui tend une journaliste plus fine qu'elle n'y parait
le seul sujet qui l'interesse c'est LUI
et le monde n'est qu'une illusion pour lui (cf la libye)

BHL me fait penser à protagoras....

merci à arret sur image et Maja
Pour info, le site bernard-henri-levy.com m'a l'air géré de manière tout à fait professionnelle plutôt que par une simple "admiratrice" comme on pourrait le penser d'après la manière dont il en parle.
Le propriétaire du nom de domaine est M. Lévy Philippe, de LDL Editions (Paris), le contact administratif et de facturation est DG Conseil (Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion).
Je ne sais pas ce qu'y fait Liliane Lazar mais une simple professeur d'université aurait sans doute du mal à gérer à ses frais un tel site.
Bonjour,

Je cherche à joindre Maja Neskovic. Existe t'il un mail sur ASI ?

Merci de votre réponse
Maja,

bravo pour ce sujet, et bravo aussi pour votre fraicheur et votre sourire, votre fausse candeur, votre "style" qui apporte beaucoup aux sujets que vous traitez.

En espérant vous voir fréquemment dans asi !

Jean-Philippe
On en a appris de belles hier sur la mort de Kadhafi
http://bloom.bg/uLjVhG
Tiens, en voilà une qui lui cloue (momentanément) le bec : Audrey Pulvaar... enfin, deux...
http://www.youtube.com/watch?v=8PQoQtaRN2I&feature=youtu.be
(pas vu l'émission pour cause de boycott, ça m'arrive par mail)
je crois que tout a été dit.en tant que psychothérapeute j'aurais à écrire mais,chut...
Tout cela est tellement triste !
Mais que diable est-elle allée faire dans cette galère ?
Arrêt sur image ne respecte pas l'accord cadre européen sur le stress au travail.
Il est inadmissible d'exposer ainsi un journaliste à l'ennui.
Je n'ai pas eu la patience d'écouter ce bavard jusqu'à la fin.
nb : Il n'a toujours pas les moyens de se payer des chemises boutonnées. On comprend qu'il n'ait pas accueilli Maja chez lui, si tant est qu'il en a encore un.
René Balme, maire de Grigny, a écrit à Sarkozy...
où allusion est faite au pseudo-faitlosoeuf
Il lui faut absolument justifier cette guerre qui devait "protéger les populations civiles". Elle a fait combien de morts civiles? 10 000? 20 0000?
Quelle importance? Puisque l'intervention devait être faite et qu'elle a pleinement réussi.. En tous cas, c'est BHL qui le dit.
Elle a surtout réussi à changer son regard à lui sur la charia, ce qui n'est pas rien.
Selon BHL, en effet, il y a depuis l'intervention en Libye une bonne et une mauvaise charia.
Sans doute comme il y avait les islamistes modérés, ainsi appelés parce qu'ils sont alliés de l'occident, comme l'Arabie Saoudite.
Avez-vous remarqué que la liberté des femmes dans le royaume saoudien, ou la démocratie dans les émirats ne font pas du tout partie des préoccupations de notre chevalier de la démocratie?
Ce qui m'inquiète depuis le début de l'aventure libyenne derrière le drapeau de BHL, c'est que cette guerre ne soit qu'un premier pas. D'autres interventions du même type doivent suivre. C'est pourquoi il est si important d'affirmer partout que c'est un succès. Même si rien n'est moins sûr. Démocratie d'opérette et pétrole sous contrôle étranger. Pas formidable, pour le peuple.
Dommage que tant de journalistes acceptent en le recevant de jouer son jeu.
(Reuters) - Heavy fighting between local armed groups killed several people on the outskirts of Tripoli Saturday, as interim government officials struggled to calm tensions amid talk of tribal feuds and diehard support for Muammar Gaddafi.


By Alice Fordham, Published: November 12

TRIPOLI, Libya — Escalating clashes between militia groups near Tripoli have killed several fighters over three days, amid growing concerns about rivalries between the heavily armed rebels who control overlapping areas in and around the Libyan capital.
http://www.washingtonpost.com/world/middle_east/armed-clashes-intensify-in-divided-tripoli/2011/11/12/gIQAnRplFN_story.html


etc etc etc....
Un haut diplomate français dénonce les scènes meurtrières qu'il a vu en Libye en invoquant la vigilance du CNT
Exécutions sommaires, tortures, détentions arbitraires, traque meurtrière d'immigrés subsahariens : de retour d'une mission à Tripoli, un diplomate français de haut rang dépeint l'ampleur des violations des droits humains perpétrées dans la Libye de l'après-Kadhafi.

"Il faut dire clairement les choses aux cadres du Conseil national de transition [CNT, exécutif transitoire issu de la rébellion], soutient-il. Leur répéter que c'est désormais à eux qu'incombe la responsabilité de protéger les citoyens de ce pays." Le CNT a-t-il l'autorité requise pour canaliser le zèle épurateur de multiples brigades d'insurgés ? "La question se pose", concède l'émissaire.


http://www.theatrum-belli.com/archive/2011/11/11/un-haut-diplomate-francais-denonce-les-scenes-meurtrieres-qu.html
Excellent, Maja!
SUPER DÉÇUE
La seule question d'intérêt que j'aurais posé c'est : "mais qui achète les livres de BHL ?"
dans les luttes il y a le type qu'on a en face, et celui à nos côtés, parfois on peut regretter que celui contre lequel on se bat ne soit pas à nos côtés.
BHL n'a pas besoin de fan-club... (extrait du Monde Diplo) :
...
"Le plus simple est sans doute de reproduire ce passage dans lequel Alexandre Adler parle de son ami (qui, en son temps, avait écrit tout le bien qu’il pensait d’Alexandre Adler).

Les commentaires sont superflus, le sourire requis.

« Et voici que lui revient [à Bernard-Henri Lévy] le rôle auquel tant de jeunes gens engagés dans l’aventure communiste internationale avaient seulement imaginé en songe pour eux-mêmes : celui du commissaire politique qui s’identifie en tout point à ce peuple qu’il accompagne dans sa lutte, tout en mettant son courage personnel au service d’un idéal beaucoup plus large. Tout le monde aura reconnu cet idéal qui fut celui d’André Malraux, en Espagne, dont la grande ombre épique et aérienne accompagne le nouveau texte de BHL comme un double entêtant ».

Après cet hommage adlérien, il faut vraiment que je fasse l'effort d'écouter les réponses de BHL !
http://www.pierre-vidal-naquet.net/spip.php?article49
Quand il dit que la dernière fois qu'il s'est levé pour demander une intervention, c'était il y a 15 ans.
A vu de pif et à froid, il me vient : la Georgie (on se souvient de cette histoire où il décrivait les rues d'une ville où il n'avait jamais fichu les pieds), la Tchétchénie, l'Irak, le Kosovo, le Rwanda, la Bosnie.
Ah Grasset ! La maison d'édition qui ne lit pas les manuscrits qu'on lui envoie.

Maintenant que j'ai écouté s'expliquer un type aussi brillant que BHL, je comprends qu'ils n'aient pas besoin de petits nouveaux....

Dans un autre ordre d'idée, je ne sais pas si c'est François Rose qui filme, mais j'ai trouvé l'image ratée (J'ai regardé la version longue). Je comprends bien que filmer le visage de BHL était important, mais voir le chignon de Maja en gros plan sur une aussi longue séquence, c'est visuellement nul. Et c'est encore plus dur quand la caméra bouge. Je sais que l'art est difficile, mais c'est quand même à améliorer pour que ce soit plus agréable pour nous. Surtout maintenant que c'est quasiment une émission à part entière.

Mais ça n'enlève rien à la qualité de fond de l'émission. BHL était sur ses gardes. Et il a pu s'expliquer. Je ne lirai pas son livre pour autant, mais c'était intéressant.
Si vous voulez vous amuser de la critique fignolée par A.Adler à propos de La guerre sans l'aimer dans Le Figaro :
http://www.le-coq-taquin.fr/article/lavis-du-vit-levy
Puisque c'est comme ça, je souhaite aussi un bon anniversaire à la mère de Maja !
Un peu de légèreté dans ce monde de brutes :)
Pardonnez mon ignorance crasse, mais la charia c'est quoi?

L'application et la translation dans le code civil, pénal, de principes moraux basés sur le Coran? De la même façon que la morale judéo-chrétienne a façonné nos lois?
Ou l'intransigeance salafiste instituionnalisée?

On parle de "bonne" et de "mauvaise" charia: y a-t-il des exemples concrets de gouvernements basés sur la charia, et sont-ils tous en contradiction avec les principes fondamentaux des droits de l'homme? De même que la lecture du Coran est soumise à une grande diversité d'interprétations, la charia n'a-t-elle pas également plusieurs visages?

Enfin, en 2011 est-ce qu'on ne peut pas espérer la naissance de nouvelles formes de démocratie, non laïques, à l'image des états-unis, respectant les croyances religieuses de la majorité de la population ? Un nouveau modèle politique qui ne correspondrait pas à notre vision européenne de la démocratie, mais serait peut-être mieux acceptée par ces populations majoritairement musulmanes?
Ou une forme de transition historique, un pas vers nos démocraties "idéales"?
C'est dingue sa leçon sur "ça dépend qui parle", sur le fait que celui qui annonce que la charia va être la base de la loi d'un pays n'est pas en pouvoir de l'instituer.
BHL qui nous explique que la parole publique, même reprise partout, n'a aucun pouvoir en soi, qu'il faut être mandaté, élu, c'est un comble.

La charia ça n'existe pas (j'abrège), c'est fort aussi. Nous expliquer que ça recouvre plusieurs significations, que d'autres pays ont des lois inspirées de la charia (style c'est pas le bout du monde, faut pas en faire une drame): c'est gentil de nous rassurer.
Mais c'est tuer habilement la nuance qu'on veut soulever... c'est comme appeler charité chrétienne de réclamer l'interdiction de l'avortement, du divorce, du préservatif et que sais-je.
On veut bien, se fier à une théorisation qui aplanit tout bien, qui range mot/idée selon dans un agencement du meilleur effet, mais qu'est-ce qu'il offre comme garantie? Que ça ne fait pas le jeu des habituels oppresseurs prêts à saisir les occasions?
Comme le symbolise la mèche de cheveu côté tempe gauche, résidu persistant de la tignasse romantico-rebelles, avec la trace indélébile du diamètre de la brosse à brushing. Si on lui aplatit en pensée ce décoiffage qui n'appartient qu'à lui, on ne l'écoute plus pareil, il se met à la hauteur de l'autre et on a le droit de le contredire.
Sa pensée est pervertie par l'abus de théorie qui s'auto-alimente. Il sent la faille et cherche à convaincre qu'il est sur le terrain, comme il tente de faire croire que la mèche est rebelle naturellement. Tout est de l'esbroufe et si on l'imagine avec sa rhétorique aplatie, on voit sa pensée telle qu'elle est, ni supérieure, ni inférieure à celle des autres, une pensée quoi, mais qui mène où?

Merci Maja (qui nous explique en plateau: faut regarder les deux vidéos!) charia1 et charia2, une pour toutes les circonstances.
Vous avez raison d'aller le voir. @si n'est pas là pour servir la soupe, fut elle populaire.
On veut Pujadas, Apathie, Denisot et Cie dans @si.
Maja, maintenant, vous l'avez son bouquin ou pas ?

vous pourriez l'offrir à votre maman pour son anniversaire ...
Il ose tout. Et vous osez tout. Merci Maja.
Roooh, la fin, nom de zeus, énorme !
Bravo, Maja, pour vos chroniques.
Déjà, sur la version courte, ça se voit qu'il est nul.
J'imagine qu'en version longue ça se voit plus longuement. Je ne suis pas sûre de le supporter 40 minutes. Chapeau Maja, quelle abnégation !
Tient un criminel sur ASI.
Ce type a du sang sur les mains, et mérite au mieux le mépris et l'ignorance.
Il m’écœure au plus au moins. Je ne m’intéresserai pas davantage au temps que vous avez passé à servir la soupe à cet imposteur.
Penser que mon abonnement sert à donner la parole à cet infiltré me donne des haut-le-cœur.
Ça serait pas mal de pouvoir télécharger la vidéo au lieu de devoir utiliser downloadhelper.

Sinon ça aurait été intéressant de savoir comment il a connu Botul et pourquoi il n'a pas cherché sur google qui il était vraiment.

Tiens deviner qui a eu le prix botul cette année :
http://botul.free.fr/?p=97
Même ici, on retrouve le petit télégraphiste de l'Empire ? (oui, j'aime bien cette expression de Chevènement)

Les sources de BHL, ce sont la CIA, le Mossad, ses intérêts financiers, son nombril, pas besoin de faire 40 minutes sur ce petit rien du tout !
Super entretien. (sincèrement)

BHL a nettement dominé au niveau des "stupéfié", Maja n'en a casé qu'un, en revers coup droit, c'est faible.
"stupéfiait" n'existe pas, c'est dommage parce que stupéfié fait plus sous stupéfiant, les yeux en spirales tournantes et tout le toutim. Moi personnellement à l'oral: jamais de la vie! Je switch avec étonnée ou époustouflée. C'est comme brièvement, circonscrit, trop risqué!

Une barrière invisible a empêché que Maja zyeute sa boite mail. L'ordinateur a tourné le dos tout le temps, mais il était bavard comme une piplette, des blip, bilibilip, beaucoup de réparti, mais pas trop d'à propos.

Vous avez vu l'inversion des vidéos?
C'est mieux de nous faire regarder la version intégrale en priorité.
Ben et les sources de BHL ? C'est quoi, à part le Guardian et Slate ?
BHL ... ?
BHL ...
Vraiment ?
Le BHL ?
...

Après Siné c'est la douche froide... très très froide.
@rrêt sur image qui invite un menteur, un soit-disant intellectuel de pacotille qui n'est même pas foutu de reconnaître un vrai philosophe d'une supercherie de philosophe (BOTUL).

Pffffff, j'avais du respect et j'ai avalé pas mal de choses mais là... [large]vous me décevez.[/large]

Il fera même sa pub sur ce site, incroyable. Je ne regrette absolument pas de soutenir et d'honorer la mémoire du Colonel Mouammar El Kadhafi, mort en soldat, en héro, en vrai homme.

Kadhafi qui aurait pu s'enfuir avec des milliards, mais il est resté dans son pays, dans sa ville natale.
Vous invitez un énergumène qui a installé des islamistes qui interdisent dorénavant le divorce, qui autorisent la polygamie ; des animaux islamistes et barbares qui s'en étaient aussi pris aux Noirs de Libye...

Tout le monde le sait et tout le monde ferme les yeux...

Il les appelait lui-même les "islamo-fachistes", le "fachisme vert"... et maintenant ils trouvent grâce à ses yeux !! il s'en était même pris au fondateur de ce site en le traitant de "petit mec" !!!
Vous avez oublié ?? Je ne pense pas...

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4026

Un énergumène que je n'aime pas, que je ne respecte pas surtout après avoir entendu le mépris social total de ce mec justement envers Nafissatou Diallo...

J'en arrête-là... j'ai pas envie de faire d'autres commentaires...

SEMIR
Il commence fort BHL, 1min 45 : "j'ai toujours pensé la même chose".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.